Revenir en haut
Aller en bas

-49%
Le deal à ne pas rater :
Abattant WC avec fermeture en douceur HIMIMI
21.83 € 42.99 €
Voir le deal

 

- [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Devraj MoreaLe vin est un puissant lubrifiant social
Devraj Morea
http://www.ciao-vecchio.com/t4190-devraj-don-t-you-remember http://www.ciao-vecchio.com/t4212-devraj-j-ai-implore-les-etoiles-de-me-la-ramener
Faceclaim : Rohit Khandelwal ©Art Acide
Messages : 386 - Points : 891
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? V5r1Y0y
Âge : trente-quatre étoiles.
Métier : écrivain, mais ne se cantonne pas à cette passion. Devraj se laisse aller à de courtes missions, qui ne vont jamais au-delà d'un mois. Egalement, il est architecte.
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Empty
Sujet: [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? ( le Dim 9 Déc - 20:14 )
« Je suis désolée, je peux faire quelque chose ? » Où comment irriter Devraj qui allait tranquillement au comptoir. Sa mâchoire se crispe, alors qu’il observe les vêtements de la cliente, trempés. Le rhum a souillé son top et un citron vert se noie sur le dessus de sa poitrine, menace de tomber plus bas. Elle lui adresse un sourire carnassier, puis récupère l’agrume d’une manière si provocatrice qu’elle aurait fait lorgner n’importe qui sur son décolleté. Sauf que lui, la première chose qui l’intéresse, c’est son téléphone portable sur lequel il pianotait il y a encore quelques minutes et qui ne s’est éteint au contact de son cocktail qui, lui aussi, a éclaboussé alors qu’elle lui rentrait volontairement dedans. Un moyen pour elle de s’en approcher, de lui souffler quelques mots et peut-être même d’engager une conversation qui mènera à quelque chose… « C’est pas vrai. » râle-t-il, en tentant désespérément d’allumer son Smartphone. Peine perdue, l’engin est tombé en rade. « Je peux aider ? » insiste-t-elle, en se penchant vers l’appareil. « Vous en avez déjà assez fait comme ça. » s’agace-t-il, alors qu’il l’évite pour revenir à sa table. Ses amis jettent un œil à ce qu’il fait, puis à la jeune fille au loin. « Tu n’as pas vu qu’elle te draguait ? » Il s’en fiche et à dire vrai, il n’a rien remarqué du tout, trop obnubilé par la perte d’un numéro cher. Si l’idée d’emprunter un téléphone à l’un de ses amis lui effleure l’esprit, elle disparaît aussitôt en se rappelant l’avoir enregistré sur l’appareil, plutôt que sur la carte, manquant de place sur cette dernière. Il s’est cru en sécurité. « Mon portable est en rade. » Seule réponse. Ce n’est pas bien grave, dit l’un. L’autre ajoute qu’il pourra récupérer ses données, que maintenant, il y a le Cloud. Pourtant, ça ne le rassure pas, si bien qu’au bout d’une vingtaine de minutes à ruminer, il se lève et s’habille de sa veste. « J’ai un truc à faire. Je vous rejoins peut-être après. » Peut-être, parce qu’il n’en est pas bien sûr.

Aussitôt dehors, il monte sur sa bécane qui le conduit à cette rue qu’il a gardée en mémoire. Cette soirée où il a croisé sa route pour la première fois a eu son importance et il aurait aimé s’y rendre dans d’autres circonstances, mais il n’est pas serein à l’idée de manquer de nouvelles. Un instant, Devraj hésite tout de même, se dit qu’il pourrait simplement passer par une boutique le lendemain, attendre que Padma lui envoie un message, mais l’idée même qu’elle fasse le premier pas, ou qu’elle puisse penser qu’il n’a pas envie de lui répondre termine de le convaincre. Déjà qu’il s’est efforcé de laisser un peu de temps entre chaque échange… Parce qu’il a vraiment eu un coup de cœur pour cette femme et qu’il ne sait pas très bien comment le gérer, ce qu’il doit faire exactement, sans qu’elle prenne la fuite. Et c’est bien tout ce qu’il aimerait éviter. L’indien pousse la porte de l’immeuble et après avoir trouvé son prénom sur la boîte aux lettres, s’enfonce dans le rez-de-chaussée. Quelques coups donnés à la porte et celle-ci s’ouvre… Sur une autre femme. « Salut… Est-ce que Padma est là ? » Peut-être devrait-il se présenter, avant ? « Devraj. C’est Devraj qui la demande. » Est-ce suffisant ?


Here, here in this heart it's cold, cold as stone. Must welcome these memories, as shallow as my eyes have slowly become. Hearts, frail heart left broken. Cold and known for its bitter agony. Times changed forever that night, leaving only empty memories. Empty memories won't heal the pain.


Dernière édition par Devraj Morea le Sam 21 Sep - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nori Alestra10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Nori Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4123-are-you-that-somebody-nori http://www.ciao-vecchio.com/t4136-life-is-what-happens-to-us-while-we-are-making-other-plans-_-nori
Faceclaim : Candice Bae Paton + VOCIVUS
Messages : 744 - Points : 1048
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Tumblr_inline_nvg1qynD3P1qlt39u_250
Âge : 29 ans
Métier : Blogueuse cuisine et lifestyle
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Empty
Sujet: Re: [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? ( le Jeu 13 Déc - 5:43 )
J'entends la porte toquer, mais je suis en plein atelier peinture. Je me demande de qui il peut s'agir. Je finis mon trait de peinture sur mon santon, car oui cette année, j'ai tout bonnement décidée de fabriquer et peindre moi-même mes propres santons. Je dois l'avouer,je ne suis pas très fière de ma fabrication, mais je me rattrape plutôt bien au niveau de la peinture. Heureusement, je n'en ai pas beaucoup fabriqué, j'avais dans l'idée de faire toute une famille, mais je vais m'en tenir à trois personnages qui représenteront les femmes de cette colocation et au final celles que je considère comme les membres de ma famille. “J'arrive!”

Après avoir méticuleusement posée le dernier santon, je fonce vers la porte d'entrée. Je regarde tout de même dans le judas avant d'ouvrir. J'y découvre une silhouette masculine, plutôt typée, mais je n'arrive pas à bien voir de qui il s'agit, ni je connais la personne. Je décide alors tout bonnement d'ouvrir la porte, il n'avait pas l'air dangereux. “Oui c'est pourquoi?” Un charmant jeune homme, avec un beau sourire est à la recherche de Padma. Je me méfie un peu, généralement lorsqu'un homme se présente chez nous, je sais de qui il s'agit, à moins que cette fois-ci ma soeur me cache des choses?” Devraj? Jamais entendu parler.” Je hausse les épaules en regardant l'indien, car oui je suis certaine que c'est un indien. “Padma? Elle est pas là...elle est pas là..” Je me mets à chantonner cet air qui me trotte dans la tête lorsque je l'entends demander si Padma est là. Mais non, très chère Devraj Padma n'est pas là. “Il s'agit de ma grand-mère…” Je le laisse sur le pas de la porte sans même lui proposer d'entrer, car Padma m'a toujours dit de ne pas laisser des inconnus pénétrer chez nous, puis je vais chercher une photo de grand-mère Alestra et reviens alors vers lui pour la lui montrer.

“Vous voyez? Padma! ...mais..” Je baisse les yeux, feignants la tristesse. “ ...elle nous a malheureusement quitté.” Je soupire tout en secouant la tête de gauche à droite. “Vous connaissiez nona Padma?” Je le regarde avec un sourire et les yeux pleins de lueurs, pensive comme si me remémorais cette grand-mère qui m'avait vu grandir et qui n'était plus. Je ne sais pas ce que cet homme veut à ma soeur, mais j'ai décidé de me jouer un peu de lui et de ma soeur également. La prochaine fois elle me parlera de ce Devraj.


©️crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Devraj MoreaLe vin est un puissant lubrifiant social
Devraj Morea
http://www.ciao-vecchio.com/t4190-devraj-don-t-you-remember http://www.ciao-vecchio.com/t4212-devraj-j-ai-implore-les-etoiles-de-me-la-ramener
Faceclaim : Rohit Khandelwal ©Art Acide
Messages : 386 - Points : 891
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? V5r1Y0y
Âge : trente-quatre étoiles.
Métier : écrivain, mais ne se cantonne pas à cette passion. Devraj se laisse aller à de courtes missions, qui ne vont jamais au-delà d'un mois. Egalement, il est architecte.
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Empty
Sujet: Re: [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? ( le Mar 25 Déc - 15:23 )
L’accueil est étrange. Il ne saurait dire si elle est hostile à sa visite, ou si elle s’en méfie tout simplement. Toujours est-il qu’il ne se sent pas très à l’aise. Discrètement, il jette un œil à l’intérieur, avant de reposer son attention sur elle lorsqu’elle reprend la parole, lui informant de l’absence de sa sœur. C’est bien ce qu’il a cru comprendre. Comment pourrait-il faire, maintenant ? Demander à celle qu’il pense être sa frangine qu’elle lui transmette un message lui effleure un instant l’esprit… Ca, c’était avant qu’elle ne se joue de lui. Néanmoins, il préfère se dire qu’elle n’a pas compris de qui il s’agissait, plutôt que d’admettre qu’elle le prend pour le dernier des abrutis. Devraj entrouvre la bouche, prêt à insister, quand elle disparaît soudainement. Il reste là, sur le pas de la porte, en regardant autour de lui. C’est une mauvaise blague. Ca ne peut être que ça. Et là, tout de suite, il s’en veut de n’avoir pas su préserver son téléphone du liquide alcoolisé de la cliente. Lorsqu’elle revient vers lui, il fronce les sourcils en baissant les yeux sur la photo apportée. En effet. Ce n’est pas sa Padma. « Toutes mes condoléances. Je suis désolé. » s’empresse-t-il de dire, sincèrement. Le but de cette visite n’était pas de chagriner la locataire. « Non. Je ne la connaissais pas. » Dans quelle galère s’est-il fourré ? L’indien se racle la gorge, puis se lance : « Je cherche sa petite fille. Padma. » Autrement dit, celle qui est toujours vivante, mais il ne se voit pas ajouter ça alors que la demoiselle semble déjà peinée. « Nous nous sommes rencontrés il y a peu. C’est sans doute pour cette raison que vous n’avez pas entendu parler de moi. » Et peut-être aussi parce que ça leur appartient. Même lui n’a encore pas confié ce cadeau de fin d’année qu’il souhaite, égoïstement, garder pour lui, même si ses proches devineront bien assez vite qu’il se passe quelque chose. Son attitude est sans équivoque. Un Devraj épris d’une femme, c’est un Devraj qu’on ne voit jamais. « A dire vrai, il m’est arrivé un malheureux… coup du sort. » Si on peut appeler ça comme ça. « J’avais son numéro et mon téléphone a rendu l'âme. » Comme la grand-mère. Il lui montre l’appareil en question avec un sourire contrit. « Vous êtes sa sœur ? Elle m’a parlé de vous. J’ai entendu beaucoup de bien. » La prendre par les sentiments pourrait peut-être fonctionner…


Here, here in this heart it's cold, cold as stone. Must welcome these memories, as shallow as my eyes have slowly become. Hearts, frail heart left broken. Cold and known for its bitter agony. Times changed forever that night, leaving only empty memories. Empty memories won't heal the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Nori Alestra10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Nori Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4123-are-you-that-somebody-nori http://www.ciao-vecchio.com/t4136-life-is-what-happens-to-us-while-we-are-making-other-plans-_-nori
Faceclaim : Candice Bae Paton + VOCIVUS
Messages : 744 - Points : 1048
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Tumblr_inline_nvg1qynD3P1qlt39u_250
Âge : 29 ans
Métier : Blogueuse cuisine et lifestyle
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Empty
Sujet: Re: [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? ( le Jeu 3 Jan - 7:02 )
Je voulais me venger de ma soeur, lui rendre la monnaie de sa pièce. Pourquoi m'inscrire sur une application de rencontre? Pourquoi m'organiser un repas avec le grand-frère de ma meilleure amie pour lequel j'avais un béguin étant adolescente? Tant de pourquoi et si peu de réponses. Elle voulait de toute évidence se jouer de moi, pourtant, je ne voulais pas qu'on vienne m'importuner dans ma pseudo-vie amoureuse. Je n'avais pas envie d'envisager quoi que ce soit avec un homme, je n'étais pas prête, je ne savais pas comment faire, ce n'était tout bonnement pas le moment. Tout cela expliquait peut-être mon comportement, ce jeune homme avait l'air très sympathique en réalité et j'étais plutôt heureuse de voir un quelqu'un du sexe masculin toquer à la porte dans l'espoir de voir ma soeur. Je comptais simplement le déconcerter un peu, rien d'autre. D'ailleurs, je jouais plutôt bien la comédie, car il me présentait ses condoléances. Je feignais la tristesse, mais repris très rapidement mes esprits. “Je vous remercie…” Je ne devrais pas m'amuser de ce genre de choses, je me rappelais encore du décès de papa et Iago, je ressentais encore ce vide dans mon coeur, dans mon âme. J'avais encore du mal à m'en remettre, peut-être même que mes relations avec les hommes avaient un lien avec ces pertes. Pourtant, Nona avait bien existée et elle était bien éteinte. Ce n'était juste pas cette vieille femme indienne. Il s'agissait d'une femme qui m'avait particulièrement touchée lors d'un de mes voyages en Inde.

Le pauvre, il était certain que Nona Padma existait, en quelques sortes c'était bien le cas. Il m'expliqua qu'il était à la recherche de la petite fille. Apparemment, ils s'étaient rencontrés il y a peu de temps. En effet, ma soeur ne m'avait pas parlé de lui, car elle ne me parlait tout simplement pas des hommes qu'elle côtoyait. Dans tous les foyers, il y avait des sujets tabous, chez nous, les hommes en faisaient partie. J'avais une fois essayé de questionner Padma à ce sujet, mais elle me confirma qu'elle n'avait personne. Pourtant, ce jeune homme était à la recherche de ma soeur et je ne savais pas expliquer pourquoi, ce n'était pas qu'un simple ami. Il semblait déterminé à retrouver sa Padma, au point d'être venu toquer à sa porte. “Ah je comprends...désolé pour l'amalgame.” Je lui faisais signe d'entrer et refermais la porte derrière moi.
“Oui je suis Nori.” Ce mot, “soeur”, était une bénédiction pour moi. C'était certainement la seule chose qui avait fonctionné correctement dans ma vie. J'avais une soeur, pas du même sang que moi, mais bien plus que ça. Je serais certainement une droguée, comme ma mère, aujourd'hui, si elle n'avait pas été là. Je serais certainement à la dérive. Elle avait été tout pour moi, était tout pour moi et continuerait à l'être dans le futur. J'étais heureuse de savoir qu'un homme était à sa recherche, d'autant plus, qu'il était plutôt mignon dans son genre. Non, il était mignon, tout court, simplement pas mon genre, mais c'était indéniable il avait du charme. “Donc ma soeur parle de moi?” J'étais plutôt intriguée, mais contrairement à tout à l'heure, je ne voulais pas paraître intrusive. “Si vous le souhaitez, vous pouvez l'attendre ici.” Je lui montrais le canapé en espérant qu'il s'y installe. “Je reviens.” Je partais dans la partie cuisine et revenait quelques minutes plus tard avec deux tasses de thé et quelques délices d'Inde que j'avais soigneusement préparé dans la journée. Il y avait toujours ce genre de sucreries à la maison. Je ne savais pas si c'était approprié et même si le jeune homme ne se sentirait pas mal à l'aise, mais ce n'était pas tous les jours que j'avais la chance de tomber sur un homme qui recherchait ma soeur. En lui servant le thé et les pâtisseries indiennes, j'espérais qu'il se sente un peu plus à l'aise et surtout qu'il oublie mon petit manège.


©️crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Devraj MoreaLe vin est un puissant lubrifiant social
Devraj Morea
http://www.ciao-vecchio.com/t4190-devraj-don-t-you-remember http://www.ciao-vecchio.com/t4212-devraj-j-ai-implore-les-etoiles-de-me-la-ramener
Faceclaim : Rohit Khandelwal ©Art Acide
Messages : 386 - Points : 891
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? V5r1Y0y
Âge : trente-quatre étoiles.
Métier : écrivain, mais ne se cantonne pas à cette passion. Devraj se laisse aller à de courtes missions, qui ne vont jamais au-delà d'un mois. Egalement, il est architecte.
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Empty
Sujet: Re: [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? ( le Mar 29 Jan - 18:56 )
Un simple hochement de tête pour répondre et ainsi clôturer ce mal entendu. Il aimerait lui faire oublier ce faux départ, cette tristesse qu’il a cru lire dans ses yeux et rien de mieux que resituer la conversation sur l’objet réel de sa visite. Sa sœur. Soudainement plus à l’aise, il la suit dans l’appartement, non sans jeter un œil autour de lui, curieux de connaître l’endroit où vit l’étoile pour lequel il a eu un sacré coup de cœur. C’est très féminin, chaleureux. Il repose cependant son attention sur la jeune femme qui se présente, en s’étonnant par la suite. Est-ce une véritable surprise ? Padma l’adore. Il l’a senti, ce soir-là. Elle a énormément d’estime pour elle, et même s’il y a des hauts et des bas, il est convaincu que ça ne changerait pas. Toutes les deux sont liées. « Comme tu parles d’elle, j’imagine. » répond-il, avec un sourire en coin. A-t-elle envie d’obtenir plus de détails ? Nori doit bien s’en douter. Elles vivent toutes les deux ensemble, visiblement. C’est une belle preuve d’affection. Si ce n’est lorsque le choix est inexistant, on ne décide pas de son plein gré de vivre avec quelqu’un que l’on ne porte pas dans son cœur. Devraj s’avance vers le canapé, pose sa main sur le dossier de celui-ci et tourne la tête vers la petite sœur qui l’accueille comme il l’aurait fait. C’est une manie chez lui d’amener des petits gâteaux, ou diverses spécialités indiennes, avec du thé qu’il a appris à faire auprès des siens. Il s’approche alors, saisit la théière. « Je peux ? » Sans même attendre la réponse, il verse la boisson chaude dans les tasses. « Loin de moi l’idée d’être intrusif. J’ai eu un problème avec mon téléphone. » Et il n’a pas la moindre envie de paraître comme le type un peu trop collant, ce qu’il n’est pas. C’est le plus indépendant des hommes. Il a fait son bout de chemin, a eu des difficultés à quitter ses repères, mais l’a fait parce qu’il en ressentait le besoin. Ses relations ne résistent pas la longueur, parce qu’en dehors de ne pas avoir un feeling qui perdure, c’est aussi son mode de vie qui effraie. Pendant dix ans, il n’a eu de cesse de parcourir les routes, les pays. Ca n’aide pas à la stabilisation. « Tu penses que ça pourrait être mal vu ? » Le tutoiement sort comme ça, avec tant de naturel qu’il ne le remarque pas. Ce qui l’inquiète, c’est qu’il est dans son monde, qu’il peut prendre connaissance de certaines habitudes en observant bien les alentours… Tout ça sans avoir été convié. Il sait, sent qu’il se met la pression et ça n’est jamais arrivé jusque-là. Peut-être devrait-il simplement se détendre, se comporter comme il a l’habitude de le faire. Alors qu’il repose la théière, l’indien observe les gâteaux et affiche un sourire. « C’est de toi ? C’est très indien tout ça. » Nul doute que Padma soit passée par là.


Here, here in this heart it's cold, cold as stone. Must welcome these memories, as shallow as my eyes have slowly become. Hearts, frail heart left broken. Cold and known for its bitter agony. Times changed forever that night, leaving only empty memories. Empty memories won't heal the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Nori Alestra10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Nori Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4123-are-you-that-somebody-nori http://www.ciao-vecchio.com/t4136-life-is-what-happens-to-us-while-we-are-making-other-plans-_-nori
Faceclaim : Candice Bae Paton + VOCIVUS
Messages : 744 - Points : 1048
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Tumblr_inline_nvg1qynD3P1qlt39u_250
Âge : 29 ans
Métier : Blogueuse cuisine et lifestyle
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Empty
Sujet: Re: [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? ( le Jeu 7 Fév - 15:17 )
Je reposais la photo de “grand-mère Padma” avec un petit sourire en coin et reprenais mes esprits tout en l'invitant à s'installer. D'habitude coincée avec les hommes, j'étais plutôt à l'aise face à ce Devraj, peut être un peu trop, car je m'étais laissée aller à lui faire cette petite face. Cette proximité était certainement due au fait qu'il cherchait ma soeur et que je le trouvais plutôt bel homme. Du moins, j'aimais bien le fait de l'imaginer avec ma soeur autour d'un dîner romantique. Au fond de moi, j'espérais que ma petite blague n'allait pas le faire fuir afin que je puisse apprendre à le connaître un peu mieux. Il avait ce quelque chose de bienséant, il ne m'effrayait pas et j'avais cette impression qu'il n'avait pas de mauvaises attentions.

D'ailleurs, je ne pouvais pas m'empêcher de sourire lorsqu'il faisait allusion à Padma. Parfois, j'avais l'impression d'être un fardeau pour ma soeur, elle avait été adoptée par mes parents et notre père est décédé. Une tout autre personnalité de ma mère a vu le jour et cette soeur de coeur est devenue également une mère de coeur en quelque sorte. Parfois j'essayais de faire en sorte de l'aider un peu, de paraître presque invisible pour la décharger, mais elle ça ne durait jamais longtemps, car elle ne me le permettait pas tout simplement. J'étais une adulte à présent et pourtant j'avais tout le temps l'impression de dépendre d'elle, elle a été la première personne que j'avais appelé lorsque j'ai découvert les tromperies de Giorgio. J'aurai pu appeler n'importe qui, j'étais dans un poste de police, car j'avais détruit un véhicule de colère et de tristesse et pourtant c'était elle que j'avais appelé, elle était venue à ma rescousse et avait fait en sorte de mettre une mesure d'éloignement de cet ignoble personnage. Elle m'avait recueilli chez elle, car il était hors de question de retourner chez mama. Elle était tout simplement une personne extraordinaire et je souhaitais tout simplement son bonheur à présent.

Une fois les friandises sur la table, le jeune homme paraissait plus détendu, comme si ce que j'avais préparé lui semblait familier, ce qui me fit sourire. Connaissait-il ces délicieuses pâtisseries? Etait-il indien également? D'ailleurs, avant même que je n'ai eu le temps de le servir, il avait la théière dans la main. “Oui bien sûr, je t'en pris!” Je le regardais faire, il n'y avait pas de doute il était indien. “Et du coup tu cherchais à contacter ma soeur?” Je m'asseyais à ses côtés et le regardait faire tout en essayant de pêcher quelques informations par-ci et par là. Je me sens étrangement à l'aise avec cet inconnu au point que le tutoiement ne me dérange pas et me semble naturel. “Non du tout, vous deviez vous retrouver?” À vrai dire,je ne savais pas comment Padma se comportait avec les hommes, si elle aimait les hommes qui prenaient beaucoup de ses nouvelles ou alors si elle aimait plutôt un peu de distance.

“Oui.” Disais-je timidement avant d'ajouter. “C'est une amie que j'ai rencontrée lors de l'un de mes voyages en Inde qui m'a appris à faire tout ça!” J'arborais un grand sourire en pensant à Meena, à l'Inde, à Padma et à tout ce qui me rattachait à ce pays qui n'était pas le mien, mais qui m'avait également adopté en quelque sorte. “J'imagine que ça ne doit pas être aussi bon que ce que tu as eu l'habitude de manger, mais j'essaie de m'améliorer à chaque fois.” J'en étais certaine, il était également de ce magnifique pays, j'arrivais à le ressentir. “C'est un peu mon moyen de me rapprocher d'elle…” Disais-je en faisant allusion à Padma. “J'essaie d'amener un peu de sa culture biologique chez nous.” Je prenais ma tasse de thé et la levait en direction du brun. “ Alors comment vous êtes-vous rencontré?”



©️crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Devraj MoreaLe vin est un puissant lubrifiant social
Devraj Morea
http://www.ciao-vecchio.com/t4190-devraj-don-t-you-remember http://www.ciao-vecchio.com/t4212-devraj-j-ai-implore-les-etoiles-de-me-la-ramener
Faceclaim : Rohit Khandelwal ©Art Acide
Messages : 386 - Points : 891
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? V5r1Y0y
Âge : trente-quatre étoiles.
Métier : écrivain, mais ne se cantonne pas à cette passion. Devraj se laisse aller à de courtes missions, qui ne vont jamais au-delà d'un mois. Egalement, il est architecte.
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Empty
Sujet: Re: [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? ( le Dim 3 Mar - 10:08 )
« Quelque chose comme ça, oui. » Il lui tend la tasse, se sentant tout de même peu à l’aise dans sa manière de gérer le problème. C’est maladroit. Ca ne correspond pas à son fonctionnement. Avec les femmes, Devraj est d’ailleurs bien plus distant que ça, en règle générale, mais ce que Padma dégage, c’est fort. C’est au-delà de l’entendement. Il a beau trouver une explication à ce qu’il ressent, une logique, il n’en trouve aucune et il ignore d’ailleurs pourquoi il s’obstine à vouloir absolument poser des mots concrets sur la situation. Il n’est pas habitué, simplement. Ce coup de cœur lui tombe dessus comme un cheveu sur la soupe. « Non, justement. » Il n’y a aucun rendez-vous de pris. Juste des textos échangés, mais rien d’acté. Et là, bien qu’il ne souhaite pas être intrusif, il se dit qu’il l’est sans doute un peu. Il a laissé l’impulsivité prendre le contrôle, le mener jusqu’ici et à présent qu’il se retrouve plus au calme, Devraj est confus. Il est néanmoins mis à l’aise par Nori qui l’accueil comme un Roi. Son regard se perd sur les mets disposés ci et là sur la table. L’odeur est agréable. Pour lui faire honneur, mais aussi et surtout pour la rassurer sur sa préparation, il se permet d’en saisir un. « Tu es partie en Inde ? Dans quel coin ? » Les voyages le fascinent, ce que l’on peut y découvrir également. Les différentes cultures, la cuisine, les rencontres, les paysages. Même si son pays natal lui manque souvent, il ne regrette pas ses choix. Ca lui a beaucoup apporté. A lui, mais aussi à ses récits qui en sont inspirés. « Tu ne devrais pas te sous-estimer. Ce que je goûte là, c’est très bon et… » Il lâche un soupir, baissant les yeux sur le morceau qui lui reste entre les doigts. Ca part d’une si bonne intention qu’il en est touché. A travers ses gestes, ses mots, il sent tout l’amour qu’elle ressent pour Padma. Le sang n’est pas ce qui les lie, non… C’est bien plus puissant que ça. « C’est bien ce que tu fais pour elle. Tu le lui as déjà exprimé ? » Même si leur relation n’a pas été affichée sous ses yeux, il est le témoin de deux sons de cloche similaires. « Une nuit étoilée… Les étoiles étaient de sortie. Je l’ai croisée là. » Il pourrait affirmer qu’il a cru que son cœur allait sortir, exploser, tant il battait fort. « J’ai la sensation que ce n’était pas la première fois. » Pourtant, il en est certain, des yeux comme les siens, dans lesquels il a aimé se plonger, ça ne s’oublie pas. Et en même temps… Il a bien zappé plusieurs années de sa vie. « Essaierais-tu de grappiller des informations qu'elle pourrait ne pas te donner ? » la taquine-t-il.


Here, here in this heart it's cold, cold as stone. Must welcome these memories, as shallow as my eyes have slowly become. Hearts, frail heart left broken. Cold and known for its bitter agony. Times changed forever that night, leaving only empty memories. Empty memories won't heal the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Nori Alestra10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Nori Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4123-are-you-that-somebody-nori http://www.ciao-vecchio.com/t4136-life-is-what-happens-to-us-while-we-are-making-other-plans-_-nori
Faceclaim : Candice Bae Paton + VOCIVUS
Messages : 744 - Points : 1048
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Tumblr_inline_nvg1qynD3P1qlt39u_250
Âge : 29 ans
Métier : Blogueuse cuisine et lifestyle
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Empty
Sujet: Re: [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? ( le Dim 10 Mar - 17:59 )
Par mes questions, j'essayais de comprendre ce qui amenait le jeune homme chez nous. Apparemment, il devait voir Padma, du moins en quelque sorte, m'avait-il répondu. J'étais peut-être naïve, mais je trouvais cela attendrissant qu'il se déplace jusqu'ici pour pouvoir lui parler, car son téléphone avait lâché. D'autres diraient que cela est étrange, mais ce n'était pas mon avis. Il était plutôt mystérieux à ce sujet, voir même vague ce qui m'intriguais encore plus, mais je n'allais pas lui faire un interrogatoire.

J'avais pourtant réussi à déceler ses origines, pas très compliqué me direz-vous, mais cela était le moyen de pouvoir avoir un autre sujet de discussion que ma soeur. Non pas que Padma soit barbante, mais je voulais qu'il soit à l'aise et le questionner au sujet de ma soeur n'était pas forcément la meilleure solution.

C'était à son tour de me poser des questions et le sujet se portait sur l'Inde. “Oui plusieurs fois.” J'aborais un large sourire. Mon premier voyage fût avec Aurora, pour un projet caritatif. “La toute première fois j'y suis allée pour un projet caritatif dans un visage au milieu de nulle part. C'était pour la construction d'une école. Une fois le projet achevé j'ai visité les villes touristiques afin de voir la différence entre la petite Inde et l'Inde des touristes.” Deux voyages en un, deux expériences complètement différentes qui m'ont marqué à vie. C'est sans aucun doute cette expérience qui m'a donné le goût au voyage. J'y suis retournée encore deux fois, pour découvrir d'autres coins du pays et surtout vivre avec les locaux. C'était ma façon pour m'imprégner de la culture de ma soeur, de me rapprocher d'elle et de sentir que je faisais complètement partie de sa vie. “Mais dans les grandes lignes, j'ai surtout fait l'Inde occidentale et méridionale.” L'Inde étant un pays si grand, il faudrait plusieurs mois, pour pouvoir tout découvrir, ce qui est certain, c'est que je ne me lasserais jamais de ce pays. “Et toi tu viens d'où?” Peut-être avais-je déjà eu l'occasion de me rendre vers son lieu d'origine.

Je savais que ce que je cuisinais était bon, mais je ne pouvais pas me comparer aux indiennes qui avaient fait cela toute leur vie. “Et?” Je plongeais mon regard dans celui de l'indien, il avait vraiment l'air sincère et son regard était plutôt communicatif. “Indirectement, on va dire...elle a fait tellement pour moi que j'ai essayé d'être exemplaire pour elle, pour lui faire honneur...mais….on va dire que je ne suis pas la plus démonstrative sur mes sentiments….donc peut-être que je n'ai pas été très explicite.” Je m'efforçais de ne pas la décevoir, elle s'était beaucoup occupée de moi, la preuve, aujourd'hui, j'habitais avec elle, de son temps, elle m'en avait donné et au fond peut-être que je devrais lui dire plus souvent à quel point je l'aimais.

“Une rencontre plutôt poétique.” Le genre de rencontre que l'on pourrait lire dans les livres ou voir dans les films d'amour. “Parfois, il y a des rencontres comme ça, inexplicables, mais avaient lieu d'être.” Je rêverais de pouvoir faire ce genre de rencontre, dans ce genre de situation, il ne doit pas y avoir de doute, c'est tout simplement écrit. “Moi? Non, ce n'est pas du tout mon genre.” Une voix un tantinet aigüe et un sourire en coin se dessinait sur mon visage. “Mais si tu veux m'en parler, je suis tout ouïe.” Un nouveau sourire s'affiche sur mon visage.



©️crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Devraj MoreaLe vin est un puissant lubrifiant social
Devraj Morea
http://www.ciao-vecchio.com/t4190-devraj-don-t-you-remember http://www.ciao-vecchio.com/t4212-devraj-j-ai-implore-les-etoiles-de-me-la-ramener
Faceclaim : Rohit Khandelwal ©Art Acide
Messages : 386 - Points : 891
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? V5r1Y0y
Âge : trente-quatre étoiles.
Métier : écrivain, mais ne se cantonne pas à cette passion. Devraj se laisse aller à de courtes missions, qui ne vont jamais au-delà d'un mois. Egalement, il est architecte.
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Empty
Sujet: Re: [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? ( le Lun 18 Mar - 10:38 )
« Ca n’a rien à voir, en effet. » Entre la pauvresse de certains villages et la richesse de la capitale, il y a un monde. Heureusement, il y a des gens qui se sentent concernés. Lui en fait également partie. On ne peut pas faire semblant, fermer les yeux et ne rien voir pour avoir bonne conscience et vivre sa vie en profitant de son confort sans avoir une pensée vers eux. Du moins, lui, ça lui échappe totalement. Ces personnes qui vivent d’un rien ont bien plus à leur apprendre qu’un grand homme d’affaires qui se permet de polluer le monde pour agrandir son empire personnel. Il imagine que chacun conçoit le monde à sa manière, mais ça lui prend tellement aux tripes qu’il a parfois tendance à monter au créneau pour défendre ses idéaux. Et on le suit. Devraj peut être doux et il l’a prouvé en compagnie de Padma, mais c’est également quelqu’un qui sait ce qu’il fait. Si on oublie le fait qu’il ne sait pas très bien l’enfant qu’il était, ni son identité, il sait où il va. « Ce sont deux mondes totalement différents. » S’il pouvait, il prendrait toute la misère du monde sur ses épaules pour leur permettre de vivre mieux. Ca l’insupporte tellement. « Et tu as des villes ou villages qui t’ont plus marqué que d’autres ? » Ce sont ses racines. Il en est fier, même s’il ne cautionne pas tous les comportements. « De Chennai, dans le Tamil Nadu. Tu t’y es arrêtée ? » Ca ne l’étonnerait pas, tant c’est réputé. Cette ville est immense, mais il la connait suffisamment bien pour s’improviser guide, si on le lui demandait.

La relation entre Padma et Nori est touchante. Elles tiennent sincèrement l’une à l’autre. « Elle doit bien se douter que tu ne la détestes pas. » Ca se sent dans son regard. Parfois, ce n’est pas utile de s’attarder sur ce que l’on ressent, de poser des mots sur ce qu’on a sur le cœur pour que l’autre le comprenne. « Tu lui as déjà dit tout ce que tu viens de me dire à l’instant ? » Parce que c’est beau. Il ne la connait pas très bien, mais il peut d’ores et déjà affirmer que c’est quelqu’un de bien. Avec Padma, en tout cas, elle se montre bienveillante. Et si elle fait preuve de curiosité face à leur rencontre, c’est par intérêt pour sa sœur. Il ne se voit cependant pas lui dire des choses que Padma ne souhaiterait pas lui confier pour X raisons. « Je vais plutôt laisser ta sœur s’en occuper, si l’envie lui prend. Ce n’est pas à moi de le faire. Même si je n’ai absolument rien à cacher. » Bien que, ce moment vécu à deux leur appartient. Maintenant, il n’est pas sans ignorer que les femmes parlent bien plus entre elles, que les hommes. Rares sont les fois où il s’attarde sur ses rencontres, en compagnie de ses amis. Là, c’est différent. Il sent quelque chose de peu banal, qui le consume de l’intérieur et il aimerait être en mesure de comprendre. « Tout ce que je peux te dire, c’est que j’ai énormément d’affection pour elle. Ca devrait être suffisant pour te rassurer, au moins un peu. » Ce ne sont que des paroles et rien ne lui garantit qu’il n’est pas un psychopathe. Il va falloir lui faire confiance.


Here, here in this heart it's cold, cold as stone. Must welcome these memories, as shallow as my eyes have slowly become. Hearts, frail heart left broken. Cold and known for its bitter agony. Times changed forever that night, leaving only empty memories. Empty memories won't heal the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Nori Alestra10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Nori Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4123-are-you-that-somebody-nori http://www.ciao-vecchio.com/t4136-life-is-what-happens-to-us-while-we-are-making-other-plans-_-nori
Faceclaim : Candice Bae Paton + VOCIVUS
Messages : 744 - Points : 1048
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Tumblr_inline_nvg1qynD3P1qlt39u_250
Âge : 29 ans
Métier : Blogueuse cuisine et lifestyle
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Empty
Sujet: Re: [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? ( le Ven 12 Avr - 16:11 )
Partout dans le monde il y a des disparités entre certaine villes, mais dans certains cette différence est encore plus énorme, l’Inde fait justement parti de ces lieux où l’on peut voir une énorme richesse, puis la pauvreté à son paroxysme. Lorsque je suis partie en Inde, j’avais non seulement envie de connaître les origines de ma soeur, mais également de découvrir le pays d’un point de vue d’un citoyen lambda. Le but de tous mes voyages étaient de découvrir d’autres civilisations, de s'accoutumer à un autre mode de vie. Je ne voulais pas simplement faire la touriste lambda et visiter les lieux que tout le monde veut voir. Je souhaitais également venir en aide au plus démunis, m’imprégner de la culture du pays que je visitais. L’Inde a sans doute été mon plus beau voyage, car il avait une signification particulière.

Lorsque j'entends le nom de ce village dans sa bouche, mon coeur ne fait qu'un bon. C'est là où j'ai rencontré Meena, c'est à cet endroit où je suis restée le plus longtemps, c'est là où j'ai le plus vécu comme une indienne. Je ne sais trop expliquer pourquoi, mais un sentiment d'amour m'enveloppe et je vois à présent ce Devraj d'une tout autre manière. Je le vois comme celui qui pourrait combler ma soeur. Pourtant, je ne le connais pas plus que ça, mais rien que le fait qu'il soit de ce lieu que j'ai tant apprécié, me fait penser qu'il serait le match parfait pour elle. Et puis, sa façon d'en parler, ne laisse pas de doute, il l'apprécie. “Tu es de Chennai????” Mes yeux s'écarquillent de bonheur et je me trémousse presque sur le canapé. “Ce n'est pas possible, je suis tombée en amour de ce coin et j'y ai rencontré une jeune femme qui compte beaucoup dans ma vie à présent!!!” Je pose ma tasse de thé sur la table basse de peur de tout renverser avec l'excitation qui s'empare de moi. “Ca fait combien de temps que tu es parti de là-bas?” Je veux à présent tout savoir sur ce jeune qui est tout de même venu toquer à la porte de ma sœur en espérant la voir ouvrir la porte.


C’est indéniable rien ne pourra se mettre entre Padma et moi. Malgré toutes les horreurs qui nous sont arrivés, nous nous soutenons contre vent et marée. Cependant, parfois j’ai l’impression que je suis un poids pour ma sœur. Elle a beaucoup trop pris soin de moi à ses dépends, c’est pourquoi aujourd’hui, je souhaiterais qu’elle soit heureuse et qu’elle prenne du temps pour elle. “Non...enfin elle doit bien le savoir.” Bien trop pudique, bien trop réservée par rapport à mes sentiments, je n’ai jamais dit à haute voix à ma sœur à quelle point je lui suis reconnaissante. C’est plutôt par mes actes que j’essaie de le lui montrer tous les jours, mais Devraj n’a peut-être pas tort et je devrais peut-être le lui dire. “Oh je commençais à bien t’apprécier...mais là tu me pousse à être la petite soeur relou.” Je fais mine de bouder. Le jeune homme, ne veut rien me dire sur leur relation, chose qui me déplait. Je ne tiens pas à savoir tous les détails, c’est leur jardin secret...juste comprendre ce qu’il se trame entre eux. “Tu peux au moins me dire si ça fait longtemps que vous vous connaissez?” Mon regard se veut interrogateur et espiègle, j'espère qu’il répondra au moins à cette question. “ Oui ça me rassure….je ne sais pas trop l'expliquer en général je ne fais confiance aux garçons, mais avec toi...mon coeur se sent en confiance…” Vous noterez que j’ai utilisé le terme “garçon” et non pas homme, ce qui montre encore une fois mon désarroi face aux personnes du sexe opposée.


©️crackintime
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Nori | Elle est où Padma ? Empty
Sujet: Re: [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Nori | Elle est où Padma ? -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant