Revenir en haut
Aller en bas


 

- Gabriele ♠ the eagle flies alone -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Gabriele Martinelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4523-gabriele-the-eagle-flies-alone http://www.ciao-vecchio.com/t4579-gabriele-the-eagle-flies-alone
ID : Bellätrix (V.)
Faceclaim : L. Evans ©Sharky ♡ (avatar) + ASTRA (signature)
Multi-comptes : Noah, Matteo & Giovanni.
Messages : 84 - Points : 57

Âge : 41 ans (o8.o9.77)
Métier : Mécanicien, par défaut.
Sujet: Gabriele ♠ the eagle flies alone ( le Mar 11 Déc 2018 - 20:10 )
When I was born the seed was sown, I will not obey, my life is my own. Battle rose, which do enslave me exposed lies that enrage me.
GABRIELE MARTINELLI
scénario de Vittoria Martinelli ♡
Identité :Gabriele, comme l’archange. Pietro, en deuxième prénom. Quand on fait partie d’une famille chrétienne, on n’y échappe pas. Surtout quand on est un garçon. Martinelli, un patronyme qu’il est fier de porter, malgré tout.

Naissance :08.09.1977 (41 ans), Milan. Là où les Martinelli se sont implantés après avoir fui Naples à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.  

Origines :Italien pur souche.

Statut :Veuf depuis bientôt neuf ans. Après que son premier grand amour l’ait quitté à tout jamais.

Métier :Mécanicien, par défaut.

Argent :Ce que sa famille lui a versé durant toutes ces années derrière les barreaux. Il a de quoi survivre.

A Naples depuis :Depuis seize ans. Il est venu battre les pavés de la ville qui a vu naître ses ancêtres à ses vingt-cinq ans, en 2002.

Gabriele est quelqu’un de fidèle, que ce soit en amitié qu’en amour. Il ne supporte pas la tromperie ni la lâcheté. S’il a quelque chose à dire, il ne passer jamais par quatre chemins. Il est plutôt direct, réfléchissant aux conséquences ensuite. Il n’est jamais dans l’optique de blesser volontairement quelqu’un, que ce soit avec ses mots ou ses poings. Sauf si ça concerne sa famille. Là, c’est une autre histoire. Il ferait tout pour les protéger. Rien ne l’arrêtera. Depuis tout petit, il a toujours été serviable, poli. Venant en aide à ceux qui en avaient besoin. Il a un certain sens de la justice, il a d’ailleurs toujours eu confiance en celle-ci. Ça, c’était avant. La justice, il n’y croit plus maintenant. Depuis qu’il a injustement été condamné. Il s’est renfermé sur lui-même, au point qu’on pourrait le croire inaccessible, froid. Il est également devenu cynique. Sarcastique. Une sorte de protection. Toutefois, il suffit de creuser la surface pour qu’on voit exactement comme il est vraiment. Il ne faut pas s’arrêter sur son apparence. Sur ce qu’il renvoie.

poids :
87 kg
alcool :
2-3 verres
cigarettes :
15 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
the eagle flies alones arch enemy


Conclusion de ta vie Je ne suis pas du genre à regarder derrière moi. À quoi bon ? Nous n’avons pas le pouvoir de changer le passé. Ça se saurait sinon. Avec le recul, toutefois, je me dis que je n’ai pas tout fait juste dans la vie. No shit Sherlock. Déjà, je ne serais pas en prison, à y croupir depuis bientôt 8 ans. Olivia serait encore vie. Si seulement j’avais osé parler. Dire ce que je vivais, à longueur de journée. Au moins, j’avais appris quelque chose. Ce que les femmes pouvaient ressentir, dans ses moments. Pourquoi elles se taisaient. Restaient dans leur cocon. Dans cette relation toxique. Pour ma part, c’était surtout la honte qui me tiraillait. Qui croirait qu’une femme batte un homme ? Un type de ma carrure en plus ? Personne. Et l’amour. Car oui, je l’aimais, Olivia. Avec les années, j’ai appris à faire le deuil. J’ai tendance à croire que cette épreuve m’a fait grandir. En bien. Ou pas, seul l’avenir me le dira. Au fond, je reste toujours le même, qui a juste fauté une seule fois.

(un) Sa naissance était prévue pour le mois de novembre. En raison de certaines complications, Gabriele est né prématurément. Il en allait de sa vie et de celle de sa mère. Tous les deux survécurent. Toutefois, Gabriele passa les premiers six mois de sa vie à l’hôpital, dans le service de néonatologie tandis que sa mère, elle, ne pourrait plus avoir d’enfant. (deux) Tout juste âgé de cinq ans, sa mère ayant mis entre parenthèse son travail pour s’occuper de lui, son père, policier, se retrouva mêlé à une arrestation musclée. Il reçut une balle dans le bas de son dos. Celle-ci ne le tua pas, mais le rendit paralysé pour le reste de sa vie. Il est actuellement en chaise roulante. (trois) Gabriele était un enfant gâté. Étant enfant unique, il ne faisait pas exception à la règle. Toutefois, ce n’était pas quelqu’un de capricieux. Il aimait aller jouer dehors, courir dans l’herbe fraîchement coupée, etc. Il ne supportait tout simplement de rester enfermé entre quatre murs. (quatre) Avec toute l’énergie à revendre, il se mit au sport assez tôt. Contrairement à la plupart des italiens qui étaient plutôt football, il s’intéressa tout particulièrement à un sport un peu plus méconnu, le patin. Enfin, le hockey plutôt. Il aimait se défouler sur la glace. Être dans une équipe. (cinq) Au vu de l’ambiance familiale qui régnait chez lui (son père en fauteuil et sa mère étant obligée de travailler pour subvenir à leurs besoins), il était tout heureux quand son oncle le recueillait chez lui. Il aimait passer du temps avec sa famille, principalement avec sa cousine, Vittoria. (six) D’ailleurs, ils se voyaient pendant presque toutes les vacances scolaires, l’été. Il lui est également arrivé de l’accompagner en Irlande. (sept) Gabriele avait beau savoir que tous ses ancêtres masculins étaient flics, il savait d’avance que tel serait également sa carrière. Il n’en voulait pas. Lui, c’était le sport et rien d’autre. Son père ne voulait rien comprendre, alors qu’il avait été lui-même blessé sur le terrain. Il ne pouvait pas comprendre l’appréhension qui gagnait son fils. (huit) Les deux restant campés sur leur position, l’ambiance s’était tendue dans leur maison. Heureusement que leur mère/femme était là pour détendre l’atmosphère. Finalement, ce fut le destin qui choisit la voie que Gabriele devait suivre.  (neuf) À dix-huit ans, alcoolisé, il ramena son meilleur ami, encore plus bourré que lui, après une fête. Il ne vit pas le virage. Perdit le contrôle de la voiture. Son meilleur ami fut tué sur le coup. Lui s’en sortit. Avec le fémur en mille morceaux. (dix) Au revoir la carrière de flic et au revoir la carrière sportive. Les médecins furent définitifs sur leur pronostic. Il devait ménager sa jambe. Gabriele, voulant laver sa conscience, rattraper la mort de son meilleur ami, s’inscrivit à la place à l’Université, cursus médecine. Au moment de choisir une spécialité, il opta pour la médecine légale. Pour contenter son père. Même s’il ne sera jamais flic, il sera du côté de la justice. (onze) Ce fut durant son cursus universitaire qu’il fait la rencontre d’Olivia, elle aussi étudiante en médecine. Après plusieurs rendez-vous, ils se mirent ensemble. Et ils finirent par se marier, des années plus tard. Avec les années, elle était devenue une pédiatre réputée. (douze) On ne sait jamais réellement ce qui se passe derrière quatre murs. Une fois que la porte est close. Les rôles s’inversaient. Gabriele se faisait battre par sa femme. Physiquement et verbalement. Il n’a jamais rien dit. Par honte. (treize) Lors de son inculpation pour le meurtre de sa femme, personne ne crut à version des faits. En dehors de sa famille et de ses amis les plus proches. Qui, eux, les délaissèrent peu à peu. Il n’y avait que Vittoria et ses parents qui restèrent toujours de son côté. La jeune femme lui rendait d’ailleurs visite dès qu’elle le pouvait. Gabriele avait baissé les bras, ne voulant pas faire appel. À quoi bon ? Personne ne l’avait crut la première-fois, pourquoi le croirait-on la deuxième ? (quatorze)Il fit en tout et pour tout hui ans de prison. Il en avait écopé de quinze. Merci la bonne conduite. Son comportement changea d’ailleurs. Il avait décidé de ne plus se laisser faire. Répondre. Dehors, il ne sait pas comment faire. Pour obtenir sa libération conditionnelle, il avait besoin d’un logement. Ne voulant pas spécialement l’aide de sa famille, ceux-ci lui avaient quand même versé un petit pactole sur son compte, qui dormait durant toutes ces années. Il put s’acheter un studio, pour commencer, et réussit à trouver un travail comme mécanicien. Tant que ça mettait du beurre dans les épinards …  (quinze) Depuis 2015, il a commencé à correspondre avec une certaine Ishbel. Au départ réticent, il se mit à attendre impatiemment ses réponses. Avoir des nouvelles de l’extérieur. Pouvoir tout simplement parler avec quelqu’un qui ne le jugeait pas (lui semblait-il). Les missives, d’abord polies, devinrent de plus en plus personnelles. Profondes. Il se demande juste s’il aura le courage de poursuivre cet échange à sa sortie. Ne l’avait-il pas (et elle) trop idéalisé ? (autres) Il sait jouer de la guitare depuis son adolescence. Il a adopté un chaton, nuage, pour lui tenir compagnie. Tous les jours, il fait de l'exercice. Habitude apprise en prison. Il a des tatouages sur plusieurs parties de son corps. Olivia et lui n'ont jamais réussi à concevoir d'enfants. Il ne sait pas si le problème venait d'elle ou de lui. Il n'a jamais osé pousser les tests jusqu'au bout.
ton groupe :TIRAMISUton avatar :luke evans


pseudo, prénom :Vanessa.combien de bougies ?XXVIII.d'où viens-tu ?CH.comment t'as atterri ici ?.




— uc


Dernière édition par Gabriele Martinelli le Dim 16 Déc 2018 - 22:43, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Gabriele Martinelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4523-gabriele-the-eagle-flies-alone http://www.ciao-vecchio.com/t4579-gabriele-the-eagle-flies-alone
ID : Bellätrix (V.)
Faceclaim : L. Evans ©Sharky ♡ (avatar) + ASTRA (signature)
Multi-comptes : Noah, Matteo & Giovanni.
Messages : 84 - Points : 57

Âge : 41 ans (o8.o9.77)
Métier : Mécanicien, par défaut.
Sujet: Re: Gabriele ♠ the eagle flies alone ( le Mar 11 Déc 2018 - 20:10 )
Fallen Angelles apparences sont parfois trompeuses
« C’est à cette heure-là que tu rentres ?! » La voix claqua dès que je franchis le pas de la porte, rompant le silence qui s’était installé dans la maison à cette heure tardive de la nuit. Je me rendis compte de mon erreur, jetant un rapide coup d’œil à ma montre – 02h15. Fébrile, je me passais une main dans les cheveux, réfléchissant à toute allure, sachant pertinemment que la cause était perdue d’avance. Pourtant, peut-être que … après tout, les fêtes approchaient. Un miracle pouvait se produire. « Désolé chérie », je me rapprochais d’elle, l’enlaçant et la serrant contre moi, lui déposant un baiser sur le haut de son front. « J’ai été pris par le travail. Je n’ai pas vu le temps passer. Tu sais comment c’est … » Vaines excuses à ses oreilles à elle. Alors que je ne faisais qu’énumérer la vérité. Alors que le soleil se couchait, un gamin en plein délire avait décidé de décimer toute sa famille. Il n’y alla pas de main morte, loin de là. À tel point que même pas une heure après le meurtre, les grandes pontes de la police criminelle étaient déjà submergés d’appel. On ne rigolait pas quand il s’agissait d’une personnalité en vue de Naples. Le fils de. Et voilà comment je m’étais retrouvé à devoir effectuer des heures supplémentaires. Autopsiant plusieurs membres de la même famille, dont deux enfants. Ce que je voulais là, à l’instant présent, était juste pouvoir prendre une douche. Enlever la crasse qui s’était emparée de moi. Et me coucher. Si possible, dans les bras d'Olivia. Comme il y a treize ans. À notre début, quand le mot amour s'écrivait enocre avec un grand A. Avant qu'Olivia ne montre son vrai visage. L’espoir fait vivre. Il peut également tuer. Ce n’était pas dans ses proches à elle. La gifle partit. Un coup sec claqua dans l’air. J’aurais dû la retenir, empoigner son bras. Pourtant, je n’en fis rien. Et encore, c’était limite que je ne tendis pas la deuxième joue. Histoire de. Sans compter que, avec la gifle, elle déversa son venin sur moi. À la longue, j’avais appris à faire semblant. Que ces mots ne me touchaient pas. Que ces coups ne me blessaient pas. Alors qu’intérieurement, mon cœur saignait. Jusqu’à aujourd’hui, je m’étais toujours laissé faire. Olivia avait été trop loin. Elle s’en rendit compte.

Pour la première fois de ma vie, elle m’avait poussé à vie. J’étais sur le point de riposter, levant la main en l’air, quand elle m’arrêta net. « Je suis enceinte ». Mon bras vint se reposer le long de mon corps. Je restais sans voix, la bouche ouverte, ne pouvant m’empêcher de la regarder. C’était presque impossible. Après toutes ces années ? Comment ? Okay, peut-être que je n’avais aucun problème de ce côté-là, que mes spermatozoïdes fonctionnaient correctement et que le problème venait d’ailleurs (notre relation toxique, peut-être ? Blocage psychologique ?) Mais je n’en étais pas sûr, n’ayant pas voulu faire les tests pour en savoir plus. Je n’avais pas eu le temps de réagir à son annonce qu’elle coupa tout court à ma joie. « Ce n’est pas toi le père ». Ces mots tombèrent comme un couperet.  C’est à cet instant précis que mon cerveau disjoncta. Je ne voulais pas lui faire de mal. Jamais. Je n’avais juste pas su doser ma force. Je l’avais juste poussée. Oubliant un petit détail. Elle se retrouvait sur le palier du 2ème étage, le dos face aux marches. Elle tomba à la renverse, tapant plusieurs fois la tête contre celles-ci, atterrissant en bas comme un pantin désarticulé. Le temps que je réagisse, que je cours à sa suite, la vie l’avait déjà quittée. Je restais prostré un moment auprès d’elle, la prenant dans mes bras, la consolant. Pleurant. Avant de devoir prendre une décision. Je venais de tuer un être humain, même si je ne m’en rendais pas bien compte. Sachant d’avance que personne ne croirait pas à ma version des faits. Pas quand la défunte était une pédiatre respectée à Naples. Finalement, je pris mon téléphone, composant le numéro du commissariat, scellant à tout jamais mon sort.


— uc


Dernière édition par Gabriele Martinelli le Dim 16 Déc 2018 - 22:51, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nori Alestra10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Kitty
Faceclaim : Candice Bae Paton
Multi-comptes : Latisha Jones & Lia Solano
Messages : 585 - Points : 512

Âge : 29 ans
Métier : Blogueuse cuisine et lifestyle
Sujet: Re: Gabriele ♠ the eagle flies alone ( le Mar 11 Déc 2018 - 20:13 )
( enfin c'est Tish ou Lia qui fait ça pas Nori)

Welcome back chez toi!!!

Hâte de voir ce que tu nous réserve pour ce perso.


(c) MΛ☾ΛЯON







JE POURRAIS ME TUER AVEC DU PAPIER MÂCHÉ POUR PADMA.
Revenir en haut Aller en bas
Vittoria MartinelliLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2843-i-have-the-heart-of-a-man-not- http://www.ciao-vecchio.com/t2859-vicky-_-what-about-my-fist-in-your-face
ID : Ingrid // Sharky
Faceclaim : Elsa Pataky ©RQ
Multi-comptes : Tobias, Vera, Ban-Ryu & Ishbel
Messages : 188 - Points : 719

Âge : 37 ans
Métier : Inspecteur dans la brigade criminelle
Sujet: Re: Gabriele ♠ the eagle flies alone ( le Mar 11 Déc 2018 - 21:06 )

Tu es là !!!!! Ca va être trop bien : je sens qu'à nous deux on va écrire des merveilles ! Je le sens ! C'est mon sixième sens qui parle !


J'ai hâte de voir ce que tu vas en faire de ce loulou      



☽☽ The only difference between the saint and the sinner is that every saint has a past, and every sinner has a future.

Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir http://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
ID : sweety / nath
Faceclaim : Vinnie Woolston © Dante d'amour
Multi-comptes : Augusto Rinaldi & Safiya Rahotep & Luna Primavera
Messages : 265 - Points : 403

Âge : 30 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
Sujet: Re: Gabriele ♠ the eagle flies alone ( le Mar 11 Déc 2018 - 21:19 )
Re bienvenue parmi nous avec ce superbe scénario et ce choix d'avatar. Luke est tellement sex.

Bon courage pour cette nouvelle fiche et puis tu connais la maison.


bad boy
The violence comes of many manners. She can be physical and moral. And in both cases, she is quite so much devastating.


Dernière édition par Declan O'Reilly le Mar 11 Déc 2018 - 21:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : « Maurane ( Moo' ). »
Faceclaim : « Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Made by Tearsflight et les gifs sont de Tumblr et Ealitya. »
Multi-comptes : « Non. »
Messages : 3438 - Points : 2411

Âge : « Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. » + « Elle a 21 ans. »
Métier : « Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt. »
Sujet: Re: Gabriele ♠ the eagle flies alone ( le Mar 11 Déc 2018 - 21:28 )
(Re) (re) (re) bienvenue.
Bon courage pour ta fiche.


u.c
Revenir en haut Aller en bas
Robyn GeminiToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4329-robyn-perfect-paradise-tearing http://www.ciao-vecchio.com/t4352-robyn-touch-my-tears-with-your-lips
ID : la marmotte — drvgns. aka laurie.
Faceclaim : phoebe bae tonkin ©dublin (ava) tumblr (gifs)
Messages : 494 - Points : 1585

Âge : vingt-neuf années à imploser, à exploser. à vivre dans le corps d'une autre. vingt-neuf années à se demander pourquoi. vingt-neuf années que son coeur bat dans la survie. (24/05)
Métier : elle joue de ses doigts sur les platines. à composer ses créations la journée avant d'enflammer le dancefloor à la nuit tombée. dj incommensurable au caruso club.
Sujet: Re: Gabriele ♠ the eagle flies alone ( le Mar 11 Déc 2018 - 21:37 )
MAIS L'AVATAR DE TA FICHE JPP
N'empêche ce choix LUKE puis ce choix de scénario
Rebienvenue à la maison et bon courage pour ta fiche


tell me how's it feel sitting up there. feeling so high but too far away to hold me. you know i'm the one who put you up there. name in the sky. does it ever get lonely ? thinking you could live without me. baby, i'm the one who put you up there. i don't know why.


sandrine c'est la meilleure :
 
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2242-dante-o-this-smoking-mi http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
ID : Ealitya, Sandrine (ou Alice)
Faceclaim : Jamie Dornan ©Djo
Multi-comptes : Demetrio, Devraj, Dorian, Erio, Loris
Messages : 10854 - Points : 8326
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sujet: Re: Gabriele ♠ the eagle flies alone ( le Mar 11 Déc 2018 - 21:47 )
JE M'EN DOUTAIS, JE M'EN DOUTAIS.
Luke.


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.


Avatars kidnappés :
https://imgur.com/a/wQAF24W
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-du http://www.ciao-vecchio.com/t3885-anabela-laranjeira-miss-atomic-bomb#125671
ID : LOUISE
Faceclaim : AMBER LAURA HEARD + © - UNICORN (AVATAR) + ASTRA (CODE SIGNATURE)
Multi-comptes : MAM'ZELLE GRAZIE
Messages : 2218 - Points : 4244

Âge : 32 ANS + NÉE À LISBONNE LE 29.11.1986.
Métier : EN RECONVERSION
Sujet: Re: Gabriele ♠ the eagle flies alone ( le Mar 11 Déc 2018 - 21:56 )
RE-pidou ! Bon courage pour cette nouvelle fiche de présentation !



i always want more with you
Lorsque tes mains se posent sur mes hanches, je frissonne. Lorsque ton regard accroche le mien, il n'y a plus que nous au monde. Lorsque tu t'éloignes de moi, je ne cesse de penser à toi. Tu ne m'as pas donné d'autres choix que de t'aimer, mon Francesco sans totti.
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t4050-lift-every-voice-and-sing-padma#128994
ID : wanderlust.
Faceclaim : .Deepika Padukone ; aslaug + Signature : astra + gifs : Ealitya
Multi-comptes : Mia Solano - Naina Patel - Tina Cambiaso
Messages : 1596 - Points : 1018

Âge : 32 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
Sujet: Re: Gabriele ♠ the eagle flies alone ( le Mar 11 Déc 2018 - 22:15 )
Encore toi
Rebienvenue avec ce nouveau perso, j'ai hâte de voir ce que tu vas nous en faire


Deewani ho gayi
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Gabriele ♠ the eagle flies alone ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Gabriele ♠ the eagle flies alone -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant