Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mia SolanoLe vin est un puissant lubrifiant social
Mia Solano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4338-black-effect-mia http://www.ciao-vecchio.com/t4484-on-the-run
Faceclaim : Aja Naomi King : moi
Messages : 147 - Points : 370
[Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis  Tumblr_inline_pk878biKBQ1rue9g6_540
Âge : 32 ans
Métier : En stand by
[Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis  Empty
Sujet: [Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis ( le Ven 4 Jan - 17:11 )
Son appareil photo autour du coup, Mia avait passé une bonne partie de son après-midi à immortaliser les rues de Naples pour son plaisir personnel. Malgré le froid qui gelait le bout des doigts et du nez de la jeune femme, elle trouvait là un certain plaisir à prendre en photos les rues de cette Italie qui lui semblait bien étrangère. Elle avait pourtant déjà parcouru ces endroits, et ça plus d’une fois. Mais c’était il y avait tellement longtemps que chaque pas était pour la jeune brune, une découverte qui ne manquait jamais de l’émerveiller. Elle voulait bien le reconnaître, cette ville avait un certain charme. Et pour quelqu’un qui avait beaucoup voyagé, elle estimait être la mieux placée pour affirmer si une ville est belle ou pas. Pourtant…quelque chose lui donnait l’impression encore d’être une étrangère parmi ces Italiens. Peut-être était-ce cette langue qu’elle n’avait pas autant pratiquée depuis longtemps et qui sonnait faux à ses oreilles lorsqu’un petit accent que peu de personnes étaient en mesure d’identifier, parvenait à ses oreilles. Peut-être était-ce ce froid hivernal dont elle n’avait pas l’habitude parce qu’elle essayait toujours de partir vers une destination chaude au mois de décembre. Elle ne saurait dire pourquoi exactement, mais ce pays n’était pas le sien. Pourtant il serait sûrement le dernier.

Un soupir s’échappa des lèvres de la jeune femme qui rangea son appareil après avoir visionné pour la dernière fois les nombreux clichés pris aujourd’hui, et repris la route. Elle avait froid et commençait à avoir faim, en plus de la fatigue qui commençait à la gagner. Au lieu de prendre la direction de chez elle comme toute personne normale l’aurait fait, Mia savait que ce ne serait pas son cas à elle. Sans même en avoir pleinement conscience, ses pieds la guidèrent à l’adresse de Jay, son amie. Elle ignorait si cette dernière était chez elle ou même disponible, et bien que l’idée lui ait effleurée l’esprit pendant quelques secondes, elle balaya cette pensée en se disant que si jamais elle n’est pas là, elle entrerait quand même chez elle. Comment ? Elle savait crocheter des serrures. Enfin pas vraiment, elle avait vu des gens le faire une fois et n’avait jamais tenté l’expérience elle-même, mais elle était sûre de pouvoir y arriver. Dans le pire des cas, elle trouverait un moyen de casser la porte et de mettre ça sur le dos de vandales sur lesquels elle serait tombée en passant dans le coin. Dans tous les cas il était hors de question qu’elle reste dehors, dans le froid et affamée. Une fois arrivée devant la porte de la jeune femme, Mia prit une profonde respiration – elle reprenait surtout son souffle qui lui manquait de plus en plus lorsqu’elle faisait des petites activités qu’elle pouvait faire sans peine par le passé – et toqua à la porte de Jay pour voir si elle était là, avant de tenter une entrée par effraction. Au bout de quelques secondes, elle approcha son oreille de la porte pour essayer de discerner des pas et en les entendant se rapprocher, un sourire agrandit les lèvres de la brunette. Au moins elle n’aurait pas à faire quelque chose d’illégal d’entrée de jeu. « Pas trop tôt, j’ai failli mourir de froid moi, sur ce paillasson. » Lâcha Mia en guise de bonjour à son amie, avant d’entrer sans même se faire inviter pour aller la serrer contre elle.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
[Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis  Empty
Sujet: Re: [Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis ( le Lun 7 Jan - 17:50 )

   
Allons y let's go, c'est parti les amis
Les yeux dans le vide, la blonde réfléchissait à ce qu’elle allait pouvoir répondre au courrier qu’elle – non que Miss Rosie – avait reçu. Un courrier de fan qui voudrait la rencontrer. Ce n’était pas la première fois que cela arrivait et certainement as la dernière, Jay le savait. Mais ce qui la perturbait dans ce courrier était qu’il lui était parvenu directement à son adresse. Personne ne savait qui se cachait sous le surnom de Miss Rosie et la jeune femme avait toujours soigneusement évité de dire quoique ce soit pouvant révéler le lieu où elle habitait ou bien un autre détail de sa vie privée. Miss Rosie se transformait tour à tour en une vieille femme avec plein d’expérience, en une amie qui savait écoutait, celle qui vous donner un coup de pied dans le derrière quand il le fallait ou encore en une grande sœur réconfortante. Elle avait toujours cru que cela allait réussir à brouiller les pistes mais apparemment elle se trompait. Elle soupira légèrement avant de se lever pour se préparer un thé. Il faisait froid et son appartement était toujours aussi mal isolé malgré les relances faites au proprio. Elle venait à peine de mettre la bouilloire en route qu’un coup se fit entendre à la porte.

« Mia ! »

L’exclamation joyeuse sortit de ses lèvres en reconnaissant sa visiteuse. Surement une de ses plus anciennes amies et une des celles qui avaient réussi à la supporter jusque-là. La jeune femme entra sans même se faire prier ce qui fit sourire la blonde qui reconnaissait bien là son impétueuse amie.

« Mais entres voyons, je m’en voudrais de te voir te transformer en Olaf ! », lui rétorqua-t-elle un brin moqueuse.

La jeune femme allait refermer la porte quand un petit paquet près de la porte attira son attention. Elle le ramassa

« Pas besoin de me faire un cadeau quand tu viens t’sais ! », dit-elle à la brune en agitant le paquet.

La bouilloire se faisant entendre à ce moment là, elle laissa le paquet sur le buffet se promettant de l’ouvrir devant Mia.

« Installes toi, je reviens avec du thé »

L’appartement des Antonelli n’était pas très grand mais Jay avait réussi à en faire quelque chose de douillet et presque chaud si on faisait abstraction au problème d’isolation. Le canapé était recouvert de couvertures aux couleurs chaudes et de nombreux coussins aussi bien sur le canapé que par terre sur le tapis épais. Lorsqu’elle revint vers son amie, Jay ne fut pas surprise de la voir confortablement installée. S’installant par terre, elle lui tendit un mug à l’effigie d’Olaf d’où s’échappait l’arôme puissant de son thé. La jeune femme mit l’assiette de biscuits sur la table basse avant de poser le plateau à côté d’elle. Avisant l’appareil de la brunette, elle lui demanda alors

« Bonne séance ? T’exagères ! T’aurais pu m’appeler pour qu’on aille faire quelques photos ensemble ! »

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


   
Revenir en haut Aller en bas
Mia SolanoLe vin est un puissant lubrifiant social
Mia Solano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4338-black-effect-mia http://www.ciao-vecchio.com/t4484-on-the-run
Faceclaim : Aja Naomi King : moi
Messages : 147 - Points : 370
[Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis  Tumblr_inline_pk878biKBQ1rue9g6_540
Âge : 32 ans
Métier : En stand by
[Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis  Empty
Sujet: Re: [Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis ( le Ven 11 Jan - 21:36 )
Elle exagérait, mais Mia exagérait toujours, surtout lorsqu’il s’agissait d’embêter son amie. Avec l’habitude, cette dernière ne relevait même plus les bêtises de la jeune femme, elle se contentait de lever les yeux au ciel, de soupirer ou même de rentrer dans son jeu pour qu’elle comprenne que ce qu’elle disait n’avait pas forcément de sens. Avec la jolie blonde, Mia entretenait la relation qu’elle aurait voulu avoir avec sa propre sœur. Les taquineries, cette facilité à se parler, ce sentiment de pouvoir se confier sans avoir à faire attention à ce qu’elle disait. Même si en réalité, ce n’était pas le genre de relation que la Yéménite avait essayé de créer avec son aînée, au contraire. Dès que l’opportunité lui fut présentée, elle n’hésita pas à s’en aller en laissant cette dernière à Naples, comme un vulgaire souvenir qu’elle voulait oublier. « Un cadeau ? Ma présence est le seul cadeau que tu mérites. Pour ce qui est du reste… » Elle fit un signe de la tête en direction de la boîte près de la porte d’entrée. « Ce n’est pas moi. » Haussant les épaules, elle s’attelait déjà à enlever son manteau pour le poser là où elle avait de la place. Pendant quelques secondes, elle prit le temps de regarder autour d’elle comme si elle redécouvrait les lieux, un sourire étirant ses lèvres. Chaque recoin de la pièce dans laquelle elle se trouvait, lui rappelait son amie, ce qui était normal étant donné qu’elle était chez elle. Mais ce qu’elle voulait dire était qu’il n’y avait pas d’endroit plus représentatif qu’ici.

Mia prit soin de récupérer son appareil photo qu’elle avait soigneusement rangée, avant d’enlever ses chaussures qu’elle mit dans un coin pour rester en chaussettes, et s’installa confortablement sur le canapé en ramenant le plaid sur ses jambes. Elle profit de ces quelques minutes où elle fut seule pour regarder à nouveau chaque cliché qu’elle avait pris aujourd’hui, comme si elle s’attendait à voir quelque chose de nouveau. Ses yeux s’attardèrent quelques longues secondes sur une photo qui réveilla un souvenir qu’elle avait presque oublié à cause du temps qui s’était écoulé depuis. Elle se revoyait des années en arrière avec sa sœur, en train de regarder avec des yeux écarquillés l’endroit qui les entourait. C’était leur première sortie officielle depuis leur arrivée à Naples, et la personne chez qui elles étaient hébergées avait voulu leur montrer les alentours. Sans qu’elle ne s’en aperçoive, elle souriait à la photo qui ne comportait pourtant ni elle, ni Lia. Mais rien que ce souvenir réchauffait un peu son cœur avant de le briser en se disant que c’était sûrement le seul souvenir qui valait la peine d’être gardé. Elle n’avait pas entendu les pas de Jay s’approcher, le son de sa voix provoquant ainsi un sursaut lorsque Mia se rendit compte de sa présence. Un sourire au coin des lèvres, elle accepta le mug qui la fit sourire d’avantage lorsqu’elle se rendit compte de la forme qu’elle avait. « Merci. » Lâcha la brunette qui soufflait déjà sur son thé pour éviter qu’il ne lui brûle la langue. « Oui alors, non. Les monuments de la ville n’avaient pas besoin de concurrence aujourd’hui. Si je t’avais emmené avec moi, on aurait vu que toi ! » Plaisanta à moitié Mia. Son amie était jolie et elle était la première à le reconnaître ; la prochaine fois peut-être. « Bon, tu ouvres la boîte ou tu continues avec le suspens interminable ? » S’enquit soudainement la jeune femme qui avait déjà les yeux posés sur la boîte mystérieuse. « Tu devrais coller ton oreille pour voir si tu n’entends pas comme un tic-tac, on ne sait jamais. » Conseilla-t-elle.  
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
[Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis  Empty
Sujet: Re: [Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis ( le Dim 20 Jan - 0:33 )

   
Allons y let's go, c'est parti les amis
Jay ne put s’empêcher de rire à la répartie de son amie et sans vraiment plus trop faire attention au paquet, elle le laissa sur le buffet se promettant de l’ouvrir un peu plus tard. Elle revint bientôt avec du thé et quelques biscuits. Jay n’était peut-être pas la plus riche de Naples mais elle n’était pas la plus à plaindre non plus. Elle avait de quoi vivre et surtout de quoi payer les études de sa petite sœur et c’était tout ce qui lui importait. Une odeur désagréable lui fit froncer le nez. Satané d’appartement ! Non content de la geler, voilà que les bouches d’égout venaient aussi à elle ! Elle savait qu’elle aurait pu déménager et prendre un appartement dans un quartier un plus glamour mais elle s’en fichait pas mal. C’était cet appart qui les avait accueillies quand elles étaient fauchées et Choups et elle avaient réussi à en faire quelque chose de chaleureux et puis elle ne voulait pas changer d’endroit sans sa sœur. Cette dernière devait revenir pour les vacances, elle verrait à ce moment-là. Jay savait que sa sœur n’allait pas habiter avec elle ad vitam aeternam et qu’une fois la somme nécessaire aux années d’études réunie, ça serait à elle de partir de Naples et alors Choups n’aurait pas à chercher d’endroit où vivre puisque l’appart serait à elle… A l’évidence Mia aimait elle aussi cet appartement. Jayleen sourit en la voyant prendre ses aises. C’était le but et elles se connaissaient depuis tellement de temps maintenant qu’elle pouvait considérait cet appartement comme le sien… La jeune femme quant à elle s’installa par terre et prit une gorgée de son thé avec un petit soupir de soulagement en sentant la chaleur se diffuser dans tout son corps.

« Tu t’es regardée dans un miroir ? A côté de toi, je fais pâle figure ! »

Elle ne put s’empêcher de pouffer lorsqu’elle réalisa le sens premier de sa phrase. Tant pis. Elles se connaissaient trop pour que Mia s’en offusque. Au pire, elle lui ferait une remarque pour la charrier. Mais sans mauvais jeu de mot, Jay avait toujours trouvé son amie ravissante tout comme sa sœur Lia. Sachant le sujet sensible pour son interlocutrice, elle ne prononça pas le prénom de sa grande sœur. Elle n’avait jamais très bien compris ce qui s’était passé entre elles mais n’osait pas aborder le sujet. Elle savait Lia blessée par le silence de sa cadette et Jay n’avait jamais osé lui dire qu’elle avait gardé contact avec elle, qu’elle avait réussi là où elle avait échoué. Mia lui rappela soudain l’existence de la boite. Posant le regard sur le buffet, elle se leva pour aller le chercher. Elle ne put s’empêcher de rire au conseil de Mia

« ça fait deux jours que je n’ai pas mis les pieds dehors alors soit ta bombe à un problème de minuterie soit c’est autre chose ! »

La blonde se pencha alors sur la petite boite et se rendit compte que c’était l’odeur désagréable venait de là.

« Pouah ! ça pue ce truc ! De la nourriture qui a tourné ? »

Elle penser qu’à la bouffe ? Mais non voyons ! Ouvrant la boîte, son visage se décomposa en voyant le contenu.

« Je crois que je vais vomir… » dit-elle d’une voix blanche

Sans un mot, elle lui tendit la boîte. Un rat mort. Voilà ce qu’on lui avait envoyé. Un rat mort.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


   
Revenir en haut Aller en bas
Mia SolanoLe vin est un puissant lubrifiant social
Mia Solano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4338-black-effect-mia http://www.ciao-vecchio.com/t4484-on-the-run
Faceclaim : Aja Naomi King : moi
Messages : 147 - Points : 370
[Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis  Tumblr_inline_pk878biKBQ1rue9g6_540
Âge : 32 ans
Métier : En stand by
[Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis  Empty
Sujet: Re: [Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis ( le Ven 8 Fév - 1:38 )
Un mince sourire étira le visage de la jeune femme face au compliment de son amie. Elle se contenta de ça pour seule réponse. Elle n’avait pas envie d’argumenter sur qui était la plus pâle des deux. Même si pour des raisons évidentes on pouvait facilement décréter Mia comme étant la gagnante, depuis le début de sa maladie elle avait l’impression d’avoir perdue des couleurs en plus de son énergie. Mais c’était sûrement dans sa tête ça.

Pour changer le sujet de conversation à quelque chose de beaucoup plus intéressant, elle s’intéressa à la boîte mystérieuse que son amie n’avait toujours pas ouverte. Tout de suite, la jeune femme pensa à un colis piégé, mais au-delà de la réflexion de Jay, Mia se dit que la jeune blonde ne devait pas avoir beaucoup d’ennemis pour oser penser qu’on pourrait lui envoyer une bombe. Ce qui attisa encore plus sa curiosité. Le regard insistant pour que son amie se lève, elle ne la quitta pas du regard lorsqu’elle se dirigea enfin vers le buffet pour récupérer la boîte. Le sourire de Mia ne fut que s’agrandir alors qu’elle s’impatientait pour quelque chose qui ne la concernait même pas. Lorsque la jeune femme ouvrit le colis et qu’une odeur nauséabonde en sortit, la forçant à plaquer une main sur son nez comme pour filtrer l’air, Mia regretta presque que ce ne soit pas une bombe. La nausée commençait à monter tandis qu’elle se retenait pour ne pas renvoyer les restes de son déjeuner sur le sol de chez Jay. « Qu’est-ce que c’est ? » Demanda tout de même la Yéménite, les yeux détournés pour éviter de regarder la chose directement. Mais c’était sans compter sa chère amie qui n’hésita pas une seconde à mettre la chose sous ses yeux. « Ah mais non ! » Protesta Mia qui essaya de se lever d’un bond pour s’éloigner le plus vite possible de cette chose, mais à cause de l’odeur qui la clouait au sol, elle avait eu la bonne idée de jeter tout de même un coup d’œil à l’intérieur de la boîte. Et lorsque son regard se posa sur le rat crevé qui gisait au fond, ce fut la fin pour elle. Son visage se déforma en une grimace qui l’obligea à se plaquer une main devant la bouge pour essayer de ravaler le vomi qui remontait. Mais l’odeur plus la vue de cette chose eut raison d’elle, et aussitôt elle se mis à courir en direction des toilettes pour y vomir ses tripes. Elle ne savait pas qui pouvait détester autant Jay pour lui envoyer ce genre de chose, mais la prochaine fois qu’elle lui dirait qu’elle a reçu un coli mystère, Mia ferait demi-tour. Elle était déjà assez malade au quotidien, pour se rendre encore plus malade en allant chez des gens. Après avoir vidé le contenu de son estomac, elle prit soin de rincer la bouche, passa de l’eau froide sur son visage et resta plusieurs secondes à se regarder dans le miroir. Son reflet fatigué venait de se fatiguer encore plus à cause de ce cadavre de rat. Elle hésita même à sortir de la pièce, de peur de n’être prise à nouveau de nausée. « Tu t’en es débarrassée ? » Hurla la jeune femme, les yeux plissés, en direction de la porte pour que son amie puisse l’entendre. « Je remets pas les pieds dans le salon si tu ne t’es pas débarrassée de cette chose ! » Elle ne remettrait même plus jamais les pieds ici à partir de maintenant, mais détail. Au bout de quelques secondes, sans même attendre la réponse de la jeune blonde, elle passa une tête par la porte de la salle de bain, les sourcils toujours froncés. « Je peux revenir au salon ? C’est bon ? »  
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis  Empty
Sujet: Re: [Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Abandonné] Allons-y let's go, c'est parti les amis -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut