Revenir en haut
Aller en bas

Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
 

- Teodora ▬ Let me down slowly -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Teodora OrféiLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Marecia, Manon
Faceclaim : sophia bush + @malice-project
Messages : 9 - Points : 12

Âge : trente cinq ans
Métier : barmaid, on m'a souvent répété que ce n'était pas un vrai métier mais le plus important est qu'il me convienne non ?
Sujet: Teodora ▬ Let me down slowly ( le Dim 6 Jan 2019 - 23:15 )
"There's a day when you realize that you're not just a survivor, you're a warrior. You're tougher than anything life throws your way." - OTH
Teodora Orféi
pré-lien de Elya Galluci et de Robyn Gemini
Identité :(nom, prénom, surnom) Teodora, un prénom plutôt original, donné par ma mère, le masculin de "Teodor" m'a-t-on dit un jour. C'était le prénom de mon grand-père et il était tout pour ma mère, alors il a été tout à fait normal que l'on me nomme comme cela, au féminin, pour lui rendre un hommage, si on peut dire ça comme ça. Orféi, un nom de famille italien, basique (simple) mais aussi Irello, le nom de mon mari. Teo, c'est comme ça qu'on m'a toujours surnommé, un tant soit peu masculin, effectivement, mais je n'ai jamais accepté qu'on m'appelle Dora. Je ne suis pas du tout fan.

Naissance :(âge, lieu et date de naissance) J'ai trente-cinq ans, à cinq ans de la quarantaine mais j'essaye de ne pas trop y penser et faire en sorte d'oublier mon âge aussi. Je suis née le 15 juillet 1983 à Naples, en été, quoi de mieux que cette belle saison ?.

Origines :(origines, voire la nationalité) Italiennes, aux dernières nouvelles, peut-être siciliennes par ma tante.

Statut :(célibataire, en couple, marié, orientation sexuelle) Je suis mariée depuis presque quinze ans. C'est beau oui, mais quand les sentiments s'essoufflent, c'est tout autre chose. Je n'ai, cependant, jamais aimé que les hommes.

Métier :(emploi occupé) Je suis barmaid au Caruso club depuis deux ans et je dois dire que j'aime vraiment mon travail, c'est un vrai pied de nez à mon ancien travail qui s'était très mal terminé.

Argent :(situation financière) Je dirais dans la moyenne, mes parents n'ont jamais trop roulé sur l'or et mon mari est moi, nous restons dans la moyenne, mais si on écoute mes beaux-parents et surtout mon beau-père, mon mari a un meilleur travail que moi, largement. Cependant, on sait que l'argent ne fait pas toujours notre bonheur. Je suis heureuse en faisant le mien c'est ce qui compte non ?

A Naples depuis :(quand es-tu arrivé à Naples ?) Depuis toujours, je ne l'ai jamais quitté même si j'en ai, parfois, eu envie.

Ambitieuse ○ Têtue ○ Trop franche parfois ○ Un peu trop sauvage ○ Dévouée aux autres ○ Réservée ○ Extravertie en ayant bu un verre de plus ○ Désinvolte ○ Impulsive ○ Jalouse ○ Persévérante ○ Anxieuse.

poids :
57 kg
alcool :
2 verre
cigarettes :
1 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
say my name david guetta ft. bebe rexha


Conclusion de ta vie Ma vie semblait parfaite aux yeux de tous mais cela reste juste une apparence. Ma vie amoureuse est un désastre, je donne cependant tout mon amour à mes enfants qui sont ce que j'ai de plus précieux. Je peux compter sur des amis de toujours et des collègues pour me redonner le sourire et souvent même, me remettre dans le bon chemin. Aujourd'hui je ne sais pas si j'ai eu raisons de faire ces choix, mais je suis ma route, les choses finiront pas s'arranger non ?!

(un) Je suis née en juillet 1983, à Naples, le quinze, précisément, dans une famille qui semblait unie, c'est ce que mes parents ont toujours voulu faire croire à tout le monde, mais ça n'était qu'une façade. Désormais je répète malgré moi les erreurs de mes parents. J'étais l'aînée, mes parents m'ont tout donné jusqu'à mes six ans où mon père a décidé de partir et ma mère, de voir un autre homme, enfin, j'ai appris plus tard que c'était une femme en réalité. J'étais la plupart du temps seule, je passais mon temps avec mes amis qui se trouvaient dans le voisinage. Personne ne pensait que mes parents préféraient vivre leur vie plutôt que de s'occuper de moi. (deux) Ma mère est revenue habiter à la maison du jour au lendemain alors que j'étais devenue indépendante trop jeune, mais à part les parents de mes amis, je n'avais personne d'autres. J'évitais aussi d'ébruiter ma condition parce qu'après tout, personne n'y croyait. J'allais à la bibliothèque et à l'épicerie seule, j'avais appris des recettes, enfin je tentais au mieux de survivre, jusqu'au retour, donc, de ma mère. Elle m'a imposé un enfant ainsi que cette femme qui serait donc ma nouvelle maman. J'avais donc une demi-sœur, une mère qui continuait à ne plus s'occuper de moi et une autre mère qui se révéla être une personne très importante pour moi à l'avenir. (trois) Ma mère continuait à masquer les apparences faisant croire à tout le monde qu'Anita n'était autre que la nourrice et que la petite fille qu'elle avait mise au monde était bien ma petite sœur. Des mensonges qui finirent par consumer entièrement sa relation d'avec Anita. Cependant, je ne voulais pas rester avec ma mère et comme celle-ci n'avait jamais la fibre familiale, elle quitta le domicile et Anita se retrouva à élever deux enfants, la sienne et sa belle-fille. Avec ma demi-sœur nous avions sept ans d'écart. Cependant, ma vie redevint belle grâce à ma belle-mère que je considérais davantage maintenant comme ma mère. (quatre) C'est après cet épisode que j'ai connu plus de monde, nous étions plus souvent invités aux repas de quartier, chez nos voisins. D'ailleurs, bien que j'eue connu la famille Galluci ou plutôt Elya avant, j'en étais bien plus proche maintenant, tout comme de trois autres amis qui habitaient de l'autre côté de la rue. Nous étions une joyeuse petite bande d'amis toujours présents pour les autres et cela ne s'est jamais terminé, même pas au collège ni même au lycée. (cinq) C'est au lycée qu'on me faisait mes premières « crasses » comme on appelle cela. Certaines personnes n'ont jamais accepté que je sois dans un cercle d'amis soudés. Une jeune fille populaire et sa bande d'hypocrites se permettaient toujours de nous insulter. Au début cela paraissait juste puéril puis, elles ont commencé à insulter ma belle-mère et dire qu'elles avaient compris le manège de ma mère, qu'elle était lesbienne, que ce n'était pas « normal », qu'elle était une « catin » dans un langage plus vulgaire. J'avais beau me moquer de ma mère, je ne pouvais accepter ce qu'on disait de ma famille et de ma belle-mère ou ma mère adoptive. C'est à ce moment-là que ma main est partie s'écraser sur le visage de cette jeune fille. C'était plus qu'une simple gifle, j'étais dans une colère noire. Bien entendu elle s'est plainte au directeur qui m'a sanctionné même s'il ne cautionnait pas tout ce qu'elle avait pu dire (même s'il n'avait rien entendu). (six) Pendant trois jours j'étais restée chez moi pour effectuer des corvées et des devoirs. C'était ça ma sanction. Je ne comprenais pas pourquoi je devais être sanctionnée et elle, elle n'avait rien eu. J'avais décidé de me venger, mais les choses ont rapidement pris une autre tournure. En réalité, j'ai rencontré ce jeune homme plutôt gentil qui faisait partie de l'équipe de football du lycée. Il se moquait bien de ce qu'on pouvait penser de lui et trouver ces personnes populaires complètement puériles et méchantes. Je l'ai rencontré totalement par hasard et, de fil en aiguille, nous avons commencé une relation qui était, au début, assez secrète et puis finalement, nous avons pu montrer notre amour au grand jour. D'ailleurs, cette jeune femme à qui j'ai mis une énorme gifle, à tenter de le détourner de moi, mais ça n'a pas pris. Elle m'en a toujours voulu pour ça et, encore aujourd'hui, je vois l'envie et la déception dans ses yeux. (sept) J'ai obtenu mon diplôme et j'ai quitté le foyer familial pour habiter dans un appartement où je logeais et pour faire des études de journalisme. Cependant, après trois ans d'études, j'ai constaté que cela ne me plaisait pas. J'ai tout arrêté, mais je suis restée dans mon appartement où Flavio, mon petit-ami du lycée, venait souvent. J'ai trouvé un emploi qui ne demandait pas trop d'expérience en tant que serveuse. Au début, j'avais un peu de mal, j'étais très maladroite, c'est d'ailleurs ce qui m'a valu un renvoi. Je n'avais pas loin de vingt-cinq ans et, j'avais besoin de cet argent pour payer mon logement et j'étais loin d'avoir envie de retourner chez ma mère adoptive. Après de longues discussions, ma demi-sœur a récupéré mon appartement et moi, j'ai commencé à habiter avec Flavio. J'ai retrouvé, par la suite un travail dans la foulée, toujours comme serveuse et ça me plaisait plutôt bien. (huit) Vers mes vingt-huit ans, Flavio et moi avions pensé à avoir un enfant, mais aucun ne semblait vraiment se décider et puis, c'est sans vraiment s'y attendre, que j'ai découvert ma grossesse quelques semaines plus tard. J'ai travaillé jusqu'à ce que j'atteigne les cinq mois de grossesse et je passais mon temps à manger des glaces et tout ce qui me passait par la main. Quatre mois plus tard, je donnais naissance à un petit garçon, Romano. Il vint nous combler de bonheur. Et puis, deux ans plus tard c'est une jolie Gaetana qui pointa le bout de son nez. J'étais heureuse, plus que jamais je ne l'avais été. (neuf) Je continuais de travailler au même endroit, un restaurant où je connaissais tout le monde et ils étaient comme de vrais amis, nous avions même pris l’habitude de nous faire une soirée par mois entre collègue. Cependant, j’étais loin d’imaginer que toute cette bonne humeur et béatitude allait bientôt prendre fin. (dix) Le patron était devenu comme un véritable ami, il avait été très souple avec moi mais j'avais remarqué que depuis j'étais revenue de mon congés maternité, il me regardait avec plus d'insistance. Il faisait toujours en sorte que je finisse une heure un peu plus tard, me prétextant que « j'avais plus d'une bouche à nourrir désormais ». Je ne me suis pas posée de questions à ce moment-là, j'ai accepté jusqu'à ce que je n'en puisse plus et change d'horaire. Cela ne lui a clairement pas plu. Il m'a fait venir dans son bureau, il m'a caressé dans le sens du poil pour que je continue d'accepter puis, il a commencé à me caresser la cuisse et je l'ai repoussé. Une fois encore, cela ne lui a pas plu et il m'a fait du chantage c'était soi j'étais conciliante soi je partais sans obtenir de contributions de sa part. Je ne pouvais pas faire ça ni risquer de perdre mon emploi. Je restais donc muette mais rapidement mes collègues ont compris que quelque chose se tramait. (onze) Je n'arrivais pas à en parler, je me suis renfermée sur moi-même, j'étais anxieuse, on ne me reconnaissait plus et surtout pas mon petit-ami, qui venait de me demander en mariage. Nous étions donc fiancés, mais je m'en voulais de lui mentir. De dire que tout allait bien alors que tout cela était un mensonge. J'ai finalement réussi à parler un an et demi plus tard. J'ai retenu mon fiancé pour qu'il ne le tue pas, il ne méritait pas de mourir, mais de souffrir. J'ai démissionné et j'ai tenté de remonter la pente par la suit, mais je savais que je n'étais pas seule, mes amis de toujours étaient présents pour moi. (douze) J'ai mis deux ans à m'en remettre, entre temps, j'ai arrêté de travailler, j'avais peur de retomber sur une personne comme mon ancien patron. Même dans la rue je me sentais agressée quand on me regardait et surtout quand je sentais le regard des hommes sur moi. J'ai aussi utilisé ses deux ans pour m'occuper de mes enfants, plus que de mon mari. Nous nous sommes mariés, j'avais trente ans, cela faisait déjà bien quatorze ans que nous étions ensemble. Pourtant, je me demande encore bien pourquoi nous avions sauté le pas. À mon avis, nous aurions dû rester ensemble sans nous marier ou quoi que ce soit d'autre. (treize) J'en avais assez de ne rien faire à part m'occuper de mes enfants ou bien d'aller voir des amis, si bien que lorsque j'ai vu une annonce d'embauche pour le Caruso Club, je n'ai pas hésité. Ce n'était pas pour un travail de serveuse, pour une fois, mais plutôt de barmaid. Je me suis dit « pourquoi pas ? ». Après une période d'essai, j'ai été officiellement intégrée à l'équipe. Cependant, même si j'avais envie de m'attacher aux gens, j'avais toujours ma mauvaise expérience précédente qui me freinait un peu. Cependant, j'ai fini par tourner cette page et devenir proches de ses collègues qui sont, aujourd'hui pour moi, comme une vraie famille. (quatorze) Mon couple part de plus en plus en fumée, les sentiments s'essoufflent, il rentre de plus en plus tard le soir, je tente de tout faire pour être la maman « Wonder Woman » qui s'occupe de ses enfants, qui a un travail qui lui plaît et qui prend du temps pour voir ses amis aussi. Cependant, au bout d'un moment on explose. Cela fait maintenant quelques mois que les disputes fusent avec mon mari, l'ambiance est pesante, mais nous cachons tout devant les enfants pour ne pas les inquiéter. Mes amis savent que les choses ne sont pas tellement au beau fixe pour lui et moi, mais ils ne savent pas ce que j'ai été capable de faire pour me changer de cette routine. (quinze) J'ai rencontré il y a peu un homme, c'est un des professeurs dans l'école où j'ai mis mon fils et ma fille. Il n'a jamais vu mon mari, nous nous sommes surtout rencontrés dans le bar où je travaille, nous avons flirté et pour l'instant rien ne s'est passé, mais il me rend plus légère, plus apaisée, pourtant je sais que je ne devrais pas et pourtant, je n'arrive pas à me passer de présence, de tout ce qu'il me fait ressentir. Je n'arrive pas à en parler à mes amis et, je sais que si cela dure, il faudra que je songe à quoi faire de mon mariage.
ton groupe :BARBARESCOton avatar :Sophia Bush


pseudo, prénom :Marecia/Manon.combien de bougies ?29 depuis 12 jours.d'où viens-tu ?France.comment t'as atterri ici ?J'me suis encore laissée tenter     .




Dernière édition par Teodora Orféi le Dim 13 Jan 2019 - 17:13, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Robyn GeminiToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4329-robyn-perfect-paradise-tearing http://www.ciao-vecchio.com/t4352-robyn-touch-my-tears-with-your-lips
ID : la marmotte — drvgns. aka laurie.
Faceclaim : phoebe bae tonkin ©dublin (ava) tumblr (gifs)
Messages : 512 - Points : 1656

Âge : vingt-neuf années à imploser, à exploser. à vivre dans le corps d'une autre. vingt-neuf années à se demander pourquoi. vingt-neuf années que son coeur bat dans la survie. (24/05)
Métier : elle joue de ses doigts sur les platines. à composer ses créations la journée avant d'enflammer le dancefloor à la nuit tombée. dj incommensurable au caruso club.
Sujet: Re: Teodora ▬ Let me down slowly ( le Dim 6 Jan 2019 - 23:22 )
Qu'est-ce qu'elle est belle
Merci de tenter mon pré-lien, je suis trop contente d'avoir des collègues pour le Caruso
Bienvenue officiellement parmi nous Bon courage pour ta fiche
Et au vu du profil, j'ai hâte d'en découvrir davantage sur la belle


tell me how's it feel sitting up there. feeling so high but too far away to hold me. you know i'm the one who put you up there. name in the sky. does it ever get lonely ? thinking you could live without me. baby, i'm the one who put you up there. i don't know why.


sandrine c'est la meilleure :
 
Revenir en haut Aller en bas
Bran Ainsworth10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4683-before-i-save-someone-else-i-v http://www.ciao-vecchio.com/t4690-hearts-don-t-break-around-here
ID : marie
Faceclaim : max irons, witchling
Messages : 58 - Points : 101
Âge : trente-quatre ans
Métier : stunt man
Sujet: Re: Teodora ▬ Let me down slowly ( le Dim 6 Jan 2019 - 23:41 )
une collègue de robyn une barmaid du caruso
déjà bienvenue et bonne rédaction de fiche.
sophia est un excellent choix
je risque fort probablement de débarquer dans ta boite mp pour qu'on discute d'un petit lien tous les deux


Revenir en haut Aller en bas
Giovanni VanderbiltToujours frais après un litre de café
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4071-the-dream-is-collapsing-g http://www.ciao-vecchio.com/t4138-the-dream-is-collapsing-g
ID : Bellätrix (V).
Faceclaim : C. Hunnam © Flamingo (avatar) + ASTRA (signature)
Multi-comptes : Matteo, Noah, Gabriele, Otello (non, je ne suis pas schizo).
Messages : 273 - Points : 459

Âge : 40 ans (31.1o.78)
Métier : PDG de Vanderbilt Clinic.
Sujet: Re: Teodora ▬ Let me down slowly ( le Dim 6 Jan 2019 - 23:45 )
Rebienvenue parmi nous
Bonne continuation pour ta fiche


— uc

En souvenirs (pour toi Sandrine):
 
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : « Maurane ( Moo' ). »
Faceclaim : « Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Made by Tearsflight et les gifs sont de Tumblr et Ealitya. »
Multi-comptes : « Non. »
Messages : 3458 - Points : 2434

Âge : « Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. » + « Elle a 21 ans. »
Métier : « Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt. »
Sujet: Re: Teodora ▬ Let me down slowly ( le Dim 6 Jan 2019 - 23:46 )
Sophia. 
Bienvenue parmi nous & bon courage pour ta fiche. 


u.c
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir http://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
ID : sweety / nath
Faceclaim : Vinnie Woolston © Dante d'amour
Multi-comptes : Augusto Rinaldi & Safiya Rahotep & Luna Primavera
Messages : 286 - Points : 436

Âge : 30 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
Sujet: Re: Teodora ▬ Let me down slowly ( le Dim 6 Jan 2019 - 23:51 )
Re Bienvenue parmi nous et bon courage pour la rédaction de ta fiche.

Très bon choix et contente que tu es trouvé ton bonheur au prés de la belle Robyn.
Faudra que l'on se trouve un lien Declan fréquente souvent le Caruso.

Et si tu as des questions n'hésites pas même si tu connais la maison.


bad boy
The violence comes of many manners. She can be physical and moral. And in both cases, she is quite so much devastating.
Revenir en haut Aller en bas
Jayleen Antonelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
ID : Pretity
Faceclaim : Scarlett Johansson, ©Ordinn
Messages : 715 - Points : 846

Âge : 31 ans
Sujet: Re: Teodora ▬ Let me down slowly ( le Lun 7 Jan 2019 - 1:27 )
Bienvenue par ici avec la belle Sophia



   
I'm not who you think I am...
- Test me
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-du http://www.ciao-vecchio.com/t3885-anabela-laranjeira-miss-atomic-bomb#125671
ID : LOUISE
Faceclaim : AMBER LAURA HEARD + © - UNICORN (AVATAR) + LOUISE (CODE SIGNATURE)
Multi-comptes : MAM'ZELLE GRAZIE
Messages : 2243 - Points : 4291

Âge : 32 ANS + NÉE À LISBONNE LE 29.11.1986.
Métier : EN RECONVERSION
Sujet: Re: Teodora ▬ Let me down slowly ( le Lun 7 Jan 2019 - 1:38 )
RE-RE-RE-REbienvenue sur Ciao Vecchio. Sophia est un superbe choix de célébrité. Bon courage pour cette nouvelle fiche de présentation.


Revenir en haut Aller en bas
Orlane DiazLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4655-o-vai-to-oe-ioa
ID : bone_echo
Faceclaim : Cenit Nadir + Eylika
Multi-comptes : Rowtag ; Magda ; Cisco ; Baez
Messages : 63 - Points : 75

Âge : 22 ans
Métier : Femme-objet acheté par Dorian officieusement mais chômeuse officiellement.
Sujet: Re: Teodora ▬ Let me down slowly ( le Lun 7 Jan 2019 - 9:08 )
Re-bienvenue parmi nous

Merci d'avoir opter pour un prélien

Bon courage pour ta fichounette




What's my name again ?
Crawling in my skin, these wounds, they will not heal. Fear is how I fall, confusing what is real. Against my will, I stand beside my own reflection. It's haunting how I can't seem to find myself again
Revenir en haut Aller en bas
Ariane SolomosLa jeunesse dorée et éclatante
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4441-les-envies-avant-les-avis-aria http://www.ciao-vecchio.com/t4449-la-vie-est-plus-drole-quand-on-la-partage-avec-des-amis
ID : Nilema
Faceclaim : Dove Cameron (celska)
Messages : 182 - Points : 290

Âge : 19 ans
Métier : Youtubeuse beauté
Sujet: Re: Teodora ▬ Let me down slowly ( le Lun 7 Jan 2019 - 11:18 )
Bienvenue sur le forum avec la belle Sophia, courage pour la rédaction de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Teodora ▬ Let me down slowly ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Teodora ▬ Let me down slowly -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant