Revenir en haut
Aller en bas

 

- Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Nains PatelToujours frais après un litre de café
Nains Patel
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4710-naina-j-ai-des-connaissances-e http://www.ciao-vecchio.com/t4762-la-casa-de-paypal
Faceclaim : Anushka Sharma ; avatar : tearsflight + Signature : endlesslove
Messages : 538 - Points : 946
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Tumblr_paeauwHbrr1w7zrs9o1_r1_400
Âge : 33 ans
Métier : Vendeuse dans une boutique d'herbes médicinales
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Empty
Sujet: Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. ( le Lun 7 Jan 2019 - 1:15 )
Stevie Wonder ment, il peut voir.
NAINA PATEL
rôle inventé
Identité :Naina, un prénom que lui a donné sa mère et qui lui va plutôt bien. Elle déteste qu’on lui demande ce que ça veut dire par contre, pas parce qu’elle l’ignore, mais parce qu’elle n’aime pas la réaction des gens qui posent la question. Donc elle répond toujours « Ca veut dire grosse vache en hindi ». C’est faux, mais ça les met assez mal à l’aise pour ne plus demander. La seule raison pour laquelle personne ne l’a jamais reprise sur sa traduction douteuse, est parce que la vache est un animal sacré dans sa culture donc ils pensent que c’est un hommage.  Patel. Y a rien à dire sur ce nom, même pas une blague. Mis à part que ça sonne comme pâté mais c’est pas très original, c’est juste le nom de famille de son père mais ça aurait pu être pire donc hashtag blessed.

Naissance :19 août 1985 à Chennai en Inde.

Origines : Indienne et fière de l’être. Elle revendique ses origines dans tout ce qu’elle fait, et même pas dans la limite du raisonnable. A comprendre qu’elle a toujours un drapeau de l’Inde dans son sac qu’elle est prête à brandir à chaque prétexte. La dernière fois elle s’est incrustée dans une gay pride, en les voyant avec des drapeaux elle ne voulait pas se sentir exclue et a sorti le sien. Les gens l’ont mal regardé mais c’est pas grave.  

Statut : Célibataire, les gens en couple lui font grincer des dents.

Métier :Vendeuse dans une boutique de plantes médicinales. Les herbes n’ont aucun secret pour elle, et au moins dans ce métier elle n’a pas besoin de se servir de ses yeux mais juste de son odorat et de ses connaissances poussées sur les plantes.

Argent :Tellement pitoyable qu’elle ne peut dire qu’une chose à ce sujet : elle attend toujours l’arrivée de son papa sucré dans sa vie, mais elle en voudrait un où elle n’aurait pas à donner le sucre. Si des gens ont des bons plans, qu’ils n’hésitent surtout pas à partager.

A Naples depuis : Depuis 2018 pour « affaires ». Comprendra qui pourra.

Drôle, elle mise tout sur l’humour. Même si elle sait qu’il est parfois douteux et qu’il fait surface à des moments où elle devrait sûrement se taire, elle estime avoir un sens de l’humour qui arrive à décocher un sourire à n’importe qui. Intelligente mais elle ne le montre pas comme il le faudrait, les gens considèrent qu’elle est surtout intelligente dans sa bêtise et ça lui convient parfaitement. Attentionnée, elle se soucie beaucoup de ses proches, surtout parce qu’il ne lui en reste plus beaucoup. Ce lui la force à se montrer également protectrice envers eux, donc même si elle rit du malheur de ses amis dans un premier temps, rien que le fait qu’elle y porte assez d’attention pour en rire n’est que le premier pas vers la main qu’elle s’apprête à tendre. Bonne comédienne, c’est quelque chose qui fait partie intégrante de sa personnalité même si pour certaines personnes ce n’est qu’un détail anodin. Impulsive, elle agit souvent à chaud avant de regretter son geste, ce qui arrive généralement très vite vu les situations dans lesquels elle se met. Débrouillarde, elle trouvera toujours le moyen de se sortir de situation délicate, certes, avec beaucoup moins de classe qu’elle aimerait, mais ça ce n’est que secondaire.

poids :
lol
alcool :
3 verres
cigarettes :
0 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
Better Khalid


Conclusion de ta vie Il y a tellement de choses qu’elle ferait autrement si on lui donnait la possibilité de recommencer. Mais les actions qui l’ont mené à la vie qu’elle mène aujourd’hui, ça elle ne regrette rien. Avec beaucoup de recul elle se dit que d’avoir quitté sa famille a sûrement été la meilleure décision qu’elle ait prise, certes elle aurait pu essayer de s’en sortir autrement une fois livrée à elle-même, mais elle aurait pu mal virer. Elle cependant une certaine rancune envers ses parents, parce qu’elle vit toujours avec la douleur d’avoir dû dire au revoir à ses proches alors que les choses n’étaient pas supposés se passer de la sorte. Aujourd’hui elle essaie juste d’être heureuse et de se sortir seule de la situation dans laquelle elle s’est fourrée, sans l’aide de personne. Même si c’est mal barré.

(un) Originaire du Sud de l’Inde, Naina parle couramment Tamil. Cependant, au cours de ses nombreux voyages elle a dû apprendre à parler d’autres langues étant donné que dans l’Inde compte à elle seule au moins une cinquantaine de langues régionales. Aujourd’hui elle maîtrise donc l’anglais, l’hindi, l’urdu, le télougou et un peu seulement de sindhi. En plus de l’italien maintenant qu’elle ne maîtrise pas entièrement mais langue dans laquelle elle se débrouille. (deux) Née d’un père misogyne qui ne considère pas la femme comme son égal, et pense surtout qu’une fille vaut moins qu’un garçon, il ne se passait pas un jour sans qu’il ne lui rappelle à quel point elle n’était qu’un poids en plus pour lui. Sa mère quant à elle, présente sans l’être vraiment, se soumettait aux décisions de papa Patel, elle-même mariée très tôt. Mariage arrangé entre son père et celui de l’homme qui était devenu son mari pour le meilleur et surtout le pire. (trois) Tout comme la vie des autres enfants dans ce village pauvre l’éducation n’était pas vraiment une priorité pour les parents de Naina. S’ils l’ont envoyé à l’école les premières années pour qu’elle puisse apprendre à lire et à écrire – un avantage par rapport à sa mère – ils l’ont très vite déscolarisé, ne voyant pas d’intérêt à ce qu’elle poursuive ses études parce que de toute façon son avenir était déjà écrit. Elle se marierait avec un homme que son père lui aurait choisi et elle deviendrait le problème de quelqu’un d’autre. (quatre) La seule personne à oser prendre sa défense était sa grand-mère, la mère de son père, mais sans vraiment le faire. Elle ne disait pas ouvertement qu’elle était du côté de sa petite fille, mais ses comportements elle montrait bien qu’elle désapprouvait les choix que prenaient ses parents à la place de Naina. Lorsqu’elle eut vent de la décision de faire arrêter l’école à la petite fille qu’elle était, elle décida de la prendre sous son aile pour qu’elle poursuivre ses études, au moins qu’elle termine le collège. (cinq) Elle non plus n’ayant pas beaucoup de moyens pour subvenir en assurant la scolarité de sa petite fille, il arrivait souvent à Naina de sécher les cours pour aller trouver de l’argent de n’importe quelle façon que ce soit. Parfois au lieu d’aller à l’école, elle prenait le chemin de la gare et proposait à des gens de porter leurs bagages pour quelques roupies, parfois même elle proposait de cirer des chaussures… Toutes les opportunités qui pouvaient l’aider à gagner de l’argent elle prenait. L’avantage d’avoir vécu là où Naina a grandi, est que la pauvreté est tellement monnaie courante qu’on ne s’étonne même pas de voir une petite fille de dix ans en train de mendier dans les rues. (six) Aux côtés de sa grand-mère, c’est dans l’art de la médecine par les plantes que Naina se perfectionna. Grand-mère Patel était connue du village pour soigner les maux des gens par les bienfaits des plantes, et elle a transmis cette passion à sa petite fille. (sept) Ce qui fascinait réellement Naina cependant, c’était la chimie. Ca avait commencé par les jolies couleurs qui arrivaient à capter son attention, avant qu’elle ne se rende compte que quelques gouttes de ces jolies couleurs pouvaient aussi bien provoquer la mort que sauver une vie. A cause du manque de ressource elle n’aura jamais eu l’occasion de faire des études liées à la chimie, mais elle ne ratait jamais une occasion de s’y intéresser en lisant des livres, et en posant des questions autour d’elle, et ça, même si très peu de personnes avaient les réponses à ses questions. (huit) Poser des questions ne plaisaient pas à son père. La voir passer plus de temps chez sa grand-mère plutôt que chez elle, là où était sa place, ne lui plaisait pas non plus. Alors après une énorme dispute, Naina fut à nouveau déscolarisée. Ce qui d’un côté l’arrangeait parce qu’elle n’y allait presque plus, trop occupée à gagner sa vie. Elle avait d’ailleurs décidé de devenir une femme d’affaire en montant un business dans son quartier, même si c’était plus une arnaque. Elle demandait à Meena de faire semblant de s’évanouir dans la rue et de jouer les filles frêles, avant qu’elle intervienne et l’allonge par terre, faussement inquiète. A ce moment-là, elle sortait une bouteille d’eau déjà utilisée au moins une vingtaine de fois, avec dedans une tisane supposée être miracle et qui lui redonnait aussitôt de l’énergie pour reprendre sa route. Elle vendait ensuite ses échantillons d’eau miracle et partageait le butin en deux. Le remède miracle c’était juste de l’eau qu’elle faisait bouillir et qui prenait la couleur des pétales qu’elle laissait tomber dedans, et pour donner un goût agréable elle y mettait du sucre.(neuf) Pendant très longtemps c’est ce qu’elle fit de mieux, arnaquer les gens avec l’aide de Meena qu’elle devait souvent obliger à la suivre. A force, elle se fit connaître de tout le village pour le plus grand désarroi de son père qui décida de se débarrasser d’elle plus vite que prévu. A seulement 17 ans, il lui présenta celui qui deviendrait son mari qu’elle le veuille ou non.  (dix) Sans surprises, elle décida que non et décida de s’enfuir le jour-même de son mariage. Même si ce fut la chose la plus difficile qu’elle ait dû faire, elle ne le regrette absolument pas parce qu’elle sait que c’est pour son bien. (onze) Et ainsi commença une vie de vagabond à travers le pays où le seul moyen pour la jeune fille de survivre fut en enchaînant les petits boulots quitte à faire parfois des choses dont elle n’est pas vraiment fière. (douze) Au bout de quelques mois après avoir quitté sa famille, le ras-le-bol et les regrets commencent à se faire ressentir, l’idée de repartir d’où elle vient lui effleure même l’esprit. Mais elle fit la connaissance d’un groupe d’individus qui arriva à la convaincre de rester. Elle fit surtout la connaissance d’un garçon en particulier. (treize) Si c’est à ses côtés qu’elle approfondit un peu plus son amour pour les sciences, c’est également à ses côtés qu’elle tomba amoureuse pour la première fois. Mais malheureusement pour elle, les sentiments qu’elle éprouvait à l’égard de ce garçon n’étaient pas partagé. Premier amour, première déception amoureuse. (quatorze) Elle garda sa peine pour elle et avança tant bien que mal avec lui à ses côtés dans leur quotidien de galères. Avec le groupe qu’ils avaient réussi à former, ils traversèrent une infime partie du pays sans jamais poser bagages définitivement, multipliant les arnaques et les coups fourrés. (quinze)  Au travers de ces voyages, Naina a été amenée à changer d’identité à plusieurs reprises pour protéger son identité, vu les activités peu recommandées dans lesquels elle baignait. Et c’était sûrement la chose que préférait le plus l’Indienne, devoir se construire une histoire éloignée de la sienne, lui faisait oublier la misère et sa peine le temps d’une mission, comme ils l’appelaient. (seize) Leurs multiples missions les ont enfin conduit en Italie où pendant plusieurs semaines à enchaîner les petites arnaques dans différentes villes, ils arrivèrent enfin à Naples. Ils devaient effectuer leur plus grosse mission qui les mettrait à tout jamais à l’abri du besoin. Un plan élaboré a été mis en place, avec pour objectif de braquer une banque. Rien de bien sorcier sur papier. (dix-sept) Pour rendre une longue histoire très courte, le plan a échoué. Tout le monde a réussi à fuir, mais Naina a décidé de se sacrifier pour laisser le temps à ses complices de s’en aller, endossant toute la responsabilité. Elle ne s'attendait cependant pas à devoir endosser la responsabilité d'un autre braquage qui eut lieu au même moment que le sien, créant ainsi une confusion dans les méfaits. (dix-huit) Personne ne croit sa version. Personne ne veut croire qu’elle est le cerveau de cette opération, même pas ses avocats. Et juste parce qu’ils se doutent qu’il y a beaucoup plus gros qu’elle derrière tout ça, après une comparution immédiate, elle s’en sort avec un bracelet électronique à la cheville et l’interdiction de quitter le territoire. (dix-neuf) Pendant toute la période de son arrestation, Naina a dû faire semblant d’être aveugle parce que c’était le rôle qui lui avait été attribué pour les missions qui ont précédés celle de la banque, la banque comprise. Elle a pensé que sa condition d’aveugle servait à sa cause et pour le moment, personne n’a encore remis en question sa cécité. Même les gens qu'elle ne connait pas mais qui prétendent la connaître, ne sont pas au courant qu'elle voit en réalité.

En vrac :

Naina adore les cactus. Pourquoi ? Sans raison particulière, mais elle en possède une petite collection et leur donne même des noms. (+) Son amour pour les sciences ne s’en est pas allé avec les années. Mais comme elle n’a jamais eu accès à des produits chimiques, elle se sert de plantes qu’elle étudie pour en faire toute sorte de tisanes, remèdes, poisons si besoin… (+) Elle vit avec Meena qui ne sait officiellement pas que Naina est aveugle. Mais comme l’Indienne se doute que sa colocataire sait qu’elle ment, elle s’amuse à laisser traîner des fioles avec des étiquettes « poison » dessus alors que c’est juste de l’eau et du colorant alimentaire pour la plupart du temps. (+) Elle aime mettre Meena mal à l’aise. Pour la piéger et surtout l’embêter, elle s’assoit parfois le soir devant du porno et bouge la tête au rythme du son, ses lunettes solaires sur les yeux. Elle attend bien sûr que Meena ne soit pas loin pour le faire, elle prétend croire qu’il s’agit de Tennis. Et rien que pour ça elle a hâte que le Roland Garros commence. (+) Naina connaît aussi Devraj depuis l’enfance. Bien qu’ils se soient perdus de vus, ils n’en restent pas moins amis. Dans une tentative foireuse de lui enlever son bracelet à la cheville, il lui a cassé la jambe. Le plan impliquait un canard. Naina a peur des canards. (+) Naina aime la pluie.
ton groupe :MACCHIATO ton avatar :Anushka Sharma


pseudo, prénom :wanderlust./dorianacombien de bougies ? 23 d'où viens-tu ? Du Yémen, 15 road, Yémencomment t'as atterri ici ? On prend les même et on recommence  Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2668777967




Dernière édition par Naina Patel le Lun 14 Jan 2019 - 4:16, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nains PatelToujours frais après un litre de café
Nains Patel
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4710-naina-j-ai-des-connaissances-e http://www.ciao-vecchio.com/t4762-la-casa-de-paypal
Faceclaim : Anushka Sharma ; avatar : tearsflight + Signature : endlesslove
Messages : 538 - Points : 946
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Tumblr_paeauwHbrr1w7zrs9o1_r1_400
Âge : 33 ans
Métier : Vendeuse dans une boutique d'herbes médicinales
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Empty
Sujet: Re: Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. ( le Lun 7 Jan 2019 - 1:15 )
titre de l'histoirepetite citation minuscule
Son sourire se fana dès que l’Indienne passa la porte de la petite maison des Patel. Assis au salon se trouvaient ses parents, ainsi qu’un vieil homme qu’elle n’avait jamais vu de sa vie. A peine sa mère avait-elle remarqué la présence de l’adolescente, qu’elle bondit de son siège pour tirer Naina par le bras. Elle eut à peine le temps de joindre ses mains pour saluer l’invité que sa mère l’avait déjà traîné dans la salle de bain pour débarbouiller son visage sale à force de traîner dans la rue toute la journée. Sans laisser l’opportunité à la jeune fille de dire un seul mot, sa mère s’activait tout en pestant après elle parce qu’elle n’allait pas assez vite à son goût. « Assez vite pour quoi ? » Avait osé demandé Naina qui faillit s’en prendre une parce qu’elle avait arrêté de se préparer pour perdre de précieuses secondes à parler. En un temps encore inédit pour la brunette, elle se retrouva très rapidement vêtue d’un sari neuf qu’elle n’avait jamais vu, coiffée avec des fleurs dans les cheveux, des bracelets autour du poignet et envoyée dans la pièce principale avec un plateau sur lequel se trouvait du thé qu’elle devait s’empresser de servir. Sans poser plus de questions, Naina se mit à la tâche tout en gardant un œil sur l’étranger qu’elle ne pouvait s’empêcher de dévisager parce qu’il ne lui inspirait rien de bon.

Les conversations allèrent bon train pendant deux bonnes heures, où ce fût surtout son père et l’inconnu qui parlaient. Naina et sa mère ne disaient rien, sauf lorsqu’on leur adressait la parole parce que dans cette maison, c’était ça la règle. Pendant que des éclats de voix et de rire ricochait contre les murs de la petite maison, l’esprit de l’Indienne était déjà bien loin de son petit village, trop occupé à vagabonder dans les rues de la ville. Ce fut là sa première erreur.

Si elle avait prêté attention à la conversation entre son père et l’inconnu, elle se serait rendue compte qu’ils étaient en train de parler de son mariage qui n’allait pas tarder à arriver. Ce ne fut que lorsqu’elle vit son père serrer la main de cet homme qui avait à peu près l’âge de son paternel, qu’elle comprit ce qui venait de se passer. Comme une simple transaction, son père avait enfin mis ses menaces à exécution, et s’était débrouillé pour que Naina devienne le problème de quelqu’un d’autre.

S’enfermant dans un mutisme qu’on ne lui connaissait pas, Naina avait cessé d’émettre un son après que son père l’ait giflé à plusieurs reprises pour oser contester une décision qu’il avait pris. Elle se marierait et c’est tout. Les jours qui suivirent la première rencontre furent rythmés par les préparatifs qui devaient avancer à une vitesse folle, et les larmes de Naina qu’elle essayait d’étouffer dans un oreiller pour ne pas qu’on entende sa peine. Et pour être sûre qu’elle n’irait nulle part, c’est à clef qu’elle se retrouva enfermée dans sa petite chambre jusqu’à ce qu’elle accepte cette union qui arriverait, qu’elle le veuille ou non. Si une part d’elle avait déjà abandonné toute idée d’évasion, c’était sans compter sur ses amis qui vinrent en aide à la jeune fille sans même qu’elle n’ait besoin de se forcer. Après la cérémonie du henné, où on put observer une Naina un peu plus souriante, elle mit en exécution le plan bancal qui lui assurerait une liberté ou une condamnation. Avec l’aide de ses plus proches amis, elle fugua par les toilettes du lieu de réception où devait avoir lieu le mariage dans moins de douze heures. Dans une dernière embrassade, l’Indienne laissa couler quelques larmes en prononçant ses adieux à ses amis, sachant très bien que dès le moment où ils se mettront à sa recherche, ils seraient les premiers vers qui sa famille se tournerait pour obtenir des réponses. Et garder contact serait trop dangereux pour eux.

Le henné encore fraîchement posé sur ses mains, Naina s’enfuit dans la nuit vers un avenir encore incertain mais où, pendant quelques secondes, la fit se sentir plus libre qu’elle ne l’a jamais été.



titre de l'histoirepetite citation minuscule
Les cinq premiers mois, il ne s’était pas passé un jour sans que Naina ne regrette de s’être en allée. Et pas uniquement parce que le confort de sa maison lui manquait maintenant qu’elle devait dormir sur des morceaux de carton dans les gares où elle atterrissait, mais parce que sa famille lui manquait malgré tout. La partie de son cerveau qui la tenait responsable de la situation dans laquelle elle se trouvait, ne se privait pas pour rappeler à la jeune fille tous les sacrifices que ses parents avaient fait pour elle depuis sa naissance. Même les choses les basiques qu’on s’attend à ce qu’un parent fasse pour son enfant, comme lui donner à manger, pesait dans la balance pour faire culpabiliser l’Indienne qui commençait doucement à caresser l’idée de rentrer chez elle. Le mariage n’était pas si mal après tout comme option. Elle n’était pas amoureuse et ne connaissait d’ailleurs pas du tout celui avec qui elle devait unir sa vie, mais était-ce vraiment important ? Sa mère disait toujours que l’amour était venu après pour elle, peut-être que cela serait son cas à elle aussi. Le mariage, puis l’amour et si jamais ça ne venait jamais, ce serait toujours mieux que la vie qu’elle menait à présent.

Mais comme si ses plaintes avaient été entendues, elle fit rapidement la connaissance d’un groupe de jeunes d’à peu près son âge, avec lequel elle se lia d’amitié. Et commença ainsi une vie de galère commune.

Inséparables, ils représentaient à présent la famille qu’elle avait laissée derrière et qu’elle constituait petit à petit. Ils n’avaient pas beaucoup de moyens et devaient souvent ruser pour pouvoir avoir ne serait-ce qu’un pauvre morceau de pain qu’ils se partageaient à plusieurs, et s’endormaient souvent l’estomac vide, mais ce n’était que secondaire pour Naina. A cette vie pourtant misérable, elle s’y accrochait parce que c’était tout ce qu’il lui restait, et c’était surtout les seules personnes qui voulaient bien d’elle.

Combines sur combines, ils se nourrissaient surtout en trompant les gens. Chacun dans le groupe apportait quelque chose au bon fonctionnement de ce qu’ils appelaient des missions. Naina au vu de son jeune âge, jouait souvent les fausses victimes, et ça lui allait parfaitement, même si au fil des semaines elle était surtout devenue l’infirmière du groupe. A cause de son intérêt pour les plantes – à défaut de jouer avec des produits chimiques – elle passait souvent son temps à soigner les blessures graves ou moins graves de ses camarades, en leur confectionnant des remèdes à base de plantes, d’herbes qu’elle allait souvent voler dans des voisins ou à des stands en demandant à un membre du groupe de faire diversion pour qu’elle puisse se servir. Dans les grandes villes où ils se sont arrêtés, la jeune fille a même eu l’opportunité d’emprunter des livres sur les plantes à la bibliothèque. Par emprunter, elle voulait bien sûr dire voler, mais elle aime bien varier les adjectifs.



titre de l'histoirepetite citation minuscule
Après avoir passé des années à enchaîner les petites missions qui les a conduits jusqu’en Italie, celle-là était supposée être la dernière, mais surtout, leur plus gros coup. Le plan était à la fois simple et complexe. Quelques semaines avant le jour fixé par le groupe, ils avaient investi un entrepôt désaffecté non loin de Naples, dans lequel ils avaient réussi à rassembler tout le matériel nécessaire pour mettre en route une production de faux billets.  Ensuite il y a eu le repérage de lieux où cela fut au tour de Naina d’intervenir, munie de lunettes noires et d’une canne pour aveugle qui ne le lâchait plus depuis quelques temps. Tandis que la production de billets battait son plein, Naina et son groupe devaient également participer à des simulations du braquage pour limiter au maximum les scénarios. Sur toutes les simulations qu’ils avaient pu faire, seulement une s’était soldée par un échec, mais même si les pourcentages de réussite étaient en leur faveur, ça ne leur suffisait pas. Alors ils ont renforcé leur plan et prirent encore plus de précautions parce qu’ils n’avaient pas droit à l’erreur.

Le plan était donc le suivant, ils devaient tout simplement arriver à la banque séparément, un groupe devait être posté à des endroits stratégiques pour monter la garde, tandis qu’un autre sous couvert d’être des employés devaient aller jusqu’au coffre et échanger les faux billets contre des vrais une fois passés la sécurité. Naina montait la garde discrètement derrière ses lunettes solaires, prétendant ne rien voir. Pourtant tout dans la gestuelle qu’elle adoptait envoyait des signes aux autres au cas où il y aurait un moindre danger. Si elle se touchait les cheveux, ils devaient regarder à l’est parce qu’un danger potentiel approchait, si elle se touchait le nez c’était vers l’ouest qu’ils devaient regarder, si jamais elle toussait, ça voulait dire que les agents de sécurité avaient changé de place et qu’ils devaient donc passer au plan suivant… et ainsi de suite. Ce qu’ils n’avaient pas prévus, était qu’au moment où ils mettaient leur plan à exécution, un autre groupe de personnes arriveraient pour braquer eux aussi l’établissement. Dans la panique générale en voyant les armes, le plan tomba à l’eau et l’Indienne fut bousculée avant de tomber au sol. Tout se passa très vite, des cris, des menaces et Naina fut repérée. Le seul bon réflexe qu’elle ait eu fut de dire à son groupe de s’en aller pour sauver leur peau, et qu’elle aviserait elle. Dans tout le chaos qu’a engendré cette histoire, Naina fut arrêtée, mais surtout… accusée pour le mauvais braquage. Les inconnus arrêtés avec elle n’ont pas démenti lorsque l’Indienne a été mêlée à leur tentative de braquage. La seule raison pour laquelle la jeune femme est parce que la police détient des preuves accablantes qu’elle est bien complice d’un braquage, juste pas le bon. Et au-delà de ça, elle ne veut pas balancer les gens avec qui elle était supposée voler. Un vrai bordel, oui.

L’enquête montre juste qu’elle est complice mais pas qu’elle est le cerveau derrière cette opération, ni elle, ni les autres ne le sont d’ailleurs. Certains éléments ne collent pas, c’est l’unique raison pour laquelle elle a juste écopé d’un bracelet à la cheville pour le moment.

Janvier 2019, Naina a repris le cours de sa vie malgré les charges qui pèsent contre elle. Elle travaille, essaie de faire le moins de vague possible mais surtout, doit supporter les crétins qu’elle ne connait pas et qui prétendent eux, la connaître.



Repère chronologique petite citation minuscule


1985
- Naissance de Naina


Novembre 2002 - Mariage arrangé de Naina qui fuit la veille de la cérémonie, avec l'aide de ses amis. Commence ainsi une vie de mendiante pendant de long mois.


Mars 2003 - Rencontre avec le groupe d'amis qui vont devenir comme sa famille, et avec lesquels elle va commencer à faire des "missions" pour survivre en sillonnant les routes du pays.


2005 - Naina et le groupe quittent l'Inde pour commencer à voyager un peu partout.


Janvier 2018 - Arrivée en Italie.


Juin 2018 - Arrivée à Naples.


Septembre 2018 - Braquage qui tourne mal qui engendre son arrestation aux côtés de gens qu'elle ne connait pas.


Décembre 2018 - Janvier 2019 - Condamnation à devoir porter un bracelet électronique + Tentative d'enlever son bracelet qui amène une jambe cassée + Début de la colocation avec Meena.


Dernière édition par Naina Patel le Lun 14 Jan 2019 - 4:36, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Anabela LaranjeiraLe vin est un puissant lubrifiant social
Anabela Laranjeira
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2937-anabela-laranjeira-le-coeur-du http://www.ciao-vecchio.com/t3885-anabela-l-onde-de-choc-de-ton-murmure-a-scelle-nos-destins#125671
Faceclaim : Amber Heard + © folleparisienne + ASTRA + padawan + paroles traduites de « The Most » par Miley Cyrus
Messages : 3363 - Points : 6225
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Ymbk
Âge : 33 ans, née à Lisbonne le 29.11.1986
Métier : sans emploi
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Empty
Sujet: Re: Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. ( le Lun 7 Jan 2019 - 1:22 )
RE-RE-REbienvenue parmi nous. Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2514451 Hâte de découvrir ton nouveau personnage. Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3156031636


Franc♡ana forever
« Dans mes jours les plus sombres, même quand je suis au plus bas, tu m’aimes plus que tout. Ton tendre contact est la guérison que je cherche. Tout ce que tu es, est tout ce dont j’ai toujours eu besoin. »

Revenir en haut Aller en bas
Jayleen Antonelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Jayleen Antonelli
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Scarlett Johansson, ©Saccage.
Messages : 1022 - Points : 1023
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Tumblr_inline_p7jatuB0Lw1rx48z5_250
Âge : 31 ans
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Empty
Sujet: Re: Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. ( le Lun 7 Jan 2019 - 1:25 )
Anushka Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  1754192869 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  1754192869 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  1754192869 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  1754192869 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  1754192869

Anushka + le prénom de K3G + le gif de KKHH = combo parfait !!!!! Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  133097411 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  133097411 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  133097411 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  133097411

Tu n'échapperas pas au lien d'enfer !!! Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2925389477 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2925389477 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2925389477 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2925389477



   
I'm not who you think I am...
- Try me
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Meena Jatania
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1012 - Points : 1076
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Empty
Sujet: Re: Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. ( le Lun 7 Jan 2019 - 1:35 )
MY MOON, MY STARS, MY LIFE Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3432928438 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3432928438 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3432928438


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Nains PatelToujours frais après un litre de café
Nains Patel
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4710-naina-j-ai-des-connaissances-e http://www.ciao-vecchio.com/t4762-la-casa-de-paypal
Faceclaim : Anushka Sharma ; avatar : tearsflight + Signature : endlesslove
Messages : 538 - Points : 946
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Tumblr_paeauwHbrr1w7zrs9o1_r1_400
Âge : 33 ans
Métier : Vendeuse dans une boutique d'herbes médicinales
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Empty
Sujet: Re: Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. ( le Lun 7 Jan 2019 - 2:27 )
@Anabela Laranjeira Merci Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3858275945

@Jayleen Antonelli Bien sûr pour le lien, girl you are my soniya Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2514451 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3432928438

@Meena Jatania MA FEMME LA PLUS BELLE, L'AMOUR DE MA VIE Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2444952975 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2444952975 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3858275945
Revenir en haut Aller en bas
Orlane DiazLa jeunesse dorée et éclatante
Orlane Diaz
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4655-o-vai-to-oe-ioa http://www.ciao-vecchio.com/t4681-orlane-write-your-own-story
Faceclaim : Cenit Nadir + jenesaispas
Messages : 204 - Points : 212
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3269051882_1_5_rDmYJJ0H
Âge : 22 ans
Métier : Femme-objet acheté par Dorian officieusement mais chômeuse officiellement.
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Empty
Sujet: Re: Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. ( le Lun 7 Jan 2019 - 9:07 )
Re-bienvenuuuuuuuuuue Bab Bitch Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3858275945

J'aime bien sa bouille moi Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  1754192869

bon courage pour la suite de ta fiche Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  1993868421




What's my name again ?
Crawling in my skin, these wounds, they will not heal. Fear is how I fall, confusing what is real. Against my will, I stand beside my own reflection. It's haunting how I can't seem to find myself again
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Empty
Sujet: Re: Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. ( le Lun 7 Jan 2019 - 9:11 )
Rebienvenue Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2457096833 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  4210718188
Bonne continuation pour la suite de ton histoire Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3407175773
Revenir en haut Aller en bas
Robyn GeminiToujours frais après un litre de café
Robyn Gemini
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : avatar by sandrine la meilleure.
Je suis absent-e : jusqu'à ce que mon cerveau décide de remarcher (ce couillon là)
Messages : 632 - Points : 1997
Âge : .
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Empty
Sujet: Re: Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. ( le Lun 7 Jan 2019 - 9:32 )
Je la connaissais pas, mais j'aime beaucoup Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2167714111
Rebienvenue à la maison hein Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  1214254260 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  1214254260 Et hâte de découvrir ce nouveau perso qui a l'air haut en couleurs Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2668777967 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3858275945
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir http://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © Schizophrenic (vava) / Meelan crackships (sandrine)
Messages : 749 - Points : 1329
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko4_r1_250
Âge : 31 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Empty
Sujet: Re: Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. ( le Lun 7 Jan 2019 - 10:16 )
Re bienvenue parmi nous la belle et bon courage pour cette nouvelle fiche. Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  742696197 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  1081330135 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  1990746606 Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  2376702121


Meena
The storm in my heart. the hurricane in my soul. the tsunami in my being. But I like these sensations.


Pour réchauffer Meena. Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3203843487 Merci Sandrine. Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  3858275945 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne.  Empty
Sujet: Re: Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Naina + J'ai des connaissances en chimie que tu n'a pas, frappe-moi, je t'empoisonne. -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant