Revenir en haut
Aller en bas


 

- It's time to have some fun [PV Alexandre] -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
InvitéInvité
avatar
It's time to have some fun [PV Alexandre] Empty
Sujet: It's time to have some fun [PV Alexandre] ( le Lun 7 Jan - 17:58 )

   
It's time to have some fun
Mordillant son crayon, Jayleen essayait de se concentrer sur la lettre qu’elle avait devant les yeux mais la sonnerie de son téléphone retentit à ce moment-là. C’était Carmela. La jeune femme laissa tomber son stylo. Carmela avait compris qu’elle avait besoin de plus de contrats et elle ne se privait pas de la solliciter. Les clients aimaient bien passer du temps avec elle et le fait qu’elle ne veuille pas coucher ne faisait que rajouter du piment à leurs yeux. Carmela l’avait très bien compris et elle ne se privait pas de le glisser à chacun d’entre eux. Et à sa grande surprise et sa plus grande joie, elle recevait souvent une offre de prix plus importante que pour ses autres escorts. Aller savoir pourquoi. Elle se gardait bien de le clamer haut et fort surtout que si Jay couchait avec l’un d’entre eux, la mère Carmela recevait un pourcentage en plus. Mais cette prime, elle ne l’avait encore jamais reçue et ce même si certains étaient devenus les clients réguliers de la jeune femme.

« Jayleen… Ma chérie… »

Souriant à ce faux accent français, Jay répondit

« Ça va Carmela. Mais je suppose que tu ne m’appelles pas pour prendre de mes nouvelles ?  C’est qui cette fois ? »

Un petit rire retentit à l’autre bout du fil. Carmela adorait l’impertinence de Jay et loin de la mettre mal, la vieille femme adorait cela.

« Un nouveau. Ecoute, c est une demande de ses amis ou ses collègues je ne sais plus. »

Ses amis ? Qu’est ce que cela voulait dire encore ?

« Il s’appelle Alexandre et ce sont ses amis / collègues qui ont fait appel à nos services. Ils veulent que quelqu’un lui fasse passer une belle soirée. Apparemment le pauvre ne s’amuse pas beaucoup… »

La blonde fronça un peu les sourcils

« Carmela tu sais qu’avec moi, il ne va pas s’amuser comme tu l’enten… »

Elle ne put continuer car la vieille femme l’avait déjà interrompue

« Je le sais Jayleen alors pas besoin de me la ressortir à chaque fois ok ? Donc je te disais. Ses amis veulent juste qu’il puisse passer une bonne soirée en compagnie d’une jeune femme. C’est tout. Rien de plus. »

Un peu surprise, elle demanda

« Donc j’ai carte blanche ? Je peux faire ce que je veux ? »

Un nouveau rire retentit à ses oreilles

« Oui… »

C’était la raison pour laquelle elle se retrouvait devant le ciné en ce début de soirée. Elle avait établi plusieurs scénario possibles mais tout dépendait de la personne qu’elle avait en face d’elle. La jeune femme avait revêtu pour l’occasion un pantalon en cuir et un petit top dos nu. Elle avait emmené une tenue plus casual au cas où aussi. Comme elle ne savait pas dans quoi elle embarquait autant être prête. Les amis de cet Alexandre ne lui avait demandé rien d’autre que de porter un haut rouge avec un rappel du rouge dans ses cheveux aussi avait-elle relevé ses cheveux à l’aide d’une pince rouge. Restait plus qu’à attendre ce mystérieux inconnu dont elle ne connaissait rien même pas le visage…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


   
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre LecomteLe vin est un puissant lubrifiant social
Alexandre Lecomte
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Chris Hemsworth
Messages : 212 - Points : 996
Âge : 35 ans
Métier : Inspecteur de Police
It's time to have some fun [PV Alexandre] Empty
Sujet: Re: It's time to have some fun [PV Alexandre] ( le Mar 8 Jan - 16:23 )
It's time to have some fun × ft. Jayleen & Alexandre
Alexandre tira sur son cigare alors qu'il était plongé sur la copie de l'un de ses étudiants. Et visiblement, aux traits tirés de son visage et à son regard un peu las, on comprenait que malgré son écriture appliqué, l'étudiant en question n'avait pas rendu un travail des plus complets. Le chercheur souffla finalement. Un instant de mécontentement. "C'est bien... Mais pas assez." Il se leva finalement de son bureau. Il fallait qu'il fasse une pause. Il avait passé la moitié de l'après-midi à corriger ces foutues copies. Enfin, foutues, non pas vraiment, il aimait son métier. Mais parfois, cela lui prenait la tête. Il avait bien envie de se lancer trois verres de shot de vodka, ou alors un bon whisky, mais pour l'heure, le mieux c'était de terminer. Il regarda sa montre. Et bien sûr l'heure tournait. Oui, il avait rendez-vous. Ses amis lui avait fixé rendez-vous ce soir et lui avait promis qu'ils s'amuserait un peu. Pour une fois, et c'était rare, il avait accepté. Alors il surveillait à la fois sa montre et le café de la cafetière qui coulait dans la tasse, histoire de savoir quand est-ce qu'il pourrait le récupérer. Et la boisson chaude et fumante fût d'ailleurs bientôt prête. Il se saisit de la tasse et retourna alors à son bureau, se retrouvant devant la fameuse copie. Il fallait bien l'avouer, la copie était moins entraînante que les recherches qu'il menait et il avait bien envie de s'arrêter là en ce qui la concernait. Finalement, il prit place dans son siège et continua.

Une heure plus tard, il se décidait enfin à ranger les copies, toutes corrigées, et prêtes à être rendus à leur propriétaire pour leur plus grande joie... Ou leur plus grand malheur. Mais pour l'heure, le blond avait d'autres chats à fouetter. Il devait se préparer afin d'être prêt pour ce soir. Une douche, des habits corrects, et cela devrait suffire. Il fût rapide. Mais pour une fois, il prit quand même le temps de se coiffer un minimum, enfila finalement une chemise, et choisit d'opter pour une veste de costume d'hiver, d'un bleu relativement sombre. pour le bas, il opta pour un jean. Il ne tenait pas à être trop classe, ce n'était pas une sortie officielle ou une conférence, alors un jean slim ferait l'affaire, et des chaussures de ville adaptées à l'ensemble seraient parfaites. Il ajouta à cela une petite touche de parfum. Sa barbe de trois jours lui mangeant le visage, il n'avait pas pris la peine de la raser. Fin prêt, il ne tarda guère à prendre son caban, au cas où, et ses clés de voiture. Au moment où il allait sortir, les voisins du deuxième se mirent alors à hurler. Ils devaient se disputer, comme d'habitude. C'était devenu presque un rituel à force. Alexandre avait dû intervenir à plusieurs reprises pour calmer leurs ardeurs, et cela avait plus ou moins fonctionner. Par contre, il se demandait encore comment personne ne les invitait à se calmer ou ne portait plainte contre eux. Mais pour ce soir, il avait autre chose à faire. Il ferma donc son grand appartement à clé et sortit.

Lorsqu'il sortit de la résidence, il apprécia l'air frais et en aspira un bon bol. Il ne tarda guère à rejoindre sa voiture qui, pour une fois, n'était pas garé à l'autre extrémité de la rue. Il avait pu trouver par miracle, hier, en rentrant, une place de parking juste devant le vieil immeuble du centre ville. Et c'était franchement un très très gros miracle. Il grimpa dans sa voiture, démarra et se rendit au centre ville, au point de rendez-vous donné. Alors qu'il se garait, son téléphone sonna. Il décrocha.
- Allô? Et ce fût sans surprise la voix de Sebastiano au bout du fil, un ami de l'université, enseignant et chercheur également.
- Ouais, dis-moi, on vient pas avec les autres ce soir. Alexandre resta un instant interdit alors qu'il éteignait sa voiture et finit par demander.
- Attends... Je comprends pas là, vous avez eu un empêchement? Mais si vous ne venez pas, j'ai pas de raisons d'y aller, je rentre. Sebastiano le coupa et reprit immédiatement:
- Non, non, il y a quelqu'un qui t'attend! Alexandre ne comprenait pas.
- Sebastiano c'est quoi ce bordel, je comprends rien.
- Ecoute, reprit son ami, on arrive pas à te faire sortir, et on s'est dit que ce serait bien que tu passes une bonne soirée avec quelqu'un d'autre, que tu vois du monde quoi.
- Attends, tu es en train de me dire que je vais passer la soirée avec un inconnu?
- Non. Pas un inconnu. Quand même. On aurait pas fait ça. Mais une inconnue, oui.
- Sebastiano, vous êtes des enfoirés, vous savez que...
- Bon, écoute, moi je dois filer, ma femme et moi allons faire un tour à une expo, si tu veux pas y aller, c'est ton droit, dis-toi juste que mademoiselle va juste rester seule ce soir et qu'elle aura fait l'aller-retour pour rien! Et il raccrocha. Bon sang mais quel enfoiré... C'était tous des enfoirés. Il le leur ferait savoir. Alexandre démarra à nouveau sa voiture, prêt à s'en aller. Son téléphone bipa, et un sms de Sebastiano s'afficha. "Elle porte un haut rouge et elle a du rouge dans les cheveux." Alexandre souffla. Mais quelle bande de cons. Il finit par arrêter sa voiture. Ils avaient touché juste: Alexandre ne pourrait pas laisser une jeune femme toute seule alors qu'elle s'était déplacée... Juste pour lui. Il se décida donc à sortir et commença à marcher vers le cinéma, touchant la boite d'allumettes dans sa poche, nerveux. Et lorsqu'il arriva, il ne tarda guère à la remarquer. Elle se tourna justement, et il remarqua le haut rouge en même temps que la pince qui tenait ses cheveux, rouge elle aussi. Il détailla rapidement son visage, mais elle se tourna à nouveau, comme si elle cherchait quelqu'un, sans toutefois paraître nerveuse ou perdue. Le dos nue lui allait bien et elle parvint même à lui arracher un sourire. Alors qu'elle n'avait encore rien dit. C'est qu'ils avaient dû tomber tout les deux dans le même piège. Un pantalon en cuir pour le bas lui allait parfaitement et mettait en valeur ses courbes et la galbe de ses jambes. Il s'approcha d'elle et finit par déclarer.
- J'espère que le film que vous avez choisi n'est pas un film à l'eau de rose, je n'en suis pas fan. Elle se retourna, sans doute surprise. Et si c'est un film d'horreur, j'en ai horreur justement. Il la regarda alors plus précisément, détaillant son visage, les lèvres de la jeune femme jusqu'à ses sourcils, en passant par son nez et ses yeux, il ne manqua aucun détail. Finalement il lui tendit la main. Je suis Alexandre... Et si j'en crois ce qu'on m'a dit, vous êtes là pour moi. Et vous êtes? demanda-t-il alors, curieux de savoir tout de même à qui il adressait la parole.
code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
It's time to have some fun [PV Alexandre] Empty
Sujet: Re: It's time to have some fun [PV Alexandre] ( le Dim 20 Jan - 0:36 )

   
It's time to have some fun
Entendant la voix près d’elle, Jayleen sursauta légèrement et se retourna. Pour faire face à celui qui était son travail de la soirée. Bon il était plutôt bel homme et aurait même pu être tout à fait à son gout si les circonstances de leur rencontre avait été tout autre. Elle ne put s’empêcher de sourire autant devant son examen que de ses paroles. Elle en profita pour faire de même et pour une fois, elle se prit à regretter que les circonstances de leur rencontre soit justement celles-là Parce qu’il était vraiment séduisant. Il avait un petit air de Thor dans les films Marvel et si elle n’était pas fan du dieu aux cheveux longs, celui aux cheveux courts du trois lui avait plutôt bien plu.

« Alors ça sera que de la bagarre !, lui répondit-elle du tac au tac avec un petit sourire taquin.  Dommage, il est encore trop tôt pour voir le dernier Avengers mais il y a toujours Aquaman… »

Petite pique à sa ressemblance avec le dieu du tonnerre, il devrait le comprendre. Jay refusait de croire qu’elle était la seule à avoir remarqué cette ressemblance. Serrant la main tendue, elle reprit

« Jayleen. Alors pas trop déçu de votre examen ? »

Moqueuse ? Jayleen ? Mais pas du tout voyons ! Elle resta un moment silencieuse. Elle ne savait pas ce que savait ou non Alexandre sur sa présence ce soir. Est-ce que ses amis lui avaient dit qu’il avait rendez-vous avec une escort ou bien croit-il simplement à un rendez-vous arrangé ? Depuis qu’elle avait commencé ce métier d’appoint, c’était bien la première fois que cela lui arrivait. D’habitude, ses clients savaient ce qu’ils voulaient et/ou ne voulaient pas et elle n’avait plus qu’à suivre plus ou moins leurs décisions. Cette situation était donc inédite pour elle. Faire passer une agréable soirée à un homme dont elle ne connaissait rien. Certes, la blonde avait plus d’un tour dans son sac mais quand on lui avait parlé de décoincer un peu un mec, elle s’était plutôt imaginée passer la soirée en compagnie d’un petit geek. Or l’homme qui lui faisait face n’avait rien d’un fana d’ordi et autres clichés digne de The Big Bang Theory. C’était même tout le contraire et elle n’avait aucun mal à le voir plus en dragueur qu’en homme coincé. Et pourtant…

« Bon, je pense que vous comme moi ne savions pas trop à quoi nous attendre donc ce que je vous propose c’est qu’on prenne un petit verre pour apprendre à nous connaître un peu avant de décider de la suite de la soirée qu’en pensez-vous ? »

Sans vraiment attendre de réponse, la jeune femme le prit par le bras et se dirigea vers un petit café-bar qu’elle avait remarqué en arrivant un peu plus tôt. Une petite ambiance un jazzy rendait cet endroit cosy et confortable qui, elle l’espérait, arriverait à le détendre un petit peu. Le but était qu’il passe une bonne soirée non ? Jay ne put s’empêcher à ce que Lia dirait dans cette situation. Elle avait pris l’habitude de lui raconter ses soirées les plus burlesques et inédites et cette soirée remportait haut la main le palme de la soirée la plus étrange. La jeune femme le laissa commander et prit une bière. Ils échangèrent un petit regard et elle reprit la parole

« Alors dites moi Alexandre, que faites-vous dans la vie ? »

Mais elle ne put s’empêcher de laisser un petit rire s’échapper de ses lèvres

« Excusez-moi mais qu’est ce que vous avez fait à vos amis pour qu’ils vous fassent un coup pareil ? Soyons honnête, vous êtes plutôt bel homme donc vous ne devez pas avoir de mal à avoir des rendez-vous… Qu’avez-vous fait pour mériter un tel sort ? »

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


   
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre LecomteLe vin est un puissant lubrifiant social
Alexandre Lecomte
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Chris Hemsworth
Messages : 212 - Points : 996
Âge : 35 ans
Métier : Inspecteur de Police
It's time to have some fun [PV Alexandre] Empty
Sujet: Re: It's time to have some fun [PV Alexandre] ( le Dim 20 Jan - 18:28 )
It's time to have some fun × ft. Jayleen & Alexandre
Se retrouvé en soirée, seul, avec une femme, ce n'était guère le genre de choses qui arrivaient souvent à Alexandre. il savait avoir des qualités, mais en usait rarement. Il ne savait plus vraiment ce que c'était de charmer ou d'être charmé, et il fallait le reconnaître, il ne le recherchait pas réellement. Parfois, on aurait pu croire qu'il vivait comme un véritable associable, ne cotôyant personne en dehors de son boulot, si ce n'était quelques rares connaissances, il avait arrêté, depuis la mort de Céline, de vivre. Il survivait. La voilà la triste réalité, celle qui faisait son quotidien depuis désormais un peu plus de cinq mois. Ce n'est pas qu'il était associable, mais il n'avait plus vraiment envie de voir du monde. Entre les coups de fils de ses proches qui s'inquiétaient et ses amis qui ne cessaient de le tirer vers le haut, il avait finalement dit oui pour une soirée. Et pour quel résultat? On l'avait jeté aux requins. Un peu comme un prisonnier qui doit passer sur la planche avant de se jeter à l'eau... une eau infestée de requins. Si tant est que les requins avait un charmant visage, des yeux rieurs et un grand sourire aux lèvres. Car la femme qui lui faisait face se rapprochait plus de l'image d'une sirène que d'un requin. Mais si c'est une sirène comme on en trouve dans Pirates des Caraïbes, de celles qui vous dévorent, alors non merci. Pourtant, il devait l'admettre, il était un peu happé par ce regard. Un peu beaucoup. Et la réplique qu'elle lui servit après sa remarque sur le choix des films eut le don de le faire rire.
- Oui, je préfère cela. Et il apprécia aussi sa remarque sur les films marvel. Le dernier Avengers n'étant pas sortie, elle proposa Aquaman. Je préférerais Avengers, mais je ne ferais pas le difficile pour Aquaman. Fit-il alors qu'elle lui tendait sa main, se présentant par la même occasion.

Jayleen. C'était son prénom. Et la question qu'elle lui posa eut le don de le surprendre. Elle avait un oeil aceré et le regard vif pour avoir noté qu'il la détaillait autant, ou alors, il avait vraiment perdu l'habitude de regarder les femmes.
- Est-ce que la déception se lit sur mon visage? Demanda-t-il alors, prenant soin de planter son regard océan dans celui de la jeune femme. Il n'était pas déçu, loin de là. Et il ignorait d'ailleurs comment sebastiano et toute la clique pouvait connaitre une aussi charmante demoiselle. Mais il se garda d'exprimer ce genre de pensées, préférant simplement ajouter. La tenue vous va bien. Autrement dit, il la trouvait quand même séduisante. Il n'était pas le genre d'hommes, il fallait bien le dire, à ne pas reconnaître qu'une femme était belle. Il savait quand même faire des compliments... Sauf quand la demoiselle était dotée d'un égo surdimensionné et d'un orgueil sans pareil. Il se faisait alors une joie de jouer avec ses nerfs. Mais cela ne semblait pas être le cas de la blonde, du moins pour le moment. C'est bien pour ça qu'il y était allé en douceur, sans avancer trop d'arguments. Elle proposa finalement une solution plutôt intéressante: Aller boire un verre et faire plus ample connaissance. Là, c'était bien joué, il devait l'admettre.

- C'est une excellente idée et... Il n'eut pas le temps de terminer que déjà, elle le prenait par le bras et l'entraînait un peu plus loin. Il se laissa "trainer" sans rechigner. En vérité, il suivait. Cette femme l'intriguait tout de même. Et à mesure qu'il marchait vers un petit bar du coin, il se demandait pourquoi elle n'était pas partie. D'accord, Sebastiano avait arrangé le coup. Mais il doutait qu'il l'est fait avec une amie à lui. Et puis soyons honnête, ce n'était pas le genre de femmes, au vu de son accoutrement, à traîner là où allait Sebastiano et sa femme un peu coincée. Non... Il y avait trop de mystère. D'ailleurs, son ami ne lui avait pas donné le prénom de la jeune femme, juste son habillage et la précision dans les cheveux et... Alexandre commençait à avoir de sérieux doute. Alors qu'ils prirent place dans un coin, et que l'ambiance jazz était plutôt sympathique, ils commandèrent. Intraitable sur ce sujet, Alexandre commanda un Whisky alors qu'elle lui demandait ce qu'il faisait dans la vie. Cette fois, il partit à rire. Pour de bon. Il s'arrêta, se calma tant bien que mal avant de dire:
- Excusez-moi mais... Ne commençons pas comme ça vous voulez bien? J'ai l'impression d'être aux alcooliques anonymes là! Il manqua rire à nouveau. Elle n'avait posé qu'une question mais bon sang, il n'avait eu que cette image en tête. C'était con. Mais tellement marrant.

Visiblement de bonne humeur elle aussi, elle finit par demander ce qu'il avait fait à ses amis pour qu'il lui fasse un coup pareil. Elle admit qu'elle le trouvait bel homme et ne lui cacha pas qu'elle pensait qu'il ne devait pas avoir de mal à obtenir les rendez-vous auprès de ces dames. Alexandre eut un petit sourire. De plus en plus, ces soupçons se confirmaient. Ils ne voyaient pas comment une amie de son ami aurait accepté de rester. Sauf pour un rendez-vous meetic ou une autre connerie du genre. De plus elle avait dit "vos amis". Ce qui sous-entendait qu'elle ne les connaissait pas, ou très peu. Alexandre eut finalement un petit rire avant de répondre:
- Il ne s'agit pas de ce que je leur ai fait en fait.Il s'agit plutôt de ce que je n'ai pas fait. Ou que je ne fais plus. Il la regarda un instant avant de reprendre. Je traverse une mauvaise passe, et cela fait quelques temps que... Il souffla. Que je n'ai pas pris le temps de passer une bonne soirée avec mes amis... Ou avec une dame. Fit-il en posant son regard sur elle. Leurs commandes arrivèrent, le serveur les déposa sur la table et les lassa à nouveau tranquille. Tout le monde pense que si je retrouve une fille ça va aller mieux, que ça me permettra de passer à autre chose. C'est pas aussi simple... Termina-t-il en prenant son verre.

Il allait boire quand il se tourna vers elle pour lui annoncer franchement:
- Ecoutez Jayleen, je suis pas le genre de type avec qui il faut passer une soirée. J'suis loin d'être le plus marrant, et il m'arrive de rester silencieux pendant une heure juste pour apprécier la musique. Je préfère de loin la lecture de quelques textes anciens, un bon verre à la main, plutôt que la compagnie de personnes qui adorent semer la pagaille et chanter a tue-tête. Ce n'était pas qu'il n'appréciait pas la compagnie de la blonde, mais il tenait à être clair. Son regard planté dans celui de la blonde, il avait été on ne peut plus honnête. Si vous voulez vous amuser... Vous éclater et faire la bringue... Vous avez choisi la mauvaise personne. Ou plutôt, vous avez pas choisi la bonne période. Peut-être que dans cinq mois ça ira mieux. Il s'arrêta. Peut-être que ça sera pire. Voilà, ça c'était la réalité. il ne savait pas comment serait demain. Dés fois ça allait. Dés fois non. Il vivait avec. Chaque personne avait un fardeau sur le coeur. Lui, il avait l'impression qu'il portait un fardeau plus lourd que les autres. Il mourrait à petit feu, s'éteignant petit à petit. Et si quelques étincelles semblaient subsister, elle n'en était pas moins étouffé par les difficultés du quotidien et les cendres noires du passé. Pourtant, il y avait toujours ce foyer, rougeoyant, qui subsistait. Grâce à son travail, des proches, une passion. Il tenait bon. La question était simplement. Pour combien de temps encore?

code by lizzou × gifs by tumblr
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
It's time to have some fun [PV Alexandre] Empty
Sujet: Re: It's time to have some fun [PV Alexandre] ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- It's time to have some fun [PV Alexandre] -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut