Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] Erio _ Un verre de trop. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
Flora Casaroli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : « Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Made by Cranberry les gifs sont de Tumblr et Ealitya. »
Je suis absent-e : « jusque la fin du mois. »
Messages : 4129 - Points : 3065
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Tumblr_inline_nsfsuni7Mg1qlt39u_250
Âge : « Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. » + « Elle a 22 ans. »
Métier : « Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt. »
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Empty
Sujet: [Terminé] Erio _ Un verre de trop. ( le Sam 12 Jan 2019 - 18:21 )
Erio &
Flora

Un verre de trop.

« Bonsoir ! » lance le barman lorsqu'elle passe le pas de la porte d'entrée de l'établissement vers dix neuf heures. C'est d'un signe de la tête accompagnait d'un petit sourire que Flora le lui rend. « Je n'vous ai jamais vu, avant. » Il a tord. Flora est déjà venue a plusieurs reprises. Sauf qu'elle ne portait pas un jean, un sweat et des petits baskets. Mais plutôt, une jupe avec un petit haut ou une robe avec un fin gilet et des chaussures à talons. Et elle ne s'asseyait pas seule ou en groupe à l'une des tables ou sur l'un de ses hauts tabourets en face du bar avant de prendre une consommation soft ou avec de l'alcool. Elle se contentait seulement de faire un rapide passage aux w.c. « Qu'est ce que j'vous sers ? » ajoute t il  en s'approchant de Flora qui s'est assise sur l'un des tabourets se trouvant dans le coin le plus proche de la sortie. Si ce n'est pas une boisson sans alcool, elle n'en sait absolument rien. Elle connaît un grand nombre d'alcool que les bars et les grandes surfaces vendent. Mais, ce n'est que de nom. Parce qu'à part le champagne, elle ne connaît le goût d'aucuns d'entre eux. « Un .. Une .. Euh .. » hésite Flora en fronçant légèrement les sourcils en se mordant la lèvre inférieure. « Un whisky. » dit finalement Flora lorsque le nom de l'alcool que contient la flasque de sa compère de travail lui revient. Mais en fait cela n'a pas beaucoup d'importance, en soit. « Et voilà, tenez. » dit il en le posant en face d'une Flora qui le remercie d'un signe de la tête accompagnait là encore d'un petit sourire inscrit sur les lèvres. « Eurk. » lâche Flora a voix basse en fronçant les sourcils avec une grimace inscrite sur les lèvres en posant le contenant a présent vide après une seule gorgée. Pourtant, il y en a eu un tas d'autres après dans le seul but de faire disparaître même un court instant l'ensemble de ses problèmes personnels a défaut d'être en mesure de les résoudre. Et il faut bien le dire a un moment, l'image de ses parents, leurs mots et leurs gestes, le reflet de son corps couverts de bleus dans la glace et les douleurs qui les accompagnent, le visage de tous ces hommes et de ce qu'ils lui font ou ce qu'ils l'obligent a faire ainsi que l'image d'Erio et de tout ce qu'ils ont pu se dire n'ont plus fait que défiler dans sa tête en boucle. Ils se sont mélangés les uns aux autres jusqu'a ce qu'ils lui laissent le répit tant voulu. Alors, Flora fit une pause dans sa descente. Elle enfouit sa tête dans ses mains, en fermant les yeux et fait glisser doucement ses doigts dans ses longs cheveux en soupirant tout ouvrant a nouveau les yeux. Elle sort l'argent de sa poche nécessaire au paiement de ses consommations en culpabilisant déjà un peu d'en faire un tel usage et le remet au barman. « Merci, au revoir. » C'est en descendant de son tabouret en et en sortant de l'établissement que Flora se rend compte vraiment de son état actuel. Elle a les jambes en coton si bien qu'elle ne marche pas vraiment très droit et ses mouvements ne sont pas très ordonnés. Elle a aussi la vue un peu plus floue tant il lui faut cligner un peu des yeux afin que ce soit plus net. Mais il y a aussi sa tête qui lui tourne vraiment et les nausées qui sont bel et bien là. Si bien qu'avec tout cela en même temps, Flora perd l'équilibre et trébuche en sortant son portable de la poche kangourou de son sweat,  se retrouvant au sol alors qu'au même moment, une voiture arrive. Ne se rendant pas compte de l'urgence et la dangerosité de la situation, Flora se contente de cacher ses yeux avec son bras a cause de la lumière des phrases qui l'éblouit tout en récupérant son portable qui a fait lui aussi un vol planet. Mais heureusement le conducteur freine a temps. « Erio ?! » demande Flora pour être sûre qu'il est bel et bien là parmi les quelques personnes qui se sont approchées. Il ne manquerait plus que des hallucinations. « Tu sais que tu devrais faire attention sinon la prochaine fois tu risques vraiment d'écraser quelqu'un en roulant aussi vite. » dit elle en pouffant de rire. « Et ça serait pas bien. Non, non non. » ajoute t elle en faisant non avec son doigt. Flora ne sait même pas s'il se promenait à ce moment là dans Naples à pieds ou s'il est le conducteur de la voiture. « Sauf si tu voulais vraiment te débarrasser de moi. » Voilà, peut être la raison d'avoir choisit l'option là plutôt l'autre. Parce qu'en plus cela voudrait dire qu'elle bloque la circulation. Et là, c'est carrément le cadet de ses soucis. « Mais là c'est raté ! Alors remonte vite dans ta voiture. Je n'bouge pas. » dit elle en le poussant légèrement. Qui sait. Même si ce n'est pas lui qui conduisait, c'est peut être ça qui l'embête au fond. Parce qu'au moins si la voiture n'avait pas pu freiner a temps ou l'éviter avec un écart, ses problèmes seraient enfin résolus. Elle serait .. libre.
Pando


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5675-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t1460-erio-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©.sassenach
Messages : 1008 - Points : 3669
Âge : trente-trois ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Empty
Sujet: Re: [Terminé] Erio _ Un verre de trop. ( le Dim 3 Mar 2019 - 15:17 )
« Repose-toi. Dors. » souffle Erio, en caressant la chevelure de sa mère. Ces derniers mois où il n’a pas mis les pieds au commissariat ont été difficiles. Son boulot représente beaucoup pour lui. Il y passe de nombreuses heures, à travailler sur des enquêtes, toujours en voulant faire de son mieux pour enfermer les ordures capables du pire, mais avec sa mise à pied, il a bien fallu faire sans. Erio a essayé de prendre du temps pour lui, se recentrer sur l’essentiel, sur soi, mais aussi sur cette femme qui représente énormément et dont l’état se détériore au fil des jours. Sa mère. Il ne sait plus comment l’épauler pour qu’elle aille mieux. Dans le passé, il l’a accompagnée à un centre, pour qu’elle puisse parler, écouter d’autres anonymes, mais elle est très vite retombée dans ses vices et c’est souvent comme ça. Il est néanmoins toujours présent, disponible, l’a montré un peu plus ces derniers temps en venant une fois tous les jours pour jouer avec elle à des jeux de société, aux cartes, ou discuter de tout et de rien. S’il est convaincu que ça lui a fait du bien, il n’est pas certain que ça suffise. Erio l’embrasse sur sa tempe et c’est le cœur lourd qu’il se lève une fois qu’elle s’est endormie.

Après un message à l’adresse de Lana pour lui dire qu’il est sur le chemin du retour, l’italien prend la route, l’air un peu distrait. Il repense à celle qui l’a élevée, qu’il aime tant et pour qui il a tellement d’estime qu’une seule vie ne suffirait pas à l’exprimer. On peut critiquer ses choix, sa vie, son désespoir, lui, il sait qui elle est et prendra sa défense contre n’importe qui. Il accélère un peu plus, voyant que ça roule bien, qu’il n’y pas grand monde sur son trajet, mais arrivé au centre-ville, freine d’un coup sec en apercevant une jeune fille en plein milieu de la route. Pas sur un passage piéton, non, juste là où elle ne devrait pas être. Son cœur bat la chamade, rate un battement lorsqu’il reconnaît ce visage. Il sort de sa voiture, les sourcils froncés, l’air grave qui apparaît en l’entendant lui adresser la parole. Il se demande même si elle sait ce qu’elle dit ! « Mais t’es malade ou quoi ?! » râle-t-il, en s’approchant. Elle rit, part dans un délire. L’alcool. Encore l’alcool et cette fois-ci, ce n’est pas sa mère, c’est cette petite sœur avec qui il n’a pas vraiment de point d’accroche. Tous les deux ne se comprennent pas et il est vrai qu’il n’a pas toujours la patience avec elle… Il ne l’a plus. Erio s’est concentré sur lui, sur ses problèmes, chose qu’il pensait être prioritaire, en se disant que Flora était en sécurité et qu’elle était assez grande pour s’occuper un peu d’elle-même. Visiblement, il a eu tort, mais il ne peut pas être constamment derrière elle et il ne peut pas s’oublier non plus. La mâchoire serrée, Erio se vexe aussitôt à ce qu’il prend comme une pique. « Mais bien sûr. C’est vrai que j’ai tout fait pour que tu te casses de ma vie. » ironise-t-il, alors qu’il soupire. « T’es bourrée Flora. T’as quoi dans le crâne ?! » lâche-t-il, en la prenant par la main pour l’éloigner de la route et la guider vers sa voiture sans lui laisser le choix. « Qu'est-ce que t'as pour vouloir t'la mettre à l’envers ?! » Il en est là, à lui crier dessus, mais plus par inquiétude qu'autre chose. Et une once d'agacement aussi. Pourtant, il souhaitait qu’entre eux, ça marche, mais le courant peine à passer. Ce qu’il voit, c’est qu’ils ont en commun le sang qui coule dans leurs veines.


Erio Mazzei
Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
Flora Casaroli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : « Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Made by Cranberry les gifs sont de Tumblr et Ealitya. »
Je suis absent-e : « jusque la fin du mois. »
Messages : 4129 - Points : 3065
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Tumblr_inline_nsfsuni7Mg1qlt39u_250
Âge : « Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. » + « Elle a 22 ans. »
Métier : « Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt. »
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Empty
Sujet: Re: [Terminé] Erio _ Un verre de trop. ( le Dim 10 Mar 2019 - 0:38 )
Erio &
Flora

Un verre de trop.

« Je voulais dire que t'aurais mieux fait de m'écraser .. » reprend Flora d'une voix basse en sortant avec une plus ou moins longue pression son portable de son sommeil. Elle n'a pas d'idées de .. mort. En tout cas, a proprement dit. Mais, ce n'est pas non plus seulement due à l'alcool comme il risque de le croire. Elle ne dit pas ça .. comme ça. Elle est sérieuse, malheureusement. L'alcool n'a pas bien fait son travail parce que Flora est très lucide sur le sort lent et douloureux que lui réserve ses parents demain matin lorsqu'ils apprendront que le gain de la nuit est nul. « C'est tout, Erio. » soupire Flora dans un petit mouvement d'épaules de haut en bas en rangeant a nouveau son portable dans la poche de son sweat. Elle ne le visait pas. Ce n'était absolument pas un reproche de sa part, même s'il l'a pris ainsi. « T'exagères. » lance Flora alors qu'il lui prend la main et l'éloigne de la route. Il n'empêche que là tout de suite, Flora ne serait pas capable de dire à son frère s'il le lui demandait le nom et l'endroit exact de ce bistrot. Il aurait seulement le droit a quelques noms de bars dit les uns après les autres, sans conviction qu'il soit dedans et son index pointant de façon très approximative une direction. « Je n'ai pas beaucoup bu. » Quoique ça non plus Flora n'est pas capable de le lui dire. Elle ne sait absolument pas le nombre de petits verres que cet homme lui a servit au fil de .. l'heure ? En fait, Flora ne sait pas l'heure qu'il est et ne saurait dire là encore qu'une approximation de l'heure qu'il était lors de son entrée dans ce bistrot. « Je n'ai juste pas l'habitude. » Elle n'est plus en mesure de dire que le goût de l'alcool lui est totalement inconnu. Elle n'avait encore jamais pris de cuite, se contentant seulement de quelques gorgées d'alcool, d'habitude. Alors, son organisme a encore un seuil de tolérance bas. Mais il est fort possible qu'il prenne quelques galons rapidement. Après tout jusque là l'alcool n'était qu'en petite quantité et plus ou moins occasionnel mais, maintenant ? Peut être que l'alcool va faire un peu plus partie de son quotidien. A moins que ce soit les amphétamines, les deux .. Elle va finalement être un pâle portrait de ses parents. « Je ne monterai pas dans ta voiture, Erio. » déclare Flora en dégageant sa main de la sienne lorsqu'ils sont près de sa voiture. Encore faudrait il que ce soit qu'il veut. Il n'a pas d'obligations. Du coup, il n'a peut être pas l'intention de la conduire à son appartement et ça, même s'ils habitent dans la même rue. « Ce n'est pas une bonne idée. » Elle en est même certaine. « Je ne me sens vraiment pas bien. » dit Flora en s'asseyant parterre sur le rebord du trottoir. Il vaut mieux ne pas prendre la voiture, même si c'est le moyen de locomotion le sur et rapide. Elle ne le sent pas, pourtant. Elle a l'impression que la petite phrase « ne vomit pas dans sa voiture. » dite en boucle et en silence comme une petite prière jusqu'à destination ne marchera et qu'au moindre dos d'âne ou coup de freins, il va devoir faire un arrêt sur le chemin afin qu'elle vomisse. Et ça, c'est le meilleur de cas soit si elle est en mesure de se retenir. Alors, vaut mieux rentrer a pieds même si c'est plutôt dangereux ou encore, rester couchée sur un banc jusqu'à ce que les effets de l'alcool disparaissent d'eux mêmes. « Je le mérite peut être .. » qu'il la déteste, qu'il emploi toujours ce ton sec lorsqu'ils se parlent, qu'il lui crie dessus. « Mais s'il te plaît Erio arrête .. arrête s'il te plaît. » le supplie Flora qui les coudes sur ses genoux, enfouie sa tête dans ses mains, fermant les yeux. « Est ce que tu peux faire semblant, juste quelques minutes s'il te plait ? » lui demande t elle en relevant la tête vers lui, les larmes aux yeux. Elle fait bel et bien référence à leur dernière conversation chez lui. Elle ne sait même pas ce qu'elle attend en disant ça. Peut être juste qu'il ne lui crie plus dessus. « Parce que je .. j'ai .. » Elle se mord la lèvre et enfouie a nouveau sa tête dans ses mains. « J'en peux plus. Je voulais oublier. Je veux que ça s'arrête. » Il a sa réponse, là. Un aveu, sans trop en dire. Mais au moins, ce n'est pas un mensonge. « S'il te plaît. » Et elle le répète a voix basse a plusieurs reprises, ses mains tremblotantes.


Pando


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5675-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t1460-erio-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©.sassenach
Messages : 1008 - Points : 3669
Âge : trente-trois ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Empty
Sujet: Re: [Terminé] Erio _ Un verre de trop. ( le Dim 10 Mar 2019 - 18:33 )
Erio ne comprend rien. Il tourne la tête sur sa voiture arrêtée n’importe comment et s’agace lorsqu’un chauffeur le klaxonne. Il lui fait signe de le doubler, râle après lui lorsqu’il l’entend l’insulter et se tourne de nouveau vers Flora sans savoir quoi faire exactement, ni quoi dire. Ce n’est pas un gars patient et il l’est encore moins lorsqu’il voit leur relation se détériorée au fil du temps. Il ne pense pas à changer de comportement, parce qu’il est comme ça, Erio. Toujours à ronchonner, à s’énerver lorsque quelque chose ne lui convient pas, à partir au quart de tour lorsqu’il est vexé. C’est sa personnalité. Ceux qui ont compris et l’ont accepté ne sont pas si rares. Ca ne veut pas dire qu’ils acceptent et se laissent faire, mais ils ne cherchent pas à lui demander de changer. Pour autant, s’il a un caractère dur, il a un cœur. Alors lorsqu’elle lui demande de faire semblant, il se tait, se calme aussitôt, conscient qu’il n’arrange rien à la situation et qu’il n’aura rien d’elle à se prendre la tête. Il souffle, plonge sa main dans ses cheveux en faisant quelques pas, puis s’assoit à ses côtés, les bras appuyés sur ses jambes repliées. « J’comprends pas ce que tu m’dis. J’comprends rien. Qu’est-ce qui cloche ? » Il se remémore ses conditions de vie qui sont loin d’être minables. Elle a un appartement, est sortie de son obscurité, même s’il sait que ce n’est pas simple d’y faire face, de se rappeler, mais elle est bien loin de sa vie d’avant. Du moins, il en est convaincu, lui, parce qu’ils ne communiquent pas. Ils sont frère et sœur, mais ne sont pas proches. Cependant, ce n’est pas parce qu’il ne s’entend pas avec sa sœur, qu’il compte la laisser tomber. Quand il la voit dans un état pareil, Erio se dit qu’elle a peut-être besoin de vider son sac et il est prêt à l’écouter. Il saisit sa main tremblotante, tapote doucement sur sa paume pour l’encourager à lui parler un peu plus. « C’est pas parce qu’on manque de proximité, que j’suis pas là pour toi. » C’est véridique. Il lui a tout de même bien prouvé qu’il pouvait faire beaucoup pour son confort, selon ses propres limites à lui.


Erio Mazzei
Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
Flora Casaroli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : « Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Made by Cranberry les gifs sont de Tumblr et Ealitya. »
Je suis absent-e : « jusque la fin du mois. »
Messages : 4129 - Points : 3065
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Tumblr_inline_nsfsuni7Mg1qlt39u_250
Âge : « Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. » + « Elle a 22 ans. »
Métier : « Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt. »
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Empty
Sujet: Re: [Terminé] Erio _ Un verre de trop. ( le Jeu 14 Mar 2019 - 0:11 )
Erio &
Flora

Un verre de trop.

Il ne comprend pas. C'est logique, il la pense vivre dans ce petit appartement dont il a pris toutes les dépenses à sa charge jusqu'au mois de septembre où Flora a pris la relève, lui versant ainsi le loyer et les charges avec l'argent reçu à la fin du mois après ses petites heures à l'hôtel en plus de ses cours à la fac. Mais, il se trompe lourdement. Elle mène la même vie qu'auparavant. Enfin, quasiment. Parce que ses parents sont bien plus virulents dans leurs propos. Ils ont recours plus facilement aux coups. Ils la géo localisent et inspectent son portable, l'obligeant à supprimer un tas de conversations sms. D'où sa descente lente vers les petites pilules de speed et l'alcool. Du coup, si Erio doit faire semblant même un court instant, Flora n'en est clairement pas capable. En tout cas, pas totalement. Elle secoue légèrement la tête. « Non. Je ne peux pas te dire. » Parce qu'ils la menacent, aussi. « Je ne peux pas. » Elle le répète d'une voix basse de nombreuses fois afin de faire taire les voix de ses parents se servant d'Erio comme le gage de son silence qui résonnent dans sa tête. Mais, ces dernières disparaissent d'un seul coup lorsqu'il lui prend la main. Là, Flora ouvre les yeux passant rapidement le revers de sa main libre sur ses yeux humides et tourne la tête vers lui. « Tout. Tout cloche, Erio. » Elle insiste légèrement plus sur la prononciation de ce petit mot dit a deux reprises. Et cela fait de nombreux mois, déjà. « Si tu savais .. » Elle soupire et passe sa main dans sa longue chevelure aux quelques ondulations, ses doigts se refermant dedans et pose son coude sur son genoux. « Mais, non. » Elle le dit d'une voix basse, en fermant les yeux et en secouant a nouveau légèrement la tête. « Je ne peux pas te dire. » Elle le répète encore une fois de nombreuses fois d'une voix basse. « C'est trop tard. » Elle le sait au fond qu'il aurait dû être mis au courant de sa rencontre hasardeuse avec son père ou au moins de le reprise des appels et des messages avant que la situation s'envenime et que ça devienne son quotidien. « Tu me détesterais encore plus. » Elle le soupire en lâchant la main d'Erio afin d'enfiler sa capuche et sans un regard vers l'état du sol, Flora se couche doucement. C'est ce que Flora croit qu'il ressent à son égard, en tout cas. Parce qu'il dit être là même s'ils ne sont pas proches sauf que Flora n'est pas convaincue. Absolument pas d'Erio, en lui même. Mais, du fait que l'intention soit vraiment faisable. Parce qu'au final cela part toujours en cacahuète. Alors a force l'opinion qu'il a la concernant ne doit pas être glorieuse. Et ce que Flora cache ne risque pas de l'aider. « J'ai envie de dormir et de vomir en même temps. » Elle ose se plaindre la novice en terme de cuite avec une grimace inscrite sur les lèvres, l'un de bras cachant ses yeux clos et l'autre au niveau de son ventre.

Pando


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5675-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t1460-erio-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©.sassenach
Messages : 1008 - Points : 3669
Âge : trente-trois ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Empty
Sujet: Re: [Terminé] Erio _ Un verre de trop. ( le Lun 18 Mar 2019 - 18:17 )
Soupir agacé. Exaspération qu’il tente de dissimuler en mordant férocement dans sa joue et en serrant la mâchoire. Il est fatigué, las de toujours devoir faire des pieds et des mains pour comprendre la situation, pour lui arracher les mots de la bouche. Flora n’en a pas la moindre envie, ou alors quelque chose la retient, mais il était convaincu d’avoir fait ses preuves à leur rencontre, en la sortant de ce monde pourri où ses parents l’avaient traînée. Et là, il a l’impression d’être revenu à la case départ, lorsqu’elle ne le connaissait pas et qu’elle ne savait pas comment il fonctionnait. « Tu me gaves Flo. » ne peut-il s’empêcher de dire. Que faut-il qu’il fasse maintenant ? La secouer ? La supplier pour qu’elle lui avoue ce qui se trame dans sa vie ? La rassurer ? Il n’en a pas la moindre envie. Elle le fatigue, et à force, est en train de l’user. Il veut bien croire qu’elle est fragile, qu’il ne faut pas la brusquer, qu’elle a besoin de temps et qu’il faut la soutenir, mais à un moment, il faut voir la vérité en face : certaines personnes ne souhaitent pas être aidées. Flora en fait partie. « Bon alors, tu vas arrêter deux minutes maintenant et tu vas me dire ce qui se passe, hein. » Il en a assez des non-dits, ou des indices qui n’en sont finalement pas. Il glisse une nouvelle fois sa main sur son visage afin de se calmer, mais se rend compte que ça ne sert à rien, qu’il est toujours autant irrité. « J’comprends pas. J’capte pas ton comportement. Qu’on s’entende pas très bien justifie pas que tu répètes en boucle que tu peux pas me parler, alors que je t’ai quand même prouvé plus d’une fois que j’pouvais t’aider. » S’il n’avait pas une conscience, si ce n’était pas sa petite sœur, ça fait bien longtemps qu’il aurait pris la tangente, mais il reste auprès d’elle, sans tenir compte du fait qu’il la détesterait un peu plus. On ne peut pas dire qu’elle a une place primordiale dans son cœur, mais elle en a tout de même une. Il n’oublie pas qui elle est. La relation fusionnelle qu’il aurait tant espérée n’existe juste pas et c’est dommage, c’est vrai, mais c’est comme ça. Ces dernières semaines à ruminer lui ont permis de le comprendre. Il l’observe s’allonger et en soufflant, il se redresse et la saisit par le bras pour l’inciter à se lever à son tour. Là, il récupère ses cheveux et détourne son regard. « T’as cru quoi franchement ? Vomis. » Il n’a pas l’intention de la laisser là.


Erio Mazzei
Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
Flora Casaroli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : « Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Made by Cranberry les gifs sont de Tumblr et Ealitya. »
Je suis absent-e : « jusque la fin du mois. »
Messages : 4129 - Points : 3065
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Tumblr_inline_nsfsuni7Mg1qlt39u_250
Âge : « Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. » + « Elle a 22 ans. »
Métier : « Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt. »
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Empty
Sujet: Re: [Terminé] Erio _ Un verre de trop. ( le Ven 29 Mar 2019 - 12:18 )
Erio &
Flora

Un verre de trop.

Flora n'a pas d'autres choix que de se redresser lorsqu'il la saisit par le bras. Mais, elle avait vraiment l'impression d'être mieux couchée là, au sol. « Je suis désolée de ne pas être la petite soeur que t'imaginais. » Elle se contente de le dire ainsi alors qu'elle a un nombre incalculable de variables en tête. Plutôt, Flora le soupire alors qu'il devait s'attendre a ce qu'elle vomisse son trop plein d'alcool maintenant qu'il avait pris ses cheveux et tourné la tête. « Mais qu'est ce que tu veux que je te dises, hein ? » Elle se tourne légèrement vers son frère en le lui demandant de façon purement rhétorique. « Que je suis désolée d'avoir eu des parents qui ne m'aimaient pas. Que je suis désolée qu'ils m'aient pris chez eux seulement parce qu'ils toucheraient un chèque à la fin du mois. Que je suis désolée que qu'ils m'aient adoptés après seulement parce qu'ils se sont dit que je serais un investissement rentable plus tard. » Petite pause, afin de respirer alors que ses yeux s'embuent déjà de larmes. « Que je suis désolée qu'ils aient seulement fait le minimum syndical en tant que parents. Que je suis désolée qu'a partir de l'âge de cinq ans, ils se soient dits que j'étais assez grande pour m'occuper de moi toute seule. Que je suis désolée qu'ils n'aient fait que me critiquer et frapper sans vraiment avoir de raisons valables depuis, toujours. » Elle en fait une a nouveau, quelques larmes roulant sur ses joues. « Que je suis désolée qu'a cause de l'alcool et de la drogue, ils m'aient envoyés me prostituer dès mes 18 ans pour payer leurs consommations et les factures en retard ?! » Elle soupire en fermant les yeux un court instant, un nœud dans l'estomac et son coeur qui bat a un rythme bien trop rapide dans sa poitrine. « Alors excuse moi, de ne pas être très bavarde et de ne pas te demander de l'aide lorsque tu me regardes et que tu parles comme .. » Elle ne termine pas sa phrase, laissant en suspend le eux même si c'est a quelques degrés bien en dessous. « Alors, je méritais peut être tout ça. » Ce que veut dire que ces derniers mois aussi. « Je mérite peut être la manière dont tu me traites mais .. » Elle presse ses lèvres l'une contre l'autre, prenant une très grande inspiration et expirant doucement en détournant son regard d'Erio un court instant. « Mais je crois que c'est toute de même injuste de dire que nous, là. » Elle les pointe de son index l'un après l'autre rapidement plusieurs fois. « C'est que de ma faute. » Elle appuie légèrement plus sur la prononciation d'un de ses mots et soupire en secouant très légèrement la tête. « Ok maintenant retourne toi parce que je crois que je vais vraiment vomir. » Il avait envie que Flora lui parle. C'est fait a présent même si ce n'est peut être pas ce qu'il voulait vraiment entendre. Du coup, il est temps d'arrêter de se retenir d'évacuer cet alcool devant lui.

Pando


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5675-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t1460-erio-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©.sassenach
Messages : 1008 - Points : 3669
Âge : trente-trois ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Empty
Sujet: Re: [Terminé] Erio _ Un verre de trop. ( le Sam 30 Mar 2019 - 22:39 )
Et lui d’être le frère qu’elle espérait. Il lâche un soupir alors qu’elle reprend l’usage de la parole et encore une fois, il a l’impression de devoir faire des pieds et des mains pour lui arracher un mot. Les premières fois, c’était comme ça, mais il pensait qu’un jour, ils arriveraient à passer le cap et qu’après ce qu’il a fait pour qu’elle se sorte de là, qu’elle comprenne d’elle-même qu’il est quelqu’un de confiance, mais non. Elle se renferme. Et quelque part, il peut comprendre ; leur relation n’est pas au beau fixe. Lui ne s’adresserait pas à quelqu’un avec qui ça ne passe pas. Pourtant, ça ne lui fait pas plaisir. Il l’accepte mal. Erio serre la mâchoire alors qu’elle part dans un monologue, secoue la tête parfois. Forcément, son passé la touche, il le sait très bien. On ne peut pas passer à autre chose en claquant des doigts. Ce qu’elle a subi est grave, la hantera très longtemps, laissera des séquelles, même lorsqu’elle ira un peu mieux. Ses parents se sont mal comportés avec elle, l’ont salie, souillée, alors qu’ils étaient supposés l’aimer et prendre soin d’elle. S’il sent la détresse dans sa voix, un peu plus à chaque fois qu’elle se confie, il est heurté par la suite, lorsqu’il s’agit de lui. « Comme quoi ? Comme quoi Flora ? » Qu’elle lui dise. « Ouais, parfois, alors que t’as une histoire douloureuse, tu m’fais penser à une petite fille capricieuse. Et alors ? C’est pour ça que je t’ai pas aidée peut-être, hein ? C’est pour ça que j’te tourne le dos à l’instant ? » Il n’a pas cette impression, lui. « Le courant passe pas, c’est clair. J’te porte pas trop dans mon cœur et tu supportes pas mon comportement avec toi, mon caractère de merde. Tu voudrais que j’sois moins brusque, plus doux, mais j’sais pas faire, tu vois et au fond, j’te demande pas de l’accepter. » Ce n’est plus le cas. Il se fiche bien qu’elle accepte sa personnalité, sa façon de parler. Il n’attend pas à ce qu’elle lui saute dans les bras. A dire vrai, il n’attend plus rien d’elle. Le fait est que lui aussi est une personne à part entière et qu’il est passé par des choses compliquées ces derniers mois, qui ont pris de l’ampleur. Il a envie de penser un peu à lui, à ce qu’il veut vraiment, souhaite se recentrer. « Si tu veux pas me parler, bon, bah écoute, fais-le pas, j’vais pas te forcer plus longtemps, parce que j’en ai ma claque de devoir faire du forcing. Par contre, que tu oses me balancer que la façon dont j’te traite, est minable, du moins c’est ce que ça veut dire, tu vois, je l’accepte pas. Parce que j’ai fait ce que j’ai pu pour que ça aille. Parce que j’ai pris sur moi pendant une période où ça allait pas, mais t’es tellement centrée sur toi-même que t’as rien vu de tout ça. Et je m’en fous, tu vois, je m’en fous. J’te demande rien. » Alors qu’elle vomit, il retient ses cheveux sur le côté, de sorte à ce qu’elle ne les salisse pas et ajoute : « Si on en est là, c’est parce qu’on s’entend pas, c’est tout. J’vois pas en quoi c’est la faute de quelqu’un, ça marche juste pas, c’est tout. » dit-il, avant de relâcher ses cheveux dans son dos. « Mais c’est pas pour ça que j’vais te lâcher. Alors j’sais pas… Si j’peux faire un truc. » dit-il, d’une voix plus calme, en haussant les épaules. « J’peux te donner l’adresse d’un thérapeute pour parler. » Parce qu’il est convaincu que ça lui ferait du bien.


Erio Mazzei
Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Flora CasaroliLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
Flora Casaroli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4303-flora-_-petite-actualisation-_ http://www.ciao-vecchio.com/t4312-flora-_-ses-petits-liens
Faceclaim : « Alycia Debnam Carey. L'avatar est de Made by Cranberry les gifs sont de Tumblr et Ealitya. »
Je suis absent-e : « jusque la fin du mois. »
Messages : 4129 - Points : 3065
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Tumblr_inline_nsfsuni7Mg1qlt39u_250
Âge : « Elle est venue au monde le 17 mai 1997 à Naples. » + « Elle a 22 ans. »
Métier : « Elle se prostitue a nouveau pour ses parents ( - septembre 2018 ) après environ 10 mois d'arrêt. »
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Empty
Sujet: Re: [Terminé] Erio _ Un verre de trop. ( le Jeu 11 Avr 2019 - 1:04 )
Erio &
Flora

Un verre de trop.

Comme, quoi ? Non, il se trompe. C'est plutôt comme, qui ? « Comme, eux. » Elle l'avoue d'une voix basse en détournant son regard d'Erio. Elle ne précise pas qu'il s'agit bel et bien de ses parents puisqu'il devrait plus qu'être en mesure de faire seul le rapprochement. « Tu m'vois exactement comme, eux. » Elle le soupire alors qu'il lui dit qu'il la trouve capricieuse ce qui resserre ce noeud dans son estomac se contentant de faire un vague mouvement de la tête négatif lorsqu'il lui demande s'il lui tourne le dos là. Mais au fond, Flora aurait bien voulu qu'il le fasse afin d'éviter notamment un énième règlement de compte alors qu'en buvant c'est une des choses qu'elle tentait d'oublier le temps de quelques minutes, heures. « Tu ressens la même chose qu'eux. » Elle l'ajoute un pincement au coeur et de façon a peine audible lorsqu'il lui dit qu'il ne la porte pas dans son coeur le pas trop apportant une certaine nuance au propos de son frère passant totalement à la trappe. Même si ce n'est pas une si grande surprise ça reste tout aussi blessant et triste qu'il le lui dise ça de vive voix et avec autant d'aplomb. « Tu l'as déjà été. Plus doux, moins brusque. » Elle hausse légèrement les épaules, un sourire timide aux coins des lèvres tenant a lui faire la remarque alors que certaines de leurs conversations lui reviennent en mémoire. Alors, il sait faire. C'est juste qu'il n'a plus envie de l'être parce que Flora n'a pas su détecter qu'il avait eu une sale période. Elle secoue légèrement la tête en fronçant les sourcils alors qu'elle ressent un nouveau pincement au coeur, le tellement qui pour le coup est pris en compte et peut être même plus qu'il ne le faudrait. « Je n'suis pas .. » centrée sur sa petite personne. Elle se stoppe parce que cela ne sert absolument a rien de le contredire. Puis, ça conforte ce qu'elle a pu dire tout bas toute a l'heure concernant le fait qu'il a exactement le même avis que ses parents la concernant. Alors, se défendre ne semble pas être primordial. « Comme si j'avais pu voir quelque chose .. » Elle soupire. Ils ne se voyaient pas tant que ça. Ils ne se parlaient pas tant que ça. Tout comme, il est incapable de voir que Flora lui cache de nouveau être entre les mains de ses parents, cela semblait compliqué qu'elle remarque qu'il n'allait pas bien. « Comment si tu m'aurais dit quelque chose. » Surtout ça. Il peut lui faire le reproche de ne pas lui parler mais, elle n'est pas sure qu'il l'aurait fait non plus si elle avait su déceler quoique ce soit derrière le ça va habituel ou dans son comportement lors des rares fois qu'ils se voient. « Pourtant en t'écoutant, ça semble être de ma faute si on en est là. » Elle le dit d'une voix basse en passant une main sur sa bouche, se redressant alors qu'il relâche ses cheveux dans son dos. « Ce n'est pas parce qu'on est frère et sœur sur le papier que tu dois te sentir obligé de ne pas me lâcher, tu sais. » De toute évidence, il n'a que ça qui puisse réellement l'empêcher réellement de couper tout contact avec elle. Ce qui semble totalement idiot tant ils se connaissent que depuis un an. « Mais j'veux bien le numéro, merci. » Elle accepte tout de même sa proposition même si là tout de suite, Flora sait qu'il ne lui servira a rien vue la situation.« Et est ce que tu pourrais me ramener s'il te plaît ? » Elle le demande tout de même timidement en se mordant l'intérieur de la lèvre inférieure. Toute a l'heure, elle avait dit qu'elle ne monterait pas dans sa voiture et sous réserve que c'est ce qu'il lui aurait demandé mais maintenant qu'elle a vomit, il y a peu de risque de décorer son intérieure.

Pando


« la seule réelle prison est la peur et la seule vraie liberté est de se libérer de la peur. »
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5675-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t1460-erio-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©.sassenach
Messages : 1008 - Points : 3669
Âge : trente-trois ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Empty
Sujet: Re: [Terminé] Erio _ Un verre de trop. ( le Mar 16 Avr 2019 - 22:46 )
« Comme eux. » répète-t-il, comme s’il cherchait à assimiler, à réaliser vraiment ce qu’elle lui confiait. Sa bouche s’entrouvre, puis se referme, tandis que son cœur s’alourdit. Il peine à accuser le coup. Comme eux, vraiment ? Ces personnes qui l’ont mise sur le trottoir, qui l’ont utilisée ? Ose-t-elle vraiment dire qu’il ressemble de près à sa famille d’accueil ? Certes, il est peut-être dur dans sa manière de parler, de se comporter, mais ça ne justifie pas de tels mots. Il ne les mérite pas. Ils sont durs, injustes ; il a souvent pensé à elle, à son bien-être, parfois au détriment du sien et s’il la regarde aujourd’hui comme une petite sœur avec qui il n’a aucune affinité, il ne l’a jamais regardée comme une moins que rien, ou comme un objet pour récolter de l’argent. Alors oui, ce qu’elle lui dit est douloureux. Erio baisse les yeux sur le béton, masse nerveusement sa nuque, avant de reposer son attention sur elle, écoutant distraitement ce qu’elle lui souffle ensuite. Le fait est qu’il est bloqué là-dessus. « Eh bah. » dit-il, en lâchant un rire jaune, sans joie. « T’es fortiche comme meuf. » se contente-t-il de dire, en haussant les épaules. La voilà, la véritable cassure. Le peu qu’il y avait entre eux vient de se briser en morceaux. Il n’a plus envie de discuter, de s’attarder. Il est clair qu’elle ne le connait pas, qu’elle n’acceptera jamais sa manière d’être, sa maladresse, son caractère un peu perché, alors autant arrêter les frais maintenant. Parce que subir une telle comparaison, il ne peut pas. Alors ça tombe bien qu’elle lui dise qu’il n’a pas à se sentir obligé, parce que c’est terminé. Il acquiesce néanmoins à sa requête, puis lui désigne sa voiture pour qu’elle y entre. Il s’engouffre à son tour, faisant le trajet silencieusement. A présent garé en bas de chez elle, Erio saisit un bout de papier et note le numéro d’un psychologue qu’il connait sur le bout des doigts, à force de le recommander, puis le lui tend. Il attend juste qu’elle quitte son véhicule et par habitude, attend qu’elle soit au pied de son immeuble pour disparaître à son tour.

Fin du sujet


Erio Mazzei
Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Erio _ Un verre de trop.  Empty
Sujet: Re: [Terminé] Erio _ Un verre de trop. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Erio _ Un verre de trop. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut