Revenir en haut
Aller en bas


 

- { SOIRÉE ROSE } -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Sorrento, Italie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
InvitéInvité
avatar
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Lun 4 Mar - 19:05 )
Je ne pouvais pas m’empêcher de laisser errer mon regard sur Juliet et de sourire bêtement. Il fallait bienl’avouer, c’était une jeune femme très charmante. Sublime même. Juste sentimentalement pas compatible. Du moins, peut-être que, sans Diana dans le tableau … plusieurs fois je m’étais fait cette réflexion. Les choses se seraient peut-être déroulées différemment pour nous deux. Peut-être. « Avec plaisir, princesse », lui répondis-je, me penchant en avant et en faisant une révérence. « Et quitte à choisir un prince, Flynn Rider à votre service ». Un des seuls princes de Disney qui n’était pas tout beau, tout lisse. « Ouais. Je sais ». Je posais une main sur son épaule, haussant les miennes. « Ça fonctionnait plutôt très bien, oui », dis-je, remarque suivie d’un clin d’œil. « Ma foi, ça ne fait pas tout ». Je soupirais. Dans d’autres circonstances … Et surtout, elle méritait beaucoup mieux que moi. Que d’un coureur de jupon n’arrivant pas à se caser même si, avec elle, j’avais réussi à trouver une sorte de stabilité. Je chassais mes pensées d’un revers de la main. « En tout, je suis toujours là, si tu as besoin » J’avais bien conscience que je le lui avais déjà répété ces mots plusieurs fois ces derniers jours, mais je le pensais vraiment. À la seule différence, que cette fois-ci, je ne faisais pas allusion à sa grossesse ou à ses états d’âmes. C’était en quelque sorte une invitation. En souvenirs. Je me postais devant elle, plantant mon regard dans le sien. « Faisons un pacte. Si à 40 ans, on sera seul et vieux, on se marie ».

Je suivis son regard, remarquant au loin un blond, dans les bras d’une autre femme. Il ne me fallut pas longtemps pour le reconnaître. Je soupirais en voyant mon ami ne pas le lâcher. « Laisse tomber. Il n’en veut pas la peine, tu sais. Et s’il n’est pas capable de voir ta beauté … », je m’interrompis, me mordillant la lèvre. « Et tu sais, je ne vaux pas mieux que lui ». Je lui proposais ensuite de retourner à l’intérieur, faire le plein d’alcool, avant de s’isoler. Passer une soirée tranquille. Et surtout, lui changer les idées. C’était sans compter que j’avais oublié un petit – grand – détail. Je restais silencieux, le temps que l’information remonte au cerveau. « Euh … je vais boire pour un, c’est déjà pas mal. Désolé, ça m’était sorti de la tête », dis-je, en grimaçant et en me passant une main dans les cheveux. Suite à cela, je pris sa main dans la mienne, l’entraînant direction la maison. « Moi ? Ne t’inquiète pas. Je n’attendais personne », ou peut-être que si, espoir de merde. Juste l’apercevoir, même de loin. « Puis maintenant tu es là. Disons que t’étais mon rencard pour cette nuit ». Nous marchâmes main dans la main et, arrivé sur le porche, je m’empressais de prendre une coupe de champagne sur le plateau d’un serveur qui passait par-là, zieutant s’il y avait quelque part des boissons alcoolisées …. Je sentis un regard insistant sur nous […]

@Juliet Sandrigo
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Lun 4 Mar - 19:20 )
Je ne me sentais vraiment pas à l’aise. Encore moins dans mon élément. Tout autour de nous des couples, pas des vrais couples. Sérieusement, qui aurait l’idée de se pointer à une soirée spéciale St-Valentin avec une de ses maîtresses ? Bon, je n’étais pas censée m’y rendre, mais tout de même. Heureusement d’ailleurs qu’elle était là. Supporter une soirée autant niaise pendant des heures, non merci. Plutôt me suicider. Alors qu’un serveur s’approcha de nous, je pris deux coupes de champagne. J’en tendis une à Daniela, qui détacha son corps du mien de quelques centimètres, juste ce qu’il fallait pour qu’elle puisse boire correctement. Je ne faisais pas vraiment attention aux autres. Ça dégoulinait d’amour de partout et ça me donnait juste envie de gerber. Tout en essayant de faire taire cette toute petite voix, au fond de moi. Celle qui disait qu’effectivement, ce genre de soirée pourrait (peut-être) être agréable. Avec la bonne personne. Non, pas Stefania. Il était encore trop prématuré que je me l’avoue, si j’allais me l’avouer un jour. Alors j’étais là, dans les bras de ma maîtresse. Non pas que je n’étais pas content de la voir, loin de là … mais … ce n’était tout simplement pas ELLE. Celle qui hantait de plus en plus mes pensées, dès que j’arrivais à fermer les yeux. Car oui, il y avait encore ça, aussi. Les appels incessants au milieu de la nuit. Une simple respiration. Sur mon téléphone professionnel, téléphone que je ne pouvais clairement pas éteindre ni mettre en sourdine.

Je quittais juste un instant mon regard de Daniela, balayant la terrasse du regard quand … celui-ci s’arrêta sur une silhouette en particulier. Mon cœur fit un bond dans ma poitrine, avant que mon regard ne se durcisse. Elle était là. Au bras d’un autre. Je vidais mon verre d’un trait, passant mon bras autour de la taille de Daniela. Ne voulant pas savoir pourquoi je réagissais de la sorte. Ni pourquoi j’avais vu rouge en l’espace de quelques secondes. J’essayais de la chasser de ma tête. Mission impossible. Même Tom Cruise n’aurait pas réussi. Manque de chance, le couple s’arrêta non loin de nous. Sans vraiment réfléchir, je m’approchais d’eux, entraînant à ma suite l’autre. Je me postais devant Juliet, mon regard acéré dans le sien. « Juliet » dis-je tout simplement, un peu trop brusquement. « Je ne m’attendais pas à te voir ici » et surtout, depuis quand était-elle avec quelqu’un ? Il y avait juste quelques jours en arrière elle s’était donnée à cœur joie dans mon bureau et maintenant … Mon regard se posa sur lui. Avant de revenir sur la jeune femme. « Tu ne me présentes pas à ton prétendant ? », demandais-je, innocemment. Sans même réaliser l’absurdité de la situation.

@Juliet Sandrigo
Revenir en haut Aller en bas
Maxime AlvarezLa jeunesse dorée et éclatante
Maxime Alvarez
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4945p10-maxime-life-is-a-game?nid=1 http://www.ciao-vecchio.com/t4947-maxime-lin-ks-for-a-player?nid=16#155253
Faceclaim : Noah Centineo
Messages : 49 - Points : 145
Âge : 22 ans
Métier : Youtubeur et streameur gaming
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Mer 6 Mar - 11:52 )
Game is never over Soirée Rose
Quand elle lui proposa de venir de temps en temps avec lui lors de ses voyages en France pour retrouvé les siens il fut heureux de voir qu'elle se projetait au point de vouloir venir avec lui pour ce genre de voyage. Bon il n'allait pas sauter de joie parce qu'il n'était pas ce genre de garçon qui montrait sa joie de manière exubérante il était juste content et souriait. " Bien sur ça me ferait plaisir et puis je pourrais te faire visité d'autre endroit que la capitale on a plein de belle chose chez nous" Des choses qu'il ne lui avait pas faite découvrir la première fois trop occupé à profité des moments qu'il savait cours en sa présence là tout allait changer ils allaient habité la même ville cela changerait toute la dynamique de leur relation enlevant la peur de la séparation. Et si il n'avait aucun soucis à lui apprendre le français dans toute sa largeur de complexité, elle allait devoir donné de sa personne pour le faire parler italien correctement car il était mal barré et en vivant ici il aurait besoin de pouvoir se faire comprendre sans devoir compter sur quelqu'un pour traduire, lui n'était pas préparer à ce déménagement il avait été prit de cours et n'avait pas apprit la langue comme son aîné avait pu le faire. " J'espère bien parce que pour le moment je sais dire bonjour au revoir et je me perfectionne en jeu de mime pour pouvoir avoir ce que je veux ça fait bien marrer tout le monde autours de moi mais c'est pas très pratique et rapide" Mais en baignant dans la langue il allait sans doute pouvoir avancé plus vite qu'en apprenant dans son coin sans pratiquer c'était clair et net.

Lui ne se voyait pas comme un type apprécié de la gente féminine il ne se valorisait pas tellement en dehors du monde gaming où il pensait avoir un réel talent, seul talent qu'il pensait possédé d'ailleurs entendre Ariane lui dire qu'il se sous estimait et qu'un tas de fille le suivait non pas pour le contenue proposer mais pour lui en tant que personne il fut un peu choqué rigolant nerveusement. " Non t'est pas sérieuse ? Y'a genre des filles qui me suivent pour juste me voir moi ? Me matter par écran interposé ? Tu faisait ça toi ?" Maintenant il allait être curieux et se demandé à chaque commentaire féminin si la fille était là pour le jeu ou pour lui cela allait devenir son nouveau jeu un peu perturbant quand même pour un garçon qui ne se trouvait pas forcément intéressant ou beau. " Non mais toi tu est fêlée du bocal aussi j'ai jamais compris pourquoi je t'intéressait mais vu que j'ai craqué sur ta bouille de petit ange dès que je t'ai vu je me suis contenté de profité avec plaisir du fait que tu apprécie mon moi. Temps que je t'intéresse les autres je m'en fiche un peu" Une fille c'était suffisant surtout quand on était aussi bien avec elle que Maxime avait été bien en compagnie d'Ariane, aussi bien que maintenant alors que leur retrouvaille aurait pu être gênante et se déroulait finalement tout naturellement comme si aucune coupure n'avait eut lieu dans leur histoire. " J'ai hésité à en prendre un en couple pour qu'on me laisse tranquille mais mon frère m'aurait tué il veux absolument que je trouve une copine pour arrêté d'être une ermite dans sa grotte il va être content de te rencontrer je crois lui avoir un peu trop parler de toi pour sa santé mentale. En plus elles comprendront vite en te regardant qu'elles ne tiennent pas la comparaison et que tenter ne sert à rien"

Ce même si le physique ne faisait pas tout la connexion entre eux était forte, présente et devait se voir, on ne pouvait pas retrouvé quelqu'un aussi facilement dans toute les relations et eux avaient ce petit truc en plus, le truc qui faisait toute la différence. " Je comprend tout à fait la famille avant tout dans le cas contraire je serais aussi partis je ne peux donc pas te juger ou t'en vouloir. C'est clair car même si je dois y retourné pour une raison x ou y je reviendrais vu que ma maison est désormais là" Et il rit à sa phrase suivante, il n'était certainement pas un prof en jeux vidéo mais il avait vite compris que beaucoup utilisait ses techniques pour pouvoir passer un niveau difficile ou gagner en expérience c'était toujours rigolo pour lui car il savait que tous pouvaient trouvé une technique fonctionnant en réfléchissant seul de leur côté, mais être un modèle cela faisait du bien à la fierté. " Je vais t'apprendre à te perfectionner encore plus et on se fera un combat sur ma chaîne les gens seront dingue de voir une fille non gameuse apparaître dans mes vidéos les rumeurs seront terrible après ça. Bon par contre je vais te décevoir mais je me suis pas améliorer en maquillage et en coiffure je suis toujours très nul comme tu peut le constater" Sa touffe de cheveux n'étant pas du tout discipliné il ne tentait même plus au vu de son toc qui le poussait à passer sa main mille et une fois dans sa tignasse dans la journée.


@Ariane Solomos
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre LecomteLe vin est un puissant lubrifiant social
Alexandre Lecomte
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Chris Hemsworth
Messages : 183 - Points : 800
Âge : 35 ans
Métier : Chercheur en Histoire et maître de Conférence à l'Université de Naples
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Jeu 7 Mar - 16:35 )
Soirée roseEt si cet enfoiré de cupidon frappe ce soir?
Son arrivée sembla surprendre les deux jeunes femmes, autant qu'elles ne lui cachèrent guère leur enchantement. Celle qui accompagnait Lilas lui disait d'ailleurs quelque chose, mais il n'arrivait pas à mettre un nom dessus. Lilas quand à elle usa de son formidable humour en arguant qu'il avait bravé tous les dangers pour lui provoquer... Un cancer du foie. Le chercheur regarda la bouteille avant de répondre:
- Je crains qu'on en est pas assez pour allez jusqu'à un cancer du foie... Fit-il en commençant à servir les verres. Mais on peut changer ça. Fit-il d'un air décontracté. Pour ce qui était de l'allusion faîte quand à l'expression qu'elle avait utilisée pour le désigner, c'est à dire "dieu grec", L'amie de Lilas lui fit comprendre qu'il avait peut-être un peu le melon et la rousse, charmante en cette soirée, mais décidément de très mauvaise humeur - comme à chaque fois? - lui fit par de sa pensée. De dieu grec, le voilà qui devenait pirate.
- C'est qu'il faut bien s'abaisser auprès des mortel pour ne pas être démasqué trop vite... Il regarda la bouteille de rhum qu'il mit à hauteur de ses yeux. Et puis qui a dit que les pirates n'étaient pas des dieux? Alors qu'il lui tendit le verre, elle ne prit pas la peine de s'en saisir alors qu'elle expliquait qu'elle ne buvait pas. La raison? Elle avait mis au monde un gosse. Alexandre leva un sourcil. J'ignorais que les femmes ne pouvaient plus boire après un accouchement. Il trinqua avec l'amie de Lilas et s'envoya le verre en cul sec. Étrangement, cela lui fit un bien fou et alors que la jeune femme avec qui il venait de trinquer lui tendait son verre, en redemandant, il ne rechigna pas à remplir encore un peu son verre. Un peu beaucoup. Voyant sans doute que Alexandre s'entendait bien avec son amie, elle la lui présenta: Lilwenn. Le nom lui disait quelque chose bon sang... Mais il n'eut rien le temps de dire, que déjà mademoiselle la maman s'en allait. Il la regarda partir avant de reporter son attention sur Lilwenn dont il remplit à nouveau le verre. Bon sang, elle les descendait à une vitesse.

- Calmez-vous... Sinon on aura jamais assez de rhum pour tenir la soirée. Fit-il rieur avant d'avoir une soudaine illumination. Lilwenn. Bon sang! La bibliothécaire! Mais oui c'était elle. Décidément, lorsqu'elle était en soirée, il ne la reconnaissait pas. En fait il n'aurait jamais pensé qu'elle puisse se rendre là... Quoique son caractère de merde aurait pu laisser le présager.
- Mais... Attendez. On se connait non? Vous m'avez envoyé un livre en pleine figure la dernière fois à la bibliothèque?! Oui il s'en souvenait. Il fallait dire qu'il avait sans doute dû faire une de ses réflexions désagréables et qu'il l'avait sans doute cherché, et le caractère de feu de la jeune femme avait tôt fait de répliquer. Bilan? Un livre dans la figure pour Alexandre qui avait évité un oeil crevé et un nez cassé - c'était déjà mieux que rien - et elle avait écopé d'un croche patte bien placé dans l'un des rayons de livres. Ils étaient partis du très mauvais pieds aucun doute. Il leva un doigt.
- Je propose qu'on oublie ça... Le Rhum ne mérite pas de subir une colère injustifiée de l'un ou l'autre des partis, et je ne tiens pas à perdre la bouteille pour une broutille. Et puis autant éviter d'attirer l'attention. Finalement, il se resservit un verre, à elle aussi, et le leva pour trinquer. A la paix! Lança-t-il soudainement joyeux. Il n'était pas encore ivre, mais à cette allure, il risquait de dormir là. Il trinqua avec la jeune femme avant de désigner d'un mouvement de tête la direction par laquelle Lilas avait pris la fuite.
- Susceptible non? Ou elle ne tolère pas l'alcool?


@Lilas Martin @Lilwenn Boschetti
Revenir en haut Aller en bas
Lilwenn BoschettiToujours frais après un litre de café
Lilwenn Boschetti
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4992-lilwenn-boschetti-evitez-l-aig http://www.ciao-vecchio.com/t5002-lilwenn-boschetti-les-histoires-qu-on-aime-le-plus-vivent-en-nous-pour-toujours#157522
Faceclaim : J'ai pour célébrité Kristen Stewart. Mon avatar est signé « maelle », mon code signature est de « pretty.little.doll » et le texte de celle-ci est les paroles de la chanson « This Is Me » du film The Greatest Showman. Les gifs présents dans ma partie « NOTES » sont de « padawan » qui n'est autre que ma Lilas chérie, ma chouquette d'amour.
Messages : 955 - Points : 859
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Myxh
Âge : Je suis née à Paris, le 18.06.1989, ce qui fait que j'ai 30 ans cette année.
Métier : Je travaille à la bibliothèque municipale se trouvant au cœur de Naples, e tant que bibliothécaire.
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Dim 10 Mar - 2:23 )

{ SOIRÉE ROSE }
« L
ilas ! » Je prononce, amusée, l'imaginant sous les traits de Kermit, ou plutôt avec un costume représentant Kermit. « Tu ferais tourner les têtes de tous les hommes présents dans cette villa ! » J'ajoute, plaisantant, quand j'envoie un énième message à ma Barbara chérie, qui me demande toutes les cinq secondes si je m'amuse, ce qu'il se passe, ce que je fais. « Quoi merde ? » Je demande, délaissant mon iPhone, parlant parfaitement le français comme ma Lilas. Je suis persuadée qu'elle a croisé le regard d'un homme et elle me le confirme. Le fait est qu'elle m'annonce que ce n'est pas important, ce qui me laisse songeuse. Pourquoi ? Tout simplement parce que je suis persuadée que ce n'est pas rien et qu'au contraire, c'est important. Émergeant de mes pensées grâce à Lilas, je ne sais pas franchement quoi lui dire à propos de ma jeune sœur. Comment elle se porte ? J'hésite à lui dire la vérité, tout simplement parce que je ne désire pas plomber la soirée. Haussant les épaules, je finis par prononcer : « C'est toujours pareil. » J'imagine qu'elle va comprendre que je ne désire pas en dire davantage, du moins pas ici, pas à ce genre d'évènement. Je préfère que l'on en discute entre nous, dans le cadre d'une invitation à une pyjama party par exemple. « C'est génial. Merci ! » Je prononce, rapport au selfie, puis elle me dit qu'elle est venue à cette soirée avec des connaissances de fac. J'avais presque oublié que les études existent toujours, puisque je travaille depuis un certain temps et que je n'ai pas forcément aimé ce passage obligé de ma vie passée. « T'es une tueuse à gages ma Lilas ! » Je prononce, étouffant un rire à l'aide de mes deux mains. Kim Kardashian qui décroche le prix Nobel ? Tout bonnement impossible. « Si j'étais quelque peu alcoolisée, je t'en aurai raconté une bonne à son sujet ! » Je termine, puis finalement, je reprends le fil de mes pensées, de ce que je désirais ; c'est-à-dire savoir où se trouve la cuisine. « Allez ! On bouge Lilas ! » Je reprends à nouveau, tenant fermement sa main. « Tu boiras autre chose. Un cocktail sans alcool, comme un Virgin Mojito, ou je ne sais pas. Je meurs de soif. » J'insiste et signe, quand finalement, elle me donne son feu vert pour que l'on bouge. *Putain !* je jure intérieurement, puisque monsieur Alexandre nous a rejointes. Les laissant discuter, tout en écoutant Lilas qui ne se gêne pas de lui lancer des piques, je « tique » alors que j'entends mon amie prononcer le mot « cancer ». Restant de marbre en croisant les bras, reculant d'un pas, mon regard s'attarde sur certains visages, de personnes que je ne connais pas. C'est lorsque Lilas lui dit qu'il est passé de Dieu grec à pirate, qu'un sourire fend mon visage en forme de cœur. Levant les yeux au ciel, je me mords l'intérieur de la joue, afin de ne pas sourire aux propos de monsieur « ours mal léché », qui semble davantage agréable lorsqu'il a un petit coup dans le nez. Les laissant jouer à leur petit jeu, se provoquant, usant chacun de leur répartie, il finit par nous tendre un verre. Attrapant le mien dans la seconde, Lilas – quant à elle – refuse de boire, ne prenant pas la peine de le saisir, arguant qu'elle ne peut pas avaler d'alcool, puisqu'elle est à présent maman. Fronçant les sourcils à ses mots, j'avale malgré tout le contenu de mon verre cul-sec, en redemandant même. « Lilas. » Je prononce, stupéfaite, alors qu'elle nous laisse, me présentant de prime abord à monsieur ours mal léché, qui me connaît, mais qui ne semble absolument pas s'en rappeler. « Att… » Elle ne me laisse pas terminer mon mot, puisqu'elle dépose un baiser sur ma joue, puis nous laisse, profitant des personnes présentent en nombre pour disparaître. Sans même y réfléchir, je m'empare de mon iPhone afin d'envoyer un texto à une amie se prénommant @Octavia Solomos, afin qu'elle me rejoigne ici, rapidement, ce soir, à cette villa. Posant mon regard sur Alexandre qui ne me remet toujours pas, j'avale d'une traite le contenu qu'il a de nouveau versé dans mon verre. « Il doit y avoir d'autres bouteilles dans la cuisine. » Je prononce, mon regard se postant sur le chemin qu'a pris ma belle rousse, qui nous a littéralement laissé en plan. « Quoi ? » Je demande, regardant monsieur « l'ours » qui réalise soudainement que nous nous connaissons. « Oui, on se connaît. » Je lâche, alors qu'il reprend, me faisant sourire. « C'est exactement ça. J'aurai pu vous crever un œil, seulement, j'étais de bonne humeur ce jour-là. » Haussant les épaules, j'ajoute : « De toute façon, si je l'avais fait, je n'aurai plus de job et j'en ai besoin. » Inutile que je m'épanche davantage sur le sujet, puisqu'évidemment, je pense à ma chère Barbara, puisque je la fournis en romans très souvent, étant donné qu'elle passe tout son temps à lire, résidant à l'hôpital de Naples. « Ouais. On oublie pour ce soir, pour ne pas gâcher le rhum comme vous dîtes. Seulement, lorsque l'on se retrouvera à la bibliothèque, je vous promets de vous faire chier et de continuer à m'entraîner en jetant des livres dans votre direction ! » Cette fois, je souris véritablement. Après un troisième verre de resservi, je trinque à la « paix » comme il le dit si bien. « OK. À la paix. » Je prononce, vidant de nouveau mon verre. Il faut dire que si le « lever de coude » était une discipline aux Jeux olympiques, je serais très certainement sur le podium, une magnifique médaille reposant sur ma poitrine. Suivant le regard de monsieur ours, je me pince les lèvres. « HUM… » Que dire ? Aucune idée. Je ne connais pas la raison de sa fuite, même si je suppose que c'est la présence de monsieur l'ours mal léché qui l'a provoqué. « Je ne sais pas. » J'ajoute, quand une idée me vient à l'esprit. « Vous et moi, on va prendre la même direction que Lilas, afin de la retrouver. Comme vous faîtes trois têtes de plus que moi, vous risquez de la débusquer bien avant moi ! » Hochant positivement la tête, je me rends compte que je ne peux pas m'emparer de l'une de ses mains, peut désireuse de nous perdre, étant donné qu'elles tiennent son verre ainsi que la bouteille. « Allez, on y go ! » Je lui dis, lui faisant un signe, afin qu'il me suive. Mon regard se postant sur chaque femme arborant une magnifique chevelure rousse, j'envoie un second texto à Octavia, afin qu'elle me prévienne lorsqu'elle sera arrivée à cette soirée, pour que l'on puisse se retrouver rapidement.



WHEN THE SHARPEST WORDS WANNA CUT ME DOWN, I'M GONNA SEND A FLOOD, GONNA DROWN THEM OUT, I AM BRAVE, I AM BRUISED, I AM WHO I'M MEANT TO BE, THIS IS ME. LOOK OUT 'CAUSE HERE I COME AND I'M MARCHING ON TO THE BEAT I DRUM, I'M NOT SCARED TO BE SEEN, I MAKE NO APOLOGIES, THIS IS ME
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Dim 10 Mar - 15:36 )
Il la fait sourire, Otello, lorsqu’il propose ses services. Elle devine ce dont il est réellement question, et elle sent ses joues rougir légèrement alors qu’une certaine chaleur se manifeste dans son bas-ventre. S’ils n’étaient amoureusement pas compatibles, sur ce point, ça fonctionnait très bien. Et il faut bien avouer que ses hormones sont particulièrement déréglées en ce moment, et qu’elle ne serait pas contre l’idée d’accepter son offre. Elle s’apprête presque à lui proposer de s’éclipser, avant qu’il ne propose le pacte, provoquant un éclat de rire ravi chez la jeune femme. « Tes quarante ans? Ça nous laisse six ans, c’est parfait. » Puis, se raclant la gorge dans une petite toux, la jeune femme prend un air solennel. « Otello, je serai ravi d’être ta femme de secours. » Et elle le pense sincèrement. Tant qu’à être seule, aussi bien être avec celui qu’elle considère comme son âme-sœur amicale. Au moins, ils ne s’ennuieront pas ensemble.

Il surprend son regard qui se dirige une fois de plus vers Giovanni, et un sourire triste étire les lèvres de Juliet. « Je sais… », soupire-t-elle, se maudissant de s’être en quelque sorte attachée à lui. « Toi? Tu vaux mille fois l’homme qu’il est. » Du moins, à ses yeux. Il est vrai qu’Otello est un coureur de jupons, qu’il a sans doute brisé de nombreux cœurs. Mais il n’a toujours démontré que du respect à son égard, et à ses yeux, c’est tout ce qui compte. Un serveur finit par lui donner un verre d’eau pétillante, et elle y trempe ses lèvres lorsqu’elle voit Giovanni qui s’approche, plantant son regard dans le sien. Y décèlerait-elle une touche de… jalousie? Son cœur fait un bond dans sa poitrine, alors qu’elle fait un bref mouvement de la tête pour le saluer. « Oh, bien sûr. Giovanni, je te présente Otello. On vient de se fiancer. » Un sourire étire maintenant ses lèvres alors qu’elle croise le regard d’Otello, retenant avec peine l’éclat de rire qui se manifeste en elle. Techniquement, elle ne ment pas totalement… Son regard se pose ensuite sur la femme qui l’accompagne, lui adressant un sourire légèrement crispé, non naturel. « Et toi, tu nous présentes ta femme? » Sachant pertinemment qu’elle ne l’est pas, pour avoir vu des photographies de Stefania.

@Otello Pasolini @Giovanni Vanderbilt
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1361-erio-i-don-t-want-to-li http://www.ciao-vecchio.com/t1460-erio-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©.sassenach
Messages : 984 - Points : 3603
Âge : trente-trois ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Dim 10 Mar - 18:31 )
La soirée des amoureux. Cette même soirée qui s’était terminée de la plus mauvaise des manières, l’an dernier. Il s’en rappelle : Lana s’était éclipsée avec son ex-petit ami et lui… Lui, eh bien, il a terminé dans l’appartement d’une blonde, dont il ne se rappelle plus le prénom, mais s’était barré, parce qu’il la trouvait finalement trop grande. Astrid ! C’était Astrid. Et elle était appétissante, jouait avec lui, maniait l’art de la séduction. Erio, il aurait apprécié en temps normal. Il en aurait profité, aurait laissé de côté son aversion pour les grandes perches, mais il avait trop en tête sa colocataire partant avec un type trop parfait pour l’être, et qui l’a trompé à de nombreuses reprises, avant de se rendre compte qu’elle comptait réellement. Mais est-ce qu’on fait ça, quand on est vraiment attaché à quelqu’un ? Ce qui l’a rendu dingue, c’est de la voir lui filer entre les doigts et ne plus avoir aucun contrôle sur elle. Jusqu’à ce fameux jour de Saint-Valentin où il a remis le grappin dessus, sous le regard médusé d’un Erio agacé. A l’époque, ses sentiments étaient déjà réels, bien ancrés. C’était compliqué pour lui d’admettre qu’une femme lui faisait tourner la tête. Et un an plus tard, après des hauts, des bas, ils en sont là, à partager une relation de couple.

Néanmoins, il n’a toujours pas avalé ce jour merveilleux et c’est la raison pour laquelle il n’a rien proposé à Lana. Pas de soirée spéciale, pas de rendez-vous romantique. Alors, c’est vrai, elle est très fleur bleue et elle adore ça, mais lui n’a nullement besoin d’une fête commerciale pour lui dire à quel point il l’aime. Les gens qui attendent ce jour, profite une fois dans l’an à cause de cette occasion, sont stupides. Et c’est justement pour ne pas faire comme tout le monde qu’il n’avait rien prévu… Jusqu’à ce que Miles lui propose de faire un saut à cette fête.

Il a cédé.
Et s’il est là, avec son bracelet fluo, signifiant qu’il est en couple, c’est juste pour la bouffe. Parce que la bouffe, c’est la vie. Parce qu’il peut manger gratuitement sans débourser un rond. Et aussi parce qu’il peut se foutre de la gueule des gens niais qui l’entourent.

Citation :
Si tu rentres avant moi, va te coucher. J’vais rentrer tard.
Avec le ventre plein.
Et si tes potes célibataires te proposent un œuf vibrant, envoie-les balader.
J’t’aime.

Le texto envoyé, Erio se tourne vers Miles, avec un gobelet dans la main et un petit four entre les dents qu’il mange aussitôt. « T’as trouvé de quoi manger ce soir ? » L’italien ne parle pas de nourriture, mais bien d’une femme.

@Miles Jacobsen


Erio & Lana
Toi, tu es comme un aimant et moi le métal et me rapprocher de toi devient vital. Juste d'y penser je sens mon cœur qui bat. Oh, moi, je ne suis pas dans mon état normal, car ce que je ressens n'est pas très banal. Moi je veux respirer ce parfum dans ton cou, permet-moi de te dire à l'oreille des mots doux que tu y penses encore quand je suis loin de toi. Tout doucement, te prendre dans mes bras, lentement t'embrasser, m'inscrire sur le mur de ta vie, de ton passé. Je sais aujourd'hui que toi seul me guideras.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Dim 10 Mar - 20:47 )
Mon regard passait de l’un à l’autre.  De lui à elle. Revenant ensuite vers lui, puis elle. Une boule s’était formée dans mon estomac. J’avais du mal à déglutir. J’essayais de la jouer cool mais au fond, tout mon être bouillonnait. De rage ? De colère ? De jalousie ? Je ne saurais dire. Ce que je savais, par contre, était que c’était la première fois que mon corps réagissait de la sorte. Puis, elle lança une bombe. Là, comme ça. Sans avertir. Sans parachute. Je serai la mâchoire, mes mains se crispant. Je pris une grande respiration, reprenant une certaine contenance. Mon sourire s’élargit. Je levai mon nouveau verre que je tenais à la main en l’air. « Félicitations ! » dis-je, un poil trop brusquement. Comment se faire trahir par sa voix. Je m’en fichais et, la seconde qui suivit, je vidai d’un trait ma coupe de champagne. Rien à foutre dès qu’en dira-t-on. D’ailleurs, Daniela s’était légèrement éloignée de moi, me regardant avec de grands yeux.  Je tapotais l’épaule du jeune homme, du Otello en question, alors que je sentis celui-ci se crisper au contact de la paume de ma main. « Sacré veinard ». Mon regard passa ensuite sur la jeune femme qui m’accompagnait. Qui elle aussi nous regardait à tour de rôle. « Oh, elle … » Je vis son regard s’assombrir et avant que je ne puisse sortir une excuse potable – surtout que j’avais clairement dit à Juliet que s’était en instance de divorce – elle me coupa l’herbe sous le pied. « Je suis son amante ». Phrase dite avec dégoût et suivie par un geste de son bras. Tout le contenu de son verre atterrit sur mon visage, mes cheveux. D’un dernier regard dédaigneux, elle me regarda et tourna les talons. Je ne fis aucun cas. Je la connaissais suffisamment que ce serait la première à craquer. À me rappeler. Je ne me faisais pas vraiment de soucis. Je me passais une main sur le visage, toujours dégoulinant de champagne, remettant mes cheveux en place. Je m’allumais une cigarette, comme si rien ne s’était passé. À l’approche d’un serveur, je pris une serviette posée sur son plateau, que je passais ensuite sur moi. Je reportais finalement mon attention sur le tout nouveau couple devant moi. Je regardais la jeune femme, l’air de lui dire contente ? Je tapais dans mes mains, écrasait mon mégot. « Bon et bien » Je fixais cette fois-ci Otello. « Encore toutes mes félicitations ». Mon regard revint sur la jeune femme. « Je ne vais pas vous déranger plus longtemps et j’ai … » Sur ces mots, sans même finir mon phrase  je me retournais, prenant le même chemin que Daniela. Direction salle de bain. J’avais besoin de me rafraichir, remettre mes idées en place et surtout, enlever ce goût de champagne qui allait me coller à la peau.
Revenir en haut Aller en bas
Miles Jacobsen10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Miles Jacobsen
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146646 http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146647
Faceclaim : mike vogel
Messages : 217 - Points : 747
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Tumblr_inline_navoiao74W1rb92cn
Âge : 38 ans
Métier : Policier
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Dim 10 Mar - 21:15 )
Miles a toujours détesté ce genre de fête commerciale, d'autant plus qu'il n'a jamais vraiment ressenti le besoin de la célébrer avec quelqu'un. Erio et lui s'entendent assez bien à ce sujet-là d'ailleurs, en profitent généralement pour rigoler et s'amuser en récupérant des filles dans les bars, qu'elles se sentent d'humeur légère ou qu'elles soient un peu désespérées. Si Erio s'est calmé maintenant qu'il forme un couple avec Lana, Miles est encore libre de faire ce que bon lui semble, même si Lilah quitte rarement ses pensées, ces temps-ci.

Affublé de son bracelet vert fluo, le policier rejoint son ami et sourit lorsque ce dernier envoie un texto à sa douce pour lui demander de ne pas l'attendre - oui, Miles s'amuse à lire par-dessus son épaule. « Tu aurais dû lui dire de garder l'oeuf, c'est sympa ! » Il regarde autour de lui en avalant une bouchée, un verre à la main. L'événement a attiré pas mal de monde et la question de son ami le fait rire alors qu'il hausse légèrement les épaules. « Pas encore. » Il fronce légèrement les sourcils en prenant une gorgée de sa boisson, s'amuse alors qu'il demande : « T'as entendu parler de la dernière soirée ? Les gars arrêtent pas de me faire chier avec ça et de le raconter à tout le monde, je pense qu'ils sont un peu jaloux quand même. J'ai couché avec Delilah. » Si Erio ne la connait pas si bien que ça, il la connait forcément par l'entreprise de Miles puisque Lilah fait partie du décor depuis toujours.


lakehouse
Oh I miss the comfort of this house. Where we are where we are. The floor under our feet whispers out. Come on in come on in, where it all begins ▬ can you chase the fire away
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Dim 10 Mar - 21:27 )
Elle remarque sa mâchoire qui se crispe, son regarde qui se fait plus dur. Son sourire ne lui semble pas très sincère, non plus. Et elle s’en sentirait presque mal, si elle n’en tirait pas une si grande satisfaction. À ses félicitations, Juliet se contente d’incliner la tête sur le côté en lui adressant un sourire radieux, puis adresse un clin d’œil à Otello. Et lorsqu’elle poursuit et que la demoiselle à son bras fait une scène, Juliet écarquille le regard, voyant le contenu du verre s’envoler vers le visage de Giovanni comme au ralenti. La bouche formant un « o » parfait, elle tourne la tête vers Otello, puis vers Giovanni, et enfin vers la femme qui tourne les talons en fichant le camp. Décidément, elle ne s’attendait pas à ça – elle avait toujours cru que Giovanni était du genre franc, à mettre toutes ses cartes sur la table. Et elle le regarde replacer ses cheveux sans broncher, s’allumant une cigarette, trop stupéfaite pour réellement réagir.

C’est lorsqu’il les félicite une dernière fois avant de tourner les talons à son tour qu’elle sort de sa torpeur, adressant à Otello un regard d’excuses. « Ne m’en veut pas… Et ne me juge pas. Je reviens. » Elle serre sa main dans la sienne et lui adresse un petit sourire, avant d’emboîter le pas de Giovanni. Elle pousse la porte qu’il vient de refermer derrière lui, lui adressant alors un regard où se côtoient l’amusement et la culpabilité. « Laisse-moi t’aider. », souffle-t-elle d’une voix douce, s’approchant de lui alors qu’un fou rire nerveux commence à se manifester. « Je suis désolée, je ne savais pas qu’elle était du genre…. Impulsive? » Malgré elle, elle lui adresse un large sourire, plaquant sa main contre ses lèvres. Mais ses épaules qui se secouent légèrement ne cachent rien du fou rire qu’elle se tape. Elle s’efforce de détourner le regard, se mordant l’intérieur de la joue pour calmer son sourire, et attrape une petite serviette qu’elle imbibe d’eau, l’approchant ensuite de son visage. « Ce n’est pas mon fiancé. C’est juste une blague, entre nous… C’est un ami. », avoue-t-elle à voix basse, son regard se plongeant dans le sien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
{ SOIRÉE ROSE } - Page 4 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- { SOIRÉE ROSE } -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Sorrento, Italie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant