Revenir en haut
Aller en bas


 

- { SOIRÉE ROSE } -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Sorrento, Italie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
Octavia SolomosLa jeunesse dorée et éclatante
En ligne
Octavia Solomos
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4115-octavia-solomos-too-late-for-r http://www.ciao-vecchio.com/t4117-es-tu-completement-normal-octavia-solomos
Faceclaim : Blanca Suarez (©bloodeagle)
Messages : 375 - Points : 605
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Tumblr_nqkie4jNiF1tfqfc5o2_250
Âge : 28 ans
Métier : Stripteaseuse
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Mar 19 Mar - 23:37 )


"Soirée Rose"

Et dans nos folles soirées, on s'est perdu. On s'est oublié. On a appris à se connaitre avant de comprendre notre identité. Octavia



Son adorable surnom m'arrachait un sourire. Je secouais la tête exaspérée. Super, ma crédibilité avec ça... Elle serait bonne actrice à vu de son attitude suite à ma question. J'explosais de rire. Elle était tout aussi magnifique, ma petite Lily. Elle était même resplendissante. Mon regard se perdait dans le vif de sa couleur.La réaction de ma meilleure amie d'enfance maintenait mon petit gloussement. Elle confirmait une chose : Elle était si proche de moi pour cette raison. Elle était beaucoup trop génial pour traîner avec des gens qui n'en valaient pas le coup. Je regardais de haut en bas, l'armure devant moi. Je lui souriais simplement. Je paraissais bien petite à ses côtés. «  Enchantée Alexandre ! Ohhh... Et vous arrivez encore à supporter Lily malgré le fait que vous la voyez régulièrement ? » Je laissais un temps pour voir leurs réactions et dans un fin sourire, je poursuivais « Tu vois ? Comme quoi y'a pas que les filles comme toi qui arrive à t'aimer ! » Si je pouvais partir en sifflotant avec cette phrase lâchait comme une grenade dégoupillée, je le ferais. Mais ça serait vraiment mal connaître Lily. Sa réflexion m'obligeait à poser une main sur mon front, désespérée. Un rire s'échappait d'être mes lèvres. «  Tu crois qu'on pourrait nous accrocher en drapeau ? Tu sais comme pour les visites guidés ? SUIVEZ LA NAINE EN ROUGE ET LA BRUNE EN ROUGE ! » Elle commençait à me secouer comme un cocotier et je remerciais le ciel de ne pas avoir fumer avant d'entrer dans la fête. Son surplus d'énergie rafraîchissait un peu mes journées, je devais l'avouer. Elle donnait un goût tellement plus joyeux à cette soirée. «  Oui oui, bien-sûr ! » Avec toute sincérité, je m'en tapais le coquillard de cette Lilas mais si ça tenait à coeur à Lily alors, je le faisais. Même si, une pause vers le bar allait être nécessaire. Tout en me faisant traîner par Lily, mon épaule percutait celle d'une autre personne. «  Oh... Je suis vraiment déso... » En relevant la tête, je pris un temps d'arrêt. Je le dévisageais. MAIS... MAIS... QUOI ? QU'EST CE QU'IL FOUTAIT ICI, LUI ? Il vivait à Naples ? BORDEL DE... Heureusement que je décidais de venir seule. On aurait pu avoir un dramatique moment. Ce type, là, je le connaissais. Je restais là, un peu choquée, presque cruche. «  Erio ? » Je haussais un sourcil, un sourire malicieux. « Ca fait un bail... » prononçais-je tout en arrêtant donc Lily dans sa mission spéciale. Je passais une main délicate dans mes propres cheveux et j'attendais une quelconque réaction. S'il ne me reconnaissait pas, j'en serais sans doute un peu vexée. «  Tu sais... Si tu voulais me parler, tu n'étais pas obligée de me rentrer dedans. Il suffisait de venir... » Ahhhh... La mauvaise foi quand tu nous tiens.

Code by Sleepy


@Alexandre Lecomte @Lilwenn Boschetti @Erio Mazzei


Le souffle d'un renouveau
Même dans l'obscurité, je continuerai de courir. Ca ne sert à rien de ralentir, on apprend toujours en chutant. Personne ne peut mieux se relever qu'une personne trop de fois tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre LecomteLe vin est un puissant lubrifiant social
Alexandre Lecomte
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Chris Hemsworth
Messages : 212 - Points : 996
Âge : 35 ans
Métier : Inspecteur de Police
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Mer 20 Mar - 0:31 )
Soirée roseEt si cet enfoiré de cupidon frappe ce soir?
Lilas s'était tirée à une vitesse folle, véritable ouragan qui avait décidé de passer sa route, et Alexandre ne savait pas encore si il devait s'en réjouir ou non. Mais pour l'heure, il était plus absorbé par les verres qu'il servait à Lilwenn et à la bouteille qui se vidait qu'à la jolie rousse qui avait quitté le petit groupe, non sans une déclaration des plus formidable: Mademoiselle était maman, Madame avait donc quelqu'un. Il manqua recracher le rhum qu'il buvait. Pardon. Elle avait eu quelqu'un. Mais bien sûr la bibliothécaire avec qui il se prenait souvent la tête se décida à partir à la recherche de la rousse. Alexandre regarda autour de lui. Autant chercher une aiguille dans une botte de foin. Entre la musique, les lumières, le nombre de personnes présentes, et l'alcool qui coulait à flots, autant dire que ça n'était pas gagné du tout. Il fallait plutôt réfléchir dans ce genre de situations. Lilas... Où pouvait-elle bien se trouver en ce moment? Nulle part. Il n'en savait rien. Il avait envie de rire. Entre l'alcool, et ce choix stupide d'avoir accepté de venir, il se demandait ce qui était le plus marrant: Le choix assurément. Alors que Lilwenn l'entraînait à sa suite lui demandant de repérer la rousse, voilà qu'une élégante brune fit alors irruption.

Vêtue d'une robe rouge qui lui allait bien, pas de maquillage, ou très peu, rien de trop exceptionnel, un naturel en fait tout à fait charmant et séduisant, la nouvelle venue connaissait visiblement la bibliothécaire la plus chiante du monde. Elles se jetèrent dans les bras l'une de l'autre. Alexandre les regarda s'embrasser sans rien dire de plus, préférant s'avaler une gorgée de Rhum. La boisson passait bien, décidément. Finalement, la bibliothécaire procéda aux présentations, et la jeune brune, plus petite que lui soit dit en passant, le salua.
- Enchanté aussi Octavia... Moui. Fit-il pour répondre à la question de Octavia. il lança un regard à la concernée avant de la fixer à nouveau pour lui répondre. On se supporte mutuellement on dira. Fit-il en grinçant presque des dents. Mais bientôt, les voilà qui repartit à la recherche de Lilas, non sans les commentaires de comparaison d'Octavia quand aux guides et à la "tenue" des deux naines. Ouais. C'est vrai que comparé à lui, elles faisaient naines les deux. Lui se retrouvait à suivre comme un imbécile, sans trop savoir pourquoi il était là. Ah si, retrouver Lilas. Et vu le regard et les questions de Lilwenn, sa taille devait lui être utile pour repérer la jeune femme qu'il ne voyait nulle part. Soudainement, Octavia percuta un homme. Alexandre allait intervenir pour lui prêter main forte, mais elle s'en sortit très bien toute seule. Lilwenn continuait déjà sa route, sans s'être aperçu du problème. Il la retint par le bras. Elle se retourna vive, et il crut bien qu'il allait se recevoir une gifle.
- Votre amie a un souçi. Fit-il en désignant la brune qui discutait avec un homme. En fait elle ne semblait pas vraiment avoir de problèmes, mais autant l'attendre plutôt que de perdre une autre naine dans la foule. Alexandre souffla alors que Lilwenn patientait. Et soudain son regard croisa son reflet dans une glace accroché sur un mur. Il se regarda là, sorte de géant perdu dans cette foule, étranger à tout ceci. Mais qu'est-ce qui m'a pris putain...? Murmura-t-il comme à lui-même. Il posa son verre sur le bar à proximité, tendit la bouteille à Lilwenn qui allait en avoir besoin.
- Quelque chose me dit que vous en aurez plus besoin que moi! Lança-t-il à la jeune femme qu'il planta là alors que d'un coup d'épaule il se frayait un chemin. Une sortie et vite. Finalement il trouva une sortie et parvint enfin à sortir de cet enfer où régnait la sueur, la chaleur, provoquées par des corps qui s'agglutinaient, se frôlaient, se collaient, se caressaient même. Et quelle ne fût pas sa surprise de se retrouver non loin de Lilas qui fumait sa clope. La sagesse, l'intelligence, la logique même voudrait qu'il ne la rejoigne pas, ce serait une chose tellement mieux. Mais non. Alexandre avait décidé de laisser la logique de côté ce soir, l'intelligence se retrouvait aux placards, et la sagesse au fond d'un tiroir, alors il la rejoignit, non sans un petit sourire en coin. Il tira un cigare de sa poche, le seul qu'il s'autoriserait en cette soirée, et sortit sa boite d'allumettes. Tellement vieux jeu. Mais il ne supportait pas d'allumer son cigare avec un briquet. Il regarda le rousse qui l'avait bien sûr remarqué et craqua son allumette avant de longuement allumer son cigare. Une fois que le bout du cigare fût rougeoyant à souhait, il en tira une bouffée et rangea sa boîte d'allumettes. Il se plaça à coté de Lilas sans un mot.
- Je dois reconnaître que le Rhum était pas une bonne idée, et que il valait mieux rester au sommet de l'olympe plutôt que de tenter une balade en mer à bord du galion le plus rapide des sept mers. Fit-il sur le ton de l'humour. Il tira une autre bouffée avant de déclarer. Votre amie vous cherche j'ai l'impression. Voyant qu'il l'embêtait peut-être plus qu'autre chose, il se décida finalement à lui offrir un dernier sourire et termina en guise de conclusion. Bon, je vais vous laisser en paix... Et il s'éloigna tranquillement vers l'escalier et les marches de pierre qui lui permettraient de s'éloigner d'ici. Il ne voyait pas vraiment d’intérêt à rester ici. Il s'arrêta juste un peu plus bas histoire d'apprécier quand même son cigare. Une fois qu'il l'aurait terminé, il s'en irait.


@Lilas Martin @Lilwenn Boschetti @Octavia Solomos
Revenir en haut Aller en bas
Lilas MartinToujours frais après un litre de café
Lilas Martin
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4995-lilas-la-fleur-qui-s-epanouit- http://www.ciao-vecchio.com/t4996-lilas-certaines-femmes-depriment-mais-moi-je-me-rappelle-que-j-habite-avec-brad-pitt#157335
Faceclaim : Emma Stone (moses) crackships (Padawan)
Je suis absent-e : PR du 24/06 au 05/07 Abs. du 10/07 au 25/07
Messages : 1185 - Points : 1231
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 1557263927-155665680836801069-6
Âge : 31 ans
Métier : étudiante en informatique en échange Erasmus et youtubeuse gaming sous le nom de Squirrel
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Mer 20 Mar - 0:49 )
Je me suis vite barrée car je pensais avoir fait office de Cupidon. Et puis ma solitude me plaisait bien finalement. il y avait trop de bracelets de la même couleur que le mien dans cette masse. Donc certes, la pauvre Lilwenn se sentait abandonnée mais en attendant, je n’avais eu aucun message pour me dire de rappliquer donc j’étais tranquille. Le temps était clairement en train de se réchauffer et donc je pouvais trainer tranquillement dehors. Je laissais donc le vent s’engouffrer dans mes cheveux un instant avant de tirer paisiblement sur ma clope. De là où j’étais, je pouvais voir les gens s’en aller. Des couples qui semblaient sur le point de… bah baiser. D’autres qui se disputaient. Des célibataires qui tiraient une tête de six pieds de long. J’étais paisible. Je pouvais donc faire ce que je préférai au monde et juger le comportement des gens. Si j’avais été théâtrale j’aurai mis ma musique dans les oreilles mais à vrai dire, je n’avais pas mes écouteurs. Alors, je posai mon téléphone pour tirer doucement sur ma cigarette alors qu’un homme s’extirpa de la foule. Putain mais ce gars était encore plus collant que le flubber lui-même. Je jurai intérieurement alors qu’il vint me rejoindre. Tentative d’humour vaseuse. Alexandre Lecomte avait beau être la perfection incarnée physiquement, il n’en restait pas moins un gros con lorsqu’il l’ouvrait. « J’ai le mal de mer, Jack Sparrow. » Je tirai doucement sur ma cigarette l’observant de pied en cap avant de soupirer. Well, il ferait un bon compagnon de soirée. Faute de mieux. « Je ne retournerai pas là-dedans sauf si on me siffle. Je ne suis pas du genre sociable. La preuve, je préfère rester cloitrer dans ma chambre à faire des vidéos sur le net plutôt qu’à baiser tout ce qui bouge. » Franchise quand tu nous tiens. Well hello. Je le regardai s’éloigner un instant. Vraiment un bel homme. Je me fustigeai intérieurement avant de me mettre sur mes pieds pour lui emboiter le pas. « Reste. Je dois avouer que je n’ai pas été sympa avec toi depuis le début. mais bon tu m’as vexée aussi. » j’avais volontairement employée le tutoiement. « Et je ne peux pas boire car je conduis toute une bande de morues à la maison ce soir. Mais je me dis que j’aurai mieux fait de rester à la maison avec… enfin bref. » Je ne voulais pas lui donner de détails sur ma fille. Après tout, il n’en avait pas le droit. Et je doutais que ça l’intéresse.« Je peux même pousser la chansonnette pour nous faire une ambiance un peu moins gênante, plaisantai-je en esquissant un sourire. »

@Alexandre Lecomte


the fools who dream
Here's to the ones who dream. Foolish as they may seem. Here's to the hearts that ache. Here's to the mess we make ▬ she smiled
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre LecomteLe vin est un puissant lubrifiant social
Alexandre Lecomte
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Chris Hemsworth
Messages : 212 - Points : 996
Âge : 35 ans
Métier : Inspecteur de Police
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Jeu 21 Mar - 2:51 )
Soirée roseEt si cet enfoiré de cupidon frappe ce soir?
Entre Lilas et Alexandre ce n'était pas le grand amour qui régnait, et pour cause: Il n'avait peut-être pas été des plus sympathique la première fois, et madame était susceptible, cela n'aidait guère dans les relations. Pourtant, il le sentait, elle était loin d'avoir un mauvais fond. En fait, des deux, il savait qu'il était le plus mauvais, même sil peinait à l'admettre. Pour une fois, il ne remettait pas cela sur la perte de Céline, non, c'était simplement son caractère. Bon. Peut-être que depuis qu'il avait perdu Céline son mauvais caractère était ressorti, sa mauvaise humeur aussi, mais cela n'expliquait pas tout non plus. il savait qu'il devait faire un effort sur lui-même, son psy le répétait, mais là, il n'avait pas tellement envie. Et encore, il restait aimable quand bien même elle annonçait qu'elle avait le mal de mer. En d'autres termes, il l'emmerdait, elle voulait qu'il dégage. Alors il ne se fit pas prier. Il prit juste le temps d'allumer son cigare, histoire d'apprécier au moins quelque chose dans cette soirée, et finalement, elle annonçait qu'elle ne rentrerait pas dedans sauf si on venait à la siffler. Sa sociabilité n'étant sans doute pas la meilleure du monde, elle préférait la barrière des écrans. Il eut un faible sourire et finit par la laisser.

Soudain, il entendit les talons de la rousse claquer sur le sol et sa voix qui l'interpella, lui demandant de rester. Cette fois, elle le tutoya. Il ne s'en offusqua pas mais dût bien admettre qu'il en était le premier surpris. Finalement, alors qu'il se retournait pour la voir se rapprocher, il tira un coup sur son cigare,, l'écoutant prononcer une sorte d'excuse, même si elle nota qu'il n'avait pas été très sympa au départ. Il eut un petit rire. Bien sûr, remettre la faute sur les autres, c'était plus simple pour éviter de reconnaître qu'à un moment donné on avait eu tort. Il le savait parce qu'il n'était pas mauvais dans le domaine. Elle ne lui laissa pas le temps de reprendre que déjà elle reprenait pour expliquer qu'elle ne buvait pas car ce soir, Sam, c'était elle.
- Une bien piètre excuse quand on parle de Rhum. Fit-il sans lui accorder un regard, cependant, il avait le sourire aux lèvres, preuve qu'il plaisantait. Mais il préféra le préciser avant qu'elle ne s'énerve. Je plaisante Lilas. Il tira un autre coup. A vrai dire, des deux, tu es la plus sérieuse. Je suis venu en moto et j'ai bu. Ce n'était pas la première fois. Cela ne serait pas la dernière. Pour ce qui était de la chansonnette il eut un petit sourire. Il ignorait qu'elle avait ce talent. En même temps, sur le peu qu'ils avaient échangé, il ne pouvait pas affirmer qu'il la connaissait réellement. Tout dépend de la chanson. Avoua-t-il. Je suis un peu vieux jeu. Continua-t-il. Un bon vieux Johnny me conviendrait bien. Il lui adressa un sourire. Franc. Joyeux. Le premier ce soir. Il la regarda attentivement avant de prendre son cigare entre ses doigts pour déclarer:
- Je n'ai pas été très sympa non plus. Mais j'ai mauvais caractère. Souffla-t-il comme en guise d'excuse.


@Lilas Martin @Lilwenn Boschetti @Octavia Solomos
Revenir en haut Aller en bas
Lilwenn BoschettiToujours frais après un litre de café
Lilwenn Boschetti
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4992-lilwenn-boschetti-evitez-l-aig http://www.ciao-vecchio.com/t5756-lilwenn-boschetti-la-mort-est-prematuree-a-tout-age#182086
Faceclaim : Blake Lively + © coffee time + Élissan
Messages : 1162 - Points : 1251
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 6mar
Âge : 30 ans, née à Paris le 18.06.1989
Métier : bibliothécaire, à la bibliothèque municipale du cœur de Naples
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Jeu 21 Mar - 3:10 )

{ SOIRÉE ROSE }
J
e suis heureuse qu'Octavia soit présente, cela me rassure. Si ma petite sœur ne m'avait pas rabâché que je devais venir à cette soirée, je n'y aurais tout simplement pas mis les pieds, le souci étant qu'à présent, s'est fait. Me pinçant les lèvres alors que la présence de ma OCTA m'apaise, je fais rapidement les présentations. Octavia connaît à présent monsieur géant vert, enfin Alexandre et réciproquement. Une fois tâche accomplie, je lève les yeux au ciel alors qu'elle plaisante, arguant qu'il est difficile de me supporter. Un rictus se forme sur mon visage lorsqu'elle achève sa phrase puisqu'il y a du vrai dans celle-ci, « malheureusement », du moins, c'est le point de vue de Barbara. Penser à elle me fait sourire, puisqu'elle est pleine de vie malgré ce qu'elle doit subir, puis, grâce à elle, je fais des choses que je n'ai pas l'habitude de faire. Parfois, j'apprécie d'entreprendre ce qu'elle me demande, le fait est que ce soir, je sens que je vais le regretter amèrement. Pinçant mes lèvres lorsque monsieur l'ours répond que nous nous « supportons » mutuellement, je pousse un discret soupire, du moins, je l'espère. « En vérité, grâce à lui, j'améliore mes lancées de bouquins. » Je réponds, jetant un coup d'œil à monsieur géant vert. « N'empêche, ça peut toujours servir… » Je ne termine pas ma phrase, peu désireuse d'annoncer à Octavia ainsi qu'à Alexandre l'agression dont j'ai été la victime il y a peu. Me pinçant les lèvres, ressentant même un frisson qui parcourt mon échine, je souris aux propos de ma chère Octavia, laissant même échapper un rire d'entre mes lèvres. « Je pense qu'on devrait faire une chaîne, se tenant tous par la main afin que l'on ne se perde pas. Sinon, la prochaine fois, on écrit notre prénom sur le dos de notre robe, dans une couleur « flashy » afin qu'on se retrouve. Idem pour vous monsieur armistice. » Je réponds, leur offrant à tous deux un regard amusé, quand je songe de nouveau à Lilas qui nous a laissé en plan ou plutôt, qui m'a laissé en plan, pour je ne sais quelle raison. À vrai dire, lorsque j'y pense, ses derniers propos me font « imaginer » qu'elle a désiré que monsieur géant vert et moi faisions plus ample connaissance, le fait est que j'aurais préféré la garder auprès de moi. Miner par cette pensée, me demandant où elle peut se trouver pour savoir pourquoi elle m'a lâché, mais également pour savoir comment elle va, ayant peur que quelque chose cloche ce qui pourrait également expliquer sa fuite, ma OCTA chérie termine de me répondre, annonçant qu'elle reste à nos côtes, afin que l'on retrouve Lilas. « OK ! C'est parti. » Je prononce, quand en avançant, je ne me rends pas compte que je perds ma naine vêtue de rouge. C'est d'ailleurs monsieur l'ours mal léché qui me le fait comprendre, en se saisissant de mon bras. Surprise, ayant peur à cause de ma récente agression, je manque de lui mettre un coup de coude en pleine poire, mais heureusement, cela n'arrive pas. « Comment ça un souci ? » Je demande, l'interrogeant du regard alors que mon amie Octavia discute avec un homme. Désireuse de la retrouver afin que l'on rejoigne Lilas, monsieur Alexandre me tend la bouteille de rhum, arguant que j'en ai davantage besoin que lui, me plantant lui aussi. Choquée, ma mâchoire se décrochant afin de former un « O », je ne sais plus vraiment quoi faire. Je me retrouve seule, bien que je sache où se trouve Octavia. La rejoignant machinalement, je l'écoute parler à cet homme, alors qu'elle passe une main dans sa chevelure. « Et merde, il lui plaît. » Je souffle pour moi-même, ne comprenant pas de qui il s'agit pour elle, étant donné que j'avais pas mal avancé, croyant que ma « mini » troupe me suivait. Me pinçant les lèvres alors que je me sens lâchement abandonner, l'idée de rentrer chez-moi me traverse l'esprit. Le fait est que j'ai demandé à ma meilleure amie Octavia de se déplacer et je ne me vois pas la planter, comme les deux zigotos qui me l'ont fait. À vrai dire, à cet instant, je me dis que je ne devrais plus chercher qui que ce soit, tout bonnement. « OCTA chérie ! » Je l'appelle, afin que l'on bouge, ne me sentant plus à l'aise parmi cette foule. Me rapprochant davantage, je viens lui murmurer au creux de son oreille : « J'ai besoin de prendre l'air, j'étouffe ! On se retrouve devant la villa. » Je dis, ressentant soudainement un véritable malaise. Me faufilant entre les personnes présentes, je cours presque afin de rejoindre l'entrée. Une fois sortie de la villa, je m'assois sur une marche d'escalier afin de ne pas tanguer ou chuter, puis, je décide de boire directement le rhum à la bouteille. Je ne sais pas si une personne l'a fait avant moi, mais à cet instant, je m'en moque. « Putain de soirée ! » Je prononce finalement, posant la bouteille sur une marche, ôtant par la suite mes sandales, alors que mon cœur bat à mille à l'heure.



miss casse-bonbon
Un fil rouge invisible relie ceux qui sont destinés à se rencontrer, et ce, indépendamment du temps, de l'endroit ou des circonstances. Le fil peut s'étirer ou s'emmêler, mais il ne casse jamais.


Dernière édition par Lilwenn Boschetti le Lun 22 Juil - 13:04, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miles Jacobsen10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Miles Jacobsen
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146646 http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146647
Faceclaim : mike vogel
Messages : 237 - Points : 846
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Tumblr_inline_navoiao74W1rb92cn
Âge : 38 ans
Métier : Policier
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Jeu 21 Mar - 16:05 )
Lorsque Miles quitte les toilettes, seul son tee-shirt exhibe encore quelques traces de ce qui s'est déroulé quelques minutes auparavant. Ce n'est pas comme si ça le dérangeait vraiment, en réalité, même si le policier aurait quand même préféré connaître la raison de ce déversement de haine soudain à son égard.

Il fouille la salle des yeux pour retrouver la silhouette de son pseudo ami - un véritable ami ne l'aurait pas enfoncé à ce point, quand même - revient auprès de lui en fronçant légèrement les sourcils. « Elle est où, ma soeur ? » Surpris de ne pas la trouver dans les parages alors que son regard se pose sur les têtes blondes qui l'entourent dans l'espoir d'apercevoir sa cadette, Miles reporte finalement son attention sur Erio. « Elle est partie ? »

Aurora est de toute évidence bien assez grande pour faire ses propres choix, mais le policier a encore beaucoup de mal à la laisser voler librement de ses propres ailes. De quoi peut-il bien avoir peur ? Qu'on lui brise le coeur ? Elle ne serait pas la première ni même la dernière à qui ce genre de chose pouvait arriver et elle en sortirait probablement grandie, plus forte aussi. Or, Miles la surveille quand même dans un élan de surprotection qu'il voudrait passager, mais qui s'avère plutôt constant.

Il n'y a rien à faire, ses soeurs sont la prunelle de ses yeux et il les protégera jusqu'à la fin, quitte à y perdre quelques plumes lui-même au passage.


lakehouse
Oh I miss the comfort of this house. Where we are where we are. The floor under our feet whispers out. Come on in come on in, where it all begins ▬ can you chase the fire away
Revenir en haut Aller en bas
Ariane SolomosLa jeunesse dorée et éclatante
Ariane Solomos
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4441-les-envies-avant-les-avis-aria http://www.ciao-vecchio.com/t4449-la-vie-est-plus-drole-quand-on-la-partage-avec-des-amis
Faceclaim : Dove Cameron (bone_echo)
Messages : 351 - Points : 878
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 ARIANE-1
Âge : 19 ans
Métier : Youtubeuse beauté
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Ven 22 Mar - 19:03 )
Elle hoche la tête automatiquement. « - Tu ne pensais quand même pas que j’aurai envie de te lâcher alors que je viens juste de te retrouver. » Dit-elle avec le sourire aux lèvres. Prévoir des choses avec lui, c’est une bonne chose. Surtout pour son moral. Il est ici, elle ne veut pas le perdre encore une fois. Elle a envie de faire le maximum de chose en sa compagnie, tout en essayant de ne pas trop être envahissante non plus. Elle n’aimerait pas qu’il en ait marre d’elle dès le début. Elle l’aidera le temps qu’il faut en tout cas, le temps qu’il sache avoir un minimum de conversation. D’ailleurs, ce qu’il lui dit ne manque pas de la faire rire. « - J’imagine que si tu arrives déjà à te faire comprendre, et communiquer un minium ça devrait le faire. Je te fais confiance. » Le plus important, ce sont les bases en tout cas. Il sait déjà dire les politesses, ce qui est une bonne chose. Pour le reste, ça se fera petit à petit, elle en est presque certaine. Elle espère vraiment qu’il s’en sortira, et qu’il aimera sa vie dans cette ville qu’Ariane aime tellement.

Elle réfléchit quelques secondes. « - J’imagine que si elles te regardent, c’est que tu es plaisant. Et que j’ai beaucoup de chance. Tant qu’elle ne te touche pas je n’ai pas de raison d’être jalouse. » Dit-elle calmement. Mais elle sera sans doute jalouse pour le reste. Elle n’aimerait pas le voir se rapprocher trop d’une autre fille. Elle n’a pas toujours confiance en elle non plus, contrairement à ce qu’elle montre. Elle ne se croit pas irremplaçable dans la vie de quelqu’un en tout cas. « - Et bien, je ne comprenais pas toujours ce que tu disais dans tes vidéos alors… Mais je les aime beaucoup ne t’en fait pas. Oh tu ne souris pas toujours, mais ça arrive. » Et ça, elle ne manque pas de le remarquer. Elle ne peut pas vraiment s’en empêcher. Elle adore son sourire. Bien sûr qu’elle craque complètement. Elle ne lui a pas caché. Après tout, elle n’aurait pas été avec lui s’il ne lui plaisait pas un minimum. « - Et bien, ta mère est quelqu’un de bien. Et elle a totalement raison ! » Dit-elle en ne pouvant qu’approuver. Elle est aussi du genre à vouloir qu’un homme respecte les femmes. D’ailleurs sa propre mère et ses sœurs savent très bien se faire respecter, elles ont un caractère bien plus fort que le sien. Ariane est plus naïve et ne voit pas le mal quand il y en a un. Mais ses proches ne manquent pas de lui faire remarquer quelque chose qui ne va pas. Elle pense a Archie d’ailleurs. Elle secoue la tête. « - Non, ne t’en fait pas. Il ne te fera pas de mal. Archie est protecteur mais il n’est pas quelqu’un de violant. Je suis certaine qu’il t’appréciera. Il te mettra juste en garde, j’imagine. Mhh te décoincer. » Dit-elle avant de rire doucement. Elle se réjouit quand même de le voir, son frère. Après tout, elle sent qu’elle va rire avec lui. Il semble être quelqu’un de drôle.

En tout cas, elle est heureuse. Et l’idée de faire des vidéos avec Max est vraiment parfaite. « - Je suis contente que tu sois du même avis. » Dit-elle finalement. Elle n’a pas envie de se cacher. Elle tient à sa communauté, mais ils n’ont pas à guider sa vie privée. Sauf pour des challenges mais ça n’est pas la même chose. Elle a forcément des idées pour qu’il soit aussi sur sa chaîne. Comme des dégustations par exemple. Elle ne fait pas que du maquillage, avec le temps, elle a diversifié un peu les choses. En plus de sa chaîne secondaire qui comporte plus de vlogue ou des vidéos qui n’a rien à faire sur sa chaîne principale. « - Merci. Tu es génial. » Dit-elle directement. Elle programmera ça. Puis fera avec le planning de Max aussi. Ca dépendra un peu de ce qu’ils doivent faire de toute façon. Mais elle s’en réjouit déjà.

@Maxime Alvarez




Tu fais partie de ma vie depuis un moment, j'ai bien cru que notre histoire n'aurait pas de suite. Mais avec ce déménagement, mes espoirs sont revenus. Et mon coeur bat toujours autant pour toi.
 © caius
Revenir en haut Aller en bas
Lilas MartinToujours frais après un litre de café
Lilas Martin
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4995-lilas-la-fleur-qui-s-epanouit- http://www.ciao-vecchio.com/t4996-lilas-certaines-femmes-depriment-mais-moi-je-me-rappelle-que-j-habite-avec-brad-pitt#157335
Faceclaim : Emma Stone (moses) crackships (Padawan)
Je suis absent-e : PR du 24/06 au 05/07 Abs. du 10/07 au 25/07
Messages : 1185 - Points : 1231
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 1557263927-155665680836801069-6
Âge : 31 ans
Métier : étudiante en informatique en échange Erasmus et youtubeuse gaming sous le nom de Squirrel
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Ven 22 Mar - 20:17 )
Mais qu’est-ce que je foutais à cette soirée moi ? En pâle copie de Jessica Rabbit qui plus est. Non mais merde quoi. Et en plus, il faut que je tombe sur le mec qui m’insupporte en ville. C’est vrai, je suis miss aime tout le monde. Sauf lui. Bien qu’il ait un cul à tomber par terre. (Bonjour hormones, comment allez-vous ?) Mais ce n’est pas grave. On se relaxe, on ne dit rien et on reste cool. Après tout, c’est une soirée de St Valentin. Et bien que je ne croyais pas à ce genre de conneries. La fête des amoureux, l’amour, blablabla. DES CONNERIES. BULLSHIT. Sans doute parce que je ne suis jamais tombée amoureuse (sauf de Thor mais notre amour n’est point réciproque) et ça me convenait très bien. J’aimais me terrer derrière mes ordinateurs et maintenant que descendance était assurée, plus besoin de faire des efforts. Yolo. Alors pourquoi est-ce que je me retrouvais à devoir parler à Mister connard en personne ? Mister relou comme je l’appelai ? Parce que bah, il est beau. Ok, on ne juge pas un moine sur sa toge mais on ne sait jamais. Peut-être y’a-t-il un cœur qui bat sous cette montagne de muscles ? Ou alors il sera juste monsieur débile jusqu’à la fin de sa vie… Je le rattrape donc en manquant trois fois de me casser la cheville, la nuque et de terminer comme Will dans Avant toi. « J’aime pas le rhum, dis-je en haussant les sourcils, je suis plus cocktails de pouffiasses. Tu vois les trucs roses avec des ombrelles. » Je lui fais mon sourire le plus innocent alors qu’il me claque qu’il plaisante. Ça se voit. On dirait un croque-mort. et encore, je connais des croque-morts qui ont de l’humour. « Mais moi aussi, Alexandre. » J’avais fait exprès de susurrer son prénom. Sans doute pour le mettre en rogne. Je tends alors la main. « Tes clés, maintenant. Je te ramènerai chez toi. » je lui adresse mon plus beau sourire avant de pencher la tête sur le côté. « ne me force pas à te fouiller. » Surtout que je n’étais pas pas spécialement son genre. Il me l’avait clairement fait comprendre la première fois qu’on s’était rencontrés. Pas faute de l’avoir dragué pourtant. J’éclate de rire alors qu’il mentionne Johnny. Je me surélève en montant sur une marche avant de commencer à fredonner Diego, libre dans sa tête. « Quel est ce pays où frappe la nuit ? La loi du plus fort? Oh, Diego, libre dans sa tête, derrière sa fenêtre, déjà mort… Peut-être. » Puis, je me sens rougir. Fort heureusement nous sommes dans le noir. « Voilà t’as eu ton Johnny. » Je ne demandai rien en échange car ça risquait d’être mal interprété. Je fais claquer ma langue de manière sonore avant de rire franchement. « tu dois être une terreur au lit, toi. » Merde pourquoi, j’ai dit ça ? « Bon tu me montres ta moto ? J’en ai une mais tu comprends qu’avec un enfant en bas âge, j’ai dû opter pour un truc un peu plus conventionnel. » Je le fis pivoter pour lui montrer l’énorme Impala que j’avais fait importer des États-Unis. Réplique parfaite de la série Supernatural. Oh merci la youtube money. Soudain j’entends Lilwenn qui s’exclame avant de sauter sur moi-même pour m’appuyer sur le mur. « Elle a pas bientôt fini de se plaindre celle-là ?! Dis-je à son intention. » Puis, je me laisse tomber pour m’écraser au sol avant de grimacer. « ça avait l’air plus gracieux dans ma tête. » Je me masse vigoureusement le crâne avant de relever la tête vers Alexandre. « bon on va la voir cette moto, dieu du tonnerre ? »

@Alexandre Lecomte @Lilwenn Boschetti { SOIRÉE ROSE } - Page 7 4210718188


the fools who dream
Here's to the ones who dream. Foolish as they may seem. Here's to the hearts that ache. Here's to the mess we make ▬ she smiled
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Sam 23 Mar - 14:52 )
Tout s’était passé tellement vite. Comme en une fraction de seconde. Maintenant que j’étais un peu plus au calme, je revivais les événements passés au ralenti. Je me souviens être arrivé, en compagnie de Juliet, à la hauteur de l’objet de ses désirs les plus inavouables. Et puis … Tout s’était déroulé à la vitesse de la lumière. Elle qui me présente comme son fiancé. Lui qui se prend en pleine poire du champagne par sa maîtresse. Lui encore qui s’en va, suivi par Juliet, courant derrière lui. Et moi, qui restait planté là, comme un con dans toute sa splendeur. Soirée de merde. J’avais regardé bêtement ma coupe de champagne avant de la vider d’un trait, pénétrer à l’intérieur de la maison louée pour cette occasion, me dirigeant vers la sortie, sans un regard en arrière. La foule était plus compacte que prévue et je dus jouer des coudes pour réussir à me faufiler. C’était sans compter la réapparition de Juliet, debout sur une table, annonçant à toutes les gens présents qu’elle était enceinte. Je secouais la tête. Cette fois-ci, je ne pouvais plus rien pour elle. Y avait des limites. Finalement, je fis demi-tour. Je suffoquais à l’intérieur et à la vitesse à laquelle j’avançais, j’aurais eu tout le loisir de m’évanouir à plusieurs reprises. Autant passer par l’extérieur.

Une fois arrivé sur la terrasse, je pris une grande bouffée d’air, évitant volontairement du regard Juliet et Giovanni, à quelques pas de là. Pour me donner du courage, je pris une coupe de champagne d’un serveur qui passait par-là et, après avoir bu une gorgée, je me dirigeais vers la plage. Comme en début de soirée. Je déambulais plusieurs minutes, à profiter de la fraîcheur de l’air, loin du brouhaha ambiant, une cigarette à la main. Ce n’est que quelques minutes plus tard que je remarquais une silhouette assise sur le sable. Mû par l’instant, je m’approchais de celle-ci, m’arrêtant à seulement à quelques pas d’elle. N’ayant aucunement envie de lui faire peur ni me faire passer pour un quelconque prédateur. Finalement, je me retrouvais à sa hauteur. « Je peux ? », lui demandais-je, avant de m’asseoir à ses côtés. Ok, il y avait bien assez de place sur la plage mais quelque chose m’avait attiré ici. Comme si je devais être là où j’étais. Mon regard se perdit au loin. « C’est magnifique, n’est-ce pas ? »

@Nori Alestra
Revenir en haut Aller en bas
Rowtag Boscorelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rowtag Boscorelli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3199-im-lost-in-those-dark-old-hour http://www.ciao-vecchio.com/t3237-i-am-searching-high-i-m-searching-low-in-the-night
Faceclaim : Boyd Holbrook + Flawmingo
Messages : 1841 - Points : 1994
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Tumblr_ootw942XW21uflhrto3_400
Âge : .35 ans.
Métier : Compositeur de musique de film en déchéance. Déchu. Rowtag se produit maintenant dans des bars, jouent du piano pour des personnes qui n'écoutent même pas dans des salles de restaurant. Tout ça, juste pour recevoir un peu de pécules.
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le Sam 30 Mar - 11:09 )
Se gratter le nez ? Machinalement, Rowtag se gratte le bout du nez pour se rendre compte que c’est un geste qu’il peut avoir nerveusement, sans réfléchir, même s’il n’a pas envie de déguerpir. Se retrouver à cette soirée le stresse déjà et avoir Aurora a ses côtés l’apaise comme elle fait grimper sa courbe de nervosité à la fois. Sentiment indescriptible. L’homme sent bien que se gratter le nez, nope, il risque de le faire assez souvent. « Ouais, non mais tu as totalement raison » Il pourrait faire le signe alors que c’est juste son corps qui s’agite et non l’envie de s’enfuir qui le lui dicte. Se tirer le lobe d’oreille ? Oui, ça, c’est une meilleure idée. « Je vote pour se tirer le lobe de l’oreille » D’ailleurs, selon l’urgence de la fuite, il pourrait se risquer à se l’arracher complètement mais Aurora est là, ça le rassure déjà. Le tintement de leurs verres sonne le top départ et Rowtag boit une longue gorgée de son breuvage avant de s’arrêter pour ne pas le vider d’une traite : ça le ferait pas. Non. Autant planquer dans le placard, ses penchants pour l’alcool ce soir. Juste être autre chose que ce mec pathétique qui noie son chagrin dans les bouteilles d’alcool, à pleurer l’absence de sa fille dans des verres vides. Aurora prenant une teinte rouge le dévie de son amour de la bouteille un peu trop présent en ce moment. Rowtag arbore un sourire amusé en voyant ses joues prendre une couleur rosée. « Ca te va bien le rouge aux joues » La taquine-t-il, un regard en biais avec son éternel air pince-sans-rire. Sauf que c’est à son tour de sentir le rouge lui monter aux joues quand Aurora incline la tête, plongeant son regard dans le sien alors qu’elle lui retourne son compliment. Échec et mat. Le blond en perd son latin et tente de bégayer un merci mais rien ne sort de sa bouche si ce n’est des syllabes incompréhensibles. Plus que son latin, Rowtag perd sa langue quand Aurora saisit sa main pour l’entraîner avec elle vers l’extérieur de la maison. Son regard glisse sur leurs mains liées, sur ce contact physique que sa peau a presque oublié avec le froid de la solitude, l'hiver de ce divorce. Ce contact qui le surprend, auquel il ne s’y attendait pas, n’y était pas préparé. Ca fait chaud au cœur, ça fait battre son cœur un peu plus vite. Ce cœur qui n’était habitué qu’au rythme fade de sa triste existence reprend du service, se dérouille. Davantage quand Aurora glisse ses doigts entre les siens : ses joues s’empourprent alors que sa respiration s’accélère. Ce contact qui autrefois était interdit, lui avait fait ressentir des relents de culpabilité, ce n’est plus pareil ce soir. Il peut s’en délecter, en savourer chaque secondes sans que cela soit mal. Pourtant, ça l’est dans un sens car l’homme se sent fade comparé à la lumière d’Aurora, se sent pas assez bien pour mériter ce contact apaisant. Pas à la hauteur, pas méritant. Puis comment pourrait-il profiter de quelque chose quand sa fille est toujours portée disparue ?Pourtant, le cœur battant, ses doigts effleurent ceux d’Aurora avec précaution de peur de les briser, de faire quelque chose qu’il ne devrait pas ou qui pourrait la mettre mal à l’aise. « Aurora … » Ses doigts se referment sur ceux de la jeune femme. Juste pour se sentir moins vide. Peut-être aussi moins seul … Tout cela à la fois aussi sûrement. Rowtag se rend compte à quel point la solitude a pris possession de sa vie, du vide qui y règne. « Merci de m’avoir convaincu de sortir de chez moi » Parce que s’il est là ce soir, c’est grâce à ce petit bout de femme qui le pousse à sortir de sa caverne de tristesse. Qui lui montre que, oui, il y a encore un peu de vie en lui qui subsiste.

@Aurora Lazzari



I swear to God you are my iron light and I am your dark tonight

Home - is where I want to be but I guess I'm already there. I come home - she lifted up her wings. I guess that this must be the place. I can't tell one from another : Did I find you, or you find me ?© signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
{ SOIRÉE ROSE } - Page 7 Empty
Sujet: Re: { SOIRÉE ROSE } ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- { SOIRÉE ROSE } -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Sorrento, Italie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant