Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lilas MartinToujours frais après un litre de café
Lilas Martin
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4995-lilas-la-fleur-qui-s-epanouit- http://www.ciao-vecchio.com/t4996-lilas-certaines-femmes-depriment-mais-moi-je-me-rappelle-que-j-habite-avec-brad-pitt#157335
Faceclaim : Emma Stone (schizophrenic) crackships (Padawan)
Messages : 1169 - Points : 1135
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. 1557263927-155665680836801069-6
Âge : 31 ans
Métier : étudiante en informatique en échange Erasmus et youtubeuse gaming sous le nom de Squirrel
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. Empty
Sujet: [Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. ( le Mar 26 Fév - 16:08 )
Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples.
EXORDIUM.
« Vous allez voir avoir un enfant c’est un bonheur. » Putain, si je retrouve cette sage-femme, je lui fous un coup de poing dans sa tronche de bouffonne. Assise dans mon fauteuil, le bébé sur l’épaule, j’avais juste envie de sauter par la fenêtre. Avec elle dans les bras. Bon, on va dire que je me tape une belle dépression post-accouchement mais bon enjoliver les choses, on lui a donné un joli nom : le baby blues. Une de mes copines m’avait donnée la carte d’un thérapeute. Bon, elle avait battu des cils comme une biche donc à mon avis ce mec devait être bien mignon. Mais c’est comme la vidéo d’EmmaCakeup sur les gynéco, tu n’y vas pour la tronche du mec mais pour ses capacités spéciales. Comme un pokémon en fait. On s’en fout de sa gueule tant qu’il explose la tronche des autres. Et puis, je suis mère. Sous-entendu, un être humain est sorti de mon vagin et je suis donc aussi appétissante qu’une paëlla avariée… exposée en plein soleil… en plein été. En gros, j’allais entrer au couvent ou finir emmurée comme l’héroine dans le domaine des murmures et coller ma fille à mon irresponsable de mère. Non en fait. Mon père et les triplés débiles style La belle et la bête ? Non plus. Bon, bah, je vais la garder, l’élever, l’aimer un jour sur deux quand elle ne gueulera pas sa mère le canadair. Donc je décide d’appeler la nounou. Me faire belle ? Pour quoi faire ? Pour paraitre en mode hypocrite « tout va bien, j’aime les licornes et les paillettes. » et puis bon, je n’y vais pas pour pécho le thérapeute. A moins qu’il ne ressemble à George Clooney, Bradley Cooper, Ryan Gosling et Brad Pitt en même temps. Je marche avec mes baskets en pensant au mépris d’Alexandre et zapper ce connard de ma tête. mais vous savez quand vous déprimez dans les films, tout est gris, la musique est triste. Mais dans la vraie vie, non. tu déprimes, le soleil il brille quand même en te brûlant la rétine, les gens parlent fort et se roulent des pelles te rappelant ta misère sentimentale et ton rôle monoparental, et où tu assistes à des déclarations d’amour en direct.
Je déteste ma vie.
J’entre dans le cabinet pour voir la secrétaire qui me jauge en mode « my god, c’est quoi cette dégaine ? » Ta gueule. Puis, je file m’asseoir en salle d’attente avant de croiser les jambes. Et c’est là que tu l’entends le crac. Parce que tu as mis un pantalon d’avant ta grossesse et qu’entretemps tu as pris du cul (et des vergetures aussi). Y’a qu’une seule chanson qui me vient en tête à ce moment. « j’ai envie de me suicider parce que c’est cool la mort. ouais c’est trop cool. » ANTOINE DANIEL SORT DE CE CORPS. Après avoir fini trois grilles de mots croisés et chanter « quand te reverrais-je ? » Suivi de « it’s a small world » dans ma tête, je décide de me casser. Si j’avais voulu prendre racine, je serai allée dans un parc un jour de pluie et j’aurai implorée Zeus de me transformer en pin. Comme sa fille. Ou était-ce un marronnier ? Bref, on s’en fout. Je me remets sur mes deux pieds et PAF ! La collision. « Putain, c’est vraiment une journée pourrie, marmonnai-je alors que je suis le cul par terre -aie » Je relève la tête. Et là, certains ont vu Bernadette, d’autres ont vu la Vierge. Bah moi, j’ai vu mon thérapeute. Qui a l’air d’avoir douze ans. ON DIRAIT UN ENFANT. Cheveux bien coiffés, peau sans imperfection -connard- yeux marrons. Bref, le mannequin. Je comprends mieux pourquoi ma copine aime bien y aller. Mais ce n’est pas George Clooney, ni Ryan Gosling, ni une pute. Car oui, je ne paye pas un homme pour sortir avec. Je le paye pour me psychanalyser. Arriver à la conclusion que ma vie est merdique et que je vais finir seule dans un caveau. Et que tout cela résulte de l’abandon de ma mère suite au divorce d’avec mon père.
Bref, une meuf normale quoi.




les paroles en italique sont en français*


the fools who dream
Here's to the ones who dream. Foolish as they may seem. Here's to the hearts that ache. Here's to the mess we make ▬ she smiled
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Rizzo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Dorian Rizzo
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4528-dorian-il-suffit-de-ne-pas-par http://www.ciao-vecchio.com/t4617-dorian-all-i-know-is-i-m-lost-without-you-i-m-not-gonna-lie
Faceclaim : Bryan Dechart ©art acide
Messages : 106 - Points : 278
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. Tumblr_inline_pfnkb9iujB1rifr4k_1280
Âge : trente-et-un hivers.
Métier : thérapeute du bien-être, spécialisé dans les massages du corps et visage. Il a également des compétences en esthétique (maquillage et épilation).
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. Empty
Sujet: Re: [Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. ( le Dim 3 Mar - 15:09 )
« Vous souhaitez votre thé habituel ? » La cliente affiche un large sourire et acquiesce. Elle vient de se faire masser pendant une bonne heure et le résultat est flagrant : elle est rayonnante, détendue et toujours aussi satisfaite du travail des thérapeutes de l’Essentiel. C’est ce qui le raccroche encore à son métier ; les sourires, la bienveillance des gens et surtout, leur contentement. Néanmoins, ça lui demande de l’énergie. Faire comme si tout allait bien, s’efforcer de parler avec légèreté, sourire… C’est tout ce qu’il ne veut pas, tout ce qu’il n’est pas, alors il est soulagé quand tout s’arrête. Il aime pourtant son institut, ne le vendrait pour rien au monde, bien que celui-ci soit proche de la fermeture. Et ça se fait ressentir ; la clientèle est de moins en moins présente, ses salariés sont inquiets, mais l’épaulent, l’encouragent, quand lui aurait juste envie de rentrer chez lui pour se couvrir d’une couette et ne plus jamais en ressortir. Soulagé, il s’appuie sur le comptoir à l’entrée et alors qu’il se remet tout juste de l’heure passée, son amie et hôtesse d’accueil lui murmure : « Il y a un rendez-vous de dernière minute, tu peux la prendre ? » Dorian relève les yeux vers elle, blanc comme un linge, avant de tourner la tête vers celle qui semble s’en aller. L’attente ? Il n’y en a pas. Les horaires sont précises, moins quand on se pointe trop tôt, ou à l’improviste. Ce n’est pas comme un cabinet médical : tout est carré. Dorian soupire, puis part à sa rencontre, pensant un instant qu’elle va ralentir, mais non. C’est avec une petite moue qu’il lui tend la main. « Désolé. Tout va bien ? Rien de cassé ? » s’inquiète-t-il aussitôt. On peut dire que ce premier contact commence bien. Il s’efforce de la mettre à l’aise avec ce sourire d’apparence qu’il connait si bien et qui passe à toutes épreuves lorsqu’on ne le connait pas. Il semble si vrai. En trois ans, Dorian a appris à jouer dessus et bien que ce soit difficile, il y arrive à la perfection. Seul son regard triste et éteint le trahit. « Alors, vous venez nous voir pour quoi ? » Parce qu’il n’a eu aucune indication. « Vous avez eu un aperçu de nos services ? » Le client est roi et lui est dans l’attente de son choix. Il ne peut pas se lancer comme ça, à l’aveugle.


I keep trying to find my way but all I know is I'm lost without you. I keep trying to face the day I'm lost without you. How my ever gonna get rid of these blues. Baby I'm so lonely all the time. Everywhere I go I get so confused, you're the only thing that's on my mind. I'm lost without you.
Revenir en haut Aller en bas
Lilas MartinToujours frais après un litre de café
Lilas Martin
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4995-lilas-la-fleur-qui-s-epanouit- http://www.ciao-vecchio.com/t4996-lilas-certaines-femmes-depriment-mais-moi-je-me-rappelle-que-j-habite-avec-brad-pitt#157335
Faceclaim : Emma Stone (schizophrenic) crackships (Padawan)
Messages : 1169 - Points : 1135
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. 1557263927-155665680836801069-6
Âge : 31 ans
Métier : étudiante en informatique en échange Erasmus et youtubeuse gaming sous le nom de Squirrel
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. Empty
Sujet: Re: [Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. ( le Dim 3 Mar - 23:48 )
Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples.
EXORDIUM.
Je songeai à tous les jeux qui m’attendaient chez moi et je pleurai d’avance sur le temps perdu. Mais bon, on me l’avait conseillé ce monsieur « je sais plus ton nom » mais j’allais m’emmerder. Ce genre de choses, ça me mettait mal à l’aise. Déjà, j’aime pas qu’on me touche. Depuis ma grossesse, je faisais un putain de complexe sur mon corps et en plus, je devais me faire passer à la loupe par un parfait inconnu. Non merci. J’allais donc me barrer sans demander mon reste lorsque j’entrai en collision avec un astéroïde. Enfin un bipède doté d’une capacité de communication. Je masse un moment ma tête avant de la secouer. « Attendez, dis-je en français sans m’en rendre compte. » Je fais vite fait l’inventaire de mon corps pour voir que non, tout allait bien. J’accepte finalement la main tendue. Elle est chaude et assez douce. Donc, il est gay. Pour avoir les mains aussi douces, il devait les hydrater et donc être de l’autre bord. Je me mets à sa hauteur « Punaise, j’ai l’impression d’être au pays des géants ici. » Je l’écoute avant de hausser un sourcil. Je pensais qu’on lui avait communiqué mon trouble. A savoir que je faisais une dépression à cause de l’accouchement. Mais visiblement non. Il a une voix vachement grave, ce qui allait assez avec son physique quand on y pense. « pour prendre des cours de poterie, c’est bien ici ? » Je prends mon air le plus sérieux avant d’éclater de rire. Ok donc c’est un croque mort. J’avais déjà tout un tas de scénarios qui se jouait dans ma tête. Sans le doute le rejet par sa famille due à son homosexualité. « Vous voulez vraiment que j’expose mon problème en pleine liberté ? Ok, je vous la faire courte, un italien m’a tiré comme un lapin, engrossée comme une biche, j’ai pondu un petit poussin et on saupoudre tout ça d’une jolie dépression. Tu remues pendant deux mois et ça donne une nana qui n’a plus aucune confiance en son corps et qui sera sans doute vouée à finir sa vie emmurée comme dans le dernier livre que j’ai lu car aucun mâle ne voudra plus jamais fouler les dalles de mon temple sacré. » Oh Lilas, tu as l’art et la manière de t’exprimer avec la délicatesse d’une brise fraiche en été semblable à un énorme uppercut dans la mâchoire. « Euh non. Rassurez-moi vous n’êtes pas un nouvel escort qu’on aurait payé pour me séduire ? Car bon, vous êtes mignon pour un géant mais comme je l’ai dit, je voue désormais ma vie à la chasteté… enfin c’est pas par choix mais bon je suis aussi appétissante qu’un fromage à raclette qu’on aurait laissé moisir dans un frigo. » J’attrape mon sac avec violence avant de sans vouloir lui mettre un coup. Le contenu de mon précieux se répand au sol et je fais les gros yeux. « Putain, pardon, punaise, je suis désolée. Ça va ? Je vous ai pas émasculé au moins ? » Je ne tenais aucunement à me faire tabasser par un homme. Ou une femme. Ou un canari. Après tout, je ne jugeai personne.




les paroles en italique sont en français*


the fools who dream
Here's to the ones who dream. Foolish as they may seem. Here's to the hearts that ache. Here's to the mess we make ▬ she smiled
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Rizzo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Dorian Rizzo
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4528-dorian-il-suffit-de-ne-pas-par http://www.ciao-vecchio.com/t4617-dorian-all-i-know-is-i-m-lost-without-you-i-m-not-gonna-lie
Faceclaim : Bryan Dechart ©art acide
Messages : 106 - Points : 278
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. Tumblr_inline_pfnkb9iujB1rifr4k_1280
Âge : trente-et-un hivers.
Métier : thérapeute du bien-être, spécialisé dans les massages du corps et visage. Il a également des compétences en esthétique (maquillage et épilation).
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. Empty
Sujet: Re: [Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. ( le Sam 9 Mar - 16:16 )
« Hm. » Elle parle français. Par chance, c’est une langue qu’il comprend et qu’il parle de plus en plus couramment avec l’arrivée d’Orlane dans sa vie. Si Dorian s’efforce de sourire à ses remarques, il ne les trouve pas très drôles. Ou alors il ne comprend pas l’humour de la demoiselle qui s’adresse directement à lui, avec des cours de poterie. S’agit-il d’une blague à la française ? Ceux qu’il a rencontrés étaient bien moins lourds que ça, mais c’est peut-être aussi parce que depuis trois ans, il a perdu l’envie de rire. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Dorian est un type ennuyeux, pas amusant. Il s’est pris parfois des remarques, mais les a balayées d’un revers de main, se fichant des avis des gens sur sa personne. Ca n’aide pas à garder en vie son établissement, mais c’est tellement dur d’agir autrement. Néanmoins, personne ne pourra nier ses efforts surhumains, surtout face à une rousse à l’humour douteux. Les sourcils froncés, il l’écoute d’une oreille distraite, avant de se tourner vers l’hôtesse, lui demandant silencieusement quelle est cette cliente qu’on lui a collée. Parce que visiblement, elle n’a pas saisi ce qu’ils faisaient ici. Dorian se racle la gorge, espérant l’arrêter, mais elle continue de se confier. C’est une femme enceinte, passant par l’après accouchement. Elle a l’air de mal le vivre, mais il n’est pas psychologue. Il est thérapeute du bien-être. Il fait du bien au corps. C’est peut-être ce qu’elle attend de lui ? « C’est supposé être drôle, mademoiselle ? Vous avez vu le nom de notre enseigne ? Nous ne sommes pas une agence d’escort. » Il est presque outré. Non, il l’est. Il en a vu des clients incroyables, mais celle-ci, elle dépasse l’entendement. Il se mord l’intérieur de sa joue, reste cordial. On l’a élevé comme ça et en tant que patron, il ne peut pas se permettre d’envoyer paître une cliente, bien que sincèrement, il aimerait, très fort. Elle est grave. Et voilà qu’il se prend un coup de sac. Agacé, il recule d’un pas, puis fait non de la tête. « Nous proposons des massages. Souhaitez-vous plus de détails ? » Ou souhaite-t-elle rendre visite à un psy ?


I keep trying to find my way but all I know is I'm lost without you. I keep trying to face the day I'm lost without you. How my ever gonna get rid of these blues. Baby I'm so lonely all the time. Everywhere I go I get so confused, you're the only thing that's on my mind. I'm lost without you.
Revenir en haut Aller en bas
Lilas MartinToujours frais après un litre de café
Lilas Martin
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4995-lilas-la-fleur-qui-s-epanouit- http://www.ciao-vecchio.com/t4996-lilas-certaines-femmes-depriment-mais-moi-je-me-rappelle-que-j-habite-avec-brad-pitt#157335
Faceclaim : Emma Stone (schizophrenic) crackships (Padawan)
Messages : 1169 - Points : 1135
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. 1557263927-155665680836801069-6
Âge : 31 ans
Métier : étudiante en informatique en échange Erasmus et youtubeuse gaming sous le nom de Squirrel
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. Empty
Sujet: Re: [Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. ( le Mar 19 Mar - 20:59 )
Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples.
EXORDIUM.
Visiblement, j’étais tombée en face d’un pince-sans-rire. Je le fixai avec son air de mannequin et son masque de sérieux. Il a l’air un peu trop sérieux à mon goût. Je n’aime pas les croque-morts. Il y en a certains qui n’ont aucun humour mais à qui on s’attache quand même. et il y a ce gamin au masque mortuaire qui ne savait pas rire. Eh bien, ta vie doit être bien chiante pour que tu sois aussi macabre. Je le regarde alors pour lancer une nouvelle blague mais visiblement, elle ne prend pas. je me mis alors à lever les yeux au ciel. « Waouh, il va falloir revoir votre définition de l’humour parce qu’elle est véritablement à chier. » Oh le franc parler, la grossièreté. Autant avec Raoul, ça avait pris car nous avions tous les deux un caractère bien volcanique mais avec celui-ci. « vous devriez vous recycler dans les pompes funèbres, mon chou. Ça vous irait comme un gant. » Une voix intérieure -ma conscience sans doute- m’intima de me taire. « J’ai une tête à lire les enseignes. Et je suis venue ici parce que visiblement vous devez avoir ici un mec plutôt canon. Une de mes amies me l’a dit. » Et oui, top model à deux balles, ce n’est pas toi. Je ris alors qu’il me propose un massage. « Mais ça va pas nan ? J’ai déjà du mal à me sentir belle face à un mec, ce n’est pas pour laisser le premier venu me masser. » Je prends mon sac pour le balancer par-dessus mon épaule avant de fouiller dans mon paquet de clopes pour en coller une dans mon bec. « Espèce de taré. Putain, ils leur manquent une case aux italiens. » Puis, je passe devant la réceptionniste qui semble choquée par mon langage avant de lui adresser mon doigt le plus brillant. Et non, ce n’est pas le pouce. Puis, je me mis sur le perron pour allumer une cigarette et inspirer une grosse bouffée de nicotine. Enfin, je m’attarde sur le nom de l’enseigne. « je vais la buter. Mettre la grille façon carottes râpées et la transformer en entrée. » Connasse. Je n’aime déjà pas qu’on me touche en tant normal, ce n’est pas pour me laisser faire par un inconnu à l’humour inexistant et des airs de Dorian Gray… au rabais.




les paroles en italique sont en français*


the fools who dream
Here's to the ones who dream. Foolish as they may seem. Here's to the hearts that ache. Here's to the mess we make ▬ she smiled
Revenir en haut Aller en bas
Dorian Rizzo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Dorian Rizzo
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4528-dorian-il-suffit-de-ne-pas-par http://www.ciao-vecchio.com/t4617-dorian-all-i-know-is-i-m-lost-without-you-i-m-not-gonna-lie
Faceclaim : Bryan Dechart ©art acide
Messages : 106 - Points : 278
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. Tumblr_inline_pfnkb9iujB1rifr4k_1280
Âge : trente-et-un hivers.
Métier : thérapeute du bien-être, spécialisé dans les massages du corps et visage. Il a également des compétences en esthétique (maquillage et épilation).
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. Empty
Sujet: Re: [Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. ( le Mar 19 Mar - 21:33 )
Insolente, insultante. Typiquement le genre de client qu’il rencontre que très rarement et qui n’a visiblement pas sa place dans ses locaux. Il ne comprend d’ailleurs pas ce qu’elle vient faire là, si ce n’est pour semer sa zone. Dorian lâche un soupir, mais ne se démonte pour autant pas, reste de marbre, laissant le silence répondre pour lui. Il a conscience de ne pas être le plus drôle qui puisse exister sur terre et elle n’est en rien responsable de ses malheurs, mais si jusque-là, il a réussi à tenir bon, à se cacher derrière des sourires, Dorian ne peut plus. Son visage est fermé, tandis qu’il hausse un sourcil lorsqu’elle refuse catégoriquement leurs services. Pas de massage, donc. Il l’observe passer devant lui, souffler quelques mots et après qu’elle ait passé le pas de la porte, il se pince l’arête du nez. Elle vient ici, sans savoir exactement ce qui l’attend, pour visiblement voir un mannequin et sort en trombe, en se montrant grossière. Et après c’est lui taré ? « Il y a vraiment des dingues. » commente-t-il, en s’avançant vers sa collègue qui acquiesce. Elle non plus n’a rien compris à ce qui s’est passé. Si Gemma était là, elle saurait trouver les mots pour voir le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide.

Mais elle n’est pas là, Gemma.

Fin du sujet


I keep trying to find my way but all I know is I'm lost without you. I keep trying to face the day I'm lost without you. How my ever gonna get rid of these blues. Baby I'm so lonely all the time. Everywhere I go I get so confused, you're the only thing that's on my mind. I'm lost without you.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. Empty
Sujet: Re: [Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] (Dilas) Bernadette a vu la vierge dans une grotte à Lourdes, j'ai vu Dorian Gray dans son cabinet à Naples. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut