Revenir en haut
Aller en bas


 

- [terminé] If I risk it all ▼ Declan -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Fuorigrotta :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Meena Jatania
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1030 - Points : 1158
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Empty
Sujet: [terminé] If I risk it all ▼ Declan ( le Mer 27 Fév - 2:55 )
Declan & Meena
“ If I risk it all. ”


Jamais une journée n’avait parue si longue à la jeune femme. Et jamais une journée n’avait été si riche en émotions. Entre l’accident de voiture et les retrouvailles plus que bouleversantes, la jeune femme ne savait plus où donner de la tête. Elle avait bien tenté de se plonger dans son travail en espérant que le temps passerait plus rapidement, mais c’était peine perdue. Son esprit était entièrement habité par Declan. Par ses mots, son sourire, son regard, ses lèvres. L’une de ses collègues semble d’ailleurs avoir remarqué son trouble, et s’amuse à la questionner histoire de voir si elle flanchera en lui avouant ce qui se passe. Mais Meena se contente de sourire, le regard rêveur, écartant toutes les questions par des réponses évasives. Lorsque l’heure de rentrer chez elle arrive enfin, elle file à l’appartement, heureuse de le trouver vide. Parce qu’elle ne saurait pas comment expliquer la situation à Naina, sa colocataire. Ainsi, elle file sous la douche, puis se met à fouiller frénétiquement dans son placard pour décider ce qu’elle pourra bien enfiler. Elle pourrait se la jouer provocatrice, la jeune femme ayant encore plusieurs effets du temps de Rome. Mais tout ça… ce n’est pas elle. Et elle est certaine que Declan l’a compris. Ce n’était qu’un rôle qu’elle avait endossé le temps de quelques mois, faute de mieux. Et la seule et unique fois où elle a fait preuve d’un réel talent dans ce métier, c’était lorsqu’elle a dansé pour lui. Ainsi, par désir d’authenticité, elle se contente d’enfiler des vêtements simples, qui lui ressemblent davantage. Un jean ajusté, un débardeur jaune qui met en valeur le teint de sa peau. Quant à sa chevelure, elle la laisse retomber naturellement le long de ses épaules et de son dos, crinière indomptable. Un trait de mascara plus tard, elle se déclare prête.

C’est une jeune femme très nerveuse qui se glisse sur la banquette arrière d’un taxi, donnant l’adresse de Declan. Attendant impatiemment la suite, tout en n’ayant aucune idée de comment les choses vont se dérouler. Il semblait appréhensif quant à son propre comportement, mais la jeune femme n’arrive pas à être effrayée. Peut-être devrait-elle se montrer un peu plus rationnelle, ne pas se jeter aussi facilement dans la gueule du loup. Mais encore là… Même si elle avait une petite voix qui lui soufflait de telles choses à l’oreille, elle ne l’écouterait pas. Parce que tout ça, c’est plus grand que nature, et beaucoup plus fort qu’elle. Il ne s’agit pas seulement d’un désir physique, la chose va beaucoup plus loin. Declan a su la troubler jusqu’au tréfonds de son âme.

Une fois sur place, elle grimpe les deux étages avant de se rendre sur le pas de sa porte. Et elle toque quelques petits coups, son cœur battant à une vitesse affolante, si fort qu’elle l’entend résonner dans ses oreilles. Mais lorsqu’il ouvre la porte et qu’elle croise de nouveau son regard, sa nervosité semble s’apaiser instantanément. Elle tend la main pour trouver la sienne, liant ses doigts aux siens, un sourire effleurant ses lèvres. « C’était interminable, cette attente. », souffle-t-elle en guise de bonsoir, son regard se plongeant alors dans le sien.




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir http://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © beloved. (vava) / Meelan crackships (sandrine)
Messages : 881 - Points : 1712
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko4_r1_250
Âge : 31 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Empty
Sujet: Re: [terminé] If I risk it all ▼ Declan ( le Jeu 28 Fév - 17:28 )
Overcome my fears. Let my heart speak. To be the one I want to be for it.
meena & declan

Au boulot, mes collègues se rendent rapidement compte que je n’ai pas la tête à ce que je fais. Meena occupe toutes mes pensées. Meena et la soirée qui nous attend. J’avoue que nos retrouvailles m’ont sérieusement bousculé. Je m’étais mis dans la tête, après note première rencontre, qu’elle ne resterait qu’un fantasme. Un fantasme fou et enivrant. Et voilà que ce matin, elle percute à nouveau ma vie. Me donnant qu’une envie la retrouver. Mais je ne peux m’empêcher de me dire que cette soirée pourrait  être à double tranchants. Que je pourrais céder à la folie qui m’habite à chaque fois que je suis avec une femme. Même si celles que je fréquente sont loin d’avoir la classe et la sensualité de ma belle danseuse exotique. Et puis Meena a cette pudeur et cette fragilité qui me désarment totalement. Au point que je ne sais plus qui je suis. Ou que je me demande quel homme je pourrais être si je me laissais emporter par ce qu’elle éveille en moi. Un sentiment nouveau et puissant. Intense et envoutant comme elle. Du coup après quelques erreurs débiles, ils me disent de rentrer, de toute façon je ne suis bon à rien. Je rattraperais mes heures durant le weekend, ce qui ravit quelques uns.

Sur le chemin, son visage s’impose. Jamais une femme n’avait éveillé autant d’intérêt chez moi. C’est physique, psychique, déroutant, des sensations exquises qui me font frissonner. Je me demande si je dois m’arrêter pour prendre de quoi manger. Même si j’ai de quoi cuisiner dans mon frigo et mes placards. Mais je ne connais pas ses gouts. A vrai dire je ne la connais pas. Je sais juste qu’elle dégage une sensualité délicieuse quand elle danse. Et que l’alchimie de nos corps est de plus intense quand on se frôle. Je préfère rentrer, je verrais avec elle une fois qu’elle sera chez moi. Tant bien elle repartira rapidement si je joue au con. Vais-je tout simplement savoir me maitriser si nous poussons le jeu érotique plus loin ? Mes pensées me perturbent tellement que je manque d’emboutir la voiture de devant qui freine trop vite. Je vais pour lui gueuler dessus, mais je n’en ai pas réellement envie. L'effet Meena surement ou le fait de penser à elle. Comme si elle avait décidé d’habiter dans ma tête. Cette idée me fait sourire. A croire qu’elle me rend heureux. En tout cas elle ne me laisse pas indifférent. Et c’est bien la première femme à la faire.

Une fois chez moi je vérifie quand le frigo. Puis je file à la douche. Je laisse l’eau me détendre. Et dés que je ferme les yeux, elle est là. Je traine un peu avec la serviette autour de la taille. Je me sers un verre pour calmer les battements de mon cœur qui accélèrent au fur et à mesure que le temps s’égraine. Un instant je me dis que ce n’est pas une bonne idée. La peur de lui faire mal. Et puis il y a son sms, elle sera bientôt là. Trop tard pour annuler. En plus si je suis honnête je n’en ai pas envie. Je m’habille, une tenue simple, un jean et une chemise que je laisse par-dessus. Je ferme quelques boutons, laissant  entrevoir la chaine ornée de la bague de Claddah de mon père. J’essaie d’arranger mes cheveux encore humides, mais ils jouent les rebelles. Puis on tape à la porte. Un dernier coup d’œil à l’appart qui est toujours rangé. « J’arrive. » Mon cœur bat plus fort. S’il continue ainsi Meena va finir par l’entendre même à travers la porte. J’ouvre et nos yeux se kidnappent à nouveau. Putain qu’elle est belle avec ses cheveux qui tombent en cascade sur ses épaules. La couleur de son débardeur rehausse son teint. Et son jean épouse ses courbes avec délice. La vision est exquise. J’en oublie même de lui dire d’entrer. « Désolé j’étais perdu .. enfin vas y entre. » Nos doigts se lient et je réponds à son sourire. « Oui interminable. J’ai carrément été bon à rien aujourd’hui. » Meena a su complètement m’écarter de ma réalité. J’ai du mal à la quitter des yeux comme si elle m’aimantait. Les traits de son visage. Sa bouche. Son regard. Sa silhouette. Tout chez elle m’attire et me donne envie de la gouter encore. De la découvrir de la plus douce des manières. Mais j’ai peur d’en être incapable. « Tu es vraiment une ensorceleuse Meena. » je m'écarte pour la laisser entrer. Je récupère sa veste. « Est-ce que tu veux boire quelque chose ? » Puis je l’attire contre moi doucement. Enserrant sa taille de mes bras. J’ai la sensation de me sentir comme un ado à son premier rendez vous, avec tout à découvrir. Fébrile de faire une gaffe. Mes lèvres viennent naturellement retrouver les siennes. Je vais essayer de me laisser porter par toutes les émotions qui m’enveloppent. La sentant aussi fébrile que moi. Rien précipiter pour ne pas la brusquer et surtout prendre le risque de déraper. Parce que ce soir ce n’est pas envie d’être ce connard là. Ce soir j’ai envie d’aimer. De l’aimer. Mais en suis-je capable ? Meena est-elle capable de maitriser le monstre et de voir l’homme blessé que je suis ? La suite de la soirée nous le dira.


drvgns. / noralchemist. & LipsLikeAMorphine


Meena
The storm in my heart. the hurricane in my soul. the tsunami in my being. But I like these sensations.


Pour réchauffer Meena. [terminé] If I risk it all ▼ Declan 3203843487 Merci Sandrine. [terminé] If I risk it all ▼ Declan 3858275945 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Meena Jatania
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1030 - Points : 1158
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Empty
Sujet: Re: [terminé] If I risk it all ▼ Declan ( le Mer 6 Mar - 2:00 )
Declan & Meena
“ If I risk it all. ”


À l’instant même où elle pose son regard sur lui, sa nervosité s’apaise pour ne laisser place qu’à une puissante sensation de béatitude. Elle n’arrive pas à comprendre ce qu’elle ressent pour lui, sait juste que c’est immensément puissant. Plus grand qu’elle, plus grand qu’eux. Étrangement, ça semble aller bien au-delà de la simple attraction physique, ce qu’elle s’explique mal. Elle tente de rationaliser en se répétant qu’ils ne se connaissent pas, qu’elle ne sait rien et de lui, et pourtant… son attachement est réel. Elle le trouve plus séduisant que jamais, avec ses cheveux humides, sa chemise. Elle est attirée à lui comme un aimant. Un sourire étire alors ses lèvres, alors qu’elle hoche la tête, pouffant d’un petit rire amusé. « Pareille, je ne suis arrivée à rien aujourd’hui. » Elle s’approche de lui, laissant son souffle se mêler au sien, se perdant dans son regard. La tension est si forte qu’elle en serait presque palpable. Elle doit d’ailleurs se faire violence pour ne pas simplement l’attirer vers sa chambre, afin de laisser place à cette pulsion qu’elle veut à tout prix assouvir. Mais chaque chose en son temps. Et puis, le supplice de l’attente a quelque chose d’agréable, elle aime cette tension qui monte en elle, qui la force à se languir de lui.

Une ensorceleuse. Ce n’est pas la première fois qu’il le lui dit, et ça la fait sourire. « Peut-être bien. Mais dans ce cas, je me suis prise à mon propre jeu. », souffle-t-elle, énigmatique, appuyer sa tête contre son torse lorsqu’il la prend dans ses bras. Elle sent sa nervosité, ressent également la sienne qui renaît lentement dans ses entrailles. Mais elle appréhende la suite de la soirée avec hâte, fébrilité. Et lorsque les lèvres de Declan viennent se poser sur les siennes, elle répond à son baiser avec tendresse, douceur. À l’opposé des retrouvailles matinales endiablées. « Je prendrais un verre, mais… Je suis bien, là. Dans quelques minutes? » Elle déposer un baiser léger sur ses lèvres, avant que ses lèvres ne parcourent sa joue, la ligne de sa mâchoire. Elle mord doucement le lobe de son oreille, puis la peau de son cou, avant de simplement appuyer sa tête sur son épaule. Ses mains glissent autour de son corps, caressant les muscles de son dos, prenant plaisir à explorer ce corps malgré la chemise qui entrave sa découverte.

Alors qu’elle caresse sa nuque, elle sent la chaine à son cou, et relève la tête, légèrement curieuse. Son regard se pose alors sur la bague massive qui pend à son cou, qu’elle n’avait pas remarquée avant. « Elle est belle… Elle a une signification particulière? », demande-t-elle en effleurant le bijou du bout des doigts, son regard se levant alors pour se plonger dans le sien. Songeant à quel point elle aimerait pouvoir y lire ses pensées, y découvrir ses secrets.




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir http://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © beloved. (vava) / Meelan crackships (sandrine)
Messages : 881 - Points : 1712
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko4_r1_250
Âge : 31 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Empty
Sujet: Re: [terminé] If I risk it all ▼ Declan ( le Jeu 7 Mar - 10:08 )
Overcome my fears. Let my heart speak. To be the one I want to be for it.
meena & declan

J'ouvre la porte. Le cœur en émoi. Meena est là, encore plus ensorcelante que ce matin. Je me sens fébrile et le trouble se glisse dans mes entrailles. Et si je bousillais tout avant même que quelque chose ne soit ébauché. D'un coup je me sens différent, sans arriver à analyser le pourquoi de ce ressenti. Mon âme est perdue dans un sentiment de bien être, et sa seule présence gomme toute ma douleur, toute ma noirceur. J'ignore comment elle fait. Je ne contrôle pas cette attraction. C'est comme si je n'étais plus sur terre. C'est autant exquis qu'angoissant. Je sais quel homme je suis, même si je me dis que ce n'est pas de ma faute si j'ai été brisé. Mais au final je n'ai rien fais pour arranger les choses. Je me suis juste laissé entraîner par ma douleur et ma honte d'enfant. Je n'ai jamais cherché à faire quoi que se soit pour inverser la donne. J'ai juste accepter me disant qu'il ne pouvait pas en être autrement. En me disant que le monstre façonné par mon défunt beau père ne pouvait pas être dompter, maîtriser, apaiser. Voir disparaître. Et là face à cette beauté fatale je me dis que j'aurais du essayer. Il n'est peut être pas trop tard pour changer. Mais ne vais-je pas l’abîmer avant ? La blesser moralement comme physiquement. Trop tard pour faire marche arrière, vu que je l'invite à entrer. De toute façon il n'y a que ça à faire j'ai pensé à cet instant toute la journée. Et je pense à Meena chaque seconde depuis notre rencontre. Alors je verrais bien ce qu'il adviendra. Souffrir encore ne me fait pas peur. C'est juste pour elle que je tremble.

Et une fois la porte refermée je ne peux me retenir de l'attirer contre moi. Je veux sentir sa douceur, m'enivrer de son odeur, m'embrumer des bruits de son cœur, me perdre dans les méandres des sensations qu'elle fait naître à chaque fois que nos corps se frôlent. A cet instant je me dis que je peux y arriver. Que je peux éviter de tout bousiller. Nos lèvres se font des promesses. Et nos mains rêvent de conquérir des courbes plus intimes. Mon cœur lui n'obéit plus, il dicte sa loi oubliant tous les codes. Et je lui donne le nom d'ensorceleuse encore une fois, je trouve qu'il lui va si bien. Et d'avantage quand mes yeux se perdent dans les siens. Comment peut-elle être pour moi ? Elle est si différente de celles qui traversent ma vie sans la marquer. Comment se fait-il que Meena ait eu ce pouvoir de me mettre à nu, dilapidant toute mes forces en un claquement de doigt. « Si on a été piégé tous les deux, c'est peut être un signe. » Le signe que je peux être sauvé. Le signe que je peux me sortir de cette spirale infernale dans laquelle je suis tombé dés que le connard a posé ses sales mains sur moi. Nos baisers sont tendres, enchanteurs. Alors que ce matin nous n'étions que des affamés. Là on se laisse glisser, envelopper par ses sensations toutes plus exquises. On se goûte, immortalisant cette saveur nouvelle.

Je lui propose un verre. Une manière de me donner de la contenance. De reprendre mes esprits vu qu'elle capture tout mon être. Mais la belle préfère prolonger cette étreinte. Profiter encore de la chaleur qui nous enveloppe. « Pas de souci. On à toute la soirée. » La nuit même si Meena le désire. Et si je suis capable de lui offrir sans déchirer la plénitude qui m'habite. Je la laisse jouer sur ma peau, frissonnant à chaque contact. Continue lui crie mon corps. Va plus loin s'empresse de dire mon cœur. Quand à ma virilité elle s’inonde d'envie vorace, alors que ses doigts s'égarent sagement. Elle finit par attraper ma chaîne, s'attardant sur la bague qui trône sur les maillons. « C'est le seul souvenir que mon père m'ait laissé .. » Je parle bas, soupire face à cette réalité. Je n'aurais jamais subi ce que j'ai subi s'il était resté au lieu de partir comme un lâche en traitant ma mère de salope. « Avant de se tirer alors que j'avais à peine trois ans. » Je parle rarement de tout ça. Je parle rarement de mon enfance, de tout ce qui peut m'y ramener. Trop douloureux, et Meena doit le sentir dans le son de ma voix. « C'est une bague de Claddagh, Un symbole irlandais. Le cœur pour l'amour, les mains pour l'amitié, la couronne pour la loyauté. » Je ne crois en aucun des trois, c'est sûrement pour cela que je la porte au cou, ainsi elle ne signifie rien. Juste un potentiel revenu si un jour je suis dans le besoin. Mais je donne quand même quelques explications à Meena. « Selon comment tu la mets et à quel doigt tu la portes la signification change. C'est en rapport au fait que ton cœur soit libre ou pas. Elle peut même servir de bague de fiançailles ou de mariage. » Je viens avec douceur poser un baiser contre son front. « Tu as percé un de mes secrets. » Puis je m'éloigne un peu. « Vas y installe toi. Je vais nous chercher à boire. »  Je cherche à cacher le trouble que ces simples paroles ont déversé en moi. « Tequila ou Vodka ? Après j'ai du jus d'orange si tu veux y ajouter. » Je me sers un verre de Tequila y ajoute quelques glaçons et j'attends la réponse de Meena, avant de revenir vers elle et de m’asseoir à ses côtés. Je ne sais pas comment j'arrive à résister car là j'ai juste envie de lui sauter dessus et de laisser mon désir guider mes gestes. Mais je veux aussi prendre mon temps et la découvrir de la plus belle des manières. Ma main se pose sur sa cuisse, au niveau du genou, puis elle remonte doucement alors que mes yeux plongent dans les siens. Elle passe sur sa hanche, s'arrête au niveau de la ceinture de son pantalon avant de se glisser sous son débardeur pour enfin trouver sa peau. Rendant le contact plus électrique et plus enivrant. Mon bras libre passe autour de sa taille et je l'attire contre moi pour saisir ses lèvres avec plus de passion. Plus envie de résister à l'attraction qu'elle exerce sur mon être.  



drvgns. / noralchemist. & LipsLikeAMorphine


Meena
The storm in my heart. the hurricane in my soul. the tsunami in my being. But I like these sensations.


Pour réchauffer Meena. [terminé] If I risk it all ▼ Declan 3203843487 Merci Sandrine. [terminé] If I risk it all ▼ Declan 3858275945 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Meena Jatania
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1030 - Points : 1158
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Empty
Sujet: Re: [terminé] If I risk it all ▼ Declan ( le Dim 10 Mar - 16:14 )
Declan & Meena
“ If I risk it all. ”


Un signe. L’idée lui plaît, d’autant plus qu’elle lui avait effleuré l’esprit. Quelles étaient les chances pour qu’ils se retrouvent dans la même ville, pour que leurs voitures s’entrechoquent? Pratiquement nulles. Ça a des airs de destinée, et ça lui plaît à la jeune femme. Elle a l’impression qu’un lien indicible les unit, parfaitement inexplicable. Elle n’a passé que quelques heures en sa compagnie et, déjà, il lui semble qu’elle est accro à lui.

Elle l’écoute, alors qu’il lui parle de cette bague, un souvenir paternel qui ne semble pas avoir une signification particulièrement sentimentale à ses yeux. Elle devine que l’abandon n’a pas été pardonné, qu’il le ronge encore de l’intérieur. Mais elle devine également que ce n’est peut-être pas là la source de cette rage qui l’habite, qui a fait de lui l’homme qu’il est. Avec le temps, peut-être qu’il lui fera suffisamment confiance pour lui confier les réelles raisons. Mais, déjà, elle se sent plus proche de lui. « Je suis désolée, qu’il soit parti… », souffle-t-elle, sincère. Un sourire apparaît sur ses lèvres alors qu’il lui explique la signification des symboles de la bague, se demandant d’ailleurs comment il positionnerait la bague. Jugeant toutefois sa curiosité trop précoce pour oser poser la question. La jeune femme fait quelques pas pour aller s’assoir sur le canapé, alors qu’il lui prépare un verre. « Je porte un bijou de ma mère, également. », avoue-t-elle en lui montrant l’une des bagues qui ornent ses doigts. « Quand je suis partie, j’ai pris autant de bijoux que je le pouvais. Ça a payé mon billet d’avion, ma chambre durant mes premiers jours à Rome. J’en ai gardé une. Pour me rappeler d’où je viens, ce qu’on m’y a fait. » La plupart des gens voudraient sans doute tout oublier, tourner définitivement la page sur des années de souffrance. Mais, d’une certaine manière, cette bague est également un symbole de liberté pour la jeune femme. Un souvenir de ce qu’elle a vécu, une preuve qu’elle y a survécut. En voyant les marques qui parcourent son corps, il a sans doute compris que sa vie en Inde n’était pas clémente. Qu’elle a également souffert, que son départ avait sans doute les allures d’une fuite. « La même chose que toi. », répond-elle quant au choix de l’alcool, le suivant du regard lorsqu’il vient la rejoindre sur le canapé.

Sa main effleure sa cuisse, puis sa hanche, et Meena sent un long frisson la parcourir toute entière. Sa main qui s’aventure sous la peau de son débardeur ne fait qu’augmenter le désir déjà tellement puissant qu’elle ressent pour lui, et elle se laisse attirer contre lui, passant une jambe par-dessus les siennes pour s’assoir sur ses cuisses. Leurs lèvres se retrouvent dans un baiser affamé, impatient, leurs langues se mêlant l’une à l’autre dans une danse délicieusement lascive. Ses mains se posent sur son torse, avant d’entreprendre de détacher les boutons de sa chemise un à un. Puis elle fait glisser le vêtement le long de ses bras, avant de séparer ses lèvres des siennes pour poser ses lèvres sur son épaule qu’elle embrasse tendrement. Ses baisers tracent un sillon le long de son trapèze, puis de son cou, l’une de ses mains se perdant dans sa chevelure qu’elle caresse avec tendresse. Elle peut sentir sa virilité qui se manifeste, et meurt d’envie de se fondre en lui, qu’ils ne forment plus qu’un. Assouvir enfin cette soif de lui qu’elle éprouve depuis le premier regard.




AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir http://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © beloved. (vava) / Meelan crackships (sandrine)
Messages : 881 - Points : 1712
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko4_r1_250
Âge : 31 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Empty
Sujet: Re: [terminé] If I risk it all ▼ Declan ( le Lun 18 Mar - 18:34 )
Overcome my fears. Let my heart speak. To be the one I want to be for it.
meena & declan

Le destin ? Est ce lui qui a mis Meena sur ma route ? Après m'avoir fait vivre l'enfer, m'offrirait-il le paradis ? J'ai encore du mal à y croire. Et pourtant quand je plonge mes yeux dans les siens, tout ce que je vois c'est tout ce qu'elle fait naitre. Une palette d'émotion intense. Le trouble. La peur. L'envie. Le doute. La passion. L’indécence. L'ivresse. La déraison. L'insolence. J'oublie le mec façonné par ma honte. Je vois juste l'homme que j'aurais aimé être si l'on ne m'avait pas broyé. Cet homme il m'a toujours échappé, je ne me suis jamais battu pour lui donner la chance d'exister. Pensant cela impossible. Mais face à cette belle exotique, sensuelle, ensorceleuse, je veux le devenir. Je ne sais pas pourquoi. C'est juste écrit au fond de mes tripes. Au fond de mon âme. Au creux de mon cœur. Comme si Meena avait tatoué ma chair avant même que je ne la rencontre. Je n'ai pas envie de rester sage, j'ai juste envie de gouter ce délice donc j'ai juste eu un aperçu. Un aperçu qui me poursuit et qui me saoule de désir vorace. Je veux sentir sa chair nue contre la mienne. Sentir la brulure de son corps contre le mien. Me perdre en elle jusqu'à la délivrance et pourtant je retarde ce moment par peur. Même si mon être s'engorge de désir insolent et puissant.

Je réponds d'abord à sa curiosité, moi qui ne parle jamais ou très rarement de mon père. S'il était resté quel homme aurais-je été ? Je souris juste quand Meena me répond qu'elle est désolée de son départ. Je ne renchéris pas, préférant m'attarder sur la signification de la bague qu'il m'a donné. Je ne sais pas pourquoi je précise autant. Peut être parce que si je lui passais au doigt à cet instant, je la positionnerais pour que l'on comprenne qu'elle est dorénavant prise. Moi qui ne veux jamais m'attacher voilà que je la vois mienne. Alors que nos corps se sont à peine frôlés. Et que je ne suis pas sur d'aller au bout sans tout foutre en l'air. Parce que même si ma virilité montre son impatience, même si ma peau frissonne et que mon cœur s'emballe. La peur est bien là, tiraillant mon être avec rage. Meena s'installe pendant que je vais servir nos verres. Elle se confie sur son passé. Je ne sais pas si Meena a parlé de ce genre de chose à d'autres personnes, mais j'apprécie cette confiance. Ce partage qui prouve que nous sommes deux personnes abimées. De toute façon j'ai bien vu ses cicatrices à Rome quand l'eau a effacé les marques de maquillage sur ses cuisses. « Tu n'as pas eu la vie facile non plus. On est deux écorchés vifs, c'est peut être cette part de nous qui a occasionné notre rencontre. » J'aurais pu ajouter ce qui fait que le feeling soit si intense et puissant. L'alchimie est déjà forte, elle est même exquise, envoutante, enivrante. Je voudrais me laisser couler et pourtant j'angoisse. J'angoisse de la faire souffrir. Je reviens m'installer au prés de Meena. Le cœur et le corps vibrant de ce désir que je voudrais laisser exploser. Je lui donne son verre, lui laisse le temps de boire une gorgée de Tequila. Profitant pour la regarder avec plus d'attention. Je vois le frisson de ses lèvres au contact des glaçons. J'imagine la douce brulure de sa langue à cause de l'alcool. Et puis je salive en pensant à la boisson qui descend dans sa gorge. Je me mets même au supplice à résister de la sorte à l'appel de ses lèvres, de sa peau, de son corps.

Et puis je ne tiens plus et je viens chercher le contact. En douceur, je la sens frissonner, ce qui me donne plus envie de m'inviter sur sa peau. Je l'attire et Meena se retrouve sur mes cuisses. Mon désir devient plus impatient. Le goût de l'alcool sur sa langue me donne envie d'un baiser plus gourmand. Je l'attire d'avantage voulant que nos intimités se frôlent et le tissu qui les sépare ne diminue pas le désir. Au contraire le feu est là incandescent. Sa main défait les boutons de ma chemise, et ses doigts s'approprient ma chair, je soupire contre ses lèvres avant qu'elles ne m'abandonnent pour venir titiller le haut de mon torse, la naissance de mon cou. Ma main sous son débardeur se perd sur son ventre que je sens vibrer sous mes caresses, elle remonte pour stopper au niveau de son soutien gorge. Mes doigts jouent un instant le long du tissu avant de venir caresser sa poitrine. Ses seins pointent gourmands de la caresse que je laisse douce. Le contact contre le tissu m'excite d'avantage. Je pourrais la prendre sur le canapé, mais je veux que cet instant soit parfait. Reste plus qu'à espérer que je sois capable d'y arriver. Je lui enlève son haut vu qu'elle m'a déjà débarrassé du mien. « Tu es tellement excitante. » Ma main abandonne ses seins pour venir rejoindre l'autre au creux de ses reins. Je les positionne sous ses fesses et je la soulève, me levant par la même occasion, Mes lèvres s'emparent des siennes le temps que je la positionne. Le contact est grisant et puis j'avance jusqu'à ma chambre. Tout en marquant sa peau de baiser incendiaire. Elle me fait perdre la tête et la raison. Je n'ai jamais eu envie d'une femme comme j'ai envie d'elle. Je la pose sur mon lit. Je la regarde mordant ma lèvre, les yeux brulant de désir. Ma virilité est à l'étroit dans mon pantalon. Je m'allonge sur Meena. « Si tu savais combien j'ai peur de te décevoir, de ne pas être à la hauteur. Tu mérites tellement que l'on te fasse l'amour avec respect et douceur. Et moi je ne suis qu'une brute qui sait juste baiser. » Je murmure les yeux perdus dans les siens. Elle m'a promis de m'apprendre. D'apprendre même ensemble. Je tremble alors que mes doigts frôlent son aine avant de passer sur sa féminité. « J'ai envie de te gouter. » Je défais le bouton et la fermeture éclair de son pantalon. Ma main glisse contre le tissu de sa culotte. Difficile d'ignorer son désir même au travers du tissu je le sens. Mais je veux y aller pas à pas. Je veux l'enivrer de désir. Je veux la sentir au bord du gouffre avant de la faire succomber. Je veux en être capable. Ne rien brusquer pour que la bête se fasse dompter par la belle.
 

drvgns. / noralchemist. & LipsLikeAMorphine


Meena
The storm in my heart. the hurricane in my soul. the tsunami in my being. But I like these sensations.


Pour réchauffer Meena. [terminé] If I risk it all ▼ Declan 3203843487 Merci Sandrine. [terminé] If I risk it all ▼ Declan 3858275945 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Meena Jatania
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1030 - Points : 1158
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Empty
Sujet: Re: [terminé] If I risk it all ▼ Declan ( le Sam 23 Mar - 3:57 )
Declan & Meena
“ If I risk it all. ”


Il a raison, et elle le sait. C’est peut-être d’ailleurs ce qui explique le lien si unique qui semble les lier tous les deux. Deux êtres marqués par la vie, blessés par des gens en qui ils auraient dû avoir confiance. Deux êtres humains meurtris, qui se trouvent sans même s’être cherchés. D’une certaine manière, Meena se reconnaît en lui, ou du moins perçoit la même douleur qui l’a elle-même habitée durant de trop nombreuses années. Qui l’habite toujours, bien qu’elle s’efforce d’en sortir grandie, plus forte. « Je ne sais pas ce qui t’es arrivé, comme tu l’ignores pour moi. Mais je sais que tu ne le méritais pas. Et moi non plus. Mais ça, ce qui se passe entre nous… c’est mérité. » Après des années de souffrance, ils méritent tous les deux cette part de bonheur, ce vent de fraîcheur qui vient les assaillir alors qu’ils apprennent à se découvrir. Elle a besoin d’y croire, plus que tout.

Elle sent son regard qui la darde alors qu’elle boit une gorgée, et la jeune femme sent la tension monter dans sa poitrine, dans son bas ventre. Jamais elle n’a ressenti une telle attirance pour qui que ce soit, jamais elle n’aurait même cru la chose possible. Et Declan semble bien percevoir les choses de la même manière, alors qu’il l’attire à lui en l’embrassant avec passion, Meena y répondant avec la même fougue. Entre ses bras, elle se reconnait mal, elle qui a toujours été tellement soumise, craintive. Il lui retire son haut, et elle sent la chaleur de son torse irradier contre sa poitrine. Lorsqu’il se lève, elle enroule ses jambes autour de son bassin, l’embrassant avec une ardeur qu’elle ne se connait pas, son cœur battant si fort dans sa poitrine qu’elle se demande s’il ne peut le sentir. Et alors qu’elle s’allonge sur le lit, qu’elle sent la nervosité grimper en flèche, elle plonge son regard dans le sien. Son index vient effleurer sa joue, puis ses lèvres, alors qu’elle secoue doucement la tête à ses paroles. « On prendra notre temps. Je te l’ai dit, on va apprendre ensemble… », souffle-t-elle contre ses lèvres, avant d’étouffer un gémissement de désir lorsque sa main effleure son intimité. Doucement, il détache son pantalon, et Meena cambre légèrement le bassin dans un mouvement incontrôlable. Son désir pour lui prend alors des proportions inouïes, mais elle s’efforce de se montrer plus patiente qu’elle ne l’est réellement. « Je n’ai pas peur de toi. Je te fais confiance. » Elle serait prête à mettre sa vie entre ses mains, s’il le fallait.

Sa main vient trouver la sienne, et elle le guide dans l’exploration de son corps. Elle le force à effleurer la ligne de son cou, puis caresser son épaule, avant de s’attarder le long de son bras. Puis, elle entame une descente vers sa poitrine, laissant ses doigts frôler sa peau, s’attardant légèrement sur cette zone particulièrement érogène qui s’érige sous le contact. Elle exerce une pression sur sa main pour qu’il descende vers son ventre, puis sa hanche, avant de retrouver le chemin de sa féminité qui ne demande qu’à être comblée. « Tu vois… Comment pourrais-tu me décevoir? », souffle-t-elle en le couvant d’un regard transi, alangui. Avant de lâcher sa main, le laissant libre de ses gestes, de répondre à ses désirs et pulsions.



AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir http://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © beloved. (vava) / Meelan crackships (sandrine)
Messages : 881 - Points : 1712
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko4_r1_250
Âge : 31 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Empty
Sujet: Re: [terminé] If I risk it all ▼ Declan ( le Ven 29 Mar - 17:12 )
Overcome my fears. Let my heart speak. To be the one I want to be for it.
meena & declan

Je ne sais pas si un jour j'arriverais à dire à Meena ce que j'ai enduré. Comme j'ignore sur elle partagera ses douleurs passées. Peut être avec le temps et la confiance mais pour le moment j'ai juste envie de profiter de la chance qu'elle me donne. Qu'elle me redonne au final vu le goujat que j'ai été la première fois. Et puis la belle pense que cet alchimie qui est en train de naitre entre nous est mérité. Alchinie bouleversante et envoutante. Un miel sulfureux que j'ai envie de gouter sans aucune restriction, même si je reste fébrile et que je garde aux tripes une peur vorace. L'homme que je suis avec les femmes pourraient bien surgir sans crier gare. Il va falloir que je fasse tout pour le maitriser. Mais difficile face à Meena de maitriser quoi que se soit. Elle me retourne, met mon esprit sans dessus dessous, elle enivre ma peau, brule mon être, tout en me consumant de la plus exquise des façons. Elle me rend fou. Fait remettre en question tout ce qui a marqué ma vie depuis des années. Elle me donne envie d'être un autre. Un homme qui pourrait la séduire et faire naitre le désir d'une autre relation. Mais pas la peine de précipité les choses, pas la peine de vouloir courir avant de savoir marcher. Faut d'abord que je réussisse mes premiers pas et à la vitesses ou vont les choses l'exercice va être des plus complexe. Car elle est douée pour embrumer ma raison et incendier mon être.

Alors je ne résiste pas à l'envie, non au besoin, de l'avoir contre moi. Je veux sentir son souffle chaud et doux effleurer le mien. Je veux sentir ses lèvres avides kidnapper les miennes. Je veux sentir son corps se faire insolent et rendre le mien indécent. Le baiser est fougueux et rester raisonnable semble complètement déraisonnable. Alors j'ose découvrir un peu plus. J'ose m'inviter d'avantage sur son être tout en l'invitant en à faire de même. Son cœur semble répondre en écho au mien et à cet instant c'est tout ce qui compte. Elle est autant troublée et perdue que moi. Ensemble nous réussiront surement à trouver le bon chemin. A éviter les embuches et à faire que nos douleurs deviennent nos forces pour donner un ce moment une saveur nouvelle. Je ne veux plus rien d'illusoire, je veux du concret et c'est ce que je cherche en l'amenant dans ma chambre. Elle enlace ma taille de ses jambes. Je la sens presque trembler contre moi. A part que cela soit moi qui tremble à son contact. En tout cas elle me happe dans un tourbillon donc je n'ai pas envie de sortir. Pas tout de suite. Ni plus tard. Ni jamais. Une fois posée sur mon lit, je l'effleure avec douceur, tout en titillant du bout des doigts ses parties sensibles, de quoi me rendre fou en la sentant si réceptive. La peur à nouveau s'empare de moi et elle me rassure sur le fait qu'on va apprendre ensemble. Son corps se cambre la rendant plus désirable. « Je te fais confiance aussi. Tu m'affoles tellement. J'ai la sensation de perdre ma raison, de perdre tout contrôle. Tu es tellement sensuelle quand tu te cambres de la sorte. »

Mon impatience est là dansante au creux de mes reins. Mais je veux la maitriser de peur de tout brusquer et de tout briser. C'est tellement beau. Terriblement érotique, et le meilleur reste à venir. Le meilleur et le plus exquis. La main de Meena s'empare de la mienne guidant mes caresses. Je découvre ses courbes avec plus d'attention sous le tempo qu'elle met en place. Son cou, son épaule, son bras, sa poitrine qui se charge de désir, c'est grisant de voir à quel point elle frissonne sous le contact de mes doigts. Elle continue à entrainer ma main sur son corps ouvrant la voie au désir qui s'intensifie. Mes yeux plongent dans les siens. Mes lèvres recouvrent les siennes. Puis sous l'impulsion de sa main, ma main arrive à son ventre, puis sa hanche avant de retrouver à nouveau sa féminité. « Parce que je déçois toujours. Parce que je ne sais pas faire autrement. On ne m'avait jamais donner la chance d'apprendre avant toi. » Je presse un peu plus mes doigts contre sa féminité toujours à travers le tissu. De ma main libre j'attrape une de ses mains que je porte à mes lèvres. Je l'embrasse avec douceur avant le jouer avec la langue sur ses doigts. « Tu es exquise. Caresse moi. » Je ne la lâche pas des yeux alors que je passe la barrière du tissu pour enfin frôler sa peau humide et chaude. Je veux lui donner du plaisir, je m'attarde sur sa féminité avec lenteur. Je partage rarement ce moment avec les femmes avec qui je couche. Les préliminaires j'y passe outre. Mais là d'éveiller son désir me rend encore plus en demande sur le plaisir que Meena fait naitre sous son toucher, ses baisers et ses caresses. Et puis poussé par l'envie de la découvrir d'avantage mes doigts se font plus conquérants partant à la découverte de sa fleur ouverte et prête à recevoir la brulure  d'une douce possession. Alors que sa main emprisonne ma virilité dans un va et vient délicieux. « Oui fais moi perdre pied. » Je veux me perdre en elle mais avant je veux que l'on se perdre dans le jeu de l'ivresse alors que nos peaux ne sont pas encore  entièrement nues. Mais de la voir en moitié vêtue la rend encore plus désirable.
 

drvgns. / noralchemist. & LipsLikeAMorphine


Meena
The storm in my heart. the hurricane in my soul. the tsunami in my being. But I like these sensations.


Pour réchauffer Meena. [terminé] If I risk it all ▼ Declan 3203843487 Merci Sandrine. [terminé] If I risk it all ▼ Declan 3858275945 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Meena Jatania10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Meena Jatania
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4224-how-to-save-a-life-meena http://www.ciao-vecchio.com/t4246-everyone-s-heart-doesn-t-beat-the-same-meena
Faceclaim : Tina Desai + ©Ealitya, Solsken
Messages : 1030 - Points : 1158
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko2_250
Âge : 30 ans.
Métier : Assistante de direction.
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Empty
Sujet: Re: [terminé] If I risk it all ▼ Declan ( le Jeu 4 Avr - 4:30 )
Declan & Meena
“ If I risk it all. ”


Les mots qu’il prononce la font vibrer toute entière, elle qui n’a jamais été habituée à être ainsi complimentée. Si les hommes du bar où elle dansait étaient parfois généreux en compliments, ceux-ci ne comptaient pas pour la jeune femme. Son époux n’a jamais eu la moindre parole douce à son égard, ses parents encore moins. Mais lui… lui. Le son de sa voix, chaude et suave, suffit à émoustiller la jeune femme. Son souffle contre sa peau la fait frissonner d’envie, les mots prononcés la font fondre de désir. Elle veut se perdre en lui, avec lui. Elle le guide, afin qu’il découvre son corps dans des gestes plus doux, et il suit parfaitement le rythme qu’elle impose. La jeune femme a du mal à suivre le tempo, tant elle a envie de lui, mais elle s’efforce d’y aller doucement, de les laisser d’apprivoiser l’un l’autre. Parce qu’elle aussi doit apprendre. Elle qui n’a jamais connu le plaisir dans les bras d’un homme est hors de sa zone de confort. Jamais elle n’a pris le temps de découvrir un corps qu’elle désirait, se contentant d’écarter les jambes selon le bon vouloir de son mari qui la prenait sauvagement, durement, violemment. Elle c’est que c’est un risque, encore aujourd’hui, parce que Declan le lui a ouvertement confié. Mais, pour lui, elle est prête à prendre une chance, parce qu’elle sent jusqu’au plus profond de son âme qu’il en vaut la peine. Elle ne saura jamais s’expliquer ce qu’elle ressent pour lui, tout est tellement puissant, alors qu’ils se connaissent à peine… Mais elle sent déjà qu’il est là pour rester, et qu’une grande part d’elle-même lui appartient entièrement.





AVENGEDINCHAINS


+If I risk it all+
I've spent a lifetime running and I always get away. But with you I'm feeling something that makes me want to stay.

Noot Noot:
 
Revenir en haut Aller en bas
Declan O'Reilly10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Declan O'Reilly
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4363-ames-sensibles-s-abstenir http://www.ciao-vecchio.com/t4368-le-connard-de-service-a-votre-service#139421
Faceclaim : Vinnie Woolston © beloved. (vava) / Meelan crackships (sandrine)
Messages : 881 - Points : 1712
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Tumblr_plg57b0O2Y1rry1nko4_r1_250
Âge : 31 ans né le 17/02/1988 à Dublin
Métier : Agent animalier au zoo Di Napoli
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Empty
Sujet: Re: [terminé] If I risk it all ▼ Declan ( le Lun 8 Avr - 18:18 )
Overcome my fears. Let my heart speak. To be the one I want to be for it.
meena & declan

Chaque baiser, chaque caresse, sont d'exquises brulures. Je voudrais que ces sensations ne finissent jamais. Je voudrais même qu'elles me gagnent d'avantage. C'est grisant et enivrant. Délicieusement excitant. Il n'y a pas d'indécence ou d'insolence entre nous. Nos gestes sont sensuels et érotiques, même s'ils semblent parfois maladroits. Ce qui les rends encore plus importants et leurs donnent une place toute particulière sans que j'en comprenne réellement le sens. Que veulent dire tous ces picotements que ses doigts et ses lèvres éveillent sur ma peau ? Que veulent dire tous ses frissons qui s'emparent de mes reins, de mon bas ventre ?  Et qui déversent au creux de ma virilité le flot incendiaire de désir. Que veulent dire toutes ses sensations nouvelles qui étreignent mon cœur ? Meena enflamme mon corps de façon divine. Je n'ai jamais éprouvé ces émotions. L'envie de prendre mon temps et de faire durer la joute. L'envie de partager cet instant dépasse le besoin de la prendre immédiatement, comme j'ai tendance à le faire. En pensant juste à ce que mon corps réclame en oubliant le sien. Je n'ai pas envie de la baiser. Je n'ai pas envie de ce contact juste sexuel, vulgaire et sauvage que j'offre aux femmes qui partage mon lit. Non elle je veux la traiter comme une reine. Lui donner et recevoir en retour. Je veux juste l'aimer, moi qui ne m'en suis jamais senti capable. A croire que ma belle danseuse exotique est en train d'apprivoiser la bête en moi pour faire naitre l'homme que je n'ai jamais été. Et ce qu'elle réveille me plait terriblement. Ce que sa bouche engendre comme sensations en se liant à la mienne, m'envoute. Tout comme ses doigts sur ma peau. Ou mes doigts sur la sienne. Alors je me laisse porter par ce désir puissant qui gonfle d'avantage mon désir. Qui envahit chaque parcelle de mon être balayant des interdits et m'offrant un chavirement délicieux.

 

drvgns. / noralchemist. & LipsLikeAMorphine


Meena
The storm in my heart. the hurricane in my soul. the tsunami in my being. But I like these sensations.


Pour réchauffer Meena. [terminé] If I risk it all ▼ Declan 3203843487 Merci Sandrine. [terminé] If I risk it all ▼ Declan 3858275945 :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] If I risk it all ▼ Declan Empty
Sujet: Re: [terminé] If I risk it all ▼ Declan ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] If I risk it all ▼ Declan -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Fuorigrotta :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant