Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] Tina | Là pour toi -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Hôpital de Maria di Loreto Nuovo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t4987-dante-o-let-s-set-fire-to-the- http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
Faceclaim : Jamie Dornan © lumos solem.
Messages : 13733 - Points : 10420
[Terminé] Tina | Là pour toi Tumblr_inline_ox3w8tIB3g1tokatx_400
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] Tina | Là pour toi Empty
Sujet: [Terminé] Tina | Là pour toi ( le Dim 3 Mar 2019 - 15:02 )
Appuyé contre l’encadrement de la porte, Dante observe depuis une longue minute son amie, au chevet de sa fille. Depuis l’incendie, cette dernière se trouve reliée à une machine qui la maintient en vie. Pas un seul geste. Uniquement des ombres au tableau, venant salir le paysage. Il sait ce que ça fait d’avoir quelqu’un à qui l’on tient dans un sale état et il n’y a pas grand-chose à faire, si ce n’est être là, disponible. Et c’est ce qu’il s’apprête à faire : lui apporter du soutien. C’est ce dont il avait besoin lorsque son père se trouvait dans un sale état ; qu’on ne lui dise pas de belles choses, qu’on n’avance pas que tout ira pour le mieux, que d’ici quelques jours, il sera rétablit, que ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir, non. Juste qu’on ne le laisse pas vivre cette épreuve seul, même si sur le moment, il n’était pas apte à demander quoi que ce soit. Discrètement, il entre dans la pièce, se place derrière Tina et pose ses mains sur sa taille pour la ramener tout contre lui. Ses bras l’encerclent avec tendresse et ses lèvres se posent sur ses cheveux, puis sur sa tempe où il dépose un baiser. Il n’aime pas la voir comme ça, dans cet état d’urgence, où la tristesse prenne le dessus sur tout le reste. Il n’aime pas cette situation dans laquelle elle se trouve. Cette personne qui a souhaité se suicider avait sans doute des raisons de se plonger dans l’obscurité définitivement, n’avait pas la force de continuer à se lever le matin, mais en choisissant cette option, elle n’a pas pensé aux conséquences et à tous ceux qu’elle touchait, au mal que ça engendrait. La souffrance, les plaies ouvertes. « Je suis là. » Pour elle, pour l’épauler durant cette épreuve difficile. Il aimerait récupérer tout le poids qu’elle porte sur son dos, pouvoir troquer ses larmes contre des sourires. A défaut d’être en mesure de le faire, il l’enlace avec bien plus de fermeté. Il l’aime sa Tina. Avec le temps, c’est devenu bien plus qu’une attraction pour lui. Ce n’est pas une simple première fois qu’il a désiré plus que tout. Ce n’est pas seulement une amie à qui il est attaché. C’est sa plus proche amie à qui il ramène des perruques, jouant le modèle. « Qu’est-ce que disent les médecins ? » Il espère que ce ne sont pas de mauvaises nouvelles, qu’au pire des cas, il n’y a aucune évolution. Et en même temps, il sait que ça doit être difficile de ne pas voir un signe de vie… Mais il aime à croire qu’il reste de l’espoir. Et c’est ce à quoi elle doit se raccrocher.



Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Danya



Dernière édition par Dante Galeone le Dim 14 Avr 2019 - 15:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1073 - Points : 2119
[Terminé] Tina | Là pour toi 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[Terminé] Tina | Là pour toi Empty
Sujet: Re: [Terminé] Tina | Là pour toi ( le Ven 8 Mar 2019 - 16:54 )
Le regard perdu dans les traits de Priya, Tina n’avait pas bougé depuis plusieurs minutes déjà. Elle ne faisait rien et ne pensait à rien non plus. Elle était juste là. Au bout de plusieurs semaines passées dans cette chambre stérile, elle s’était rendue compte que de s’asseoir lui donnait l’impression d’être impuissante, et que de rester debout lui donnait l’impression d’être inutile. Quitte à choisir entre les deux options, elle opta pour la seconde. Les larmes avaient cessé de couler depuis plusieurs jours pour laisser place à un vide qui engourdissait tous ses membres, au point de ne plus être capable d’en verser une seule. Si d’un côté elle trouvait qu’il y avait du progrès dans sa façon de contrôler son chagrin, elle aurait voulu être capable d’en dire autant concernant l’état de sa fille. Mais à part attendre, elle ne pouvait pas faire grand-chose et visiblement, les médecins non plus. Dans un soupir, elle croisa ses bras sur sa poitrine pour changer de jambe sur laquelle elle s’appuyait, ne bougeant toujours pas d’un poil du lit de sa fille. Le regard toujours noyé dans le visage de la jeune fille, elle se rendit compte qu’elle n’était plus seule uniquement lorsqu’elle sentit une pression sur sa taille qui la ramenait en arrière. Un mince sourire sans joie au coin des lèvres, elle n’avait même pas besoin de se retourner pour savoir de qui il s’agissait. Très peu de personnes pouvaient se permettre de tels gestes avec elle au risque de recevoir un coup de poing dans les dents, donc par élimination… Le son de sa voix qui confirma ses déductions, obligea Tina à se tourner pour lui faire face sans pour autant briser l’étreinte. Au contraire, elle le serra dans ses bras avec le peu de force qu’il lui restait, posant sa tête sur son épaule où elle ferma les yeux quelques secondes pour sentir sa présence près d’elle. Et contre toute attente, une larme roula le long de sa joue. Elle qui pensait en avoir fini avec ça, s’était trompée. Doucement, elle se détacha de leur étreinte et passa une main sur ses joues pour les sécher, et reporta son attention sur sa fille. « Pas grand-chose. Selon eux il y a peu de chances pour qu’elle se réveille, mais qu’est-ce qu’ils en savent. » Lâcha l’Indienne dans un rire sans joie, les yeux toujours rivés sur Priya. Ils en savaient sûrement plus qu’eux, mais elle se refusait de croire qu’elle ferait mieux de la débrancher. « Tu es rentré depuis quand ? Tu repars quand ? » Demanda soudainement Tina en se tournant vers Dante.


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t4987-dante-o-let-s-set-fire-to-the- http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
Faceclaim : Jamie Dornan © lumos solem.
Messages : 13733 - Points : 10420
[Terminé] Tina | Là pour toi Tumblr_inline_ox3w8tIB3g1tokatx_400
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] Tina | Là pour toi Empty
Sujet: Re: [Terminé] Tina | Là pour toi ( le Dim 10 Mar 2019 - 18:36 )
Ses bras se resserrent autour de sa silhouette et la tête inclinée, Dante fixe ce visage, ses yeux fermés et cette larme qui roule le long de sa joue. Il s’empresse de la cueillir avec son index, caressant avec tendresse sa peau, le cœur meurtri par le spectacle qu’elle lui offre. Elle qui dégage tant de joie habituellement, qui ne manque pas de le faire rire avec ses propositions douteuses et qui l’ont parfois amené à faire des choses qu’il n’aurait jamais fait en temps normal. Comme poser avec des cheveux qui ne sont pas les siens. Contre lui, il la sent si fragile, fébrile… Il aimerait tant pouvoir être plus utile, mais à défaut d’avoir le remède miracle en sa possession, il a quelques petites options qu’il a apportées avec lui au cas où elle déverserait un flot de larmes. Et ce serait justifié : les dires des médecins ne sont pas rassurants. Ils s’appuient sur des faits scientifiques, loin de ce qui peut réellement se passer dans la réalité. Mais comment être positif avec de tels propos ? Ce sont des experts. Dante contient un soupir et plante son regard sur sa fille, immobile. A cause d’une personne qui n’a pas mesuré les conséquences de ses actes, qui a agit égoïstement, pensant à sa propre souffrance… Et si Dante comprend la douleur des gens, il juge à l’instant, tout en s’efforçant de rester impassible : elle n’a ni besoin de sa colère, ni besoin qu’il critique les morts. « Il y a quelques heures. Et je dois repartir demain matin, mais je vais reculer mon départ. T’as besoin de te changer les idées, de ne pas être seule. » Et il ne compte pas la laisser comme ça, avec ses pensées morbides, en se ressassant les recommandations du corps médical. Certes, rien ne sera suffisant pour laisser de côté ce qui se passe ici, mais il peut au moins essayer. « On peut se rendre à la SPA pour déguiser tous les chats et chiens, leur mettre des perruques et les prendre en photo pour ton compte Instagram. » D’un geste protecteur, il embrasse sa tempe. C’est une proposition débile, mais elle a le mérite d’exister. « Tu t’es alimentée ? » Il en doute et encore une fois, il le comprend tout à fait ; n’importe qui à sa place n’aurait pas la moindre envie de manger ne serait-ce qu’un yaourt. Pourtant, il trouve ça important.



Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Danya

Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1073 - Points : 2119
[Terminé] Tina | Là pour toi 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[Terminé] Tina | Là pour toi Empty
Sujet: Re: [Terminé] Tina | Là pour toi ( le Mer 13 Mar 2019 - 19:12 )
Après avoir répondu à la question de Dante, Tina resta un moment silencieuse pour admirer sa fille qui dormait toujours paisiblement. L’Indienne savait que sa façon de penser ne l’aidait pas à se préparer au pire voire à l’éventuel à cause de ce que lui disait les médecins, mais elle n’était pas encore prête à dire au revoir. Elle n’avait pas envie de serrer une personne de plus dans ses bras pour la dernière fois, et faire avec elle le parcours vers sa dernière demeure. Elle l’avait déjà fait des années plus tôt avec son mari et s’était toujours refusée de revivre ça. Et malgré ce qu’on pouvait croire, la jeune femme n’avait rien de stupide et savait très bien que la mort ne prévenait pas. Mais aucune mère ne devrait avoir à enterrer son enfant. Par conséquent, il était hors de question qu’elle dise au revoir à Priya. « Tu recules ton départ rien que pour moi ? Je suis flattée. » Répondit Tina sur un ton d’humour à peine perceptible à cause de la fatigue, un sourire au coin des lèvres qui se fondit dans ses traits tirés par la fatigue. Bien qu’elle ne releva pas la seconde partie de sa phrase, l’Indienne ne pouvait qu’être d’accord. Elle avait déjà fait le tour de la chambre aseptisée dans laquelle elle se trouvait, et devait avoir déjà compté tous les carreaux du plafond au moins deux fois. Elle avait besoin de distraction et si elle pouvait en avoir avec le loisir de rester sur place, elle ne disait pas non. Replaçant doucement la couverture sur sa fille, elle poussa un soupir, lasse de la voir dans cet état qui n’avait pas l’air de vouloir évoluer. La proposition de Dante suspendit le geste de l’Indienne qui dans un mouvement lent, tira sur la couverture pour bien la placer sur Priya. Si en temps normal elle aurait sauté sur une occasion pareille, là elle préférait réfréner sa joie. Pas parce qu’elle trouvait l’offre inintéressante, au contraire, déguiser des chiens était le passe-temps préféré de Tina. La raison pour laquelle elle était intriguée, c’était parce que ça venait de l’Italien. Dante. Qui en temps normal roulerait des yeux jusqu’à se les bloquer à chaque fois que Tina lui montrer ses nouvelles créations pour les animaux. L’étonnement dans son regard s’accentua encore un peu plus lorsqu’il déposa un baiser sur sa tempe. Ah, ça voulait dire qu’il était sérieux ça. « L’offre est alléchante. Mais je ne préfère pas, non… » Un sourire poli étiré sur le visage, elle avait pris un ton assez sérieux, avant de poursuivre sa phrase. « Par contre, je suis sûre que les comateux de cet hôpital n’auraient rien contre un relooking. » Ils étaient plus dociles que les animaux et au moins ça ne nécessitait pas de quitter les lieux. « Ca va. » Haussant doucement les épaules, elle ne se souvenait plus vraiment de quand remontait la dernière fois où elle avait mangé quelque chose. Voyant cependant où il veut en venir par cette question, elle décida de détourner la conversation en tirant une chaise à côté de celle où elle s’asseyait d’habitude, et lui prit la main pour l’inviter à s’asseoir comme elle. « Bon, toi qui est ma source de distraction officielle, raconte-moi un peu les nouvelles du monde. Comment va ton père ? Et toi comment tu vas ?»


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t4987-dante-o-let-s-set-fire-to-the- http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
Faceclaim : Jamie Dornan © lumos solem.
Messages : 13733 - Points : 10420
[Terminé] Tina | Là pour toi Tumblr_inline_ox3w8tIB3g1tokatx_400
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] Tina | Là pour toi Empty
Sujet: Re: [Terminé] Tina | Là pour toi ( le Dim 17 Mar 2019 - 16:30 )
« Ca t’étonne vraiment ? » Tina lui est importante, nécessaire. Elle fait partie intégrante de sa vie, l’a soutenu dans les pires moments. Ce n’est qu’un juste retour des choses. Il a besoin d’être là pour elle. A côté, son travail peut attendre. De plus, il a d’ores et déjà trouvé un remplaçant. Son collègue vient de répondre à sa demande par texto, lui rendant une fière chandelle et appuyant qu’il lui en devra une, le jour où sa femme découvrira qu’il couche avec sa meilleure amie. Bien, bien. Lui-même vient d’apprendre la nouvelle, mais ne commente pas, se contente de ranger son téléphone dans sa poche et donner toute son attention à sa meilleure amie. Il s’assoit à ses côtés, saisit sa main dans la sienne pour la serrer tendrement. Une douce pression pour lui faire savoir qu’elle n’est pas seule dans son épreuve. « Tu es en train de m’arnaquer. Mais j’accepte. » Parler de tout, de rien, de sa vie… Pourquoi pas si ça peut l’aider à se changer les idées. Alors même s’il n’est pas franchement à l’aise à la pensée de s’attarder sur des sujets sensibles, comme Leila, il joue le jeu malgré tout. « Il va bien. Il est encore fatigué, mais il se remet doucement. Je suppose qu’il va lui falloir du temps pour se remettre complètement. » Et ça lui va. Il préfère ça que le savoir six pieds sous terre. Il n’aurait pas supporté perdre l’une des rares personnes qui l’ont aidé alors qu’il n’était qu’un adolescent paumé. Il a pris le rôle d’un père aimant, alors qu’il n’y était pas obligé. Grâce à lui, Dante est devenu un homme bon, qui n’a pas mal tourné. « Moi… Ca va. Je crois. La cassure avec Leila n’a pas été évidente. » Tous les deux se connaissaient depuis si longtemps et se côtoyaient irrégulièrement, mais c’était suffisamment important pour qu’il ait pensé, un jour, à former un vrai couple avec elle. Au fil des jours, des semaines, il apprend à tourner la page. « J’ai recroisé la route d’une française. » dit-il, en pensant à son inconnue. Tina est celle qui se trouve au premier rang. Toujours là pour connaître des détails qu’il ne confierait pas à n’importe qui. A l’époque, il n’en avait pas parlé, parce qu’il s’agissait d’une rencontre éphémère et qu’il était convaincu de ne plus jamais la revoir, mais il avait tort. « Elle est mariée. Et je crois qu’elle doit avoir des origines indiennes. A croire que je cherche absolument à trouver ton sosie. » plaisante-t-il, en tournant la tête vers la porte. Une personne âgée passe en déambulateur, très lentement, trop lentement et se risque à observer à l’intérieur de la pièce. Le vieillard s’arrête, jette un œil sur Tina. Ca ne l’étonnerait pas qu’il ait envie de l’épouser ; dans l’enceinte de l’hôpital, c’est sans aucun doute la plus belle femme qu’il ait dû voir, alors il semble vouloir en profiter. « Qu’est-ce qu’ils t’ont fait, ces pauvres gens, pour que tu veuilles les rendre hideux ? » Pas les transformer, non, les rendre difforme. Les perruques, si elles sont de qualité, n’appuient pas la beauté des gens, mais plutôt leur laideur.



Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Danya

Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1073 - Points : 2119
[Terminé] Tina | Là pour toi 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[Terminé] Tina | Là pour toi Empty
Sujet: Re: [Terminé] Tina | Là pour toi ( le Dim 17 Mar 2019 - 22:09 )
Haussant les épaules, accompagnant son geste d’un petit sourire, elle répondait à sa question sans avoir besoin de dire un mot. Non, elle n’était pas vraiment étonnée. Elle avait toujours su qu’elle occupait une place importante dans la vie de Dante et que peu importe où elle serait, il trouverait toujours le moyen de venir à elle pour lui apporter le soutien nécessaire. Et c’était réciproque. Enfermée dans ce quotidien morne et triste, Tina avait presque oublié à quel point la présence d’autres personnes pouvait faire du bien au moral. Enfin. Au début elle avait bien essayé de faire venir des gens pour qu’ils lui tiennent compagnie, mais elle abandonna très vite cette manœuvre en se rendant compte qu’ils posaient sur elle un regard de pitié comme si elle avait déjà enterré sa fille. Et c’était loin d’être le cas, parce qu’elle le répéterait tant qu’il le faudra mais elle n’enterrera jamais sa fille. L’ordre des choses ne voulait pas que ce soit elle qui parte en premier.

D’un simple geste, elle l’invita à s’asseoir à côté d’elle avant de lui demander de ses nouvelles. « Tant mieux s’il va bien. » Répondit l’Indienne en caressant de son pouce le revers de la main de l’Italien. En se penchant sur lui personnellement, Tina ne cacha pas son regard inquiet face à sa réponse. Il croyait allait bien. « Je suis désolée. » Souffla l’Indienne d’une petite voix compatissante. Mais pour Dante qui la connaissait bien, il savait qu’elle ne l’était pas. Depuis des années elle n’a voulu qu’une chose : que Leila sorte de sa vie. Et c’est arrivé. Elle n’était pas insensible à la peine qu’avait dû causer cette séparation, mais elle savait qu’il arriverait à remonter la pente et qu’il trouverait cent fois mieux qu’elle. C’est pas comme si on pouvait faire pire de toute façon. L’écoutant toujours parler, elle se pencha pour récupérer la bouteille d’eau qu’elle gardait toujours à côté de sa chaise, et hocha la tête lorsqu’il parla de sa nouvelle rencontre. Une Française. Certains ne perdaient pas de temps. Mais alors qu’elle allait reprendre une autre gorgée de sa bouteille, elle suspendit son geste en ne cachant même pas sa grimace de désapprobation. « Oh Seigneur. » Souffla l’Indienne qui savait déjà où allait mener cette histoire. Parfois, elle se demandait si Dante était au courant qu’il existait des femmes célibataires sur lesquelles jeter son dévolu, au lieu de vouloir s’enticher absolument d’une déjà prise. « Rien, mais j’essaie juste d’égayer un peu leur vie. En plus ils sont plus faciles à gérer que des gens debout, eux ils ne protestent pas. » Répondit l’Indienne, avant d’hésiter à ouvrir à nouveau sa bouche. Quelque chose la chiffonnait dans ce qu’il avait dit au sujet de cette Française, et elle était bien trop fatiguée pour faire dans la dentelle. « Bon. » Lâcha la jeune femme. « C’est quoi son problème à elle ? La Française je veux dire. » Et avant qu’il ne proteste, elle leva le doigt en l’air pour l’intimer de se taire et de l’écouter. « Après les femmes mariées et les Indiennes, ton truc à toi c’est les femmes à problèmes. Donc, c’est quoi le sien ? Elle est unijambiste et a du mal à s’accepter ? Elle tue des poules dans sa cave pour les sacrifier à Satan ? Elle est rousse ? »


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t4987-dante-o-let-s-set-fire-to-the- http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
Faceclaim : Jamie Dornan © lumos solem.
Messages : 13733 - Points : 10420
[Terminé] Tina | Là pour toi Tumblr_inline_ox3w8tIB3g1tokatx_400
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] Tina | Là pour toi Empty
Sujet: Re: [Terminé] Tina | Là pour toi ( le Lun 18 Mar 2019 - 1:41 )
« Oh pas à moi Tina. » soupire-t-il, en roulant des yeux, un brin agacé. C’est dit pour la forme, mais il sait très bien qu’elle ne portait pas Leila dans son cœur. Il lui en a parlé, lui a fait savoir ce qui ne tournait pas rond entre eux. La drogue. Son envie d’être là, ce qui voulait dire qu’entre les lignes, il désirait la sauver, être à la hauteur là où il a échoué lorsqu’il était gamin, avec une mère qui n’en avait que faire. C’était un gosse impuissant, qui n’avait pas toutes les clés en sa possession, qui subissait les écarts de sa maman. Il l’observait faire, était témoin de sa déchéance et voir Leila s’enfoncer dans la poudre blanche et les injections… Il a très mal vécu cette période. « Tu la détestais. » Elle était convaincue qu’il faisait fausse route et elle n’a pas eu tort, mais c’est difficile pour Dante de l’admettre. Difficile de faire face à une histoire à laquelle il se raccrochait et qui avait de l’importance. Leila a compté. Ils n’étaient pas d’accord sur tout, s’envoyaient des piques à travers la figure, mais elle lui était importante. L’italien souffle, et baisse les yeux à la réaction de Tina. Il est finalement soulagé de pouvoir rediriger la conversation vers les malades de l’hôpital. « Ils n’ont pas vraiment le choix. Et même s’ils l’avaient, est-ce que tu leur laisserais, ce fameux choix ? » Il doute. Tina, quand elle sait ce qu’elle veut, elle fait tout pour l’obtenir. La preuve avec les perruques qui l’habillent parfois. Le jour où il a décidé d’être son modèle pour la première fois a été le jour où il s’est mis la corde au cou. Parce qu’une fois, c’est une fois de trop. C’est lui dire que c’est acquis et qu’elle pourra revenir quand elle voudra. Ce qu’elle fait. Il se renfrogne néanmoins, ferme les paupières : ça l’aurait étonné qu’elle laisse passer ce sujet comme une lettre à la Poste. Il entrouvre la bouche, prêt à rétorquer, mais se tait, comprenant qu’elle n’en a pas terminé avec lui. « Tu exagères. Elles n’ont pas toutes des problèmes. Natalina n’en avait aucun ! » s’exclame-t-il, en prenant comme exemple la plus parfaite des créatures. Son ex-petite amie. Ca n’a malheureusement pas duré plus de deux ans, mais ce n’est pas anodin. « Ce n’est pas comme si c’était noté sur leur front quand je les rencontre. » Ni écrit droguée, femme battue. « Et si elle en avait un, qu’est-ce que ça change, au fond ? » C’est écarter le sujet pour mieux le remettre sur le tapis plus tard. Tina ne cèdera pas, mais il n’a pas envie de céder tout de suite. Bien qu’il le fera sans doute. Il lui dit tout.



Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Danya

Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1073 - Points : 2119
[Terminé] Tina | Là pour toi 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[Terminé] Tina | Là pour toi Empty
Sujet: Re: [Terminé] Tina | Là pour toi ( le Lun 18 Mar 2019 - 8:33 )
Face à sa réponse, elle ne pouvait qu’esquisser un sourire avant de rouler les yeux à son tour. Il aurait préféré qu’elle lui dise bon débarras ? Même si elle n’aimait pas Leila et souhaitait qu’un oiseau lui chie sur la tête dès qu’elle sortait de chez elle, ne voulait pas dire qu’elle ne prenait pas en compte la peine qu’elle avait causée chez Dante. C’était d’ailleurs pour cette raison qu’elle se retenait de cracher son venin. Parce que même si ça lui ferait du bien à elle de dire du mal de quelqu’un pour se changer les idées, elle n’était pas certaine que l’exercice soit aussi bénéfique pour son ami. « Détester est un bien grand mot. Je ne lui accordais pas assez d’importance pour en arriver à un tel sentiment. » Rectifia l’Indienne en haussant les épaules. « Disons juste que je suis contente que tu sois enfin sortie de cette spirale sans fin, et que ça te permettra enfin d’avancer. » Mais sans le savoir, elle avait parlé trop vite. Elle aurait dû avoir la puce à l’oreille à la mention de la Française. Mêmes problèmes, juste une autre nationalité. Mais avant de revenir sur ce sujet qu’elle savait délicat, elle préféra rebondir sur les comateux. « A toi je te laisse bien le choix. Tu ne m’as toujours pas donné l’accord pour diriger ta garde-robe je te signale. » Et il valait peut-être mieux. Elle lui faisait déjà porter ses perruques, s’il la laissait prendre le contrôle total de son style vestimentaire, ce serait la porte ouverte à toutes les folies de l’Indienne. Elle profita de ces quelques secondes de silences dans lesquels ils se retrouvèrent plongées pour parler de cette fameuse Française. Même si elle aurait voulu savoir pourquoi avoir utilisé le terme « recroiser », elle décida de filtrer ses questions par ordre d’importance. Et elle commença par la plus évidente. « Ah oui, c’est vrai, il y avait Natalina… » Reconnu Tina l’air pensive. « Rappelle-moi encore pourquoi ça n’a pas fonctionné entre vous ? » Sa question n’attendait pas de réponse parce qu’y répondre ne faisait qu’appuyer ce qu’elle disait. Dante n’était attiré que par les femmes qui avaient besoin d’être sauvées. Et lorsqu’ils se sont rencontrés, elle n’en menait pas large non plus avec son mariage qui battait de l’aile. « C’est vrai, ce n’est pas noté sur leur front. Mais au lieu de partir tu décides de rester, et tu fais des problèmes des autres, les tiens. » Commenta l’Indienne d’une voix lasse. « Vu ta réaction je sais déjà que cette femme a un problème. Pas de si, elle en a un. » Pourvu que ce ne soit pas une deuxième Leila, pensa-t-elle. Qu'elle soit juste rousse. « Tu sais à quel point je t’aime, pas vrai ? Je ne te le dis pas souvent parce que tu m’agaces surtout, mais tu le sais que je t’aime. Ce que je vais te dire vient donc d’un endroit où il n’y a que de l’amour pour toi. » Elle posa à nouveau sa main sur la sienne, et la serra doucement contre sa paume. « Arrête de vouloir sauver tout le monde. Parce que pendant que toi tu sauves ces femmes de leurs tourments, qui te sauves toi, des tiens ? Tu mérites d’être heureux et comment trouveras-tu le temps de te concentrer sur ton propre bonheur si tu es trop occupé à t’occuper de problèmes qui ne sont pas les tiens. » Et elle était sincère dans ses paroles. « Pas tout le monde mérite d’être sauvé. Ou alors pas par toi.»


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Dante Galeone
http://www.ciao-vecchio.com/t4987-dante-o-let-s-set-fire-to-the- http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
Faceclaim : Jamie Dornan © lumos solem.
Messages : 13733 - Points : 10420
[Terminé] Tina | Là pour toi Tumblr_inline_ox3w8tIB3g1tokatx_400
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
[Terminé] Tina | Là pour toi Empty
Sujet: Re: [Terminé] Tina | Là pour toi ( le Mar 19 Mar 2019 - 1:12 )
Lui, il lui en accordait de l’importance. Et encore aujourd’hui. Même s’il y a eu une coupure de contact, il sait très bien que si elle le contactait pour lui demander un service, ce qu’elle ne fera jamais la connaissant, il se montrerait disponible. C’est difficile de passer définitivement à autre chose. Dire « stop » et envoyer balader des années de flirt, de moments passionnés. Mais depuis quelques mois, il le fait. Il ne voyait aucune autre issue à leur relation et à cet instant précis, à bien y réfléchir, il n’en voit toujours pas. Le fait est qu’il ne peut pas passer outre ce problème de drogue et qu’il aurait constamment eu l’impression qu’elle pouvait replonger, à n’importe quel moment et choisir cette chose dangereuse, à lui. Impossible pour lui de vivre avec ça, de passer en deuxième plan, alors qu’il a juste l’envie d’être prioritaire. Qu’on puisse enfin lui dire qu’il compte plus que tout le reste. Même s’il n’en fait pas part à haute voix, il y songe. A son âge, Dante a besoin d’autre chose de plus concret. Encore faudrait-il qu’il aille au-delà de ses craintes ; il est évident que suite à cette histoire, il lui est nécessaire de prendre son temps, ne pas se précipiter et surtout, ne pas se prendre tout de suite la tête avec une histoire qu’il pourrait regretter. Mais est-ce vraiment le cas ? Ce qui se passe entre lui et son inconnue n’est pas banale. « Et tu ne l’auras pas, mon accord. C’est comme laisser la porte ouverte à un psychopathe. C’est dangereux, Tina. » Elle ne peut pas le nier ; elle ferait des choses hallucinantes si elle avait son autorisation. Il n’y a qu’à s’attarder sur les perruques, toutes plus extravagantes les unes que les autres. « Je ne sais pas. Ca ne marchait pas, simplement. » Il y a-t-il de vraies raisons pour que ça ne fonctionne pas ? Dante incline sa tête, voyant bien où elle veut en venir, mais elle a tort. Il n’est pas seulement attiré par les femmes indisponibles et à problèmes… Même si jusque-là, les histoires ayant eu le plus d’importance ont ces critères. Comment se sortir de là, maintenant ? « Peut-être parce que ce n’est pas humain de s’en aller ? Aussi parce que sa présence me fait du bien. » Là, il parle plus précisément de sa Française. Elle lui fait du bien, oui. « Je suis d’accord avec toi, ça n’a rien de simple, mais… » Il soupire, en se remémorant leur dernière nuit. Elle a été riche en émotions. Il a appris qu’elle se faisait battre, a cru que son mari vivait encore avec elle, pour finalement apprendre qu’il était en prison. A côté de ça, il a véritablement aimé ce qui s’est passé entre eux. « Elle m’a fait du bien. » N’est-ce pas ce que l’on doit attendre d’une relation ? Dante se tait, acquiesce d’un signe de tête. Lui aussi, il l’aime très fort et c’est pour ça qu’il ne lui cache rien. Aussi parce qu’ils se parlent franchement, sans passer par quatre chemins. Si elle souhaite lui dire merde, eh bien qu’elle le fasse. Il restera toujours là, dans les parages. Il est donc touché par ce qu’elle lui dit. « Tu sais, parfois, ça vaut le coup de s’attarder sur les problèmes des autres. Qui te dit qu’il n’y a pas une femme à problèmes qui saura s’occuper des miens ? » Et lui provoquer du bonheur, justement. « Je ne sauve pas tout le monde. Le dernier essai a d’ailleurs été un véritable échec. » Qui l’a bouffé de l’intérieur. « Si elle revient, je ne pourrais pas la laisser. » C’est une évidence. Il ne fermera pas la porte au nez à cette inconnue. « Qu’est-ce que je serai devenu si on m’avait tourné le dos pour les mêmes raisons ? »



Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Danya

Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1073 - Points : 2119
[Terminé] Tina | Là pour toi 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[Terminé] Tina | Là pour toi Empty
Sujet: Re: [Terminé] Tina | Là pour toi ( le Mar 19 Mar 2019 - 14:26 )
« C’est toi le danger. » Répondit Tina un sourire dans la voix. Elle se sentait attaqué par de tels propos. Certes si Dante lui donnait l’autorisation de l’habiller, elle se servirait sûrement de lui comme cobaye. Surtout, en fait. Mais c’était parce qu’il était tout beau et qu’il ferait une bonne poupée à habiller. Sa fille était trop grande pour se laisser faire, il ne lui restait plus que l’Italien. Mais étant donné qu’il n’avait aucun sens du style et qu’il ne comprenait pas la vision artistique de Tina, ça rendait les choses plus difficiles.

Lorsque le sujet fut dévié sur un sujet encore plus fâcheux que la folie de Tina, elle en fut presque reconnaissante à son meilleur ami d’être venu vers elle avec ses problèmes, au moins ça l’occupait. Enfin, c’était l’Indienne qui qualifiait ça de problèmes, lui ne voyait pas les choses de la même façon. « Ah. Ca ne marchait pas, simplement. » Répéta Tina en hochant doucement la tête. De Natalina non plus elle n’était pas une grande fan, pourtant c’était sûrement avec elle qu’il aurait eu le moins de problèmes. « Ce qui n’est pas humain c’est de vouloir prendre toute la misère du monde sur ses épaules, Dante. » Chose qu’il n’avait visiblement pas envie de comprendre. Ou du moins, qu’il ne pouvait pas comprendre. Contrairement à Tina, Dante avait un sens de l’empathie beaucoup plus actif qu’elle. Elle n’était pas insensible lorsqu’on venait à elle quand on avait besoin d’aide, mais elle savait quand elle devait faire passer ses besoins et ses envies avant ceux des autres. Pas parce qu’elle était égoïste, mais parce qu’elle se préservait. « Elle t’a fait du bien… » A nouveau dans ses pensées, elle répéta ces mots comme pour mettre de l’ordre dans ses idées, toujours attentive à ce que lui disait l’Italien. Sa main dans la sienne, elle décida de se montrer honnête avec elle parce qu’elle savait que si elle ne l’était pas, personne ne le serait avec lui. Et elle avait toujours préféré une vérité qui faisait mal plutôt qu’un mensonge qui faisait du bien mais qui finirait par causer plus de mal sur le long terme. Elle l’écouta attentivement, hochant parfois la tête, lâchant par moment des soupirs pour ne pas avouer qu’il avait raison. « On va poser le problème autrement. » Reprit l’Indienne qui lui lâcha la main pour placer une mèche de ses cheveux derrière son oreille. « Tu dis qu’elle te fait du bien, et c’est tant mieux. Si elle veut faire partie de ta vie, la moindre des choses c’est qu’elle arrive à te faire te sentir bien quand vous êtes ensemble. » Commença la jeune femme. « Mais… Elle est mariée. Et quelque chose me dit que ce n’est qu’une petite partie du problème qu’elle peut avoir. Est-ce que tu te sens prêt à te lancer dans une relation où tu risques de passer au second plan, encore ? Tu n’as pas envie d’être avec quelqu’un qui ferait de toi sa priorité ? Avec quelqu’un qui ne rajouterait pas des problèmes à ceux que tu as déjà ? » La tête inclinée, elle avait reposé sa main sur la sienne pour qu’il comprenne qu’elle ne disait pas ça méchamment mais juste par inquiétude. « Et pour qu’une femme t’aide à t’occuper de tes problèmes, encore faut-il qu’elle se penche dessus. Pour le moment c’est surtout toi qui t’occupes d’elles, et non l’inverse. » Détournant les yeux pour poser un regard sur sa fille, toujours endormie, elle poussa un soupir. Toujours rien. « Tu penses qu’elle saura te rendre heureux comme tu le mérites ? » S’enquit Tina qui regardait toujours Priya.  


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Tina | Là pour toi Empty
Sujet: Re: [Terminé] Tina | Là pour toi ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Tina | Là pour toi -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Hôpital de Maria di Loreto Nuovo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant