Revenir en haut
Aller en bas


 

- [octobre 2018] even the brave may depend on someone ▸ raffaela -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Miles Jacobsen10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Miles Jacobsen
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146646 http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146647
Faceclaim : mike vogel
Messages : 224 - Points : 750
[octobre 2018] even the brave may depend on someone ▸ raffaela Tumblr_inline_navoiao74W1rb92cn
Âge : 38 ans
Métier : Policier
[octobre 2018] even the brave may depend on someone ▸ raffaela Empty
Sujet: [octobre 2018] even the brave may depend on someone ▸ raffaela ( le Mer 6 Mar 2019 - 23:15 )
« On se revoit la semaine prochaine. Les devoirs que je te demande sont importants. Fais-les, s'il te plaît. »

Un soupir quitte les lèvres du policier alors qu'il se relève, le pas lourd, le coeur gonflé d'une émotion qu'il s'avère bien incapable de canaliser. Leurs séances se déroulent et se terminent souvent de la même façon. Miles débarque dans le bureau avec la certitude d'être prêt à reprendre le vrai travail officiellement, se fait mettre des bâtons dans les roues par l'un des psychologue chargé des équipes policières. Miles va bien. Du moins, il va aussi bien qu'il peut aller après avoir perdu son coéquipier, son meilleur ami, son âme-soeur, comme on les appelait. Tony n'aimait pas particulièrement cette appellation, se contentait de lever les yeux au ciel en secouant légèrement la tête, découragé par l'immaturité de leurs collègues alors qu'il était toujours le premier, avec Miles, à balancer des conneries et à mettre l'ambiance. Ils s'étaient bien trouvés, ces deux-là, c'est ce qu'on racontait partout.

Efficaces et instinctifs.

Miles n'aime pas les devoirs qu'on lui donne et c'est probablement la raison pour laquelle il arrive toujours les mains vides. Dresser une liste de ses émotions, de ce qui le rend triste ou de ce qui le rend heureux, n'a aucun sens pour lui et il se persuade que seuls les enfants réalisent ce genre d'exercice, refuse de se poser pour y réfléchir plus en détail. Il a essayé, quelques semaines auparavant. Il a essayé, mais il a rapidement déchiré la feuille et n'a plus jamais tenté de libérer ses émotions.

Le policier offre à son psychologue un dernier coup d'oeil avant de quitter le bureau et de retrouver la chaleur de la ville. Leurs rencontres le poussent souvent dans ses retranchements et Miles n'apprécie pas particulièrement de voir son assurance et ses certitudes remises en question. Quand il dit qu'il est prêt et qu'il désire retourner travailler, c'est parce que c'est la seule option possible pour lui, parce qu'il croit vraiment être en mesure de retrouver la rue et la patrouille et parce que la paperasse aura raison de sa lucidité.

Il grimpe au volant de sa voiture, mais ne prend pas tout à fait le chemin de la maison, décide plutôt, à la dernière minute, de se rendre chez Adam et Raff. Ses mains cessent enfin de trembler lorsqu'il arrête le véhicule devant la somptueuse demeure et il prend une grande respiration avant de monter les marches qui mènent à la porte.

Et puis, il sonne.

C'est la silhouette de Raffaela qui apparaît devant lui et un demi-sourire étire les lèvres du policier lorsqu'il pose doucement sa main dans son dos pour embrasser sa joue.

« Je vous dérange pas ? » demande-t-il simplement sans oser entrer tout de suite, conscient que sa présence impromptue peut ennuyer le couple. « Je rentrais et je me suis dit que ça faisait longtemps. Je suis venu prendre des nouvelles. » C'est étonnant de la trouver là, d'ailleurs, avec son horaire souvent compliqué et bien rempli.


lakehouse
Oh I miss the comfort of this house. Where we are where we are. The floor under our feet whispers out. Come on in come on in, where it all begins ▬ can you chase the fire away
Revenir en haut Aller en bas
 
- [octobre 2018] even the brave may depend on someone ▸ raffaela -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut