Revenir en haut
Aller en bas


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 

- Une vie trop tranquille est une mer morte. -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Ebba JacobsenJe viens de débarquer parmi les fous
Ebba Jacobsen
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Katheryn Winnick © cosmic light.(avatar) + crack in time (sign) / crackship Ebrew (padawan)
Messages : 94 - Points : 128

Âge : 40 ans à bruler mes ailes à l'adrénaline de l'ivresse de la vitesse.
Métier : Psychologue à la prison de Poggioreale. / Occasionnellement pilote dans des courses illégales de quoi bien arrondir les fins de mois.
Sujet: Une vie trop tranquille est une mer morte. ( le Sam 9 Mar - 18:13 )
Vivre est une aventure, un saut dans l'inconnu, mais en même temps un nouveau départ, une nouvelle création. La vie est une aventure qui doit être sans cesse disputée à la mort.
EBBA JACOBSEN
pré-lien de Miles Jacobsen
Identité :Ebba un prénom qui me va comme un gant vu que ces 4 lettres sont liées à des mots comme farouche, force, combativité et refusant l'échec. Jacobsen mon nom de jeune fille que je porte fièrement au point que j'ai refusé la demande en mariage d'Andrew  le père de mes enfants.

Naissance :Je suis née en Norvège à Trondheim comme Adam avant moi et Miles et Alexandra après moi. J'ai pointé le bout de mon nez le 1er mars 1979 je viens de fêter mes 40 ans il y a peu.

Origines :Norvégienne par mon père Alexander. Italienne et anglaise par ma mère Guilia. Je ne vous explique pas le cocktail explosif que cela donne. Un petit bout du monde à moi toute seule.

Statut :Alors là c'est compliqué. Je suis mère c'est certain et j'ai aimé Andrew le père de mes gosses. Je l'aime peut être encore malgré nos prises de bec. Nos visions divergentes sur la vie de couple. Je dirais le cœur en pause. Avec l'envie de passer la 1ère voir de sauter directement à la 6ème. Avant de repartir en marche arrière. Du coup un statut sentimental bordélique qui ferait paniquer la plus part des gens. Mais j'aime ce bordel organisé que seule moi sait maitriser. Séparé depuis 6 mois pour la énième fois. Est ce que cela va être la bonne ? Peut être. Peut être pas. L'avenir nous le dira.

Métier :Psychologue à la prison de Poggioreale. Un travail éreintant surtout moralement qui me demande d'allier savamment la force comme la douceur. Tout en sachant garder mes distances pour ne pas me bousiller la tête en m'impliquant beaucoup trop dans certains cas. Et pour me la vider d'avantage je joue les pilotes.

Argent :Je m'en sors pas mal financièrement mon travail me rapporte un salaire convenable. De plus je ne suis pas une grande dépensière. Et plus il y a les petits sommes que je me fais en participant à des courses de voitures illicites, du liquide qui sert en cas de coup dur ou de coup de cœur. Ou alors pour mes gosses.

A Naples depuis :1984 suite à la mort de notre père, notre mère a décidé de revenir à Naples pour retrouver sa famille. J'avais un peu plus de 5 ans. Ce fut un grand changement mais je ne regrette pas.

Réfléchie. Je me jette rarement à corps perdu dans l'action. Sauf quand il s'agit de participer à une course, dans ce cas je suis complétement irréfléchie. Passionnée. Mon émotivité et ma soif d'agir me propulsent parfois dans des situations extrêmes. Extravertie. Je m'adapte facilement aux situations. Déconcertante. Je fais part de mes jugements sans détour, froissant parfois sans le vouloir. Confiante. Même trop de temps à autre, ce qui me joue de sale tour. Rigoureuse et redoutable, je sais aussi être souple et douce, autant dans ma vie professionnelle que dans ma vie privée. Intuitive. J'arrive à cerner les gens rapidement ou à voir venir le mensonge. Enfin parfois je me fais aveugler par mes sentiments. Menteuse. Mais pour la bonne cause. Je garde certaines choses pour moi. Protectrice. Au prés des miens. Même si je suis exigeante surtout avec mes enfants. Mais je lui suis avec moi également. Difficile à diriger. J'explose souvent, surtout quand on touche à mes convictions. Fragile. J'évite mais cela m'arrive parfois quand tout part en vrille. Impatiente aussi mais pas dans tous les domaines. Éprise de liberté. Turbulente. Je n'ai pas froid aux yeux. Amoureuse des sensations fortes je me dope à l'adrénaline.

poids :
54 kg
alcool :
1 à 2 verre
cigarettes :
1 à 2 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
Cry to me / Dirty Dancing Solomon Burke


Conclusion de ta vie Conclusion de ma vie ?? Bon déjà elle n'est pas finie ma vie. Alors difficile de tirer une conclusion vu que c'est plutôt le genre de chose que l'on fait à la fin. Mais je peux balancer un petit condensé de ces 40 années.
Alors je me shoote à l'adrénaline depuis pas mal d'année c'est vraiment le top. Même si parfois cela fout la trouille, même si cela donne des sueurs froides à ma famille, enfin quand elle sait. Mais c'est bien mieux que de s'envoyer du poison dans les veines. Ou des litres d'alcool dans le gosier.
La vie peut s'arrêter du jour au lendemain alors autant profiter un max tant que l'oxygène nourrit nos poumons. En plus les miens sont assez sain vu que je fume et je bois très peu. Une bonne hygiène de vie aide à tenir le rythme que je m'impose. Faut bien que je vide mon cerveau de tous les mots que j'entends dans mon boulot. Et de tous les maux que je touche aussi. L'univers carcéral n'étant pas toujours idéal.
Après ma vie même si elle s'arrête demain, aura quand même une conclusion en laissant derrière moi deux beaux enfants fait par amour, avec un homme qui a marqué ma vie. Andrew, celui avec qui j'ai un peu vécu mon Dirty Dancing d'où l'importance de cette musique dans mon existence.
Il y a des choses que je regrette. Des choses que j'aimerais bien réécrire. Mais les années partagées avec Andrew resteront à jamais gravées dans ma chair. C'est surement pour ça que nous quitter est si compliqué. L'alchimie que l'on partage depuis des années nous brule encore. Jusqu'à quand ? Là il vient d'avoir une nouvelle cassure qui dure depuis 6 mois, à voir si celle là sera la bonne ou si encore une fois on se retrouvera.
La vraie conclusion de ma vie, une famille et des gens qui m'aiment, deux enfants extraordinaires, et de l'adrénaline sans modération quitte à me bruler les ailes.

(L'amour familial) Celui d'un père parti beaucoup trop tôt. Celui d'une mère toujours proche. Celui d'un beau-père qui m'aime comme si j'étais sa fille. Et enfin celui de mes frères et sœurs avec qui je partage des moments intenses et différents. Il y a ce sang en commun qui coule dans nos veines, et qui unit notre clan sous la même bannière. Peut importe que le nom de famille soit différent. Jacobsen ou Lazzari. Nous sommes juste les fruits d'un amour puissant. Pour cet amour je serais prête à prendre des risques, à donner ma vie, parce que la famille reste la famille. Même si parfois je cache des choses pour ne pas les froisser ou les blesser. Comment en évitant de dire à Miles pour les courses illicites, alors qu'Adam partage mon secret depuis le début. (L'amour avec un grand A) Ce sentiment étreint mon cœur de diverses manières. Jouant autant des harmonies parfaites que des mélodies douloureuses. Me faisant plier parfois pour me redresser ensuite. Cet amour m'a fait tourner la tête, m'a pris aux tripes. Il a fait souffler, sur mon adolescence, un vent de folie en mettant sur ma route Andrew. Cet amour il nous réunit mais parfois me détruit. Ballottant ma vie au grès de ses tempêtes. Mais il apporte aussi de belles choses, de très belles choses même. Et dans ce cas il se change en amour maternel. Et je le déverse sans modération aux creux des cœurs de mes deux enfants, de nos deux enfants. Matthis et Lisa. (L'adrénaline) J'ai compris très tôt combien pour moi elle était vitale. Combien elle me dopait et me donnait envie de me surpasser. Enfant cela se résumait à de petites ivresses, des petites prises de risques ou j'embarquais Adam et Miles. De toute façon ils adoraient, alors pourquoi s'en priver. En grandissant il a fallu que je puise plus profond dans cette source de sensation démente. J'ai essayé pas mal de folie mais mon cœur a vite trouvé son point de chute. La course automobile illégale. Quadruple doses d'adrénaline. La vitesse. Les interdits. Les défis. Les risques. C'est devenu mon oxygène, ma drogue, une seconde peau. Une peau dans laquelle je me glisse très souvent. Par pur plaisir sans penser que je peux y laisser la vie. Tout ce que je vois une fois installée derrière le volant de ma voiture c'est la route qui s'étale devant moi. Et qui va m'offrir, une fois le mouchoir lâché, une jouissance des plus égoïstes. Les pneus qui crisent. L'odeur de l'asphalte. Et le palpitant qui s'affole. Quoi de plus exaltant. (Mon métier) Je le fais avec passion, et je m'y donne à cent pour cent. Pour moi certains détenus méritent une seconde chance, ce qui parfois fait enrager Miles. De ce côté là on a souvent une opinion qui diverge, ce qui entraine de belles discussions. Chacun défend son bifteck. En plus j'ai une alliée de poids dans nos débat endiablé, ma sœur Aurora, la petite dernière, celle qui ferme la boucle. Elle bosse comme moi à la prison. (Mes plus grandes peurs) Perdre ceux que j'aime. Mourir en souffrant. Voir mes enfants malheureux. Me planter dans une décision et en payer les conséquences. Être torturée, enlevée, séquestrée, violée. Finir ma vie seule. (Mes plus grandes joies) Ma famille quand elle est réunie. Le sourire de mes enfants. Conduire quand la nuit tombe. Ma rencontre avec Andrew. Ma première fois avec Andrew. Le rire de Miles. Le regard d'Adam. La douceur d'Aurora. L'odeur de mes enfants. M'autoriser à être moi. Écouter de la musique en regardant le jour se lever. Profiter de l'instant présent. (Ce que je voudrais avoir le courage de dire) Avouer à Miles que je fais des courses de voitures illégales. Ce n'est pas que son statut de flic qui m'empêche de lui dire, c'est surtout pour le protéger. J'ai peur qu'il réagisse mal, qu'il m'en veuille de prendre de si grands risques. Avec Adam cela a été si facile. Mais je sais qu'avec Miles cela clacherait directement s'il l'apprenait. Comme avec Andrew. Question de caractère. C'est un poids que je porte depuis longtemps, et j'ai appris à vivre avec. Je cherche depuis un bout de temps comment aborder le sujet mais je n'ai pas encore trouver la bonne solution. Je ne désespère pas. (Ce que je rêve de faire) Voir mes enfants grandir et avoir des enfants à leurs tours, mais c'est logique en tant que mère. Refaire ma vie peut être, j'ai essayé avec Andrew mais cela semble une cause perdue. Une autre homme peut être pourrait m'apporter cette stabilité que toute femme souhaite. Et puis j'aimerais avoir la possibilité au moins une fois de courir sur un grand circuit, au volant d'une voiture de sport. Un circuit où je pourrais encore prendre plus de risques, mais des risques calculés. L'adrénaline au bout des doigts glissant sans aucune barrière dans tout mon être. (Les choses que j'aime) Les voitures de sport, les animaux à sang froid, la glace au citron, l'eau pétillante, les bains parfumés, la bande dessinée, avoir les cheveux détachés, la lingerie fine, le chocolat au lait, l'odeur de la cannelle, trainer au lit, dormir nue, manger des bonbons à la fraise, que Miles me fasse la tête, courir sur le sable, être seule derrière le volant, voyager, les cookies aux noix de pécan. (Les choses que je déteste) L'odeur de tabac froid, l'alcool fort, les concombres, les films d'horreur, les romans tristes, les pulls qui grattent, les chiens qui aboient, la couleur rose, le ciel gris, tomber en panne d'essence, perdre, être malade, voir mes enfants tristes, me séparer avec Andrew, avoir mal aux pieds, jouer aux cartes, avoir froid, rien faire, les yaourts nature, la solitude.
ton groupe :  MACCHIATOton avatar :Katheryn Winnick


pseudo, prénom :sweety / Nath.combien de bougies ?+ de 18 a,s.d'où viens-tu ?France.comment t'as atterri ici ?c'est mon 6ème perso.




Ma vie est faite de montées d'adrénaline successives.


Dernière édition par Ebba Jacobsen le Dim 17 Mar - 17:49, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ebba JacobsenJe viens de débarquer parmi les fous
Ebba Jacobsen
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Katheryn Winnick © cosmic light.(avatar) + crack in time (sign) / crackship Ebrew (padawan)
Messages : 94 - Points : 128

Âge : 40 ans à bruler mes ailes à l'adrénaline de l'ivresse de la vitesse.
Métier : Psychologue à la prison de Poggioreale. / Occasionnellement pilote dans des courses illégales de quoi bien arrondir les fins de mois.
Sujet: Re: Une vie trop tranquille est une mer morte. ( le Sam 9 Mar - 18:13 )
Toujours plus vitebruler la chandelle par les deux bouts
D'un  coup le silence se fait. La seule chose que mes yeux fixent c'est la route qui s'étale. L'asphalte brillant sous la nuit qui nous entoure. Et la fille en tenue très sexy que j'ai envie de claquer à cause de son sourire idiot. Vu le regarde qu'elle jette à mon adversaire, elle doit avoir envie d'être sa récompense. La pauvre si elle savait que je vais l'écraser, ou du moins essayer. Elle est à quelques pas, à distance égale de nos deux voitures. Celle de cet inconnu qui répond au nom de John Doe et la mienne. Elle va avoir chaud aux fesses, vu la longueur de sa jupe, quand on va démarrer et la frôler. Elle tient entre ses mains, un foulard blanc. Objet symbolique qui une fois lâché donnera le top départ.

Le temps semble long et pourtant tout va aller très vite quand la jeune femme écartera ses doigts pour libérer le morceau de tissu. Mes mains gantées de cuir se positionnent sur le volant. Le caressant doucement. Je ferme les yeux quelques secondes. Mes pensées vont vers mes enfants qui dorment surement. Vers ma famille qui ne sait rien de ma vie nocturne. Vers Andrew qui malgré ses travers a marqué mon cœur de son empreinte indélébile. Puis les moteurs rugissent, poussés par l'effleurement de nos pieds sur l'accélérateur. La provocation se fait de mise. Et avec elle l'accélération des battements de mon cœur.

Cette provocation débute la plus part du temps par un échange de regards. Avant même que l'on prenne place sur la ligne tracée à la va vite sur le bitume. Par les paris que les gens misent sur les pilotes. Augmentant l'enjeu et l'envie de gagner. Car l'odeur de l'argent mélangé à l'odeur de l'essence, puis à l'odeur de la gomme brûlée, c'est le vrai kiff. Ce n'est pas la première fois que j'affronte John Doe. Entre nous c'est toujours sur le fil du rasoir. Chacun mène la course à son tour, on se tire la bourre comme des gamins enivrés de folie. La victoire ne se fait que sur le ligne finale. C'est toujours minime ce qui nous sépare. L'épaisseur d'une feuille de papier. Pas de victoire écrasante. Juste quelques millimètres. De quoi devenir fou. De quoi donner l'envie de l'affronter encore et encore. Juste pour le voir baisser le regard et admettre que La Louve le domine dans ce domaine.

La Louve c'est le surnom que j'ai dans ce milieu. Pas d'identité balancée. Et dans mon cas c'est préférable vu le boulot que je fais. En plus mon petit frère Miles est flic alors pas la peine qu'il soit au parfum. Il ne penserait qu'à me remonter les bretelles s'il savait. Et rameuterait toute sa clique de flic pour nous faire tous embarquer. Bonjour le scandale. Le seul à être au courant c'est Adam notre grand frère, il a même eu la chance de me voir dans ma combinaison de cuir noire ou la tête d'une louve trône dans mon dos. Il m'a même vu courir, partageant avec moi ce moment d'adrénaline intense et jouissif. Parfois plus qu'un orgasme. Même Andrew le père de mes gosses, mon mec ne le sait pas. Enfin il n'est plus mon mec depuis quelques mois. Enfin c'est compliqué. Peut être qu'on s'aime trop pour vraiment se quitter. Pourtant on le fait. Mais c'est une autre histoire. En tout cas il n'a jamais rien capté. Combien de fois j'ai quitté le lit conjugal alors qu'il dormait à poings fermés. Et quand je rentrais s'il était réveillé et bien je le dupais. Surement trop aveugle pour penser que sa femme joue avec le feu dans les rues de Naples. Peut être parce que l'image que je renvoie ne va pas avec celle que je suis au fond. Aller savoir.


UC


Ma vie est faite de montées d'adrénaline successives.


Dernière édition par Ebba Jacobsen le Mar 19 Mar - 19:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Aurora LazzariLa jeunesse dorée et éclatante
Aurora Lazzari
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4120-you-will-be-found-aurora http://www.ciao-vecchio.com/t4128-and-i-will-try-to-fix-you-aurora
Faceclaim : Imogen Poots + ©sophy
Messages : 602 - Points : 405

Âge : 28 ans.
Métier : Agente de réinsertion sociale et de probation.
Sujet: Re: Une vie trop tranquille est une mer morte. ( le Sam 9 Mar - 18:17 )
COMMENT MA SŒUR C’EST LA PLUS BELLE

Rebienvenue chez toi j’ai hâte d’explorer ce nouveau lien avec toi!


+FIX YOU+
Lights will guide you home and ignite your bones and I will try to fix you.
Revenir en haut Aller en bas
Otello PasoliniToujours frais après un litre de café
Otello Pasolini
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4776-don-t-be-afraid-to-dream-a-lit http://www.ciao-vecchio.com/t4816-don-t-be-afraid-to-dream-a-little-bigger-darling
Faceclaim : JGL © Honeymoon (avatar) + ANESIDORA (signature)
Messages : 217 - Points : 298

Âge : 34 ans (1o.o6.84)
Métier : Barman au Caruso
Sujet: Re: Une vie trop tranquille est une mer morte. ( le Sam 9 Mar - 18:23 )
Rebienvenuuue avec ce superbe choix
Bonne continuation pour ta fiche

Et je passe par ta boîte MP, j'ai un truc à te demander


uc.
Revenir en haut Aller en bas
Ebba JacobsenJe viens de débarquer parmi les fous
Ebba Jacobsen
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Katheryn Winnick © cosmic light.(avatar) + crack in time (sign) / crackship Ebrew (padawan)
Messages : 94 - Points : 128

Âge : 40 ans à bruler mes ailes à l'adrénaline de l'ivresse de la vitesse.
Métier : Psychologue à la prison de Poggioreale. / Occasionnellement pilote dans des courses illégales de quoi bien arrondir les fins de mois.
Sujet: Re: Une vie trop tranquille est une mer morte. ( le Sam 9 Mar - 18:37 )
@Aurora Lazzari a écrit:
COMMENT MA SŒUR C’EST LA PLUS BELLE

Rebienvenue chez toi j’ai hâte d’explorer ce nouveau lien avec toi!

@Aurora Lazzari MERCI PETITE SOEUR.                      

Oui je suis sur que l'on va bien s'entendre et que ce lien va encore tout déchirer.          

@Otello Pasolini a écrit:
Rebienvenuuue avec ce superbe choix
Bonne continuation pour ta fiche

Et je passe par ta boîte MP, j'ai un truc à te demander

@Otello Pasolini un truc à me demander, tu me rends curieuse.   Indécent le truc ou pas.  

MERCI pour ton accueil.              


Ma vie est faite de montées d'adrénaline successives.
Revenir en haut Aller en bas
Adam Jacobsen10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adam Jacobsen
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4865-adam-it-hurts-like-hell http://www.ciao-vecchio.com/t4946-adam-i-m-stuck-on-the-ground
Faceclaim : Bradley Cooper - BWCL - wiise
Messages : 67 - Points : 240

Âge : 42 ans
Métier : barman / musicien
Sujet: Re: Une vie trop tranquille est une mer morte. ( le Sam 9 Mar - 19:06 )
OH BAH
P'tite soeur
Re du coup
Y'aura moyen de trouver du lien avec Vasco aussi sans doute du coup
Et puis avec Adam on va voir ce que ça va donner
Remplis ta fiche là


Listen to the pain. It’s both history teacher and fortune teller. Pain teaches us who we are. Sometimes it’s so bad we feel like we’re dying, but we can’t really live ‘till we’ve died a little can we ?
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
En ligne
Dante Galeone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4987-dante-o-let-s-set-fire-to-the- http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
Faceclaim : Jamie Dornan ©Schizophrenic
Messages : 11706 - Points : 8951

Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Sujet: Re: Une vie trop tranquille est une mer morte. ( le Sam 9 Mar - 19:22 )
T'es tellement belle.
Je suis d'accord avec @Adam Jacobsen, remplis ta fiche.


Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Ban-Ryu KimLe vin est un puissant lubrifiant social
Ban-Ryu Kim
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3877-la-violence-est-une-forme-de-f http://www.ciao-vecchio.com/t4002-zero-de-conduite-ban-ryu#127292
Faceclaim : Kim Woo Bin ©RQ
Messages : 154 - Points : 497

Âge : 33 ans
Métier : Fils d'un des actionnaires majoritaires de Samsung, il a prit sa place autour de la table à sa mort il y a 5 ans de cela et représente aujourd'hui la compagnie en Europe même si le business n'est pas sa tasse de thé.
Sujet: Re: Une vie trop tranquille est une mer morte. ( le Sam 9 Mar - 19:55 )
T'es tellement belle ma douce
Revenir en haut Aller en bas
Ebba JacobsenJe viens de débarquer parmi les fous
Ebba Jacobsen
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Katheryn Winnick © cosmic light.(avatar) + crack in time (sign) / crackship Ebrew (padawan)
Messages : 94 - Points : 128

Âge : 40 ans à bruler mes ailes à l'adrénaline de l'ivresse de la vitesse.
Métier : Psychologue à la prison de Poggioreale. / Occasionnellement pilote dans des courses illégales de quoi bien arrondir les fins de mois.
Sujet: Re: Une vie trop tranquille est une mer morte. ( le Sam 9 Mar - 19:57 )
@Adam Jacobsen a écrit:
OH BAH
P'tite soeur
Re du coup
Y'aura moyen de trouver du lien avec Vasco aussi sans doute du coup
Et puis avec Adam on va voir ce que ça va donner
Remplis ta fiche là

@Adam Jacobsen Grand frère.                    

Merci pour ton accueil.     Justement je t'ai envoyé un mp pour papoter lien. Ta petite sœur adorée voudrait bien partager un secret avec toi.     Et pour Vasco si tu as des idées tu sais où me trouver, j'ai pris une pension complète ici.    
Et je la remplis ma fiche non mais.  

@Dante Galeone a écrit:
T'es tellement belle.
Je suis d'accord avec @Adam Jacobsen, remplis ta fiche.

@Dante Galeone merci c'est vrai qu'elle est belle.
Et pas de ma faute la fiche vide au départ, mon ordi a joué au con et j'ai tout perdu.
Donc j'ai du tout refaire. Heureusement que je suis du genre motivée.

@Ban-Ryu Kim a écrit:
T'es tellement belle ma douce

@Ban-Ryu Kim merci petit cœur. J'aime bien te faire baver.


Ma vie est faite de montées d'adrénaline successives.
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
Padma Alestra
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t4050-lift-every-voice-and-sing-padma#128994
Faceclaim : .Deepika Padukone ; Ealitya + Signature : astra + gifs : Ealitya
Messages : 1772 - Points : 1239

Âge : 32 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
Sujet: Re: Une vie trop tranquille est une mer morte. ( le Sam 9 Mar - 20:27 )
T'es tellement belle omg
Re bienvenue par ici et bon courage pour la rédaction de ta fiche


Deewani ho gayi
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Une vie trop tranquille est une mer morte. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Une vie trop tranquille est une mer morte. -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Poster un nouveau sujetRépondre au sujet