Revenir en haut
Aller en bas


 

- criminal investigation ▸ vittoria & raoul -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Miles Jacobsen10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Miles Jacobsen
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146646 http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146647
Faceclaim : mike vogel
Messages : 235 - Points : 836
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Tumblr_inline_navoiao74W1rb92cn
Âge : 38 ans
Métier : Policier
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Empty
Sujet: criminal investigation ▸ vittoria & raoul ( le Dim 10 Mar 2019 - 20:33 )
« On voudrait parler au patron. » Miles sort son badge afin de le planter devant les iris d'un employé, histoire de marquer le coup. « Il est pas là. » Cette fois, Miles commence à perdre patience alors qu'il fait un pas en avant, les sourcils froncés. « Écoute-moi bien. C'est pas la première fois qu'on vient et on a jamais pu lui parler. Si tu veux pas qu'on vous envoie des flics tous les jours pour vous foutre la pression, je ferais un effort, à ta place. » Miles jette un coup d'oeil autour de lui alors que ses prunelles se posent momentanément sur sa partenaire. « Tu vas lui dire qu'on est passés et tu vas aussi lui dire de nous rappeler. » Le policier lui tend une carte avec son nom et son numéro de téléphone, range son badge avant de tourner les talons.

Cette histoire commence à traîner et malgré l'angoisse constante des gens à qui ils parlent, Vittoria et lui ne sont arrivés à rien. Quelques jours après leur rencontre officielle, ils se sont installés dans la salle de réunion afin que Miles puisse lui expliquer le dossier en long et en large. Le Ruby est un établissement surveillé depuis des années, mais ils n'ont jamais accumulé suffisamment de preuves pour obtenir un mandat de perquisition, si bien qu'ils tentent désormais de faire craquer certains employés un peu plus faibles que les autres, moins solides. Il est encore tôt et la boîte de nuit s'avère presque vide pour l'instant alors que seuls quelques employés s'affairent encore à préparer l'endroit pour la nuit qui s'annonce. Miles parcourt rapidement la salle des yeux avant de montrer la porte du menton, bien malgré lui. Vittoria, elle sait aussi que c'est au sein de cet établissement que Tony a été tué, mais qu'ils n'ont jamais pu mettre la main sur le véritable coupable. Les escortes, la dope, l'alcool ... Tout de cet endroit pue l'illégalité et pourtant, c'est assez réglementaire pour que les mandats soient difficiles à obtenir.  

Pourtant, lorsqu'ils retrouvent le soleil extérieur, le norvégien fronce légèrement les sourcils lorsqu'il devine la silhouette d'un homme qui rôde autour de l'édifice. Ce n'est pas la première fois qu'il est là et Mils l'a même déjà vu à la salle de boxe.

« Tu te souviens de lui ? » demande-t-il simplement en se tournant vers elle, sa main glissant tout naturellement vers sa ceinture, là où est dissimulée son arme. « C'est pas normal. »

Lentement, Miles prend les devants pour s'avancer vers l'homme en question, l'accoste de loin. « Hey ! Oui, toi. » Il jette un bref coup d'oeil à Vittoria, s'avance encore, la main toujours posée sur sa ceinture, prête à dégainer rapidement son arme s'il le faut. « C'est quoi ton nom ? »


lakehouse
Oh I miss the comfort of this house. Where we are where we are. The floor under our feet whispers out. Come on in come on in, where it all begins ▬ can you chase the fire away


Dernière édition par Miles Jacobsen le Mar 11 Juin 2019 - 4:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raoul de St AngeLe vin est un puissant lubrifiant social
Raoul de St Ange
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4975-un-mensonge-repete-mille-fois- http://www.ciao-vecchio.com/t5021-tout-n-est-pas-tout-blanc-ou-tout-noir-tout-est-souvent-gris
Faceclaim : Hugh Jackman © blood eagle (vava) / crackships (padawan)
Messages : 524 - Points : 1074
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Tumblr_inline_o76mpedKcv1smobfc_500
Âge : 46 ans né le 18/09/72 / vérité
Métier : Oenologue / mensonge ancien flic infiltré
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Empty
Sujet: Re: criminal investigation ▸ vittoria & raoul ( le Mer 20 Mar 2019 - 22:08 )

attention here is the cops
miles & vittoria & raoul
La nuit n'est pas encore tombée et tu sais que la boite ne sera pas encore ouverte. Mais c'est plus fort que toi. Faut que tu ailles trainer autour du Ruby. Tu sais que parfois les rabatteurs sont là, ils préparent la future soirée en appâtant les clients. Tout est bon pour faire du fric. Et les pauvres gosses qui travaillent pour le connard sont usés jusqu'à la moelle en étant jetés très tôt dans la gueule du loup. Cela t'arrache les tripes quand tu vois ces jeunes gens, des filles comme des gars, se vendre au plus offrant. Ton fils, s'il était encore vivant, aurait leur âge. Alors la rage est bien plus présente. Si seulement tu avais la chance de pouvoir le choper, lui qui se cache derrière ses molosses. Qui trompent les flics depuis des années, semant des indices pour briser les pistes. De quoi rendre fou tout bon flic. Comme cela t'a rendu fou alors que tu étais à San Francisco. Si fou que tu as fais main basse sur son petit frère, juste pour le faire chier, pour lui faire péter les plombs. Mais au final c'est lui qui t'a eu et qui t'a planté le couteau dans le dos, te brisant comme un vase en cristal. Qu'on te laisse cinq minutes avec lui et tu lui feras cracher tous ses crimes même les plus sordides. Même ceux jamais résolus. Mais en attendant tu crèves de ne rien trouver.

Tu as vu un jeune métis l'autre jour, tu lui as filé une clope. Quand ton regard à croiser le sien tu as pensé à Kewan, mais ton gamin il n'a jamais eu la chance de dépasser les cinq ans. Alors là tu le cherches. Tu aimerais lui parler, tu es sur qu'il bosse pour ce salopard. Tu as le nez pour ça. Mais faut que tu y ailles prudemment, le moindre faux pas et il va se braquer et se barrer. Faut savoir l'apprivoiser sans éveiller les soupçons. Et ce n'est pas évident. Et encore moins quand tu remarques le couple qui sort de la boite pas encore ouverte. Des flics difficile de les louper, leurs dégaines, leurs façons de faire. Tu les grilles vite. Mais tu ne t'attends pas que le mec t'interpelle alors que tu fous ta main dans ta poche pour sortir ton briquet et ton paquet de clope. Putain tu n'as pas besoin de ça aujourd'hui. Surtout que tu remarques le gamin au loin qui passe par une porte de derrière. « Et merde fait chier. » Tu marmonnes entre tes dents. Tu sors ta main doucement voyant que la sienne est positionnée à sa ceinture. Heureusement que tu n'as pas pris ton arme. Sinon problème d'entré. Tu as juste ta lame coincée dans ta botte. « Raoul de St Ange. Pourquoi un problème ? » Tu les regardes. « J'allais allumer une clope c'est interdit ? » Pas de provocation, ni dans ta voix, ni dans tes gestes. Et tu continues de sortir ta main de ta poche avec lenteur montrant ce qu'elle tient. Tu sais à quel point un flic peut être borné, buté et con quand il sent qu'on veut lui faire à l'envers. Alors tu ne joues pas au con. Au contraire, tu veux juste passer pour le pauvre mec de service qui se balade dans le coin. Et qui n'est pas là à cause de ce qui se passe dans les murs de ce club trop net en façade. « Vous voulez voir mes papiers ? » Et tu allumes tranquillement ta cigarette, sans bouger. Le regard un peu fébrile comme un mec qui n'a rien à se reprocher mais qui flippe un peu. Car un flic reste un flic. Il est le garant de la loi et tu n'as surtout pas envie de t'attirer des problèmes avec les flics du coin. Surtout qu'en regardant un peu plus le mec, il te semble l'avoir aperçu dans la salle de boxe ou tu t'entraines. S'il t'a vu frapper le sac de sable ou boxer, il a peut être vu ta rage. Et tu n'as aucune envie qu'il creuse dans cette faille.
 
drvgns.




La haine comme seul moteur de ton cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Vittoria MartinelliLe vin est un puissant lubrifiant social
Vittoria Martinelli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2843-i-have-the-heart-of-a-man-not- http://www.ciao-vecchio.com/t2859-vicky-_-what-about-my-fist-in-your-face
Faceclaim : Elsa Pataky ©RQ & Padawan the lovely
Messages : 293 - Points : 943
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Tumblr_pjr5i4VMvy1qd1s6no1_250
Âge : 38 ans
Métier : Inspecteur dans la brigade criminelle
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Empty
Sujet: Re: criminal investigation ▸ vittoria & raoul ( le Sam 23 Mar 2019 - 18:39 )
Miles avait pris soin de briefer Vittoria sur l'affaire. Elle avait son travail et s'était renseigné le plus possible sur le lieu où ils allaient souvent pour surveiller les agissements de la boîte de nuit. Elle connaissait les issues de secours et les possibles portes de sortie : tant qu'il n'y en avait pas des cachés. Rentrer dans un bâtiment sans savoir où pouvoir sortir; était comme rentrer dans la fosse au lion avec un morceau de barbac accroché aux miches. Suivant son partenaire dans Le Ruby, elle le laissa prendre les devants alors que son regard parcourait déjà les clients qui étaient déjà là. S'accoudant au bar, elle regarda l'employé. Bien sûr il n'était pas là. Ou ce patron n'en avait rien à foutre de son boui-boui ou bien il était occupé à autre chose, en vu des recherches qu'ils ont faits : ce n'est évidemment pas du propre.

"Pas seulement tous les jours, toutes les nuits. Sa clientèle ne risque pas d'apprécier la présence de nos collègues devant la boîte du nuit. Ce n'est jamais bon pour le business eh ?"
Elle sourit en coin et le salua de la tête : "Merci d'avance de votre coopération." Avant de suivre Miles dehors.

Jetant un regard à Miles pour voir s'il tenait le coup, elle n'avait pas besoin d'imaginer la douleur qui pouvait résulter de chaque visite ici, elle connaissait ce genre de sentiments. Elle avait déménagé presque immédiatement de l'appartement où Bryan avait sauvagement été exécuté. Une fois dehors, elle se sentie immédiatement plus à l'aise. Elle n'aimait pas les espaces confinés comme ça, encore moins dans un lieu qu'elle ne connaissait que très peu. Quand son coéquipier lui indiqua l'homme en question, elle fronça les sourcils.

"Vrai que ce n'est pas la première fois qu'on le voit. Si c'est un habitué, il peut avoir vu quelques choses. Ca vaut le coup d'essayer." Elle remarqua la main de Miles sur son arme. "Relax Blondin, tant qu'on ne sait pas qu'il est : il a la présomption d'innocence qui le couvre. Même si nos trippes nous disent le contraire." Mais ça, il devait le savoir. Il n'était pas question de faire un faux pas et de laisser un possible suspect s'échapper. Elle avait appris au fil des mois à faire confiance à Miles. Ils formaient une bonne équipe tous les deux, notamment dans l'art d'interroger les gens. Vicky n'avait pas peur de se faire avenante pour ne pas dire potiche pour que ceux qui lui faisaient face baisse leur garde.

Elle laissa Miles prendre les devants : marchant à ses côtés sans pour autant mettre la main sur son arme. Ce n'était pas encore nécessaire. L'homme s'arrêta et les regarda. Il se présenta et Vittoria prit la suite :

"Nous voulons juste vous poser quelques questions, rien de plus. Vous connaissez bien cet établissement ?" Elle pointa du menton le bâtiment. Son regard se planta dans le sien, par principe : elle se méfiait de tout et de tout le monde. Notamment quand elle était en service. Avec un peu de chance : il allait coopérer ici, là, maintenant. "Est-ce que vous avez déjà vu des choses qui vous semblent étrange à l'intérieur ? Pas normal pour une simple boîte de nuit ? Un détail vous a-t-il frappé ?"



☽☽ Awake, she struggled to fill the hours until she could sleep again. But nothing she did made her feel whole. If she ate, she didn't taste the food. If she read, she couldn't remember the words. If she rested, she still felt tired.

Revenir en haut Aller en bas
Miles Jacobsen10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Miles Jacobsen
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146646 http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146647
Faceclaim : mike vogel
Messages : 235 - Points : 836
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Tumblr_inline_navoiao74W1rb92cn
Âge : 38 ans
Métier : Policier
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Empty
Sujet: Re: criminal investigation ▸ vittoria & raoul ( le Lun 22 Avr 2019 - 6:05 )
« Peut-être bien qu'il est innocent, peut-être pas. C'est de la merde, cet endroit, je prends pas de chance. » souffle-t-il, extrêmement sérieux, alors qu'il garde la main à sa ceinture sans néanmoins sortir son arme. Ce qui s'est passé ici l'été dernier restera gravé à jamais dans sa mémoire et le policier n'est pas encore tout à fait prêt à baisser la garde. Ce qui est bien, dans leur duo, c'est que Vittoria est en mesure de le canaliser, de calmer cette impulsivité qui menace et que Tony n'a jamais été capable d'apaiser, trop tête brûlée lui-même pour s'en soucier.

L'impulsion d'un moment, la certitude de pouvoir le convaincre de ne pas faire ça, l'arme qui se lève et qui assène le coup mortel. Le sang, le corps qui s'effondre, le coeur qui s'arrête.  

Miles ferme les yeux pendant une fraction de seconde, laisse Vittoria prendre le relais alors qu'il inspire une grande bouffée d'air, qu'il reprend ses esprits. Lorsqu'il porte à nouveau son regard sur l'homme, c'est pour soupirer légèrement face à sa nonchalance.

« Ce que ma collègue essaie de vous dire, c'est qu'on vous a vu plusieurs fois rôder autour de ce bâtiment. » Il pointe le Ruby sans néanmoins quitter Raoul des yeux. « Vous travaillez dans le coin ? » Plus direct, moins doux que la blonde dans son interrogation. Miles ignore encore laquelle des deux approches sera la plus adaptée pour lui tirer les vers du nez, mais le policier ne compte pas le laisser partir sans l'interroger davantage. S'il se trouve plusieurs fois au même endroit, à traîner de manière louche autour d'un édifice tout autant suspect, ce n'est probablement pas un hasard.

« Vous avez une carte d'identité sur vous ? » demande-t-il finalement alors qu'il plonge ses iris clairs dans ceux de son interlocuteur.


Spoiler:
 


lakehouse
Oh I miss the comfort of this house. Where we are where we are. The floor under our feet whispers out. Come on in come on in, where it all begins ▬ can you chase the fire away


Dernière édition par Miles Jacobsen le Mar 11 Juin 2019 - 4:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Raoul de St AngeLe vin est un puissant lubrifiant social
Raoul de St Ange
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4975-un-mensonge-repete-mille-fois- http://www.ciao-vecchio.com/t5021-tout-n-est-pas-tout-blanc-ou-tout-noir-tout-est-souvent-gris
Faceclaim : Hugh Jackman © blood eagle (vava) / crackships (padawan)
Messages : 524 - Points : 1074
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Tumblr_inline_o76mpedKcv1smobfc_500
Âge : 46 ans né le 18/09/72 / vérité
Métier : Oenologue / mensonge ancien flic infiltré
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Empty
Sujet: Re: criminal investigation ▸ vittoria & raoul ( le Lun 29 Avr 2019 - 18:03 )

attention here is the cops
miles & vittoria & raoul
Tu viens à peine de remarquer le gamin, quand deux flics se pointent et t'interpellent. C'est bien ta veine, tu le croises rarement ce métis. Et à chaque fois il te bouscule un peu les tripes, surtout quand ton regard affronte involontairement le sien. Un tas de chose dans ces instants défilent dans ton esprit. De quoi te filer mal au crâne même si tu sais que ce ne sont que pures illusions. Et là tu étais à deux doigts de lui causer à nouveau, mais il passe par le porte de derrière et ton espoir s'envole. Puis avec le duo que tu as face à toi, tu n'aurais pas pu faire grand chose. Un mec et une femme, ça colle plutôt pas mal dans le métier de flic, parfois même c'est plus intense que dans un couple. Toi tu n'as pas eu l'occasion de vraiment te frôler à ce genre de situation mais quand tu étais infiltré tu avais une femme comme acolyte. Enfin ce n'est pas le moment de te disperser, vaut mieux que tu fasses gaffe à ce que tu vas dire. Surtout que le mec à l'air bien plus tendu que la fliquette. Il a l'air d'avoir un sacré souci de contrôle, d'ailleurs il est prêt à dégainer. Reste calme et ne les prend pas de haut, sinon tu risques de finir au poste. Dis leur ce qu'ils veulent entendre et ne t'étales pas sur le lieu. Tu es juste un simple passant qui se balade dans le coin et qui a envie de fumer une clope. Même si tu te doutes que vu que le Ruby est un nid à vipère, ils sont là pour ça. Ont-ils de potentiel suspect dans le collimateur ? Tu as lu qu'il y a déjà eu du bordel dans le club. Mais ces flics là sont-ils du côté de la loi ? Ou bien profitent-ils aussi du système et usent de leur badge pour arrondir leur fin de mois ? Dans le monde de la flicaille on voit tellement de tout. Tu as vu des collègues que tu pensais irréprochables te la mettre à l'envers. Alors pas question de jouer à Rambo ou à Elliot Ness. Soit juste toi même. Un simple passant, un œnologue clean qui est là parce que ses pas l'ont conduit ici.

C'est la femme qui attaque après que tu es décliné ton identité. « Pas de souci. Poser vos questions. Si je peux aider la police. » Tu ne les lâches pas du regard, sans te faire trop intrusif. Pas la peine de trop chercher à voir au fond de leurs yeux, ils pourraient prendre ça pour une menace. « Non rien de spécial. Peut être une clientèle un peu jeune parfois, à croire qu'ils ne demandent pas la carte d'identité à l'entré. Certaines filles qui bossent font très gamines. » Comme le métis qui doit à peine avoir vingt ans, ou quelques danseuses qui semblent à peine de venir de terminer de téter leur mère. Mais le connard adore la chair fraiche et il n'éprouve aucune honte à mettre des mineurs dans les pattes de vieux salaces. « Mais rien de plus. Je ne m'attarde pas. J'y bois parfois un verre. » Tu n'es pas un client régulier, mais tu traines souvent dans le coin. Pourtant tu n'as jamais vu ce duo de flic, va falloir que tu fasses plus attention à présent. Parce qu'eux aussi on l'air de chercher un truc. Et boum quand le mec reprend la conversation tes craintes se confirment. C'est surement pour cette raison qu'ils t'ont abordé. Ils t'ont déjà vu. Et fini la délicatesse féminine, lui est beaucoup plus sec. Comme si une rage le consommait. Tu connais ce genre de ressenti. En tant que flic tu l'as déjà partagé, et en tant que victime aussi. « Ah vous m'avez vu rôder. J'aime bien le coin. Et j'ai en en effet des clients à quelques rues. D'où ma présence. » Tu restes calme. Tu ne baisses pas les yeux, le faire pourrait te rendre coupable. Mais tu ne les fixes pas non plus. Tu veux juste passer à autre chose et que ce petit interrogatoire sympa se termine. « Bien sur. J'ai toujours mes papiers sur moi. Ils sont dans mon portefeuille dans la poche intérieure de ma veste. Si vous permettez je vais les sortir. » Tu connais les réactions rapides du à un geste fait sans prévenir. Surtout que lui reste à cran. Alors que tu ne veux pas prendre le risque de te retrouver avec une arme sous le nez. Ou bien plaqué sur ta voiture avec les mains dans le dos. Tu récupères ton portefeuille et tu sors tes papiers que tu tends au flic. Tu sais qu'il ne verra rien, tes papiers ont passé les contrôles des aéroports, des flics qui comme eux ont voulu vérifier ton identité. Il ne verra que du feu et tu pourras te tirer tranquille. Tu jettes à ce moment là un regard vers le Ruby et tu vois le gosse en ressortir. Merde encore louper pour ce soir. Fait chier.
 
drvgns.

Spoiler:
 




La haine comme seul moteur de ton cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Vittoria MartinelliLe vin est un puissant lubrifiant social
Vittoria Martinelli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2843-i-have-the-heart-of-a-man-not- http://www.ciao-vecchio.com/t2859-vicky-_-what-about-my-fist-in-your-face
Faceclaim : Elsa Pataky ©RQ & Padawan the lovely
Messages : 293 - Points : 943
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Tumblr_pjr5i4VMvy1qd1s6no1_250
Âge : 38 ans
Métier : Inspecteur dans la brigade criminelle
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Empty
Sujet: Re: criminal investigation ▸ vittoria & raoul ( le Sam 18 Mai 2019 - 12:35 )
Vittoria comprenait aisément la colère qui animait la flamme dans les yeux de son partenaire. Elle la connaissait bien, trop bien même. Pourtant, elle n’avait pas été là quand les problèmes avaient trouvé son ancien partenaire ; elle avait juste ressenti ces émotions jusque dans ses os. Cela lui avait coûté une promotion. Depuis qu’elle avait été mise en binôme avec Miles, ils n’avaient pas encore eu d’affaire de ce genre. Il lui tardait en réalité de mettre à l’épreuve cette nouvelle amitié. Ils avaient appris à s’apprivoiser en un temps record. À dire vrai, Vicky n’était pas le genre de coéquipière chiante à condition qu’on respecte son travail et son statut. C’était probablement la seule ligne que Miles ne devait pas dépasser. Après une brève revue du Ruby, ils avaient finalement mis le grappin sur un homme qui pouvait être un habitué des lieux. Du pain bénit pour ce duo à l’affût de la moindre information.
Le temps que Miles se calme, elle alla parler au suspect. D’une voix très professionnelle sans pour autant être autoritaire, elle expliqua les faits au passant. Vicky prit mentalement des notes des informations que donnait Raoul. S’il y a un manque de sécurité : alors ils pourraient jouer des coudes pour avoir un permis de saisie pour vérifier l’établissement. Elle pensait déjà comment mettre ça en place, mais elle rangea rapidement ces idées au placard lorsque Miles prit la relève sur un ton beaucoup plus sec et intransigeant. Ah la technique du bon et du mauvais flic, indémodable car elle marche bien trop souvent. Elle hocha la tête en souriant au monsieur pour qu’il puisse prendre ses papiers avant de les attraper et de les regarder attentivement. Une fois détaillée, elle les tendit à Miles et reporta son attention sur Raoul : ne manquant pas le coup d’œil furtif. Vicky se tourna et vit une personne s’éloigner. Elle regarda à nouveau l’individu :

“Une connaissance ?” Après tout, elle ne risquait rien à demander n’est-ce pas ? “Et vous faites quoi au juste dans la vie ? Vous parliez que vous aviez des clients dans le quartier ?” Elle jeta un coup d’œil autour d’eux : “Vous faites commerce avec le Ruby peut-être ?” Et dans ce cas, il deviendrait un homme d’autant plus intéressant. Au moins, maintenant qu’ils ont son identité, si jamais ils arrivent à avoir plus d’informations sur l’établissement : ils pourront chercher s’il y a une connexion.



☽☽ Awake, she struggled to fill the hours until she could sleep again. But nothing she did made her feel whole. If she ate, she didn't taste the food. If she read, she couldn't remember the words. If she rested, she still felt tired.



Dernière édition par Vittoria Martinelli le Mar 11 Juin 2019 - 9:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Miles Jacobsen10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Miles Jacobsen
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146646 http://www.ciao-vecchio.com/t4647-miles-slipping-slope#146647
Faceclaim : mike vogel
Messages : 235 - Points : 836
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Tumblr_inline_navoiao74W1rb92cn
Âge : 38 ans
Métier : Policier
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Empty
Sujet: Re: criminal investigation ▸ vittoria & raoul ( le Mar 11 Juin 2019 - 5:13 )
« Jeunes, vous dites ? Jeunes comment ? » La question lui échappe alors que l'homme semble essayer de lui faire comprendre que les employés du Ruby n'ont pas tous l'âge légal pour travailler au sein de ce genre d'endroit. Miles y a déjà mis les pieds à plusieurs reprises. D'abord avec Antonio, en civils afin de passer inaperçus. Les deux flics avaient alors compris que l'endroit était louche, que ce qui se cachait derrière les rideaux n'était pas le plus important, que les lieux pullulaient de secrets tous plus dégueulasses les uns que les autres. Afin de poursuivre efficacement leur enquête et d'en apprendre davantage sur l'établissement, ils auraient probablement dû infiltrer les lieux, mais ce n'est pas la tactique qui a été privilégiée ici, de nombreux mois auparavant. Ils sont revenus et ils ne les ont jamais lâchés, mais les secrets du Ruby ont toujours été bien gardés. Trop bien gardés peut-être pour que ce qui se passe ici soit réellement légal. Miles avait parlé au gérant quelques fois, mais le propriétaire de l'établissement demeurait introuvable. En voyage d'affaire, qu'on lui disait. En congé maladie. En Amérique du Sud.

Il fronce les sourcils lorsque l'homme explique ce qu'il s'apprête à faire, un peu surpris de constater qu'il prend la peine d'avertir. Il a l'air de connaître la police et le norvégien n'est pas encore persuadé que ce soit une bonne chose. À vrai dire, deux raisons peuvent expliquer son comportement. La première : il a déjà fait partie des forces de l'ordre et il sait exactement comment réagir face à ce genre d'interrogatoire improvisé. La seconde : il s'est déjà fait arrêter à quelques reprises et il a bien compris à quel point les gestes brusques peuvent pousser les flics à dégainer rapidement leurs armes de service. La seconde option lui semble davantage plausible, mais Miles se promet de vérifier l'information lorsqu'il aura le nom complet de l'homme entre les mains.

Le regard de Miles demeure rivé sur l'homme lorsque celui de sa partenaire s'éloigne un peu pour observer ce qui se passe autour d'eux et Miles constate que Raoul a l'air nerveux. Déçu peut-être aussi.

Il récupère les papiers de l'homme et y jette un coup d'oeil à son tour avant de quitter Vittoria et Raoul pour rejoindre le véhicule de patrouille et y entrer les informations qu'ils viennent tout juste de récupérer. Rien. Oh, l'homme est là, bien sûr, mais il n'a aucun dossier criminel, aucune arrestation, aucune infraction, pas même une contravention impayée. Clean. Son regard remonte souvent vers la policière afin de s'assurer que ce qui se passe à l'extérieur du véhicule demeure cordial, revient auprès d'eux quelques minutes plus tard avant de redonner les papiers qu'il tient toujours entre ses doigts.

« Tu m'as l'air d'être un citoyen hors-pair. C'est presque louche. »

Spoiler:
 


lakehouse
Oh I miss the comfort of this house. Where we are where we are. The floor under our feet whispers out. Come on in come on in, where it all begins ▬ can you chase the fire away
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
criminal investigation ▸ vittoria & raoul Empty
Sujet: Re: criminal investigation ▸ vittoria & raoul ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- criminal investigation ▸ vittoria & raoul -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Le Ruby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut