Revenir en haut
Aller en bas


 

- │RAFAEL│J'ai besoin de vous, de vos conseils. -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Lettura Passione
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Lilwenn BoschettiToujours frais après un litre de café
Lilwenn Boschetti
http://www.ciao-vecchio.com/t4992-lilwenn-boschetti-evitez-l-aig http://www.ciao-vecchio.com/t5756-lilwenn-boschetti-la-mort-est-prematuree-a-tout-age#182086
Faceclaim : j'ai pour avatar Dakota Johnson + carolcorps :: crédit de l'avatar
Je suis absent-e : du 17/1O au 31/1O (première semaine absente et seconde semaine en PR)
Messages : 1471 - Points : 1761
│RAFAEL│J'ai besoin de vous, de vos conseils. - Page 2 Hxq4
Âge : 30 ans + née à Paris, le 18 juin 1989
Métier : bibliothécaire à temps plein
│RAFAEL│J'ai besoin de vous, de vos conseils. - Page 2 Empty
Sujet: Re: │RAFAEL│J'ai besoin de vous, de vos conseils. ( le Mar 17 Sep 2019 - 3:36 )


J'ai besoin de vous, de vos conseils.

RAFAEL ET LILWENN

L'écriture a toujours été un rêve, le but ultime de ma vie, seulement, lorsque je commence, j'en viens toujours à mon passé, ce que j'ai vécu, alors j'efface ce que j'ai tapé, afin que la page où j'ai commencé à écrire devienne blanche. J'imagine qu'inconsciemment, je parle de moi et je me le refuse, puisqu'à mon sens, c'est une faiblesse. Je ne désire pas que de potentiels lecteurs connaissent mes souffrances, mes points faibles, puisque je suis bien plus sensible que l'on peut l'imaginer, notamment par ma façon d'être sur la défensive, par ma façon de sortir les griffes lorsque je me sens en danger. Bien sûr, je ne suis pas ainsi lorsque je travaille, le fait est qu'en dehors, je suis ainsi. Je suis tel un chat qui désire bondir, ses griffes étant de sortie, ce qui n'est vraiment pas terrible. Heureusement, malgré mon caractère de cochon, je suis bien entourée et lorsque ça ne va pas, je m'y accroche. « Vous avez raison. En tout cas, lorsque l'on vient ici, on sait que l'on va être chouchouté par vous, en tant que lecteur et c'est très agréable. » Je prononce dans un sourire, en ayant déjà discuté avec une partie de la clientèle de monsieur Adamo.  

Passionnée, je lui fais par d'une phrase qui à tout son sens selon moi et je me surprends à me livrer, ce qui n'arrive jamais ou très peu. Puis, il m'est rare de parler avec des passionnés de lecture et de ce fait, j'en profite, adorant parler avec Rafael de toute façon. « C'est vrai qu'il y a maintenant Internet. » Je souffle, arborant une petite moue, puisque j'aime humer l'odeur des livres lorsque je tourne les pages, détestant lire sur mon téléphone, sur ma tablette, ou encore, sur mon ordinateur. « Je préférais être publié, fin, sur papiers. Je n'aime pas lire sur des écrans, ce n'est vraiment pas mon truc. Je dois me répéter, mais c'est que… Enfin, je pense que lire dehors, un roman en main, l'ouvrant à la page où l'on a laissé l'histoire, c'est magique. C'est sans doute sot et je m'en excuse, mais c'est mon avis. Pour Lackberg, je vous remercie encore, ma Babou va être heureuse, réellement. Elle adorait votre librairie, j'en suis persuadée. » J'ajoute, lorsque je me dis qu'elle a pu venir avant son hospitalisation, ou bien même, avant et après mon arrivée, lorsque je ne voulais voir personne. « Si c'est flatteur, tout va bien. » J'ajoute, offrant un sourire à Rafael, avant de me trouver gêner, puisque je lis sur mon temps de travail. Bien sûr, je ne le fais pas tout le temps pour ainsi laisser les personnes se débrouiller, seulement, lorsqu'il n'y a qu'une poignée de personnes qui n'ont pas besoin de moi, je ne m'en prive pas, bien que je ne le crie pas sur tous les toits. Confuse, je suis assez surprise lorsque Rafael me répond, puisque je m'attendais à ce qu'il soit rebuté par le fait que je lise de temps à autre. « Wow. Vous ne savez pas à quel point cela me soulage de savoir ça. Je ne suis pas la seule, ça me rassure. » Pendant que je parle, mes joues ont continué à rosir, tandis que je porte une main sur ma poitrine.

« Je partage encore une fois votre avis. Les livres servent toujours. Pas mal de personnes ne se rendent pas compte à quel point cela est bénéfique de lire. Notamment, pour avoir plus de vocabulaire, mais également pour s'évader, oubliant les tracas de la vie quotidienne. Puis, j'admets que je me mets souvent à la place des personnages que j'aime lorsque j'accroche sur un roman. » Parler ainsi me fait du bien. « Puis, j'admets que je peux faire des nuits blanches pour dévorer tout un roman qui me plaît, dans lequel je me sens happer. » Pinçant mes lèvres, je ne sais quoi répondre à sa phrase, puisque le mot « optimiste » ne fait pas partie de mon vocabulaire, notamment par mon passé, puisque je n'ai pas eu d'enfance heureuse, puisque je n'ai jamais réellement été heureuse lorsque j'y songe, mais je ne suis pas venue à la librairie pour plomber le morale de mon libraire préféré. « Vous avez sans doute raison. » Je me contente de prononcer, haussant timidement mes épaules. « Les formats de poche, c'est moins cher effectivement. » Je rebondis sur ses mots, n'aimant pas parler de « confiance en soi » et tout ce qui va avec, bien évidemment. C'est pour cette raison que je demande à Rafael s'il n'a pas un poste à pourvoir et c'est définitivement le cas. « Je… Vous êtes sérieux ? » Heureuse, mon cœur se gonfle de joie, tandis que je pince l'une de mes mains, afin d'être certaine que je ne rêve pas. « Depuis mon arrivée, je n'ai eu qu'un emploi : à la bibliothèque municipale. Je suis certaine que mes supérieurs pourraient vous faire parvenir une lettre pour vous confirmer que je suis très professionnelle. » Je dis, mon regard scintillant de mille feux, puisque je rêve de venir travailler chez monsieur Adamo.

(c) oxymort
@RAFAEL ADAMO



Je sais la peine
JE SAIS LES PLEURS ET LES PENSÉES ━ que les mots ne peuvent apaiser. Je sais l'absence, je sais le manque et les regrets, les souvenirs qu'il faut revivre et partager. Je sais le temps, je sais les heures, les nuits passées. Je sais l'effort et le courage à retrouver, ce souvenir qu'il faudra vivre et continuer. ━ SOIS TRANQUILLE - EMMANUEL MOIRE
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + Ealitya(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 771 - Points : 2090
│RAFAEL│J'ai besoin de vous, de vos conseils. - Page 2 Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente cinq ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
│RAFAEL│J'ai besoin de vous, de vos conseils. - Page 2 Empty
Sujet: Re: │RAFAEL│J'ai besoin de vous, de vos conseils. ( le Ven 11 Oct 2019 - 21:08 )
« Mes clients sont ma priorité dans ma librairie, c’est normal que je les chouchoute. » Puis il aimait rencontrer des personnes partageant la même passion que lui. Puis quand il y avait des enfants qui voulaient commencer à se lancer dans la grande aventure des livres, il essayait toujours de leur trouver des livres qui sont faits pour eux. Chaque lecteur qu’importe son âge, à un profil, certains vont préférer le fantastique, d’autres le policier ou encore l’horreur, tellement de choix, impossible de ne pas trouver son bonheur. Puis ces derniers temps, il se sentait bien, sa vie semblait enfin stable, il pouvait avancer, il avait deux enfants qu’il aimait plus que tout. Une petite amie qui le rendait fou dans tous les sens du terme, mais il aimait ça, on pouvait dire parfois qu’il avait une drôle de logique en amour.

« Je suis pareil, je ne comprends pas cette mode de lire sur un écran, je préfère le format papier, puis ça abime moins les yeux. » Enfin il disait ça, mais il lui arrivait de porter des lunettes, même si la plupart du temps il portait plutôt des lentilles, c’était plus pratique, même si la première fois pour en mettre, il y avait passé une heure, mais une fois qu’on a la technique ça va tout seul. « Je suis contente qu’elle l’aime, la librairie n’est pas près de fermer. » Quand la sœur de Lilwenn irait mieux, elle pourrait toujours passer. « On a tous nos habitudes. » Bon au moins il l’avait rassuré, de toute façon, il était le propriétaire de sa librairie s’il avait envie de lire pendant ses heures de travail, il le ferait, du moins quand il sera seul, ce qui ne dur jamais longtemps ici, au fil des années, la librairie s’était fait connaître et les habitués y venaient souvent. « Tout à fait, quand je vois que certains ont du mal à aligner quelques mots, j’ai peur. Parfois on aimerait bien être à la place du personnage, enfin quand il a la belle vie. » Malheureusement n’importe quel héros aura des épreuves à affronter, sinon le livre serait bien ennuyeux. Parfois en lisant, il remarquait la similitude entre lui et certains personnages, surtout quand il s’agit d’histoire d’orphelins. « Oui je suis sérieux et pas besoin de lettre de recommandation, je vois que vous êtes sincère et passionnée ça me suffit. » C’était bien vrai, elle serait la personne parfaite pour l’aider. « D’ailleurs si on est amené à travailler ensemble, je propose qu’on se tutoie. » Ce serait plus simple, puis il sentait qu’il se lierait rapidement d’amitié avec elle, ils avaient la même passion, il décida de commencer à la tutoyer naturellement. « Je te présenterai ma petite amie Camilla Gallini, elle est romancière, tu en as peux être entendu parler. » Puis il valait mieux présenter les deux jeunes femmes, comme ça, il ne prendrait pas de risque, il ne savait jamais réellement comment sa petite amie pouvait réagir.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
 
- │RAFAEL│J'ai besoin de vous, de vos conseils. -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Lettura Passione
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2