Revenir en haut
Aller en bas


 

- { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Brigitta GhionaVieille fille et blogueuse désespérée
Brigitta Ghiona
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-d http://www.ciao-vecchio.com/t82-brigitta-o-la-blogueuse-desesperee
Faceclaim : Alison Brie ©.liloo_59
Messages : 771 - Points : 1451
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Tumblr_mk8r83p85M1rbmj5wo2_250
Âge : Trente-quatre ans, au bout de sa vie à la moindre ride qui s'accumule sur son visage.
Métier : Professeur en école maternelle et blogueuse dépressive à son temps perdu.
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Empty
Sujet: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Lun 18 Mar 2019 - 13:43 )
Fête des couleursLes différences, envolées
Le mois de mars sonne avec l'arrivée du Printemps. Et cette année, c'est avec la fête des couleurs qu'on le célèbre, inspirée d'une tradition hindoue. Lors de celle-ci, ceux qui se réunissent se jettent des pigments de couleur qui finissent par les recouvrir de la tête aux pieds. Ainsi, les différences disparaissent. Les castes n'existent plus, tout comme l'âge, la distinction entre les hommes, des femmes. Mêlez-vous ensemble et ne venez pas avec un sentiment de supériorité ; bien que ce soit à éviter, la fête permet aux ouvriers de se fondre dans la masse et de cracher au visage des grands maîtres.

En savoir plus...• Les pigments de couleur que l'on distribue sont le vert, le orange, bleu et rouge, mais aussi le rose, violet et jaune. Chaque couleur a une signification bien précise.

- vert pour l'harmonie
- orange pour l'optimisme
- bleu pour la vitalité
- rouge pour la joie et l'amour
- rose pour la féminité
- violet pour le bonheur
- jaune pour l'amitié

• S'il n'y a aucune tenue particulière à porter, les gens s'habillent principalement de blanc, couleur plus simple à salir.

• L'action se situe à 15 heures, dans les rues de Spagnoli. La musique bat son plein, les morceaux sont festifs. Chacun, noyé au milieu des couleurs, peut facilement se laisser aller.

• Pour rappel, les différences, classes sociales, n'existent plus.
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
Padma Alestra
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t4050-lift-every-voice-and-sing-padma#128994
Faceclaim : .Deepika Padukone ; smmg + Signature : astra + gifs : Ealitya
Messages : 1828 - Points : 1327
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Tumblr_oxfwkk618r1qetpu1o4_r1_400
Âge : 32 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Lun 18 Mar 2019 - 21:51 )

Holi
Dès son réveil, Padma n’avait pas arrêté de courir dans tous les sens. Pas parce qu’elle avait des choses à faire, mais parce qu’elle ne tenait pas en place à cause de la nervosité qui ne faisait que s’accentuer à mesure que passait les minutes. Aujourd’hui était un jour spécial. Pour la première fois depuis qu’elle fréquentait Devraj, elle allait le présenter à Adalyn. En temps normal, l’Indienne était d’un naturel calme ou alors, savait très bien gérer son stress. Mais ici, elle appréhendait cette rencontre et avait peur que les deux ne s’entendent pas. Jamais elle n’avait présenté un garçon à sa meilleure amie de façon officielle. Bien sûr, elle avait déjà eu des petits-amis que la jeune blonde connaissait, mais elle n’était jamais passée par des présentations officielles. Elle se contentait de dire « au fait, paraît qu’on sort ensemble » à Adalyn, et de pointer du doigt vers la personne. Et pendant longtemps ce mode de fonctionnement l’avait suffi. Mais ici c’était différent. Padma voulait vraiment qu’ils s’apprécient et lorsqu’elle en parla à Adalyn, elle n’avait pas oublié de la menacer de la frapper jusqu’à ce qu’elle apprécie Devraj. Elle n’avait pas osé menacer Devraj par contre. Elle voulait attendre un peu avant de le laisser se rendre compte qu’il était en couple avec une grande folle. En couple. Rien que ça, ça faisait bizarre à l’avocate.

Lorsqu’elle eut vent du festival de couleur qui s’organisait à Naples, elle sauta sur l’occasion et ne laissa l’opportunité à aucun des deux de lui dire non. Habillée d’un simple short blanc qui annonçait le retour des beaux jours et d’un haut rouge qu’elle avait volé dans le dressing de Nori, elle était prête à aller se salir pour ensuite faire croire à sa petite sœur que c’était elle qui avait abimé ses vêtements. Elle donna rendez-vous aux deux directement sur la place du Quartier Spagnoli, et à quinze heure tapante, elle pointa le bout de son nez en sautillant presque lorsqu’elle marchait. La première silhouette qu’elle vit au loin fut celle de Devraj vers qui elle accéléra le pas en même temps que son rythme cardiaque, pour se jeter dans ses bras et le serrer contre lui avant de déposer un baiser sur ses lèvres. Il l’avait manqué. La dernière fois qu’ils s’étaient vus ne remontait pas à tellement longtemps, pourtant c’était comme ça à chaque fois qu’ils se quittaient. Elle ressentait son absence plus que de raison, et n’avait qu’une hâte, celle de le retrouver au plus vite. « Ponctuel, comme j’adore. » Commenta Padma contre ses lèvres. Elle aurait bien voulu en dire autant d’Adalyn, mais dès le moment où ses yeux s’étaient posés sur l’Indien, elle n’avait pas eu le courage de les détourner pour regarder autour d’elle. Ca se trouve elle était juste à deux mètres d’elle en train d’attendre qu’elle remarque sa présence. L’histoire ne le disait pas. « Tu vas bien ? » Demanda Padma qui se décollait sans pour autant s’éloigner. « Adalyn ne devrait plus tarder. J’ai tellement hâte que tu fasses sa connaissance. »
AVENGEDINCHAINS


@Devraj Morea @Adalyn Santoro


Deewani ho gayi
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Naina PatelToujours frais après un litre de café
Naina Patel
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4710-naina-j-ai-des-connaissances-e http://www.ciao-vecchio.com/t4762-la-casa-de-paypal
Faceclaim : Anushka Sharma ; avatar : tearsflight + Signature : Astra
Messages : 510 - Points : 880
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Tenor-26
Âge : 33 ans
Métier : Vendeuse dans une boutique d'herbes médicinales
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Lun 18 Mar 2019 - 23:04 )

Holi
Ses lunettes visées sur le nez, la canne entre les mains, Naina s’ennuyait. A cause de sa stupide fausse condition d’aveugle, le comité qu’elle avait rejoint pour organiser ce festival avait décidé de la laisser sur la touche en lui donnant les tâches les plus pénibles à accomplir. Si pour se venger elle s’amusait à donner des coups de cannes aux gens en prétextant ensuite ne pas faire exprès, elle savait qu’elle se lasserait très vite de cette occupation. Elle n’avait pas le droit de se lever du stand de poudres de couleur, elle n’avait pas non plus le droit de s’éloigner et si jamais elle voulait aller se dégourdir les jambes, elle devait être accompagnée de quelqu’un. Un soupir traversa ses lèvres tandis qu’elle posa sa tête sur sa canne pour la soutenir, se plongeant dans une réflexion profonde engendrée par l’ennuie. Depuis quelques temps, ses pensées allaient vers la seule personne qui avait su occuper son esprit depuis leur rencontre. Alexandre. Ils ne s’étaient pas revus depuis le fameux baiser et même si l’Indienne se disait qu’il valait mieux d’un côté, de l’autre, ce silence radio de sa part l’agaçait. Le pire était sûrement qu’elle n’avait aucun moyen de le contacter pour lâcher des indices comme quoi il serait temps qu’il vienne la trouver et qu’il fasse le premier pas. Elle avait juste un nom et un métier. Elle irait loin avec ça. Sa dernière tentative pour qu’il la remarque – et accessoirement le retrouver – avait été de s’introduire dans la fac et de déposer un peu partout des flyers qui annonçait le festival de couleurs qui se tenait dans le Quartier Spagnoli. Le manque de subtilité se faisait sentir mais au moins elle avait tenté quelque chose.

A chaque tête qui passait devant elle, elle levait les yeux pour voir s’il avait ou non reçu son message. Mais à chaque fois elle était déçue lorsqu’elle se rendait compte que ce n’était pas lui. Pis encore, la personne assise juste à côté d’elle commençait à avoir des doutes quant à sa cécité. Alors comme pour continuer à tromper son monde, elle levait les yeux au ciel vers le soleil. Elle ne regardait personne, elle prenait juste le soleil. Au bout de la vingtième personne qui passa devant elle, décida de laisser tomber et de prendre le soleil pour de vrai. Quitte à rester assise elle pouvait bien en profiter pour prendre le soleil.  
AVENGEDINCHAINS


@Alexandre Lecomte


astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Devraj MoreaLe vin est un puissant lubrifiant social
Devraj Morea
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4190-devraj-don-t-you-remember http://www.ciao-vecchio.com/t4212-devraj-j-ai-implore-les-etoiles-de-me-la-ramener
Faceclaim : Rohit Khandelwal ©Art Acide
Messages : 301 - Points : 480
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } V5r1Y0y
Âge : trente-quatre étoiles.
Métier : écrivain, mais ne se cantonne pas à cette passion. Devraj se laisse aller à de courtes missions, qui ne vont jamais au-delà d'un mois. Egalement, il est architecte.
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Mar 19 Mar 2019 - 0:37 )
Silence au bout du téléphone, alors qu’il attend la réaction de son père. Il ressentait le besoin de lui en parler. A la base, il comptait le faire de vive voix, mais il ignore quand est-ce qu’il trouvera le temps, ou l’occasion de revenir en Inde. Bien qu’il sente l’urgence, ce n’est pas pour tout de suite. « Tu te souviens de quelque chose ? » La voix de son père est tendue, mais il n’en tient pas compte, contrairement à sa question qui a toute son attention. S’il se rappelle ? Pas vraiment. C’est flou. Il a des bribes de souvenirs, des flashs qui ne veulent rien dire. Ca ne dure que quelques secondes à chaque fois, ce n’est rien de très représentatif, alors si on peut dire que sa mémoire lui joue des tours, Devraj est dans l’incapacité d’affirmer que ça lui est vraiment utile. Glissant la main sur sa nuque, l’indien relève les yeux sur la rue Spagnoli, dans laquelle s’agglutine plein de monde. Et contrairement à son état actuel, où il est pris de doutes, son cœur s’allège à la vue qui s’offre à lui. Naples est une ville coup de cœur, pleine de surprise. Il ne s’attendait pas à ce qu’une telle fête, qui a une signification bien particulière pour lui, soit organisée ici. Un sourire apparaît, et disparaît aussitôt que son père le ramène les pieds sur terre en l’interpellant. « Pas vraiment, non. » avoue-t-il, en marchant. Il essaie, vraiment, il fouille. « C’est bizarre, tu sais. Je me suis jamais senti aussi proche de la vérité que maintenant et pourtant, j’en suis loin. » Un soupir se fait entendre. Son père adoptif garde une nouvelle fois le silence qu’il ne sait pas comment interpréter. « Ca fait longtemps que l’on n’a pas tenu une discussion sur tes souvenirs. Que s’est-il passé ? » L’évidence. « J’ai rencontré quelqu’un. » Là encore, c’est tellement fou que même en posant des mots sur ce qui s’est passé lors de cette nuit étoilée, Devraj n’est pas bien sûr que ça puisse aider celui qu’il tient en ligne, de comprendre ses ressentis. « Elle est originaire de Chennai. » confie-t-il. « Il faudrait que je t’en parle. » Plus longuement, pas alors qu’ils n’ont que quelques minutes devant eux. « Préserve-toi s’il te plaît. Ce n’est pas parce que tu penses te souvenir, que c’est vraiment le cas.[/color] » Il fronce les sourcils, ne saisissant pas la raison de cette phrase. C’est bien la première fois qu’il le sent si tendu, si distant, alors qu’habituellement, il est tout l’opposé. Devraj n’a pas le temps de s’attarder qu’il aperçoit au loin sa petite amie arriver, ce qui le pousse à mettre un terme à la conversation. Après quelques phrases de bienveillance, Devraj se fraye un chemin, soudainement pris de court par la jeune femme qui lui saute dans les bras. Un rire s’échappe tandis qu’il la serre contre lui, profitant de cette étreinte, de ce baiser. « Ne t’habitude pas trop vite, sait-on jamais. » Ses doigts se perdent dans sa chevelure, glissent jusqu’à son cou, puis vers sa main, les entrelaçant avec les siens. « Oui, ça va. Regarde ce qu’il y a autour de toi, comment tu veux que ça n’aille pas ? » La fête des couleurs. C’est beau. De partager ça avec elle, ici, c’est une aubaine. Lui qui souhaitait lui montrer ce festival en Inde… Finalement, il s’est déplacé en Italie. « Et toi ? » demande-t-il, en relevant les yeux vers la foule. « Je suis curieux de la rencontrer. Elle est comment que je la cherche avec toi ? » Il ressent néanmoins une pression qu'il dissimule. C'est sa meilleure amie, pas n'importe qui. Un passage obligatoire.


Here, here in this heart it's cold, cold as stone. Must welcome these memories, as shallow as my eyes have slowly become. Hearts, frail heart left broken. Cold and known for its bitter agony. Times changed forever that night, leaving only empty memories. Empty memories won't heal the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
Padma Alestra
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t4050-lift-every-voice-and-sing-padma#128994
Faceclaim : .Deepika Padukone ; smmg + Signature : astra + gifs : Ealitya
Messages : 1828 - Points : 1327
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Tumblr_oxfwkk618r1qetpu1o4_r1_400
Âge : 32 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Mar 19 Mar 2019 - 15:37 )

Holi
Ses doigts mêlés aux siens, Padma n’aurait pas pu être plus heureuse. Pour la première fois de sa vie elle avait l’impression de se sentir enfin complète et que tout allait bien pour elle. Que ce soit du côté professionnel comme personnel, elle avait réussi à trouver un équilibre qui la rendait heureuse et donnait à son cœur cette légèreté dont elle était déjà gourmande. Les yeux plongés dans les siens, elle oublia l’espace de quelques secondes où ils se trouvaient, mais un rapide coup d’œil autour d’elle arriva à la ramener sur tête en agrandissant son sourire. La musique qu’ils entendaient au loin battait déjà son plein et les gens commençaient à arriver peu à peu. Mis à part quelques personnes, presque tout le monde avait joué le jeu en portant quelque chose de blanc. La bonne humeur présente dans l’air et contagieuse faisait gonfler le cœur de l’Indienne qui retrouvait un peu de son pays sans avoir à quitter les siens. C’était une part d’elle qu’elle n’avait jamais renié, mais qu’elle se plaisait à assumer depuis l’entrée de Devraj dans sa vie qui lui rappelait un peu plus tous les jours ses racines, et leur chez eux. « Regarde où je suis, comment tu veux que ça n’aille pas. » Plaisanta l’avocate qui déposa ses lèvres contre celles de Devraj avant de se mettre à regarder autour d’elle à la recherche d’Adalyn. « Elle est blonde et belle. Ca devrait t’aider à la trouver. Une grande Barbie. » Quand Adalyn était dans les parages on ne pouvait pas la rater. Elle était tellement jolie qu’il fallait être aveugle pour ne pas remarquer sa présence. Haussant les épaules en ne la voyant pas, elle pressa un peu plus sa main dans celle de l’Indien et commença à l’entraîner là où la foule commençait à se réunir pour récupérer de la poudre de couleur. Elle n’était plus sûre des significations, mais elle opta pour le rouge pour une première. Dans un plateau qu’elle récupéra, elle s’arrêta de marcher pour se placer face à l’écrivain et plongea un de ses doigts dans la poudre pour dessiner sur le visage de son petit-ami, un air taquin. « T’es tout beau. » Commenta Padma qui récupéra un peu de orange pour faire un dégradé de couleur sur une joue. Elle s’occuperait de l’autre plus tard.

AVENGEDINCHAINS


@Devraj Morea @Adalyn Santoro


Deewani ho gayi
the sirens were dangerous creatures, who lured nearby sailors with their enchanting music and voices to shipwreck on the rocky coast of their island



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Lilas MartinToujours frais après un litre de café
Lilas Martin
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4995-lilas-la-fleur-qui-s-epanouit- http://www.ciao-vecchio.com/t4996-lilas-certaines-femmes-depriment-mais-moi-je-me-rappelle-que-j-habite-avec-brad-pitt#157335
Faceclaim : Emma Stone (schizophrenic) crackships (Padawan)
Je suis absent-e : lundi 11 mars aux vacances de pâques (présence réduite)
Messages : 1046 - Points : 785
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Source
Âge : 31 ans
Métier : étudiante en informatique en échange Erasmus et youtubeuse gaming sous le nom de Squirrel
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Mar 19 Mar 2019 - 22:02 )
Qu’est-ce que c’était encore que ce truc ? Une fête des couleurs inspirée d’un film de bollywood ? Je devrais être en train d’étudier le binaire à l’heure actuelle et pas de me balader en tenue complètement blanche et blonde de surcroit. Mais on m’avait demandée de jouer le jeu donc je jouais le jeu. J’avais prévu d’y retrouver Lilwenn, ma rousse favorite hormis Stella mais je me rappelai que je ne lui avais pas précisé que j’étais désormais blonde comme les blés. Je lui envoyais un message pour lui rappeler avant d’en envoyer un à Stella pour qu’elle ramène son joli petit cul. Il y avait déjà beaucoup de monde et je ne comprenais pas trop le principe de ce truc. Allaient-il appuyer sur un bouton magique -avec un véritable l’algorithme pour les couleurs- ou alors feraient-ils tout manuellement ? Je tentai de repérer le spot, le bébé bien accroché à mon flanc. Oui, je devais être une mère plutôt irresponsable pour amener un bébé d’à peine quelques mois à une fête pareille mais la baby-stter avait décommandé et je lui avais mis un casque anti-bruit. J’aurai pu avoir l’air transparente s’il n’y avait pas le chérubin. Je n’aimais pas trop ce genre d’effusions. Pas parce que je pouvais me sentir supérieure mais plutôt parce que trop de monde. Bonjour agoraphobie. En proie à des sueurs froides, je pris place dans un coin près d’un mur à l’ombre avant de bercer ma fille qui était au pays des songes. Je l’admirai de pouvoir se fondre ainsi dans le décor. Puis, je dégainai ma GoPro pour faire une vidéo et m’adresser à mes followers. « Alors, je suis une sorte de fête des couleurs pour faire venir le printemps. On se retrouve dans plusieurs heures pour savoir de quelle couleur je suis couverte. » Je la rangeai pour attendre comme une nigaude. Que quelqu’un vienne me parler ou alors qu’un signe divin me dise de me casser.
Qu’est-ce qu’on ne ferait pas pour l’amour de sa chaine YouTube ?

@Lilwenn Boschetti @Stella Spinelli { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } 4210718188


❝ VERS LE CIEL ❞ Quand le vent se lève et m'appelle sifflant dans le ciel d'été. La montagne chante et me rappelle ce qu'est la liberté. Et je vole, je m'envole. Dans le vent et vers le ciel. Je m'envole. Dans le vent et vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © .Sarasvati. (vava) Miss Pie (sign)
Je suis absent-e : .
Messages : 1275 - Points : 1772
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Tumblr_inline_p7hu44ASe81sccn28_250
Âge : 34 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Mer 20 Mar 2019 - 17:52 )

La fête des couleurs.

Ou la joie de se fondre dans la masse.


Luna ne sait pas pourquoi elle avait pris le flyer posé à la caisse du cinéma. Flyer qui était accroché à l'aide d'un aimant sur son frigo. Elle pensait bosser et donc ne pas pouvoir y aller. Mais un changement d'emploi du temps lui a donné sa journée. Alors elle regarde plus en détail. Et elle se dit que cela pourrait être amusant de se retrouver comme un arc en ciel. Elle va donc fouiller dans son armoire pour suivre la consigne du blanc. Elle trouve rapidement un tee-shirt à manche longue et une jupe fluide un peu longue. Luna s'habille, elle a largement le temps d'arriver dans le quartier Spagnoli avant que les hostilités soient lancés. Elle laisse ses cheveux libres tomber sur ses épaules attrape une veste qui pourra lui servir car l'air est encore un peu frais, même si le printemps pointe le bout de son nez. Elle croisera peut être Loris. Elle y verra peut être Meena vu ses origines. D'ailleurs elle a profité d'être d'avoir un peu de temps devant elle pour regarder sur Internet ce que l'on disait de cette fête de tradition hindoue. Puis quand l'heure approche, elle sort de chez elle ses pas prennent rapidement le plis de danser sans même une note de musique. Elle n'a pas pris son casque pour éviter de le voir se teinter de diverses couleurs.

Quand Luna arrive sur les lieux, il y a déjà du monde. La couleur blanche domine pour le moment, elle a hâte de voir ce que tout va donner une fois que les couleurs recouvriront les participants. Un arc en ciel humain, cela doit être beau à voir pense Luna. Elle se mêle à la foule et laisse son regard se balader sur elle. Alors que ses pieds suivent la musique qui envahit la rue. Elle observe sans spécialement chercher quelqu'un de particulier. Sans se dire qu'elle pourrait croiser Alexandre. Elle ne sait même pas pourquoi elle pense à lui à cet instant. Et encore moins Leo, le garagiste qui c'était arrêté alors qu'elle avait les mains dans le moteur de sa voiture. Une petite panne légère qu'elle avait rapidement cerné et qui lui avait permis de faire la connaissance du jeune homme. Elle ne peut s'empêcher de penser que ce jour là elle a eu de la chance de ne pas être en blanc. Mais ses réflexions sont vite chassées quand il y a une petit mouvement de foule. Des impatients surement. En tout cas cette bousculade lui fait marcher sur les pieds de quelqu'un. Elle commence bien. Elle se retourne tout de suite pour s'excuser confuse et un peu rouge. « Pardon je ne vous ai pas fais mal au moins. » Elle porte une paire de vielles baskets mais ce n'est jamais agréable de se faire marcher sur les pieds. Puis elle lève les yeux et croise le regard de .. Leo. « Tiens vous ici ? Une voiture en panne dans le coin ? Ou juste une coïncidence ? » Luna lui sourit, heureuse de le recroiser de la sorte. Comme si le hasard le mettait une seconde fois sur sa route. Et puis il a l'air seul, et cette fête à deux sera surement plus amusante. Enfin si Leo veut de sa compagnie. Après tout ils ne se connaissent pas. Et ce n'est pas parce que Luna lui a offert un café après qu'il se soit arrêté pour l'aider, qu'il a envie de passer du temps avec elle. Ou partager cette fête.  



(fiche) drvgns.


@Leo Fedeli



 
“Forgetting the past, transforms the present into a complicated path.”

 
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre LecomteLe vin est un puissant lubrifiant social
Alexandre Lecomte
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Chris Hemsworth
Messages : 183 - Points : 800
Âge : 35 ans
Métier : Chercheur en Histoire et maître de Conférence à l'Université de Naples
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Jeu 21 Mar 2019 - 3:26 )
La fête des couleursUn tableau dont les couleurs sont vivantes...
Alexandre ignorait qu'il y avait autant d'indiens à Naples. Bah oui, avec le monde qu'il y avait Quartier Spagnoli, on aurait pu se croire en Inde. Quelqu'un le bouscula. Il s'en moqua. Il était de bonne humeur en fait, et cela n'était pas réellement habituelle, mais peut-être que le soleil qui régnait en cette après-midi, et la bonne humeur communicative des personnes alentour aidait un peu. A la vérité, Alexandre n'avait pas prévu de sortir. Il ignorait même qu'un tel événement se tiendrait à Naples. En Inde oui, pourquoi pas, dans les villes à forte communautés d'indiens, pourquoi pas également. Mais Naples... Non quand même, les indiens étaient-ils si nombreux, ou la ville avait-elle simplement voulu faire oublier les drames de ces-derniers mois? Peut-être. Et puis si l'Historien était allé là, c'était aussi parce qu'il était animé d'un mince espoir, un espoir pourtant qui le dévorait: Celui de la revoir. Elle. Cette foutue brune qui avait renversé ses habitudes et qui avait sut le toucher au plus profond de son être. Alors il était venu. Car qui d'autres qu'elle aurait affiché dans toute la fac les prospectus de l'événements, quitte à remplir le tableau d'affichage, à la couvrir même, pour qu'on ne voit que cela. Cela avait d'ailleurs offusqué leur réfrigérateur de secrétaire comme le disait certain. Elle s'était plainte alors qu'on ne pouvait plus rien apposer sur les panneaux d'affichage. Lui avait sourit. Qui d'autres qu'elle?

Il s'était un peu renseigné sur l'événement et avait opté pour une chemise blanche simple, et un jean qui de toute manière était voué à servir à la mécanique de sa bécane, donc, il n'avait rien à craindre. Le plus embêtant resterait peut-être les chaussures, mais tant pis.  Alors qu'il y avait déjà un peu de monde, son regard fouillait la foule, cherchant à voir où elle pouvait être, cherchant à la repérer. Il passa alors devant le stand des couleurs remarquant deux personnes assise. La première ne semblait pas bien réveillée, et la seconde prenait le soleil tout simplement. Alexandre ne put retenir un sourire. C'était elle. Il s'approcha du stand, couvrant de son ombre Naina. Visiblement, elle dût sentir que le soleil ne frappait plus sa peau. Elle releva la tête et il ne put que sourire. Les lunettes noires sur son visage lui soulevèrent quelques questions, mais il préféra ne rien dire. Il préféra plutôt sortir une affiche qu'il avait récupéré à l'université et la lui tendit.
- Je suppose que ça t'appartient. Fit-il taquin avant de faire signe à l'autre personne de les laisser tranquille. Visiblement elle ne sembla pas prête à laisser sa place, mais quand Alexandre s'approcha d'elle, l'air renfrogné, elle préféra les laisser alors qu'il arguait qu'il veillait sur elle. Il s'assit donc à côté d'elle. Il ne savait pas vraiment par où commencer. La soirée rose? Le fait qu'il avait eu envie de la voir, mais que son courage avait fui à toute jambe. Il préféra simplement se saisir de sa main et la serrer dans la sienne, fixant le sol, un peu bête soudainement avant de relever le regard vers elle.
- Okay, on parle pas du bracelet. Pas aujourd'hui. J'ai pas envie. On pourra éventuellement parler de tes lunettes, mais quelque chose me fait penser que c'est lié. Il s'arrêta. Je... Par où commencer. Et puis merde. J'aurais dû venir te voir plus tôt. Je suis désolé... J'ai pas... Je sais pas. Il planta son regard dans le sien. Merci pour l'invitation. Termina-t-il simplement.


@Naina Patel
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi- http://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + Tag
Messages : 68 - Points : 157
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Tumblr_inline_o9usnoWTZI1rp4y1f_250
Âge : 30 ans
Métier : Garagiste
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Jeu 21 Mar 2019 - 12:19 )
« - Je t’aime ma princesse. Amuse-toi bien. » Il pose un baiser sur la joue de la petite, avant de se redresser. Il est temps pour lui de partir. Il n’aime pas réellement ça, mais ce n’est pas pour une fois. Il verra s’il peut vraiment faire confiance à son collègue ou non. C’est lui qui a insisté pour pouvoir garder Louisa, afin que Léo puisse se rendre au festival. Il avait refusé au départ, en trouvant comme excuse qu’il voulait s’occuper de sa fille, et ne pas la laisser comme ça. Mais il a finalement cédé, après tout, son collègue a aussi une fille, et peut-être que Louisa va pouvoir se faire une amie en plus. Il s’inquiétera pour elle toute la journée, mais c’est le prix à payer quand on est parents et qu’on tient réellement à son enfant. Il retourne sans plus attendre à sa voiture, et retourne à l’appartement. Il doit se changer avant de se rendre dans les rues. Il opte pour une tenue entièrement blanche, sans que ça soit de nouveaux vêtements. Il préfère être prudent, il aura de la couleur partout, il le sait déjà. Il prend une douche avant de mettre sa tenue. Il regarde l’heure rapidement, prenant encore quelques minutes avant de finalement partir pour pouvoir rejoindre les rues de Spagnoli. Ce qui n’est pas bien loin d’ailleurs, puisqu’il vit dans ce quartier. Il entend la musique depuis chez-lui. Il se rend bien compte qu’il y aura beaucoup de monde. Il descend finalement, se rendant dans les rues principales à pied, pas besoin de voiture pour faire 5 mètres ça serait ridicule.

Il rentre dans la foule, marchant un petit peu. Lui aussi a envie de ses petits sachets de couleurs. Afin de pouvoir commencer sans plus attendre. Il doit s’amuser, c’est ce qu’on lui a dit de faire. Il va essayer de mettre en place les conseils et ne pas se prendre la tête. Juste en profiter. Visiblement, le monde commence déjà. Un sourire vient se fixer sur son visage, aimant beaucoup l’ambiance. Il ne s’attendait pas à se faire marcher dessus. Enfin… Si quand même un peu, ça devait arriver à un moment ou un autre, mais il ne s’attendait pas à connaître la personne qui vient de le faire. Il sourit à la vie de la jeune femme avant de se mettre à rire. « - Non ça va, je pense que je vais survivre. » Dit-il en regardant ses pieds. Elle n’a pas de talon aiguille, c’est toujours ça. « - Une simple coïncidence, je ne suis pas que garagiste. Bon je suis peut-être venu pour me faire marcher sur les pieds, qui sais ? » Dit-il avant de rire légèrement. Il plaisante juste. Elle n’est pas accompagnée visiblement, il ne sait pas se elle prévoit d’aller voir quelqu’un par la suite. « - En plus, je suis sûr que beaucoup de personnes n’ont pas besoin de moi ici. Comme une certaine Luna. » Dit-il en plissant légèrement les yeux. Il l’observe quelques secondes avant de reprendre. « - Aussi non comment tu vas depuis la dernière fois ? Ca semble aller. »


@Luna Primavera


I love you Forever
Quoi qu'il arrive, je ne t'oublierai jamais. Tu vis à travers notre petite fille. Plus elle grandit, et plus elle te ressemble. Je continuerai de lui parler de toi, de la femme formidable que tu étais. On t'aime. (c)flotsam.
Revenir en haut Aller en bas
Naina PatelToujours frais après un litre de café
Naina Patel
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4710-naina-j-ai-des-connaissances-e http://www.ciao-vecchio.com/t4762-la-casa-de-paypal
Faceclaim : Anushka Sharma ; avatar : tearsflight + Signature : Astra
Messages : 510 - Points : 880
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Tenor-26
Âge : 33 ans
Métier : Vendeuse dans une boutique d'herbes médicinales
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Jeu 21 Mar 2019 - 13:59 )

Holi
Pendant de longues secondes, Naina se laissa caresser par les rayons du soleil, fronçant parfois le nez lorsqu’une ombre passait sur son visage. Les gens ne voyaient-ils pas qu’ils dérangeaient ? Aucun savoir-vivre. Dans un soupir, elle finit par ouvrir les yeux en se rendant compte qu’une personne n’avait pas de vouloir bouger. L’air exaspéré, elle était déjà prête à demander à l’inconnu de décaler là où elle ne pouvait pas le voir, mais au moment où elle ouvrit la bouche pour commencer à parler, elle la referma aussitôt. Par-dessus ses lunettes de soleil, l’Indienne avait levé les yeux un peu plus pour être sûre de ne pas être sujet aux hallucinations. Alexandre. Il était venu. Son cœur rata un battement alors qu’elle le toisait discrètement de haut en bas en replaçant ses lunettes sur ses yeux, prenant appui sur sa canne qu’elle avait récupéré au passage. Un mince sourire étira ses lèvres mais tout comme son calme qu’elle essayait de garder, elle toussa doucement dans son coude pour ne pas faire remarquer qu’elle était contente de le voir. Lorsqu’il lui tendit le flyer qu’elle avait pris soin de placarder partout, elle hésita un moment avant de tendre la main à son tour et de le récupérer. A la différence de la première rencontre, elle prit son temps comme si elle cherchait sa main pour, et se saisit du morceau de papier qu’elle n’avait même pas besoin de lire. « Hum. » Fut sa seule réponse alors qu’elle baissait la tête pour cacher son visage derrière sa canne qui alla taper dans la cheville de la personne à côté d’elle, comme pour lui demander de dégager. Elle n’allait pas mourir parce qu’elle parlait à une personne. Et de toute façon, depuis qu’elles étaient assises là, elles ne s’étaient pas échangés un mot alors il était inutile pour elle de faire comme si elle était vraiment concernée par le sort de Naina. Le regard toujours devant elle, elle resta silencieuse en voyant Alexandre prendre place à côté d’elle. Mais au moment où il se saisit de sa main, elle se figea un court instant avant de refermer ses doigts autour des siens d’un geste tendre. Le contact était inattendu, mais tout comme sa présence à côté d’elle, c’était agréable. Le silence dans lequel ils se plongèrent n’était pas vraiment pesant pour Naina. Certes, il était bizarre, mais n’ayant rien à dire, elle n’avait pas envie de le briser pour gâcher ce moment. Aussi, elle pressa un peu plus sa main dans la sienne lorsque ce fut le blond qui prit la parole en premier. Attentive à ses mots, elle finit par se tourner dans sa direction pour plonger son regard dans le sien, baissant légèrement ses lunettes sur l’arête de son nez. « Tu n’as pas à être désolé. » Elle secoua doucement la tête pour accompagner ses paroles. Elle aussi aurait fait pareil si les rôles étaient inversés. « Merci d’être venu. » Répondit l’Indienne qui ramena sa main vers elle avant de poser sa tête sur son épaule. Un geste étonnant pour une Naina qui s’était convaincue pendant des jours que le mieux pour elle était de rester loin de toute personne susceptible de la rendre faible. Et aujourd’hui, il avait juste fallu qu’il soit assis à côté d’elle pour qu’elle ait envie d’être dans ses bras. Pendant un court instant, elle replongea dans son silence et laissa ses yeux se balader sur leurs deux mains enlacées avec lesquels jouait ses doigts à elle. Mais l’heure n’était pas à la célébration, alors qu’ils célèbrent. Sans lâcher sa main, elle se leva pour l’inviter à en faire de même, et replaça sa longue écharpe autour d’elle en prenant soin d’arranger ses cheveux au passage. « Viens. » Elle laissa tomber sa canne pour récupérer un plateau sur lequel elle arrangea plusieurs échantillons de poudre de couleur, et trempa son pouce dans le rouge pour tracer un trait horizontal sur le front du blond. « Joyeux Holi. » Lâcha la jeune femme avec un sourire franc aux lèvres, les yeux plongés dans les siens. Et profitant d’un court moment d’inattention, elle plongea sa main libre dans une couleur prise au hasard sur le plateau et balança la poudre au visage du chercheur avant de lâcher un rire.
AVENGEDINCHAINS


@Alexandre Lecomte


astra; bb — i have galaxies hidden between my bones and i will love you until the stars burn out. ;; @unknow
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant