Revenir en haut
Aller en bas


 

- { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © mermaid tears.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 2049 - Points : 3066
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Source
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Jeu 21 Mar - 18:35 )

La fête des couleurs.

Ou la joie de se fondre dans la masse.


Luna avance dans la foule, cherchant à voir où elle pourrait récupérer les petits sachets de couleur. Elle a lu que chaque couleur avait une signification bien à elle et elle a bien l'intention d'user des sept teintes. Car on a tous besoin d'amitié, de bonheur, d'amour, de vitalité, d'optimisme, avec une touche d'harmonie et un soupçon de féminité. Enfin pour cette couleur pas sur que tout le monde soit d'accord pour la prendre sur la tête. Mais prise par l'ambiance, ses pieds qui dansent elle ne fait même pas attention où elle les pose. Et voilà qu'elle écrase un pauvre pied innocent. Elle s'excuse rapidement confuse de son geste. Il prouve qu'elle a déjà la tête dans les nuages et dans le futur arc en ciel que cette marée humaine va former, au moment ou les couleurs seront jetées. Puis quand elle voit sur quel pied elle a marché, un sourire se dessine sur ses lèvres Léo. Une surprise agréable. « Tant mieux je m'en serais vraiment voulu s'il avait fallu appeler les urgents pour cause de pied cassé. » Elle se fait taquine Luna et son regard pétille, surement l'ambiance qui l'enlace. Il faut dire que la joie éclaire tous les visages et que la bonheur humeur règne en maitre dans la foule. Difficile même de ne pas se faire emporter par le mouvement. Leo la taquine sur les circonstances de leur rencontre. « Mais c'est une très bonne idée de venir à la fête des couleurs pour se faire marcher sur les pieds. »

Ils restent immobiles obligeant les gens à les contourner ou les éviter. Luna se demande s'il attend des amis, ou s'il doit rejoindre un groupe. Alors qu'elle est seule. Elle profite de la perche qu'il lui temps pour rebondir dessus. « Alors il est vrai que pour ma voiture je n'avais besoin de personne. La prochaine fois promis je ferais semblant d'être une jeune femme en détresse. » Elle le regarde avec plus d'attention. « Par contre là j'ai bien besoin d'un cavalier pour éviter de marcher sur d'autre pied innocent. Cela te dit de m'accompagner dans cette folie ? » Un sourire plus grand envahit son visage, elle n'est pas du genre à accorder facilement sa confiance Luna. Mais Léo a été si mignon lors de son problème de voiture, il a été le seul homme à s'arrêter en plus. Leurs regards s'accrochent. « Je vais très bien et toi ? » Il semble aller aussi quoi que l'orpheline sait qu'un regard heureux peut cacher une âme bien triste et sombre. Elle joue souvent de cet atout. Pas aujourd'hui parce que l'ambiance festive l'enveloppe et elle aime ça. « Et si on partait à la recherche de ses petits sacs de couleurs ? » En plus certains en ont déjà et ne se gênent pas pour faire des victimes. D'ailleurs du jaune vient coloré leurs vêtements blancs. « Le jaune c'est l'amitié si je me souviens bien. Un signe peut être ? » Elle attrape sa main, un geste naturel, qu'elle a tendance à faire quand elle est dans la foule avec quelqu'un. « Juste pour que l'on ne se perde pas. » Toujours cette peur d'abandon qui lui ronge les entrailles à la moindre occasion. Et les voilà partis à la recherche des petits sacs précieux, tout en se laissant porter par l'ambiance festive.  



(fiche) drvgns.


@Léo Fedeli


" Hier n'existe pas. Avant-hier non plus. Aujourd'hui, c'est délicieux. Demain est merveilleux."
Revenir en haut Aller en bas
Lilwenn BoschettiToujours frais après un litre de café
Lilwenn Boschetti
http://www.ciao-vecchio.com/t4992-lilwenn-boschetti-evitez-l-aig http://www.ciao-vecchio.com/t5756-lilwenn-boschetti-la-mort-est-prematuree-a-tout-age#182086
Faceclaim : Dakota JOHNSON + ©PRINCESS + pretty.little.doll
Messages : 1585 - Points : 2091
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Lyst
Âge : 30 ans + née à Paris le 18.06.1989
Métier : bibliothécaire
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Jeu 21 Mar - 23:00 )

la fête des couleurs
« J
e crois que tu as reçu un texto ma Lily. » Étant dans la salle d'eau de la chambre d'hôpital de ma Barbara, je sors de celle-ci, la rejoignant, pensant savoir de qui il s'agit. « Ça doit être Lilas. » Je prononce, m'emparant de mon iPhone. « Sans doute oui. » Relevant la tête, je fixe un instant ma Barbara. Elle est amaigrie par la maladie, son teint est blafard. « Tu veux que je reste ? » Je lui demande, quand elle relève sa tête, afin de me regarder. Au bord des larmes, je la rejoins, m'essayant sur son lit afin de la serrer tout contre moi. « Je veux que t'y ailles Lily. Seulement… » Je sais qu'elle pleure, ma Babou me fend le cœur. « Seulement quoi ? » Je murmure, caressant avec douceur son dos. « Seulement, je veux que tu le fasses pour toi. Pas pour moi. » Reniflant, je me mets moi aussi à pleurer. « Il faudra bien que tu vives quand je ne serais plus là. » Je ne supporte pas d'entendre ses mots, encore moins lorsqu'ils sortent de la bouche de mon petit bonheur, ma petite sœur chérie. « Ne dis pas ça s'il te plaît. » Je lui dis, des trémolos perceptibles dans ma voix. La gardant tout contre moi, je reste un instant ainsi, avant de la laisser. Essuyant une larme rapidement après avoir quitté sa chambre, je lis de nouveau le texto que Lilas m'a envoyé. Ne prenant pas le temps de lui répondre dans la minute, puisque de toute façon, elle me l'a envoyé avant que je ne m'effondre dans les bras de ma petite sœur, je me dis qu'elle n'est plus à une minute près.

A
près avoir pris le temps d'effacer mes larmes, cachant le mieux possible le fait que j'ai pleuré, je monte dans ma voiture. Attachant ma ceinture de sécurité, mettant le contact, je roule afin de rejoindre le quartier Spagnoli. Une fois à proximité de celui-ci, je me dis soudainement que je devrais trouver une place de parking, puisque si je continue à avancer ainsi, je n'arriverai pas à en débusquer une, à cause de la fête où je me rends. Mettant mon clignotant alors qu'une voiture libère une place, il me faut peut de temps afin de me garer, sans m'y reprendre à deux fois. Une fois étant sortie de celle-ci, l'ayant verrouillé, j'envoie un rapide message à ma Lilas, afin de lui dire que je la rejoins à pieds, lui demandant également où elle se trouve exactement quand, après lui avoir envoyé le texto, je me rappelle qu'elle tient une chaîne YouTube. Allant sur celle-ci, j'esquisse un sourire alors que je l'écoute. De quelle couleur sera-t-elle recouverte à la fin de cette journée ? J'imagine qu'elle sera à l'image d'un arc-en-ciel. Souriant davantage en l'imaginant, je suis surprise par toute cette foule désireuse de se faire recouverte de poudres colorées. Souriant davantage, étant amusée, je me décide à renvoyer un texto à Lilas, afin qu'elle me fasse savoir où elle se trouve exactement, puisque je ne peux pas l'appeler, à cause du brouhaha constant, par les musiques qui s'enchaînent et les discussions aminées des personnes présentes. Après cinq bonnes minutes, je finis par trouver Lilas, qui se tient dans un coin près d'un mur. La rejoignant rapidement, courant presque, je me rappelle ce que Barbara m'a dit. Je dois m'amuser, je dois apprendre à vivre sans elle, même si cela réduit en miettes mon cœur rien qu'à l'idée qu'elle pourrait ne plus être là, constamment dans ma vie. « LILAS CHÉRIE ! » Je crie, un peu avant que je n'arrive à sa hauteur. Lorsque je suis enfin près d'elle, je suis surprise, puisque mini Lilas est elle aussi présente. « Elle est adorable. » Je dis à mon amie, un sourire béat présent sur mon visage quand je repose mon regard sur elle, surprise. « WAOUH ! » Je m'exclame, alors que je la découvre blonde. « Pardon, je suis surprise. » J'ajoute rapidement, puis, je lui dis : « Ça te va à merveille. » D'ailleurs, en prononçant le mot « merveille », je ne peux que reposer mon regard sur son adorable petite fille. « Mélody se rend déjà aux fêtes ? » Je demande, taquine, mes grosses billes scintillantes. « Elle va te rendre folle plus tard si elle y prend goût. » Je dis à ma Lilas, plaisantant, lorsque je remarque qu'elle aussi à respecter le « dress code », étant venue tout en blanc, tout comme moi et quasiment toutes les personnes présentes dans les rues du quartier Spagnoli.



JE SAIS TON COURAGE
TU ES MON SOUFFLE
LES BATTEMENTS DE MON CŒUR. SANS TOI, JE NE SUIS PLUS PERSONNE. JE NE SUIS RIEN.




Dernière édition par Lilwenn Boschetti le Mer 24 Avr - 0:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre LecomteLe vin est un puissant lubrifiant social
Alexandre Lecomte
http://www.ciao-vecchio.com/t5629-souvenez-vous-nous-ne-sommes-q http://www.ciao-vecchio.com/t4015-success-is-not-final-failure-is-not-fatal-it-is-the-courage-to-continue-that-counts
Faceclaim : Chris Hemsworth
Messages : 242 - Points : 1207
Âge : 35 ans
Métier : Inspecteur de Police
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Ven 22 Mar - 14:30 )
La fête des couleursUn tableau dont les couleurs sont vivantes...
Il avait fini par retrouver l'indienne. Ou elle avait fini par le trouver. Il ne savait pas vraiment. Elle avait fait le premier pas, il avait conclut en venant ici. Maintenant qu'il était face à elle, la première chose qu'elle semblait vouloir - sans surprise aucune - était qu'il s'écarte pour qu'elle puisse profiter du soleil. Mais finalement, lorsqu'elle s'aperçut que c'était lui, son attitude changea. Elle se saisit avec une certaine hésitation du flyer avant qu'il ne vienne prendre place à ses côtés. Et la première chose qu'il fit fût de prendre la main de la brune dans la sienne. Elle referma sa main sur celle du blond, comme si elle acceptait le contact, et il en fût rassuré, son coeur reprenant ses battements à la normal. Finalement, il s'exprima le premier et elle l'écouta, attentive, avant de dire, pour seule conclusion, qu'il n'avait pas à être désolé. Il la remercia d'un regard alors qu'elle préférait simplement le remercier d'être venu. Et finalement, elle posa sa tête sur l'épaule d'Alexandre qui resta surpris, et tourna la tête vers la brune. Et pourtant, le contact, le geste en lui-même, c'était loin de lui déplaire. Il laissa même un petit sourire fendre ses lèvres. Il apprécia le silence, le calme, le seul son de la respiration de la brune alors que autour, musique et danse commençait à se faire entendre. Certaines personnes étaient prises de pas de danses alors que des musiciens amorçaient déjà une musique envoûtante. Naina finit par l'attirer, et il la suivit.

Il la regarda plonger son pouce dans la poudre rouge... Rouge... Symbole d'amour non? Et elle traça de son pouce une ligne sur son front. Il eut un sourire et leva les yeux vers son front comme si il pouvait voir ce qu'elle faisait, la marque qu'elle y avait déposé.
- C'est marrant j'ai l'impression d'être dans le roi lion. Par contre l'image n'est pas vraiment un compliment pour toi... Tu serais Rafiki le babouin. Fit-il taquin. Et l'instant d'après, voilà qu'elle lui balançait de la poudre au visage. Il en fut surpris, toussa un peu, mais ne tarda guère à répliquer, véritable gamin entraîné dans le jeu.
- Attends un peu toi! Lança-t-il. Et il se saisit lui aussi d'un peu de poudre dans un pot et la lui balança à la figure. Il fût pris d'un grand rire alors qu'elle avait le visage tout rose. Il posa un doigt sur sa lèvre, faisant mine de réfléchir. Mouais. Il se saisit de la poudre verte et lui en balança un peu sur le visage et les vêtements. Un peu de vert pour l'harmonie! Et le voilà qui prenait le pot de poudre violette. Un peu de bonheur également en plus de l'optimisme que tu viens de te recevoir au visage. Et voilà qu'elle se parait de violet. Comme tu manques pas de vitalité, je t'épargne le bleu. Par contre... Il se saisit du rouge et lui en balança dessus. Je suis sûr que tu as besoin de beaucoup d'amour. Fit-il joueur alors qu'il savait qu'elle allait répliquer. Déjà, il était couvert de bleu. A croire qu'elle avait saisi la poudre avec la signification la plus adapté pour lui: De la vitalité. Comme si il en manquait. Ces-derniers temps il en avait peut-être manqué, mais elle ne perdait rien pour attendre. Car il sentait que la vitalité affluait en lui tel un fleuve puissant, sourd aux protestations de ceux qu'il emporte avec lui dans sa crue immense.


@Naina Patel
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Ven 22 Mar - 19:33 )
Qu’est-ce que c’est que ce truc pour psychédéliques ? Et pourquoi ai-je emmené ma petite tête blonde ? Ah oui parce que je devais fêter le million d’abonnés et donc cette fête loufoque en serait l’occasion. Je m’étais teinte en blonde pour l’occasion et j’avais bien envie de ressembler à un arc-en-ciel pour le coup. Bon, j’éviterai l’amour parce que… je crois pas à ses conneries mais les autres couleurs me vont très bien. J’aurai sans doute dû demander à Clint de venir mais je doutais que ça soit son genre de trucs. Tant pis, une prochaine fois. je me mis donc dans un coin avant de répondre à Lilwenn pour commencer mon vlog via ma GoPro et sortir mon téléphone pour le Live instagram. Au loin, je vois les gens qui commencent à se jeter de la poudre.
Moi pas sociable.
Moi vouloir me barrer.
Mais je n’en ai pas le temps que Lilwenn débarque. Je vois bien qu’elle n’a pas l’air dans son assiette et j’en connais le sujet. Sa sœur. Mais j’allais lui tartiner la tronche d’amour -finalement- et elle oublierait pendant trente secondes sa vie pourrie. « LILWENN MI AMOR, m’écriai-je avant de me relever, tenant bien Mélody. » Elle dormait. Pour une fois. oh putain merci mon dieu. Je regarde un instant les gens pour en reconnaitre certains. Donc Luna qui j’espère s’amuse bien et Alexandre en compagnie d’une fille. Tant mieux pour lui, il me lâcherait sans doute les baskets. « T’as vu, elle est belle quand elle dort. » Je l’avais emmaillotée pour qu’elle n’en prenne pas trop dans la tête mais après tout, Simba avait bien de la poussière sur la tronche dès la naissance. Je balance mes cheveux blonds en prenant des pauses de top model. « I’m a barbie girl in a barbie wooorld. » Je grimace car je ne m’aimais pas en blonde. « c’est pour le million d’abonnés. Je dois me faire colorer en arc-en-ciel et chanter une chanson débile. Et ça, c’est original. Donc tu seras ma caméraman. Et ma nourrice aussi. » Je regarde un instant le chérubin qui dort en toute insouciance. « La babysitter m’a fait défaut mais bon, elle a le droit de s’amuser aussi. » J’éclate de rire alors qu’elle parle de plus tard. « oh je serai une maman cool. Elle aura toujours des capotes dans son cartable. » Je lui tends le bébé avant de mettre un doigt sur ma bouche pour lui donner la caméra. « putain qu’est-ce que je ferai pas pour Youtube ! Je fous une couleur dans la tronche d’une amie et j’arrive. » Je passe à travers le nuage pour vite me retrouver pleine de bleu et de rose bonbon. Putain, j’suis pas féminine et j’ai aucun charme oké ? Avant d’arriver près de Luna qui est avec son ami. « je confirme. » Puis, je lui verse une grosse poignée de rouge sur la tête avant de lui envoyer un baiser. « parce que je t’aime très fort bébé Lune. » Puis, je repars avant de me frayer un chemin. Ah putain, du vert. Me voilà en Shrek. Je retourne jusqu’à Lilwenn avant de lui envoyer une poignée de rouge dans la figure et éclater de rire. Mélody en reçoit aussi mais ne bouge pas d’un poil. « Putain je suis bien contente que le mec que j’ai rencontré à la salle de sport ne soit pas là. il fuirait à toutes jambes. » Et je pars dans un nouvel éclat de rire avant de me tourner vers mon amie. « Le rouge c’est pour l’amour. Parce que je vous aime très fort toutes les deux. »

@Luna Primavera @Lilwenn Boschetti { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 4210718188
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Ven 22 Mar - 23:51 )
« Papa ! Papa » Une furie blonde haute comme trois pommes me tomba dessus, ce qui faillit me faire partir à la renverse. Derrière elle, son frère suivait d’un pas nonchalant, esquissant un léger sourire. L’âge bête approchait à grand pas. Je pris ma fille dans mes bras, caressant ses cheveux. « Du calme Lisa, respire. Le monde ne pas s’arrêter de tourner ». Je posais mon regard sur elle alors que mon cœur, lui, se brisait. « Qu’est-ce qu’il y a ma chérie ? » Elle gigotait dans mes bras, comme une pile électrique. Elle se dégagea légèrement et sortit une feuille de sa poche, toute repliée sur elle-même. « On y va on y va on y va ? » demanda-t-elle, sautillant comme une puce. Je me pris le visage dans les mains. À la longue, elle allait me donner le tournis. « Lisa ! » l’appelais-je, durement, histoire qu’elle revienne sur terre. Je pris ce qu’elle tenait à la main, dépliant le flyer. C’était une publicité pour la fête des couleurs. La date était agendée à la semaine prochaine, 15h. Je me redressais, regardant mes enfants à tour de rôle. « Oui, on ira » promis-je, sachant très bien que, dès l’instant où j’avais prononcé ces mots, j’étais pris au piège. Plus moyen de reculer. Et, jamais, au grand jamais, je ne voulais décevoir mes enfants. Je n’avais peut-être pas été un bon mari – même si, théoriquement, nous n’étions pas mariés -  mais je voulais à tout prix être un bon père [...]

Jour J. Affalé sur mon canapé, en peignoir et pantalon de pyjama, je m’étirais à en faire craquer mes articulations. Décidément, je n’avais plus vingt ans. J’ouvris légèrement un œil avant de le refermer, soupirant et gémissant. La pièce était éclairée par les rayons du soleil qui filtraient à travers la baie vitrée. Beaucoup trop lumineux à mon goût. Je me pris le visage entre les mains, alors que les nains se donnaient à cœur joie. Foutu mal de crâne. Foutue gueule de bois, oui. Je me levai difficilement, réalisant quel jour on était. Merde. Les gosses et ma promesse. La fête des couleurs. Je me traînais tant bien que mal jusqu’à ma salle de bain. Première étape : prendre un comprimé contre la douleur. Deuxième étape : me décrasser. Troisième étape : changer de garde-robe. Une fois un peu plus frais, je mis finalement en marche ma machine à café, me postant sur ma terrasse, cigarette et journal à la main. L’heure approchant à grands pas, je retournais dans ma chambre. Selon le flyer, ils demandaient aux gens de venir vêtu de blanc. Pour la peine, j’optais pour un simple t-shirt blanc et pour le pantalon, une couleur qui tirait plutôt sur le gris clair, faute d’avoir trouvé mieux. Ma veste fut de la même couleur que celui-ci. Après un dernier passage par la salle de bain (coiffure + parfum) je quittais ma demeure, direction Spagnoli.

Arrivé sur place, dans la voiture, j’enrageais. J’aurais dû prévoir le coup et pourtant … Plus aucune place disponible et l’heure approchait à grand pas. Il était hors de question que j’arrive en retard. Après avoir tourné en rond dans le pâté de maisons pendant cinq minutes, je trouvais finalement une place. À peine ma voiture arrêtée, je sautais dehors de celle-ci, marchant d’un pas pressé, presque en courant, vers le lieu de la fête. Il y avait déjà foule. Je balayais malgré tous l’endroit du regard. Sans succès. Impuissant, j’allais me poster autour d’un vendeur de barbe-à-papas, me passant rapidement une main dans les cheveux et avalant ensuite une pastille à la menthe. Simple réflexe. Je me faisais toujours un honneur d’être sombre en compagnie des enfants. Je sortis mon téléphone de la poche, écrivant à Ebba. J’ai essayé de vous chercher mais je ne vous ai pas trouvé. Je suis vers un stand de barbe-à-papas. En face d’un magasin de robes de mariée. L’ironie.

@Ebba Jacobsen
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
http://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi- http://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + wcstedrose
Messages : 355 - Points : 1022
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Tumblr_inline_ok7ardROFj1qlt39u_250
Âge : 30 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Sam 23 Mar - 10:30 )
Ne reste pas seul dans ton coin. C’est ce que lui a dit son collègue avant qu’il ne le quitte. Il n’avait pas répondu puisqu’il n’en savait encore rien. Mais s’il était ici, il serait probablement content de voir qu’il est en compagnie d’une jeune femme maintenant. Même s’il n’a pas cherché ce fait au départ. Il est plutôt content quand même. Il se mit à rire légèrement, secouant ensuite la tête. « - Je suis du même avis. » Dit-il avec un sourire amusé sur les lèvres. Il plaisante lui aussi. Ce n’est jamais agréable de se faire marcher dessus. Mais pour une fois, ça ne lui dérange pas plus que ça. Il est content de pouvoir la revoir alors qu’il pensait que ça ne se ferait jamais. On rencontre tous les jours des personnes qu’on ne reverra probablement jamais après tout. Il hausse un sourcil finalement, observant attentivement la jeune femme. « - Je pense avoir également besoin d’une personne donc c’est avec plaisir. » Dit-il directement. En quelque sorte, il compte sur elle pour l’empêcher de penser à Louisa toute la journée. Il a besoin d’être un peu distrait, même s’il est quand même décidé à s’amuser aujourd’hui. « - Je vais bien aussi. » Il a déjà été plus mal en tout cas. Il est bien aujourd’hui. Il n’a pas envie de penser aux choses plus difficiles. Il garde donc le sourire aux lèvres, approuvant les mots de la brune en étant prêt. « - C’est justement ce que je comptais faire avant de tomber sur toi. Et oui qui sait, on va peut-être devenir de grands amis. » Dit-il automatiquement en la laissant prendre sa main sans rien dire. Ca n’est pas dérangeant pour lui. « - Je te suis. » Dit-il automatiquement en marchant à ses côtés, essayant quand même d’éviter les gens qui s’accumulent de plus en plus.

Il continuait de marcher avant qu’ils ne soient interrompus par une jeune femme. Donc le visage lui est quand même familier sans qu’il ne puisse y mettre un nom. Il eut un sourire amusé quand il la voit faire, observant Luna quelques minutes avant que la jeune inconnue ne reparte. « - Une amie à toi j’imagine. En tout cas, le rouge te va bien. » Dit-il en haussant les épaules. Il tourne la tête ensuite, pour pouvoir suivre du regard la jeune femme avant de reprendre. « - Une amie de ma cousine aussi visiblement. » Dit-il alors qu’il la voit rejoindre Lilwenn. C’est sans doute via celle-ci, qu’il a déjà vu Lilas quelque part. Il la laisse tranquille avec son amie. Il se concentre sur Luna à nouveau avant de lui faire un petit signe de tête, pour qu’ils continuent à avancer. Il l’entraîne finalement avec lui, jusqu’à ce qu’ils atteignent enfin l’endroit où il y a les sachets de couleur. « - Jaune alors ? » Dit-il en observant les diverses couleurs. « - Je pense que le rose et le mauve pourraient être de bonnes choses aussi. » Après tout, on a tous besoin de bonheur et d’optimisme dans la vie. Léo aimerait en avoir un peu plus de son côté.

@Luna Primavera





♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Ebba JacobsenToujours frais après un litre de café
Ebba Jacobsen
http://www.ciao-vecchio.com/t5073-une-vie-trop-tranquille-est-un http://www.ciao-vecchio.com/t5112-pour-gagner-il-faut-risquer-de-perdre
Faceclaim : Katheryn Winnick © BLINDNESS (avatar) + crack in time (sign) / Ingrid (crackships)
Messages : 992 - Points : 1617
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 K1iFeZ7i_o
Âge : Née en Norvège (Trondheim) le 1er mars. 40 ans à bruler mes ailes à l'adrénaline de l'ivresse de la vitesse.
Métier : Psychologue à la prison de Poggioreale. / Occasionnellement pilote dans des courses illégales de quoi bien arrondir les fins de mois.
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Sam 23 Mar - 10:32 )

La fête des couleurs.

Un petit moment relax en famille.


Cela fait plusieurs jours que Lisa me rabâche les oreilles avec la fête des couleurs. Elle m'a même montré des photos et des vidéos, pour me prouver combien ce serait chouette d'y participer. En plus son père a dit qu'ils iraient. Déjà quand ma fille a une idée en tête, elle ne l'a pas ailleurs. Mais quand cette idée a été approuvé par son père, là c'est encore pire. Tout ce que j'espère c'est qu'Andrew tiendra sa promesse, mais même si tout n'est pas rose entre nous. Il ne déçoit jamais ses gosses. Même s'il a eu pour compagne une bouteille toute la nuit. Du coup j'ai préparé le coup en amont et cherché des vêtements blancs qui pourraient faire l'affaire. Bien entendu Matthis a joué au départ à l'adolescent rebelle qui préférait rester le cul sur le canapé, plutôt que nous accompagner. Pas question qu'il reste seul à la maison avec sa console, ou son ordinateur. Même si nous sommes séparés, Andrew et moi aimons avoir des moments en famille. De quoi faire de jolis souvenirs à nos gosses. Et puis nous sommes toujours revenus l'un vers l'autre, de vrais aimants. Cela fait six mois qu'il vit de son côté mais il sait qu'il a toujours sa place à la maison. Il est vrai que cette fois la dispute qui a engendré la rupture a été plus rude. Mais je ne ferme pas la porte. Je ne la fermerais jamais pour Andrew.

Du coup quand le jour de la fête des couleurs arrive, tout le monde est fait prêt. J'ai trouvé pour Matthis un tee-shirt et un pantalon, pour Lisa un chemisier brodé et une jupe. Quand à moi j'ai retrouvé une robe blanche fluide que j'ai mis peu souvent, même pas certaine qu'Andrew m'ait vu dedans. J'attache mes cheveux, dégageant mon cou, je sais qu'ils vont morfler. Il y aura moins de dégâts s'ils sont en chignon. « Alors les monstres vous êtes prêts. Il est l'heure de partir si on ne veut pas galérer pour se garer. » « Mam' tu es sure que je ne peux pas rester s'il te plait. » « Arrête ton regard de chien battu Mat. Maman a dit non et on va voir papa, alors grouille tes fesses frangin. » Je regarde Lisa sourire aux lèvres avant de regarder Matthis. « Ta sœur a tout dit. En voiture mauvaise troupe. » Et on a bien fait de prendre un peu d'avance vu le monde. Première chose, trouver l'endroit où on peut récupérer les couleurs. Et puis Andrew. On aurait du se donner un point de ralliement. Enfin j'ai mon portable allumé donc il pourra me joindre au moindre souci. « Matthis reste à côté de nous et Lisa donne moi la main. » Il y a foule et en blanc tout le monde se ressemble un peu. Repérage des lieux. « C'est là maman qu'on trouve les couleurs. » Du coup je fais le plein pour tout le monde pensant à prendre en note dans ma tête la signification de chacune.

Puis mon téléphone vibre. « Message de papa. Il est vers le stand de barbe à papa. » Matthis ronchonne. « Mais il y en a plusieurs Mam'. » « Mais il n'y en a qu'un magasin de robes de mariée dans le coin. » Et je sais où il est, j'y suis souvent passée devant. J'y suis même rentrée une fois pour essayer une robe après la demande d'Andrew. Est ce que si j'avais dis oui tout aurait été différent entre nous ? Pas le moment de penser à ça. On part tous les trois vers le lieu où se trouve leur père. C'est Matthis qui le voit en premier. J'avance sourire aux lèvres, il est toujours aussi craquant. Mon cœur ne peut s'empêcher de battre plus fort en le voyant. Lisa part en courant pour lui sauter dans les bras. Ce spectacle m'attendrit, même si Lisa est blonde elle ressemble beaucoup à Andrew. Tout comme Matthis, il ne peut pas renier ses enfants. « On a les couleurs papa. » Je viens l'embrasser en effleurant ses lèvres, une habitude que je n'ai pas encore perdu, je me vois mal lui faire la bise, du moins pour le moment. L'odeur de menthe vient me titiller mais je ne relève pas. « Salut tu vas bien ? » Il a les yeux fatigués le signe d'une longue nuit ou d'une mauvaise nuit. Lisa se fait impatiente nous tirant déjà vers la foule, elle se cale entre nous prenant nos mains. Je vois dans son regard combien elle aime que l'on soit tous ensemble. Cela me serre un peu le cœur. « Oui on y va mademoiselle Benaglio. » Et nous voilà marchant tous les quatre. Alors que les couleurs commencent à se rependre alors que Lisa commente à son père quelle signification à chaque couleur. Ils sont tellement chou ensemble.   



(fiche) drvgns.

@"Andrew Benaglio"


“ La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour.”


Dernière édition par Elbat DesOeufs le Mar 2 Avr - 15:14, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © mermaid tears.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 2049 - Points : 3066
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Source
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Dim 24 Mar - 21:40 )

La fête des couleurs.

Ou la joie de se fondre dans la masse.


Luna se dit qu'au final cette fête des couleurs va être très agréable. Peut être que si elle avait marché sur un autre pied que celui de Léo elle se serait fait hurler dessus. Mais là l'incident les fait rire. Ils se taquinent même à ce sujet. Arrivant à la même conclusion ils ont tous les deux besoin d'aide ou de compagnie pour cette journée magique. Il est vrai que lors de leur 1ère rencontre Luna s'est débrouillée toute seule, malgré la proposition d'aide du garagiste. Mais pas question de le laisser s'échapper cette fois. En plus quand elle regarde autour d'elle la plus part des participants sont en groupe, et on l'air de bien s'amuser. Ils ne leur restent plus qu'à trouver les sac de couleurs pour pouvoir à leur tour barbouiller les gens, et les transformer en arc en ciel vivant. D'ailleurs ils sont rapidement mis dans l'ambiance en recevant une belle poignée de jaune. « Au début d'une belle amitié alors. » Elle sourit tout en secouant sa tête pour rependre du jaune un peu partout sur elle. Et puis Luna embarque Léo liant leurs mains instinctivement. C'est un reflex chez elle. Puis elle réalise qu'au milieu de la foule cela pourrait faire penser à plus. « Cela ne te dérange pas au moins. » Elle lève son bras entraînant celui du garagiste avec elle. Lui faisant signe de la tête pour leurs mains liées.

Prise dans sa marche, Luna regarde les couleurs qui tombent sur les gens et puis d'un coup elle reçoit du rouge jeter par une jeune femme déjà bien colorée. Elle ne la remet pas tout de suite. Entre le bleu et le rose, et le blond de ses cheveux pas évident. Et puis sa voix fait tilt. Lilas. Qui repart aussitôt en se prenant du vert au passage. « Le vert c'est pour l'harmonie ma belle. » L'orpheline crie un peu espérant que la you tubeuse l'entendra alors qu'elle rejoint une amie. Lilwenn «  On c'est croisée recroisée avant de se parler et de devenir amie dans de drôle de circonstances. » A croire que Luna est abonnée aux rencontres spéciales. « Tu as une cousine ? » La questionne peut paraître bête mais pas pour l'orpheline vu qu'elle ne connait pas ce genre de lien. Elle voit la poudre rouge rejoindre la poudre jaune sur ses vêtements. « Merci. » Elle en prend avec sa main et elle vient l'étaler sur la joue de Léo. « Cela te va bien aussi le rouge. » Et elle se met à rire. Ils trouvent enfin le stand de sac de couleurs. « A être là autant en profiter et prendre toutes les couleurs. Et puis on sera tellement beau en arc en ciel. » Ses yeux rayonnent, et son sourire est éclatant. La musique résonne et elle ne peut s'empêcher de danser sur place, sa main toujours lié à celle du garagiste. L'orpheline commence à jeter de la couleur sur les gens qui l'entourent et puis sur Léo. Du coup au rouge et au jaune déjà présent vient s'ajouter le rose, le violet, le bleu, le rose. « On devrait commencer toutes nos journées de cette façon là. C'est trop génial. Tu ne trouves pas ? » A cet instant Luna elle est heureuse, heureuse de vivre, heureuse de partager ce moment avec Léo, heureuse de voir les gens heureux. C'est un peu comme si le monde dans lequel parfois elle se perd, était là à ses pieds. Envahissant son cœur d'un bonheur simple mais vrai. Comme quoi il ne faut pas grand chose pour aimer la vie. De la poudre de toutes les couleurs et un ami avec qui partager.   



(fiche) drvgns.


@Léo Fedeli @Lilas Martin


" Hier n'existe pas. Avant-hier non plus. Aujourd'hui, c'est délicieux. Demain est merveilleux."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
http://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi- http://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + wcstedrose
Messages : 355 - Points : 1022
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Tumblr_inline_ok7ardROFj1qlt39u_250
Âge : 30 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Mar 26 Mar - 10:39 )
Léo ferme les yeux quelques instants, évitant d’avoir de la poudre dans les yeux de cette façon avant de sourire simplement. Il passe la main dans ses cheveux pour étendre un peu plus la couleur avant de relever les yeux sur Luna sans plus attendre. « - C’est un signe. » Répondit-il avant de se mettre à rire directement. Le voilà avec du jaune, pas encore tellement d’ailleurs. Par rapport à d’autres, il est encore assez propre, mais ça ne tiendra pas tellement longtemps. Il le sait d’avance. Il pose les yeux sur sa main, liée maintenant à celle de la brune. Elle est un peu surprenante, il ne s’attendait pas vraiment à ce geste. Mais il hausse les épaules à la question. « - Pas du tout, je ne suis pas très pudique. » Dit-il finalement en gardant sa main dans la sienne. Au moins, il est certain de ne pas la perdre en chemin. Ou de la voir partir ailleurs, si elle commence à s’ennuyer de lui. Ils ne se connaissent pas encore très bien, il ne devrait pas avoir peur de ça. Mais la première impression est quand même importante dans le regard des autres.

Ils sont interrompus par l’amie de sa cousine, et l’amie de sa compagne de la journée. Ca ne le dérange pas, ça le fait même sourire. C’est un geste amical, et beau à voir. Ca lui fait penser à ses propres amis. « - De drôle de circonstances ? Je suis curieux. Mais on dirait que le hasard t’est plutôt positif. » Eux aussi se sont rencontrés par hasard. Il part en connaissance de cause. Il se demande comment elles se sont rencontrées toutes les deux. Certainement par à cause d’une panne de voiture cette fois. « - Oui, j’ai une cousine. Je l’a considère plus comme une sœur, mais elle est ma cousine. » Il tient beaucoup à Lily. Depuis qu’elle est dans sa vie, ils ne se sont pas vraiment lâchés. En même temps, ils ont la famille en commun. Et on peut dire que ça n’est pas la joie. D’un côté, comme de l’autre. C’est ce qui les rapproches d’ailleurs. Il ne parle pas de Barbara, pas pour le moment. Mais il pense aussi à elle, elle est également sa cousine. Et il espère vraiment que Lilwenn réussira à s’amuser et à penser à autre chose aujourd’hui. Il retrouve un sourire quand il sent sa main contre sa joue. Essayant de voir le rouge, mais avec un peu de difficulté. « - Je te crois. » Dit-il avant de rire une fois de plus. Il approuve ses prochaines paroles. Demandant toutes les couleurs, deux fois. Elles sont toutes intéressantes de toutes manières. Il prend la moitié des sachets, laissant l’autre à la belle. Il s’éloigne ensuite un peu du stand pour laisser la place aux suivants puis retourner un peu plus parmi la foule. Elle se lance, et il s’y met aussi. La musique est entrainante, il se laisse mettre dans l’ambiance par celle-ci. Maintenant on peut dire qu’il est rempli de couleur. Toutes les couleurs. Ce qui donne un beau mélange. « - Si. Ca fait tellement du bien. » Les personnes autour semblent être dans le même sens qu’eux. Prendre un peu de bonheur lors d’une soirée, et ne penser qu’à ça. « - Je pense que l’Inde a eu une très bonne idée en instaurant cette tradition. » Et il y en a un peu partout maintenant. Certes ça n’a sans doute pas autant de valeur que dans le pays, mais c’est agréable. Il continue de danser sur la musique, entraînant Luna avec lui automatiquement. « - Ce que j’aime, c’est qu’on est tous pareils avec ces couleurs. Pas de différences. Pas de tensions. » Il sourit légèrement gardant sa bonne humeur.

@Luna Primavera





♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Ela Tresca10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Ela Tresca
http://www.ciao-vecchio.com/t5691-ela-sweet-child-o-mine http://www.ciao-vecchio.com/t5721-ela-sweet-child-o-mine#181352
Faceclaim : Demet Ozdemir ; Ealitya
Messages : 643 - Points : 1206
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Tumblr_prgoknlSfS1s2tg5no2_250
Âge : 29 ans
Métier : Assistante attachée de presse
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le Mar 26 Mar - 18:56 )

Holi
Si sa comparaison amusa Naina, elle se contenta d’hausser doucement les épaules avant de partir d’un petit rire. C’est vrai. Vu de l’extérieur ça pouvait ressembler au roi lion. « Merci ? » Demanda la jeune femme une pointe d’humour dans la voix. La comparaison n’était pas la plus gracieuse mais au moins Rafiki irradiait une certaine sagesse que pensait avoir l’Indienne. Elle profita de ce moment d’inattention pour passer à l’attaque avec toute la malice qu’elle pouvait rassembler dans un simple geste. Les couleurs qu’elle avait choisi avaient été prises au hasard parce qu’elle n’avait pas eu le temps de regarder ce qu’elle balançait avant de le faire, mais en voyant le résultat final elle ne pouvait qu’être fière d’elle. Cependant, alors qu’elle rigolait toujours, elle fronça doucement les sourcils en voyant le blond prêt à prendre sa revanche. « Non. » Le doigt coloré levé comme pour donner qu’elle savait inutile, elle recula d’un pas pour mettre de la distance entre eux. Colorer les gens c’était drôle, se faire colorer elle l’était beaucoup moins. Mais à peine eut-elle le temps de bouger qu’elle reçut de la poudre plein la figure. Sa vue brouillée derrière ses lunettes qui menaçaient de glisser sur son nez, elle les redressa avant d’être prise d’une petite quinte de toux parce qu’elle avait eu le malheur d’ouvrir la bouche au moment où il la tartinait de rose. Sans bouger elle accepta son sort avec amusement sous les regards, eux aussi amusés, des passants qui ne tardèrent pas à se joindre à eux pour se balancer de la poudre entre eux. « Stop. » Essaya d’articuler l’Indienne qui se retrouva bientôt recouverte de toutes les couleurs existantes. Lorsqu’Alexandre termina le massacre, Naina secoua la tête pour essayer d’enlever le surplus de poudre dans ses longs cheveux qu’elle avait cru bon de lâcher pour l’occasion. Ca l’apprendrait. Elle n’aimait pas beaucoup le sourire satisfait qu’il affichait, mais elle devait reconnaître qu’il avait bien joué son coup et qu’il avait su répondre à son attaque sournoise. Bien. Hochant doucement la tête l’air d’être impressionnée, elle le toisa du regard avant de s’avancer vers lui, et arrivée à sa hauteur, elle bifurqua non sans faire exprès de se cogner à lui. Sans dire un mot, elle continua son chemin vers un seau d’eau mis à disposition des participants et elle commença à se débarbouiller le visage en faisant mine de ne pas prêter attention à lui. En réalité, elle lançait des regards vers le chercheur derrière ses verres teintés qui n’arrêtaient pas de lui glisser sur le nez. Une fois son débarbouillage terminé, elle récupéra deux verres d’eaux qu’elle ramena pour Alexandre et qu’elle tendit lorsqu’elle arriva à nouveau à sa hauteur. Elle attendit patiemment qu’il essaie de s’en saisir à son tour et au dernier moment, vida le contenu sur sa tête. Le second verre connu le même sort. Et là, elle se vengea. Toutes les poudres qui lui passaient sous la main, elle les lançait sur lui. « On rigole moins là !? » Lâcha fièrement Naina qui avait eu le courage de s’approcher assez de lui pour poser ses deux mains pleines de poudre bleu sur son visage qu’elle continuait de tartiner comme une toile vierge. « T’es beau en Schtroumpf. » Commenta l’Indienne qui s’amusait toujours, et qui avait repris de la poudre à sa disposition pour continuer à le maquiller.  
AVENGEDINCHAINS


@Alexandre Lecomte


Bölüm <6
She's got a smile that it seems to me, reminds me of childhood memories where everything was as fresh as the bright blue sky. Now and then when I see her face, she takes me away to that special place and if I stared too long, I'd probably break down and cry. Sweet child o mine. Sweet love, mine. ~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
{ EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- { EVENT : LA FÊTE DES COULEURS } -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant