Revenir en haut
Aller en bas


 

- Dans la santé comme dans la maladie - ft. Jayleen -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Lugi Di MarcoLe vin est un puissant lubrifiant social
Lugi Di Marco
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4778-lugi-di-marco-le-non-desire-re http://www.ciao-vecchio.com/t4783-lugi-di-marco-titre-a-venir
Faceclaim : Chris Evans + heart attack
Messages : 43 - Points : 125
Dans la santé comme dans la maladie - ft. Jayleen Tumblr_p4cyz3njA81vq6w4ko1_500
Âge : 35 ans
Métier : PDG d'Electro Di Marco, une entreprise sur les nouvelles technologies
Dans la santé comme dans la maladie - ft. Jayleen Empty
Sujet: Dans la santé comme dans la maladie - ft. Jayleen ( le Mer 27 Mar 2019 - 12:37 )


Dans la santé comme dans la maladie
feat Jayleen

Le temps pouvait paraître long, parfois, surtout lors d’une longue journée de travail quand on savait où on allait se rendre le soir. Les choses avaient été faites dans les règles, comme c’était prévu. Lugi avait envoyé l’adresse de l’appartement à Jayleen, fait livré la clé sur son lieu de travail avec un bouquet de fleur pour que ce soit plus discret et normal. Même si en soit, il n’était pas certain du terme de la discrétion mais bon… C’était normal d’envoyer des fleurs à sa compagne, ça en tout cas il en était sûr. Et il avait surtout demandé à sa secrétaire ce qu’elle pouvait bien en penser, et elle avait été d’accord avec lui, alors c’était qu’il ne se plantait pas tellement. De toute façon, il n’avait pas été élevé pour être romantique, ou quoique ce soit de ce genre. Si on pouvait dire qu’il avait été élevé tout court. Dans son cas, très souvent, on s’élevait tout seul et… Ben c’était un peu ce qu’il avait fait. Au moins il avait la fierté de se dire que s’il en était là aujourd’hui, c’était uniquement grâce à lui. Même s’il devait faire croire qu’il avait amoureux d’une femme pour sauver son entreprise. Ça prouvait bien qu’il était prêt à faire pas mal de choses.

Dernier dossier de la journée bouclé, et le voilà parti au volant de sa voiture pour se rendre à l’appartement qu’il louait pour sa jeune fausse compagne. Officiellement pour un dîner –voir une nuit- en amoureux, officieusement pour qu’ils puissent discuter du contrat et en fixer les termes. Il ne s’arrêtait jamais vraiment de travailler quoi, c’était tout lui. Enfin, le chemin n’avait pas été bien long, et alors qu’il montait les escaliers jusqu’à l’appartement –parce que les ascenseurs c’est pour les faibles- il regardait une dernière fois son téléphone, et son emploi du temps du lendemain qui était, comme d’habitude, pas mal chargé. Mais il aimait ça. Au moins ça le tenait occupé et il n’avait pas l’impression de tourner en rond avec son hyperactivité qui lui sautait en pleine figure et qui pouvait lui faire perdre la tête parfois. Ce n’était pas pour rien qu’il s’arrangeait pour ne jamais avoir une minute à lui. Il n’aimait pas tellement se retrouver seul avec ses pensées.

Arrivé devant la porte, il avait quand même pris la peine de toquer. Techniquement, il n’était pas chez lui, mais chez elle, et même s’il avait les clés, ils étaient censés en être au début de leur relation, alors entrer comme ça dans son appartement, c’était quand même pas terrible. Du coup, il attendait sagement qu’elle vienne lui ouvrir, avec son attaché-case, et une bouteille de bon vin à la main.

« Bonsoir, Jayleen. »

Fidèle à lui-même, il lui souriait simplement en attendant qu’elle l’invite à entrer au chaud. La température en ce moment n’était pas vraiment terrible, et Lugi avait hâte de voir les beaux jours arrivés, même s’il savait aussi que la chaleur en deviendrait étouffante l’été. De toute façon personne n’était jamais content, qu’il fasse super chaud, ou super froid.
panic!attack
Revenir en haut Aller en bas
 
- Dans la santé comme dans la maladie - ft. Jayleen -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut