Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment :
Apple AirPods Pro à 221 € (livraison ...
Voir le deal
221 €

 

- Jouons les geeks -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
Faceclaim : Cole Sprouse, Ealitya(avatar), plùm(sign), BUGHEADCHEMISTRY + JEMMABLOSSOM (gifs)
Messages : 529 - Points : 3592
Âge : 30 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
Jouons les geeks Empty
Sujet: Jouons les geeks ( le Sam 30 Mar - 23:04 )
Aujourd’hui, il avait de la visite, il avait vu récemment Octavia et il lui avait proposé de venir pour se faire des parties de jeux vidéo, histoire qu’il lui mette une raclée. Quoiqu’en y pensant, il avait surtout des jeux solos, donc ça risquait d’être dur, ce n’est pas grave, ils joueraient à tour de rôle. Puis il l’appréciait, malgré le métier qu’elle exerçait, elle restait une amie. Il fallait profiter des plaisirs de la vie, des trucs simples, ça lui permettait de s’évader. Il n’y avait pas beaucoup de filles qui venaient le voir, la seule qu’il voyait souvent en ce moment c’était Cassandra, mais la situation restait compliquée, ils étaient amis pour le moment, même si Leonardo aurait voulu plus, mais tant qu’elle n’avait pas retrouver la mémoire, il devait attendre et voir ou ça les mènerait. En attendant l’arrivée d’Octavia, il prépara quelques jeux comme Uncharted, Resident Evil 2, un bon Crash Bandicoot aussi ça pouvait être fun. Il en avait d’autre, puis si ça se trouve, il n’allait pas percer la journée à faire ça, mais bon. Au bout d’un moment, il entendit quelqu’un frapper à la porte de l’appartement, il alla donc ouvrir. « Salut, comment tu vas ? » Il la fit entrer et lui proposa à boire. « Alors prête à voir qui est le meilleur. » Il était quand même plus sociable, quand il laissait ressortir son côté geek. Les gens avaient trop tendance à le qualifier de solitaire, ce qui était en partie vrai. Même si au fil des années, il avait appris à s’ouvrir un peu plus aux autres, sûrement grâce à sa jolie blonde, elle l’avait quand même réussi à lui faire faire des choses qu’il n’aurait jamais fait avant. « Alors on commence par quoi, de l’horreur, de l’aventure ou bien de la plateforme ? » Au pire il avait aussi d’autres jeux dans ses placard.


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Jouons les geeks Empty
Sujet: Re: Jouons les geeks ( le Dim 19 Mai - 16:41 )


"Jouons les geeks"

Je me fais mes films en grand et je fonce même sans critères mais il s'avère que ce n'est qu'un plan comme d'habitude je me prosterne car se griller est indécent surtout devant l'imaginaire Eddy de Pretto



Alors, cela avait été plutôt simple. J’avais envie de me changer les idées loin de cette perversité et je connaissais vraiment peu de personnes qui s’éloignait de près ou de loin de mon monde. J’en connaissais vraiment peu. Ils étaient souvent tous du même monde que le mien.

Tout de suite, je ne pensais qu’à une personne Leonardo. Lui, il était simple. Il souffrait mais bon sang comme il était un ami fidèle. C’était pour cette raison que je prenais mon téléphone pour qu’on puisse se voir. Cela faisait longtemps et une après-midi jeu vidéo ne pouvait être que génial surtout avec lui. Je le connais depuis longtemps maintenant. Le chemin n’était pas si long que ça. J’arrivais chez lui vêtue très basiquement, jean et tee-shirt avec veste en cuir. Ca suffisait amplement.

Alors qu’il ouvrait, je lui offris un large sourire et un gâteau au yaourt. Je me souvenais qu’il le dévorait à chaque fois que j’en faisais alors. « Je vais bien et toi ?» Une fois entrée, j’otais ma veste pour la déposer sur une chaise et je répondis avec simplicité. « Ça faisait longtemps ! J’attend que ça, de te mettre la pâté Bellini ! » Je lui donnais un très léger coup d’épaule pour le défier un peu.

Je me défendais en jeu vidéo, c’était pour ça qu’on s’entendait aussi bien au départ. C’était d’ailleurs ça qui me donnait envie de rentrer dans de le marketing. Je saisissais le verre qu’il me tendait et l'accompagner devant sa télé. « En avant l’aventureeeeeeeee ! » annonçais-je le bras en avant comme si nous étions dans un bateau.

Je me tournais vers lui et je devinais d’avance sa réaction exaspérée. « Je sais que mon hyperactivité t’avait manqué, ne mens pas ! ». Ou alors, je le disais pour me rassurer. C’était sans doute le cas, d’ailleurs.

« Ca ne te fait pas penser à le en avant pour l’aventure dans les vieux films disneys, tu sais ? Pendant les pubs, quand il te parle de l’univers de Disney. Dis-moi que tu vois de quoi je parle ? T’es bien le seul à comprendre ça, normalement ! ». J’explosais de rire. Simple et drôle, voilà ce que je voulais comme relation.


Dernière édition par Octavia Solomos le Dim 29 Sep - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
Faceclaim : Cole Sprouse, Ealitya(avatar), plùm(sign), BUGHEADCHEMISTRY + JEMMABLOSSOM (gifs)
Messages : 529 - Points : 3592
Âge : 30 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
Jouons les geeks Empty
Sujet: Re: Jouons les geeks ( le Mer 19 Juin - 23:27 )
« Je vais bien. » Du moins ça pourrait être pire, au moins, il se remettait petit à petit de sa blessure à la jambe, mais cela ne voulait pas dire qu’il comptait remonter sur sa moto de suite, déjà, elle n’était plus trop en état, mais en plus à chaque fois, il y avait le souvenir de l’accident et la culpabilité qui venait avec. « Solomos tu rêves si tu crois pouvoir me battre, mais bon l’espoir fait vivre. » Il n’était pas du genre prétentieux, c’était juste histoire de la taquiner un peu, même s’il y avait une chance qu’elle gagne, il n’était pas non plus imbattable, surtout qu’elle savait jouer, ah ne jamais sous-estimer une femme. En tout cas elle semblait motivée, il ferait mieux de se méfier avec elle. « Ah tu ne peux pas savoir à quel point ça m’a manqué, j’en avais marre d’avoir la paix. » Il savait se montrer ironique, il l’appréciait, sinon il l’aurait laissé à la porte. Au fil du temps, il avait appris à se sociabiliser, à ne pas fuir les gens, il s’était fait des amis.

« Je t’avoue que je ne suis pas trop, puis tu sais moi les disneys, ça n’a jamais été mon délire, je suis plus film d’horreur et compagnie, j’aime aussi le policier. » Après il regardait un peu de tout, puis quand il devait fait plaisir à Cassandra, il l’accompagnait pour voir des films qui lui ne l’intéressait pas. Il prépara une seconde manette et finalement mit un jeu de combat. « Et c’est parti ! » Il connaissait le jeu, mais son amie aussi ça se trouve, le match avait commencé. « Que le meilleur gagne. » Puis qui sait, après les deux jeunes gens pourraient passer sur un jeu solo, ça pouvait être fun aussi.


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Jouons les geeks Empty
Sujet: Re: Jouons les geeks ( le Sam 20 Juil - 23:11 )


"Jouons les geeks"

Je me fais mes films en grand et je fonce même sans critères mais il s'avère que ce n'est qu'un plan comme d'habitude je me prosterne car se griller est indécent surtout devant l'imaginaire Eddy de Pretto



Mon sourire s'agrandit à sa réponse. Il allait bien. Il mentait, par évidence. Mais je n'étais pas en position pour le forcer à m'en parler. Je n'étais pas ce genre d'ami pour lui. Je devais le genre à lui changer les idées quand il en avait le besoin. Vu ce qu'il vivait ses derniers temps, c'était d'ailleurs la seule chose que je pouvais faire pour lui.

« Tu prends la confiance un peu, Bellini ? Je finirai par te vaincre ! » Un rire lèger s'échappait d'entre mes lèvres. C'était doux et paisible ici. C'était notre monde. Lors de sa réplique, je commençais à le fixer en plissant les yeux. L'esquisse d'un sourire naissait sur mon visage, je ne pouvais pas m'empêcher de rire à cela. « Aaaaah ! Tu l'avoues enfin ? Je savais que tu ne pouvais pas te passer de moi ! » Tu étais d'ailleurs bien le seul. Je n'étais jamais constante dans l'esprit des gens. Une sorte de malédiction qui me correspondait plutôt bien.

Sans doute le juste retour des choses. « QUOIIII ? Attennnnd, qu'est ce que tu viens de dire ? » Je me levais scandalisée alors que mon sourire ne se décrochait pas de mon visage. « Ah non ! Je vais te refaire ta culture cinématographique disney ! Tu as pensé à ta copine un peu ? Avec qui elle va pouvoir parler de la mort de la mère de bambi ? » Merde.

Il ne pouvait plus tellement lui en parler non plus. Abruti que j'étais. Je posais une main amicale sur son épaule, il n'était pas seul. Le jeu de combat se lançait et j'avais à peine le temps de prendre ma manette qu'il me frappait déjà. « EH OH ! Triche paaas ! » Je m'asseyais sur son canapé en commençant à me concentrer, je voulais le vaincre. L'esprit de compétition faisait parti de moi.



Dernière édition par Octavia Solomos le Dim 29 Sep - 20:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
Faceclaim : Cole Sprouse, Ealitya(avatar), plùm(sign), BUGHEADCHEMISTRY + JEMMABLOSSOM (gifs)
Messages : 529 - Points : 3592
Âge : 30 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
Jouons les geeks Empty
Sujet: Re: Jouons les geeks ( le Jeu 1 Aoû - 11:51 )
« Si tu gagnes c’est que je t’aurai laissé gagner. » Il avoue, il aime bien la provoquer un peu, mais elle pouvait très bien le battre, mais pas sur qu’il reconnaisse la défaite. Il n’était pas forcément mauvais joueur, mais c’était un plaisir de la taquiner, surtout elle avait tendance à riposter. « Je veux juste que tu ne tombes pas en dépression parce que je t’aurai oublié, tu sais j’ai quand même pitié. » Il se mit à rire, en fait leur relation fonctionnait à merveille comme ça, lequel enverrait le meilleur pique, de toute façon il savait qu’elle ne lui en voudrait pas. Puis Octavia avait du répondant, il ne pouvait pas le nier. Evidemment quand elle s’est mit à parler de Disney, elle l’évoqua un sujet qui lui fit un pincement au cœur. « Bambi ça craint, je ne vois pas l’intérêt de ce dessin animé. » C’était histoire de lui faire comprendre que ce n’était pas grave qu’elle ait de copine, elle ne l’avait pas fait exprès, elle le savait.

Le combat commença, Leonardo avait de bons réflexes. « Je ne triche pas, c’est toi qui es mauvaise. » C’est un jeu qu’il maîtrisait, il connaissait la plupart des frappes, comme il avait bon cœur, il se laissa frapper, histoire de lui donner de l’espoir, mais ensuite, il reprit sa manière de jouer habituelle. « Alors tu abandonnes ? » Il savait qu’en disant ça, ça risquait de la pousser encore plus dans la compétition, c’était un peu le but, il avait besoin de challenge. « Si je gagne, tu me feras la cuisine ? » Autant rendre ça intéressant, ça faisait longtemps qu’on ne lui avait pas fait un peu de cuisine, et ce n’était pas forcément un maître dans ce domaine.


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Jouons les geeks Empty
Sujet: Re: Jouons les geeks ( le Dim 29 Sep - 20:46 )


Jouons les geeks

Je fais mes films en grand et je fonce même sans critères mais il s'avère que ce n'est qu'un plan comme d'habitude je me prosterne car se griller est indécent surtout devant l'imaginaire Eddy de Pretto



Sa réponse était si naturelle que j'eus un temps d'arrêt, choquée par l'assurance soudaine du petit garçon timide dont je me souvenais. Dans un sens, cela me ravissait, de savoir qu'il se sentait à l'aise à ce point-là. J'étais enfin une amie avec qui il était lui-même et c'était tout ce qui m'importait. Alors dans un éclat de rire, je répondis avec légèreté « C'est l'excuse que tu sors quand tu te fais atomiser, Bellini ? » Je continuais de taper sur toutes les touches comme une malade. J'oubliais même toute stratégie pour le vaincre. Il était définitivement meilleur que moi. Encore une fois, il venait me surprendre par sa réponse. Je relevais la tête vers lui en le fixant un instant, un petite sourire amusé au coin des lèvres. « Oh nooooon... Leonardo, tu vas me faire pleurer par ta charité... Oh non, mon dieu... Je pleure ! » Je posais une main dramatique sur mon front en faisant mine de m'effondrer. J'aimais la personne que j'étais avec Leo, il me simplifiait la vie. Tout paraissait plus simple à ses côtés et c'était exactement ce dont j'avais besoin en ce moment. J'inspirais fortement à la suite de notre conversation, sifflant un bruit digne d'une personne réellement choquée par ses paroles. « Comment oses-tu ? Je vais te forcer à le regarder en boucle jusqu'à tant que tu l'aimes ! » Je ne voulais pas accentuer mon erreur. Je savais qu'il en souffrait encore. Parfois, je me tâtais à lui en parler. Au plus profond de moi, si j'étais à sa place de cette blonde, je voudrais qu'on m'aime aussi fort qu'il pouvait l'aimer. Tss... Tout ça n'était digne que pour les personnes saines d'esprit et j'en étais bien loin. Je commençais à gonfler mes joues, boudeuse. Il gagnait. Et je haïssais l'idée de perdre. « Pffff ! Tu triches, tu y joues plus que moi, injustice ! » Malgré moi, je commençais à pouffer de rire. Bon sang, c'était violent à quel point il gérait mieux que moi. Moi ? Abandonner ? Je plissais les yeux, un petit visage renfrogné, il osait encore maintenant me poser la question. « Hum... Et si je gagne, tu regardes Bambi avec moi ? » Je gloussais dans mon petit coin, prête à le torturer avec un Disney dont j'étais moi-même pas fan. En attendant sa réponse, je le poussais sur le canapé pour le déconcentrer un peu. De toute manière, si je gagnais, c'était vraiment la chance de débutant. Et... Je n'avais pas particulièrement de chances.

Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
Faceclaim : Cole Sprouse, Ealitya(avatar), plùm(sign), BUGHEADCHEMISTRY + JEMMABLOSSOM (gifs)
Messages : 529 - Points : 3592
Âge : 30 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
Jouons les geeks Empty
Sujet: Re: Jouons les geeks ( le Ven 11 Oct - 23:00 )
« Ce n’est pas une excuse et tu ne m’atomise pas, tu te fais des idées. » Une bonne ambiance régnait actuellement, jouer aux jeux vidéo, il n’y a rien de mieux pour se détendre et oublier ce qui se passe dans sa vie. C’était comique de voir à quel point, Octavia s’acharnait sur les différentes touches de la manette. « Bah pleure dans ce cas, puis fais attention, ça coute cher les manettes. » Il commençait à s’inquiéter, si ça continuait les boutons finiraient par ne plus marcher, ah c’est bien une fille ça, même pas fichu d’être douce avec le joystick, mais bon elles avaient d’autres talents, il fallait bien le reconnaître. « Autant me tuer, je n’aimerai jamais ce dessin animé, c’est bien un truc de fille. » Ce n’est pas qu’il était macho, mais il disait ça pour l’embêter, sinon ce n’était pas drôle. La partie continuait, il avait déjà initié Cassandra aux jeux vidéo par le passé, ça lui rappelait des souvenirs. « Au lieu de te plaindre achète une console, comme ça tu pourras t’entrainer. » Evidemment qu’il s’en sortait mieux, quand il est seul, il y joue souvent, parfois il jouait même en ligne, mais le plus souvent c’était seul vu qu’il jouait à des jeux solos. « De toute façon tu ne gagneras pas. » Par contre c’était de l’anti-jeu de le pousser pour le déconcentrer, mais il ne se laissait pas faire. « Bien tenté, mais c’est peine perdu. » Il allait bientôt la battre quand le jeu se figea et s’arrêta. « Bon bah match nul, je crois que la console a trop chauffer. Bon bah c’est mort pour le pari. » C’était peut être mieux comme ça, même s’il aurait aimé que son amie lui fasse un peu la cuisine, une prochaine fois peut être.


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
Jouons les geeks Empty
Sujet: Re: Jouons les geeks ( le Lun 11 Nov - 18:25 )


Jouons les geeks

Je fais mes films en grand et je fonce même sans critères mais il s'avère que ce n'est qu'un plan comme d'habitude je me prosterne car se griller est indécent surtout devant l'imaginaire Eddy de Pretto



La légèreté de ce moment rend toutes nos pensées plus simples. On riait simplement. Ce genre d'amitié c'était rare et j'étais contente de la partager avec un type aussi que le petit Bellini. Malgré les nombreux problèmes qu'il avait dû affronter ses derniers mois. « Oh ! J'ai pleins d'idées mais je ne suis pas sûre qu'elles te plaisent. Je te dis que tu vas perdre Bellini ! » J'appuyais sur toutes les touches de ma manette. Pour dire la vérité, j'étais en totale panique. Il me calait des coups de ninja, j'étais incapable de comprendre comment il faisait cela. A sa seconde remarque, je plissais les yeux, accusatrice. Finalement, je ne retenais pas un petit rire en prenant soin de ne pas trop taper sur les boutons trop fort. « Monsieur est-il satisfait ? » Je faisais simplement d'enfleurer les boutons de la manette pour me moquer un peu de lui. Elle hausse les épaules quand on la situation de sa mort. « Rêve pas, je vais pas te faire le plaisir de mourir sans avoir vu Bambi ! » C'était une manière à moi, aussi, de lui faire passer le message suivant qui était que je n'étais pas prête à le perdre. Ni même à entendre  un quelconque suicide de sa part. Et si ça venait arriver, je le tuerais même mort. Je roulais des yeux en faisant la moue, faussement agacée. « Oui bah faut avoir l'argent pour s'acheter une console. On est pas tous blindé de thunes en vendant des jeux vidéos ! » Et c'était plutôt ridicule car Leonardo gagnait de façon correcte sa vie mais on ne pouvait pas le qualifier de quelqu'un vraiment richissime. J'aimais juste l'embêter avec ça. Je fis juste une grimace en réponse à son affirmation sur le fait que je ne pouvais pas gagner. Malgré ma tentative de le bousculer, il ne se déconcentrait pas et tapé sur ses boutons avec une vraie précision. C'était vraiment presque un talent d'être aussi bon aux jeux-vidéos. Il m'impressionnait toujours. En voyant le jeu se figeait, je ne comprends pas de suite. Je fronçais les sourcils en penchant la tête sur le côté. C'était uniquement suite à son intervention que j'explosais de rire. « Oh, ça va, ne fait pas cette tête. Je vais te faire la cuisine de toute manière ! » Je commençais à me lever en lui faisant signe de me suivre. « Aller viens, Leo ! Je vais te nourrir ! » Je lui souriais en déposant ma manette sur la table. « Mais après, on fait un jeu où on se bâts tout les deux contre les autres ! »

Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Leonardo Bellini
https://www.ciao-vecchio.com/t4563-leonardo-le-retour https://www.ciao-vecchio.com/t4567-leonardo-liens
Faceclaim : Cole Sprouse, Ealitya(avatar), plùm(sign), BUGHEADCHEMISTRY + JEMMABLOSSOM (gifs)
Messages : 529 - Points : 3592
Âge : 30 ans (18/09/1989)
Métier : vendeur de jeux vidéos
Jouons les geeks Empty
Sujet: Re: Jouons les geeks ( le Jeu 21 Nov - 18:46 )
« De toute façon tu n’as que des mauvaises idées. » Tout était bon pour la provoquer, comme ça, ça la déconcentrerait, même s’il ne doutait pas de sa victoire. Il considérait qu’Octavia n’avait pas autant d’expérience que lui dans les jeux vidéo. Bah oui le petit Bellini était un geek alors que ce nom était sensé être craint par la plupart, du moins dans un certain milieu. « Je suis satisfait, tu te donnes tellement de mal pour rien. » Ne jamais le provoquer quand il jouait dans un jeu vidéo, il pouvait vite se déchaîner, il ne devenait pas méchant loin de là, mais plutôt déterminé, à gagner. Ce n’était pas un rageux, par exemple, il n’allait pas jeter sa manette à cause d’une partie perdue. « Dans Bambi, c’est triste le chasseur n’arrive même pas à l’avoir. » C’était méchant de dire ça, il ne l’avait pas vu, mais il connaissait l’histoire et il trouvait ça barbant et sans intérêt. « Je ne gagne pas des millions avec mon job, mais je sais me faire plaisir. Je pourrais parler de toi au patron, tu pourrais venir bosser à la boutique, ce serait toujours mieux que ton travail actuel. » Pour le coup, il était redevenu sérieux, il savait que son amie faisait actuellement et il essayait de temps en temps de la sortir de ce milieu. La console avait du avoir pitié pour avoir lâché maintenant. « Tu ne vas pas tenter de m’empoisonner, je peux encore être utile. » Le jeune homme suivit Octavia, il allait sûrement bien manger. « Ah tu veux jouer à un jeu ou on combat des IA complètement débile ? » C’est sûr qu’elle avait plus de chance de gagner. « Je te laisse fouiller le frigo et les placards, si tu as une idée, au pire on commandera des pizzas. » Il était gentil, il lui laissa une autre possibilité sans prise de tête.


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Jouons les geeks Empty
Sujet: Re: Jouons les geeks ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Jouons les geeks -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut