Revenir en haut
Aller en bas


 

- C'est à nous si tu le veux -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Fuorigrotta :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + Ealitya(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 771 - Points : 2090
C'est à nous si tu le veux Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente cinq ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
C'est à nous si tu le veux Empty
Sujet: C'est à nous si tu le veux ( le Lun 15 Avr - 22:07 )
Rafael y pensait depuis quelques temps déjà, les choses se passaient bien avec Camilla et il était prêt à lui demander d’emménager. L’ennui c’est que l’appartement à quatre ça risquait d’être compliqué. C’est pour ça qu’il s’était permis de visiter quelques maisons, il avait les moyens, surtout s’il vendait son appartement, puis il voulait que ses enfants puissent jouer dans un jardin, courir se défouler, il voulait le meilleur pour eux. Il en avait parlé à sa fille qui semblait approuvé l’idée, il avait même fait les visites avec elle, mais lui avait demandé de ne rien dire. Une certaine complicité s’était crée entre eux, alors qu’au début c’était mal partit. Le libraire était aller prendre Camilla et Osvaldo en voiture. « Tu vas voire j’ai une surprise pour vous. » Il laissait un peu planer le mystère, en tout cas ce n’était plus dans le quartier, mais ce n’était pas si facile de trouver des maisons, dans beaucoup de quartier c’était surtout des appartements. Finalement ils arrivèrent sur place, devant la maison en question. « Qu’est ce que tu en penses ? » Il tenait son fils dans ses bras qui était éveillé, mais calme, puis il l’installa dans la poussette. « Si tu veux ça peut être la nôtre, je pense qu’il est temps qu’on forme une vraie famille. Tu veux visiter ? » Il était un peu stressé, car il avait toujours peur que Camilla refuse cette éventualité, mais pour lui c’était le bon moment pour lui proposer d’emménager.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici http://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 224 - Points : 1638
C'est à nous si tu le veux Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
C'est à nous si tu le veux Empty
Sujet: Re: C'est à nous si tu le veux ( le Jeu 9 Mai - 1:37 )
A la demande de Rafael, Camilla s'était préparée et avait préparé son fils pour une surprise. Elle ignorait tout. Elle n'avait pas la moindre idée de où Rafael comptait les emmener. Tout ce qu'elle savait, ou espérait plutôt, était que la surprise serait bonne. Entre les deux, tout allait pour le mieux. Ils étaient heureux et avançaient à leur rythme. Leur relation était plus saine, ils s'aimaient et étaient heureux. Après plusieurs minutes de voiture, plutôt silencieuses, ils descendirent. Camilla observait autour d'elle sans comprendre. Devaient-ils rendre visite à quelqu'un ? « Ce que je pense de quoi ? » Dit-elle en observant autour sans comprendre. Elle n'eut le temps de rien ajouter, il avoua tout. « La nôtre ? Cette maison, tu veux dire ? » Elle était perdue. Pourquoi lui parlait-il de maison ? La prochaine étape serait bien l'installation oui, il était temps que la famille se réunisse, mais Cami imaginait qu'ils vivraient dans l'appartement. « Tu as fait ça dans mon dos ? » Demanda-t-elle, sans colère, elle se posait juste la question. Et à vrai dire, elle ne savait pas trop comment elle devait se comporter. Elle était heureuse de cette nouvelle, de cette possibilité, de cette demande. Mais elle était effrayée. Ils n'avaient pas eu l'occasion d'en parler, il la mettait devant le fait accompli, sans qu'elle n'ait pu s'y préparer. « Je ne m'attendais pas à ça comme surprise, Rafael... » souffla-t-elle. Comme toujours, elle parlait beaucoup, mais ne donnait pas de réponse claire. « C'est que, tu me demandes ça comme ça... On en n'a même pas parlé... On n'a même pas encore discuté de vivre ensemble alors j'imaginais qu'on s'installerait dans l'un des appartements... Alors acheter une maison, carrément... Je ne m'y attendais pas... Tu comprends ? Je ne sais pas quoi dire Rafael... » Ils étaient tous les deux propriétaires déjà, alors en vendant leur appartement et peut-être avec un crédit en plus sur le dos, ils pouvaient se le permettre, elle n'en savait rien à vrai dire. « On va la visiter... Allez ! » Dit-elle en souriant, finalement heureuse et juste heureuse. Il était temps de vivre et de ne pas se poser de questions. « Mais je te préviens, je suis difficile, je ne mettrais pas mon argent n'importe où ! » Dit-elle pour s'amuser, effrayée par ce qui était en train de se passer dans sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + Ealitya(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 771 - Points : 2090
C'est à nous si tu le veux Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente cinq ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
C'est à nous si tu le veux Empty
Sujet: Re: C'est à nous si tu le veux ( le Ven 10 Mai - 21:48 )
« Oui cette maison. » Le libraire se rendait bien compte qu’il la prenait au dépourvu, mais bon rien n’était encore fait, pour le moment c’était une proposition. « Bah tu sais ce n’est pas vraiment que j’ai voulu le faire dans ton dos, je ne l’ai pas encore acheté. C’est juste que je pense à notre avenir. » Pour une fois sa petite amie n’était pas en colère, mais il pouvait comprendre que c’était surprenant comme proposition. « Tu sais bien que je suis du genre à faire des choses surprenantes. » C’est vrai que dans le style, c’était devenu un expert avec elle, il était capable de faire n’importe quoi. Peut être qu’elle avait une influence sur lui ou qu’il avait toujours eu ce côté de folie en lui. « Ecoute, je suis sûr de nous deux, on a un fils ensemble, j’ai une fille à quatre dans un appartement, on n’en tiendra pas et puis les enfants ont besoin d’un jardin pour se défouler, d’avoir leur propre chambre. » Son appartement n’était pas assez grand. A trois ça aurait été, mais ils n’étaient pas trois. Au moins elle accepta de visiter. « Tu es difficile pour tout tu sais. » C’était histoire de la taquiner un peu, il faut dire qu’elle lui avait tendu la perche. Puis il savait qu’il avait assez d’argent pour investir, il faut dire que sa librairie marchait bien et qu’il avait économisé pendant un moment, pas besoin de crédit. Ils commencèrent la visite. Il y a en premier un grand salon, puis une cuisine ouverte. « C’est déjà prometteur non ? Puis tu sais quoi, il y a même une pièce rien que pour toi, pour pouvoir écrire tes prochains livres. » Rafael avait pensé à plusieurs détails, il s’était renseigne sur plusieurs résidences à vendre.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici http://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 224 - Points : 1638
C'est à nous si tu le veux Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
C'est à nous si tu le veux Empty
Sujet: Re: C'est à nous si tu le veux ( le Jeu 4 Juil - 19:27 )
Cami ne savait pas quoi dire ou comment réagir. Elle ne s'attendait pas à ça. Elle ne s'attendait pas à ce qu'il lui propose d’emménager avec lui et encore moins d'acheter une maison avec lui. Elle était surprise et étonnée, mais elle ne refusait pas l'idée, loin de là. Il lui fallait juste un peu de temps pour savoir comment réagir, ce qu'elle devait dire. « Et je crois que c'est la chose la plus surprenante que tu aies faite ! » Ajouta-t-elle en souriant. Il aimait la surprendre et ça prenait quasiment à chaque fois. Ils étaient une famille désormais, et ils avaient pris le temps de refaire les choses, de revivre ensemble. Il était temps de vivre réellement ensemble. Il était temps que leur vie change. Il était temps qu'ils soient une vraie famille tous les quatre. Elle était d'accord avec tout ce qu'il disait. Sans plus hésiter, elle avait donc accepté de visiter. Après tout, ça ne l'engageait à rien de juste visiter. « Je ne suis pas difficile en réalité, je sais juste ce que je veux ! » Affirma-t-elle après sa petite réflexion.

La visite commençait donc. Cami observait chaque endroit de cette belle maison. Le salon et la cuisine étaient si grands... Cela la changerait de son petit appartement qu'elle affectionnait tant. Sa réflexion fit briller les yeux de la jeune écrivaine. « Vraiment ? » Elle qui était habituée à écrire sur son canapé, les papiers éparpillés partout, sans vraiment de place pour stocker tous ses classeurs, toutes ses notes. « Tu as vraiment pensé à tout alors... » Et c'était pour ça qu'elle l'aimait et qu'elle venait à l'instant de lui déposer un baiser sur les lèvres. « La maison a l'air tellement grande. J'ai l'impression que c'est impossible pour nous. » Elle savait pourtant que ce n’était pas le cas. Ils avaient tous les deux des moyens. « J'ai hâte de voir cette pièce et les chambres... Et l'extérieur aussi. Alors monsieur l'agent immobilier, la suite ? » Demanda-t-elle se laissant guider pour cette visite. Après tout, c'était son idée, son choix, à lui de gérer. Il était déjà en train de la convaincre, à lui de finir.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + Ealitya(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 771 - Points : 2090
C'est à nous si tu le veux Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente cinq ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
C'est à nous si tu le veux Empty
Sujet: Re: C'est à nous si tu le veux ( le Jeu 1 Aoû - 15:30 )
« Ne t’inquiète pas je te surprendrai encore plus à l’avenir, tu verras. » Il trouvait toujours le moyen de se surpasser, c’était un cas, surtout avec Camilla, c’était l’amour fou, bon il savait quand même rester raisonnable, il avait appris la leçon. « Bien sûr et maintenant tu sais ce que tu veux. » Le nombre de fois ou elle lui avait fait perdre la tête quand même. Le libraire avait eu beaucoup de mal à se racheter, juste à cause de quelques paroles qui ont porté à confusion, maintenant il faisait attention à ce qu’il pouvait dire et qui pouvait l’écouter aussi. La visite continuait et ça semblait très bien se passer. « Oui vraiment que crois-tu, je suis le petit ami parfait, tu es tombé sur l’homme idéal. » Bien sûr, il exagérait mais c’était bien de pouvoir plaisanter avec elle, d’être détendu, heureux. En plus il avait même le droit à un doux baiser, il aimait qu’elle prenne l’initiative. « Bien sûr que c’est possible pour nous, sinon je ne te la ferais pas visiter. » Les gens avaient tendance à se dire qu’en temps que libraire, il ne gagnait pas des millions, mais en fait, il n’avait jamais vraiment manqué d’argent, vu qu’il avait économisé, et qu’à sa majorité, il avait hérité de certaines choses. « Commençons par les chambres. » Il l’y emmena et il y a en avait plusieurs. « On ne sait jamais toi qui voulait une famille nombreuse, il faut bien prévoir. » Il venait de lui avouer indirectement qu’il serait d’accord pour avoir d’autres enfants si elle le souhaitait, alors qu’avant il n’aurait pas envisagé ça. Puis vint le jardin qui n’était pas immense, mais ils pourraient y mettre de quoi jouer, un barbecue et tout ce qui va avec. « Alors verdict ? » En tout cas lui il aimait cette maison.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici http://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 224 - Points : 1638
C'est à nous si tu le veux Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
C'est à nous si tu le veux Empty
Sujet: Re: C'est à nous si tu le veux ( le Ven 20 Sep - 21:24 )
« Je l'espère ! » Camilla aimait l'idée d'être surprise, aimait cette idée de ne pas s'installer dans une quelconque routine ennuyante. De son côté, elle essayait également d'agir de sorte que cette dernière ne s'installe pas et elle savait comme ce n'était pas toujours facile.

La visite commençait à peine. La surprise était déjà incroyable puisqu'il avait pensé à tout. Et surtout, il avait pensé à une pièce rien que Camilla, une pièce pour qu'elle puisse écrire en toute tranquillité, loin de son habituel vieux canapé. « L'homme idéal ? Le petit ami parfait ? Je ne suis pas encore certaine de voir en dire autant, il va me falloir encore deux ou trois petites preuves pour ça, d'accord ? A toi de te surpasser ! » Dit-elle en souriant, avant de l'embrasser. Cami savait bien qu'ils avaient les moyens de se payer ce genre de maison. Rafael gagnait bien sa vie avec la librairie et avait de l'argent de côté, quant à Camilla, son premier livre s'était bien vendu et le deuxième semblait prometteur aux dires de son éditeur. Alors ils en avaient certainement les moyens. Laissant cela de côté, le jeune homme lui présenta d'abord les chambres. Plutôt nombreuses, il avait pensé à tout. « Tu sais que j'ai toujours rêvé d'élever mes enfants dans une maison et de ne jamais la quitter pour conserver chaque trace, chaque souvenir ? » Elle voulait élever sa famille nombreuse dans une belle et grande maison familiale où les enfants reviendraient aussi souvent que nécessaire lorsqu'ils seraient plus vieux. Un rêve qui se rapprochait désormais de la réalité, grâce à Rafael. « Il va falloir se mettre au travail pour remplir toutes ces chambres alors ! » Dit-elle, taquine. En réalité, elle avait peur que tout ne recommence et ne souhaitait pas en discuter sérieusement pour le moment. Elle avait Osvaldo et souhaitait en profiter autant que possible.

Laissant les chambres de côté, les parents se dirigèrent vers le jardin. Plutôt grand, suffisamment pour mettre tous les jouets pour les enfants, une table pour manger dehors. Camilla s'imaginait déjà avec sa famille nombreuse dans cette belle maison. A trente ans passé, elle voyait enfin son rêve se réaliser. Elle était bien une preuve qu'il ne fallait jamais se démoraliser et toujours espérer. « Tout me semble immense... » Nous étions loin du petit appartement de centre-ville. Prenant un air sérieux, Camilla reprit : « Les chambres sont grandes et suffisamment nombreuses, j'aime beaucoup la suite parentale, les pièces à vivre et la cuisine sont parfaites, grandes et spacieuses, le jardin est parfait, j'ai une pièce juste pour moi, vous êtes un parfait agent immobilier ! » conclut-elle pour s'amuser, en souriant comme jamais, tant elle était heureuse.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + Ealitya(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 771 - Points : 2090
C'est à nous si tu le veux Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente cinq ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
C'est à nous si tu le veux Empty
Sujet: Re: C'est à nous si tu le veux ( le Ven 20 Sep - 22:22 )
« Avec toi, je dois toujours me surpasser, moi aussi j’ai le droit d’avoir des surprises de ta part ? » Quoiqu’avec elle il était souvent surpris, ça lui plaisait, leur relation était comme ça, et ça allait beaucoup mieux depuis leur réconciliation. Dire qu’il avait fallu qu’elle pense qu’il partait définitivement pour qu’elle réagisse, on se serait cru dans le final de Friends avec Ross et Rachel, quelle bonne série, il la regardait quand il était plus jeune et ça lui arrivait encore, il l’avait fait découvrir à sa fille. «Je ne le savais pas, mais je sais à quel point la famille c’est important pour, ça l’est aussi pour moi. » Puis une maison c’est ce qu’il y a de mieux pour élever leurs enfants, l’appartement devenait trop petit, surtout s’ils en voulaient d’autres, ce qui serait sûrement le cas, il connait les Gallini depuis le temps, entre Camilla et Romana il avait de parfaits exemples de familles. Camilla aimait bien le taquiner, il était habitué. « Apparemment je suis doué pour faire des enfants. » Il se mit à rire, mais il avait quand même deux gamins, alors qu’il avait fait attention à l’époque.

« Disons que c’est suffisamment grand. » Ce n’était pas un château, mais une maison pour plus de quatre personnes. Ce qui était sans doute ce qui convenait le mieux pour eux. « J’ai l’œil pour ce genre de choses, je pourrais toujours me reconvertir en agent immobilier. Je t’aurai bien proposé de tester la suite parentale maintenant, mais je crois que ça ne se fait pas. » Bah quoi, cette pièce donnait en vie, et ce serait peut être leur future chambre.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici http://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 224 - Points : 1638
C'est à nous si tu le veux Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
C'est à nous si tu le veux Empty
Sujet: Re: C'est à nous si tu le veux ( le Ven 27 Sep - 2:09 )
Des surprises ? Son caractère n'était-il pas suffisamment surprenant ? Puis, elle en faisait également des surprises, elles étaient juste différentes, moins impressionnantes. « Tu veux des surprises ? Tu es sûr ? Tu n'as pas peur ? » Lui demanda-t-elle avec un air de défis sur la visage. Le pauvre Rafael vivait dangereusement. Camilla n'était pas bonne pour les surprises. Celle de Rafael était, en revanche, parfaite. Au fur et à mesure de la découverte, Camilla était conquise et heureuse. Il avait réussi à cerner toutes ses envies, tous ses rêves. Elle avait toujours rêvé d'avoir une grande maison familiale pouvant accueillir tous ses enfants. Une maison où, plus vieux, ils accueilleraient également leurs petits enfants. Peut-être était-ce juste un rêve, une vie idéalisée impossible à vivre, mais elle voulait y croire. Elle avait besoin de rêves pour avancer dans la vie, elle était comme ça. Elle aimait penser que les pires moments de sa vie était derrière elle.

Les chambres étaient suffisamment grandes et nombreuses pour accueillir la fille de Rafael, Osvaldo et d'autres enfants si un jour ils franchissaient cette autre étape. « On verra si tu es toujours aussi doué ! » Dit-elle en souriant. Malgré tout, même si elle aimait sincèrement Rafael et si elle voulait une grande famille, elle ne se sentait pas prête à franchir le cap. Elle était encore traumatisée par sa première grossesse et elle craignait tant de revivre les mêmes choses, les mêmes étapes. Elle savait que cette peur était irrationnelle puisque Rafael voulait les mêmes choses et puisque tout allait bien entre eux, mais elle ne pouvait s'en empêcher.

Suffisamment grand ? Par rapport à son appartement, c'était bien plus que suffisamment grand ! Cette maison lui faisait penser à celle de ses parents, de sa soeur... Tous avaient bien réussi leur vie. Tous étaient déjà installés dans leur belle et grande maison. A la proposition de son petit ami, elle ne put s'empêcher de jouer la femme choquée. « Comment oses-tu parler ainsi devant mon fils ? » Elle se mit à rire, avant de reprendre presque aussitôt. « On la testera bien assez tôt. » souffla-t-elle. Elle reprit néanmoins rapidement son sérieux parce qu'une question l'embêtait réellement. La situation n'était pas aussi simple qu'un père et une mère souhaitant s'installer dans une belle maison avec leur petit garçon, d'autres choses étaient à prendre en compte. « Rafael, cette maison est magnifique... Parfaite, même. Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Je veux dire, il faut penser à ta fille... Je m'entends plutôt bien avec elle, je passe déjà du temps chez vous, mais là... Tout sera officiel, je veux dire elle devra vivre avec moi chaque jour et je ne veux pas qu'elle s'imagine qu'Osvaldo deviendra notre centre d'intérêt unique une fois qu'on sera tous sous le même toi ! Je ne veux pas qu'elle craigne de n'avoir aucune place dans cette maison... Et je ne sais même pas quel comportement adopter avec elle ! Je ne veux pas qu'elle s'imagine que je souhaite remplacer sa mère, je ne veux pas qu'elle pense que je m'immisce dans sa vie, mais comment je devrais vivre avec elle ? Après tout, là nous serons tous les deux chez nous, ce ne sera pas juste moi qui te rend visite... » Camilla, lorsqu'elle stressait, parlait vraiment beaucoup beaucoup. On ne comprenait pas toujours tout, en plus. Elle reprit d'ailleurs quasiment aussitôt. « Et nous ? Après tout ce qu'on vient de traverser et même si tout semble parfait désormais, tu penses qu'on est prêt à vivre ensemble ? A oublier complètement ? Tu penses qu'on se refait suffisamment confiance ? Je ne veux pas tout gâcher Rafael... J'ai peur ! » souffla-t-elle en se taisant enfin. Si elle avait bien appris une chose, c'était qu'elle devait confier ses peurs et ses craintes à celui qui partageait sa vie, cacher des choses n'aidait jamais, au contraire.
Revenir en haut Aller en bas
Rafael Adamo10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rafael Adamo
http://www.ciao-vecchio.com/t553-rafael-adamo http://www.ciao-vecchio.com/t557-rafael-adamo-liens
Faceclaim : Arthur Darvill + Ealitya(avatar), wiise(sign), tumblr(gifs)
Messages : 771 - Points : 2090
C'est à nous si tu le veux Tumblr_p5yx69c7cT1wk0htpo2_400
Âge : Trente cinq ans (12/05/1984)
Métier : Libraire
C'est à nous si tu le veux Empty
Sujet: Re: C'est à nous si tu le veux ( le Ven 11 Oct - 22:05 )
« Avec toi j’ai toujours peur. » Toujours à se taquiner entre eux, même quand ils étaient simplement amis, et aujourd’hui qu’ils sont en couple, c’était une manière d’exprimer leur affection, qui aime bien châtie bien comme on dit. Les choses n’ont pas forcément été simples dans leur vie, ils étaient passés par tout, mais au final la stabilité était là, au contraire peut être que toutes ces mésaventures avaient renforcer leur couple, c’est ce qu’il se disait.

« Ne doute pas de mon talent. » Après tout il était père de deux enfants qui de base n’étaient pas prévu, il s’en portait très bien aujourd’hui, mais il se montrait maladroit. Dire que sa fille avait douze ans, ça lui faisait bizarre et elle était de plus en plus belle en grandissant. C’était sans doute cliché de dire ça, mais pour lui sa fille était la plus belle, pas la plus facile, car quand il avait rencontré, elle avait eu du mal à l’accepter. Ce qui était compréhensible, surtout vu les histoires qu’elle avait entendues, heureusement, aujourd’hui, il y avait une certaine complicité entre les deux. « Je te signale que c’est aussi mon fils, tu ne l’as pas fait toute seule. » Il espérait qu’Osvaldo serait aussi un passionné des livres, histoire de dire qu’il a hérité de quelque chose de lui, d’un côté, Camilla était romancière aussi, donc il serait obligé d’aimer la lecture. Dans tous les cas, qu’importe les passions de son fils, il le soutiendra, et c’était pareil pour sa fille. Le moment de la discussion sérieuse était arrivé, il écouta attentivement la jeune femme. « Je te rappelle que je l’ai connu il y seulement quelques années, elle a dû s’habituer à moi. Au début, elle en m’en a fait voir des vertes et de pas murs et regarde aujourd’hui, on s’entend bien. Je sais qu’elle t’apprécie, c’est aussi important pour elle d’avoir une présence féminine, elle sait que tu ne remplaceras pas sa mère. Tu sais que quand on était séparé et que mon moral était au plus bas, un jour elle est venue me voir et m’a dit que tout s’arrangerait et que toi et moi on serait à nouveau ensemble et qu’elle serait heureuse de s’occuper de son petit frère. » C’est vrai qu’il ne lui en avait pas parlé, mais pour lui c’était important et ça avait une certaine signification. « Dans la vie, il faut prendre des risques, je pense qu’on a fait nos preuves, on est prêt, à moins que tu veuilles attendes qu’on soit vieux et tout ridées ? » Une petite dose d’humour pour détendre l’atmosphère, ça ne faisait pas de mal.


Rafael & Camilla.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Camilla Gallini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Camilla Gallini
http://www.ciao-vecchio.com/t1145-camilla-un-joli-titre-ici http://www.ciao-vecchio.com/t1178-camilla-titre-qui-arrive
Faceclaim : Karen Gillan + DANDELION
Messages : 224 - Points : 1638
C'est à nous si tu le veux Giphy
Âge : trente-deux ans (04.07.1987)
Métier : écrivain
C'est à nous si tu le veux Empty
Sujet: Re: C'est à nous si tu le veux ( le Lun 21 Oct - 18:34 )
Avec elle, il avait toujours peur ? Peut-être avait-il raison d’avoir peur, après tout, avec Camilla tout était possible. Un sourire sur les lèvres, les discussions et la visite continuaient. Le couple et leur petit garçon étaient sans doute sur le point de changer leur vie pour toujours en décidant de s’installer ensemble pour de bon. « Tu appelles ça un talent maintenant ? » Plaisanta-t-elle. Elle savait bien qu’il plaisantait lui aussi en se vantant autant. Ce n’était absolument pas son genre, sauf en présence de Cami pour rire et s’amuser. Les deux s’amusaient à se taquiner, ils aimaient faire ça, c’était une façon pour eux de communiquer, très souvent. « Ton fils aussi ? Je n’ai aucune preuve de cela ! » Ce qu’elle sous-entendait n’était pas très flatteur pour elle, mais encore une fois, ce n’était que de quoi blaguer et embêter son petit ami.

Pourtant, depuis le début de la visite, même si tout semblait parfait, elle se posait des questions et des doutes apparaissaient et ne voulaient plus la quitter. Elle savait désormais qu’elle devait parler des problèmes avec Rafael, elle savait que la communication était très importante. Si elle avait des craintes et des doutes, elle devait les partager et ne pas se laisser bouffer par eux. La fille de Rafael était presque une adolescente, elle n’avait jamais vécu avec Cami officiellement, même si elle passait beaucoup de temps chez eux et que les deux filles s’entendaient plutôt bien, pourtant elle craignait sa réaction. Elle craignait qu’elle ne pense qu’Osvaldo et elle viennent pour lui voler son père, que Cami vienne pour prendre la place de sa mère. Elle ignorait comment elle devait se comporter avec elle. Elle aimait cet enfant, elle était prête à être une seconde mère si elle le voulait, tout comme elle pouvait rester en retrait si elle préférait. Mais ça lui semblait compliqué de gérer tout ça, selon les situations, avec Osvaldo… Tous sous le même toit, ce n’était plus la même chose. Alors elle avait peur. Les mots de Rafael rassuraient, un peu, Camilla. Cette peur, elle l’aurait sans doute toujours au fond d’elle, jusqu’à se jeter à l’eau et tenter l’aventure. Camilla craignait simplement de souffrir et d’être déçue de nouveau, alors elle se protégeait comme elle avait appris à le faire au fil des années. A la plaisanterie de son petit ami, elle lui tira la langue et ajouta en souriant, fière de sa bêtise : « Tu es déjà vieux et ridé ! Tu as trop attendu certainement ! » Un sourire puis elle reprit plus sérieusement et sereinement. « Tout ce que tu dis me rassure ! C’est juste que j’ignore comment je devrais me comporter avec elle, après tout on va devoir s’habituer à vivre l’une avec l’autre, ce n’est pas rien, mais… Je pense qu’avec des efforts on pourra le faire, j’ai envie d’essayer, de prendre des risques… » Après tout, si elle ne le faisait pas, si elle passait à côté de cette belle maison, de son couple, de sa vie de famille, elle le regretterait toute sa vie. Alors c’était partie pour cette nouvelle grande aventure.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
C'est à nous si tu le veux Empty
Sujet: Re: C'est à nous si tu le veux ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- C'est à nous si tu le veux -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Fuorigrotta :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant