Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1073 - Points : 2119
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor ( le Mer 24 Avr 2019 - 3:28 )
I left my head and my heart on the dancefloor
“ STEPHEN & TINA ”


Là encore, elle avait agit sans penser aux conséquences. Mais elle avait juste envie que ça cesse. Par ce geste désespéré, elle ne prévoyait pas de mettre fin à ses jours en se tailladant les veines, elle voulait juste que la douleur cesse et c’était le seul moyen qu’elle avait trouvé pour se libérer de ce poids trop gros qu’elle avait du mal à porter sur ses épaules. En entendant des bruits de pas arriver dans sa direction, elle se figea, le morceau de verre dans la main teinté de sang. Sa respiration se coupa en entendant la voix de Stephen, inhabituellement calme pour la situation. Et il avait encore une fois raison dans tout ce qu’il disait. Elle ne pouvait plus continuer comme ça. Elle ne pouvait plus se permettre de ne plus faire d’efforts et se reposer sur des lauriers fragiles. Des deux, c’était elle qui prenait la relation pour acquise et elle ne s’en rendait compte que maintenant. « Désolée. » Souffla-t-elle d’une voix à peine perceptible alors que le sang continuait de couler en même temps que ses larmes. Sa tête était lourde et toute la tristesse qui la pesait avait fini par se mêler à du dégoût qu’elle essayait de retenir en gardant la bouche fermée le plus longtemps possible. Mais elle se dégoutait. La Tina qu’elle avait été ce soir n’était pas celle qu’elle connaissait habituellement. Depuis l’enterrement de sa fille, elle réalisait qu’elle changeait un peu plus chaque jour, mais aujourd’hui elle se rendait compte qu’elle laissait les ténèbres l’enlever pour faire d’elle une personne qu’elle n’était pas. Sentant à nouveau qu’elle tanguait, elle poussa un soupir en sentant Stephen près d’elle, sa voix lui paraissant tellement loin qu’elle ne captait que des bribes de la conversation. Pendant tout le temps où il lui parla alors qu’ils étaient tous les deus assis par terre, elle resta silencieuse de peur de ne dire ou faire une autre bêtise. Son regard fixant le vide, elle se rendit compte qu’elle avait soudainement froid parce que le vide qu’elle avait ressentit au moment où la dispute éclata, était devenue physique au point de glacer son monde autour d’elle. « Non c’est faux. » Essaya d’arguer Tina qui se réveillait enfin de sa léthargie. Les yeux grands ouverts, complètement paniquée, elle ne comprenait pas bien d’où venait cette idée. Est-ce que c’était l’impression qu’elle lui donnait ? Qu’elle avait honte de lui ? C’était totalement faux. La raison pour laquelle elle ne voulait pas s’afficher était toute simple. Elle ne voulait pas gâcher ce qu’il y avait entre eux en s’exposant et en permettant aux gens autour de s’immiscer dans leur vie. Elle aimait leur intimité à l’abri des regards et ce qu’ils étaient en train de construire. Oui elle ne cachait pas être quelque peu effrayée par cette nouvelle vie à deux, mais ça faisait partie de l’excitation qui l’avait poussé à partir de chez elle pour aller presque poser bagages chez lui. Et à nouveau elle retomba dans son silence en sentant qu’elle devenait indéfendable. Le regard toujours fuyant, elle s’accrocha une fois de plus à lui lorsqu’il la souleva pour l’emmener avec elle dans une salle. Peu certaine de comprendre ce qui se passait, elle balaya la pièce du regard avant d’essuyer ses joues pour avoir une meilleure vue, et fronça les sourcils face à l’incompréhension. Mais elle avait trop peur de poser des questions. La voix de Stephen la ramena un moment à la réalité alors qu’il attrapait son visage pour avoir toute son attention. Hochant la tête pour faire signe qu’elle avait comprit, elle baissa bien vite les yeux à cause de la honte qui la rongeait. Mais le message était clair cette fois.  Un verre entre ses mains, elle s’exécuta pour le vider d’un trait pour se donner du courage. Elle ne créerait plus de vagues pour ce soir. Elle laissait tomber les masques, rangeait au placard son orgueil et se laissait vivre sans se mettre de freins.

Avec autant de fougue, elle répondit à son baiser pour lui donner sa réponse. Elle resterait et acceptait son titre. Elle tiendrait ses engagements jusqu’au bout et ensemble ils règneraient. A bout de souffle, le visage légèrement empourpré et la main endolorie, elle s’accrocha à lui encore plus que d’habitude en passant ses bras autour de sa taille pour remonter ses mains le long de son dos. Sur la pointe des pieds, elle se hissa jusque dans son cou, et enfouit son visage en déposant au passage un bisou qui voulait tout dire. « Je te demande pardon. » Lui glissa l’Indienne dans le creux de son cou, pas assez grande pour atteindre son oreille. «  Je te promets d’être digne de toi. » Souffla Tina qui se détacha de lui pour passer une main autour de sa nuque pour l'obliger à se baisser, avant d'approcher ses lèvres pour l'embrasser. C'était officiel, elle acceptait d'être sa reine.


AVENGEDINCHAINS


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor ( le Mer 24 Avr 2019 - 4:03 )
I left my head and my heart on the dancefloor
“ STEPHEN & TINA ”


Alors que je l’avais contre moi, je plongeai mon regard dans le sien avant de sourciller. « Arrête ça. » Après tout, je pense que je l’avais assez dorloté de la sorte. Il était temps qu’elle sorte de son coma. S’excuser ? Pour quoi faire ? Elle disait les choses pour revenir en arrière. On ne revenait jamais en arrière, on faisait front. « T’es plus forte que tu ne le crois, Tina. Il faut juste se relever. Il faut toujours se relever. » Je l’embrassai donc ne relevant pas le fait qu’elle devait être digne de moi. ça m’arrachait limite un soupir alors que je claquai des doigts pour qu’on lance la musique. Puis, je l’attrapai par la main avant de la serrer contre moi. J’esquissai un sourire en coin alors que tous les couples se formèrent autour de nous. C’était une sorte de tradition de danser un tango au moins un soir. Je ne dirai pas où ni avec qui j’avais appris cette danse. Mais je me laissais porter tandis que le DJ passa lethème de la Famille Addams. J’ai toujours admiré Mortitia et sa beauté. Mortitia et sa froideur. Elle m’a toujours fait de l’effet. « J’espère que tu as le cœur bien accroché. » Je me mis à rire avant de me laisser porter par la musique dans les pas que je connaissais bien. Il s’agissait d’une danse sensuelle entre deux êtres et quoi de mieux que de déclarer ma reine qu’avec cette danse. Je fis attention à son poignet mais elle n’était pas faite de papiers. Alors que les autres peinaient à trouver leur rythme, je fis virevolter Tina pour la ramener brutalement vers moi. La guidant dans toute cette parade nuptiale. Il n’est pas évident d’apprendre à bouger une masse aussi énorme. Je relevai sa jambe pour la caresser et la faire pencher contre moi avant de m’éloigner un peu et de tourner autour comme un fauve autour de sa proie. Je ne savais pas si les autres nous portaient attention et je m’en fichai. On occupait tout l’espace. Mon royaume, mes règles. Alors que la musique commença à s’achever je la penchai en avant pour venir trouver ses lèvres avec passion. Puis, je me relevai avant de la fixer longuement. « Tu m’as dit toi-même il y a sept mois qu’un homme devait être à ta hauteur. Donc prends la douleur et fais la tienne.’ Je laissai ma main caresser son flanc pour remonter jusqu’à l’endroit où battait son cœur un peu trop peur. « Et fais-en ta force, sweetheart. » Après tout, elle allait devoir vivre avec. Je pris de nouveau place derrière le piano et commençait à jouer le thème que m’inspirait cette femme. « Je dédie cette chanson à ma compagne. Si elle n’a pas trop honte de moi. » Je pouvais lire la surprise sur les traits des autres femmes qui semblaient déçues ou choquées. « Sorry ladies. » Je laissais mes doigts s’égarer pour jouer Roxanne. Ma voix chaude s’éleva dans l’air alors que les gens continuaient soit de danser, soit venaient à côté de moi. « Roxanne, you don't have to put on the red light. Those days are over. You don't have to sell your body to the night. » Alors certes cette chanson parlait de prostitution mais je m’en fichais. C’était aussi une très belle déclaration pour une femme qui souffrait. « I loved you since I knew ya. I wouldn't talk down to ya. I have to tell you just how I feel » je savais y faire. Je pouvais voir les autres continuer à bouger sans se soucier de moi. Ma voix devint plus rauque et plus sonore tandis que je martelais les touches. Je pouvais voir que Shelby était partie et remplacée. La nuit était donc si avancée ou alors avait-elle trouvé une amante ? « Put on the red light, Roxanne. » Puis, j’achevai la chanson après avoir fait courir mes doigts sur le clavier et je me relevai comme je savais si bien le faire pour saluer la foule. La blonde se tenait non loin et me fixait d’un regard meutrier. J’attrapai Tina par la taille pour la guider jusqu’à mon fauteuil. « Il semblerait que tu ais une ennemie dès le premier soir, sweetheart. » Je lui désignai Blondie qui continuait de nous fixer alors que je lui envoyais un petit signe de main moqueur. Quel sombre connard je suis. Je claquai des doigts alors qu’on me rapportait le bracelet disparu et que je l’agitai sous le nez de Tina. « Prête à être mienne, bébé ? »


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1073 - Points : 2119
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor ( le Mer 24 Avr 2019 - 4:48 )
I left my head and my heart on the dancefloor
“ STEPHEN & TINA ”


Il ne voulait pas de ses excuses. Même si elle retint un soupir, elle ne pouvait que comprendre sa réaction. Elle aussi en aurait eu marre au bout d’un moment. Sans relever ses paroles, elle se contenta de l’embrasser pour essayer de passer à autre chose, avec lui à ses côtés. Elle le savait qu’il fallait qu’elle se relève, mais c’était dur parce qu’elle avait l’impression de ne pas voir le bout du tunnel. Pendant longtemps, sa fille avait été celle pour qui elle se levait tous les matins. Sa raison de vivre. Aujourd’hui on la lui avait enlevée et même si elle savait qu’elle ne devait pas le faire, elle en cherchait une autre. Elle ne voulait pas la remplacer, juste trouver quelqu’un qui lui donnerait la force de se relever à chaque fois qu’elle tomberait. Mais ce soir… Elle avait atteint un nouveau niveau qu’elle ignorait même pouvoir atteindre un jour. Les yeux en direction de son poignet, elle poussa un soupir en préférant détourner le regard pour éviter que de mauvais souvenirs ne viennent la hanter. A ce stade de la soirée, elle avait juste envie de profiter de Stephen au maximum, avant que quelque chose d’autre ne vienne se mettre entre eux. Lorsqu’il claqua des doigts, elle regarda autour d’elle pour observer l’ambiance qui était en train de changer. Les sourcils froncés alors que ses yeux lançaient des points d’interrogation, elle semblait confuse. « Accroché pour quoi ? » Demanda l’Indienne, toujours perdue alors que les gens prenaient position autour d’eux. Pourquoi ils prenaient position au juste ? Qu’est-ce qui se passait ? Au bout de quelques secondes, elle reconnu la musique qui la perturba d’avantage. Est-ce qu’ils venaient de tomber dans un univers parallèle ? C’était donc ça les soirées dans ce club ? C’était à ça qu’il passait ses nuits lorsqu’il n’était pas avec elle ? A refaire un Danse avec les stars bancales,  vu le niveau des autres autour. « Je crois que les… » Elle n’eut pas le temps de terminer sa phrase qu’elle se retrouva en train de virevolter au milieu de la piste de danse. Et contre toute attente alors qu’elle s’attendait à ce qu’un cri d’horreur sorte de sa bouche, ce fut un rire franc qui indiquait qu’elle s’amusait malgré le fait qu’elle soit confuse. Un sourire au coin des lèvres, le regard ancré dans celui de Stephen, elle se laissa conduire le temps de la danse en entrant à son tour dans son jeu. Elle savait que les années de danse que sa mère l’avait obligé à prendre en Inde lui serviraient un jour. Au milieu de cette foule elle n’avait d’yeux que pour lui alors qu’elle sentait quelques regards curieux se poser sur eux. Mais elle s’en fichait. Son cœur était plus léger, sans toute cette noirceur qui l’avait étouffé plus tôt. Parce qu’il était là avec elle, qu’il la laissait lâcher prise sans assurer ses arrières et qu’il l’enveloppait de tout cet amour qu’il était prêt à lui offrir. Un air amusé, elle le regarda se pavaner autour d’elle, ne le lâchant toujours pas des yeux avant de venir le tirer par la main qu’elle attrapa au passage pour le coller à elle et se mettre sur la pointe des pieds. Son cœur explosa dans sa poitrine en sentant ses lèvres contre les siennes alors qu’il l’avait renversé comme un professionnel, et de façon tout aussi joviale elle lui rendit son baiser.

Les yeux plantés dans les siens, elle aurait pu rester comme ça toute la soirée. « Je ne suis pas… » Encore une fois elle n’eut pas le temps de finir sa phrase qu’elle sentit sa main remonter le long de son corps qui arracha un frisson à Tina en venant titiller le désir qu’on discernait facilement dans ses yeux. Incapable de mettre en ordre ses pensées, ayant chaud tout à coup, elle se contenta d’hocher la tête. Elle garda sa main contre son cœur pendant de longues secondes et captura ses lèvres de façon plus taquine sous l’œil médusé de certaines femmes qui les regardaient de travers. Elle le laissa s’éloigner en passant un pouce sur ses lèvres comme pour ne pas en perdre une miette, et le regarda se remettre derrière le piano. Un soupir traversa ses lèvres lorsqu’il lui dédia la prochaine chanson, l’obligeant à lever les yeux au ciel. Non, elle n’avait pas honte de lui. Elle n’a jamais eu honte d’ailleurs. Lorsque les premières notes s’élevèrent dans les airs, elle s’avança d’un pas lent en utilisant la démarche la plus féline qui soit pour se rapprocher du piano et se placer juste en face de l’instrument, légèrement penchée vers l’avant pour apprécier le spectacle de plus près. Pas un seul mot ne sortit de sa bouche alors qu’elle appréciait la voix de Stephen au même titre que les autres. La déclaration la heurta de plein fouet, directement dans son cœur alors qu’elle retenait ses larmes, touchée par la situation. A la fin de la chanson, elle applaudit en même temps que la foule, avant de se jeter dans ses bras pour déposer un baiser sur sa joue. « Merci pour ça. » Souffla-t-elle tout contre lui, posant même fièrement à ses côtés. Elle se laissa ensuite guider jusqu’au fauteuil, hésitante un moment avant de s’asseoir dessus, prenant finalement place en poussant un soupir. « La première d’une longue liste je suis sûre. » Elle ne plaisantait qu’ai moitié, elle avait vu le regard de la blonde, mais elle s’en fichait bien. A la vue du bracelet qui faisait à nouveau son apparition, Tina sentit ses jambes se dérober sous son corps, remerciant le ciel d’être assise. D’un geste assuré, elle tendit son poignet en bon état et hocha la tête. « Prête. » Elle le laissa mettre le bracelet autour de son bras avant de l’admirer sous la lumière des spots du club. Elle aurait tout le luxe de le regarder plus longuement demain matin. A peine avait-elle levé les yeux qu’elle croisa le regard de la blonde qui continuait à la fusiller du regard. Elle allait donc devoir faire passer un message. Sans dire un mot, elle se leva de son siège pour aller s’asseoir sur les genoux de Stephen et captura ses lèvres avec voracité sans aucune retenue. « On est obligés de rester toute la nuit ? » S’enquit l’Indienne qui avait déjà plongé ses lèvres dans le cou de son compagnon, remontant doucement jusque le lobe de l’oreille qu’elle mordilla avec malice.


AVENGEDINCHAINS


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor ( le Mer 24 Avr 2019 - 5:18 )
I left my head and my heart on the dancefloor
“ STEPHEN & TINA ”


Une véritable tigresse vu sa manière de bouger. J’avais réussi à éveiller sa sexualité, ce qui était mieux que rien. Alors que je fis coucou à Blondie comme un connard, mon regard s’attarda sur ma compagne. J’éclatai de rire. « Que veux-tu, je suis irrésistible. » J’écartai les bras comme pour appuyer mon corps. Après tout, elle avait cédé à mes charmes dès le premier soir. Enfin, j’avais cédé la tentation aussi. Je la laissais venir à moi pour grimper sur mes genoux et ronronner près d’elle. mes doigts caressèrent ses cheveux doucement alors que je la regardai marquer son territoire. Doucement, je claquai des doigts avant qu’on ne m’apporte le bracelet. « De base, c’est moi qui le porte mais je l’ai fait ajuster à ta taille. » Je le passai autour de son poignet avant de lui glisser un petit clin d’œil. Féline, elle s’empare à nouveau de mes lèvres et je pouvais sentir son désir se heurter près de moi. l’effet de mon club sans doute. Après tout, il y avait bon nombre de coucheries dans les toilettes et ce que faisaient les autres ne me regardaient pas. je la fixai avant de prendre mes aises dans mon fauteuil. « jusqu’à la fermeture. » ça fermait à quatre heures du matin et généralement je dormais toute la matinée ou je faisais les comptes avec Shelby pour finir ivre mort sur mon canapé. « Tu n’aimes aucun de mes travails, c’est fâcheux love. » Elle n’aimait pas que je sois criminologue, elle n’apprécie pas que je gère un club mais ici, j’avais ce sentiment de domination que je ne pouvais pas avoir lors de mes missions. L’une de mes serveuses arriva jusqu’à nous. « Hum Monsieur Il diavolo ? » Ah oui, ce concept de m’appeler Monsieur à tout bout de champ. Je soupirai. « Vous ne voyez pas que je suis occupé. Que se passe-t-il ? Demandai-je en plissant le regard. » Contrairement à ce qu’on attendait, mes serveuses étaient toujours décentes. Les gens dansent, s’amusent mais on ne touche pas à mes filles. Même moi, je n’ai couché avec aucune d’entre elles. « il y a un souci. » Traduction : de la drogue avait pénétré chez moi. Je scrutai la salle car je restais des forces de l’ordre avant tout. Et tout était en ordre dans mon club. J’étais pour le sexe, c’est vrai mais contre l’apparition de drogues chez moi. Je repérai assez vite les gars qui se passaient les sachets dans un coin. « Tu gardes mon trône pour moi ? » Je me relevai pour venir embrasser Tina avant de me relever, la forçant à glisser de sur mes genoux. Je fis craquer les jointures de mes mains avant de me tourner vers elle. « Tu vas comprendre pourquoi je reste jusqu’à la fin. » En trois enjambées, je traversai la salle pour revenir vers le dealer. Que je connaissais bien. Visiblement, le temps de mon départ, il avait repris ses aises. Je le soulevai du sol en l’empoignant par la gorge. « j’ai dit… plus jamais chez moi. » Je fouillai dans l’intérieur de ma veste avant d’en sortir mon insigne. « Vous êtes en état d’arrestation et vous allez faire un tour en prison sans toucher 20.000 euros. » Je demandai à ma serveuse de m’amener mes menottes et je l’attachai à un pilier pour dire aux autres de dégager. « Mesdames et messieurs, le club va fermer ses portes pour cause d’importation de drogues. Vous connaissez les règles : sexe, alcool, oui. Mais avec modération et protection. Drogues : non. Donc tout le monde sort et j’emmène notre cher ami au poste. » Des jurons s’élevèrent dans la pièce alors que je m’écartai et qu’une flopée de liquide se mit à atterrir sur l’homme cloué au pilori. Comme à chaque fois que je fermai le club. Je fis signe à Tina de me rejoindre. Je mis un coup de poing à l’homme dont la tête alla taper contre la colonne et qui perdit connaissance. « on ne peut jamais s’amuser en paix. » Je fis signe à une de mes collègues de venir me regarder. « Au poste, tu connais la chanson. » Puis, je repris le chemin inverse vers Tina et passer une main dans ses cheveux. « je suis sûr que ça t’excite de me voir sortir ma plaque pour arrêter les méchants. » je lui fis mon plus beau sourire avant de venir l’embrasser langoureusement pour l’inviter à se lever. Elle allait avoir ce qu’elle voulait. Nous allions rentrer à la maison et je ne lui laisserai pas passer le pas de la porte avec cette fichue robe.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1073 - Points : 2119
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor ( le Mer 24 Avr 2019 - 15:54 )
I left my head and my heart on the dancefloor
“ STEPHEN & TINA ”


Assise sur ses genoux alors qu’elle le recouvrait de baisers, elle n’avait qu’une hâte, celle de rentrer.  Et ce n’était pas parce qu’elle avait honte d’être vu en public avec lui. Tina n’avait juste pas l’habitude d’autant d’agitation. Elle ne restait pas cloîtrée chez elle et il lui arrivait bien entendu de sortir – contrairement aux derniers jours – mais là ça devenait trop pour elle. A sa réponse décevante, elle laissa sa tête retomber contre sa poitrine où elle colla son oreille comme pour essayer d’entendre battre son cœur par-dessus la musique. Doucement, elle ferma les yeux et se laissa presque bercer par ses bras où elle se sentait en sécurité au milieu de toutes ces personnes. Un rire s’échappa de ses lèvres en entendant son commentaire qui n’était pas totalement faux. Mais qui n’était pas non plus totalement vrai. « Non. Ce que je n’aime pas c’est d’avoir à te partager avec le monde. » Rectifia l’Indienne en se redressant pour planter son regard dans le sien. De sa main où resplendissait le bracelet, elle caressa les traits de son visage avec beaucoup de tendresse avant de capturer ses lèvres sans se soucier des gens autour. A cause d’une voix féminine qui interpella Stephen, le moment de tendresse fut écourté, ce qui une fois de plus fit soupirer Tina qui ne pouvait rien faire contre ça. Du coin de l’œil alors qu’elle le gardait près d’elle, les bras passés autour des épaules du jeune homme, elle toisa la serveuse du regard. Pas avec un regard particulièrement mauvais mais juste sans grand intérêt. Elle était jolie. Pas plus jolie qu’elle, mais elle n’était pas non plus la plus vilaine qu’elle avait vu ce soir. Elle sortit de ses pensées en voyant les traits du criminologue devenir sérieux, la forçant à se détacher de lui pour le laisser agir non sans un pincement au cœur. « J’accomplirai mon devoir. » Lâcha l’Indienne un sourire dans la voix en rendant son baiser à celui qui était à présent son compagnon. En le regardant s’éloigner pour s’occuper de ses affaires, elle préféra rester à sa place pour ce soir sans poser plus de questions. Pendant un court instant son regard s’attarda sur le bijou toujours à son poignet, et une question lui effleura l’esprit… elle se demandait jusqu’où s’étendait son pouvoir entre ces murs. Elle avait un titre, un trône, un roi, un bijou qui attestait de son statut… quoi d’autre ? D’un claquement de doigts alors qu’elle reproduisait les gestes de Stephen, elle vit arriver devant elle une serveuse prête à exécuter ses moindres ordres sans même qu’elle ait besoin de le dire. Etonnée, elle avait juste voulu tester pour voir si c’était quelque chose de vrai sans pour autant espérer que ça marche. Mais pour garder la face, elle demanda un autre shot qu’elle descendit d’un trait avant de lui rendre le verre. Elle n’allait pas mentir, ça pouvait avoir de bons côtés finalement. Au loin, elle regardait la scène sans bouger alors que des voix s’élevaient déjà pour les engloutir dans un brouhaha des plus agaçants. Au milieu des chuchotements, elle pu percevoir la voir de Stephen qui procédait à une arrestation. Ne s’arrêtait-il donc jamais ? A son signal, elle se leva du trône mais attendit que la voix se dégage pour aller le rejoindre. Les gens étaient agacés, elle, elle en restait amusée. Sûrement l’alcool qui commençait à faire son effet. Lorsqu’elle arriva enfin à se frayer un chemin parmi les gens, elle vit une personne menottée et complètement inconsciente comme si on venait de l’envoyer dans les vapes. Malgré la fatigue et l’alcool, il ne fallut pas longtemps à l’Indienne avant de comprendre que c’était l’Américain qui avait décidé de le frapper. Visiblement non, il ne s’arrêtait jamais. Mais là encore, ce n’était pas ses affaires alors autant rester à sa place. En le voyant s’avancer vers elle, elle décida d’aller le rencontrer à mi-chemin et avança à la même allure que lui pour passer ses bras autour de sa taille une fois à sa hauteur. « Tu n’as même pas idée. » Pouffa la jeune femme contre ses lèvres qu’elle embrassait avec une nouvelle fougue qui ne venait qu’allumer un peu plus la flamme qui la consumait à chaque fois qu’elle posait ses lèvres contre les siennes. Toujours pieds nus, elle attendit que la salle se vida un minimum avant de récupérer quelque chose de solide pour monter dessus pour être à la hauteur de Stephen, le dépassant même de quelques centimètres lorsqu’elle se mettait sur la pointe des pieds. Son visage prit en coupe, elle l’embrassa à nouveau et glissa une de ses mains dans ses cheveux qu’elle alla ravager sans aucune gêne. « On rentre ? Ou tu as quelque chose d’autre de prévu ? » Demanda l’Indienne à bout de souffle, son front collé à celui de Stephen qu’elle gardait toujours près d’elle.


AVENGEDINCHAINS


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor ( le Jeu 25 Avr 2019 - 22:07 )
I left my head and my heart on the dancefloor
“ STEPHEN & TINA ”


« Me partager avec tout le monde, hein ? Madame est possessive… » J’avais murmuré ses mots avant de poser mes lèvres sur les siennes. Après tout, je ne suis pas d’un naturel pudique. Ma main remontait doucement le long de sa cuisse alors que j’approfondissai le baiser avec seule une passion qui m’était propre lorsqu’on vint nous déranger. Je me détournai pour regarder la serveuse. Heureusement que je leur imposai une tenue décente parce que je pense que bon nombre de mes filles auraient eu des soucis avec des mecs. Mais je mettais une certaine éthique. Nous n’étions pas dans un bordel. Je me relevai à contrecoeur après avoir calmé ma virilité pour dire à Tina de rester ici. Après tout, je voulais qu’elle goûte au pouvoir au moins une soirée. Elle verrait que c’est enivrant. « Si ma dame claque des doigts, tu lui apportes tout ce qu’elle veut, dis-je à ma serveuse, fais passer le message. » Après tout, comme ça, il n’y avait plus de malentendus. J’avais à peine fait deux pas que Blondie essaya de me suivre. Sérieux, cette fille a un souci de libido. Qu’on lui achète un sextoy. Puis, je partis retrouver les dealers qui étaient dans leur coin à faire leurs affaires. Mais tout le monde savait que j’étais intransigeant là-dessus. Je restai agent fédéral et la drogue était proscrite. Alors j’attrapai le mec par le cou qui se mit à gueuler comme un goret. Qu’il crie encore plus, je pourrais le démonter en trois claques. Puis, je demandai à ce qu’on m’apporte les menottes avant de l’attacher aux poteaux parce que Vicky l’emmènerait sans doute au poste après son service. Puis, je regardai Tina qui semblait se complaire dans son rôle de maitresse des lieux. J’esquissai un sourire avant d’abattre mon poing sur sa mâchoire et de le plonger dans les bras de Morphée. Je soupirai avant d’intimer aux gens de sortir car la fête était finie. Ça n’arrivait pas souvent mais je crois que j’étais parti depuis trop longtemps. Il fallait que je refasse les règles. Je me dirige vers Tina alors que tout le monde sort. Je fais signe à Vicky d’emporter le colis pour me focaliser sur Tina. Son poignet était en piteuse état et elle semblait fatiguée. « J’ai quelque chose d’autre de prévu. » Je la soulève alors du sol pour aller la coller contre le mur le plus proche. Un jour, je maitriserai mon tempérament mais pas aujourd’hui, pas quand j’ai cette femme près de moi. Ma main se balade doucement sur sa jambe que je remonte doucement. Mes lèvres se perdent sur les siennes pour descendre dans son cou. « On pourrait faire ça ici… » Je murmure doucement à son oreille car après tout, nous devions nous réconcilier proprement. « ou sur le bar, c’est toi qui décide. Mais j’ai toujours eu pour fantasme de coucher avec ma reine dans mon club. Dans mon royaume. » Je vins mordiller sa lèvre alors que je plonge mes yeux noirs dans les siens.


AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1073 - Points : 2119
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor ( le Jeu 25 Avr 2019 - 22:58 )
I left my head and my heart on the dancefloor
“ STEPHEN & TINA ”


La malice qui pétillait dans les yeux de l’Indienne ne faisait que rehausser le sourire qui s’était glissé sur le coin de ses lèvres. Et elle était contente de ne pas avoir besoin d’utiliser de mots pour que Stephen comprenne à quoi elle faisait référence. Il y avait une chose qu’avait remarqué Tina à mesure qu’ils avançaient dans leur relation encore toute fraîche, ils avaient se disputer au point d’en venir aux mains – elle surtout – et de se jeter les pires horreurs au visage – encore elle – il y avait une chose dans laquelle ils excellaient et qui arrivait à les faire oublier les travers du quotidien. Un hoquet de surprise se mêla à son rire alors qu’elle s’accrochait à nouveau à l’Américain qui la soulevait du sol, et très vite elle se retrouva plaquée contre un des murs du club alors que son désir pour lui grandissait à mesure que s’égrainaient les secondes. Le club s’était rapidement vidé au point où le seul bruit perceptible au milieu de cette immensité, était le bruit des vêtements qui se froissaient et qui commençaient doucement à se défaire, en plus de leurs deux cœurs qui battait à tout rompre dans leur poitrine. « C’est tentant. » Souffla Tina le souffle entrecoupé par une respiration irrégulière avant de fondre à nouveau sur les lèvres du jeune homme. Il avait eu la même idée qu’elle, visiblement les grands esprits étaient faits pour se rencontrer ce soir. Du coin de l’œil elle tâta ses options avec envie mais aucune ne semblait vraiment lui convenir. Dans un court instant de lucidité, elle balaya la pièce du regard avant de poser ses yeux sur quelque chose de beaucoup plus intéressant. Un sourire victorieux étira son visage avant de capturer les lèvres de Stephen pour échanger un dernier baiser, pour défaire ensuite ses jambes et se laisser glisser le long du mur. Elle avait une meilleure idée. Sans dire un mot en étant sûre qu’il la suivrait, elle s’avança d’un pas lent mais assuré en direction du piano, sur lequel elle monta sans mal en se servant de ses bras sur lesquels elle s’appuya, réprimant une grimace de douleur. Les jambes croisées qu’elle exposait fièrement avant de poser sa main avec le bracelet sur son genou pour avoir une meilleure vue, elle lança un regard à Stephen pour l’inviter à la rejoindre. « Si mon roi veut bien se donner la peine de venir me rejoindre. » Lança Tina d’une voix sensuelle qui ne laissait pas vraiment de place à la discussion. Ce piano avait joué un rôle crucial toute la soirée alors il pouvait bien servir encore un peu, non ? Pour accentuer ses mots et montrer qu’elle commençait à se faire impatiente, elle décroisa les jambes pour les recroiser en inversant les jambes, le regard toujours rivé sur Stephen avec un sourire qui se dessinait à mesure qu’il s’avançait vers elle.  


AVENGEDINCHAINS


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor ( le Jeu 25 Avr 2019 - 23:17 )
I left my head and my heart on the dancefloor
“ STEPHEN & TINA ”


Tina me surprenait de plus en plus. Alors que j’étais contre elle, je pouvais sentir son cœur battre contre le mien alors que mes mains se baladaient sur ce corps assez découvert. Je l’embrassai à pleine bouche avant de venir lui susurrer des mots. L’atmosphère se réchauffa un peu alors que je constatai que ce morceau de tissus la couvrait un peu trop. Je la laissais me glisser entre les bras telle une anguille avant de la mater qui marchait jusqu’au piano. Cette femme était sublime et en plus, elle me surprenait moi. Je pris un air amusé sur le visage J’attendis qu’elle soit suffisamment avancée pour la rejoindre et l’aider à grimper sur le piano. Je fermai un instant les yeux avant de me mordiller la lèvre alors qu’elle m’aguicha avec ses jambes. Ses maudites jambes. Je vins les caresser avant de prendre possession de ses lèvres. « t’es une véritable petite coquine, Tina. Serais-tu donc un succube ? » Je retroussai sa robe pour finalement décider de l’arracher. Elle portera ma chemise. Je jetai l’étoffe au loin avant de venir m’emparer d’elle avec voracité. De toute son être. « Mienne, furent les mots qui sortirent de ma bouche alors que nos corps ne faisaient plus qu’un sur ce piano. » Et que je ne pourrais plus regarder sans revenir à ce moment.


AVENGEDINCHAINS


rp terminé [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 3203843487
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor - Page 2 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Stephen || I left my head and my heart on the dancefloor -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2