Revenir en haut
Aller en bas


 

- Stephen || Miscalculation -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, moi// signature : batphanie
Messages : 938 - Points : 1797
Stephen || Miscalculation - Page 3 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
Stephen || Miscalculation - Page 3 Empty
Sujet: Re: Stephen || Miscalculation ( le Sam 4 Mai 2019 - 1:48 )
Miscalculation
“ STEPHEN & TINA ”


Sa question ne nécessitait pas vraiment de réponses. Bien sûr qu’elle avait bien entendu et à l’allure où les mots continuaient à jouer en boucle dans sa tête, elle n’était pas certaine de pouvoir se les enlever. Il l’aimait. Ils en étaient donc à ce stade de leur relation. Elle prit une profonde respiration pour calmer les battements de son cœur et en profita pour faire le vide un moment dans son cerveau. Elle hocha la tête, un mince sourire timide au coin des lèvres. C’est vrai, un peu plus tôt elle avait avoué commencer à éprouver des sentiments amoureux pour l’Américain, et en toute honnêteté, elle était étonnée qu’il s’en souvienne. Pas qu’elle ait des doutes sur sa mémoire, mais parce que dans toute l’agitation elle n’était pas certaine qu’une fois les esprits retrouvés, il se souviendrait de ce ses mots. A croire qu’elle s’était trompée. Mais Tina n’avait aucune envie de parler de ça, parce que pudique de ses sentiments sauf à de rares occasions, elle était toujours gênée lorsqu’elle devait mettre son cœur à nue. Elle préférait faire passer ça par des gestes. Sa main dans la sienne qu’elle serra contre elle, elle embrassa chacun de ses doigts avant de les garder près au creux de son cou pour sentir sa chaleur si rassurante. « Mais c’est arrivé à toi. » Lâcha l’Indienne dans un soupir, coupant presque Stephen. A croire qu’il attirait les malheurs. Et qu’il prenait ça surtout à légère. Même lorsqu’il état au plus mal il arrivait à faire désespérer la jeune femme qui leva les yeux au ciel. Immortel. Si seulement. « Pas si je décide d’en finir avec toi. » Se hâta de dire Tina pour le couper dans son rire. « Et ça n’arrivera que si tu décides de me laisser, alors tu sais quoi faire. » Ces mots étaient sortis de sa bouche tellement naturellement qu’elle eut du mal à croire ce qu’elle venait de dire. Ce n’était pas plus une menace qu’un avertissement. Juste quelque chose qui risquait de se passer si elle se faisait abandonner encore une fois. La mort était sa plus grande rivale et pour le moment, elle ne faisait que gagner alors que Tina elle ne gagnait qu’en peine de cœurs et en chagrin. Il était hors de question qu’elle la laisse gagner une nouvelle fois. Elle sentit les muscles de son visage se contracter et son cœur grossir dans sa poitrine alors qu’elle faisait un rapide constat de tout ce que la mort lui avait pris jusque-là, et comme pour chasser cette image qui s’installait peu à peu dans son esprit, elle proposa à Stephen d’appeler sa fille. « Oui, je sais… » Chuchota presque l’Indienne qui ne le savait pas vraiment, mais soit. La main libre pour attraper son téléphone s’il le lui demandait, elle avait déjà balayé la pièce du regard avant de s’apercevoir que son manque d’attention de quelques secondes lui faisait rater le plus important. « Qu’est-ce que tu fais ? » Les sourcils froncés, le regard désapprobateur, elle le regardait faire. « Tu te fous de moi ? » Siffla-t-elle, désabusée. Alors qu’elle se levait déjà pour lui remettre de force la minerve quitte à lui casser les deux bras pour qu’il ne l’enlève plus, il avait déjà récupéré une cuillère pour… Pour quoi au fait ? Elle ne savait pas sur quoi elle devait se concentrer. Sur les coups de cuillères qu’il donnait ou sur la minerve qu’il avait enlevée. Les bras croisés, elle l’observa faire en se demandant si elle ne devrait pas demander à un médecin de lui faire passer une IRM ou quelque chose comme ça. Face à ses explications lorsqu’il raccrocha, elle ne décrocha même pas un sourire, à mi-chemin entre la surprise et l’agacement. « Y un code secret que je peux utiliser pour te signaler que t’es un grand crétin ? » C’était sorti tout seul. Mais elle le pensait alors peu importe. « Je vais t’assassiner pour moins que ça, je choisis juste l’arme du crime là. » Elle répondit sur le ton de la plaisanterie avec une pointe d’agacement dans la voix qu’elle ne cachait même plus. « Rassure-toi, je me pose la même question. Mais il paraît que c’est mon cœur qui décide au lieu de ma raison alors bon. » Elle haussa les épaules d’un air détaché avant de récupérer la minerve et de la faire tourner entre ses mains. « Si tu m’aimes vraiment, remets la minerve et oublie ta cigarette. » C’était petit de sa part de mêler son amour de la sorte, mais c’était le seul avantage qu’elle avait sur lui pour le moment.  


AVENGEDINCHAINS


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Stephen Ferrante10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Stephen Ferrante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5196-stephen-the-devil-inside-me#165603
Faceclaim : Tom Ellis (ealitya)
Je suis absent-e : JE SUIS COMME VIANNEY PAS LÀ EUKÉ ? (de retour aux alentours du 8 mai pour faire la paix)
Messages : 501 - Points : 999
Stephen || Miscalculation - Page 3 Tumblr_omo742jYJq1u9mxoto3_500
Âge : 42 ans (21.01.77)
Métier : Il fut un temps où il était criminologue mais il a changé de plan après la mort de sa fiancé. Il reste consultant pour Interpol mais a ouvert sa boite de nuit Il Diavolo en référence au diable
Stephen || Miscalculation - Page 3 Empty
Sujet: Re: Stephen || Miscalculation ( le Mer 8 Mai 2019 - 16:46 )
Miscalculation
“ STEPHEN & TINA ”


Pourquoi fallait-il qu’elle dramatise toujours tout ? Je ne pus me retenir de pousser un soupir exaspéré. Elle allait réussir à me donner plus mal à la tête que je ne l’avais déjà. « Il y a plein de choses qui me sont arrivées et je suis toujours là, dis-je sur un ton détaché. » Après tout, j’avais vu pire et j’avais vécu pire. Je venais de dire à Tina que je l’aimais et elle ne retenait encore que le négatif. Il faudrait sans doute que je m’habitue ou alors est-ce que cela faisait parti du deuil ? Je fronce les sourcils. « Bah alors, on ne serait pas un peu amoureuse madame ? » J’esquisse un sourire en coin avant de me redresser. Je ne tenais jamais en place. Ce n’était pas réellement de ma faute car dans le fond, j’ai toujours été ainsi. Tenir une semaine à Munich fut assez difficile pour moi comme ça. j’étais resté une semaine, enfermé et j’avais cru devenir fou. Alors que je ne savais pas si Adonis serait libéré ou non. Je me masse le coup avant de retirer ma minerve pour la jeter. Ça m’embarrasse ce truc. Je ne réponds pas aux interrogations de Tina car elles étaient rhétoriques. Puis, je m’empare du téléphone pour commencer à « discuter » sur la boite vocale de Camii. Elle comprendrait. Puis, je me tourne vers ma reine pour lui donner des explications. Elle avait m’en coller une. Vu sa tête, elle allait m’en coller une. « Ouais, le code c’est : Stephen t’es le plus beau et t’es un super coup au lit, rétorquai-je en riant. » Je plânai à moitié à cause de la morphine. Je voulus me mettre debout et sa phrase me fit partir dans un grand éclat de rire. « Prends ton talon. Pis si je me mets debout tu n’arriveras jamais à m’atteindre. » Ce qui était vrai car dans le fond, elle était minuscule. Je haussai un sourcil avant de capituler. « J’ai l’impression d’être un chienchien à sa mémère. Tu me diminues là. » Je repris la minerve pour la mettre avant d’attraper Tina et de la faire glisser sur le lit, l’emprisonnant dans mes bras. « T’es au courant que je ne suis pas soumis hein ? » Je vins doucement effleurer ses lèvres avant de passer ma main dans ses cheveux. « Et tu ne peux pas user de mes sentiments pour toi comme ça. Le chantage ça ne fonctionne pas avec moi. » C’était 200% vrai. Je ferai plus de conneries. « J’ai toujours voulu faire ça dans une chambre d’hôpital et puis tu dois me montrer à quel point tu t’es inquiétée pour moi, sweetheart. »


AVENGEDINCHAINS


Stina
LET BEAUTY
COME OUT OF ASHES

Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, moi// signature : batphanie
Messages : 938 - Points : 1797
Stephen || Miscalculation - Page 3 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
Stephen || Miscalculation - Page 3 Empty
Sujet: Re: Stephen || Miscalculation ( le Mer 8 Mai 2019 - 18:44 )
Miscalculation
“ STEPHEN & TINA ”


Les bras croisés comme une enfant boudeuse, elle se contenta de lever les yeux au ciel. Non elle n’était pas amoureuse. Et même si elle l’était, elle ne le lui dirait pas parce que ça lui ferait trop plaisir et qu’il s’amusait à lui taper sur les nerfs. Elle avait l’impression d’avoir un grand gamin en face d’elle qui aimait la contredire ou faire tout le contraire de ce qu’elle disait. Elle ne lui interdisait pourtant pas grand-chose, juste de mettre sa vie en danger. Mais même là il trouvait un moyen de la provoquer et de lui donner des maux de tête.

Elle s’effaça un court instant pour le laisser discuter avec Camii, l’observant du coin de l’œil un sourcil levé. Il était plein de surprises, et elle devait bien reconnaître que c’était quelque chose qui lui plaisait. Et là encore elle le lui aurait fait part de son admiration pour tous ses talents cachés, s’il n’avait pas enlevé sa minerve pour aucune raison valable en plus. Quand bien même elle était inconfortable, elle n’était pas là pour ça, mais ça, ça passait au-dessus de Stephen qui faisait froncer encore plus les sourcils à Tina. « Ton code est nul, je vais me contenter du mien et te dire que tu sans message codé que tu es un grand crétin. » Il était agaçant et encore, c’était un euphémisme. C’était dans ces moments-là qu’elle se demandait si elle envisageait réellement de passer le reste de sa vie avec lui. Il la poussait à bout à chaque fois qu’il ouvrait la bouche ou faisait quelque chose. A chaque fois qu’il n’était pas avec elle, elle avait toujours cette peur qu’il soit déjà mort à cause de l’inconscience qui coulait dans ses veines et qui le poussait à se montrer imprudent. Et à chaque fois qu’elle lui disait de ne pas faire quelque chose, au lieu de prendre ça pour de l’attention qu’elle lui portait, il traduisait ça comme un ordre ou une restriction pour lui couper un peu plus les ailes. Donc la question se posait vraiment, qu’est-ce qu’elle foutait avec lui ? C’était un mystère qu’elle n’avait pas encore élucidé et qu’elle ne pensait pas pouvoir le faire un jour. Les sentiments ne se commandent pas. Et hormis les petits détails insignifiants qui faisaient monter sa tension un peu plus tous les jours, elle avait trouvé cette personne auprès de qui elle se sentait assez à l’aise pour toucher du bout des doigts un avenir à deux qu’elle n’aurait jamais cru possible. Stephen était toutes ces contradictions qui ne cessaient de pousser Tina dans ses bras, et elle le faisait sans trop forcer. Elle était tombée sous son charme depuis le premier soir et ça n’avait pas cessé d’évoluer malgré la distance qu’elle leur avait imposée. Est-ce que c’était chiant ? Oui. Est-ce que c’était le moment pour elle de s’attarder là-dessus ? Non, parce qu’elle avait opté pour un chantage pour qu’il remette sa minerve. Et pour réponse face à la sienne, un soupir s’échappa de ses lèvres avant de sentir qu’on la tirait avec force pour se retrouver collé à l’Américain dans ce lit d’hôpital. « Personne  n’a dit que tu l’étais. » Souffla l’Indienne contre ses lèvres, sa main glissant sur la taille de Stephen pour se caler un peu plus contre lui. « Même si c’est la seule arme que j’ai pour être sûre que tu ne mettras pas ta vie en danger ? » Sur ces mots, elle effleura ses lèvres contre les siennes et l’embrassa tendrement. Elle mit doucement fin au baiser et garda sa tête sur l’oreiller tandis que de sa main libre, elle caressa doucement les traits du criminologue. Son geste se suspendit en entendant ses paroles, un sourire étirant ses lèvres. Il ne perdait vraiment pas de temps. « Si tu as ce genre de fantasme, c’est que tu as passé beaucoup trop de temps dans ce genre d’endroit. » Se moqua gentiment Tina qui se redressa pour enlever ses chaussures et s’installer plus confortablement dans le lit. Quitte à être dessus autant en profiter. « Tu dois te reposer. Ordre des médecins, alors désolée mais faut qu’on reporte cette séance-ci. » Une fausse moue concernée sur le visage, un sourire fendit ses lèvres alors qu’elle déposait un baiser sur son épaule. « Parle-moi plutôt de ta f-… Camii. » Se corrigea de justesse l’Indienne. « Où en sont les démarches la concernant ? »


AVENGEDINCHAINS


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Stephen Ferrante10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Stephen Ferrante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5196-stephen-the-devil-inside-me#165603
Faceclaim : Tom Ellis (ealitya)
Je suis absent-e : JE SUIS COMME VIANNEY PAS LÀ EUKÉ ? (de retour aux alentours du 8 mai pour faire la paix)
Messages : 501 - Points : 999
Stephen || Miscalculation - Page 3 Tumblr_omo742jYJq1u9mxoto3_500
Âge : 42 ans (21.01.77)
Métier : Il fut un temps où il était criminologue mais il a changé de plan après la mort de sa fiancé. Il reste consultant pour Interpol mais a ouvert sa boite de nuit Il Diavolo en référence au diable
Stephen || Miscalculation - Page 3 Empty
Sujet: Re: Stephen || Miscalculation ( le Jeu 9 Mai 2019 - 22:00 )
Miscalculation
“ STEPHEN & TINA ”


« Un crétin qui fait chavirer ton cœur, sweetheart » Je lui lance un clin d’œil conscient qu’elle finirait sans doute par me tuer mais je n’en avais rien à faire. J’aimais bien la taquiner car elle partait au quart de tour. Puis au moins pendant quelques minutes, je lui permettais d’oublier sa perte. Un jour, elle finirait sans doute par se rendre compte que j’étais complètement pourri et irait voir ailleurs. Comme elle l’avait fait précédemment. Les femmes sont incapables de m’être fidèle. Je sentis un voile passer sur mon visage alors que pour la première fois depuis longtemps, Daphnée s’imposa à mon esprit. Je pouvais presque sentir les effluves de son parfum s’imposer à mon esprit. C’est vrai que la date approchait. Cette date fatidique. Et comme j’étais à peu près certain que Tina allait finir par me quitter : mon plan tenait toujours. « bien sûr que si, raillai-je, tu ne cesses de me crier dessus depuis que nous sommes ensemble. » Je savais qu’elle souffrait mais je faisais tout pour lui faire plaisir et j’avais le sentiment que jamais je n’arriverai à la satisfaire. Je prenais des cours de cuisine, je passais mon temps à apprendre une langue, je lui parlais le moins possible de Camii pour ne pas lui imposer. Je vins dégager doucement son visage pour caresser sa peau si douce. Je préférai ne pas répondre à sa question. Ma vie en danger. Généralement, ce n’était pas conscient. Je l’embrassai tendrement en dissipant mes doutes par la même occasion avant de déglutir. Ma main remonta le long de son dos. « Nan je suis comme tous les mecs qui regardent du porno et je fantasme sur l’infirmière coquine. Et puis, j’ai très très mal, argumentai-je en prenant un air de chien battu sur le visage. » Je savais qu’elle allait refuser alors je vins éclater de rire. « Je peux toujours te rendre folle, tu sais. Ta culotte touchera si fort le sol qu’elle sera à mi-chemin entre ici et la Chine, rétorquai-je d’une voix rauque. » Je pouvais sentir mes pupilles se dilater à mesure que je me voyais faire tout un tas de choses à cette femme. Après tout, je n’avais pas complètement exploré notre sexualité naissante. Je soupirai en la laissant se coucher près de moi. « Bah ça va mettre un peu de temps mais je vais la voir bientôt. » Je me mis à fixer le plafond, conscient de ce que je lui imposais. « Tu peux encore faire machine arrière, hein ? Je ne te demanderai pas de m’accompagner. Mais je ne partirai pas longtemps. » je me penchai au-dessus d’elle pour venir caresser sa gorge délicatement. « Juste un petit mariage de mes amis et je serai rentré avant même que tu n’ais le temps de remarquer ma présence. » Mes lèvres descendirent dans son cou alors que ma main partait plus en exploration au Sud. Histoire de me faire pardonner un peu.


AVENGEDINCHAINS


Stina
LET BEAUTY
COME OUT OF ASHES

Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, moi// signature : batphanie
Messages : 938 - Points : 1797
Stephen || Miscalculation - Page 3 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
Stephen || Miscalculation - Page 3 Empty
Sujet: Re: Stephen || Miscalculation ( le Ven 10 Mai 2019 - 3:38 )
Miscalculation
“ STEPHEN & TINA ”


A son commentaire, elle soupire. Elle ne criait pas contre lui par plaisir, mais parce que c’était le seul moyen qu’elle avait de se faire entendre. Et comme il n’écoutait jamais et prenait à chaque fois ses paroles pour quelque chose à défier comme pour tester ses limites, elle était obligée de monter dans les octaves. Il était épuisant et c’était tout simplement un grand enfant qui manquait de discipline. Mais c’était le sien alors au fond, elle se fichait bien d’user de ses cordes vocales pour lui crier dessus. A chaque ordre qu’elle donnait ou à chaque interdiction qu’elle dressait, c’était juste une preuve de plus de son affection à son égard. Elle ne se fichait pas assez de lui pour le laisser faire tout ce qu’il voulait, au point de faire l’imbécile. « Raison de plus pour ne rien entreprendre si tu as mal, chéri. » Elle appuya sur le dernier mot parce qu’il était tellement rare qu’elle emploie ce genre d’appellation, qu’elle le mettait en emphase lorsqu’elle le faisait. Lorsque les rires de Stephen cessèrent, ce furent ceux de Tina qui envahirent la pièce alors qu’elle savait au ton employé qu’il était sérieux. Elle avait envie de lui dire qu’il n’avait même pas besoin de la toucher pour la rendre folle, mais en voyant son regard s’assombrir, elle devinait où étaient partis ses pensées déjà. Un rapide coup d’œil autour d’elle, et elle devait avouer que l’idée était tentante. Pas qu’elle fantasmait sur ce genre d’endroit, mais le risque d’être surpris rajoutait un certain piquant qui n’était pas pour déplaire à l’Indienne. Pourtant, elle décida de se montrer raisonnable et déposa un baiser chaste sur les lèvres du jeune homme avant de se redresser dans le lit pour changer le sujet de conversation. Peut-être que de parler de Camii calmerait ses ardeurs le temps d’un instant. Elle fixa le plafond à son tour en l’écoutant parler. Elle était trop fatiguée pour fournir une quelconque réponse dans l’état dans lequel elle se trouvait, mais l’idée d’être loin de lui-même pour quelques jours, ne plaisait pas à la jeune femme. Et de toute façon, c’était elle qui l’avait encouragé à entamer les démarches. Et peu importe où les mènerait cette histoire, elle allait devoir s’habituer à la situation. Dans sa tête et dans son cœur, Tina le savait, qu’il se considérait déjà papa ou du moins qu’il commençait doucement à se faire à cette idée. Lui demander de changer ses plans juste parce qu’elle venait d’entrer dans sa vie n’était pas juste. De plus, l’Indienne ne voulait que son bonheur, et si pour qu’il soit heureux il fallait que Camii s’ajoute à sa vie, alors soit. Tant qu’elle pouvait partager ce bonheur avec lui, elle était prête à accepter la venue de cette enfant. Au contact de ses doigts le long de sa gorge, elle ferma les yeux pour en profiter, un sourire glissant sur le coin de ses lèvres. « Si je vais avec toi je remarquerais encore moins ton absence. » Répliqua l’Indienne qui planta son regard dans le sien, juste le temps d’apercevoir son visage quelques secondes avant qu’il ne fonde dans son cou pour y déposer une pluie de baisers. Et comme à chaque fois qu’elle essayait de lui résister, elle s’abandonna complètement entre ces murs alors qu’elle ramenait les couvertures sur eux avec une malice au coin des lèvres. Pour ce qui était  du reste, ça ne les regardait que tous les deux.

FIN


AVENGEDINCHAINS


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Stephen || Miscalculation - Page 3 Empty
Sujet: Re: Stephen || Miscalculation ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Stephen || Miscalculation -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3