Revenir en haut
Aller en bas


 

- Tish || Stupeur et tremblements -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1073 - Points : 2119
Tish || Stupeur et tremblements  - Page 2 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
Tish || Stupeur et tremblements  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Tish || Stupeur et tremblements ( le Dim 4 Aoû 2019 - 23:40 )
Les paroles de son amie allèrent en plein cœur de l’Indienne qui essuya une larme qui menaçait de couler avant de lever la tête pour dissuader les autres d’en faire de même. C’était vrai. De toutes les personnes qui étaient entrés dans sa vie, Tish était l’une des rares qu’elle avait encore le loisir d’appeler son amie. Elle et Dante. Deux piliers de sa vie sans qui elle ne pourrait pas vivre. « Je t’aime plus que tu ne le penses. » Répondit l’Indienne en rendant son sourire à sa meilleure amie. Elle n’aimait pas la conclusion que tirait la métisse. Pourtant elle devait se rendre à l’évidence que sa vie était placée sous le signe de la mort. Elle n’avait peut-être perdue que deux personnes, mais ça avait été les deux personnes les plus chères à son cœur. Aujourd’hui encore elle avait du mal à se dire qu’elle avait enterré un mari et un enfant. Elle avait encore du mal à se dire que son cœur était brisé à tout jamais, submergé par une douleur qui ne voulait pas partir. Certes, aujourd’hui elle avait Stephen. Mais elle ne pouvait pas projeter ses peurs d’être abandonnée une nouvelle fois, continuellement sur lui. Elle voulait être une épaule sur laquelle il pouvait également s’appuyer. Mais depuis le début de leur relation, elle sentait qu’il était plus là pour elle que le contraire. Et ce n’était pas ce qu’elle voulait. Imitant la jeune femme, Tina prit une gorgée de sa bouteille et grimaça déjà moins que les premières lampées qu’elle s’était avalée jusque-là. Demain elle allait avoir mal à la tête mais au moins ça en vaudrait la peine.

Dans un élan de tristesse, l’Indienne prit la parole pour parler de sa fille. C’était la première fois qu’elle essayait de mettre des mots sur ce qu’elle ressentait et sur cette peine qui tiraillait ses entrailles. Elle avait un vide qu’elle n’arrivait pas à combler et dont elle n’avait pas toujours conscience. A chaque fois qu’elle terminait une journée, elle avait cette façon de penser stupide qu’elle allait rentrer chez elle pour retrouver sa fille et dernièrement, Stephen qu’elle comptait comme un membre de sa famille. C’était une fois qu’elle arrivait chez elle – ou chez Stephen – qu’elle réalisait à quel point son cerveau malade l’avait berné. Ce qui la rend triste et ce que le criminologue arrive facilement à lire. C’était une des autres choses qui l’agaçait chez lui ça d’ailleurs, qu’il arrive à lire ses émotions trop facilement. Et elle savait que ça n’avait rien à voir avec son métier d’origine. Elle baissait juste sa garde lorsqu’elle était en sa présence et se montrait plus vulnérable qu’elle ne se laissait être en temps normal.

Une larme roula le long de sa joue qu’elle arriva à stopper avant qu’elle n’atteigne le bas de son visage, alors qu’elle se confondait déjà en excuse tout en cherchant encore une réponse à la question de Tish. « Je ne pense pas. » Lâcha-t-elle trop fatalement à son goût. « On apprend juste à vivre avec. » Un soupir passa la barrière de ses lèvres. « J’essaie de m’occuper l’esprit, d’engourdir cette douleur mais… Rien n’y fait. Et même les amours n’y changent rien, crois-moi sur parole. Au contraire, ça gâche les rares moments de bonheur qu’on peut éprouver. » Un autre soupir. « On devrait pouvoir éteindre ses émotions de temps en temps, juste pour souffler quelques secondes. » Conclut l’Indienne.  


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
Latisha JonesLe vin est un puissant lubrifiant social
Latisha Jones
http://www.ciao-vecchio.com/t3948-personne-n-est-jeune-apres-qua http://www.ciao-vecchio.com/t3961-tish-petite-citation-a-venir
Faceclaim : Gabrielle Union
Messages : 590 - Points : 997
Son coeur est meurtri par l'état de son fils.
Âge : 40 ans
Métier : Courtière
Tish || Stupeur et tremblements  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Tish || Stupeur et tremblements ( le Mer 7 Aoû 2019 - 16:49 )
Au fond de moi, je sais qu'il y a ce lien indestructible entre Tina et moi, un lien qui ne s'explique pas, mais qui est bel et bien présent. Nous dévoilons que très peu les sentiments que nous avons l'une pour l'autre, car nous savons que toutes deux nous portons beaucoup d'amour à l'autre. Toutefois, l'entendre dire qu'elle m'aime bien plus que je puisse le penser, me réchauffe le cœur l'espace d'un instant. Avant de me rappeler à nouveau ce qu'il m'arrive et que mon cœur se sert à nouveau.

Éteindre mes émotions, c'est bien ce dont j'ai besoin, je ne veux plus rien ressentir et ne plus rien craindre, mais ceci est bien compliqué à entreprendre. Si seulement, je pouvais être comme l'un de ces vampires que l'on voit dans les séries pour adolescentes qui peuvent éteindre leur humanité et qui ont toutes sortes d'habilités, mais ce n'est que lubie.

Vivre avec, mais comment faire? Pour l'instant, je ne sais pas, honnêtement, je ne veux pas le savoir, cela me fait beaucoup trop de mal d'y penser. Je n'arrive pas à accepter que cette douleur puisse disparaître, car cela signifierait également que j'oublie Devon en quelque sorte.

Le mot amour fait tilt dans ma tête et une image de Raoul me traverse l'esprit. Je ne sais pas dire si ce que nous partageons est de l'amour, il y a une attirance physique, un respect et peut-être plus, mais je ne peux pas encore m'engager à dire qu'il s'agit d'amour. Je me demande si de son côté, il y a quelqu'un qui arrive tout de même à faire battre son cœur, car ce qu'elle vient de me dire laisse penser qu'elle a quelqu'un en tête. Mon regard se lève donc vers elle et me redresse un peu. “Les amours? Ca veut dire quoi ça? Tu aimes quelqu'un?” Je me rapproche d'elle à quatre pattes, car je ne suis plus certaine de pouvoir marcher sur mes deux pieds.


Feeling SadJust Dance
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1073 - Points : 2119
Tish || Stupeur et tremblements  - Page 2 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
Tish || Stupeur et tremblements  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Tish || Stupeur et tremblements ( le Jeu 5 Sep 2019 - 13:27 )
A la question de son amie, elle se contenta d’hausser les épaules. Elle avait envie de parler de Stephen mais sa peine était beaucoup trop vive pour qu’elle puisse même l’évoquer. Pourtant ses pensées se tournaient vers lui. Comme à chaque seconde depuis qu’elle le connaissait en fait. Plus elle avançait et plus l’Indienne réalisait que sa vie tournait uniquement au tour de son compagnon de route. C’était un choix. C’était le sien. Elle avait besoin de trouver un sens à sa vie qui l’obligerait à faire un détour pour éviter le deuil qu’elle vivait sans savoir comment. Celui-ci était étrange. Elle avait l’impression que même le temps ne suffirait pas à la guérir de cette blessure qui s’était implantée sous sa peau avant de se greffer à son cœur. C’était ça dorénavant. Cette douleur ainsi que ce vide ferait partie intégrante d’elle et elle allait devoir apprendre à faire avec. Tout comme elle allait devoir apprendre à ne pas laisser cette peine entacher les rares moments de bonheur qu’elle pourrait trouver auprès de Stephen ou de ses amis.

Un sourire en coin, elle se leva pour aller plaquer un baiser sur le front de son amie avant de se diriger vers le salon, là où s’était déroulé le crime. Dans un soupir, elle regarda autour d’elle pour inspecter la scène avec une nouvelle vision voilée par l’alcool. Elles allaient avoir du boulot. Mais pas ce soir. A pas prudents, Tina marcha au milieu des débris et trouva un coin de canapé pas trop défoncé dans lequel elle s’affaissa. La soirée allait être longue mais au moins elle serait confortable.
Fin du sujet.


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Tish || Stupeur et tremblements  - Page 2 Empty
Sujet: Re: Tish || Stupeur et tremblements ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Tish || Stupeur et tremblements -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Santa Lucia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2