Revenir en haut
Aller en bas

 

- Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Palazzo degli Studi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Allegra Di MallianoLe vin est un puissant lubrifiant social
Allegra Di Malliano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5274-il-venait-d-avoir-18-ans-il-et http://www.ciao-vecchio.com/t5285-faisons-le-bien-ensemble-lien-allegra
Faceclaim : Sarah Shahi + shattered
Messages : 133 - Points : 314
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo 3qLU
Âge : 43 ans
Métier : Directrice de Dimallia Agency
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Empty
Sujet: Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo ( le Mar 7 Mai 2019 - 18:07 )

« Nos chemins se recroisent »

'A nous deux, au passé, à l'avenir si je m'en sors.' ☇Ugo

Comme chaque fois, elle est sortie manger à l’extérieur sur le temps de midi. Parfois, elle le fait avec des personnes avec qui elle travaille, parfois non. Cette fois, c’était seule. Ca ne la dérange pas spécialement. Ca lui permet de respirer un peu, d’être au calme et de prendre le temps de manger tranquillement. Elle sait aussi qu’elle n’aura pas de retard à cause d’avoir bien trop bavarder. Elle regarde plusieurs fois à l’heure, car aujourd’hui n’est pas une journée comme les autres. Elle a rendez-vous au musé, pour faire une séance photo. Elle a été contactée il y a un mois de ça, par mail, le directeur voulait faire un peu de pub à son musé, et le faire paraître dans le magasine de son agence. Elle a dit oui directement. L’art est une chose qu’elle aime beaucoup. Elle n’y va sans doute pas assez souvent d’ailleurs. C’est l’occasion, bien qu’elle soit là uniquement pour le côté professionnel. Elle ne tarde donc pas trop, terminant son repas. Elle paie puis sort directement de ce restaurant, rejoignant sa voiture sur le parking. Elle envoie un message rapidement à son assistante pour qu’elle rappel à tout le monde qu’ils se rejoignent sur les lieux directement. Elle espère vraiment que personne n’a oublié. Ce n’est pas bien loin d’où elle se trouve. Si bien qu’elle ne met que dix petites minutes, pour arriver vers le musé. Elle va dans un parking, certaine qu’elle ne trouverait pas de place autrement. Elle sort de la voiture, puis regarde autour d’elle. Son assistante est devant, elle va directement vers elle, le sourire aux lèvres. « - C’est bon ? On est prêt ? » Elle lui dit directement que oui. Que le directeur l’attend. Elle ne tarde donc pas, avançant jusqu’à celui-ci. Elle lui sert la main, gardant un sourire sur les lèvres. « - Bonjour. Allegra Di Malliano. Mon équipe et moi venons pour les photos, comme prévu. » Elle le suit finalement, faisant un signe de main aux autres afin qu’ils fassent de même. Il marche tranquillement, regardant autour d’elle. Le directeur annonce qu’elle a carte blanche. C’est parfait. « - Oh ne partez pas, je pense que vous devriez au moins poser pour une photo ! » Dit-elle avec le sourire aux lèvres. Même si elle est là avec les mannequins, elle veut quand même mettre en lumière le propriétaire des lieux. Le photographe se charge de ça de toute façon. Elle regarde autour d’elle, faisant attention aux visiteurs. Elle a donné pour consigne de ne pas les photographier. Ils ne sont pas là pour ça. Son regard se pose sur un jeune homme, visiblement guide au musé. Elle ne réalise pas de suite, trouvant son idée stupide. Mais elle ne peut pas se tromper. « - Ugo ?! » Elle a un peu l’impression de voir un fantôme. Ca fait trois ans qu’elle ne l’a plu vu. C’était sa décision. Leur décision. Elle ne sait pas vraiment quoi faire. Elle ne s’attendait pas vraiment à le revoir un jour. Elle le pensait toujours en Sicile. Elle tourne les yeux sur le directeur. « - Vous pouvez demander à votre guide de venir participer à la séance photo ? Tout comme vous, je pense qu’il représenterait bien l’endroit. » Elle espère qu’il ne lui dira pas non. Elle essaie d’être professionnelle. De l’invité de manière naturelle. Sans le couper obligatoirement de son boulot, puisqu’elle n’a pas envie de déranger non plus. C’est une excuse pour pouvoir le voir de plus près, pouvoir lui parler en même temps. Ca lui paraît le plus facile à faire.

(c) MUSCLOR.


Dernière édition par Allegra Di Malliano le Mer 8 Mai 2019 - 14:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ugo Difazio10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Ugo Difazio
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4473-ugo-difazio-bella-ciao http://www.ciao-vecchio.com/t5284-ugo-difazio-allegro-con-fuoco#169136
Faceclaim : Francisco Lachowski by Solsken (Avatar)
Messages : 107 - Points : 338
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Tumblr_nfi6p0I4tV1td9141o3_250
Âge : 29 ans.
Métier : Guide au musée
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Empty
Sujet: Re: Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo ( le Mer 8 Mai 2019 - 0:50 )
Quand nos chemins se recroisent...
Allegra & Ugo

 
« Skin on my skin. What a wonderful Sin. Take your breath. But you're asking for more. »
La journée s'annonçait belle. Le jeune guide s'éveillait doucement, allongé dans son lit, le soleil réchauffant son corps d'une agréable caresse. Alors, le jeune homme finit par se lever, quittant sa couette pour gagner sa douche. L'eau chaude coula le long de sa peau. Pendant quelques minutes. Il ferma les yeux. Pensif. Il essayait de reconstruire le rêve de la nuit passée. Il y avait une brune, à la peau halée. Une femme qu'il semblait connaître. Une silhouette familière mais qui ne lui apparaissait pas alors clairement, malgré le combat pour se rappeler. Un combat perdu d'avance. Il préféra ne pas y penser, loin de se douter de ce qui l'attendait, qu'il s'agissait d'un rêve prémonitoire.

Car Ugo était très superstitieux. C'est à neuf heures que sa journée commença, travaillant comme guide depuis plusieurs années au Palazzo Degli Studi, au cœur de la cité de Naples. Il n'attendait pas de groupe aujourd'hui. Mais il pouvait toujours effectué des visites à des particuliers, des petits groupes. Il connaissait bien l'histoire de ce lieu. Deux cents ans d'histoire. Ouvert en 1816, ce lieu accueillait des trésors archéologiques et historiques. C'était pour ça qu'il aimait autant son travail. Autant que ce lieu. Ugo était un garçon passionné. Passionné depuis toujours par l'art et l'histoire. Une de ses passions était la photo. Depuis son adolescence. Il se souvenait des longues balades en campagne, seul, avec simplement son appareil photo avec lui. Et parfois, accompagné d'une femme qui représenta tout pour lui. Un amour. Une relation interdite et passionnée entre deux êtres de chairs dont le cœur battait à tout rompre dans leurs poitrines quand ils étaient côtes à côtes.

La matinée passa rapidement. Avant que vienne la pause du midi. Il mangea au bureau, comme la plupart du temps, avec une assistante de conservation et un médiateur en patrimoine. Beaucoup de monde passaient par là. Des chercheurs, des archéologues. Ugo aurait aimé faire la même chose, mais son profil était un peu différent de ce qui était attendu dans ce genre de métier. Il s'était donc lié à quelques personnalités. Son repas terminé, le jeune guide fit un tour du musée, un rituel. Pour se dégourdir les jambes.

Un peu plus tôt, le jeune guide avait été prévenu qu'il y aurait de l'affluence l'après-midi. Un groupe devait venir. Mais pas des visiteurs. Une agence de mannequinat qui venait faire des photos. Il n'avait pas relevé. Jusqu'à ce qu'on lui demande d'accompagner ce groupe, car seul disponible. Il accepta donc et attendit à l'accueil, quand un groupe entra. Il y avait les mannequins, les photographes, également les maquilleurs et les costumiers. Mais une personne attira son attention. Une femme brune à la peau halée, serrant la main à son chef. Une figure plus que familière. Au fond de lui, il sentit quelque chose naître. Il était comme paralysé. Allegra.

Toujours aussi belle. Elle n'avait pas changée. Après tout ce temps ? Toujours. Il ne s'attendait pas à la voir. Tout comme elle. Son regard croisa le sien. Un instant. Une simple seconde. Ils avaient mis fin à leur relation, non parce qu'il n'y avait plus rien entre eux, mais plutôt que la femme qui faisait battre son cœur avait souhaité donner une seconde chance à sa famille. Ce qu'il avait compris et accepté. Elle, avait toujours une place dans son cœur.

Le directeur interrompit le fil de ses pensées. Son chef l'invitait à venir, lui transmettant la suggestion d'Allegra.

- Oh...Et bien avec plaisir. Je...

Et sur ce, il le laissa entre de bonne main, après avoir échangé quelques mots avec l'ancienne mannequin. Il s'approcha de la brune. Un discret sourire s'étire sur ses lippes. Il ne sait pas quoi faire. Jouer les inconnus en publics. Où montrer à tous qu'il la connaît.

- Bonjour, Miss Di Malliano. Je serais votre guide, et je répondrais à toutes vos questions.

Inutile de se présenter. Elle le connaissait déjà si bien.    

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Allegra Di MallianoLe vin est un puissant lubrifiant social
Allegra Di Malliano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5274-il-venait-d-avoir-18-ans-il-et http://www.ciao-vecchio.com/t5285-faisons-le-bien-ensemble-lien-allegra
Faceclaim : Sarah Shahi + shattered
Messages : 133 - Points : 314
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo 3qLU
Âge : 43 ans
Métier : Directrice de Dimallia Agency
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Empty
Sujet: Re: Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo ( le Mer 8 Mai 2019 - 14:47 )

« Nos chemins se recroisent »

'A nous deux, au passé, à l'avenir si je m'en sors.' ☇Ugo

Elle ne l’a pas oublié. Elle ne l’a d’ailleurs jamais fait. C’est en partie pour ça, qu’être avec son ex-mari ne pouvait pas la rendre heureuse, même en ayant changer de ville. Elle a quand même essayé pendant deux ans. Se retrouver aux mêmes endroits que lui, ça lui fait remonter des souvenirs. Elle ne sait pas ce qu’il est devenu. Elle constate juste le boulot qu’il fait actuellement. Son changement physique également. Il est toujours aussi beau qu’à l’époque. Sans doute avec un peu plus de poils sur le menton.  Il lui plaît. Il doit plaire à beaucoup de femme. Elle lui a toujours souhaiter d’être heureux. Elle espère qu’il l’est. Peut-être qu’elle va pouvoir le savoir. De toute façon, elle a décidé de rentrer en contact avec lui, elle ne peut pas rester là, à le savoir proche sans pouvoir lui parler. Elle est contente que le directeur accepte sa proposition. Il semble très ouvert en tout cas. Elle ne regrette pas de pouvoir travailler avec lui aujourd’hui. Elle écoute l’échange entre les deux hommes, avant de parler encore un peu avec l’homme puis le laisser retourner à ses occupations. Visiblement, il a des documents importants à remplir. Elle ne peut que comprendre.

Son attention retombe automatiquement sur Ugo. Sa phrase la fait sourire. « - Nous pouvons nous tutoyer, tu ne penses pas ? » Elle ne lui en voudra pas, s’il souhaite garder une distance. Puis sans doute que tout comme elle, il veut en même temps être professionnel puisqu’il se trouve sur son lieu de travail. Elle se dit quand même qu’elle a le droit de connaître qui elle souhaite. Elle est d’ailleurs certaine de ne pas avoir de reproche de la part de son équipe. « - Je serai heureux d’apprendre l’histoire des expositions de ce musé. » Dit-elle en regardant autour d’elle. Trouvant toujours l’endroit aussi magnifique. Ca l’a rend en même temps un peu curieuse. « - J’aimerai bien avoir des photos, avec comme fond, un élément important du musée. Qu’il soit représentatif et qu’il donne envie aux visiteurs d’y venir. » Même si le rédacteur aura également un rôle important pour cela. Mais rigoureuse dans son travail, elle a envie que tout soit parfait. Que ça s’accorde. Elle est donc prête à le suivre. Il connaît bien l’endroit, elle lui fait confiance.

Elle est prête à le suivre maintenant. Elle se sent vraiment heureuse de pouvoir être en sa compagnie. C’est une sensation agréable. Tout en avançant, elle finit par reprendre. « - Mais je ne t’ai pas fait venir uniquement pour me servir de guide. » Elle lui adresse un sourire directement. « -J’aimerai que tu sois modèle également. Tu représentes le musée. Puis, on sait tous les deux que tu es un très bon mannequin. Ca me ferait plaisir que tu fasses partie du prochain numéro de mon magazine. » Car il lui manque aussi son accord. Elle ne peut pas faire des photos de lui sans obtenir son accord, même si son patron lui l’est tout à fait. Elle est convaincue qu’il se débrouillera tout aussi bien qu’il le faisait, quand ils pouvaient poser ensemble à l’époque. « - Tu n’as même pas besoin de te changer ou faire quoi que ce soit. Tu es déjà très bien comme ça. » Elle argumente, voulant une réponse positive bien évidemment.

(c) MUSCLOR.
Revenir en haut Aller en bas
Ugo Difazio10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Ugo Difazio
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4473-ugo-difazio-bella-ciao http://www.ciao-vecchio.com/t5284-ugo-difazio-allegro-con-fuoco#169136
Faceclaim : Francisco Lachowski by Solsken (Avatar)
Messages : 107 - Points : 338
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Tumblr_nfi6p0I4tV1td9141o3_250
Âge : 29 ans.
Métier : Guide au musée
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Empty
Sujet: Re: Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo ( le Jeu 9 Mai 2019 - 1:10 )
Quand nos chemins se recroisent...
Allegra & Ugo

 
« Skin on my skin. What a wonderful Sin. Take your breath. But you're asking for more. »
Allegra. Il ne l'avait pas oublié. Il ne l'avait jamais oublié toutes ces années. Depuis leur rupture. Il se souvenait du premier jour. De leur premier baiser. De chaque détail de leur relation. Des petites attentions, des moments de complicités partagés. Il ignorait si elle avait été heureuse les années suivantes, loin de lui. Si elle avait finalement trouvée ce qu'elle cherchait, elle qui voulait donner une seconde chance. Ugo avait accepté. Sa famille était plus importante que lui. Il n'avait pas le droit de refuser. Mais elle lui avait manqué. Beaucoup manqué. Elle était toujours aussi belle. Si ce n'était davantage encore. Une illumination dans sa journée. Lui avait plus de pilosité que lorsqu'ils se sont rencontrés. Il n'a jamais été malheureux. Il y avait juste un vide en lui, que rien ne pouvait combler, les sentiment qu'il entretenait pour Allegra. Et qui revenaient soudainement en lui. Son chef l'informa qu'il était demander, alors il accepta, se retrouvant avec Allegra alors que l'homme les laissaient seuls.

Son regard croise celui de son ancienne amante, son cœur battant déjà, sans qu'elle n'ai dit quoi que ce soit. Un sourire se dessine sur les lippes de la belle brune. Ugo ne savait pas quelle attitude adopter. Familiarité ou professionnalisme. Leur relation avait toujours été secrète. Du moins plus ou moins.  

- En effet. Je suis très heureux de pouvoir te montrer le musée.

Dit-il avec un sourire en coin. Il était surtout heureux de la revoir, mais il ne pouvait pas tout déployer ici. Il ne voulait pas mettre Allegra dans une posture compliquée. Il espérai vraiment pouvoir avoir du temps pour parler avec elle, de tout, de ces années sans liens. Savoir si son mariage était sauvé. Et surtout si elle était heureuse. Elle le méritait. Il voulait son bonheur, s'enivrant de voir son sourire apparaître sur ses fines lèvres dont il s'est tant délecté autrefois.

- Et bien, nous disposons d'une des plus riches collections gréco-romaines dans le monde entier. Il y a les expositions permanentes et temporaires. Au sous-sol, on retrouve la collection égyptienne. Nous avons également les collections pompéiennes, réparties à ce niveau et au premier étage, avec des trésors archéologiques venant du site de Pompéi. La collection égyptienne à elle seule représente 2 500 œuvres. Une des particularités ici est le cabinet dit secret qui est constitué de diverses œuvres érotiques antiques, provenant surtout de Pompéi et Herculanum.

Explique t'il brièvement, sans entrer dans l'histoire même du musée et de l'entrée des collections.

- Il y a de nombreux éléments importants. Comme des fresques. Celle d'Alexandre le Grand est très célèbre.

Après ça, commence la visite où le jeune homme mène Allegra et son groupe au sein du musée, passant devant de nombreux exemples des trésors archéologiques. Le jeune homme était spécialiste en Histoire Antique, en apprenant toujours auprès des chercheurs qui se rendaient ici.

- Oui. Tu veux que je sois photographié si j'ai bien compris.

Répond-il avec un sourire à la belle brune. Comme au bon vieux temps pensait t'il. Il n'avait pas refait de mannequinat. Il aurait sans doute pu continuer, mais il aimait le faire avec Allegra. Et seul, il avait songé qu'il devait penser à des études longues.

- Un très bon mannequin. Ce serait un plaisir de le faire. Comme au bon vieux temps.

Son compliment le fit rougir. Alors il lui donnait son accord. Même si aujourd'hui, il n'était pas là que pour ça. Il n'oubliait pas sa vraie mission. Mais si sa participation était un atout pour une nouvelle affluence, alors il se prêtait au jeu.

- Merci ! Difficile de refuser.

Dit-il avec un sourire en coin. Non, il ne pouvait à l'évidence, rien lui refuser.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Allegra Di MallianoLe vin est un puissant lubrifiant social
Allegra Di Malliano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5274-il-venait-d-avoir-18-ans-il-et http://www.ciao-vecchio.com/t5285-faisons-le-bien-ensemble-lien-allegra
Faceclaim : Sarah Shahi + shattered
Messages : 133 - Points : 314
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo 3qLU
Âge : 43 ans
Métier : Directrice de Dimallia Agency
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Empty
Sujet: Re: Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo ( le Mar 14 Mai 2019 - 13:29 )

« Nos chemins se recroisent »

'A nous deux, au passé, à l'avenir si je m'en sors.' ☇Ugo

C’est une situation étrange que de se retrouve face à une personne qui a tant compté. Peut-être qu’elle aurait dû être un peu moins naïve concernant son couple. Les choses auraient pu être différentes. Mais elle ne voulait pas décevoir sa mère, ses parents. Elle voulait quand même essayer. Pour pas grand-chose au final, mais pour le moment, elle se garde bien de le dire. Elle lui adresse directement, elle aussi en est très heureuse, ça ne fait pas de doute. Elle reste quand même professionnelle, sans mettre une grosse barrière entre eux non plus. Puis en étant directrice, elle s’autorise bien plus à être elle-même que si elle devait rendre des comptes à quelqu’un. Cependant, elle profitera d’un autre moment pour pouvoir réellement lui parler. Quand ils seront seuls. En attendant, elle l’écoute attentivement, s’intéressant vraiment au musée dans lequel elle est en ce moment. Toutes les informations sont bonnes à prendre, ça ajoutera un plus au résultat final. Elle ne va pas pouvoir mettre tout malheureusement. Elle n’aura pas assez de place. Elle espère quand même choisir des objets qui parlent, et qui intéresseront les visiteurs. « - Tu as une sacrée culture, je suis impressionné. Enfin, c’est normal en travaillant ici aussi. Mais on voit que tu es passionné. » Du moins, c’est ce qu’elle ressent. Les visiteurs doivent voir la même chose. Elle est certaine qu’il sait retenir leur attention en tout cas.

Elle le suit ensuite, pour la visite. Observant ce qui se trouve autour d’elle. Marchant au côté du jeune homme sans perdre un instant son sourire. Se permettant de discuter un peu en même temps. Parlant surtout du boulot. Elle hoche la tête, approuvant ses mots. Elle sourit à nouveau. « - Merci. Ca me fait vraiment plaisir. » Elle observe son visage un instant. Elle le trouve toujours aussi beau. Mais elle se concentre à nouveau sur ce qui est important pour le moment. Elle regarde les œuvres en passant, réfléchissant. « - On peut commencer le cabinet secret dont tu m’as parlé. Puisqu’il est la particularité du musé, c’est presque certain qu’il sera dans le magazine. » Elle continue de se laisser guider par lui en tout cas. Lui seul sait où ça se trouve. Elle regarde un instant, pour voir si tout le monde suit. Ce qui semble être le cas. Elle est assez confiante. Elle sait que la journée se passera bien. Elle s’arrête quand ils y arrivent. Elle tourne sur elle-même, puis pose les yeux sur le photographe. Lui indiquant l’endroit où elle aimerait que les photos soient prises. Voir s’il est d’accord avec elle, puisqu’il sait quand même ce que donne les prises de vues. « - Tu veux débuter ? » Elle demande à Ugo directement. Les autres feront les choses seuls par la suite. Ils savent très bien comment ça se passe. Certains sont là depuis deux ans, même trois. Ils savent comment elle fonctionne. Elle n’a jamais eu de problème avec qui que ce soit.


(c) MUSCLOR.
Revenir en haut Aller en bas
Ugo Difazio10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Ugo Difazio
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4473-ugo-difazio-bella-ciao http://www.ciao-vecchio.com/t5284-ugo-difazio-allegro-con-fuoco#169136
Faceclaim : Francisco Lachowski by Solsken (Avatar)
Messages : 107 - Points : 338
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Tumblr_nfi6p0I4tV1td9141o3_250
Âge : 29 ans.
Métier : Guide au musée
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Empty
Sujet: Re: Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo ( le Mar 14 Mai 2019 - 23:38 )
Quand nos chemins se recroisent...
Allegra & Ugo

 
« Skin on my skin. What a wonderful Sin. Take your breath. But you're asking for more. »
C'était une situation inattendu pour le jeune guide. Il se retrouvait soudain, à faire la visite du musée à Allegra, son ancienne amante. Elle était bien plus que cela. Elle était la première qu'il avait aimé. Celle qui lui avait fait découvrir l'amour. Sa toute première relation amoureuse. Il était jeune, mais il n'avait pas oublier leur premier baiser. Elle avait toujours une place dans son cœur. Il ressentait toujours des sentiments pour elle. Même après leur séparation. Ugo avait respecté ses choix. Il n'avait pas le droit de refuser. Allegra voulait donner une seconde chance à sa famille, alors il l'avait laissé partir. Il était heureux de la revoir, et il aurait aimé lui parler, mais il devait rester professionnel, alors que son cœur battait à la chamade sous sa cage thoracique. Il espère qu'il aura un moment pour lui parler en toute intimité, seule à seule, avant qu'il ne la perde de vue. Le jeune homme lui présenta brièvement les expositions et collections du musée, connaissant bien son domaine.

- Merci. C'est vrai qu'en travaillant ici, c'est mieux de connaître le lieu et les objets qui m'entourent, et d'être paré à toute question.

Répond le jeune guide, avec son sourire pétillant, au coin de ses fines lèvres, avant de continuer la visite et d'avancer un peu plus dans le musée. Allegra se montrait curieuse, très intéressée par ce qu'il montrait et pouvait raconter. Son sourire s'étend lorsque sa muse le remercie. Elle est si belle. Son teint halée. Son sourire sur ses lippes.

- Bien sûr. Mais cela pourrait déconvenir à certains publics, pour le caractère érotique et la nudité.

Ajoute le jeune guide, préférant mettre au courant la jeune femme, même si cela ne le dérangeait pas de la guider dans ce cabinet. Il restait à ses côtés, menant le groupe avec des mannequins, des photographes ainsi que d'autres professionnels. S'arrêtant, Allegra donna quelques consignes au photographe.

- Moi ? Et bien pourquoi pas. Je dois dire que ça me met de la pression sur les épaules.

Dit-il avec un petit sourire en coin sur le bord de ses lèvres.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Allegra Di MallianoLe vin est un puissant lubrifiant social
Allegra Di Malliano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5274-il-venait-d-avoir-18-ans-il-et http://www.ciao-vecchio.com/t5285-faisons-le-bien-ensemble-lien-allegra
Faceclaim : Sarah Shahi + shattered
Messages : 133 - Points : 314
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo 3qLU
Âge : 43 ans
Métier : Directrice de Dimallia Agency
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Empty
Sujet: Re: Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo ( le Mer 15 Mai 2019 - 11:46 )

« Nos chemins se recroisent »

'A nous deux, au passé, à l'avenir si je m'en sors.' ☇Ugo

La jeune femme hoche la tête, approuvant ses mots. « - Je confirme. Il est mieux de connaître ce qui t’entoure pour ne pas paraître ridicule. » Dit-elle avec un petit sourire sur les lèvres. Il se débrouille bien quoi qu’il en soit. Et ça lui va bien de parler de toutes ces choses si facilement. Ca le rend encore plus beau. C’est peut-être bête de penser ça. Mais elle y pense quand même. Elle trouve ça agréable de pouvoir être en sa compagnie. C’est mieux que le directeur, celui-ci a d’autre choses à faire de son côté. A y réfléchir, elle a un peu imposé son choix en termes d’accompagnateur. Mais elle n’a pas pu faire autrement non plus. C’était plus fort qu’elle. Maintenant, elle va pouvoir travailler avec lui, un peu comme avant, mais pas tout à fait non plus. C’est un très beau cadeau en cette journée. « - Oh ne t’inquiète pas pour ça. Il y a toujours moyens d’arranger les choses. » Dit-elle en étant sûr d’elle, comme d’habitude. Il y a moyen de cacher les zones sensibles, rien qu’avec les corps. Elle ne doute pas de ça. Son équipe saura faire avec. Elle espère en tout cas. Son magazine est destiné à tous. Elle verra bien de toute façon. Elle a envie de s’amuser, de profiter. De faire selon ses idées et ses envies. Elle a fait son choix. Il y aura d’autres choses ensuite probablement. Elle regarde autour d’elle. Se sentant prête à se mettre dedans directement. Ils s’arrêteront sans doute comme ça à plusieurs reprises. Le temps de pouvoir faire les photos, dans une salle ou l’autre. Elle pourra faire une mosaïque de plusieurs clichés en plus de ça. Elle le regarde avant de rire doucement. « - Mais non, je suis certaine que tu y arriveras. J’ai confiance en toi. » Dit-elle directement. Elle réfléchit un peu, en regardant ce qui se trouve autour d’elle. Elle hésite un peu. N’étant plus tellement devant l’objectif depuis qu’elle est directrice. Elle laisse sa place aux autres. Mais c’est différent maintenant qu’il est là. La situation est différente dans tous les cas. « - Et puis, tu ne vas pas être seul. Tu sais quoi, je me joins à toi. Comme avant. » Dit-elle sur un coup de tête, même si elle ne l’avait pas prévu avant ça. Elle se prépare un peu quand même. Pour être présentable. « - On est un jeune couple, qui visite ce beau musé. Je pense que ça devrait être simple. » Dit-elle en gardant le sourire aux lèvres. Elle se rapproche de lui directement. Posant la main contre son bras directement. Elle aime quand les photos sont naturelles. Elle agira donc naturellement avec lui. Et c’est assez simple de le faire. Elle aurait aimé pouvoir faire ce genre de choses avec lui à l’époque.


(c) MUSCLOR.
Revenir en haut Aller en bas
Ugo Difazio10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Ugo Difazio
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4473-ugo-difazio-bella-ciao http://www.ciao-vecchio.com/t5284-ugo-difazio-allegro-con-fuoco#169136
Faceclaim : Francisco Lachowski by Solsken (Avatar)
Messages : 107 - Points : 338
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Tumblr_nfi6p0I4tV1td9141o3_250
Âge : 29 ans.
Métier : Guide au musée
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Empty
Sujet: Re: Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo ( le Mar 21 Mai 2019 - 0:51 )
Quand nos chemins se recroisent...
Allegra & Ugo

 
« Skin on my skin. What a wonderful Sin. Take your breath. But you're asking for more. »
Le jeune guide regarde la directrice de l'agence de mannequinat, lui adressant un nouveau sourire, étirant ses lèvres. La revoir ainsi, après toute ces années faisait pétiller son regard. Elle lui avait manqué, au long de ces dernières années, et il n'avait jamais oublié les sentiments qu'il entretenait toujours à son égard. Elle était sa muse, sa déesse. Elle restait son premier et grand amour et ça, il ne pouvait l'oublier. Comme il ne pouvait oublier son visage, le sourire qu'elle arborait sur ses lèvres, son doux rire. Tout était parfait en elle. Allegra était toujours aussi belle. Le brun ne s'était pas attendue à la voir ici, au musée et à lui servir de guide. C'était une rencontre inattendue et fortuite, et à nouveau, le destin croisait leurs chemins. Il acquiesce aux mots de la brune. En effet, il fallait mieux être incollable sur le musée et sur les œuvres présentées pour transmettre son savoir et rendre les choses plus accessible.

Cela faisait plusieurs années qu'il travaillait au musée. Depuis qu'il était à Naples. Il avait vite trouvé ce job et avait été formé pour travailler dans d'excellentes conditions et être opérationnel le plus rapidement possible. Allegra était en tête du petit groupe de mannequins, de photographes, de maquilleurs, mais il espérait avoir un moment seul à seul, avec son ancienne amante. Savoir ce qu'il en était de sa vie, de sa famille. Mais avant cela, il allait être acteur de cette visite un peu particulière, puisque la brune voulait qu'il pose, comme il le faisait autrefois. Il ne pensait pas refaire ça un jour.    

- Certes. Tu sais ce que tu fais.

Dit-il avec un nouveau sourire, lui jetant un léger clin d’œil discret. Allegra était une femme sûre d'elle et confiante. C'était une des nombreuses choses qu'il aimait chez elle.

- Merci. Je ferais ce qu'il faut pour ne pas te décevoir. C'est toi qui diriges.

Continue t'il avec un sourire en coin sur le bord de ses lèvres. Son rire lui avait manqué, et il espérait pouvoir l'entendre de nouveau. Allegra lui annonça qu'elle le rejoignait, pour poser avec lui. Comme à ses débuts. Cette idée étira ses lèvres en un plus grand sourire. Il la laissa ensuite se préparer. Il hocha la tête. Simple oui, comme avant. Il n'avait pas vraiment besoin d'incarner ce personnage. Il était ce personnage. Alors il se laissa guider par Allegra, qui se rapprocha de lui et posa sa main sur son bras. Il ressentait des frissons, rien qu'à son contact, posant avec elle, un regard vers celle-ci, un regard vers une oeuvre. Naturel.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Allegra Di MallianoLe vin est un puissant lubrifiant social
Allegra Di Malliano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5274-il-venait-d-avoir-18-ans-il-et http://www.ciao-vecchio.com/t5285-faisons-le-bien-ensemble-lien-allegra
Faceclaim : Sarah Shahi + shattered
Messages : 133 - Points : 314
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo 3qLU
Âge : 43 ans
Métier : Directrice de Dimallia Agency
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Empty
Sujet: Re: Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo ( le Dim 26 Mai 2019 - 14:08 )

« Nos chemins se recroisent »

'A nous deux, au passé, à l'avenir si je m'en sors.' ☇Ugo

Certes, ce n’est pas le rôle d’Ugo de poser. Plus maintenant en tout cas, puisqu’il est guide dans ce musé. Mais, elle ne pouvait pas non plus faire comme si de rien était. Elle a envie de le revoir comme avant. Quand ils faisaient ces séances de photos ensemble. Quand ils se sont rencontrés. Ce sont des souvenirs qu’elle n’oublie pas. Elle s’est toujours très bien sentie dans ces moments-là. Elle ne peut pas faire autrement, c’est un besoin. Et, elle a l’habitude de faire ce qu’elle veut, surtout quand elle est directrice de ce groupe. Elle est plutôt libre de faire ce qu’elle veut. Elle laissera la place aux autres après, mais avant, elle veut profiter. « - Je sais toujours ce que je fais. » Dit-elle, assez sûr d’elle. En tout cas, elle ne s’en fait pas du tout. Elle a confiance en son équipe, et confiance en elle également. Elle voit toujours tout avant que ça soit mit en ligne, en vente. Elle ne s’en fait pas pour ce musée. Il sera bien représenté. Elle n’a jamais fait de la mauvaise pub, si elle n’aime pas quelqu’un ou quelque chose, elle ne travail pas avec tout simplement.

Sans attendre, elle se rapproche de lui. Elle pose la main contre son bras, puis avance simplement. Elle laisse le photographe s’occuper de prendre les bons angles. Les bonnes photos. Elle aime quand les photos sont naturelles. Comme si c’était la réalité. Elle avance donc, observant les œuvres. Elle pose assez simplement. Marchant tranquillement entre les allées. Restant non loin, dans cette salle en tout cas. Elle pose les yeux de temps en temps sur le brun. Elle agit comme une femme, avec son petit ami, comme elle le veut pour les photos. Les photos autres seront faites par les mannequins de toute façon. Elle reste ainsi, pendant quelques minutes. Le temps que quelques clichés puissent se faire, pour qu’elle puisse choisir par la suite. « - Je pense que c’est bon. » Dit-elle directement, tournant la tête vers le photographe. Puis elle pose les yeux sur les mannequins qui l’accompagne aujourd’hui. Puis elle reprend directement. « - A vous. Vous savez ce que j’attends de vous. » Dit-elle simplement. Elle n’a pas besoin d’en dire plus. Elle les regarde. Elle les laisse finalement faire.

Elle pose les yeux sur Ugo ensuite. « - Tu viens ? » Elle lui fait un petit signe de tête, s’éloignant un peu. Elle va un peu plus loin. Se posant sur un banc. Elle a envie d’être un peu avec lui. De pouvoir lui parler de manière un peu plus simple. Elle respire calmement, gardant le sourire aux lèvres contente d’être là. Elle le regarde quelques secondes avant de reprendre. « - Comment tu vas depuis le temps ? » Elle lui sourit doucement, se mordant la lèvre légèrement.



(c) MUSCLOR.
Revenir en haut Aller en bas
Ugo Difazio10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Ugo Difazio
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4473-ugo-difazio-bella-ciao http://www.ciao-vecchio.com/t5284-ugo-difazio-allegro-con-fuoco#169136
Faceclaim : Francisco Lachowski by Solsken (Avatar)
Messages : 107 - Points : 338
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Tumblr_nfi6p0I4tV1td9141o3_250
Âge : 29 ans.
Métier : Guide au musée
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Empty
Sujet: Re: Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo ( le Mar 28 Mai 2019 - 12:20 )
Quand nos chemins se recroisent...
Allegra & Ugo

 
« Skin on my skin. What a wonderful Sin. Take your breath. But you're asking for more. »
Le jeune homme n'avait plus fait de mannequinat, depuis les années où il posait en compagnie d'Allegra. Les plus belles années de sa vie. Mais il avait toujours su qu'il ne ferait pas ça toute sa vie, qu'il avait besoin de quelque chose de long terme. Il avait continué ses études et était devenu guide au musée de Naples, même si il regardait avec nostalgie derrière lui, gardant auprès de lui cs souvenirs heureux avec Allegra. Il n'avait jamais cessé de l'aimer. Même après toutes ces années. Même s'il pensait ne jamais la revoir. Encore moins ici, à Naples, au Musée. Elle était partie pour donner une seconde chance à sa famille, à son couple et le jeune homme avait accepté, car c'était la seule chose à faire. Il ne pouvait pas la retenir. Il n'avait pas le droit. Il avait à son tour quitter la Sicile, trouvant un travail à Naples, s'installant aussitôt, réservé dans ses relations avec les femmes. Il n'avait pas accumulé les relations, les aventures. Non, il n'y avait eu qu'une autre femme. Quelque chose qui s'arrêterait un jour. Tous deux le savaient, mais lui accourait dès qu'elle avait un moment à lui consacrer. Ils s'y trouvaient tous les deux, connaissant les enjeux, connaissant la vérité. Ils ne se cachaient rien. Et Allegra était toujours là, dans son cœur. Il n'avait jamais eu rien de sérieux, car il se réservait. Où plutôt ne voulait pas blesser une personne qu'il ne pourrait aimer aussi fort qu'étaient ses sentiments à l'égard d'Allegra.

Allegra voulait poser avec lui, comme au bon vieux temps, quand ils posaient déjà tous les deux, dans d'autres circonstances. Maintenant, Allegra dirigeait sa propre agence. C'était quelque chose de bien.

- Je sais.

Dit-il avec un petit sourire en coin. Allegra était pleine d'assurance, pleine de confiance. Une des nombreuses choses qu'il aimait en elle. Il se laisse entraîner. Le guide se laisse alors guider par son ancienne amante, sa muse. Il frissonne au contact de sa main sur son bras, avant d'avancer en jouant le jeu, posant au naturel, alors que le photographe devait être au travail, et lui regardait des œuvres qu'il connaissait à la perfection. Allegra. Il la connaissait à la perfection. Elle n'était pas une oeuvre, mais une déesse. Lui mettait les femmes sur un piédestal. Elle était sa Vénus. Son regard se pose parfois dans les prunelles de la brune, se perdant dans ses iris. Il resta à ses côtés jusqu'à la fin de la séance, jusqu'à ce que les mannequins posent à leur tour.

Il regarde autour de lui, voir la mise en place, avant qu'Allegra ne l'interroge.

- Oui, bien sûr.

Ses lèvres s'étirent en un nouveau sourire. Elle se pose sur un banc, et le jeune homme la rejoint. C'était leur moment. Rien qu'à eux. Dès lors, il n'y avait plus qu'elle dans ce musée. Leurs regards se croisent, avant que la sicilienne ne commence, lui demandant tout simplement comment il allait. Il remarque son mordillement de lèvres, alors qu'il se pose plein de questions. Est-ce qu'elle ressent toujours la même chose pour lui ? Est-ce qu'elle a finalement réussit à donner une nouvelle chance à  son couple ?

- Je vais bien. Très bien même. Mais la vérité, c'est que tu m'as manquée. J'ai souvent penser à toi, à ce que tu devenais, si cette deuxième chance pour ton couple avait marché ?

Il s'intéressait à elle, comme elle s'était intéressé à lui, mais ne voulait pas aller trop vite et trouver leur rythme, et savoir déjà si Allegra ressentait la même chose à son égard qu'il ressentait pour elle.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo Empty
Sujet: Re: Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Deux chemins qui se recroisent ▬ Ugo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Palazzo degli Studi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant