Revenir en haut
Aller en bas

 

- Happy Napoliversary ! -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Ghetto Crime Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Moira VeraldiToujours frais après un litre de café
Moira Veraldi
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5248-moira-why-so-serious http://www.ciao-vecchio.com/t5255-moira-crazy-for-you
Faceclaim : Alicia Vikander ©timeless
Messages : 198 - Points : 140
Happy Napoliversary ! 832Ba2Hc_o
Âge : 29 ans
Métier : ambulancière-secouriste
Happy Napoliversary ! Empty
Sujet: Happy Napoliversary ! ( le Mer 8 Mai 2019 - 15:26 )
Saisir le moindre prétexte pour le détourner en soirée festive ? Ce n'est pas seulement une opportunité, mais une constante pour l'infatigable Veraldi. Que faire d'autre après tout, si ce n'est s'emparer à bras-le-corps de la moindre excuse, aussi bien tout que n'importe quoi, pour vivre joyeusement leur quotidien ? Et en l'occurrence, il ne s'agit pas de n'importe quoi ce soir, mais de l'anniversaire napolitain de son amie ! Car oui, tous les anniversaires sont bons à fêter. Huit ans, déjà ! Difficile de croire qu'autant d'années ont passé, depuis ce jour où elle a aperçu Ava se battre avec ses valises, sous un torrent de pluie. Mais il est vrai que l'ambulancière accorde, par habitude, peu de réflexion au temps qui passe, pour plutôt jeter son dévolu sur l'instant présent. Seulement elle s'en est souvenue malgré tout, de cet anniversaire, et de justesse lorsqu'elle s'est pointée à la dernière minute à la porte de sa camarade. Heureusement pour elle, cette dernière se trouvait bel et bien chez elle, et c'est dès lors sans scrupules, aucun, que Moira a voulu l'arracher du confort de son logis, pour marquer le coup en lui payant un verre (qui viendra sans doute avec ses petits frères) dans le bar du coin.
À présent accoudée au comptoir dudit bar, celle qui invite ne perd pas de temps pour se faire entendre et commander leur deux premières boissons, alors qu'Ava s'en est allée prendre place à une des tables. Et ce n'est qu'une fois leurs deux consommations – préparées avec soin, elle y a veillé – en mains, qu'elle prend cette même direction, avant de s'exclamer à hauteur de son amie.
- Et voilà, Madame est servie ! Et c'est même sans en avoir renversé une seule goutte, qu'elle pose donc son verre devant elle, avant de faire de même avec le sien à l'autre bout de la table. Si tu regrettes que je t'ai sorti de chez toi, c'est le bon moment pour tout oublier au fond de ce verre. Ou c'est en tout cas le trait plaisantin qu'elle fait entendre, tandis qu'elle prend place sur sa chaise. L'instant d'après néanmoins, il est temps de passer aux choses sérieuses, alors qu'elle se ré-empare de son verre pour l'élever au-dessus de la table. Trinquons à la plus belle américaine venue conquérir Naples ! Qu'est-ce que je peux te souhaiter pour cette nouvelle année ici ? Un amant, ou dix, et surtout pas de chlamydia ?


– IN MY DEFENSE –
I was left unsupervised
Revenir en haut Aller en bas
Ava Castelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Ava Castelli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5187-ava-on-nous-avait-donne-le-bon http://www.ciao-vecchio.com/t5200-ava-castelli-l-art-le-plus-noble-est-celui-de-rendre-heureux#165751
Faceclaim : J'ai pour célébrité Ana de Armas. Mon avatar est signé « shiya », mon code signature est de « ASTRA » .
Je suis absent-e : du 17/O5 au 24/O5
Messages : 510 - Points : 517
Âge : Je suis née à New-York, le 29.02.1988, ce qui fait que j'ai eu 31 ans cette année.
Métier : Je travaille à mon compte, étant développeuse informatique pour de grandes entreprises.
Happy Napoliversary ! Empty
Sujet: Re: Happy Napoliversary ! ( le Mer 15 Mai 2019 - 2:42 )
- HAPPY NAPOLIVERSARY ! -
Pas un cauchemar. « Nooon ! » Je m'exclame lorsque j'entends mon iPhone sonné, en signe de réveil. Aujourd'hui, je m'octroie le luxe de me réveiller plus tard qu'à mon habitude, le fait est que me lever en soit est un problème, puisque j'aimerais pouvoir traîner au lit. Est-ce que cela peut se faire ? Oui et non… Surtout non, en vérité. « Arrête de sonner ! » Je m'exclame, alors que j'ai envie d'éteindre mon téléphone, en restant sous mes couvertures. « Fichue sonnerie ! » Je dis en étouffant mes dires dans mon oreiller, avant de me redresser, un œil fermé alors que le second est ouvert, pour me saisir de mon smartphone. « Voilà qui est fait. » Je souffle pour moi-même, l'ayant arrêté, étant à présent assise sur mon lit. « Une heure, une toute petite, minuscule heure. » Je dis, m'allongeant à nouveau, alors que je me trouve de côté, dos à l'immense baie-vitrée où sont tirés d'immenses rideaux afin que je puisse dormir dans le noir quasi-complet... « … All the shine of a thousand spotlights, All the stars we steal from the nighsky Will never be enough, Never be enough … » J'entends, alors que j'ouvre un premier œil. Tendant mon bras pour m'emparer de mon téléphone, je l'éteins à nouveau, mais cette fois-ci, je me lève, puisque j'ai pas mal de choses à faire, malgré que ma journée soit moins chargée que de coutume. « Toutes les bonnes choses ont une fin. » Je souffle, avant de pousser ma couverture pour ainsi m'asseoir sur le lit. Frottant quelques petites secondes mes yeux, je me décide à me placer sur le rebord de celui-ci pour me lever avec lenteur, étant donné que ma tension chute lorsque je me lève, ce qui provoque trop couramment des vertiges. « On y va doucement. » Je murmure, quand je me redresse, étant à présent debout.

Rideaux ouverts, douche prise, lunette sur le bout de mon nez, je suis à présent dans mon bureau, assise face à mon ordinateur. Picorant mes madeleines alors que je travaille en même temps, je me dis qu'il va falloir que je m'occupe de bien nettoyer mon clavier, puisque je suis une psychopathe de la propreté, puisque je suis une maniaque du ménage, mais également du rangement. Me pinçant les lèvres, tapant un code, je me sens moins angoissée que d'habitude, sans doute parce que je suis dans les clous, puis aussi parce que mes derniers clients ont été ravis par mon travail fourni pour leur entreprise. Y songer me fait sourire alors que je continue à taper sur mon clavier quand la date de ce jour m'interpelle. « Non. » Je souffle, alors que je sais que cette journée est particulière, puisque cela fait huit ans jour pour jour que j'ai débarqué à Naples. « Joyeux anniversaire Ava. » Je dis, restant un instant sans bouger, mon regard se perdant dans mon écran quand je reviens à moi, pour reprendre mes lignes de codages. Après de nombreuses heures intensives de travail, je me décide à me faire un petit plaisir, mais également une coupure dans mon travail pour profiter de la fin de journée, ainsi que de ma soirée. Étant casanière ainsi que solitaire – étant habituée à agir ainsi, ayant même été « éduqué » ainsi, puisque mes parents n'étaient que trop peu présents – je me décide à m'ouvrir une bière lorsque l'on frappe à ma porte. Mes sourcils froncés, je m'en vais rejoindre l'entrée à pas de loup, quand j'ouvre pour découvrir Moira.


Une petite heure plus tard, me voici dehors, dans un bar du quartier, attendant Moira qui se charge de nos boissons. Ne sachant pas ce qu'elle a commandé, ce qu'elle va me ramener, je suis heureuse qu'elle ait pensé à moi, puisque c'est le jour même de mon arrivée que nous nous sommes rencontrées. Y songeant, me remémorant cet instant passé, j'ai la sensation que c'est hier que j'ai débarqué à Naples. J'étais trempée de la tête aux pieds et je peinais à faire rouler mes valises, alors que je quittais l'aéroport de la ville. C'était désemparée et prête à craquer et ainsi fondre en larmes que mon héroïne m'est venue en aide, ce que je n'oublierais jamais. « Merci ! » Je dis, heureuse, un sourire ornant mon visage lorsque ma Moira chérie arrive, clamant que je suis servie. Retenant un rire par ses mots, je poste une main sur mes lèvres avant de lui répondre, amusée. « Je ne regrette pas ta visite, bien au contraire. » Je dis, appuyant mes propos par des signes de tête positif. « Concernant ton "tout oublié dans le fond de ce verre", je compte bien le faire ! » Il est devenu assez rare que je sorte, le fait est que lorsqu'il s'agit de Moira, je dois bien admettre qu'il m'est compliquée de lui dire non. Levant mon verre, faisant comme ma merveilleuse amie, je ne peux que laisser échapper un rire d'entre mes lèvres alors que mes joues se tintent de rose par ses propos. « Tu exagères, mais merci. Qu'est-ce que tu peux me souhaiter ? » Je prends le temps de réfléchir quand une réponse évidente vient s'insinuer dans mon esprit. Ce que je désire, c'est de découvrir les raisons du suicide de mon père, mais cela, je ne l'évoque pas, je le garde pour moi. « Je dirais… Réussir davantage dans mon domaine, afin d'avoir des personnes qui travaillent pour moi. » Laissant quelques petites secondes s'écouler, je reprends finalement : « Ce que je veux, ce que je désire, c'est qu'à cette même date l'année prochaine, nous soyons à nouveau ensemble pour fêter mon arrivée à Naples. Je désire aussi que l'on soit toujours aussi proches, aussi amies. Puis, j'ajouterai qu'effectivement, je ne veux absolument pas de chlamydias ! » Sincère et amusée, je trinque avec ma Moira chérie, quand je porte à mes lèvres ma boisson. Réalisant que je ne sais pas de quoi il s'agit, je me stoppe net dans mon geste et je lui demande : « Il y a quoi dans ce verre ? Tu as demandé une recette spéciale anniversaire d'arriver à Naples ? » Je ne peux m'empêcher de rire après mes mots, quand je me jette à l'eau lorsque je retrouve un semblant de sérieux, en avalant une gorgée de la boisson que ma belle brune m'a apporté. « HUM… » Je dis, posant mon verre sur la table, alors que j'essaye de créer un suspens qui ne prend pas. « C'est très bon ! Dis-moi ce que c'est, s'il te plaît. » Je finis par lui demander, alors que je la fixe avec mes énormes billes, afin qu'elle craque, qu'elle me dise ce qui se trouve dans nos verres.

@MOIRA VERALDI


***Pardon pour ce temps de réponse, je ne suis pas dans ma meilleure forme ses derniers temps. Happy Napoliversary ! 3699239924



– Je t'aime plus que trois fois mille. –
Revenir en haut Aller en bas
 
- Happy Napoliversary ! -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Ghetto Crime Bar
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut