Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Devraj MoreaLe vin est un puissant lubrifiant social
Devraj Morea
http://www.ciao-vecchio.com/t4190-devraj-don-t-you-remember http://www.ciao-vecchio.com/t4212-devraj-j-ai-implore-les-etoiles-de-me-la-ramener
Faceclaim : Rohit Khandelwal ©Art Acide
Messages : 385 - Points : 881
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 V5r1Y0y
Âge : trente-quatre étoiles.
Métier : écrivain, mais ne se cantonne pas à cette passion. Devraj se laisse aller à de courtes missions, qui ne vont jamais au-delà d'un mois. Egalement, il est architecte.
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... ( le Dim 9 Juin 2019 - 23:54 )
Les yeux rieurs, l’indien secoue la tête, considérant déjà son accord comme étant définitif. Cette femme, il l’a bien trop dans la peau pour se mettre lui-même des bâtons dans les roues. Il ne ferait rien qui puisse l’éloigner, ne la laisserait pas lui filer entre les doigts. Padma lui est nécessaire, particulière. C’est auprès d’elle qu’il s’est senti, pour la première fois, comme un gamin épris de son premier amour. Un peu gauche, à se mettre inutilement la pression en espérant faire les choses correctement. Et à chaque fois qu’il est convaincu de ne pouvoir l’aimer plus, il se passe un nouvel événement qui renforce ses sentiments à son égard. Ce petit quelque chose qui le surprend toujours plus. « Te brosser les cheveux, c’est une condition suffisante. » répond-il, avec légèreté, alors qu’il oublie très vite les formalités dès lors que ses lèvres se pressent contre les siennes. Le principal, c’est qu’elle ait accepté de se joindre à lui, décrire une nouvelle page à deux, avec des projets qu’il a déjà plein la tête. Lui qui est habitué à vivre sa vie comme elle vient, à garder la porte ouverte aux nouvelles rencontres, se disant qu’il pourrait se passer tout et n’importe quoi, a, à présent, le cœur bien rempli par ce qu’elle lui apporte. Il l’attendait. Si ses relations ne marchaient pas, c’est à cause de ce vide, cette envie de penser à lui, à son besoin de voyager, de voir autre chose, sans prendre en compte ce que les femmes qu’il côtoyait souhaitaient réellement. Parce qu’il n’avait tout simplement pas retrouvé celle qui lui fallait. Et elle se trouve à ses côtés, lui apporte tout ce qui lui est nécessaire pour être bien. C’est l’oxygène qui lui sert à respirer. L’espoir qui lui dicte qu’ils arriveront à franchir les obstacles. Padma, c’est la femme qu’il est certain d’aimer jusqu’à son dernier souffle. Celui-ci s’accélère au contact de ses doigts sur lui, par-dessus le tissu. Elle le brûle, le marque au fer rouge. De ses mains, Devraj agrippe fermement ses jambes autour de lui, pour la rapprocher au plus près, que sa poitrine se cogne contre son torse et qu’elle puisse ainsi sentir son cœur battre à en perdre la raison. Pour elle. Le baiser se prolonge et lorsqu’ils reprennent enfin leur respiration, l’indien capture une nouvelle fois ses lèvres, insatiable. Comme si c’était le dernier qu’ils échangeaient, ou que leur vie en dépendait. En six mois, il a su résister à la douce tentation qui devenait torture, ne désirant pas la brusquer, mais à l’instant, il n’est pas sûr de pouvoir écouter cette voix consciencieuse qui s’est elle-même endormie pour les laisser tranquilles. Il n’en a pas la moindre envie, souhaite qu’elle s’abandonne dans ses bras. L’écrivain caresse sa cuisse, saisit le bas de son haut sur lequel ses doigts se crispent, avant de s’aventurer dessous, effleurant d’abord son nombril, puis sa hanche gauche, son flanc sur lequel il glisse, avant de lui ôter le tissu en le tirant vers le haut. Les lèvres pincées, l’indien la dévore des yeux, apprend par cœur ce corps légèrement dénudé. Elle est magnifique. Avec douceur, il lui vole un baiser et murmure tout contre sa bouche : « Tu es si belle. » Un sourire apparaît, alors qu’il embrasse son menton, puis son cou, respirant l’odeur épicé qu’elle dégage, qui l’enivre et continue son chemin sur son épaule, son bras. Il l’aime tant.


Here, here in this heart it's cold, cold as stone. Must welcome these memories, as shallow as my eyes have slowly become. Hearts, frail heart left broken. Cold and known for its bitter agony. Times changed forever that night, leaving only empty memories. Empty memories won't heal the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
Padma Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t6036-padma-why-don-t-we-rewrite-the-stars#191154
Faceclaim : .Deepika Padukone ; ealitya+ Signature : astra + gifs : Ealitya
Messages : 2090 - Points : 1792
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 Tumblr_lyzg2skVaX1qfjjglo1_250
Âge : 33 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... ( le Mar 11 Juin 2019 - 1:07 )
La respiration saccadée, un sourire fendant ses lèvres, Padma s’arrêta un court instant pour reprendre son souffle alors qu’elle laissait son regard glisser sur Devraj. Elle connaissait ce visage par cœur et à chaque fois qu’elle le voyait, son cœur se gonflait d’un amour inconditionnel dont elle avait de plus en de mal à contenir. Dans le regard de son bien aimé, elle eut la confirmation qu’ils étaient arrivés à ce point de non-retour où la raison n’avait plus sa place. Seule la passion, le désir et la connexion de leurs deux corps importait. Ses lèvres à nouveau contre celles de l’écrivain s’emboîtèrent parfaitement alors que son corps se couvrait de milliers de frissons sous les mains expertes de Devraj qui explorait son corps comme jamais auparavant. Très vite, une première barrière fini par tomber et Padma se retrouve en soutien-gorge. Pendant un court instant elle ne fit rien et passa juste une main dans ses cheveux pour les dégager de son visage. Elle le laissa découvrir ce corps qu’elle était prête à lui offrir, alors qu’il était déjà propriétaire de son cœur et de son âme. Sans réserve, en toute transparence, Padma lui appartenait entièrement et ça depuis la nuit des temps. Avant l’Italie, avant leur rencontre, avant même que Padma soit en âge de comprendre ce qu’était l’amour… son cœur lui appartenait déjà parce qu’il l’avait volé dans cet orphelinat qui les a vu grandir. Il l’a gardé auprès du sien toutes ces années et l’a conservé bien au chaud jusqu’à ce que leur chemin se croise à nouveau. C’était pour cette raison que  Padma ne pouvait plus en vouloir aux étoiles, parce qu’elles ont été les gardiennes de l’amour de sa vie le temps qu’elle prenne la relève. Le front collé au sien après un baiser échangé, elle se contenta de répondre à son compliment en l’embrassant à nouveau avant de le laisser couvrir son corps de baisers qui enflammaient sa peau à chaque contact. Le souffle court, elle ne tarda pas à laisser ses mains s’aventurer à nouveau pour les passer cette fois sous le tissu qu’elle avait hâte d’ôter pour découvrir ce corps contre lequel elle aimait tant se blottir. Le bout de ses doigts glissa en premier sur la peau douce de l’Indien avant d’agripper le vêtement pour l’enlever avec une certaine assurance. Ce fut à son tour de l’observer et sans grande surprise, il était encore plus beau que ce qu’elle avait pu imaginer. « Tu es si beau. » Paraphrasa l’avocate avec une certaine émotion dans la voix. Du bout de ses doigts tremblants, elle approcha sa main contre le torse de l’Indien où elle y découvrit les marques d’une vie ancienne qu’il peinait encore à se remémorer. Elle en toucha une avec précaution, avant de la retirer aussitôt de peur de lui faire mal. Les sourcils légèrement froncés, la jeune femme osa un regard dans la direction de Devraj pour savoir si elle pouvait toucher ou pas, et ne voyant aucune objection dans son regard, elle reprit. A chaque fois qu’elle entrait en contact avec une cicatrice, un frisson remontait le long de la colonne vertébrale de Padma tandis qu’elle sentait son cœur se serrer dans sa poitrine. Comme elle l’avait fait pour son visage, elle se plaisait à apprendre ce corps qu’elle sentait sous ses doigts. D’un geste tendre, elle se pencha en avant pour déposer sa bouche au creux de son cou et de descendre sur son torse où elle y dessina une constellation de baisers, usant uniquement de ses lèvres.  Elle remonta jusque ses lèvres en s’attardant par endroits alors qu’elle prenait plaisir à goûter  sa peau pour la première fois. Ses mains terminèrent leur exploration à la boucle de la ceinture avec laquelle elle jouait, attendant patiemment un signe de sa part pour la défaire.   


Deewani ho gayi
"On a day where fate and time stood witness.
Two star crossed lovers breathed their last.
They say witnessing a falling star fulfills any wish.
But these two stars fell to earth wishing only to belong to each other.
They stand testament to eternal love.



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Devraj MoreaLe vin est un puissant lubrifiant social
Devraj Morea
http://www.ciao-vecchio.com/t4190-devraj-don-t-you-remember http://www.ciao-vecchio.com/t4212-devraj-j-ai-implore-les-etoiles-de-me-la-ramener
Faceclaim : Rohit Khandelwal ©Art Acide
Messages : 385 - Points : 881
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 V5r1Y0y
Âge : trente-quatre étoiles.
Métier : écrivain, mais ne se cantonne pas à cette passion. Devraj se laisse aller à de courtes missions, qui ne vont jamais au-delà d'un mois. Egalement, il est architecte.
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... ( le Dim 7 Juil 2019 - 16:03 )
Au contact de ses doigts sur sa peau, celle-ci frissonne. Ses muscles se tendent sous ses caresses et ses yeux qui scrutent chaque recoin de son torse, alors qu’il arbore enfin un sourire à ce compliment répondant au sien. Il sait pertinemment que son aspect physique n’est pas désagréable à regarder, mais avec les sentiments qu’il éprouve à son égard, il y a cette petite voix qui l’interroge, lui soufflent qu’il pourrait peut-être ne pas être à la hauteur de ses désirs. La connexion entre eux est si forte que ses doutes minimes s’envolent en une fraction de seconde. Devraj baisse la tête, observe chacun de ses gestes, ses doigts sur ses cicatrices. S’il s’est toujours demandé comment il avait pu les avoir, supposant qu’elles étaient apparues suite à l’incendie, il n’en avait aucune certitude. Ca pouvait très bien venir d’un ailleurs, d’une vie avant l’orphelinat, mais il sent aujourd’hui qu’il était dans le vrai. Ses souvenirs sont encore flous, mais la naissance de ces marques est bien dû à l’accident ayant emporté avec lui tout ce qui le maintient en vie, comme s’il ne pouvait pas supporter une vie sans elle, que ce serait bien plus tendre, lorsqu’il aurait l’âge de s’y confronter. Peut-être était-ce un moyen de se préserver de la douleur d’une absence trop lourde, de l’éviter. Lorsqu’elle le questionne silencieusement, l’indien affiche un léger sourire pour lui signifier qu’il ne ressent aucun malaise et ainsi l’inciter à continuer. Il n’en souffre pas, a accepté au fil du temps ces petites blessures visibles à l’œil nu, n’y fait plus vraiment attention. Seulement lorsqu’il a besoin de se replonger dans un passé lointain. Sa bouche sur son cou, Devraj ferme les yeux pour se focaliser sur les sensations qu’elle lui offre. Doucement, il glisse sa main dans ses cheveux, et rejoint celle posée sur sa boucle de ceinture pour la retirer, avant de se lever, en la soulevant dans ses bras. Ses lèvres se pressent contre les siennes, tandis qu’il se dirige vers la chambre. Avec son épaule, il referme la porte après son passage et pose Padma sur son lit, sans perdre le goût de sa bouche épicée.

••••••••••

Son bras se referme autour de sa silhouette enveloppée dans un drap et alors qu’il se perd à contempler un point sans aucun intérêt au plafond, il murmure : « Tu es la plus belle chose qui me soit arrivé. » C’est la plus belle personne qui lui ait été donnée de rencontrer. Avec elle, il ne croit pas seulement au destin. Il est aussi convaincu que ce qu’il pensait être source de malheur, n’en sont peut-être pas. Rien n’arrive par hasard. Ce long chemin parcouru a été fait pour divers objectifs qu’il s’est efforcé d’accomplir, ne s’autorisant pas l’échec, jamais, mais le but premier était tout autre. Il ne le connaissait simplement pas. « Et je ne dis pas ça pour te passer de la pommade après ce que nous venons de faire, après que tu te sois offerte à moi. » Même s’il sait très bien que les femmes détestent se sentir délaissées, à part la catégorie de celles qui s’amusent juste et qui ne font pas dans les belles paroles. Là, il ressent juste le besoin de lui dire ces choses. Avec elle, Devraj se sent complet. Elle est la partie manquante de sa vie, qu’il cherchait depuis tout ce temps, mais pas au bon endroit, persuadé que la clé se trouvait dans ses souvenirs, mais ce n’est pas le cas. Il pourrait vivre sans toute sa tête que ce serait frustrant, mais vivable, ce qui n’est pas le cas sans elle qui lui apporte bien plus qu’elle ne se l’imagine. Et tous ceux qui ne le comprennent pas finiront par s’y faire.


Here, here in this heart it's cold, cold as stone. Must welcome these memories, as shallow as my eyes have slowly become. Hearts, frail heart left broken. Cold and known for its bitter agony. Times changed forever that night, leaving only empty memories. Empty memories won't heal the pain.


Dernière édition par Devraj Morea le Dim 28 Juil 2019 - 18:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
Padma Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t6036-padma-why-don-t-we-rewrite-the-stars#191154
Faceclaim : .Deepika Padukone ; ealitya+ Signature : astra + gifs : Ealitya
Messages : 2090 - Points : 1792
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 Tumblr_lyzg2skVaX1qfjjglo1_250
Âge : 33 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... ( le Dim 7 Juil 2019 - 21:55 )
Allongée au creux de ses bras dans lequel Padma se blottissait, le sourire qu’affichait l’Indienne trahissait son état d’esprit. Silencieuse depuis plusieurs minutes, elle avait peur de briser le silence si reposant dans lequel ils s’étaient plongés. Une pensée amusa l’avocate en même temps qu’elle faisait gonfler son cœur d’un amour inconditionnel pour Devraj : ça valait la peine d’attendre. Que ce soit pour leur première fois, comme pour les retrouvailles dont ils n’avaient aucune idée. Il était le bon et le destin avait tout mis en œuvre pour qu’ils se retrouvent. Il était le bon. C’était lui. Ca a toujours été lui. Même si aujourd’hui encore elle avait du mal à comprendre cette connexion qu’ils partageaient, elle avait la confirmation qu’elle existait belle et bien. L’enfant qu’elle avait été n’avait pas rêvé de la symbiose qu’ils avaient toujours eut. Ses yeux se perdirent sur le torse nu de l’Indien qu’elle caressait du bout des doigts comme pour mémoriser chaque courbe, tandis que ses pensées ne cessaient de se repasser en boucle ce qu’ils venaient de faire. Elle suspendit son geste lorsque Devraj rompit le silence, et se redressa doucement pour plonger son regard dans le sien. Un sourcil levé, un sourire au coin des lèvres, elle se doutait de la sincérité de ses paroles. Mais c’était tellement inattendu qu’elle n’était pas certaine de savoir quoi répondre. Et il dû lire cette pensée dans son regard vu la réponse à laquelle elle eut droit, à une question qu’elle n’avait même pas eu besoin de poser. « Je sais. » La rassura l’Indienne. « Tu es la plus belle chose qui me soit arrivée aussi. » Rétorqua la jeune femme en s’allongeant à nouveau contre lui pour reprendre ses arabesques contre sa peau. « Et je ne parle pas seulement de cette vie ici, en Italie. » Elle laissa échapper un petit rire avant de laisser tomber ses dessins pour serrer Devraj contre elle. C’était une pensée amusante que de se dire que l’homme avec qui elle partageait sa vie n’était autre que celui qui avait veillé sur elle depuis qu’elle avait à peine deux ou trois jours. Il a été son premier gardien, et l’univers fonctionnant d’une façon qu’elle ne comprendrait jamais, il serait le dernier. Elle entremêla ses doigts à ceux de l’écrivain et les portèrent à ses lèvres pour y déposer un baiser. « Tu ne te souviens sûrement pas de ça. » Elle défit leurs mains qu’elle avait liées, et lui montra une marque dans sa main gauche au niveau de son petit doigt. On ne voyait quasi rien parce que le temps avait fini par effacer cette petite marque, mais quand on regardait attentivement on pouvait voir une espèce de point marron. « Un des enfants a enfoncé sa fourchette dans mon doigt parce que j’ai essayé de voler son dessert pour te l’apporter parce que tu étais malade. Il m’a vu quand j’ai approché ma main de son assiette et s’est servi de sa fourchette pour se défendre. » Sur le coup, Padma avait hurlé au point d’alerter les autres enfants, mais elle ne s’était pas laissée faire aussi facilement et avait réussi tout de même à le lui voler, son satané dessert. L’objectif à atteindre était beaucoup plus important les dangers que la mission en elle-même représentait. « J’ai quand même réussi cela dit, au bout du deuxième essai. » Elle haussa ses épaules en reprenant sa main. « Tu as passé deux jours entier au lit. Je ne me suis jamais autant ennuyée que pendant ces jours, c’est pour ça que je voulais te donner un dessert, pour que tu ailles mieux. Au final je l’ai mangé et tu m’as regardé. » Mais l’intention était là. « Je t’ai toujours aimé je pense. »  


Deewani ho gayi
"On a day where fate and time stood witness.
Two star crossed lovers breathed their last.
They say witnessing a falling star fulfills any wish.
But these two stars fell to earth wishing only to belong to each other.
They stand testament to eternal love.



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Devraj MoreaLe vin est un puissant lubrifiant social
Devraj Morea
http://www.ciao-vecchio.com/t4190-devraj-don-t-you-remember http://www.ciao-vecchio.com/t4212-devraj-j-ai-implore-les-etoiles-de-me-la-ramener
Faceclaim : Rohit Khandelwal ©Art Acide
Messages : 385 - Points : 881
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 V5r1Y0y
Âge : trente-quatre étoiles.
Métier : écrivain, mais ne se cantonne pas à cette passion. Devraj se laisse aller à de courtes missions, qui ne vont jamais au-delà d'un mois. Egalement, il est architecte.
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... ( le Dim 4 Aoû 2019 - 23:00 )
Tout ce à quoi lui peut se raccrocher, c’est à ses ressentis lorsqu’il se trouve à ses côtés, à ce qu’elle lui procure. Il a la certitude que si son chemin n’avait pas croisé sa route, ses souvenirs ne seraient pas revenus. S’ils ne sont toujours pas intacts, s’ils sont encore un peu flous, il y a des images nettes et des choses qu’il n’avait pas en tête au début de la soirée et ces bouleversements dans sa vie, il les doit uniquement à elle. L’esprit est tordu, étrange, lui a lancé un appel dès lors qu’il a été confronté à des yeux que l’enfant oublié connaissait par cœur, a déclenché une alarme que son cœur a entendu en sentant cette odeur qu’il a déjà respiré dans le passé et aujourd’hui, il comprend pourquoi. Tout a bien plus de sens. Attendri, Devraj l’observe reprendre ses arabesques sur sa peau, sourit au contact de ses lèvres sur ses doigts, puis fixe cette petite marque marron sur son auriculaire qu’il remarque enfin en plissant les yeux. Non, il ne s’en souvient pas. Est-ce que c’est lui ? Cette question s’efface bien vite en sachant pertinemment que s’il avait été le responsable de cette blessure, il l’aurait provoquée par accident. Avec son pouce, il caresse tendrement le point presque invisible et à son récit, ses yeux rieurs se dessinent. C’est une anecdote qui ne lui revient pas, mais qu’il trouve touchante. L’imaginer voler un dessert juste pour le lui apporter, se défendre pour mener à bien son objectif qu’était de le réconforter avec une friandise qu’il ne pouvait manger. Il ne retient pas un rire à la chute à laquelle il ne s’attendait pas. « Le garçon aurait dû savoir que lorsque tu voulais quelque chose, tu l’obtenais, peu importe les moyens. » Là, il dépose un baiser au creux de sa main, puis caresse ses cheveux avec tendresse, se laissant entraîner par sa dernière phrase qui le pousse à réfléchir. Ils étaient petits, trop jeunes pour comprendre ce qu’était l’Amour, ne se doutaient pas des sentiments forts que ça représentaient. Pourtant, il y croit également. D’une manière plus innocente, mais tout aussi sincère et vraie. Le temps n’a fait que renforcer ce qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. « Ce qu’on vivait, c’était déjà très fort. Je n’ai jamais autant été accroché à quelqu’un. Quand tu es arrivée, je l’ai vécu comme si l’on m’offrait une source d’oxygène. Quand on t’a enlevé à moi… » Devraj prend une pause, sentant son cœur se vider, son estomac se nouer. « Je l’ai si mal vécu. On me privait de la personne la plus importante. Et je t’ai cherchée. » Tous les soirs, toutes les nuits. « Tu penses que c’est possible d’aimer à ce point quelqu’un, alors que nous n’étions pas en âge de comprendre un quart des choses de la vie ? Parce que si tel est le cas, alors je crois sincèrement que je t’ai aimée dès le premier instant. » C’est son âme-sœur. On ne l’a pas mise sur sa route pour rien. Ils étaient destinés à se rencontrer, peut-être même à se séparer pour parcourir tout ce chemin et se revoir ensuite, mais il n’aime pas ce qu’on leur a infligé. Devraj se concentre néanmoins sur le positif, se promet que plus personne ne se mettra en travers de leur route. Ils auront beau y mettre des obstacles, il est d’ores et déjà prêt à les franchir. Avec amour, il embrasse chacun de ses doigts, puis termine par le plus petit qu’il prend entre ses dents, avant de presser ses lèvres contre les siennes et resserrer son étreinte. Il l’aime, à en perdre la tête, bien qu’il soit certain qu’il trouverait toujours la raison avec elle pour le guider.


Here, here in this heart it's cold, cold as stone. Must welcome these memories, as shallow as my eyes have slowly become. Hearts, frail heart left broken. Cold and known for its bitter agony. Times changed forever that night, leaving only empty memories. Empty memories won't heal the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Padma AlestraLe vin est un puissant lubrifiant social
Padma Alestra
http://www.ciao-vecchio.com/t4046-would-you-lie-with-me-and-just http://www.ciao-vecchio.com/t6036-padma-why-don-t-we-rewrite-the-stars#191154
Faceclaim : .Deepika Padukone ; ealitya+ Signature : astra + gifs : Ealitya
Messages : 2090 - Points : 1792
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 Tumblr_lyzg2skVaX1qfjjglo1_250
Âge : 33 étoiles
Métier : Avocate le jour, et illustratrice de livres pour enfants sous un pseudonyme la nuit
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... ( le Mar 6 Aoû 2019 - 14:48 )
Elle laissa sa dernière phrase en suspend comme si elle réalisait à peine qu’elle venait de prononcer ces mots. D’aussi loin que pouvaient remonter ses souvenirs, Padma ne se souvenait pas avoir aimé quelqu’un autant. Elle ne saurait affirmer que les premiers jours qui avaient suivi son arrivée à l’orphelinat, son cœur tendre battait déjà pour Devraj. Mais il y avait déjà cette connexion bien présente qui l’avait fait s’accrocher à lui jusqu’au dernier moment. C’était à lui qu’elle avait pensé lorsqu’on l’a arraché à cet endroit. A lui quelle a rêvé dans cet avion qui l’emmenait vers ce pays étranger avec sa nouvelle famille. Et ce fut toujours lui qui hanta ses jours et ses nuits pendant des semaines, alors que la petite Padma d’à peine trois ans cherchait par tous les moyens un chemin vers ses bras qui lui manquaient tant. Jamais elle ne serait en mesure de décrire la douleur horrible que cette séparation lui avait causée, et à son jeune âge elle était déjà consciente que son cœur venait de se briser dans sa poitrine pour la première fois. Au fil des années, elle n’a jamais essayé de recoller les morceaux de ce cœur détruit parce qu’elle savait que rien n’y personne n’arriverait à soigner ces blessures. Et c’était pour cette raison que l’Indienne avait fait une croix sur la possibilité de le retrouver un jour. Le monde était bien trop grand pour que la seule personne qu’elle ait jamais aimée la retrouve et panse une bonne fois pour toutes ses cicatrices encore ouvertes. Pourtant aujourd’hui, elle se retrouvait dans les bras de ce garçon avec qui elle avait partagé ses premiers instants en train d’imaginer un futur où elle y partagerait ses derniers. Le monde était bien fait quand on y pense. « Je t’ai cherché aussi. » Soupira la jeune femme avant de resserrer un peu plus son emprise autour du corps de Devraj. Maintenant qu’elle l’avait retrouvé il était hors de question pour elle de le laisser partir. Les sentiments qui avaient vu le jour dès ses premières années en Inde n’avaient fait que grandir à son contact pour qu’elle se rende compte que l’écrivain était son évidence. Il était celui avec qui elle était destinée à commencer et à terminer sa vie. Et c’était une évidence qu’elle acceptait sans retenue tant elle l’aimait. Le regard dans le vide, elle se perdit un moment dans ses pensées pour réfléchir à sa question. En temps normal elle aurait dit que parler de sentiments à l’âge où ils se sont connus était bien trop prématuré, pourtant il y avait quelque chose qui poussait Padma à croire que leur attache si forte n’était pas anodine. La douleur que la séparation leur avait infligée était bien trop forte pour prétendre qu’il s’agissait uniquement d’une amitié. Elle revint peu à peu au moment présent en sentant les lèvres du jeune homme sur ses doigts avant de rendre son baiser avec autant d’amour et de tendresse qu’elle pouvait transmettre. « Je pense surtout que je n’ai plus envie de te perdre. » Souffla-t-elle contre ses lèvres. Même si elle aurait aimé que ce moment partagé ne se termine jamais, elle n’oubliait pas la conversation qu’il avait eue avec son père avant qu’elle n’arrive. Son cœur se serra doucement dans sa poitrine à l’éventualité de problèmes si son père n’acceptait pas leur relation. La dernière chose qu’elle voulait c’était de se mettre au milieu de leur lien. La famille était si importante pour Padma qu’elle était prête à s’effacer si ça voulait dire que Devraj ne se mettrait jamais à dos son père. Mais ses sentiments, plus égoïstes l’encourageaient à s’accrocher malgré les difficultés qu’ils risquaient de rencontrer. « Qu’est-ce que tu vas dire à ton père… ? » Son ton était hésitant, moins confiant que d’habitude. Mais elle avait besoin de savoir.  


Deewani ho gayi
"On a day where fate and time stood witness.
Two star crossed lovers breathed their last.
They say witnessing a falling star fulfills any wish.
But these two stars fell to earth wishing only to belong to each other.
They stand testament to eternal love.



JE SUIS AMOUREUSE, NE ME POSEZ PLUS DE QUESTIONS.
Revenir en haut Aller en bas
Devraj MoreaLe vin est un puissant lubrifiant social
Devraj Morea
http://www.ciao-vecchio.com/t4190-devraj-don-t-you-remember http://www.ciao-vecchio.com/t4212-devraj-j-ai-implore-les-etoiles-de-me-la-ramener
Faceclaim : Rohit Khandelwal ©Art Acide
Messages : 385 - Points : 881
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 V5r1Y0y
Âge : trente-quatre étoiles.
Métier : écrivain, mais ne se cantonne pas à cette passion. Devraj se laisse aller à de courtes missions, qui ne vont jamais au-delà d'un mois. Egalement, il est architecte.
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... ( le Dim 15 Sep 2019 - 15:35 )
Ses lèvres se perdent sur sa peau, tandis qu’il accueille avec un sourire son désir de ne pas le perdre. Bien qu’il sache pertinemment que cette relation n’est pas acceptée de tout le monde, lui non plus, n’en a aucune envie. L’idée même de devoir se défaire d’elle, s’en séparer, ou la voir s’éloigner pour une quelconque raison le rend malade. Le vide en lui, qu’il a tant eu de mal à combler, se remplit peu à peu grâce à sa présence. Aujourd’hui, son père ne le saisit pas, mais il finira par comprendre que la femme qu’il côtoie est plus qu’importante à ses yeux. Elle représente son évidence, son tout, cette lumière dans la pénombre, l’étoile en plein jour, le guidant dans chacun de ses pas, de ses choix. « La vérité… Je ne me vois pas le lui cacher indéfiniment, sous prétexte qu’il ne semble pas le vivre bien. » Il en ignore toujours la raison. Dans son adolescence, il a eu des petites amies et ça n’a jamais été un problème pour lui, parce qu’elles n’étaient pas liées à un douloureux passé. Une énigme qu’il aurait aimé déchiffrer. Ca lui tenait à cœur, il le sait. « Il s’est montré si compatissant ces dernières années. A chacun de mes coups de blues et d’une certaine manière, il répondait à mes doutes. » Pas en lui fournissant des réponses qu’il ne connaissait pas, mais en lui soufflant qu’un jour peut-être, le voile se lèverait. S’il n’était pas toujours très à l’aise, si le sujet ne durait jamais bien longtemps, ses mots lui faisaient du bien et lui donnaient de l’espoir, même si celui-ci s’amoindrissait avec le temps. A présent qu’il commence à y voir plus clair, Devraj est perdu. Lui qui pensait que ça lui ferait plaisir, se retrouve face à un mur qui, au lieu de l’encourager, le freine et ça le blesse. Il s’attendait à recevoir de l’intérêt, lui raconter tout en détails, pas devoir, par la force des choses et surtout l’attitude de cet homme qu’il estime beaucoup, garder les choses en lui, sans pouvoir le lui partager. « Je vais essayer de lui parler pour comprendre. Le connaissant, il n’agit pas pour faire mal. Il a une raison. » A savoir si elle est réellement bonne… « C’est peut-être l’inquiétude. » ajoute-t-il, avant tout pour se rassurer soi-même. « Je lui parlerai. Tout ira pour le mieux. » Parce qu’il ne peut en être autrement. L’idée même que la conversation se déroule mal l’angoisse ; au fond de lui, il aimerait juste que son père accepte la situation sans devoir se battre. Devraj resserre son étreinte autour de son corps qu’il rapproche du sien, embrasse sa tempe en répétant dans un murmure sa dernière phrase, comme s’il essayait de convaincre Padma de ce qu’il ignore.


Here, here in this heart it's cold, cold as stone. Must welcome these memories, as shallow as my eyes have slowly become. Hearts, frail heart left broken. Cold and known for its bitter agony. Times changed forever that night, leaving only empty memories. Empty memories won't heal the pain.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... - Page 3 Empty
Sujet: Re: [Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Padma | Devraj et Padma sont dans un bateau... -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3