Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Terminé] Be my hero and give me your drink -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
Wayland Collins
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + chrysalis
Messages : 656 - Points : 1083
[Terminé] Be my hero and give me your drink   1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Empty
Sujet: [Terminé] Be my hero and give me your drink ( le Mer 15 Mai 2019 - 17:36 )

Be my hero and give me your drink
T’as besoin d’argent. Les caisses sont vides malheureusement, même en réalité de caisses, il s’agit plutôt d’une petite boîte que tu planques derrière la commode de ta chambre au Ruby : t’as trouvé l’endroit il y a quelques années et personne n’a encore pu mettre la main sur ton petit magot. Ce dont tu te félicites, même si en vérité, celui qui l’aurait fait n’aurait pas gagné à la loterie non plus. Tes économies sont maigres, tu dois faire très attention quand tu fais des extras et tu les espaces le plus possible afin de ne pas être repéré. Tu ne connais que trop les punitions que tu endurerais pour avoir récupéré de l’argent sans l’avoir partagé avec Monsieur : ce dernier prélevait quasiment l’intégralité de tes bénéfices, prétextant devoir se rembourser des frais qu’il avait engagé en t’éduquant durant toutes ces années. Du moins, quand tu étais au Ruby, parce qu’il y avait tout pouvoir là-bas.
Par contre, il ignorait tout de tes petits extras et tu tenais à ce que cela continue ainsi. D’où ta prudence extrême et tes précautions. Cela dit, elles devenaient presque inutiles dernièrement. Constello n’avait pas ouvert la dernière fois que tu t’étais présenté chez lui – sans doute n’y était-il pas -  et le dernier client que tu avais pu accepter loin du Ruby remontait à trois semaines. Entre temps, tu avais dû acheter des cigarettes, quelques verres – beaucoup de verres, trop sans doute – et refaire tes provisions en matière de protection, parce qu’il était trop dangereux d’aller se servir dans celles du Ruby. En gros, tu commençais à manquer d’argent au point que tu ne pouvais pas t’offrir de verre ce soir dans ce bar.
Tu savais que tu trouverais bien un pigeon pour t’en offrir un, là n’était pas le souci, mais l’affaire devenait urgente. Alors ce soir, tu étais plus ou moins en chasse. Même si tu détestais l’idée : cela dit, si Dieu t’avait donné un corps, autant t’en servir. C’était ce que ton patron te répétait sans cesse et tu avais fini par y croire dur comme fer. La dignité, c’était du surfait, surtout quand on n’avait rien comme toi. Tu utilisais les armes qu’on t’avait données.
Et parmi celles-ci se trouvaient ton sourire, ta belle gueule et ta jeunesse. Autant d’atouts dans un bar bondé comme celui-ci. Quelques regards d’ailleurs te suivirent, féminins comme masculins, et tu tentas l’aventure avec une demoiselle qui te fit rapidement comprendre qu’elle attendait elle aussi que tu lui offres un verre. En gros, vous étiez dans la même galère et tu t’étais esquivé avec un sourire et une ruse.
C’était toujours difficile de trouver une cliente dans ce genre d’endroits : généralement, les femmes s’attendaient à ce qu’on leur offre un verre. Et les cougars fréquentaient rarement ce genre d’endroits : elles seules n’attendaient rien et offraient tout. Tu allais devoir te rabattre sur les hommes : tes yeux parcourent rapidement la salle, tu cherches une proie toute désignée. L’idéal, c’est le célibataire qui a vraiment besoin de tirer son coup, parce que ces désespérés-là sont prêts à tout. Même à payer. Surtout à payer.

Tu repères un jeune homme près du comptoir, assis sur une banquette, seul. Et le regard fixe sur son verre. Difficile de savoir de loin s’il aime les hommes, mais qui ne tente rien n’a rien.
Tu t’approches en ondulant des hanches, faisant mine de danser sur la musique qui résonne en fond sonore dans la salle : sourire aux lèvres aguicheur et regard malicieux, tu appâtes le client sans paraître vulgaire ou provocant. Il s’agit d’y aller en douceur. T’as déjà rencontré le poing de quelques hétéros mal lunés.
- Hé, tu permets que je m’asseye ?
Tu désignes la banquette qui lui fait face du menton avant de t’y faufiler sans même attendre son accord. T’es en chasse ce soir, pour rappel. Trêve des formalités.
Ton coude trouve sa place sur la table et tu regardes son verre à moitié vide avec insistance.
- Ca a l’air bon ce que tu bois…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




family

   
Revenir en haut Aller en bas
Ayrton MurphyLa jeunesse dorée et éclatante
Ayrton Murphy
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : tom holland + lux aeterna
Messages : 158 - Points : 478
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Tumblr_psfvm1zPB41xr6avgo1_400
Âge : Vingt cinq ans, encore un enfant sur le papier, un homme en devenir dans la tête.
Métier : mécanicien de l'armée, en arrêt longue durée pour une grave brûlure à la main, son outil de travail.
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Empty
Sujet: Re: [Terminé] Be my hero and give me your drink ( le Mer 15 Mai 2019 - 21:05 )


Comme tous les soirs, Ayrton ne savait pas trop quoi faire, rien ne le passionnait vraiment en ce moment. Il avait bossé sur sa voiture en plein soleil toute la journée, et vu le mal de tête qu'il se coltinait, il avait sûrement choppé une insolation. Mais c'était le jeu pour pouvoir conduire son super bolide par la suite, et il ne le regrettait pas du tout. Sa main continuait de lui faire atrocement mal, donc ce n'était pas demain la veille qu'il allait pouvoir conduire, mais il ne perdait pas espoir. Son cas ne s'était pas trop arrangé, la plaie ne cicatrisait absolument pas, et il avait beau se rendre très souvent à l'hôpital pour avoir de bonnes nouvelles, il en ressortait toujours avec une tronche de six pieds de long, déçu de l'avis du médecin. Ça le rendait particulièrement triste d'en être arrivé là, il cherchait toujours une solution de secours au cas où il devrait changer de métier, mais il ne parvenait pas à trouver, car ses mains étaient son principal atout, et il avait misé sur ça depuis tout petit, et non pas sur son intelligence. Non pas qu'il était idiot, mais il n'avait jamais été un cérébral, réfléchir l'angoissait, alors que ses mains savaient exactement quoi faire, il les guidait par sa simple pensée et du bon sens.

Après le repas du soir, sa mère, Elisa, l'encouragea maintes fois à sortir, elle le connaissait par cœur, et voyait bien qu'il n'était pas en grande forme. Seulement, elle ne connaissait pas toutes les raisons, sa main n'était pas son seul souci, il traînait d'autres casseroles derrière lui, mais il gardait toujours le sourire sous le toit de la maison familiale, car le père Murphy détestait particulièrement qu'on se morfonde, surtout pour des histoires aussi futiles que l'amour. Facile à dire quand on est mariés depuis plus de trente cinq ans. Ayrton se rendit donc dans sa chambre pour s'habiller, un jean noir, un t-shirt de la même couleur et une veste en jean. Bien simple, mais différent de ce qu'il avait l'habitude de porter ces temps ci, parce qu'il préférait largement le confort de ses shorts et pantalons de sport. Il salua ses parents puis commença à marcher dans le but de se rendre en ville à pied, pas par choix mais parce que c'était surtout son seul moyen d'attendre tous les endroits qu'il voulait.

Le trajet lui paru une éternité, et enfin quand il arriva au centre ville, il était déjà tard et il faisait nuit noire. Ce qui l'alarma, c'était la soif qu'il ressentait, et en voyant un groupe de jeunes bien éméchés sortir d'un bar, il se dit que lui aussi pourrait tester l'ivresse pour la première fois de sa vie. Parce qu'il n'avait jamais pris une cuite Ayrton, bien trop soucieux de sa santé et de la clarté de ses actes lorsqu'il devait bosser le lendemain. Il entra dans l'établissement et le bruit lui explosa les tympans, sans doute parce qu'il n'avait pas l'habitude de traîner dans ce genre d'endroit. Il s'installa sur une banquette près du bar et le serveur s'approcha presque immédiatement de lui.

- J'te sers quoi mon joli ?
- Hm... un Cuba Libre s'il vous plait.


Il ne savait absolument pas ce que c'était, mais il avait déjà entendu ce nom une fois quand il était sorti avec ses frères, alors il voulait faire l'adulte et boire un truc qui sentait bon la virilité. Son verre arriva rapidement, puis il paya en laissant un petit pourboire. Il sirota à la paille le mélange, et se rendit compte que finalement, ce n'était pas si mauvais que ça, même s'il n'avait aucune idée de ce qu'il y avait dedans, à part peut être du soda dont il sentait les bulles passées dans sa gorge. A la moitié de son verre, un type vint l'aborder sans même l'avoir vu venir. Il est surpris, faisait-il gay à ce point là ? Il afficha une petite moue incertaine, puis il désigna la banquette pour que le gars s'installe.

- Ouais, c'est pas mal.

Perche tendu, le jeune homme avait l'air de vouloir le draguer, mais aussi de se faire offrir un verre. Ayrton n'était pas du genre à faire du charme à quiconque, mais bon, après tout, il est seul et puis offrir un verre à quelqu'un ça n'engage à rien. Il fit donc signe au serveur pour qu'il vienne prendre sa commande.

- La même chose, mais en double.

Ayrton regarda autour de lui, il ne savait pas vraiment si c'était un canular, car il n'avait pas l'habitude de se faire aborder par qui que ce soit, mais bon, il tenta tout de même sa chance et essaya de paraître sympathique et aimable.

- Je m'appelle Ayrton, enchanté.


Assez timide, ou alors le type arrivait à le déstabiliser par son regard insistant sur lui, il se sentait soudainement très gêné. Le serveur déposa les boissons et Ayrton paya une seconde fois.

- A ta santé !

Revenir en haut Aller en bas
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
Wayland Collins
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + chrysalis
Messages : 656 - Points : 1083
[Terminé] Be my hero and give me your drink   1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Empty
Sujet: Re: [Terminé] Be my hero and give me your drink ( le Mer 15 Mai 2019 - 22:42 )

Be my hero and give me your drink
Le mec tombe dedans tête baissée et appelle le serveur pour commander deux nouvelles boissons. Tu sens que tu es tombé sur la proie idéale : non seulement il t’offre un verre mais en plus, il a l’air bien parti pour finir la soirée ivre ! Il n’en sera que plus facile à amener vers un lit et avec un peu de chance, à lui voler son portefeuille et le laisser cuver sur le lit sans même avoir à te coucher avec lui ! C’est le plan idéal et tu ne vas pas te gêner : bon sang, t’as tellement l’impression qu’ils roulent tous sur l’or alors que tu fais des pieds et des mains pour avoir le moindre petit billet, qu’après tout, tu le mérites ! Et tant pis si tu roules ce pauvre type : il n’avait qu’à pas boire autant. Ni à accepter n’importe qui à sa table. Tu ne fais pas dans l’humanitaire, au contraire : c’est toi qui aurait besoin de leurs services. Donc ce soir, ce sera tout pour ta pomme et tant pis pour lui. Même s’il est drôlement mignon et qu’il doit chercher à noyer un quelconque souci dans ces verres d’alcool… Peut-être qu’avec un peu de chance, tu seras sa meilleure leçon de l’année et qu’il arrêtera de boire autant en public.

Ton sourire devient mielleux, susurre des gentillesses à cet inconnu adorable, et tu te présentes après lui :
- Moi c’est Way. Enchanté.
Et le voyant plutôt de bonne humeur, tu enchaînes à mi-voix :
- Vraiment très enchanté.
On tombe rarement sur un tel pigeon, alors tu es sincère sur ce coup-là. Tu ne fais pas non plus dans l’arnaque de ce genre à longueur d’année, mais la situation force les moyens. Le serveur revient avec sa commande et tu le regardes payer en essayant de ne pas trop laisser ton regard traîner sur son portefeuille ni son contenu, histoire de ne pas te dévoiler trop rapidement, avant de lever ton verre vers le sien pour trinquer. Ton sourire ne te quitte pas : tu sais qu’il sera ta meilleure arme pour saper les défenses d’Ayrton, puisque tel est son nom.
- A la tienne surtout, et merci pour le verre !

Ton verre cogne dans un bruit de cristal contre le sien et tu le portes ensuite à tes lèvres. La morsure de l’alcool est diminuée par le soda mais tu l’apprécies à sa juste valeur. C’est toujours ton problème et tu as un mal fou à te réfréner là-dessus. Tu aimes boire, tu ne le caches pas et tu sais que parfois, tu ressembles à un de ces junkies en manque de drogue. Toi, t’es juste en manque d’alcool.

Ta langue passe sur tes lèvres pour mieux capter chaque nuance du cocktail, avant que ton regard ne se reporte sur Ayrton. Tu prends ton temps, tu laisses tes yeux jouer les entremetteurs. Ils sont agressifs, trop sérieux pour ton âge et bien trop directs pour ne pas révéler le message qu’ils transmettent. Tu sais que tu les mets mal à l’aise en regardant ainsi, tu sais que tu attises leurs démons. Tu l’as tellement travaillé pour y arriver à la perfection que celui-ci fera comme les autres et succombera. Il sera gêné avant tout, te croyant impoli, avant de réaliser que c’est sa propre excitation qui le rend nerveux, et là, c’est lui qui se sentira impoli. Un schéma classique et délicieux à mettre en scène.

Ta bouche vient attraper la paille du cocktail et tu joues avec un court instant, faisant preuve d’une dextérité peu commune avant de reprendre, avec ce sourire terrible qui promet monts et merveilles :
- Ce n’est pas bon de boire tout seul, il paraît que ça porte malchance en amour. Et comme t’es bien trop mignon pour l’être, je suis venu te sauver à temps de cette malédiction.
Ton regard se fait plus taquin et tu bois une nouvelle gorgée du cocktail, sans jamais le quitter des yeux.
- Alors dis-moi, tu es d’ici ? Qu’est-ce que tu fiches dans ce bar ?


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




family

   
Revenir en haut Aller en bas
Ayrton MurphyLa jeunesse dorée et éclatante
Ayrton Murphy
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : tom holland + lux aeterna
Messages : 158 - Points : 478
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Tumblr_psfvm1zPB41xr6avgo1_400
Âge : Vingt cinq ans, encore un enfant sur le papier, un homme en devenir dans la tête.
Métier : mécanicien de l'armée, en arrêt longue durée pour une grave brûlure à la main, son outil de travail.
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Empty
Sujet: Re: [Terminé] Be my hero and give me your drink ( le Mer 15 Mai 2019 - 23:06 )


Il ne savait pas comment interpréter son sourire Ayrton, parce qu'il ne s'était fait aborder de la sorte par un inconnu, et au fond, il se sentit presque flatté que ça arrive pour la première fois. Le jeune homme a un sourire scotché sur les lèvres, comme si c'était la première fois qu'il voyait un homme seul à une table, et pourtant, Ayrton ne devait sûrement pas être le premier à se faire un petit cocktail tout seul. Il le regarda avec un air dubitatif, puis dans un élan de générosité, il lui offrit un verre et se présenta, c'était la moindre des choses de dire son prénom à cet inconnu qui en fit de même presque immédiatement. Ce garçon avait l'air d'être le plus joyeux sur Terre, ses petites fossettes se formaient sur ses joues, son sourire était là pour offrir un côté ravageur, mais Ayrton n'était pas dupe, il sentait venir le service à dix kilomètres. Pour autant, il avait envie de se la jouer sociable, et lui offrir un verre ne l'engageait à rien, juste à une petite discussion qui pouvait se révéler agréable, sait-on jamais.

- C'est avec plaisir, t'avais l'air de mourir de soif, j'ai pas envie que tu sois déshydraté.

Ayrton afficha un sourire, lui aussi avait la permission de faire un peu d'humour, et puis la compagnie de ce jeune homme lui plaisait, il était poli, plutôt agréable à regarder, et ses yeux cherchaient désespérément à le séduire, du moins, c'est ce qu'il percevait, n'étant pas expert en matière de séduction.

- Malchance en amour tu dis ? Oh, au point où j'en suis crois moi, ça ne peut pas être pire.

Machinalement, il avait exposé une partie de sa vie, sans donner de détails, mais c'était tout à fait inconscient. Ce soir, il n'avait certainement pas l'intention de s'exposer, il était là pour boire un coup et repartir comme si de rien n'était, comme s'il n'avait jamais mis les pieds ici.

- Et du coup, c'est pour ça que tu viens me tenir compagnie ? Pour éviter de boire tout seul afin d'avoir de la chance en amour ? On peut facilement se passer d'amour, je peux te l'assurer.

Mais pas de l'amour de Sirius, pas de Sirius tout court, parce qu'a ce moment précis, c'était avec lui qu'il aurait aimé être et pas avec un autre. Il aurait aimé se prendre sa première cuite avec lui, et même ça, il n'y était pas parvenu. Mais peu importe, il ne pouvait pas retourner dans le passé, et désormais, il voulait vivre l'instant présent avec ce charmant Way.

- La vérité ? Je m'ennuyais, je suis passé dans le coin, et je suis rentré. Mais oui, je suis du coin, enfin pas depuis très longtemps.

Tout sujet lui paraissait extrêmement personnel, il était sociable Ayrton, mais il avait toujours du mal à donner des informations sur lui, même si ce n'était pas le summum du personnel.

- Et toi alors ? T'as pas une bande d'amis avec qui picoler ? Non pas que tu me déranges, mais un garçon aussi charmant et seul, ça me fait me poser des questions.

Et ça le rendait tout autant suspect, bizarrement.

Revenir en haut Aller en bas
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
Wayland Collins
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + chrysalis
Messages : 656 - Points : 1083
[Terminé] Be my hero and give me your drink   1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Empty
Sujet: Re: [Terminé] Be my hero and give me your drink ( le Dim 19 Mai 2019 - 11:53 )

Be my hero and give me your drink
Assez facilement, il se met à parler. Quelques phrases lancées comme ça, mais il se dévoile plus qu’il ne le devrait avec un simple inconnu : il t’avoue sa malchance en amour, sa déception et cette rancœur qui lui broie l’esprit vis-à-vis des sentiments. Il ne voulait sans doute pas en dire autant, t’en as conscience, mais ce soir il a besoin de parler, de vider son sac et t’es arrivé au bon moment. Et puis, en parlant d’amour, t’étais sûr d’obtenir un résultat positif : soit le type te gonflait avec son crush du moment et tu pouvais t’enfuir en courant, soit il n’en pouvait plus d’être célibataire et t’arrivais à point nommé. D’une manière ou d’une autre, c’était le meilleur sujet de conversation, tu le savais pour l’avoir expérimenté un bon nombre de fois.

Tu ne le quittes pas des yeux en l’écoutant débiter ses bêtises sur l’amour : bon sang, il est vraiment aigri mais rien qui ne puisse pas être guéri avec un peu d’alcool. Tout le monde baratine sur l’amour à un moment ou à un autre : tes clients, tes collègues, tes amis, toi-même… Et non, on ne pouvait pas se passer d’amour : ce serait comme se passer d’air frais et d’eau vive. L’Homme était né pour aimer. Que ce soit en bien ou en mal d’ailleurs. Toi t’en étais encore au plan de l’amour charnel, mais tu espérais qu’un jour, peut-être, t’aurais cette chance d’être enfin aimé pour toi-même. Ou juste d’être enfin reconnu pour autre chose qu’une petite merde insignifiante sans intérêt… Mais c’était une autre histoire.
Ton histoire actuelle, c’est ce beau gosse qui se morfond et qui se livre à toi innocemment. Bon sang ce qu’il est mignon… Il ferait un carton au Ruby ! L’idée te traverse l’esprit un instant de l’y amener, de le saouler suffisamment pour ensuite le prendre au piège là-bas : il ne serait pas le premier à tomber dans le panneau. Monsieur serait content et il ne faudrait sans doute pas trop de temps pour le mettre au pas.

Mais ce soir, t’as besoin de fric, et on ne te donnera rien au Ruby, sinon l’accolade amicale du patron remerciant un employé fidèle. Ça ne paye rien ça, pas même un verre au bar. Alors tu continues d’écouter ta proie : il te trouve charmant, c’est déjà ça de gagné.
T’esquisses un sourire charmeur avant de le relever le menton, t’affichant sous ton meilleur profil :
- J’ai des amis, mais pas aussi sexy que toi.

Ton regard enjôleur le dissuade de s’enfoncer vers cette direction-là : tu joues au dragueur, au flirt de bar qui désire juste passer une bonne soirée, bien accompagné. Et pour pousser le jeu suffisamment loin, tu reposes ton verre et glisses ta main vers le sien, venant effleurer ses doigts. Le geste est délicat, doux mais déjà envahissant : tu pénètres son espace vital pour lui faire comprendre ton intérêt.

- Non vraiment, mes amis ne sont pas aussi mignons que toi…

Tes yeux se baissent sur tes doigts, jouant toujours sur le dos de ses doigts, remontant sur sa main, s’enhardissant à venir en caresser la peau marquée. Tu repères les cicatrices, tu comprends qu’il a dû souffrir… Alors sans lui laisser le choix, tu attrapes cette main et la poses dos contre la table pour mieux en regarder les brûlures anciennes : c’est tendre comme geste, rien de violent, mais tu t’imposes. Tu sais le faire mieux que personne.
- Ça a dû être douloureux. J’en suis désolé.
Pendant un court instant, tu te permets même le luxe de le penser.



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




family

   
Revenir en haut Aller en bas
Ayrton MurphyLa jeunesse dorée et éclatante
Ayrton Murphy
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : tom holland + lux aeterna
Messages : 158 - Points : 478
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Tumblr_psfvm1zPB41xr6avgo1_400
Âge : Vingt cinq ans, encore un enfant sur le papier, un homme en devenir dans la tête.
Métier : mécanicien de l'armée, en arrêt longue durée pour une grave brûlure à la main, son outil de travail.
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Empty
Sujet: Re: [Terminé] Be my hero and give me your drink ( le Dim 19 Mai 2019 - 20:45 )


La flatterie avait l'air d'être le domaine de Way, il se débrouillait très bien pour brouiller les pistes sur ses véritables intentions. Ayrton était du genre méfiant, il ne faisait confiance à personne, il avait beau être sociable, il avait été trahi par le passé et il fallait absolument se livrer assez pour lui fasse de même de son côté. Mais son charmant invité restait assez vague sur ce qu'il était vraiment et donc, Ayrton se devait d'être méfiant. Evidemment, ça sentait clairement la drague dans ses propos, mais il se devait de résister à la tentation de sauter sur le premier venu. Il n'était absolument pas du genre à céder le premier soir, encore moins avec un type dont il ne connaissait rien. Alors il restait sur ses gardes, même si Way désirait aller droit au but.

- Pourtant il y a de quoi faire dans le coin.

Ayrton avait eu le temps de lorgner un peu autour de lui, et en étant objectif, il y avait beaucoup mieux que lui dans la salle. Il était plutôt ordinaire comme homme, rien d'exceptionnel, tout maigrelet, avec un visage enfantin, bien plus que son invité que paraissait plus vieux que lui. Mais dans sa voix et sa façon de parler, Ayrton pensait qu'il devait être plus jeune que lui, simple intuition. Ses yeux parcoururent la salle à la recherche d'un exemple à lui montrer mais aucun homme lui plaisait véritablement, il ne pensait qu'à Sirius, c'était le seul homme qu'il avait réellement trouver beau dans sa vie, les autres n'étaient que des hommes ordinaires, lui étant extraordinaire à ses yeux.

- J'suis sur que tu exagères les choses, à moins que tu sois le plus beau de ta bande ou que tu sois attiré par des hommes tout seuls, comme moi.

Il bu une gorgée de sa boisson, essayant de rester attentif à son interlocuteur. Il était beaucoup trop entreprenant, et Ayrton commençait à rougir quand il entendit ses compliments. Peu d'hommes l'avaient complimenté dans sa vie, il préférait d'ailleurs se montrer assez discret pour éviter ce genre de situations, mais visiblement, avec l'âge, il parvenait attirer des hommes près de lui. Enfin, il se demandait aussi s'il faisait homosexuel au premier abord, ce qui l'embêtait tant il aurait aimé paraître viril, ce qui n'était pas le cas visiblement.

- Aucun soucis !

Sa relation avec son ex petit ami ne regardait que lui et ce soir, il n'avait clairement pas envie de remuer le couteau dans la plaie, c'était déjà assez difficile pour en rajouter une couche.

- Et toi, parle moi de toi ! J'ai bien envie d'en savoir plus...

Revenir en haut Aller en bas
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
Wayland Collins
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + chrysalis
Messages : 656 - Points : 1083
[Terminé] Be my hero and give me your drink   1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Empty
Sujet: Re: [Terminé] Be my hero and give me your drink ( le Dim 19 Mai 2019 - 21:09 )

Be my hero and give me your drink
Il esquive, il ne comprend pas pourquoi tu t’intéresses à lui. Visiblement, il est comme tous ces gars un peu complexés qui ne voient que leurs défauts, et s’obstinent à penser qu’ils ne seront jamais assez bien comparés aux autres. T’en as des clients de cette trempe, réservés, paumés et intravertis : tu sais y faire pour les calmer et les décomplexer, mais tu sens que ce sera plus difficile avec celui-là. Y a un truc dans sa voix, dans le ton qu’il utilise, qui trahit un ancien rejet : l’habitude de voir l’autre fuir apparemment… Et ça fuit même dans son regard, dans sa façon de retirer sa main comme s’il ne voulait pas de contact. Il va jusqu’à te rappeler tes amis imaginaires, essayant de reporter ton attention sur quelqu’un d’autre que lui. En un sens, c’est un peu pathétique, mais c’est également touchant. Parce que tu te dis que ce ne doit pas être rose pour ce type tous les jours, à sans cesse se rabaisser.

Toi t’as pas ce souci : les autres passent leur temps à te rabaisser alors t’as qu’un seul devoir, qu’un seul jeu. Leur prouver qu’ils ont tort. En bossant plus dur, en ramenant plus de fric, en t’en sortant d’une manière ou d’une autre. Voilà longtemps que le regard des autres t’est indifférent, au contraire d’Ayrton. Et pour rien au monde tu n’échangerais vos situations.

Evidemment sa stratégie l’amène à te questionner sur ta vie : il te chasserait bien mais il sent que tu vas t’incruster alors il pallie au désagrément comme il peut. Décidément, il est amusant dans ses façons de faire et malgré toi, t’esquisses un sourire malicieux montrant que tu as parfaitement compris son petit manège. Tu ne vas pas lui faciliter les choses, mais le temps de répondre à sa question, tu vas lui permettre de souffler. Il ne compte pas s’enfuir tout de suite, vos verres sont loin d’être finis, et apparemment il avait vraiment besoin de souffler ici. Loin de ses emmerdes extérieures. Toi t’es le grain de sable de sa tranquillité, mais il est trop poli pour te l’avouer.
- Si tu veux… Ecoute, je suis de sortie ce soir, comme tu le vois. Mes amis m’ont planté pour se rendre à un concert débile et j’avais envie d’une soirée plus tranquille. Comme de parler avec un charmant inconnu, tu vois le genre ?

Tu laisses un petit rire t’échapper : les mensonges coulent, c’est facile. Tu ne vis pas la vie de Monsieur tout le monde, mais tu sais à quoi elle rime. T’as visé le quotidien, t’espères ne pas être trop à côté de la plaque tout de même, histoire qu’il ne se braque pas en sentant que tu exagères.
- Eeet…. J’sais pas, tu veux que je te raconte quoi, mon job, ma famille ? C’est bateau comme sujets, non ? Enfin si ça t’intéresse, j’bosse dans une animalerie et j’suis célib. Foutu à la porte parce que ça se faisait pas d’avoir un fiston homo, le coup classique.
Pour l’animalerie, tu n’es après tout pas si loin de la vérité que ça. Par contre, t’espères le hameçonner avec cette histoire de gamin rejeté. La pitié, ça fonctionnait bien d’habitude.

- Du coup j'viens emmerder les petits mecs pas sûrs d'eux dans les bars, qui pensent qu'ils n'en valent pas l'intérêt et ne savent pas vraiment regarder dans un miroir.
Tu lui décoches un clin d'oeil malicieux.


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




family

   
Revenir en haut Aller en bas
Ayrton MurphyLa jeunesse dorée et éclatante
Ayrton Murphy
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : tom holland + lux aeterna
Messages : 158 - Points : 478
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Tumblr_psfvm1zPB41xr6avgo1_400
Âge : Vingt cinq ans, encore un enfant sur le papier, un homme en devenir dans la tête.
Métier : mécanicien de l'armée, en arrêt longue durée pour une grave brûlure à la main, son outil de travail.
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Empty
Sujet: Re: [Terminé] Be my hero and give me your drink ( le Dim 19 Mai 2019 - 23:05 )


A la façon dont il regardait Ayrton, Way avait compris qu'il essayait de fuir les sujets le concernant, il n'aimait pas particulièrement parler de lui, encore moins à un inconnu, mais bon, il était là et il n'allait pas le virer de sa table sous prétexte qu'il avait envie d'être seul. Parce que ça n'aurait pas été crédible du tout, après tout, si Ayrton voulait être seul, il aurait très bien pu rester enfermer chez lui, l'alcool aurait eu le même goût. Sauf que lui ne savait pas préparer de cocktail car il n'en connaissait aucun. Et même s'il avait cherché sur internet, il ne se voyait pas trop en train de mélanger de l'alcool dans la cuisine de la maison familiale, de peur de se faire surprendre par son père qui ne comprendrait pas son envie soudaine alors qu'il n'avait jamais touché à une goutte d'alcool, même adolescent. Alors Ayrton fit en sorte que son charmant invité lui raconte un peu sa vie, il préférait largement écouter les histoires des autres plutôt que d'expliquer les siennes et de toute façon, ça ne regardait que lui, comme sa main qu'il avait doucement tourné de façon à voir les cicatrices mais aussi les pansements qui l'entouraient. Il voulait esquiver, ne pas être le centre de l'attention de cette soirée, parce qu'il n'avait rien de bien exceptionnel à raconter, sa vie n'en était que trop banale.

- Et ça t'arrives souvent de parler aux inconnus ? J'pense que faut y aller au culot, car moi j'en serais incapable, c'est pas du tout mon genre.

Plus les années passaient et plus il était devenu timide. Car sa rupture avec Sirius l'avait complètement coupé du monde, comme s'il n'avait vécu que par lui ses trois dernières années. Et en s'en rendant bien compte, il n'avait pas beaucoup d'amis, parce que ses sentiments pour Sirius comptaient bien plus que de l'amitié avec quiconque aurait osé s'approcher de lui.

- Tu me racontes ce que tu veux, tant que tu en dis suffisamment sur toi moi ça me va.


Il lui fit un sourire gêné quand il lui raconta que ses parents l'avaient mis à la porte pour son homosexualité. Ça devait être dur de se faire rejeter ainsi, lui n'avait jamais eu à se soucier de cela car ses parents étaient suffisamment ouvert d'esprit pour accepter qui il était vraiment. Et puis quand bien même ils l'auraient rejeté, ses frères et sœurs le soutenaient bien assez pour qu'il puisse y faire face sans se sentir rejeter d'une quelconque manière.

- Ah... ça n'a pas dû être facile ! Mais bon, tu as l'air d'avoir rebondi, c'est déjà pas mal. Et puis bon, ils devraient comprendre que ce n'est pas une honte d'être homosexuel, on n'est plus au Moyen-Âge quand même, faut pas abuser.

Ayrton n'avait jamais compris comment on pouvait rejeter son enfant de cette manière, mais bon, si ses parents l'avaient rejeté, ils n'aimaient sans doute pas autant que leur fils qu'ils auraient du le faire. Il haussa les épaules, Way n'avait pas l'air d'avoir été affecté par cette histoire, et ça rassurait Ayrton qui n'avait pas franchement envie de consoler quiconque ce soir. Lui même avait des problèmes à résoudre, et il s'en contentait largement, pas besoin de lui en mettre d'autres sur le dos.

- Je sais très bien ce que je vaux, je te remercie, seulement, à la différence de certains, je suis modeste et absolument pas prétentieux. Je sais qu'il y a mieux que moi, de toute façon il y a toujours mieux ailleurs. Après, j'en suis pas au point de dire que j'suis moche loin de là, mais par exemple lui...


Il désigna un charmant jeune homme à la table voisine.

- Et bah j'pense qu'il serait plus ton genre, car je suis quand même assez banal, j'fais pas forcément le poids à côté de lui.

Et en plus, ce même gars se révélait être tout seul, donc il se demandait bien pourquoi il l'avait choisi lui et pas un autre ?

Revenir en haut Aller en bas
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
Wayland Collins
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + chrysalis
Messages : 656 - Points : 1083
[Terminé] Be my hero and give me your drink   1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Empty
Sujet: Re: [Terminé] Be my hero and give me your drink ( le Mer 22 Mai 2019 - 18:42 )

Be my hero and give me your drink
Il avait mordu à l’hameçon assez facilement : tu sais que le couplet du fiston gay mis à la porte, ça fonctionnait toujours. On te prenait en pitié, on te laissait rester à leur table et on finissait même par t’apprécier. Alors tu lâches pas le filon et tu hoches la tête à ses belles paroles avec un petit air dépité : autant garder le personnage jusqu’au bout et pousser la complainte du gamin qui a juste besoin de réconfort. Ayrton n’était pas facile d’approche : il avait cette stratégie de défense qui te bloquait tout passage et toute entrée en matière. Il n’avait pas envie de te voir là, tu l’avais bien compris, mais tu ne pensais pas qu’il se montrerait aussi gêné et aussi maladroit. Il te fait la causette sans trop y croire, sans même être vraiment intéressé : en fait il doit se demander ce que tu fous là et pourquoi tu viens troubler sa solitude. Il fait partie de ces types qui ne se croient ni beaux, ni intéressants. C’est pas à toi de lui ouvrir les yeux, mais bon sang, t’en rames en attendant !

Il finit même par te montrer un autre type et tu suis son regard, survolant l’inconnu avec rapidité. Certes il était sexy, et seul, mais c’était typiquement le genre de type qui se savait beau et qui n’allait certainement pas payer pour une nuit avec toi. Contrairement à Ayrton, dont la fragilité faisait de lui une proie facile pour un type comme toi. C’était là qu’il fallait savoir doser, bien choisir sa cible et ne surtout pas se tromper en pensant égoïstement à ses préférences. Si t’avais pas eu besoin de fric, tu serais peut-être allé directement vers l’inconnu sans même regarder Ayrton. Mais la vie était mal faite et tes poches étaient vides. T’avais pas trop le choix sur ce coup-là, même si au final Ayrton s’avérait être plutôt intéressant dans son genre. Un peu coincé et trop poli, mais intéressant.

Ta main revient à la charge, tu cherches à effleurer le dos de la sienne subtilement avant de ramener sagement tes doigts dans ton poing et tu souris calmement.
- Dis, t’es gentil, et tu me laisses décider moi-même de qui je veux séduire, ok ?

Ton regard est posé, le ton adopté est vraiment calme. Y a pas de quoi t’énerver et tu ne tiens pas à effrayer Ayrton en élevant la voix. Il insiste – lourdement même – mais tu peux aussi comprendre qu’il se méfie. Après tout, toi aussi tu te serais méfié d’un inconnu qui débarquait ainsi à ta table.
- Et puis, c’est pas mon genre ce type. Trop sûr de lui, il s’attendrait à ce que je l’idolâtre, et c’est pas mon truc.

Tu finis ton verre dans un geste rapide avant de regarder le sien, encore un peu trop rempli à ton goût. Il prend son temps et tu te demandes si c’est pour éviter ce que tu vas lui demander, inévitablement, ou juste parce qu’il apprécie réellement le cocktail. Comme il n’a pas une tête à boire sans s’arrêter, tu opterais plutôt pour la première option. Il fait traîner la conversation en longueur en espérant que tu te lasses : c’est bien joué mais il ne te connaît pas.

- T’es libre ce soir, ou t’as déjà quelque chose de prévu ?
C’est direct mais tu en as marre de tourner autour du pot.



code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




family

   
Revenir en haut Aller en bas
Ayrton MurphyLa jeunesse dorée et éclatante
Ayrton Murphy
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : tom holland + lux aeterna
Messages : 158 - Points : 478
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Tumblr_psfvm1zPB41xr6avgo1_400
Âge : Vingt cinq ans, encore un enfant sur le papier, un homme en devenir dans la tête.
Métier : mécanicien de l'armée, en arrêt longue durée pour une grave brûlure à la main, son outil de travail.
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Empty
Sujet: Re: [Terminé] Be my hero and give me your drink ( le Mer 22 Mai 2019 - 21:29 )


Way ressemblait beaucoup à Sirius dans sa façon de lui parler, il avait un ton autoritaire alors qu'il était un tout jeune gamin. Ayrton avait du mal à accepter d'être traiter ainsi, le jeune homme restait poli néanmoins, et calme aussi, mais il lui montrait clairement ce qu'il voulait montrer. A savoir, que c'était lui qui commandait. Ayrton manqua de lever les yeux au ciel, il avait eu sa dose avec Sirius et ne voulait en aucun cas reproduire les mêmes erreurs, s'attacher à ce garçon ou même envisager de l'aimer. Non, il n'avait que Sirius dans la tête et dans ses yeux, il pouvait presque le voir, ce qui détourna directement son regard. Il s'attarda sur les doigts courant doucement sur le dos de sa main, aussi vite entrer en contact pour se retirer presque l'instant d'après. Ayrton avait du mal à lire en lui, il ne savait pas trop quoi en penser, un coup il avait l'air de le draguer et un coup l'air énervé ou agacé. Il avait décidément du mal à communiquer avec les autres Ayrton, ou alors Way s'y prenait mal. Mais quoi qu'il en soit, il était légèrement perdu.

- OK OK, mais bon, tu sais je ne suis pas très réceptif à la séduction, donc je ne pense pas que ça soit une bonne idée.

Enfin bon, Way était un adulte, il savait se gérer et même si Ayrton n'était pas très bon pour l'accueillir, il n'avait pas l'air du genre à renoncer aussi facilement.

- Moi, j'aimerais bien que tu m’idolâtre teh.

Il afficha un sourire mi farceur, mi coquin. Ce n'était clairement pas une invitation mais sa façon de parler amusait Ayrton et il avait bien envie de rire ce soir. A quoi bon se morfondre de toute façon ? Sirius n'allait pas revenir, les choses ne pouvaient pas s'arranger et faire un peu de rentre dedans n'allait pas faire de lui une mauvaise personne, ou du moins il l'espérait. Il posa sa tête sur la paume de sa main, les idées plantés dans ceux de son interlocuteur. Il appréciait bien sa compagnie même s'il restait méfiant, ça lui faisait mal à admettre mais ça lui changeait les idées de voir d'autres personnes que ses parents et sa petite sœur, il remerciait intérieurement sa mère de l'avoir pousser à sortir ce soir. L'expérience était autant inédite pour le verre que pour la façon dont il se faisait draguer, et ça l'amusait drôlement. Way finit rapidement son verre ce qui laissa à penser qu'il en désirait un autre, peut être n'avait-il pas d'argent pour s'en payer un ? Alors du coup, il venait à la table d'inconnus pour s'en faire offrir. Ayrton ne trouvait pas l'idée grandiose, autant rester chez soi dans ce cas là, mais Way avait sûrement envie de voir du monde, il était bien différent de lui sur ce point là. Gentiment, Ayrton fit signe au serveur qui lui rapporta la même chose pour Way. Lui était loin d'avoir fini son verre, et il comptait bien à ce que ça soit son dernier car déjà la tête lui tournait. Il n'avait jamais vraiment bu d'alcool avant ça alors autant ne pas en abuser.

- Libre comme l'air. Un plan à me proposer ?

Il ne s'était pas entendu dire ça. Il regretta aussitôt, ça ressemblait bien trop à une proposition indécente et ce n'était pas le but. Il écarquilla les yeux et les baissa pour regarder son verre, il sentit la honte au fond de lui, jamais il n'avait parler ainsi. C'était dans la limite de l'acceptable.

- Enfin, je veux dire, t'as quelque chose de prévu toi ?


Il fallait qu'il se rattrape, il ne pouvait pas laisser ça comme ça, il se sentait bien trop con maintenant qu'il avait osé ouvrir la bouche.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Terminé] Be my hero and give me your drink   Empty
Sujet: Re: [Terminé] Be my hero and give me your drink ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Terminé] Be my hero and give me your drink -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant