Revenir en haut
Aller en bas

 

- Sommes nous perdus dans ce placard ? [Leonardo] -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cassandra De MatteoLa jeunesse dorée et éclatante
Cassandra De Matteo
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Lili Reinhart ©Lilousilver
Messages : 74 - Points : 95
Sommes nous perdus dans ce placard ?  [Leonardo] Lili-reinhart-gif
Âge : 26 ans
Métier : Graphiste/codeuse
Sommes nous perdus dans ce placard ?  [Leonardo] Empty
Sujet: Sommes nous perdus dans ce placard ? [Leonardo] ( le Sam 25 Mai 2019 - 19:44 )

Sommes-nous perdus dans ce placard ?
Dans le bus,  je retournais les images dans tout les sens. Mon esprit me jouait des tours depuis mon réveil et ce flashback me semblait être l'un des plus improbables et violents, d'après moi. Je sentais le sang qui pulsait dans mon front, me rappelant la douleur de chacun de mes souvenirs, la brutalité avec laquelle ils réapparaissaient. Je venais d'envoyer un message à Leo, il devait être 21h ou peut-être plus. Je ne me rendais plus tellement compte de cela tant les images de mon souvenir me perturbaient. C'était d'ailleurs le pire... Ce n'était pas tellement la douleur mais un peu plus le fait que je ne me rappelais pas de qui j'étais, ses dernières années. 5 ans. 5 ans de ma vie était effacée, comme si je n'avais pas existé et comme si les autres non plus. Pourtant, Leonardo était là. Il restait. Il se souvenait lui, de ce qu'on avait construit avant tout ça. Mes sentiments se perdaient dans mes doutes, dans mon angoisse. C'était si douloureux d'imaginer ce que lui, pouvait vivre que je refusais de me poser cette question... Je détestais l'idée même d'être dépendante d'une autre personne. Rien que le fait que je ne pouvais pas encore reconduire me frustrait. Le travail me manquait et pour étouffer la souffrance de ma tête et de mon âme, je continuais à dessiner, à inventer, j'avais hâte de reprendre le travail, de revivre de nouveau. J'arrivais rapidement devant chez lui, devant sa porte. J'hésitais un peu à sonner. Dans un long soupir pour tenter de saisir mon courage, je fis retentir la petite musique d'accueil. « Leonardo... Je suis vraiment désolée de te déranger à cette heure-là... » Je reprenais mon souffle car je me rendis compte à ce moment là que j'étais essoufflée, mon physique aussi avait pris un coup, même encore maintenant. « Je... En fait. Tu étais peut-être occupé ? Je devrais peut-être repartir, ce n'est pas très polie de ma part ! » Comment me comporter avec lui ? Comment faire ? J'étais si troublée rien que de revoir son visage, le même de mon souvenir. Je posais une main sur mon front en grimaçant un peu. J'avais mal. « J'ai eu un souvenir et je ne sais pas tellement comment le comprendre... Je t'en prie... » J'avais besoin d'explication pour espèrer comprendre qui j'étais avant, savoir ce qui me conduisait avant à l'aimer, lui et personne d'autre. « J'ai juste besoin de ton aide... Pour un souvenir. »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Leonardo Bellini
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Cole Sprouse, faith(avatar), plùm(sign), tumblr(gifs)
Messages : 72 - Points : 436
Sommes nous perdus dans ce placard ?  [Leonardo] Tumblr_pjq5h7QMIb1w6tlvpo1_540
Âge : 29 ans
Métier : vendeur de jeux vidéos
Sommes nous perdus dans ce placard ?  [Leonardo] Empty
Sujet: Re: Sommes nous perdus dans ce placard ? [Leonardo] ( le Sam 1 Juin 2019 - 21:25 )
Leonardo était tranquillement chez lui, honnêtement n’avoir personne avec qui dormir ça lui manquait, mais bon ça faisait déjà quelques mois, il devait s’habituer au célibat. Avant Cassandra ça lui importait peu, mais il faut dire qu’elle avait changé beaucoup de choses dans sa vie, et notamment certaines de ses habitudes à lui. Il fut surpris quand il entendit la sonnette et la voix provenant de la porte, il ne perdit pas de temps et la fit entrer. « Ne t’inquiète pas ce n’est pas grave, tout va bien ? » Il espérait qu’elle n’avait pas de problème, avec la famille qu’elle avait ou même elle aurait pu faire une mauvaise rencontre. « Est-ce que j’ai l’air occupé ? Je te l’ai déjà dit, tu passes me voir quand tu veux, puis je suis content de te voir. » Elle serait toujours la bienvenue ici, dire qu’avant cet accident, il voulait qu’ils vivent ensemble, mais ça elle l’a oublié aussi. « Oui vas y raconte moi ce souvenir et je t’aiderai. » Il le ferait toujours, veiller sur elle c’était son job, il l’aimait et il l’aimerait toujours. Il se demandait quel était ce souvenir, sûrement un ou il était présent, sinon elle ne serait pas venue le voir. « Tu sais tu n’as pas à être gêné avec moi, on est sorti ensemble pendant cinq ans, on en a vécu des choses. » Il lui amena de quoi boire, il devait se conduire en bon hôte, la pauvre, elle avait l’air toute troublée. Au moins les souvenirs revenaient petit à petit, il ne voulait pas que tout revienne d’un coup, cela pourrait être dangereux c’est que les médecins avaient dit.


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Cassandra De MatteoLa jeunesse dorée et éclatante
Cassandra De Matteo
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Lili Reinhart ©Lilousilver
Messages : 74 - Points : 95
Sommes nous perdus dans ce placard ?  [Leonardo] Lili-reinhart-gif
Âge : 26 ans
Métier : Graphiste/codeuse
Sommes nous perdus dans ce placard ?  [Leonardo] Empty
Sujet: Re: Sommes nous perdus dans ce placard ? [Leonardo] ( le Dim 16 Juin 2019 - 1:04 )

Sommes-nous perdus dans ce placard ?
Il me laissait rentrer paisiblement, avec gentillesse et bienveillance. Je trouvais ça vraiment apaisant à vrai dire. Sa présence était apaisante. Il semblait inquiet pour moi. Mais... Je n'étais pas si malheureuse qu'il l'imaginait. Je devais lui manquer dans un sens mais moi... Je ne m'en souvenais pas alors rien ne me manquait. J'en avais presque peur. « Oh euh... Oui. Je vais bien. Désolée de te faire peur en arrivant toute paniquée comme ça...  » Parce qu'au fond, c'était un peu stupide comme souvenir. Des sortes de flash entre la sensualité et la claustrophobie, à vrai dire, ça n'avait pas de sens. Je ne pouvais retenir un sourire gênée quand il avoua être heureux de me voir. Au fond de moi, peut-être que je l'étais aussi. « Tu as l'air d'une personne qui boude dans un canapé... » En haussant mes épaules, je ne pouvais retenir un petit ricanement, moqueur, sans trop l'être. Léger comme le vent. Sa douceur me troublait. Je ne savais pas comment me comporter avec lui, si je devais être calme et simple, gentille et drôle. C'était compliqué. On avait vécu 5 ans ensemble... 5 ans c'était assez pour construire quelque chose de stable et sûr. 5 ans que j'avais oublié, évaporé en fumée. C'était d'autant plus gênant. J'accrochais son regard avec un petit sourire timide. « On a vécu tant de choses que ça, toi et moi ? » Demandais-je avec sincérité. Je ne voulais pas le vexer, ni même le blesser. Il semblait être un homme bien, il avait été même mon homme, une fois. Mais... Le doute m'enfermait dans ce cercle vicieux sur ce que j'étais vraiment, avant l'accident. « C'était étrange... On était dans un endroit confiné. Une sorte de placard. On ne devait pas faire de bruit mais... Je voyais à travers un tout petit espace de lumière, des jambes. » JE marquais une pause comme pour réflechir. « Je crois que ça m'amusait... Ce souvenir m'a chargé de... » d'amour... C'était pour cette raison que je m'arrêtais là sans rien dire de plus. « Tu t'en souviens ? Peut-être ? J'espère ? Parce que c'était vraiment troublant... »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Wait me...

≈ J'ai besoin de temps pour retrouver les souvenirs de notre amour et je sais que tu m'attends...

Revenir en haut Aller en bas
Leonardo Bellini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Leonardo Bellini
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Cole Sprouse, faith(avatar), plùm(sign), tumblr(gifs)
Messages : 72 - Points : 436
Sommes nous perdus dans ce placard ?  [Leonardo] Tumblr_pjq5h7QMIb1w6tlvpo1_540
Âge : 29 ans
Métier : vendeur de jeux vidéos
Sommes nous perdus dans ce placard ?  [Leonardo] Empty
Sujet: Re: Sommes nous perdus dans ce placard ? [Leonardo] ( le Mer 19 Juin 2019 - 23:12 )
« Tu es dans une situation particulière, c’est normal que tu paniques. » Oublier cinq ans de sa vie, ça n’avait rien de simple, c’était pire qu’une jambe blessée, il n’avait presque rien comparé à elle, ça avait été le plus chanceux des deux. « De nous deux, je crois que c’est toi l’experte pour bouder. Combien de fois tu m’as fait le coup quand je refusais d’aller quelque part. » Une fois, elle voulait absolument qu’ils aillent à ce bal, il ne voulait pas, donc elle a boudé, et il a fini par céder. Comment dire avec elle, il était faible, il lui cédait tout, il se mit à rire, au moins elle essayait un peu de le taquiner, c’était peut-être une bonne chose. « Oui on en a vécu, cinq ans ce n’est pas rien, tu étais la fille sous ton bon rapport, moi j’étais considéré comme un voyou à cause de la réputation de ma famille. Pourtant on est tombé amoureux, même si tu ne t’en rappelle pas. » Parfois il lui parlait d’événement passé, pas trop d’un coup pour ne pas l’effrayer. Leonardo écouta le souvenir de la jeune femme et fouilla dans sa mémoire, il s’en souvenait. « C’était un jour ou tu m’as entraîné à cette soirée, ou il y avait du monde. Manque de chance on a repéré ton frère et il t’a aperçu sans réellement me voir, donc on s’est planqué dans un placard, il est passé à quelques centimètres. Effectivement ça t’avait fait rire, il faut dire que c’était existant comme situation. On s’est bécoter un moment avant de se rendre compte qu’il n’était plus là. » C’est vrai qu’être collé à elle dans un placard, ça avait été plaisant. « J’espère que ça a répondu à ta question. » Il n’avait qu’une envie c’était de l’embrasser et il le fit, avant de se retirer. « Excuse-moi, je ne sais pas ce qui m’a pris, enfin si, mais ce n’est pas raisonnable. » A force de la revoir, il n’avait qu’une envie qu’elle redevienne sa petite amie, quand il ne la voyait pas, il n’avait pas de risque que ce genre d’incident arriver. Il détestait cette situation, cet amour à sens unique qui le bouffait de l’intérieur.


Leonardo Bellini
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sommes nous perdus dans ce placard ?  [Leonardo] Empty
Sujet: Re: Sommes nous perdus dans ce placard ? [Leonardo] ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Sommes nous perdus dans ce placard ? [Leonardo] -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut