Revenir en haut
Aller en bas


 

- Buon compleanno Luna! // Les orphelins -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Loris VeraciToujours frais après un litre de café
Loris Veraci
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3859-loris-break-me-down-and-build- http://www.ciao-vecchio.com/t3869-loris-i-wanna-be-the-slip-word-upon-your-lip
Faceclaim : Thom Morell ©Feu Ardent (avatar), Djoan & Ealitya (gifs)
Messages : 756 - Points : 2303
Buon compleanno Luna! // Les orphelins - Page 3 Giphy-downsized
Âge : trente-cinq pétales.
Métier : anciennement artiste peintre qui tient depuis 2005, ses vingt-trois ans, une galerie d'art et photographie contemporain. Il organise des expositions et assure la promotion des artistes qu'il met en avant, les accompagnant jusqu'à ce qu'ils prennent des chemins différents. Egalement, il est photographe à ses heures perdues et propose des séances shooting pour ceux qui manquent de confiance en soi.
Buon compleanno Luna! // Les orphelins - Page 3 Empty
Sujet: Re: Buon compleanno Luna! // Les orphelins ( le Mer 7 Aoû - 1:48 )
« Moi ? » demande-t-il, à Bianca. Qu’est-ce qu’il a fait, encore ? Parce qu’entre lui et Jack, il n’a pas l’impression d’être celui qui pose trop de questions. C’est son ami qui lance le sujet plus en détails, qui demande des précisions sur son prénom, alors qu’il n’a pas la moindre envie de savoir. Ou si. Ou peut-être que non. Il n’en sait trop rien, Loris, il se prend juste cette nouvelle en pleine poire et c’est beaucoup trop brutal pour avoir envie de s’y intéresser plus longuement. Tout ce qu’il aimerait, c’est passer à un autre sujet de conversation. Quelque chose de léger, qui les amuse tous, qui les pousse à passer un bon moment, mais qui n’a absolument rien à voir avec le prétendant de Luna. Il se sent un peu égoïste de penser ainsi, mais c’est plus fort que lui. Il ne retient pas une grimace dès lors que Bianca parle de photo. Ah parce qu’il faut maintenant observer une image de lui ? Loris devrait être ravi pour son amie, pourtant, il ne désire pas prendre part à ce petit comité qui se réunira autour du portable pour observer les photos d’un type qui s’approche un peu trop près d’elle. Il se mord l’intérieur de la joue, puis se focalise sur Leia, tandis que Jack et Bianca parle de plat végétalien. Bien heureusement, celle-ci comprend son désarroi et décide de faire parler son ventre sur pattes. C’est un cri du cœur auquel il ne s’attendait pas, mais qui termine de le sauver. Lui qui ne trouvait rien à dire sur l’affaire et qui ne savait pas comment cacher sa gêne se tourne à présent vers la table, lorsqu’il se fait alpaguer par celle qui a un été de plus à son actif. Cette dernière a mis le doigt sur ce qui n’allait pas. Impossible pour lui de nier, ou de feindre de ne pas savoir de quoi elle parle. Les orphelins se connaissent très bien et le lien qui les unit tous les deux est si particulier que c’est d’autant plus compliqué. Il ferme les yeux une seconde, profitant du baiser qu’elle dépose sur sa joue, puis acquiesce doucement de la tête, peu convaincu. Elle a raison, Luna. Sa place, il la sent en danger, comme si on la lui volait, comme si demain, il aurait moins d’importance. Avec tout ce qu’ils vivent au quotidien, il n’a pourtant aucune raison de s’en faire, alors pourquoi ressent-il cette grosse boule au ventre dès lors qu’il songe à Luna et son copain ? « Il y a intérêt. Je tiens à cette place de premier. » dit-il, en essayant d’être léger, alors qu’au fond de lui, c’est une catastrophe, un tsunami. Il a peur qu’elle s’éloigne, de perdre quelque chose entre eux, que ce ne soit plus la même chose, mais il garde tout ça pour lui. Comme s’il cherchait à se raccrocher à elle, il empoigne doucement son bras et dépose un baiser en-dessous de son nez, avant de la laisser s’échapper. Il rejoint les orphelins près de la table et tire sur sa chaise, non sans perdre un seul détail de la conversation. Il saisit son verre, trinque avec la bande. « A toi. » dit-il, alors qu’il affiche un petit sourire qui s’agrandit à la remarque de Bianca. « Depuis le temps qu’elle l’attend son repas… Là, tu vois, elle a juste envie de nous arracher les yeux à tous. Bouffe, Captain. » dit-il, alors qu’il hausse les épaules à la question de Luna. Lui aussi, il a des choses à dévoiler, mais sur le moment, il ne se sent pas de s’y attarder. « A quand la soirée de billard le vendredi ? Ca fait deux fois de suite qu’on rate le rendez-vous tous ensemble. » La première fois, c’était sa faute, parce qu’il était indisponible. La deuxième, il était présent, Jack aussi, mais le reste de la bande indisponible. Chacun son tour.


Loris Veraci
Toi, avec des yeux tristes, ne te décourage pas. Oh je réalise, c'est dur de prendre confiance dans un monde plein de gens. Tu peux tout perdre de vue et la noirceur en toi peut te faire te sentir si insignifiant. Montre-moi un sourire puis ne sois pas malheureuse. Si ce monde te rend fou et que tu as pris tout ce que tu pouvais porter. Appelle-moi simplement, parce que tu sais que je serai là. Et je verrai tes vraies couleurs briller.
Revenir en haut Aller en bas
Leia PellegrinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Leia Pellegrino
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5146-leia-lost-soul http://www.ciao-vecchio.com/t5161-ca-me-fait-une-belle-jambe
Faceclaim : Diana Penty : ealitya ; Signa : Mars
Messages : 311 - Points : 650
Buon compleanno Luna! // Les orphelins - Page 3 YUhmwpW
Âge : 33 ans
Métier : Animatrice à l'orphelinat dans lequel elle a grandi
Buon compleanno Luna! // Les orphelins - Page 3 Empty
Sujet: Re: Buon compleanno Luna! // Les orphelins ( le Jeu 5 Sep - 19:42 )
Et ils continuaient de parler. Elle n’avait rien contre le fait qu’ils rattrapent les moments où ils ne se voient pas. Leia en aurait fait de même si son estomac ne s’était pas mis à gargouiller. Le cri qu’elle avait poussé en lâchant son meilleur « MANGER » n’était pas uniquement pour faire diversion pour pouvoir passer à autre chose, c’était aussi et surtout parce qu’elle avait vraiment faim. Et comme son estomac avait décidé de faire connaître aux autres le chant de son peuple en se mettant à gronder, elle fut la première à se diriger vers la table toute dressée pour s’y installer. Elle n’avait encore goûté à rien qu’elle en salivait déjà d’avance. Son estomac lui avait entamé une samba tellement il ne tenait plus en place. En sentant Bianca la pousser doucement, elle coupa court à ses pensées et pour toute réponse, hocha la tête de façon frénétique avec un sourire au coin des lèvres. Elle aurait voulu être plus expressive mais la faim l’en empêchait. Mais peu importe, elles trouveront bien un moment au court de la soirée pour discuter des détails de cette sortie shopping.

Une fois tout le monde attablée, l’Indienne imita le reste des orphelins et leva son verre pour trinquer à la santé de Luna en passant outre les commentaires des autres. « A Luna. » Lâcha tout de même la jeune, prête à bondir sur les plats. Lorsqu’elle eut le feu vert pour manger, elle ne se priva pas et agrippa sa fourchette pour la piquer dans sa nourriture. Elle n’avait même pas le temps d’apprécier, elle était juste contente de manger. Dès la première bouchée, elle commença à presque danser sur sa chaise. « Deux fois de suite où t’as pas été foutu de gagner une seule partie je suis sûre. » Oh elle avait retrouvé la parole. La nourriture commençait à faire effet. « Mon emploi du temps est plein, j’ai un tournois de marelle qui débute dans quelques minutes. Je peux pas humilier deux personnes d’un même groupe en si peu de temps. » Une nouvelle bouchée et elle se tourna vers Jack pour lui envoyer un baiser dans l’air ainsi qu’un clin d’œil. Elle ne l’avait pas oublié.
Buon compleanno Luna! // Les orphelins - Page 3 Giphy




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Perfection is a disease of a nation. Pretty hurts, pretty hurts. Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Tryna fix something but you can't fix what you can't see. It's the soul that needs a surgery. // par mars.
Revenir en haut Aller en bas
 
- Buon compleanno Luna! // Les orphelins -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3