Revenir en haut
Aller en bas


 

- La nuit tous les chats sont gris -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
Wayland Collins
http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + balaclava
Messages : 674 - Points : 1149
La nuit tous les chats sont gris 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
La nuit tous les chats sont gris Empty
Sujet: La nuit tous les chats sont gris ( le Dim 26 Mai 2019 - 15:33 )

La nuit tous les chats sont gris
Quand tu oublies qui conduit, vers où il se dirige et pour quelle raison, t’arrives à apprécier pleinement la petite balade en voiture. Les chevaux ronronnent, vrombissent et franchissent aisément les aléas de la ville napolitaine. La nuit apporte avec elle son lot d’âmes errantes, de silhouettes rêveuses ou de fantômes familiers, et tu les observes depuis ton siège, un peu rêveur toi aussi. Tu finis par ouvrir la fenêtre, te gavant de l’air iodé de la mer et tâchant d’ignorer l’idiot qui est assis à côté de toi. Au moins il ne roule pas comme un dératé, et ça c’est plutôt surprenant. Tu t’attendais à ce qu’il joue au mariole, mais il roule doucement et fait très attention. C’est rassurant et tu te laisserais presque aller à la rêverie si la direction qu’il prenait ne te laissait pas présager une nuit mouvementée.
Otello sait être retors, et comme à chacune de vos rencontres, vos débuts de la soirée n’ont pas été très sympathiques. Tu sais qu’il cherchera à se venger. Et tu as peur d’y prendre goût, d’aimer cela. De succomber encore une fois et perdre pied. A cause de lui. L’emprise physique qu’il a sur toi est de celles que tu adores, et que tu redoutes. Tu sais pourtant qu’elle est réciproque, tu sais que lui aussi finit toujours par se taire sous les draps avec toi, que ses piques s’arrêtent et que sa langue de vipère s’adoucit, comme si la sensualité hissait le drapeau blanc entre vous. Et ces instants-là où seul vos gémissements et le bruit de vos corps en action résonnent dans la pièce, font partie de ceux que tu chéris par-dessus tout. Parce que dans ces moments, tu arrives presque à l’apprécier. Et à oublier toutes les horreurs qu’il te sort quand il te croise. Cette façon de te rabaisser systématique. Tu le lui rends bien, certes, mais tu sais que tu n’es pas en position de force par rapport à lui.

La voiture s’arrête, une porte de garage monstrueusement grande s’ouvre, et vous vous engouffrez à l’intérieur. Tu connais l’endroit, tu es déjà venu. Tu espères avoir un petit moment rien qu’à toi, un moment où il se sera endormi, pour aller te réfugier sur le balcon et observer la vue magnifique qu’il a sur la mer. L’eau seulement illuminée par la lueur de la lune était un spectacle dont tu ne te lassais pas.

Le moteur s’arrête et tu soupires : tu aurais aimé que la balade continue éternellement. Tu ouvres la portière et en sors à regret, abandonnant le chauffeur à l’intérieur : s’il avait envie que ta prestation commence tout de suite, tant pis pour lui ! Tu es bien décidé à ne pas lui faciliter les choses ce soir.

Tu sors du garage, connaissant le chemin, le laissant derrière toi sans l’attendre et grimpant les escaliers pour te rendre au rez-de-chaussée : les lampes s’allument grâce au détecteur de mouvements et tu souris un peu bêtement, toujours aussi surpris de cette magie technologique. Tu t’avances et te rappelant de la formule magique, tu tapes dans tes mains en t’écriant « musique ». Tu sais que cela déclenche sa chaîne et aussitôt, la musique s’élève dans la pièce principale.

T’es en train d’esquisser un pas de danse léger quand il remonte du garage, virevoltant sans trop d’efforts au centre de la pièce. Tes yeux se posent sur lui et tu souris avec malice.
- T’as des goûts musicaux ringards, on ne te l’a jamais dit ?
Tu continues ton manège, avançant plus que tu ne danses jusqu’à la cuisine en ignorant sa réponse, levant juste ta main en l’air pour claquer des doigts.
- Et si on buvait avant de commencer ?


code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






family

   
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
La nuit tous les chats sont gris Empty
Sujet: Re: La nuit tous les chats sont gris ( le Dim 26 Mai 2019 - 15:54 )
Le silence est loin d’être désagréable, bien au contraire…A vraie dire, j’apprécie ça. Pas de mots cyniques, pas de prises de bec et j’en arriverais presque à sourire discrètement alors que je pose un regard en biais sur Wayland qui profite de la balade. Etrangement, je n’ai pas envie de briser sa rêverie, ses pensées. D’ailleurs, à quoi il pense ? A ce que je vais lui faire subir ? A quoi me dire comme saloperie ? Probablement, voir pas du tout. Si ça se trouve, il est plongé dans son monde de conneries, un monde que je ne connais pas. On a tous le nôtre, le miens est plus sombre qu’on ne pourrait le croire d’ailleurs. Je suis prudent, je roule calmement et c’est probablement à cause de ça que je prends autant de temps à arriver devant le portail de la villa. J’appuie sur un bouton, le grillage s’ouvre sans grincements, avec une souplesse étonnante. Une fois la place assez large, je m’engouffre dans l’allée qui mène vers le garage où se trouve trois véhicules un 4x4, une Porsch et enfin, ma Ferrari. Derrière, je devine les grilles qui se ferment et ça me rassure…Ouai, j’aime être en sécurité, c’est con.

La porte du garage se ferme et je n’ai pas le temps d’ouvrir la bouche que l’autre se barre. Il connait l’endroit, y vient quand je me paye ses services, la villa ne lui est pas totalement inconnue. Je roule des yeux avec irritation, sortant moi-même du véhicule, faisant résonner le bip sonore du verrouillage automatique. Passant une porte, je me retrouve à l’entrée, mais déjà, la musique résonne dans l’habitation. « Sérieux ? » Grognais-je alors que je me rends compte que Wayland prends ses marques, trop…j’aime pas ça, enfin, ça me fait rire intérieurement, mais ça me perturbe aussi. Je dois prendre le contrôle de la chose, d’ailleurs, ce con danse au milieu de la pièce. « Ton avis, je m’en bas les couilles, mais d’une de ces forces. » Dis-je en ricanant…il vient vraiment de claquer des doigts en annonçant qu’on allait boire un verre avant ? Ok, là, va vraiment falloir que je calme les choses. Je n’ai pas le contrôle, c’est évident, mais c’est hors de question. Elevant mes chaussures, ma veste que je balance sur un meuble, je me dirige brusquement vers lui et arrête son geste alors qu’il cherche probablement à prendre à boire.

« Tu veux à boire ? Pas de soucis…mais à ma manière. »
Dis-je un sourire mesquin sur les lèvres, croisant son regard. Je me dirige vers le bar et attrape une bouteille de Whisky qui coute la peau du cul. « Viens ici. » Dis-je sans vraiment lui laisser le choix, déposant la bouteille sur un plan de travail en marbre blanc. Une fois à proximité, j’attrape Wayland par les hanches et le soulève, le déposant sur le plan de travail en soit. « Il me semble que t’aime bien boire directement à la source… » Dis-je un autre sourire aux lèvres, alors que j’ouvre la bouteille. Prenant une grande gorgée que je garde en bouche, mes doigts se fixes dans sa nuque et approchent son visage du mien, mes lèvres venant se plaquer aux siennes alors que j’imite son geste plus tôt dans la soirée. Oh oui, autant s’amuser un peu non ? D’ailleurs, j’en profite pour me faufiler entre ses cuisses, laissant la boisson glisser de ma bouche à la sienne avec une lenteur contrôlée, ma langue s’immisce sans peine vers la sienne avec, consciemment, une sensualité bien placée. Je suis joueur, il devrait le savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
Wayland Collins
http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + balaclava
Messages : 674 - Points : 1149
La nuit tous les chats sont gris 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
La nuit tous les chats sont gris Empty
Sujet: Re: La nuit tous les chats sont gris ( le Dim 26 Mai 2019 - 16:21 )

La nuit tous les chats sont gris
Tu prends le contrôle, tu t’imposes rapidement dans les lieux : après tout, tu es déjà venu, et puisque Vitaliano t’a acheté pour toute la nuit, il aura donc à te supporter durant les 12 prochaines heures. C’est ta façon à toi de te venger et d’essayer de lui faire passer l’envie de recommencer.

Ton corps ondule en rythme, tu suis le mouvement alors même que tu critiquais sa musique, et tes mains se lèvent : elles chassent l’argument de Vitaliano et tu t’avances vers la cuisine, petit conquérant intransigeant qui ne se laissera pas abattre par quelques vulgarités. Et puisque tu es là, autant commander à boire ! Tu seras peut-être plus conciliant avec un peu d’alcool dans le sang…. Ou pas, parce que Vitaliano a le don pour réveiller le pire en toi, mais tu es prêt à tenter l’expérience. Et puis, tout va toujours mieux avec de l’alcool.

Il te rejoint, acceptant un peu trop facilement ta demande et tu hausses un sourcil étonné, te demandant ce qu’il mijote. Tu vois ses mains se tendre vers toi mais tu n’as pas le temps d’esquiver que te voilà assis sur le plan de travail en marbre, face à lui. Il fait en sorte de t’y coincer, se glissant entre tes cuisses, et ton regard se fait soupçonneux. Pour autant, tu laisses tes bras autour de son cou, nonchalamment posés sur ses épaules solides. Geste aguicheur, rapprochement implicite : si la nuit doit être sensuelle, autant commencer à être tactile tout de suite. C’est quelque chose que tu apprécies, mine de rien : tu prends ainsi le pouls de la situation et de ton partenaire. Vitaliano t’accepte sans rechigner alors tu restes ainsi, l’observant avaler une gorgée de whisky avant de se rapprocher de toi. Tu comprends aussi et tu souris avant que ses lèvres ne se posent sur les tiennes, exigeantes et dominatrices.

Tu ne te gênes pas pour boire à même sa bouche, t’imprégner du goût ambré du whisky mélangé au sien, plus viril, plus grave. Tes bras raffermissent leur étreinte, tu te rapproches de lui inconsciemment alors que vos bouches restent soudées, se délectant avec gourmandise l’une de l’autre. Tu ne pensais pas qu’il adopterait aussi facilement une de tes petites provocations et tu en es ravi : dans le fond, c’est plutôt agréable ce baiser alcoolisé et tu n’abandonnes ses lèvres que lorsque vous êtes à bout de souffle. Haletant tu le regardes avec intensité avant d’esquisser un sourire plus fin, plus subtil. Un sourire sans arrière-pensée malveillante ou taquine : ça t’a juste terriblement plu.
- Tu apprends vite…
Ton bras se tend, tu attrapes la bouteille par le goulot et la ramène à toi pour en boire une gorgée avant de recommencer l’expérience. Bon sang ce que tu aimes ses baisers ! Mais ceux-ci, teintés par le whisky, sont encore meilleurs que tout ce que tu as connu. Tu te laisses aller, tu t’enflammes et quand vos lèvres se séparent de nouveau, t’es prêt pour commencer les hostilités. Tu lèves ta paume alors qu’il semble prêt à te reprendre la bouteille, et ton sourire se fait plus grivois :
- Attends…




code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






family

   
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
La nuit tous les chats sont gris Empty
Sujet: Re: La nuit tous les chats sont gris ( le Dim 26 Mai 2019 - 16:57 )
Revenir en haut Aller en bas
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
Wayland Collins
http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + balaclava
Messages : 674 - Points : 1149
La nuit tous les chats sont gris 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
La nuit tous les chats sont gris Empty
Sujet: Re: La nuit tous les chats sont gris ( le Dim 26 Mai 2019 - 17:30 )





family

   
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
La nuit tous les chats sont gris Empty
Sujet: Re: La nuit tous les chats sont gris ( le Dim 26 Mai 2019 - 17:56 )
Revenir en haut Aller en bas
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
Wayland Collins
http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + balaclava
Messages : 674 - Points : 1149
La nuit tous les chats sont gris 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
La nuit tous les chats sont gris Empty
Sujet: Re: La nuit tous les chats sont gris ( le Dim 26 Mai 2019 - 18:18 )




family

   
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
La nuit tous les chats sont gris Empty
Sujet: Re: La nuit tous les chats sont gris ( le Lun 27 Mai 2019 - 7:37 )
Revenir en haut Aller en bas
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
Wayland Collins
http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + balaclava
Messages : 674 - Points : 1149
La nuit tous les chats sont gris 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
La nuit tous les chats sont gris Empty
Sujet: Re: La nuit tous les chats sont gris ( le Lun 27 Mai 2019 - 16:42 )




family

   
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
La nuit tous les chats sont gris Empty
Sujet: Re: La nuit tous les chats sont gris ( le Mer 29 Mai 2019 - 17:19 )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
La nuit tous les chats sont gris Empty
Sujet: Re: La nuit tous les chats sont gris ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- La nuit tous les chats sont gris -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Posillipo :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant