Revenir en haut
Aller en bas

-35%
Le deal à ne pas rater :
Abattant WC avec fermeture en douceur HIMIMI
27.99 € 42.99 €
Voir le deal

 

- [terminé] Jeu de main. feat Léo -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © mermaid tears.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 2050 - Points : 3066
[terminé] Jeu de main. feat Léo Source
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Jeu de main. feat Léo Empty
Sujet: [terminé] Jeu de main. feat Léo ( le Sam 1 Juin 2019 - 1:27 )

Léo & Luna.

Des petits instants ajouter à d'autres petits instants finissent par faire de grands moments. Et c'est souvent de ces petits instants drôles, fragiles, étonnants, déroutants, simples que naissent les belles histoires. L'alchimie d'une amitié et peut être plus si on sait prendre soin de ces petits moments.




Luna range rapidement son bureau. Elle est pressée de partir. L'idée de retrouver Léo à son garage, la rend presque euphorique. Est ce lié au fait qu'elle va pouvoir s'adonner dans de bonnes conditions à une de ses passions ? La mécanique. Ou bien est ce le fait de retrouver Léo et de pouvoir partager cette passion ? Un peu des deux surement.
Peut être une raison plus que l'autre.
Elle ne sait pas trop Luna. Mais depuis leur échange de SMS et bien elle compte presque les heures qui la sépare de ce moment. A vrai dire elle se sent bizarre depuis la fête des couleurs quand elle pense à Léo, à leurs mots, à leurs gestes simples. Aux regards qu'ils ont échangé et aux silences souvent plus explicatifs que des phrases. Elle ne cherche pas à comprendre Luna, parce qu'elle pourrait avoir peur si elle osait pousser plus loin. Tout ce qu'elle sait c'est que ce moment partagé lui a fait du bien.
Tout comme les messages échangés.

L'arrivé du  mois de mai est toujours délicat pour elle. Avec cette date qu'elle voit parfois comme maudite. Cette date ou elle doit changer d'année. Ce passage a toujours été un cap difficile. Après tout sa date d'anniversaire lui a été donné parce que c'est le jour où on l'a trouvé dans les rues de Naples. Tant bien elle est née en janvier ou en aout ou bien en décembre. Elle le fête souvent avec les orphelins, mais au fond d'elle, elle sent comme un grand vide et ce vide se déverse durant tout le mois de mai.
Mais là Luna elle semble apaisée.
Même si les craintes restent avec leurs questions sans réponses. Penser à Léo lui offre une porte de sortie. Et c'est la toute première fois qu'elle éprouve ce genre de sensation. Avec une autre personne que Loris ou Jack. Cela la tracasse un peu parce que Loris et Jack se sont des hommes importants dans sa vie. Un grand frère, un premier amant, cela ne s'oublie pas. Sans eux elle ne serait pas où elle est.
Elle aurait même perdue l'espoir Luna.
Léo est juste une étoile de plus dans son ciel. Un morceau de soleil dans son brouillard. Une douce caresse après la tempête. Elle ne précipitera rien Luna, elle veut juste gouter à cette nouvelle saveur qui se repend dans ses veines comme une douce chaleur.

Alors c'est le cœur léger que Luna quitte son travail après avoir dit au revoir. Elle se dirige vers la pâtisserie pour prendre quelques gourmandises. Elle s'est renseignée avant et elle compte aussi gatée Louisa, la fille de Léo, même si elle ne la connait pas. Elle a senti l'amour paternel quand le garagiste lui a parlé de sa princesse. Et cela a réjoui le cœur de l'orpheline, elle qui ne se souvient pas de ce bonheur.
A t-il seulement exister pour elle ?
Elle se le demande parfois. Elle craque pour des cupcakes, prend un assortiment. Léo lui a dit qu'il aimait tout et elle n'oublie pas d'en prendre deux au chocolat. Une fois les cupcakes emballés et payés, elle monte dans sa voiture et se dirige vers l'adresse du garage. Qui au final n'est pas très loin du cinéma. Elle trouve rapidement une place. Luna jette un coup d’œil dans son rétroviseur. Pas pour se remaquiller. Elle se préfère au naturel. Mais vu qu'elle sort du boulot et bien elle a un peu de fard à paupières et du rouge à lèvres. C'est comme sa tenue, rien à voir avec celle qu'elle portait pour la fête des couleurs. Léo va voir débarquer une toute autre Luna en apparence.
Parce qu'au fond d'elle, elle reste une femme simple, heureuse d'un petit rien. Même si parfois un petit rien peut aussi la rendre malheureuse.
Elle a prévu pour se changer l'orpheline, une vieille salopette en jean et un vieux sweet. Parce que le cambouis ça tâche et bien plus que les poudres de couleurs. Elle récupère donc son sac à main, le sac qui contient ses affaires et la boite de cupcakes. Elle espère que Léo sera seul, elle n'a pas envie de susciter de question. Et de mettre mal à l'aise par sa présence le garagiste.

Luna entre dans le garage, jette un coup d’œil de droite à gauche. « Bonjour il y a quelqu'un ? » Elle avance avec ses sacs à la main. Tout en regardant les voitures en réparation et tout le matériel, elle en sauterait presque de joie, même l'odeur l'enchante. Puis elle voit une paire de jambes dépasser de dessous une voiture. Un mécanicien en train de bosser et vu où il se trouve il n'a pas du l'entendre arriver. Luna avance et se baisse regardant sous la voiture pour s'assurer avant toute chose que c'est bien Léo. « Coucou c'est Luna, j'apporte le gouter. » Un sourire s'étire sur ses lèvres alors que le garagiste sort de sa cachette. « Et j'ai aussi prévu pour me changer. » Sa voix monte son impatience comme un enfant le ferait face à une super surprise qu'on lui aurait promis. « J'espère que je ne suis pas trop en avance ? Sinon je peux attendre si tu n'as pas fini. » Puis Luna vient doucement déposer un baiser sur la joue de Léo. « Tu vas bien ? Je pensais te voir avec un peu de couleur mais non tu sembles avoir pu te débarrasser de tout. » Elle se souvient de l'échange ou l'un comme l'autre disait que les couleurs n'étaient pas toutes parties à la première douche. Elle se met à rire suite à sa taquinerie.





(fiche) drvgns. / (ava) Cristalline & praimfaya



" Hier n'existe pas. Avant-hier non plus. Aujourd'hui, c'est délicieux. Demain est merveilleux."


Dernière édition par Luna Primavera le Jeu 5 Sep 2019 - 14:45, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
http://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi- http://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + wcstedrose
Messages : 370 - Points : 1039
[terminé] Jeu de main. feat Léo Tumblr_inline_ok7ardROFj1qlt39u_250
Âge : 30 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
[terminé] Jeu de main. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Jeu de main. feat Léo ( le Dim 2 Juin 2019 - 14:37 )

Jeu de main  

 







C’est une journée un peu spéciale puisqu’il va revoir Luna aujourd’hui pour cette séance mécanique qu’il lui a promis. Première fois qu’ils se rencontrent de manière officielle d’ailleurs puisqu’avant ça c’était du simple hasard. Il espère que ça se passera bien, puisqu’il ne l’a pas oubliée. En même temps, il n’en avait pas vraiment envie. Il en a parlé un peu avec Nori, parce qu’elle est sa meilleure amie et qu’elle a droit de savoir ce qui se passe dans sa vie. En tout cas, il est plutôt enthousiaste, et de bonne humeur. Son collègue n’a pas manqué de lui faire remarquer qu’il avait l’air un peu différent par rapport à d’habitude. Léo a nié évidemment puisqu’il ne s’en rend pas spécialement compte mais c’est quand même le cas. Mais sa journée se passe plutôt bien, peut-être même un peu trop lentement à son goût mais il n’a pas le choix d’attendre. Et puisqu’il allait rester plus tard au garage aujourd’hui, il a demandé à Lilwenn d’aller chercher Louisa. Ca lui fera du bien de passer du temps avec la petite, avec ce petit chagrin d’amour ça ne doit pas être facile pour elle en ce moment. Sans oublier Barbara. Sa cousine a besoin d’un peu de soleil dans ce ciel sombre et la petite princesse est ce qu’il lui faut, il en est certain. Il ne s’en fait donc pas, il sait que ça se passera bien, de ce côté.  

Ses collègues partent petit à petit, ils terminent la journée simplement. Ils sont assez libres de toute façon ici. Le patron n’est pas trop exigeant, tant que le travail est fait. Ils s’arrangent toujours entre eux. Léo termine souvent tôt pour pouvoir aller chercher sa fille à l’école. Et pour une fois c’est lui qui laisse la possibilité aux autres de partir plus tôt. Il en est assez content, que ça puisse changer de temps en temps. Puis il ne sera pas trop embêté comme ça. Il se concentre un peu plus sur la voiture a réparée maintenant qu’il est seul. Il avance un peu plus vite comme ça. Ce qui fera plaisir au propriétaire de pouvoir venir la rechercher le plus vite possible. Ça n’a rien de difficile, c’est assez rapide. Et ça l’occupe en attendant que Luna arrive. D’ailleurs, il ne l’entend pas du tout au départ. Il est tellement concentré, puis il a du mal à entendre de là où il est. Il est un peu surpris finalement, mais il sourit automatiquement quand il l’entend. « - Luna et le goûter. J’ai beaucoup de chance. » Dit-il avant de rire directement. Il bouge pour pouvoir sortir et se relever directement. Il la regarde directement, vraiment content qu’elle soit réellement venue. Il ne peut pas s’empêcher de la trouver belle. C’est plus fort que lui. « - Oh non t’inquiète. Je m’occupais en t’attendant. Elle est pratiquement terminée. Il y a le temps. » Dit-il en haussant les épaules directement. Il aura le temps de faire les dernières petites choses le lendemain. Ou alors c’est un collègue qui s’en occupera peu importe. « - Mais oui je vais bien et toi ? Ah. Non plus de couleur. Enfin du noir sans doute, mais ça n’est pas la même chose. » Dit-il en regardant un peu ses mains. En effet, il n’est pas très propre avec le boulot. C’est pour ça aussi qu’il évitera de la toucher pour le moment. « - Mais je vois que tu as réussi à t’en défaire, toi aussi. » Il observe son visage avant de lui sourire.

Mais il ne va pas rester en place comme ça. Il respire calmement. « - Viens, suis-moi. » Dit-il directement, en avançant directement pour pouvoir aller vers les bureaux. Il regarde pour voir si elle le suit bien, avant de continuer son chemin finalement. « - Je ne sais pas si tu veux goûter ou te changer avant, mais je vais quand même te montrer. » Dit-il automatiquement en allant jusqu’au vestiaire. Il entre directement. « - Désolé si ça n’est pas top. Il y en a qui ne sont pas très ordonnés. » Et peu importe qu’il le dise ou non ça ne change pas grand-chose. Mais il a l’habitude maintenant. Il fait avec de son côté. « - Enfin, tu peux te changer ici. Et tu peux mettre tes affaires dans mon casier en attendant. » Dit-il en allant vers celui-ci. Il l’ouvre directement pour que ça soit plus facile, laissant le cadenas dessus. Il réfléchit un peu avant de poser les yeux sur la brune. « - Bien sûr, je vais te laisser te changer. Je me réjouis de voir cette autre tenue. » Il lui adresse un sourire directement avant de finalement sortir des vestiaires. Il bouge jusqu’à la petite cuisine pour pouvoir se laver les mains pour être un peu plus propre quand même.






♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © mermaid tears.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 2050 - Points : 3066
[terminé] Jeu de main. feat Léo Source
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Jeu de main. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Jeu de main. feat Léo ( le Mar 4 Juin 2019 - 17:53 )

Léo & Luna.

Des petits instants ajouter à d'autres petits instants finissent par faire de grands moments. Et c'est souvent de ces petits instants drôles, fragiles, étonnants, déroutants, simples que naissent les belles histoires. L'alchimie d'une amitié et peut être plus si on sait prendre soin de ces petits moments.




Elle a des étoiles dans les yeux Luna, en allant au garage rejoindre Léo. Elle ressent un tas d'émotion alors qu'elle tient la boite à cupcakes dans une main et le sac qui contient ses affaires dans l'autre. Bien entendu elle a un peu d'appréhension parce que c'est tout nouveau ce genre de sensation pour l'orpheline. Une saveur un peu étrange, qui la rend heureuse. La caresse avec douceur.
Lui donnant envie d'avancer et peut être de se livrer vraiment.
Luna cache toujours son enfance, pas parce qu'elle en a honte, après tout elle n'est nullement responsable dans le fait qu'on l'ait abandonné. Mais juste parce qu'elle se dit que personne ne pourrait vraiment l'aimer s'il savait. Alors elle invente, mais elle n'a pas envie de mentir à Léo. Ils ne vont certainement pas aborder ce sujet aujourd'hui. Non là ils vont parler mécanique et manger des cupcakes.
Mais plus tard, lors d'une autre rencontre.
Car de cela aussi elle a envie Luna. Enfin elle verra bien, pas la peine de précipiter les choses et de vouloir aller trop vite. Pas à pas c'est beaucoup mieux. Alors elle entre dans le garage et se met à chercher Léo. Tout à jetant un œil à l'univers qui l'entoure. Les machines, les voitures en réparation, les pièces détachées, et l'odeur de cambouis. C'est presque un endroit magique pour la brune. Cela peut sembler étrange, d'autres préféreraient un monde de licorne.
Mais pas Luna.

Elle se baisse quand elle remarque des pieds qui dépassent du dessous d'une voiture, espérant que ce soit Léo. Elle reconnaît sa voix tout de suite quand il lui répond en disant qu'il a beaucoup de chance. Une jolie femme et un gouter, oui c'est beaucoup de chance.
Luna aussi elle en a de la chance.
Mais elle garde cette remarque pour elle. Puis Léo sort de sa cachette. « Je suis sure que cette voiture est bien bichonnée. » Puis ils parlent de la fête des couleurs et du mal qu'ils ont eu à se débarrasser de ces pigments. Même si là, le garagiste plaisante sur le fait qu'il est coloré de noir. « Je vais bien aussi. Et très contente d'être là. » Son sourire se fait plus grand alors que son regard le détaille d'avantage. « Et le noir te va bien. »
Elle le trouve toujours aussi mignon, non craquant.
Instinctivement elle se mord les lèvres, impatiente de mettre les mains dans le moteur de la moto. Impatiente d'un autre sourire aussi. Ou d'un autre regard comme il pose sur elle à cet instant. « Et tu me préfères avec ou sans couleur ? » Elle se renseigne simplement. Puis il l'invite à la suivre.

Ce que Luna fait avec plaisir. Tenant toujours à la main sa boite à gâteau et son sac avec ses vêtements de rechange. « Je peux me changer, puis on goute pendant que tu m'expliques pour la moto. Faudra juste mettre la boite au frigo après pour que les cupcakes au chocolat pour Louisa reste frais. Parce que je suppose qu'elle ne les mangera que ce soir. » Ils entrent dans le vestiaire, cela amuse Luna de voir les réactions de Léo.
Il est attentionné à son égard et elle le trouve touchant.
« Ne t'en fais pas pour le bordel. Pas toujours évident de faire régner l'ordre ?? J'ai parfois le même problème au cinéma mais avec les dossiers. » Elle le taquine alors qu'il ouvre son casier pour qu'elle puisse y poser ses affaires. « Merci. » Leurs regards se croisent avant que Léo ne complimente Luna pour sa tenue. « C'est sur qu'elle n'a rien à voir avec celle de la fête des couleurs, ni avec celle que j'ai prévu. » Elle sort sa vieille salopette et son vieux sweet, pour les montrer à Léo. Ils ont déjà vécu, ils sont troués et tâchés mais elle s'y sent bien dedans. Et c'est la tenue idéale pour bricoler.
Léo l'abandonne pour qu'elle puisse se changer.
Ce qu'elle fait rapidement. Impatiente de le retrouver. Doucement Luna.

Luna range ensuite ses vêtements et son sac dans le casier du garagiste avant de sortir du vestiaire. Basket aux pieds, cheveux remonter et manches retroussées, elle est fin prête. « Léo tu es où? » Et elle suit le son de sa voix jusqu'à la petite cuisine. Elle dépose la boite à cupcakes sur la table. Elle en a pris six. Donc deux sont prévus pour la fille de Léo. Elle ouvre la boite. « Alors tu as le choix entre framboise chocolat, vanille, menthe chocolat, citron. Vu que tu m'as dis que tu aimais tout j'ai pris un assortiment. Mais on peut aussi partager. »
Son regard comme sa voix se font rieurs.
« Ceux à l'Oréo chantilly et aux triples chocolats sont pour Louisa. J'espère qu'elle aimera. » Elle lève les yeux vers Léo l'interrogeant du regard. Même s'il lui a dit qu'elle aimait le chocolat elle espère ne pas avoir mal choisi. Elle sort de la boite les cupcakes prévus pour eux et y laisse les deux pour Louisa. Elle referme la boite qui se retrouve rapidement au frigo. «  Il ne faudra pas que tu l'oublies. Au fait Louisa elle vient parfois te voir bricoler ? Ou elle n'est pas trop emballé par ce genre d'activité. » Luna a toujours aimé la mécanique, tout comme la danse mais elle n'a jamais su comment elle avait appris à aimer ces deux activités si différentes.
Après elle ne veut pas se faire trop curieuse et comprendra parfaitement si Léo part sur une autre conversation.  



(fiche) drvgns. / (ava) Cristalline & praimfaya



" Hier n'existe pas. Avant-hier non plus. Aujourd'hui, c'est délicieux. Demain est merveilleux."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
http://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi- http://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + wcstedrose
Messages : 370 - Points : 1039
[terminé] Jeu de main. feat Léo Tumblr_inline_ok7ardROFj1qlt39u_250
Âge : 30 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
[terminé] Jeu de main. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Jeu de main. feat Léo ( le Lun 10 Juin 2019 - 16:47 )

Jeu de main  

 







Il est content qu’elle soit là, il en sourit d’ailleurs automatiquement. Il se sent un peu plus heureux bizarrement. Puis maintenant qu’elle est devant lui, le stress qu’il pouvait avoir s’envole. Il laisse place à la spontanéité, il a juste envie de pouvoir profiter de ce moment sans trop s’inquiéter. Il n’y a d’ailleurs pas de quoi le faire. Il laisse la voiture directement sur le côté, il terminera les derniers détails demain matin. « - Oh, elles le sont toutes. Pas de jalouse comme ça. » Il sourit amuser. Mais il prend toujours soin des véhicules. D’autant plus que les clients attendent de récupérer leur voiture en ordre bien, c’est évident. Ca lui fait plaisir de le faire, il aime son boulot. Ca fait partie des choses qu’il fait le mieux. « - Merci. Peut-être que je vais me peindre en noir la prochaine fois alors. » Il secoue la tête, avant de rire doucement. Il ne compte pas le faire. Et il devrait peut-être arrêter la carte de l’humour un petit peu. Il n’a pas envie d’avoir l’air ridicule, à dire n’importe quoi. Même ça l’aide de son côté. « - Oh question difficile. » Dit-il en observant la jeune femme attentivement. « - Je dois dire que ça me plait de pouvoir voire ton visage. Même si les couleurs t’allaient très bien aussi ! »  Il est sincère tout en gardant la carte de la sécurité quand même. Il n’a pas envie de dire de bêtise. Puis c’est toujours délicat de répondre à ce genre de question.

Il conduit la brune jusqu’au vestiaire ensuite. Pour qu’elle puisse se changer. C’est l’endroit le plus approprié pour le faire. « - En effet oui. » Dit-il par rapport à Louisa. Elle sera sans doute contente d’avoir un bon goûter, ou un dessert au vu de l’heure. Il pourra lui parler de Luna un petit peu. Il doit également lui parler de Sirius. Il a des choses à dire à la petite princesse en tout cas. Il le fera quand il en aura l’occasion. « - Vraiment pas. » Dit-il en regardant autour de lui. Lui aime l’ordre, et il tient son appartement dans un bon état. Mais ici c’est compliqué. Il ne peut pas passer derrière les collègues tout le temps, ce serait impossible. Il maintient les yeux sur lui, avant de regarder la tenue qu’elle lui montre. « - Je pense que tu seras toujours aussi belle. Peu importe ce que tu portes. A tout de suite. » Dit-il finalement, avant de la laisser. Puis ça lui permet de fuir un petit peu, face au compliment qu’il vient de lui faire. Il en est quand même un peu gêné, il n’a plus l’habitude.

Pendant ce temps, il prend du temps pour se laver les mains, histoires de les avoirs propres pour pouvoir manger. Il prépare deux verres, ainsi que des boissons, les posant sur la petite table. « - Dans la cuisine ! » Répondit-il espérant qu’elle ait entendu. Puis quand elle arrive, il est rassuré. Il approche, regardant les cupcakes directement. « - Ils ont l’air tellement délicieux. » Dit-il en observant et en écoutant ce qu’elle dit. « - En plus, j’ai un petit faible pour les fruits rouges, je t’avoue, donc celui à la framboise. Mhh… Bon c’est peut-être un goût de femme mais bon. » Il hausse les épaules. Il aime, il n’y peut rien après tout. « - Mais, je suis d’avis qu’on partage, comme ça, on peut en profiter. » Il n’est pas contre. Ils ont tous l’air délicieux. Ca lui donne déjà l’eau à la bouche. « - Elle en a de la chance cette petite dis donc. Je suis sûr qu’elle sera contente. » Elle aime le chocolat. Elle n’est pas trop difficile d’ailleurs. Elle n’aime juste pas les légumes verts, amer. Mais ça n’est pas étonnant non plus. C’est le cas de beaucoup d’enfants. « - J’y penserai ne t’en fait pas. Et oui, elle vient de temps en temps. Quand je n’ai personne de disponible pour la garder. Ca ne la dérange pas. Elle s’amuse avec ce qu’il y a. Même si ça n’est pas ce qu’elle préfère non plus. » Dit-il en pensant à la petite en même temps. Il s’assied finalement avant de reprendre. « - Son truc s’est les animaux. Elle a en tête de devenir vétérinaire. Elle est plus pour prendre soin des autres. Comme sa mère. » Même si elle, c’était prendre soin des personnes. Mais Louisa est petite encore, elle a encore du temps, peut-être que son envie changera par la suite. Il ne sait même pas pourquoi il a dit ça en plus. Ce n’est peut-être pas approprié. Il reprend finalement. « - Il y a du jus d’orange si tu veux, ou du lait. Je me suis dit que ça irait bien. Mais je peux faire du café si tu préfères. Comme tu veux. » Il y a une machine pour aussi. Tout ce qu’elle voudra.







♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © mermaid tears.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 2050 - Points : 3066
[terminé] Jeu de main. feat Léo Source
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Jeu de main. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Jeu de main. feat Léo ( le Dim 16 Juin 2019 - 17:18 )

Léo & Luna.

Des petits instants ajouter à d'autres petits instants finissent par faire de grands moments. Et c'est souvent de ces petits instants drôles, fragiles, étonnants, déroutants, simples que naissent les belles histoires. L'alchimie d'une amitié et peut être plus si on sait prendre soin de ces petits moments.




Luna reste naturelle. Même si son sourire se fait plus grand face aux remarques de Léo. Chacun use d'humour pour se détendre. Le spectacle en est même attendrissant. Elle se sent comme une enfant devant un mur de bonbons. Elle sait que ce n'est pas du qu'au fait d'être dans un garage automobile, et de ce dire qu'elle va pouvoir faire de la mécanique. Bien sur que cela influe sur sa bonne humeur, car la mécanique et elle c'est une histoire d'amour.
Mais il y a quelque chose d'autre derrière.
Une sensation plus profonde. Qui se pare de leurs souvenirs colorés et de doux compliments. Compliments qui pourraient la faire rougir si elle ne prenait pas cela sur le ton de la plaisanterie. Un exercice qui pourrait la faire passer aux yeux de Léo pour une belle et douce idiote. Mais il semble que le garagiste use du même stratagème que l'orpheline. Stratagème qui ne cache pas leur sincérité, ni les émotions nouvelles et troublantes qui émergent de ces retrouvailles programmées.
Contrairement aux deux premières rencontres.
« On verra si tu dis la même chose quand le noir teintera mon visage. En tout cas merci. Et tu n'es pas mal non plus. » Elle lui fait un clin d’œil, aime savoir qu'elle lui plait même sans les couleurs sur son visage. De quoi rassurer la brune. Qui se méfie toujours de tout et de tout le monde. Être ici est déjà une grande victoire, se livrer comme elle l'a fait à la fête des couleurs aussi.
Léo a su la mettre en confiance et cela lui fait du bien à Luna. De croire en quelqu'un d'autre qu'à sa famille de cœur.

Luna suit Léo vers les vestiaires, elle comprend rapidement combien il est désabusé par ses collègues de travail qui ne pensent jamais à ranger. Elle lui fait comprendre que cela ne la dérange pas. Elle rencontre parfois ce problème avec des dossiers récalcitrants qui sans qu'elle n'est le temps de les retenir se déversent par terre ou sur son bureau. Combien de fois quand cet accident est arrivé elle a prié pour que personne ne rentre dans son bureau.
Bon là c'est encore différent parce que si chacun rangé un peu et bien le bordel serait moins visible.
Mais elle n'est pas là pour ça Luna, elle va juste se changer dans les vestiaires et puis elle sera occupée ailleurs. Du moment qu'elle peut ranger ses affaires pour les garder propres, le reste lui importe peu. Et encore un compliment de la part de Léo, faut dire que peut être elle les cherche avec ses phrases. « Je crois que je vais partir d'ici avec un beau bouquet de fleurs vu que tu ne cesses de m'en envoyer. »
Un sourire presque enfantin vient se loger sur les lèvres de l'orpheline alors que son regard suit le garagiste qui sort du vestiaire.
Elle se change rapidement pressée de le retrouver pour gouter les cupcakes qu'elle a apporté et surtout pour s'attaquer à la moto. D'ailleurs son cœur s'emballe à ses pensées. Et Luna se demande laquelle fait le plus son petit effet.
Retrouver Léo. Manger les cupcakes. Ou réparer la moto.
Va falloir qu'elle se pose sérieusement sur la question, même si elle a sa petite idée. Mais elle verra plus tard pour la rendre affirmative, là elle sort des vestiaires se laissant guider par la voix du beau garagiste.

Luna ouvre la boite de gâteau et explique les divers parfums sans oublier de mettre de côté ceux pour Louisa. « Ils ont plus que l'air délicieux. Ils le sont. Tu vas voir une fois que tu les auras gouté tu vas devenir accro. » Elle se mit à rire doucement quand Léo lui dit que les fruits rouges cela fait peut être plus goût de femme. « Non je ne trouve pas et cela nous fait un point commun de plus. Je suis fan de tout ce qui est aux fruits rouges, fraise, framboise, cerise, myrtille .. la totale. Remarque à moi on me fait parfois la remarque que cela fait gamine de commander un sirop de fraise. »
Leurs regards s'accrochent alors qu'elle se mord inconsciemment la lèvre inférieur.
Ils conviennent d'un commun accord de partager. « La prochaine fois je t'en prendrais aussi au chocolat comme ça tu pourras les gouter aussi. Parce que là je sens que tu jalouses Louisa.» Elle dit cela sans hésiter une seule seconde, sure qu'il y aura une prochaine fois. Il ne pouvait en être autrement, elle est certaine Luna. Elle l'écoute attentivement quand il parle de sa fille, toujours touché par le ton de sa voix. Louisa a de la chance d'avoir un père aimant et attentionné. « C'est sur que cela ne doit pas être évident de gérer une enfant en étant seul. Surtout que tes horaires ne doivent pas toujours coïncider avec les siens. »
Ils s'installent face à face.
« C'est chouette qu'elle sache ce qu'elle sache ce qu'elle a envie de faire plus tard. Et soigner les animaux c'est bien. » Luna ne se froisse pas quand il parle de la mère de Louisa, elle qui est orpheline elle sait combien c'est compliqué de cicatriser. « Cela ne doit pas être facile pour Louisa, ni pour toi. C'est un vide que l'on ne comble jamais le manque d'un parent .. je comprends par quoi Louisa passe .. » Elle baisse les yeux et parle plus bas.
Cette douleur elle est toujours présente pour Luna, et elle se doute que la fille de Léo la gardera aussi en elle.
Même si un jour Léo refait sa vie. Une part d'elle restera incomplète. « Un verre de lait sera parfait. Parce que je me doute que ce n'est pas ici que je vais trouver du sirop à la fraise. » Elle se met à rire pour chasser cette petite piqure que ses mots d'avant ont faits à son cœur. Et puis elle ne veut pas prendre le risque d'ombrager les instants qui vont suivre à cause de son passé. Et elle croque dans la moitié du cupcake framboise chocolat. « Huuuuuuuum une tuerie. Un câlin de douceur. » Elle savoure simplement. Sans chichi, parce qu'elle est comme ça Luna. « Tu bosses ici depuis longtemps ? » Encore une fois elle met à profit ce temps pour en apprendre plus sur le beau Léo.  



(fiche) drvgns. / (ava) Cristalline & praimfaya



" Hier n'existe pas. Avant-hier non plus. Aujourd'hui, c'est délicieux. Demain est merveilleux."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
http://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi- http://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + wcstedrose
Messages : 370 - Points : 1039
[terminé] Jeu de main. feat Léo Tumblr_inline_ok7ardROFj1qlt39u_250
Âge : 30 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
[terminé] Jeu de main. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Jeu de main. feat Léo ( le Jeu 20 Juin 2019 - 14:26 )

Jeu de main  

 







« - Je n’ai aucun doute là-dessus. » Avait-il dit. Qu’elle aille du noir, des couleurs ou rien sur son visage, il ne cessera pas de la trouver belle. C’est plus fort que lui. Puis elle l’est autant de pas se mentir. Il imagine qu’on lui a déjà fait la remarque plusieurs fois. Des hommes venus vers elle pour un peu de drague. Ou même des femmes, ça a pu arriver aussi. Il suppose, il n’en sait rien. Mais il est content de lui plaire en retour. Même si le physique ne fait pas tout, c’est quand même important. De son côté, il ne sait pas trop faire la différence, quand on le drague ou non. Il a trop souvent mis des œillères car c’était plus facile pour lui à supporter. Il lui a fallu du temps pour se remettre de la mort de sa fiancée. Maintenant ça va mieux. Grâce à ses proches. Tout en continuant de parler, il l’a conduite jusqu’au vestiaire, pour qu’elle puisse mettre une autre tenue. Lui expliquant un peu comment c’est, lui laissant son casier pour pouvoir y mettre ses affaires. Il sait qu’il n’y a aucun risque de toute façon. Puis à cette heure-ci, personne ne passera par là. « - Ce n’est pas de ma faute, ça sort tout seul. » Il avait ri suite à ses mots, puis il l’avait laissée tranquille.

En se rendant à la cuisine, il a pris le temps de retirer la crasse sur ses mains. Même s’il sait qu’elles ne seront propres que pour très peu de temps, c’est mieux pour pouvoir manger quand même. Il a préparé la table, le temps qu’elle revienne. Il est maintenant temps de passer à la dégustation. Ces cupcakes semblent tellement bons rien qu’en les voyants ainsi. « - Pas trop accroc quand même. Sinon, tu risques de me trouver moins plaisant. » Mais il ne doute pas qu’il va apprécier. Il n’y a pas de raison qu’il n’aime pas de toute façon. « - Le sirop de fraise, j’en bois de temps en temps. Il y en à la maison. Louisa adore ça aussi. » Et puis c’est agréable aussi d’en boire autant le dire. Et quand il n’a plus beaucoup d’argent en fin de mois, c’est le plus pratique. Ca ne demande pas grand-chose. Et le sirop a une durée d’utilisation plus longue qu’un simple soda. Mais ça il ne préfère pas le dire. Ses problèmes d’argents ce n’est pas ce qui le mettrait en valeur. Et pour le moment, il n’a pas envie d’expliquer pourquoi il en a. Il se mit à rire finalement. « - Ca se voit tant que ça ? Je réussirai peut-être à la convaincre de me laisser goûter un petit morceau. » Il y a toujours moyens de négocier. Même s’il lui laissera bien entendu. Elle sera toujours prioritaire dans sa vie. Même pour la nourriture. Et elle sera tellement contente de pouvoir en avoir en plus. « - Heureusement que j’ai ma cousine et ma meilleure amie. Je ne sais pas ce que je ferai sans elles. Ce n’est pas toujours évident. Mais j’ai l’avantage qu’ici, c’est plutôt familial. Si je dois partir plus tôt ça ne pose pas de problème. J’ai beaucoup de chance par rapport à ça, je suis bien tomber. » Et il adore ce garage. Il adore ses collègues, son patron. Il est chez-lui ici. Il faut dire qu’ils ont bien vu son évolution, par quoi il est passé. Et il a de la chance de ne pas avoir été viré durant sa période chaotique. Il hoche la tête doucement. « - Oh oui c’est bien. Quand tu la rencontreras, tu verras que c’est une petite fille, qui sait ce qu’elle veut. Qui a du caractère. Dans le respect bien sûr. » Il est vraiment fier d’elle. Il l’aime plus que tout au monde. Et Luna ne se trompe pas quand elle dit que ça n’est pas facile. Elle lui en voudrait sans doute s’il lui disait la vérité. Qu’il a laissé tomber la petite après le décès de sa fiancée. Sans le vouloir réellement. « - Toi aussi tu as perdu un parent ? » De la manière dont elle parle, c’est ce qui lui semble être le cas.

Il se redresse ensuite pour pouvoir servir deux verres de lait, car effectivement, il n’y a pas de sirop. Il y a du café, du soda, de l’eau et de la bière. Le lait reste quand même une bonne solution, à ses yeux en tout cas. « - Laisses-moi goûter pour voir si tu as raison. » Il sourit avant de prendre un morceau lui aussi. Il ferme les yeux quelques secondes, avant de soupirer d’aise. Il hoche la tête positivement. « - Parfait. Et ça fait du bien de manger ce genre de choses. » Il prend le temps de déguster en tout cas. Il se pose finalement correctement, content d’être là, avec elle. « - Ca fait un peu plus de 10 ans. J’ai fait mon apprentissage ici, puis j’ai été engagé ensuite. Je dis toujours à mon patron, que s’il veut me le laisser, je suis preneur. Mais il n’est pas encore prêt à partir en retraite. » Il se mit à rire directement. Ca ne le gênerait pas. Il se sent bien ici, et il n’a pas envie d’abandonner les lieux. Ca l’aide beaucoup d’avoir cette passion, d’avoir ce boulot. « - Et toi ? Le cinéma ? Tu as toujours travaillé dans l’administration ou tu as fait d’autres boulots ? » Il l’observe un petit peu. Continuant de parler, tout en mangeant. Profitant de cette petite pause. « - Tu sais, avant je voulais être dans la police. Mais heureusement, ça ne s’est jamais fait. Je suis trop bien ici pour changer quoi que ce soit. Puis j’ai plus de temps ici que je n’en aurai eu. » C’est plus sécurisant à ses yeux, surtout pour la petite. Il veut être là pour elle.







♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © mermaid tears.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 2050 - Points : 3066
[terminé] Jeu de main. feat Léo Source
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Jeu de main. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Jeu de main. feat Léo ( le Mer 26 Juin 2019 - 18:39 )

Léo & Luna.

Des petits instants ajouter à d'autres petits instants finissent par faire de grands moments. Et c'est souvent de ces petits instants drôles, fragiles, étonnants, déroutants, simples que naissent les belles histoires. L'alchimie d'une amitié et peut être plus si on sait prendre soin de ces petits moments.




Luna, elle se sent bien face à Léo. Elle apprécie l'alchimie qui passe entre eux, même s'ils se connaissent peu. Bon ce n'est peut être pas une réelle alchimie en tout cas cela lui donne confiance. Les choses se font naturellement. Malgré les petites hésitations, il n'y a pas de malaise. C'est comme lors de la fête des couleurs, les mots sortent tous seuls, tout comme les compliments. Ce qui fait sourire la belle et donne à son regard de doux reflets. A part que cela ne soit des étoiles qui naissent dans ses pupilles.
Léo lui plait.
Elle aime le naturel et la simplicité qu'il dégage. La façon qu'il a d'interpréter les choses ou de les dire. Elle n'a pas besoin de plus Luna, et puis quand il lui parle elle sait que ses mots sont vrais et sincères. Il ne joue pas ou n'essaie pas d'user de ses charmes juste pour qu'elle succombe. Même si elle le pourrait. Mais au delà de cette idée, elle aimerait que cette histoire soit le début d'une belle amitié, ou d'autre chose. Elle ne veut rien précipiter, ni pour lui, ni pour elle.
Et prendre le temps est agréable.
Elle qui ne le prend que lorsqu'elle se perd dans les nuages pour imaginer des histoires. Pour la première fois, depuis longtemps, elle veut s'impliquer. Avouer certaines choses, des détails cachés la plus part du temps. Alors qu'ils sont très importants pour qu'elle puisse avoir une relation stable. Luna ira doucement mais elle a déjà confiance et c'est très important pour l'orpheline.
Léo se doute t-il de tout ce qui se passe dans la tête de la belle ?
De ces questionnement qui la plus part du temps la font fuir avant même qu'elle ne prenne le temps de sourire. Elle qui ne se lie pas facilement. Elle qui ne parle pas de ses blessures avec ceux qu'elle ne connait pas. Par peur d'être jugée voir rejetée. Mais Léo semble à part. Il est blessé comme elle et cette blessure pourrait bien faire tomber l'armure de la brune.

Alors après quelques compliments, quelques taquineries. Un changement de vêtement vu la suite du programme, Luna rejoint Léo en cuisine. Ils vont d'abord déguster les cupcakes que la belle a ramené. Et rien que de les voir ces pâtisseries donnent vraiment envie. Elle se met à sourire quand le garagiste rebondit sur le fait qu'elle parle de devenir accro aux cupcakes et qu'il ajoute ensuite que Louisa adore le sirop. « C'est comme tout faut y aller avec modération.  Et le sirop à la fraise c'est toute ma vie. »
Elle doit ressembler à une gamine quand elle dit sa phrase.
Mais elle s'en moque, parce que Luna au fond elle a toujours son âme d'enfant. C'est certainement pour cette raison qu'elle souffre bien plus des maux des adultes. Elle n'a pas encore franchi le pas et pas sur que dans certains sujets elle finissent par le faire. Faudra d'abord qu'elle en est envie et qu'elle soit sure de ne pas souffrir plus. Ils se concentrent sur la gourmandise offerte à leurs regards et sur le fait que les cupcakes au chocolat au l'air de faire craquer Léo.
Elle le trouve tellement attendrissant quand il parle de sa fille.
« Je suis sure que Louisa sera heureuse de partager avec son papa. » Elle en prendra plus la fois prochaine, car ils ne finiront pas la moto aujourd'hui et elle ne dira pas non à une autre séance de mécanique. Et encore plus avec Léo. Luna comprend qu'en étant un père célibataire élever une enfant ne doit pas être une tâche simple. Et puis il y a aussi le deuil à traiter. Comment expliquer la disparition d'une mère sans que cela blesse. « Je comprends. C'est bien que tu puisses compter sur des personnes qui se soucient aussi de ta fille comme de toi. Parce que le plus important c'est Louisa, mais tu dois aussi souffrir et rester fort face à ta fille reste un combat de tous les jours. » Faire semblant que tout va bien alors qu'à l'intérieur on est détruit, meurtri. Comme lorsque arrive certaines événements. Garder un masque face aux gens et le tomber une fois seul.
Luna elle connait par cœur.
« Et cette situation ne doit pas être évidente. » On se pose des questions, se demandant ce qu'on a fait pour mériter ce genre de châtiment. On se sent abandonner. Puni. Trahi aussi. En tout cas Luna elle avait éprouvé tout plein d'émotion même de la colère, de l'incompréhension. Et puis pas toujours facile de dire ce qu'on ressent . Expliquer cette douleur qui est si vive avec des mots d'enfant. « Je serais ravie de la rencontrer. »
Et bien entendu la question logique tombe surement aiguiller par les diverses paroles de l'orpheline.
Luna le regarde un peu perdue parce qu'elle ignore exactement ce qui c'est passé pour elle. Contrairement à Louisa qui sait que sa mère est morte.  « Peut être .. j'en sais rien .. surement vu .. » Sa voix se teinte de tristesse. « Désolée .. c'est compliqué pour moi d'en parler .. je ne connais pas .. une part de mon histoire .. »
Et je suis orpheline.
Mais elle ne le dit pas. Parce qu'au fond elle ne le sait pas, tant bien ses parents sont encore en vie, ils se sont juste débarrassés d'elle comme on le fait avec ses poubelles. Et cette idée lui serre toujours autant le cœur.

Luna se saisit du verre de lait pour en boire plusieurs gorgées pour faire passer son mal être. Et Léo décide de gouter les cupcakes. Elle en parlera plus tard. Mais là elle ne veut pas que ce moment se teinte de couleurs sombres. Bien entendu ils craquent tous les deux sur la saveur des gourmandises qu'ils partagent. Luna les connait mais c'est à chaque fois un réel plaisir de les savourer.
Elle en profite pour changer la conversation et se concentrer sur le travail du jeune homme.
Elle espère qu'il ne lui en voudra pas de ne pas s'étaler sur cette part d'elle qui est bien trop douloureuse. Un jour elle le sait, elle lui dira. Mais elle doit y aller doucement pour ne pas gâcher ce qui est en train de naitre. Parce qu'elle ne veut pas prendre le risque de voir fuir Léo. « Au moins ton patron en te laissant son affaire est assurée qu'elle sera bien traitée. Parce que tu y es attaché. C'est un beau projet. Et tu pourras réparer plein de motos. » Elle se met à rire car elle dit cela avec l'idée de venir souvent l'aider. « J'y bossais quand j'étais ado durant mes vacances, pour me faire un peu d'argent de poche ou avoir des places gratuites. Je nettoyais, parfois vendait les tickets ou je faisais le pop-corn. Et puis l'ancienne assistante est partie et vu les études que je faisais le patron m'a proposé le poste. Du coup j'ai dis oui. Connaissant bien l'endroit et le personnel. Cela m'a évité de chercher en sortant de mes études. »
Et Luna avait un peu ses habitudes et elle se sentait en confiance parce que c'est à cette époque qu'elle a du quitter l'orphelinat alors se retrouvait dans un endroit déjà connu l'a aidé aussi à faire la transition. Ce qui n'a pas été facile.
« Et puis être dans la police c'est dangereux. Ils prennent souvent des risques. Et cela ne doit pas être un métier évident. Moi j'aurais aimé être conteuse. J'adore raconter des histoires, les inventer. Je m'invente même des enfances. Changer mon passé .. Mais j'aime beaucoup ce que je fais. » Ils finissent leurs cupcakes. « Bon maintenant qu'on est rassasié on a plus qu'à s'attaquer à la bête. J'ai hâte de la voir et de mettre mes mains dans son moteur. » Mécano aussi cela lui aurait bien plu à Luna. Mais pouvoir le faire pour le plaisir ce n'est pas mal non plus.   



(fiche) drvgns. / (ava) Cristalline & praimfaya



" Hier n'existe pas. Avant-hier non plus. Aujourd'hui, c'est délicieux. Demain est merveilleux."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
http://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi- http://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + wcstedrose
Messages : 370 - Points : 1039
[terminé] Jeu de main. feat Léo Tumblr_inline_ok7ardROFj1qlt39u_250
Âge : 30 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
[terminé] Jeu de main. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Jeu de main. feat Léo ( le Dim 30 Juin 2019 - 12:18 )

Jeu de main  

 







Léo prend très rarement de pause comme celle-ci. Il ne se pose pas pour pouvoir prendre un goûter, boire un coup, discuter un peu. Il ne l’avait plus fait depuis un moment maintenant, et même avec Louisa. Bien souvent, il la laissait le prendre sans qu’il fasse de même. Mais c’est agréable, il l’avait vraiment oublié. Il pourrait peut-être reprendre cette habitude, il ne sait pas encore. Pour le moment, c’est exceptionnel, c’est bien que ça le soit, ça rend les choses encore meilleures. Il sourit amuser avant de reprendre. « - Je m’en rappellerai. Si jamais un jour tu viens dîner à la maison. » Dit-il de manière assez innocente. Il n’oubliera pas d’en avoir en tout cas, si elle y venait. Même si son studio n’est sans doute pas le meilleur endroit au monde, puisqu’il est assez petit. Bien trop petit, et peut-être pas dans le meilleur quartier qui soit non plus. Mais il a l’impression qu’il ne sera pas jugé avec la brune. Alors pour une fois, il pourrait peut-être faire une exception aux règles qu’il s’impose depuis un moment maintenant. Mais il a aussi envie d’être sûr, qu’elle ne disparaîtra pas. Il ne veut pas être comme sa mère et faire de multiple présentation à Louisa. Mais… Il a l’impression que c’est positif cette fois. C’est pour ça qu’il peut s’imaginer ce genre de chose.
Il hoche la tête, en approuvant pour Louisa. Peut-être qu’elle discutera un peu, mais elle lui laissera prendre un petit morceau quand même. Il se mord la lèvre légèrement en entendant ses mots. Il réfléchit avant de hausser les épaules. « - Je ne l’ai pas toujours été. Fort et présent. Mais maintenant oui. Et ça ne changera plus. » Bien sûr c’est difficile de poser les yeux sur Louisa et d’y voir la copie conforme de sa maman. Elle lui rappel sans cesse cette femme qu’il a aimée. Mais il aime sa fille également. Et ça rend les choses plus faciles. Lydia vivra toujours à travers elle, à travers les souvenirs qu’il a d’elle. Il ne l’oubliera jamais, ce n’est pas possible. Mais il a compris qu’il doit aussi vivre sa vie. C’est ce qui permet aux choses de changer. Il se sent un peu mieux, il a réussi à faire son deuil. Mais il n’est visiblement pas le seul à souffrir. Et il le comprend en voyant Luna, et en entendant ses mots. « - Je suis désolé, je ne voulais pas te rendre triste. » Il prend sa main un instant, serrant celle-ci dans la sienne. Il veut en même temps être présent pour elle. Mais ses mots lui posent quand même question. Est-ce qu’elle a eu un accident qui lui a fait perdre la mémoire ? Est-ce une autre raison ? Il observe son visage, réfléchissant, décidant de se taire pour le moment. « - Je sais qu’on ne se connaît pas encore tant que ça. Mais je suis là pour toi. » Dit-il simplement, voulant avant tout qu’elle soit rassurée, qu’elle soit bien, comme elle l’était.

Il lâche ensuite sa main, afin qu’elle soit tranquille. Il s’occupe de déguster un peu, car la nourriture, ça fait quand même du bien, quoi qu’on en dise. Et il aime bien ces cupcakes. Ils sont tellement délicieux, il en profite. C’est une bonne idée qu’elle a eue. « - Qui sait, dans quelques années peut-être. » Dit-il en regardant autour de lui. Il en sera heureux, d’avoir quelque chose à lui. De pouvoir continuer à faire vivre ce garage. C’est un rêve en réalité. Mais il essaie de ne pas avoir trop d’espoir. Il se contente de ce qu’il a pour le moment. Il écoute attentivement en hochant la tête. « - Mais c’est plutôt bien. Franchement, quand tu es engagé après un petit boulot, ou un apprentissage comme moi, c’est vraiment parfait. C’est moins stressant. » Il hausse les épaules doucement. Il a pu se prendre le studio dans lequel il est maintenant. Ne plus subir sa mère. C’était un vrai bonheur. Il a eu de la chance pour une fois. Puis il n’était pas seul non plus à ce moment-là. Il se mit à rire doucement en haussant les épaules. « - Ce n’est pas faux. » C’est dangereux. Il n’a pas tellement envie de risquer sa vie. « - Ca aurait été une bonne idée aussi, compteuse. » Il lui sourit doucement. Ca lui aurait bien été sans aucun doute. Mais il est ravi qu’elle se sente bien dans son boulot actuel. Tout comme lui dans le sien. Il se mit à rire. « - Tu as raison. Allons-y. » Dit-il en haussant les épaules. Il se lève finalement, rangeant rapidement la cuisine, se sentant obliger de le faire, avant de quitter la pièce pour pouvoir rejoindre le garage.

Il rejoint la moto, retirant le tissu qui la recouvre. « - Et voilà la belle. » Dit-il directement. Il pose le tissu sur le côté pour le moment. Avant de revenir directement. « - Bon, elle n’est pas si belle pour le moment. Elle a besoin de se refaire une beauté, mais on est là aussi pour ça. » Dit-il en levant les yeux vers la brune. Il prend se dont il a besoin directement, posant tout proche d’eux pour ne pas à avoir trop de chemin à faire. « - Mais avant tout. Il faut qu’elle soit en état de marche, ce qui n’est pas le cas. Le moteur est dans un très mauvais état. J’essaie de remplacer les pièces avec ce qu’on a ici. Je pourrai en acheter un nouveau, mais je me dis que si on peut faire des économies, ce n’est pas plus mal. » Il a envie de faire au mieux. Puis il préfère faire les choses par lui-même. Faire de la réutilisation plutôt que de jeter des choses qui n’ont pas besoin de l’être. « - Après il y a aussi le phare à changer. La couleur. Des choses un peu plus, simples. » Enfin, selon lui bien sûr. Il réfléchit un peu, prenant une clé pour pouvoir la donner à Luna. « - Je te laisse faire le démontage du moteur. Je te guide bien sûr. Je pense que ça te plaira. » Elle est là pour ça après tout. Pour apprendre, pour faire de la mécanique, et il a envie de lui faire plaisir.      







♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
http://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-un http://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © mermaid tears.(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 2050 - Points : 3066
[terminé] Jeu de main. feat Léo Source
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
[terminé] Jeu de main. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Jeu de main. feat Léo ( le Ven 5 Juil 2019 - 11:58 )

Léo & Luna.

Des petits instants ajouter à d'autres petits instants finissent par faire de grands moments. Et c'est souvent de ces petits instants drôles, fragiles, étonnants, déroutants, simples que naissent les belles histoires. L'alchimie d'une amitié et peut être plus si on sait prendre soin de ces petits moments.




Luna ne répond pas quand Léo lui dit qu'il se souviendra pour le sirop à la fraise. Elle sourit tout en appréciant le fait qu'il fasse allusion au fait qu'un jour elle pourrait aller chez lui. Elle n'a pas l'intention de brusquer les choses, elle ne veut rien gâcher en allant trop vite. Parce ce début de relation même amicale à une saveur différente des autres. Elle cela lui plait à l'orpheline. Cette idée d'avoir envie d'en dévoiler un peu plus, de parler de ces douleurs qu'elle garde secrètes par peur de tout bousiller en les disant. En attendant elle profite de l'instant qu'ils partagent et qui leurs donne l'occasion de se connaître un peu plus.
Pas à pas, dans le respect de l'autre.
Peut être que la douceur des pâtisseries aide à rendre le moment plus délicieux. Peut être que c'est juste l'effet Léo qui donne à Luna cette sensation troublante de bien être. En tout ce moment elle veut le vivre à fond, croquer chaque seconde comme si elles étaient aussi tentantes que les cupcakes qu'ils goutent. Sans oublier de garder ceux de Louisa même si son papa y lorgne dessus comme un grand gourmand. Puis la conversation se fait plus personnelle, certaines petites ombres viennent se joindre à l'arc en ciel mis en place plus tôt.
Mais la vie n'est pas faite que de belles couleurs éclatantes.
Il y a aussi du gris et du noir qui parfois déteigne sur le rose, le bleu, le jaune. Pour donner au tableau établi le rythme que doit avoir une vie. Élever une enfant seul est une tâche ardue, Louisa elle a encore son père et Léo semble un papa des plus attentionné. Même si par moment il a baissé les bras, surement suite au malheur de la perte de sa femme. Pour Luna la souffrance est toute autre, elle qui n'a jamais vraiment gouté au bonheur d'être entouré par un père et une mère. Ou si elle y a gouté, elle a oublié et malgré ses efforts elle n'arrive pas à recoller les morceaux de son passé. Dix ans dans le vent qui semble parfois plus long que l'éternité elle même. Elle essaie de vivre avec Luna.
Mais parfois ce passage difficile de sa vie revient dans la conversation.
Et elle doit faire avec, elle doit essayer de parer son cœur pour qu'il ne saigne pas trop. Mais sa voix et son regard ne peuvent éviter de montrer ce que son cœur et son âme ressentent. Léo s'en rend compte, il s'excuse et propose même son aide au cas où. Même si leur rencontre est encore toute fraiche. « Tu n'as pas à être désolé, tu ne pouvais pas deviner. Et merci c'est toujours bon de savoir qu'on peut compter sur quelqu'un. » Elle a bien les orphelins, ses frères et sœurs de cœur. Mais savoir qu'il y a quelque d'autre, la rend aujourd'hui plus sereine. Et le geste que Léo fait en plus de ses paroles donne chaud au cœur de la brune.

Puis ils changent de conversation pour éviter que l'instant léger ne se fasse pesant. Chacun a dévoilé une part d'ombre, ils ont le temps pour la développer. En tout cas l'avenir de Léo semble se dessiner dans ce garage ou il y pris ses marques, et Luna elle se plait au cinéma. « C'est vrai qu'ainsi il nous a été moins compliqué de nous intégré. On connaissait les lieux, les gens. Plus facile pour s'adapter. Et puis du moment que l'on aime ce qu'on fait c'est le plus important. Je me verrais mal me lever tous les matins pour aller faire un travail qui ne me plait pas. Ou pour retrouver des gens avec qui je ne m'entends pas. Bien sur parfois on se prend un peu la tête mais dans l'ensemble l'ambiance est bonne. Plus facile d'assumer ses journées quand tout roule. »
Elle parle aussi du fait qu'elle aime raconter des histoires.
Peut être qu'un jour elle en contera à des enfants, à ses enfants. Luna l'ignore, elle se projette parfois en tant que mère et puis d'autre fois, l'idée même de ce rôle lui fait peur. Même si Loris la rassure quand elle aborde ce sujet, lui confirmant qu'elle sera une bonne mère. Mais trêve de discussion il temps de parler de mécanique et d'aller mettre les mains dans le moteur de la moto. Elle a hâte de la voir et hâte de commencer cette activité. De plus pouvoir la partager avec Léo la rend encore plus agréable. Elle sait se contenter de peu l'orpheline. Et ce réjouir de ce peu. Du coup ils sortent de la cuisine après que le garagiste est tout rangé et se dirige vers le coin ou est située la moto.

Léo soulève le tissu et les pupilles de Luna s'agrandissent. « Wahou. » Bon la bête n'est pas au mieux de sa forme comme le signale le garagiste, et il reste pas mal de boulot. Mais cela reste quand même un bel engin qui une fois fini en fera baver plus d'un. Elle s'approche et frôle la mécanique du bout de ses doigts. « C'est un combien de cube 500 .. 750 ? » Luna croise le regard de Léo, avant qu'il ne s'affaire à rapprocher le matériel nécessaire. « La remise en état serait moins amusante si tu achetais un moteur neuf. Et puis c'est le genre de réparation qui te rendra encore plus fier quand tu rouleras avec. Tu peux peut être trouver des pièces d'occasion au prés de ferrailleurs. Ou sur des brocantes. On trouve tellement de tout et n'importe quoi. Je crois qu'il y en a une à la fin du mois. »
Elle regarde plus en détail la moto.
Léo lui fait remarquer deux trois petites choses qui seront aussi à faire. « Le pot d'échappement à l'air d'avoir morfler aussi. » Elle s'attarde curieuse de découvrir le travail. « A ça pour me plaire cela va me plaire. Tu ne pouvais pas faire femme plus heureuse que moi à cet instant. Je te jure que je préfère cette tâche à aller me faire faire les ongles. » Elle se met à rire et puis récupère les outils pour commencer à démonter le moteur. Elle fait attention car elle ne veut rien abimer. « C'est vraiment chouette que tu m'ais proposé de t'aider. En plus dans un garage. C'est magique pour moi. » Pas mal de fille serait surement partie en courant, Luna elle s'installe et n'a nullement peur de se salir les mains. Elle défait les pièces une à une et les pose sur un torchon. Certaines vont avoir besoin d'un bon nettoyage et seront ainsi récupérables. D'autres semblent bien trop abimées pour retrouver leurs places dans le moteur. « Je crois que les bougies et la culasse sont mortes. Par contre tu vas pouvoir récupérer après un bon décrassage le vilebrequin et les soupapes. » Et Luna continue sa tâche, jetant de temps à autre un regard plein d'étoile à Léo. Lui souriant vraiment contente de partager ce moment mécanique avec lui.




(fiche) drvgns. / (ava) Cristalline & praimfaya



" Hier n'existe pas. Avant-hier non plus. Aujourd'hui, c'est délicieux. Demain est merveilleux."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
http://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi- http://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + wcstedrose
Messages : 370 - Points : 1039
[terminé] Jeu de main. feat Léo Tumblr_inline_ok7ardROFj1qlt39u_250
Âge : 30 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
[terminé] Jeu de main. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Jeu de main. feat Léo ( le Ven 12 Juil 2019 - 14:38 )

Jeu de main  

 







La vie n’est pas facile, elle n’est jamais parfaite, linéaire. Il y a des hauts et des bas. Parfois plus difficiles que d’autres. Les départs dans la vie ne sont pas toujours positifs. Luna semble avoir vécu des choses tristes, difficiles et ça lui reste sur le cœur encore aujourd’hui. Il peut le voir au vu de ses réactions. Il ne connaît pas encore réellement son histoire, le contexte de ce mal, mais ça semble assez profond malgré tout. C’est pour ça qu’il veut être là pour elle. Et qu’il le lui dit directement. Car il espère vraiment qu’elle ne sortira pas de sa vie, maintenant qu’elle y est entrée. Il lui adresse un sourire, la laissant tranquille avec cette histoire.
Ils parlent boulot ensuite. Et Léo a eu beaucoup de chance d’aller dans le bon domaine directement. Aujourd’hui, il fait un métier qu’il adore, et il se sent assez libre dans ce qu’il fait. Surtout que la relation avec les collègues est positive. Il n’a pas à se plaindre. « - C’est exactement ça. C’est beaucoup plus facile comme ça. » Même s’il aurait fait n’importe quel métier s’il avait dû le faire. Surtout si c’est pour pouvoir faire vivre Louisa. Mais ça passe. Il n’a pas un très grand appartement, il a encore des dettes à rembourser, mais il s’en sort. Il se prive parfois, mais ça lui importe peu. Le plus important c’est l’amour qu’il reçoit de la part de sa fille.

Ils se rendent à nouveau au garage ensuite. Pour pouvoir s’occuper de la moto, comme prévu. Et il la présente à Luna automatiquement. Elle n’est pas encore parfaite, mais il est certain qu’avec le travail qu’ils vont pouvoir faire dessus, elle le sera. « - C’est une 750. » Dit-il tout en faisant plusieurs aller-retours pour avoir tout à proximité, que ça soit plus simple comme ça. Il est d’accord, avec elle. Il sourit donc directement, approuvant. « - Oui, je suis d’accord. Je préfère faire les choses moi-même. Et merci pour l’information. Peut-être que je pourrai y faire un tour. On ? » Dit-il finalement en haussant les épaules. Une simple proposition. Peut-être qu’elle n’a pas envie de passer autant de temps avec lui non plus. Il revient ensuite sur terre approuvant. « - Son ancien propriétaire ne la ménageait pas vraiment. » Dit-il directement en ne pouvant que constater l’état de la moto. Heureusement pour elle qu’il n’en veut plus. Même si c’est bizarre à dire de cette manière. « - Tu es une femme exceptionnelle. » Dit-il face à ce qu’elle vient de lui dire. Il ne connaît pas beaucoup de femme qui aurait voulu faire ça avec lui. Il y a des clientes qui lui ont déjà fait comprendre qu’elle ne mettrait même pas un doigt là-dedans. Comme si c’était un crime. Mais bon, il ne juge pas, chacun sa manière de voir les choses. Puis ça lui fait du boulot. « - Ca me fait plaisir. » Qu’elle soit là, qu’elle l’aide. De pouvoir passer du temps en sa compagnie. Il la laisse faire. Elle se débrouille bien. Même s’il n’en doutait pas. Un sourire se forme, de plus en plus sur son visage. « - Et bah, je n’ai pas grand-chose à t’apprendre dis-moi. » Il regarde les pièces en même temps. Pour pouvoir faire le tri et jeter directement ce qui doit être jeter. « - Bougies, on en a. » Dit-il directement. C’est au moins ça. Ce sont des nouvelles donc ça ne devrait pas poser de problème. Ca fait partie du matériel du garage. « - Quand tu auras terminé on pourra passer au décrassage. Je pense que tu sais comment on s’y prend ? » Il pose les yeux sur la brune un instant avant de lui sourire. Il dégage un peu le plan de travail, pour pouvoir poser un bac, que ça soit plus facile. Pour le moment il s’occupe surtout du niveau matériel. Il prépare, ce n’est pas bien difficile à faire.








♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[terminé] Jeu de main. feat Léo Empty
Sujet: Re: [terminé] Jeu de main. feat Léo ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] Jeu de main. feat Léo -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant