Revenir en haut
Aller en bas


 

- Une soirée pour se relaxer. // Cassandra -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Stella SpinelliToujours frais après un litre de café
Stella Spinelli
http://www.ciao-vecchio.com/t4897-un-jour-je-serai-le-meilleur-d http://www.ciao-vecchio.com/t4901-mieux-vaut-peter-en-compagnie-que-mourir-seul-stella
Faceclaim : Rose Leslie ©lux aeterna
Je suis absent-e : En présence réduite jusqu'au 08 Décembre, je m'excuse auprès de mes partenaires... Je vous réponds au plus vite.
Messages : 347 - Points : 707
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra 16322485
Âge : 32 ans
Métier : Assistante en création chez Vogue
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra Empty
Sujet: Une soirée pour se relaxer. // Cassandra ( le Dim 2 Juin 2019 - 11:24 )
Vendredi, 18h. Enfin. L’heure pour Stella de retrouver la troupe. Cette bande d’amis, du même âge, que rien ne pouvait séparer. Comme leurs pères avant eux, il faisait partie d’une génération qui a été bercée par le faste des représentations et l'assiduité du travail. Ils ont tous soigné les blessures de l’autre, ils ont tous servi de béquille un jour ou un autre. C’était ça la famille, non ? Le sang ne voulait rien dire : seules les expériences faisaient les liens. Ou les gens se soudaient ou bien se déchiraient. Eux, ils n’ont jamais rien laissé se mettre entre eux. Rien. Pas même la chute du cirque. Bien au contraire : Stella aimait croire qu’ils en étaient sortis plus forts. Cela était probablement un leurre, mais il y avait pire comme mensonge n’est-ce pas.
Comme bien souvent, ils s'étaient tous donnés rendez-vous dans un bar de quartier. Ils n'aimaient pas les milieux trop huppés. Ayant trouvé une table avec une banquette pour acceuillir la plupart d'entre eux : pour sûr qu'ils allaient rester tanker là un bon moment. Elle avait également invité la jolie Cassandra. Elles s’étaient rencontrées via le travail pour au final ne plus se quitter. Elle l’avait présenté aux autres et la blonde avait réussi à faire sa propre place parmi les saltimbanques.

“Cassie vient ce soir ?” Demanda Sergei de son accent russe bien prononcé. “Normalement oui, elle n’a pas dit non en tout cas.” L’acrobate vie l’homme sourire : “Tant mieux.” Alberto rigola à son tour : “Ca va faire longtemps qu’on ne l’a pas vu.” Stella le regarda : “On sait tous que nos vies sont prenantes eh ?” Sylvia arriva avec les huit pintes. “J’en ai pris une pour Cassandra aussi, au pire, je la boirais si jamais ce n’est pas ce qu’elle veut.” Stella rigola et regarda rapidement son portable au cas où la jeune femme tente de la contacter.

C’est alors qu’un éclair blond passa au coin de son œil. Stella releva sa tête et sourit un peu plus en voyant Cassandra. Sans plus attendre, elle se leva de la banquette pour venir la prendre dans ses bras :

“Je suis si contente que tu es réussis à venir.” Elle s’écarta juste assez pour passer sa main dans les cheveux de la jeune femme : “Regarde-toi comme tu es toute belle.” Alberto se leva : “L’écoute pas, c’est un piège ! Elle essaye de t’attirer dans son lit.” Stella, sans se retourner, fit un beau doigt d’honneur à l’accusateur avant de rire : “Viens, viens t'asseoir. Sylvia t’a commandé une bière, mais si tu veux autre chose : tu n’as qu’à le dire et on va aller te chercher ça.” Elle lui fit signe de s'asseoir sur la banquette qui était plus confortable que la chaise restante. Stella s’installa sur cette dernière d’ailleurs pour ne pas lui laisser le choix.


“We are all

mad here”
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Cassandra De MatteoLa jeunesse dorée et éclatante
Cassandra De Matteo
http://www.ciao-vecchio.com/t5419-cassandra-de-matteo-car-j-me-j http://www.ciao-vecchio.com/t5424-cassandra-de-matteo-je-dirais-peu-importe-les-chutes-je-prend-le-risque-de-toi
Faceclaim : Lili Reinhart ©lunaeye
Messages : 128 - Points : 194
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra Tenor
Âge : 26 ans
Métier : Graphiste/codeuse
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra Empty
Sujet: Re: Une soirée pour se relaxer. // Cassandra ( le Lun 22 Juil 2019 - 19:58 )

Une soirée pour se relaxer
Vendredi... Après une rude semaine de travail, Stella avait pris contact avec moi pour la rejoindre, elle et sa bande d'amie. En tout honnêteté, j'étais épuisée. Mais même avec ce niveau de fatigue, je ne pouvais pas refuser de venir les voir. J’appréciais les moments passés avec eux, tout sembler plus simple à leurs côtés et plus doux aussi. Même la vodka. Surtout la vodka. Alors, je me préparais pour les rejoindre. Et comme d'habitude, je loupais mon trait d'eye-liners. A tels point que je finissais par être en retard sans eye-liners. Tant pis, je n'en avais pas besoin, pas avec eux. Je commençais à courir malgré les douleurs récurantes. Dans le bus, j'écoutais un peu de musique alors que le souvenir d'un doux baiser avec Léonardo me revenait en mémoire... Une musique suffisait pour cela. Un élan de panique montait en moi. Tout allait bien... J'avais tout cela son contrôle. Je partais voir des amis chers, voilà sur quoi je devais me concentrer. Je posais une main sur mon front, l'origine de ma soudaine douleur. En avalant un médicament, je sortais du bus. J'avais hâte de les retrouver, si hâte. Je me pressais et je ne pouvais que la reconnaître, la belle rousse assise et riant déjà. Je m'approchais enfin d'eux et sans même attendre qu'elle me prenait dans ces bras, rassurant contact qui apaisait de suite mon mal de crâne. Je la laissais me complimenter en souriant. Je ne retenais pas mon rire à la réplique d'Alberto.  « Saluuut tout le monde ! » Je la laissais me guider et je riais déjà. C'était ce que j'aimais. Le souffle de tranquillité et de gaieté dans ce groupe était incroyable. Je n'étais pas étrangère. « Son lit a l'air vachement confortable. Alors, pourquoi pas ? » Je haussais les épaules en explosant de rire. Je m'installais là où elle m'indiquait. Qui avait été sa place... C'était mignon de prendre soin de moi de cette manière. Je ne la remercierai jamais assez de m'avoir emmené avec elle, la première fois. Ils m'étaient tous indispensables, désormais. « Non non, la bière c'est parfait pour commencer en douceur ! » Et c'était sans doute le seul verre que je prendrais... Avec les médicaments, ce n'était pas tellement compatible. « Tu ne veux pas ta place plutôt ? Parce que si c'est pour me forcer à mettre des menottes après pour payer ma dette de la banquette, je refuse ! »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Fight

≈ Soit l'amour que même un accident ne peut pas faire oublier.

Revenir en haut Aller en bas
Stella SpinelliToujours frais après un litre de café
Stella Spinelli
http://www.ciao-vecchio.com/t4897-un-jour-je-serai-le-meilleur-d http://www.ciao-vecchio.com/t4901-mieux-vaut-peter-en-compagnie-que-mourir-seul-stella
Faceclaim : Rose Leslie ©lux aeterna
Je suis absent-e : En présence réduite jusqu'au 08 Décembre, je m'excuse auprès de mes partenaires... Je vous réponds au plus vite.
Messages : 347 - Points : 707
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra 16322485
Âge : 32 ans
Métier : Assistante en création chez Vogue
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra Empty
Sujet: Re: Une soirée pour se relaxer. // Cassandra ( le Jeu 25 Juil 2019 - 22:45 )
Stella ne manquait jamais une occasion d'inviter Cassandra à passer des moments avec eux. Elle ne provenait pas du cirque, mais elle s'est tout de même fait une belle place dans la troupe. Les autres l'adoraient et la blonde rendait bien cette affection. Stella ne manqua évidemment pas son arrivée et s'empressa de la prendre dans ses bras. Elle était tactile Stella. Ils l'étaient tous. Pour sûr qu'ils n'étaient pas sauvages entre eux. Avec les autres, cela était une histoire différente, mais Cassandra n'était pas une inconnue. Alors qu'on taquinait déjà Cassandra avec le lit de Stella, elle la pointa du doigt :

"Tiens tu vois que ce n'est pas une mauvaise chose espèce de médisante."
Elle rigola et passa sa main dans le dos de la belle blonde. Il n'y avait rien entre elle, mais Stella était juste comme ça.

Elle en profita pour l'installer sur la banquette et prendre la chaise. Elle ne laissa pas à Cassandra le temps de dire quoique ce soit puisqu'elle prit la chaise libre. À sa réflexion, Alberto siffla, les autres rigolèrent.

"Fait pas ta mijaurée Love, je sais que tu adorerais ça."
Un clin d'œil avisé ponctua sa phrase.

Ce n'était plus un secret pour personne son penchant pour les femmes. Et elle était célibataire qui profitait de la vie. L'acrobate poussa la ponte devant la belle avant d'attraper la sienne.

"À la débauche, à l'alcool et à tous ces moments passés avec vous : sans oublier ceux à venir."

Ils levèrent tous leurs verres et trinquèrent avant de prendre de longues gorgées. Les autres commencèrent à parler entre eux, mais Stella se concentra sur Cassandra.

"Comment tu vas ma belle ? Tu es un peu pâlotte." Évidemment que l'acrobate remarquerait une telle chose. "Tu prends soin de ton hein ? M'oblige pas à venir chez toi pour m'occuper de ta santé. Parce que je le ferais et de la petite culotte tu vas en voir." Parce que Stella se trimballait toujours en sous-vêtements débardeurs en été en privé. Cela était bien connu.

Elle prit sa pinte et la reporta à ses lèvres, détaillant la demoiselle. Elle aimait prendre des photos mentales de ces instants de paix. Ils ne duraient jamais longtemps.


“We are all

mad here”
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Cassandra De MatteoLa jeunesse dorée et éclatante
Cassandra De Matteo
http://www.ciao-vecchio.com/t5419-cassandra-de-matteo-car-j-me-j http://www.ciao-vecchio.com/t5424-cassandra-de-matteo-je-dirais-peu-importe-les-chutes-je-prend-le-risque-de-toi
Faceclaim : Lili Reinhart ©lunaeye
Messages : 128 - Points : 194
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra Tenor
Âge : 26 ans
Métier : Graphiste/codeuse
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra Empty
Sujet: Re: Une soirée pour se relaxer. // Cassandra ( le Mer 21 Aoû 2019 - 18:34 )

Une soirée pour se relaxer
Le goût de la bière me laissait perplexe mais je l'appréciais, tant que j'étais avec eux, j'appréciais à peu près tout. C'était d'ailleurs plutôt mauvais pour ma morale. Mon regard se perdait dans le liquide pendant que je les entendais se chamailler avec un petit sourire. « Rien n'est une mauvaise chose avec toi ! » Je posais une petite main amusée devant ma bouche en haussant les épaules. Parce que c'était un peu vrai. Elle m'avait bien débloqué, dans mon mal-être et dans ma solitude aussi... Elle était arrivée, elle et son sourire aussi lumineux qu'un rayon de soleil et j'y voyais déjà un peu plus clair dans ma vie un peu hasardeuse en ce moment.

C'était pour cette raison que je ne ressentais aucune gêne face à ses sous-entendus. J'en riais même. Peu importait le reste. Le sifflement d'Alberto me fit quand même rougir. Je manquais même de m'étouffer avec ma bière à la réponse de Stella. Je réflechissais quelques secondes pour finalement conclure sur ceci... « On avait dit qu'on les laissait croire que j'étais une prude et mignonne petite blonde... Grille pas ma couverture comme ça ! » Je ricanais un peu en faisant semblant d'être vexée. Ca me changeait d'air. Mon cerveau retournait trop les problèmes actuels. Tout s'allégeait avec eux, avec elle particulièrement. Tout le monde commençait à discuter entre eux et je me demandais si un jour, je parlerai de ce qui m'était arrivé chez Léonardo. A sa question, je ne savais plus où passer mon regard...

Elle lisait dans mes pensées ? J'esquissais un sourire. Tout en finissant la gorgée que j'avais entre les lèvres. « Ohh heu... Je vais bien. Je dors encore mal, ça doit être pour ça. Tu as remarqué, je me suis maquillée pour toi ! » annonçais-je en battant des cils comme une biche pour la faire rire. « Et toi ? Comment tu vas ? » C'était marrant de voir au combien nous étions opposées, elle et moi. J'étais un peu la petite blonde gênée, discrète, calme. Stella était la belle rousse, dynamique, attractive, extravertie. Elle me donnait un nouveau souffle, celui qui me manquait. J'explosais de rire à sa proposition. « Je te remercie pour la proposition ! Je t'enverrai un sms quand je m'ennuierai ! » Je haussais les épaules, en buvant de nouveau un peu de ma bière. Je devais lui en parler mais comment lui dire quelque chose comme ça ?

Je me sentais déjà gênée à l'idée de revoir les images dans ma propre tête alors... « En fait... Je suis allée chez Leonardo, la semaine dernière... » Soudainement, un jeune homme avec une bière dans la main perdit l'équilibre et alors qu'il chutait sur moi, renversant le contenu de son verre entier sur mon haut, il me regardait avec un air désolé. Je clignais plusieurs fois des yeux, choquée. . Je fermais à moitié les yeux pour me retenir de lui vomir dessus. En plus... Il était malade. Ca annonçait des nuits de folie, je le sentais. Tout en repoussant, le jeune homme un peu éméchée, j'attrapais une serviette en papier pour essuyer le haut devenu un peu trop collant à mon corps à mon goût. « Enfait, tu m'as redonné ta place parce qu'elle est maudite ? » demandais-je en haussant un sourcil, amusée.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Fight

≈ Soit l'amour que même un accident ne peut pas faire oublier.

Revenir en haut Aller en bas
Stella SpinelliToujours frais après un litre de café
Stella Spinelli
http://www.ciao-vecchio.com/t4897-un-jour-je-serai-le-meilleur-d http://www.ciao-vecchio.com/t4901-mieux-vaut-peter-en-compagnie-que-mourir-seul-stella
Faceclaim : Rose Leslie ©lux aeterna
Je suis absent-e : En présence réduite jusqu'au 08 Décembre, je m'excuse auprès de mes partenaires... Je vous réponds au plus vite.
Messages : 347 - Points : 707
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra 16322485
Âge : 32 ans
Métier : Assistante en création chez Vogue
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra Empty
Sujet: Re: Une soirée pour se relaxer. // Cassandra ( le Ven 23 Aoû 2019 - 14:08 )
“Bien sûr que non, la vie est ennuyante et longue si tu vois le verre à moitié vide.” Stella avait bon dos de dire ça alors que ces derniers jours elle avait du mal à garder la tête hors de l’eau. Qu’à cela ne tienne, elle était bien décidée à faire des efforts avec la troupe. Parce qu’ils arrivaient, de toute façon, à refaire sortir le meilleur d’elle-même.

Les sous-entendus valsaient et l’acrobate n’avait nullement honte de faire cela. D’une parce qu’elle aimait les femmes, et ce n’était pas nouveau, et de deux parce qu’elle savait qu’elle pouvait se le permettre avec Cassandra. Elle ne le ferait pas si jamais cela mettait mal à l’aise la belle. Stella était une personne considérée, a qu’il ne viendrait jamais à l’idée de faire du mal à des gens qui ont une place particulière dans son cœur. Et puis, de toute façon, la belle savait montrer les dents comme le prouva sa réponse qui fit rire la joyeuse troupe dont Stella qui trinqua à nouveau avec tout le monde avant de boire sa bière. Parce qu’une telle remarque, un tel répondant se devait d’être célébré.

Et puis Stella laissa les autres parler pour reporter son attention sur la belle. Elle semblait fatiguée, sa réponse confirma les soupçons de Stella : “Même sans maquillage, tu es toujours belle.” Un compliment sortit tout seul, une réflexion qu’elle pensait sincèrement. “Tu as essayé la méditation ? J’ai trouvé un thé à base de camomille et de racines de valérianes : je te l’apporterais la prochaine fois ok ? Qui sait, ça peut te faire du bien.” Qu’est-ce que Cassandra à perdre ? “Dans le pire des cas, ça te fera pisser plus.” Stella lui offrit un nouveau sourire.

La rouquine n’avait pas vraiment envie de parler d’elle, parce qu’elle pouvait prétendre, mais seulement en surface. Elle ne voulait pas s’attarder sur ses problèmes. Vraiment pas. Encore moins quand elle avait ses amis autour d’elle.

“Bien sûr que ça va.” Stella prit une gorgée de son verre : “Tu sais bien qu’il n’y est rien que je ne puisse pas surmonter hein ?” Elle lui fit un clin d’œil, les créanciers auraient sa peau, mais elle tiendrait bon jusqu’au bout. “J’espère bien que tu m’appelleras ouais ! Je serai vexée si tu ne le fais pas.”

Alors que les autres discutaient entre eux, Cassandra commença à lui faire une confession. Alors, la trapéziste se pencha pour qu’elle n’ait pas à lever la voix quand un homme renversa sa bière sur son amie et également sur sa manche.

Elle releva sa tête : “Tu ne pourrais pas faire attention ?!” Grogna-t-elle à l’encontre du maladroit. Il s’excusa et attrapa déjà des serviettes pour aider Cassandra, mais Stella l’arrêta tout de suite : “Oy et tu penses faire quoi là ?” Elle plissa ses yeux : “Tu as déjà assez fait de dégât comme ça tu ne crois pas ?” Protéger les siens ? Naturellement. C’était dans son sang.

Finalement, elle reporta son attention sur Cassandra et l’aida à éponger l’accident. Elle retrouva son sourire, puis son rire en entendant Cassandra la blâmer pour cet accident :

“Tssss voilà mon geste de bonté réduit à l’état de farce. Quel culot.” Elle se leva et prit son sac : “Viens, j’ai un t-shirt de rechange. Tu vas attraper la mort comme ça.” Stella regarda la troupe : “Surveillez nos verres eh ?” Puis elle se dirigea vers les toilettes des femmes. Elle posa son sac sur les lavabos et sortit son t-shirt des Sex Pistoles : “Ca devrait être ta taille.” Elle lui tendit en souriant.


“We are all

mad here”
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
Cassandra De MatteoLa jeunesse dorée et éclatante
Cassandra De Matteo
http://www.ciao-vecchio.com/t5419-cassandra-de-matteo-car-j-me-j http://www.ciao-vecchio.com/t5424-cassandra-de-matteo-je-dirais-peu-importe-les-chutes-je-prend-le-risque-de-toi
Faceclaim : Lili Reinhart ©lunaeye
Messages : 128 - Points : 194
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra Tenor
Âge : 26 ans
Métier : Graphiste/codeuse
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra Empty
Sujet: Re: Une soirée pour se relaxer. // Cassandra ( le Hier à 17:31 )

Une soirée pour se relaxer
La réflexion de la belle rousse m'arranchait un sourire. C'était vrai. Que parfois, il était néessaire de se forcer même à voir les choses sous un autre angle et à rester optimiste, peu importait le problème et la raison de notre mal-être. Malgré le fait que la sociabilité était encore un mystère pour moi, je repondais avec totalement naturel à Stella et ses petites blagues. En fait, cela déclenchait même le rire général. Je ressentais une profonde béatitude. Ce genre de moment rendait tout cela unique.

Alors que tout le monde reprenait leurs conversations, Stella, elle, reportait la sienne sur moi. Alors, on commençait à discuter un peu toutes les deux. Elle me donnait le sentiment d'être écoutée. Et c'était ce qui la rendait si exceptionnelle. C'était même dur de savoir ce qu'elle pouvait ressentir. Elle avait toujours cette bienveillance envers ses amis. Je me sentais protégée avec elle et c'était rare ses derniers temps. Sa question confirmait même toutes mes théories sur la magnifique personne qu'était Stella. Elle avait remarqué ma fatigue. Et je ne voulais pas me cacher devant elle. Ca ne servait à rien de toute manière, elle commençait à bien connaitre, désormais.  

« Je pourrais prendre goût à tes compliments ! » Pour cacher le fait que j'étais toujours gênée quand on m'en faisait. Surtout des compliments aussi sincères et délicates que les siens. Je m'agitais un peu comme un verre de terre sur ma chaise, signe de mon petit instant mal à l'aise. Finalement, elle m'envahissait sous un flot d'information et je ne pouvais retenir un petit rire, amusée par la situation. Elle s'inquiétait vraiment pour moi et ça la rendait absolument adorable. « C'est d'accord pour ton incantation vaudou alors ! » Je ricanais à ma blague. Parce qu'elle semblait persuadée de son efficacité.

Au fond de moi, je savais ce dont j'avais besoin pour dormir mais... Je n'étais pas encore assez à l'aise dans un groupe ou même avec Stella pour lui dire cela. Cependant, sa réponse me laissait un doute. Le doute que la rouquine n'allait pas aussi bien qu'elle le prétendait. J'étais peut-être timide mais je savais voir le mensonge quand il était là. Je n'étais pas naïve. Je l'observais un moment et au vu de sa réponse, je supposais qu'elle ne souhaitait pas en parler plus.

Néanmoins, je ne pouvais pas m'empêcher de m'inquièter pour elle alors dans un petit sourire doux et sincère, je répondis simplement. « Quand bien même ce n'est pas le cas, tu sais que tu peux m'appeler quand tu veux, pour qu'au moins j'essaye de t'aider à surmonter tout cela ! » Je reprenais mon souffle et au passage, un petite gorgée. Pour finir de lui dire ce que je pensais de cela. « Tu n'es pas seule, Stella... Je serais là ! » Et je voulais être là pour elle. Tout comme elle l'était pour moi. Sa remarque me fit éclater de rire. L'appeler quand je commencerai à m'ennuyer sexuellement... C'était à réflechir. Enfin, dans la blague en tout cas.

Je voulais lui parler de quelque chose d'important, tellement important que je prenais le temps de penser aux bons mots pour aborder le sujet. Cependant, me voilà interrompu par un jeune homme qui renversait du liquide sur moi. Alors que le jeune homme approchait sa main dangereusement de mes seins pour essuyer la bêtise qu'il avait commise, Stella venait de l'arrêter. Elle était devenue sévère et sèche. Malgré tout, ça me faisait sourire. Juste l'instant de survie peut-être pour elle mais sans aucun doute, la volonté de me protéger.

Alors, simplement, je me tournais vers elle, un grand sourire pour lui répondre. « Merci Stella... J'ai bien cru qu'il allait.. oser !  » Parce que c'était quand même osé de toucher la poitrine de femme après lui avoir renversée sa bière dessus. Son rire resonnait en une douce mélodie. Voilà, c'était ce genre de choses que je voulais entendre de la bouche de Stella. « On sait jamais avec toi et tes préparations de sorcière ! » Je gloussais dans mon petit coin. Alors, à sa demande, je me levais à ses côtés pour visiblement finir d'éponger la catastrophe.

« Ah non, on déconne pas avec nos verres hein ? » C'était précieux quand même. Je préférais être malade à cause de mon haut trempée plutôt que de ne pas avoir boire. Ma sauveuse rouquine me tendit alors le tee-shirt que je saisissais sans même hésiter. « Merci beaucoup Stella ! » Je rentrais dans une des toilettes pour me changer et au traver sde la porte, je lui posais cette question. « Pourquoi tu avais un tee-shirt dans ton sac ? » C'était histoire de faire la conversation en attendant de pouvoir échanger mon haut. J'essuyais avec du papier ma peau humide pour ne pas tâcher le beau tee-shirt de Stella.

« Tu écoutes les Sex Pistoles ? » Je souriais bêtement. Ca me rapprochait encore un peu plus d'elle. Finalement, on avait définitivement les mêmes goûts. Je sortais enfin du WC, complètement changer et je tournais sur moi-même pour qu'elle puisse admirer le tee-shirt. « Alors, votre avis d'experte, Madame la spécialiste ? »
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr




Fight

≈ Soit l'amour que même un accident ne peut pas faire oublier.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Une soirée pour se relaxer. // Cassandra Empty
Sujet: Re: Une soirée pour se relaxer. // Cassandra ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Une soirée pour se relaxer. // Cassandra -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut