Revenir en haut
Aller en bas


 

- (Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme... -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Stephen Ferrante10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Stephen Ferrante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5196-stephen-the-devil-inside-me#165603
Faceclaim : Tom Ellis (TAG)
Je suis absent-e : PR jusqu'au 17/09
Messages : 571 - Points : 1301
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Tumblr_omo742jYJq1u9mxoto3_500
Âge : 42 ans (21.01.77)
Métier : Il fut un temps où il était criminologue mais il a changé de plan après la mort de sa fiancé. Il reste consultant pour Interpol mais a ouvert sa boite de nuit Il Diavolo en référence au diable
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Empty
Sujet: (Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme... ( le Mar 11 Juin 2019 - 22:11 )
Encore une soirée ordinaire au club. Depuis que nous étions revenus d’Inde avec des étoiles dans les yeux, tout allait pour mieux. Et c’est un peu trop calme. Bon certes, Tina était toujours la même mais elle semblait heureuse. Et ça serait bien la première fois qu’elle l’était en ma compagnie. je planifiai la venue de Camii qui approchait à grands pas tout comme le mariage de mes deux amis. Nous nous parlions par skype et me voilà garçon d’honneur avec un costume bleu pastel. Ça risquait d’entacher à ma virilité. Perdu dans mes pensées, je faisais tourner mon verre, assis sur mon trône alors que les gens commençaient à arriver. J’avais encore tant de choses à faire. Acheter des jouets -et pas que pour Camii-, peindre la chambre en rose, demander à ma tarée de copine de venir vivre avec moi… Nous étions vieux et je n’avais plus le temps pour ces conneries. Je me levai en poussant un soupir pour aller jusqu’au bar alors qu’une harpie vint se coller à moi. Je tentai de me dégager. Elle sentait l’alcool à plein nez. « Alleeeez, on m’a dit que tu faisais grimper les femmes au rideau. » What ? je suis casé depuis des mois. Je fais reculer l’inconnu avant de planter mes prunelles noires d’encre dans son regard bleu un peu voilé. « J’ai une copine. Elle est plus belle que toi, plus intelligente et n’a pas besoin de boire pour venir draguer un homme tel que moi. Je ne coucherai jamais avec une catin comme toi. Question de principe et de sécurité. » Mais visiblement, quand on dit non. ça veut dire oui. La voilà qui essaie d’agripper mon entrejambe. « Chasse gardée mais bats les pattes espèce d’obsédée. Je ne frappe pas les femmes… » Je la dégage avant sentir l’air se refroidir d’un coup. Doucement je tourne la tête pour croiser un regard que je ne connaissais que trop bien. « Sweetheart, ce n’est pas ce que tu crois. Cette jeune femme allait trouver le ch… » La fille se tourna vers Tina. « La vielle attend ton tour. Il est à moi Satanas. » Et merde.
RIP jeune demoiselle trop maquillée.


Stina
LET BEAUTY
COME OUT OF ASHES


(mp-moi Bianca Lampedusa)
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 999 - Points : 2017
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Empty
Sujet: Re: (Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme... ( le Mar 11 Juin 2019 - 22:51 )
Bien qu’exceptionnel, l’Indienne avait décidé de se rendre au club de son compagnon sans lui dire qu’elle comptait s’y rendre. Elle voulait lui faire la surprise sans raison apparente. Les quelques jours passés rien que tous les deux en Inde leur avait fait du bien, même les parents de Tina n’étaient pas parvenus à troubler le petit couple qui restait sur leur petit nuage. Après avoir passé autant de temps ensemble, elle se rendait compte que les sentiments qu’elle ressentait à l’égard du criminologue ne faisaient que se renforcer. Et même si elle est embêtée par l’amour qui était venu perturber ses plans, elle prenait la vie avec une certaine légèreté sans se prendre la tête. Ce soir, elle avait décidé de passer la soirée avec son homme, alors elle le ferait. A l’entrée, elle n’eut pas à faire la queue et coupa la file pour pénétrer à l’intérieur de l’établissement directement. Alors que la musique battait son plein et que l’alcool coulait déjà flot, les pieds de Tina la menèrent directement à celui qu’elle cherchait. Il n’était pas très difficile à remarquer de part sa grande taille. L’agitation autour d’elle empêcha Tina de voir clairement ce qu’il se passait, mais rien que la silhouette de Stephen suffisait à l’apaiser. Se frayant un chemin parmi tous ces gens, elle dû jouer des coudes avant d’arriver à hauteur de l’Américain qui semblait occupé. Elle tendit l’oreille par-dessus la musique et à ce qu’elle comprenait, il repoussait les avances de la jeune femme alcoolisée. Ce qui était une bonne chose, mais qui était surtout trop facile. Elle s’avança, le doigt levé comme pour faire un commentaire sorti de nulle part, mais se figea sur place en voyant la main baladeuse de la pétasse. Les yeux ronds comme des soucoupes, elle fit un pas pour arrêter cette mascarade et demander à l’autre de laisser Stephen tranquille, mais lorsque son regard croisa le sien, Tina se figea sur place. Elle était saoule et moche. Et en plus, après une rapide évaluation l’Indienne savait qu’elle pouvait la briser en deux si elle le devait. Le seul avantage qu’elle avait ce soir était l’éclairage qui était bas et qui cachait sa tête de serpent. La brune aurait pu se contenter de tirer Stephen vers elle pour l’éloigner de la scène, lui faisait comprendre qu’elle avait tout vu, mais au lieu de ça, l’autre avait décidé de l’ouvrir. Son sang ne fit qu’un tour et sa main avait commencé à démanger tellement elle voulait la frapper. Mais elle était plus classe que ça. Plus digne aussi. Elle se contenta de tendre le bras pour installer une distance entre elle et Stephen, se glissant ensuite devant le jeune homme. « Je ne te frapperai pas parce que j’ai peur de te rendre encore plus moche que tu ne l’es maintenant. » Lâcha Tina d’une voix calme et pleine d’assurance, un mince sourire au coin des lèvres. Mais alors que l’autre allait répondre, Tina haussa les épaules. Oh puis merde, ça la démangeait alors autant le faire. Le poing serré, elle l’abattit en plein dans le nez de la pétasse et comme elle était d’humeur généreuse, elle avait même pris soin de redresser sa bague pour qu’elle entre bien en contact avec le visage moche de la sorcière. En voyant son nez pisser le sang, Tina ne sourcilla pas et décida de profiter de cette occasion pour expulser toute la colère qu’elle se gardait bien d’extérioriser. Mais tout ça avec un calme presqu’effrayant. Elle agrippa ses cheveux pour l’obliger à la regarder avant de la gifler violemment et de récupérer la masse de cheveux qu’elle tint fermement au creux de sa main. « Il est à moi au cas où t’aurais pas encore saisi. » Elle s’était baissée pour planter son regard dans le sien, pour être sûre qu’elle imprime bien ça. Décidément, elle avait bien fait de venir ce soir.


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Stephen Ferrante10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Stephen Ferrante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5196-stephen-the-devil-inside-me#165603
Faceclaim : Tom Ellis (TAG)
Je suis absent-e : PR jusqu'au 17/09
Messages : 571 - Points : 1301
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Tumblr_omo742jYJq1u9mxoto3_500
Âge : 42 ans (21.01.77)
Métier : Il fut un temps où il était criminologue mais il a changé de plan après la mort de sa fiancé. Il reste consultant pour Interpol mais a ouvert sa boite de nuit Il Diavolo en référence au diable
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Empty
Sujet: Re: (Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme... ( le Mer 12 Juin 2019 - 22:17 )
Je n’aurai jamais cru que Tina serait du genre jalouse. Je pouvais voir dans son regard qu’elle avait envie de lui fermer son caquet à la jeune femme. Mais de là à devenir virulente verbalement, je fis les gros yeux en écoutant alors que l’autre ne me lâchait pas. Les femmes peuvent parfois être collantes. Je me tournai vers la jeune demoiselle qui n’avait pas un physique avantageux en plus d’avoir un verre de trop dans le nez. La jeune femme me lâcha pour se tourner vers ma femme et la fusiller du regard. « Oh tu peux parler mamie, t’as vu ta tr… » Le coup de poing partit et me fit sursauter. Ok, je ne suis pas contre un bon combat de filles mais là, elle risquait de se blesser. L’autre allait répliquer. Je me mis en retrait pour regarder la scène alors que des gens vinrent nous voir. Une serveuse me glissa un verre entre les mains et je me tournai vers les mecs présents. « C’est ma nana. » Un petit marquage de territoire de la part de Tina. Je soupirai alors qu’elle tenait la fille par les cheveux. Je me permis d’intervenir car c’était mon club avant tout. « Chérie je pense qu’elle a saisi. » l’autre fille se releva en titubant. Visiblement non. « D’ordinaire j’aurai été flatté mais des bagarres dans mon club et essayer de m’agripper le… » La fille dans un hurlement sauvage se jeta sur moi. Mais j’ai rien fait. Serait-ce sa masse hirsute de cheveux qui l’empêchait de voir ? Elle me griffa au visage et je grimaçai avant de retenir ses poignets. « On se calme, young lady. » je serrai un peu plus alors qu’elle semblait se détendre pour se tourner vers Tina. Oh non, ça ne sentait rien de bon. « Toi, la ménopausée, je l’aurai ton copain. Il finira par larguer ton gros cu… » Ok, ça suffit. Je l’attrapai par le col avant de la soulever du sol pour planter mon regard dans le sien et la secouer comme un prunier. « Des excuses ! » Ma voix n’était plus que rage. J’avais oublié mes bonnes manières. Le regard vitreux de la demoiselle rencontra le mien. Tout comme le crachat qui s’écrasa sur mon visage. Je ne frappe pas les femmes, je ne frappe pas les femmes. je fermai un instant les yeux avant de la lâcher. Pas de ma faute si elle est tombée. Puis, je sortis mon mouchoir et m’essuyai le visage avec. « Je devrais interdire mon club aux filles qui n’ont pas la majorité internationale, rétorquai-je avec ennui. »


Stina
LET BEAUTY
COME OUT OF ASHES


(mp-moi Bianca Lampedusa)
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 999 - Points : 2017
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Empty
Sujet: Re: (Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme... ( le Jeu 13 Juin 2019 - 0:27 )
Tina n’avait même pas attendu qu’elle termine sa phrase pour la taper. Ca n’en valait pas la peine. Elle savait déjà que tout ce qui sortirait de sa bouche ne ferait que l’énerver alors autant frapper lorsqu’elle était juste un peu fâchée. Pendant longtemps elle avait cherché pourquoi Stephen aimait tant se battre – selon elle – mais après avoir donné le premier coup, elle comprenait mieux. C’était un excellent exutoire. Certes, elle avait déjà mal aux jointures et n’aimait pas vraiment la vue du sang mais au moins elle s’amusait. Et l’avantage qu’elle avait sur la moche, c’était qu’elle au moins, elle avait encore tous ses sens. Lorsqu’elle essaya de riposter, l’Indienne fut plus rapide et eut même le temps de lever les yeux au ciel avant de frapper à nouveau. Ca en perdait presque de son charme. « Hum, pas sûre. » Elle la lâcha tout de même pour ne pas lui causer plus de mal, mais elle avait l’air stupide alors l’Indienne ne serait pas étonnée si elle avait besoin d’une piqûre de rappel. En entendant du mouvement dans son dos, la jeune femme s’écarta, les sourcils froncés pour voir l’autre pétasse foncer dans sa direction. Comme par réflexe, elle fit un pas sur le côté et c’est sur Stephen qu’elle chargea. C’était bien ce qu’elle craignait, elle était trop conne pour comprendre quand il fallait arrêter. « Mais quelle fille stupide. » Souffla l’Indienne exaspérée. Ce qui la fit repartir au quart de tour fut de voir sa main qui griffa le visage de son compagnon. Les bras qu’elle avait croisé sur sa poitrine tombèrent le long de ses flancs alors qu’elle se dirigeait déjà dans sa direction pour lui refaire le portrait une bonne fois pour toute. Ce n’était pas un comportement digne d’une dame et qui ressemblait encore moins à Tina, mais tant que personne ne l’arrêtait, elle ne voyait pas pourquoi elle le ferait d’elle-même. Les insultes qu’elle proférait lui glissaient sur la peau, elle se fichait bien ce de ce qu’elle pouvait dire. Arrivée à sa hauteur, elle dû reculer d’un pas en voyant l’Américain la soulever par le col. « Maintenant tu la balances à l’autre bout du club. » Encouragea la jeune femme qui après avoir retrouvé ses esprits, s’approcha de son homme pour regarder la scène de plus près. Stephen était trop diplomate même dans sa colère. Ce que l’autre conne comprit lorsqu’elle prit la liberté de lui cracher littéralement au visage. La bouche entrouverte devant ce spectacle, cette fois c’en était trop pour Tina. Elle attendit qu’elle touche le sol pour repasser à nouveau devant le corps de son géant. « Il est galant il tape pas les femmes. Du coup je le fais pour lui. » Lâcha l’Indienne avant d’agripper à nouveau une poignée des cheveux de la bouffonne et de donner un coup de genoux dans le visage de la moche, ce qui la fit gagner par un ko technique visiblement. Alors qu’elle était au sol en train d’hurler à cause des petits bobos infligés par l’Indienne, cette dernière tourna les talons pour passer un bras autour de Stephen, son regard plein de dédain posé sur la fille. Lorsqu’elle croisa son regard, Tina esquissa un sourire mauvais avant d’étendre son corps pour venir embrasser Stephen avec autant de tendresse que de passion. Il était à elle, si elle n’avait pas compris la première fois, elle pouvait se montrer plus créative pour que sa petite tête l’intègre une bonne fois pour toute.  


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Stephen Ferrante10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Stephen Ferrante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5196-stephen-the-devil-inside-me#165603
Faceclaim : Tom Ellis (TAG)
Je suis absent-e : PR jusqu'au 17/09
Messages : 571 - Points : 1301
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Tumblr_omo742jYJq1u9mxoto3_500
Âge : 42 ans (21.01.77)
Métier : Il fut un temps où il était criminologue mais il a changé de plan après la mort de sa fiancé. Il reste consultant pour Interpol mais a ouvert sa boite de nuit Il Diavolo en référence au diable
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Empty
Sujet: Re: (Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme... ( le Ven 21 Juin 2019 - 12:34 )
J’avouerai avoir été assez surpris de la réaction de Tina. Elle qui n’avait jamais fait preuve de jalousie : la voilà qui tabassait une… chose ? Je ne saurai dire si c’était une femme ou une trans. Mais je préférai ne pas bouger et regarder tout ça de loin. Pour une fois qu’elle ne se défoulait pas sur moi. J’allais lui balancer toutes mes ex pour qu’elle les finisse. Je mentirai même si je n’avais pas un élan de fierté en la regardant lui balancer des baignes dans la tronche. Qu’elle ne s’abime pas les mains quand même. Ça serait dommage. Un vigile me donne un coup de coude pour que j’intervienne et je soulève donc la poupée de chiffon du bout des doigts. Qui se débat. Mais c’est qu’elle mordrait la petite chatte. Je me prends même une charge dans la tronche. Ah non. Mon costume trop cher. Je la reprends par le col pour le regarder alors que je sens clairement que Tina fulmine. Je darde mon regard sur elle avant de reporter mon attention sur la tortue. Ou sur une otarie qui la myxomatose. « Non, je ne frappe pas les femmes et je risquerai d’abimer les murs. » J’avais dit ceci d’une voix calme alors que la victime reprit ses insultes à l’encontre de ma compagne. Ça en devient ennuyant. Je la repose alors qu’elle me crache au visage. Oh god, je vais avoir une éruption cutanée. Mon si beau visage. Je peine à l’essuyer avant de me tourner vers le cat fight. « Tina… Arrête. Elle n’en vaut pas la peine. » La jeune lionne vint me trouver pour passer une main autour de ma taille alors que je fais signe aux vigiles de la coller dehors. Puis, j’échange un baiser avec ma femme histoire qu’elle puisse amplement montrer son territoire. « Ma lionne, murmurai-je contre ses lèvres, ça t’a fait du bien ? » Je caresse tendrement son visage avant de voir qu’on nous regardait. « Retournez à vos occupations. Le spectacle est fini, tonnai-je d’une voix calme. »


Stina
LET BEAUTY
COME OUT OF ASHES


(mp-moi Bianca Lampedusa)
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 999 - Points : 2017
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Empty
Sujet: Re: (Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme... ( le Dim 30 Juin 2019 - 20:54 )
A force de taper, Tina commençait à avoir mal à la main. Autant de violence ce n’était pas pour elle. Pourtant elle n’avait pas hésité à en coller une à cette femme, mais c’était différent. Elle, elle le méritait. Et si elle la recroisait dans la rue, elle subirait le même sort. On ne touchait pas à ce qui lui appartenait, et Stephen lui appartenait. Elle ne le prenait pas pour un objet, mais elle l’avait déjà marqué de son odeur et les gens commençaient à le savoir ça. Visiblement, ce soir quelqu’un avait besoin d’une piqûre de rappel. Les sourcils froncés, elle laissa tomber la pouffiasse et se retourna vers son compagnon pour plaquer ses lèvres contre les siennes pour échanger un baiser sous le regard médusé des gens présents. En sentant le jeune homme lui rendre son baiser, elle sentit son cœur s’accélérer dans sa poitrine tandis que le monde autour d’elle s’évanouissait pour qu’ils ne soient plus que deux. Un sourire étirant ses lèvres, elle hocha doucement la tête pour répondre à sa question. « C’est la récompense qui me plait surtout. » Souffla l’Indienne qui déposa un baiser furtif sur les lèvres de Stephen avant de se souvenir de la présence des autres autour d’eux. Une main toujours passée autour de la taille de ce dernier, elle colla sa tête contre son bras – trop petite pour atteindre son épaule sans devoir se hisser complètement – et profita de la douce étreinte qu’ils échangeaient. Au loin, elle vit l’autre pétasse se débattre en se tenant le nez alors qu’on la mettait à la porte. Tina n’y était pas à allée de main morte. Mais peu importe, l’autre l’avait cherché. Elle espérait juste que ça lui serve de leçon. Elle détourna les yeux pour récupérer un verre au hasard qui passait sur un plateau à côté d’elle, et le porta à sa bouche pour se délecter de sa victoire aux côtés de l’homme qu’elle aimait. Elle récupéra son bras pour glisser une main dans la sienne, et l’entraîna jusque dans son bureau où ils seraient tous les deux plus au calme, elle l’avait assez partagée pour le moment. Elle croisa juste son regard avant de lui adresser un signe de tête pour qu’il la suive, le bras déjà tendu pour qu’il lui emboîte le pas. L’Indienne arriva à se frayer facilement un chemin parmi la foule et gagna très vite le bureau qu’elle referma derrière eux avant de se jeter à nouveau au cou de son bien aimé dans un geste plein de tendresse. « Tu devrais penser à m’engager comme garde du corps, je suis persuadée que personne n’oserait t’approcher. » Plaisanta la jeune femme les bras passé autour de la taille de son géant, la tête levée dans sa direction.  


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Stephen Ferrante10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Stephen Ferrante
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5196-stephen-the-devil-inside-me#165603
Faceclaim : Tom Ellis (TAG)
Je suis absent-e : PR jusqu'au 17/09
Messages : 571 - Points : 1301
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Tumblr_omo742jYJq1u9mxoto3_500
Âge : 42 ans (21.01.77)
Métier : Il fut un temps où il était criminologue mais il a changé de plan après la mort de sa fiancé. Il reste consultant pour Interpol mais a ouvert sa boite de nuit Il Diavolo en référence au diable
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Empty
Sujet: Re: (Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme... ( le Mer 3 Juil 2019 - 19:19 )
Je plissai un peu les yeux avant d’entendre Tina me parler de récompenses. Elle était mon tout et la voir se battre m’avait donnée une cruelle envie d’elle. Mais nous n’allions pas faire que ça ou elle allait se retrouver avec un mini-Stephen dans le tiroir plus tôt que prévu. « Dis-moi est-ce que notre relation ne connaitra aucun drame un jour ? » Je m’interrogeai vraiment sur le pourquoi du comment. Car entre nos retrouvailles dans le cimetière, toutes les fois où je me suis faite hurler dessus , maintenant elle tapait quelqu’un. Mais où allions-nous ? Certes, notre lune de miel s’était bien passée et Camii n’allait pas tarder à arriver mais j’étais fatigué. Je l’embrassai donc à pleine bouche avant de l’emmener dans mon bureau. Je la collai contre la porte comme je l’avais fait une fois alors qu’elle me parla d’un garde du corps. « je pense que j’en ai déjà un. Il est petit et très possessif. » Ma bouche dévora la sienne. Mes mains vinrent se placer sur ses hanches alors que je ris. Je pouvais presque sentir cette tension sexuelle qui n’était propre qu’à nous. « je t’aime espèce de tarée. Et d’obsédée. » Je relevai les pans de sa robe pour venir caresser sa jambe, sentir sa moiteur et perdre ma tête dans son cou un instant. Bon finalement, nous allions finir par le faire dans mon bureau. Mais après tout, nous étions tous les deux très chauds et très bons à ce genre de choses. Je continuai mes caresses. « Tu vas finir par me supplier ou alors alerter toutes les filles de ce club que je suis effectivement un très bon coup, susurrai-je de ma voix la plus chaude à son oreille. »


Stina
LET BEAUTY
COME OUT OF ASHES


(mp-moi Bianca Lampedusa)
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 999 - Points : 2017
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Empty
Sujet: Re: (Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme... ( le Dim 7 Juil 2019 - 18:08 )
A sa question, elle se contenta d’hausser les épaules. Elle aimerait fournir une meilleure réponse mais elle s’en sentait incapable. Leur relation était rythmée par un certain chaos dans lequel ils étaient parvenus à trouver cette harmonie qui semblait leur convenir. Ce n’était pas tous les jours faciles, il y avait des jours avec et des jours sans. Dans les jours sans, l’Indienne s’était même déjà demandée si fournir autant d’efforts en valait la peine. Mais à chaque fois il arrivait à effacer ses doutes. Pour la première fois depuis des années, elle était réellement heureuse et comblée. Oui encore aujourd’hui elle ressentait le manque d’une personne qui a laissé un énorme vide dans sa vie, mais aux côtés de Stephen, elle apprend à vivre avec sa douleur et à avancer. Elle aurait aimé que Priya soit là pour partager son bonheur, mais elle n’avait pas la main mise sur le destin. Se frayant un chemin parmi les gens, ils passèrent le seuil du bureau très vite avant de sentir son dos se plaquer contre la porte. « C’est vrai. » Pouffa de rire Tina contre les lèvres de Stephen qui avait fondu sur les siennes. Avec autant de passion, elle lui rendit son baiser tandis que ses mains s’aventuraient déjà sur ce corps qu’elle ne connaissait que très bien. « Je t’aime aussi. » Souffla la jeune femme avec le même sourire qui étirait ses lèvres. Un frisson remonta le long de son dos en entendant ses paroles au creux de son oreille, provoquant un petit rire chez l’Indienne. « Il y a certaines choses qu’elles n’ont pas besoin de savoir. » Répondit Tina. Elle avait envie d’ajouter que de toute façon, la réputation qu’il avait avant sa rencontre s’était déjà chargée de faire passer le mot aux autres, mais préféra ne rien dire. Elle n’avait pas envie de dire quoi que ce soit qui pourrait créer une confusion ou une dispute. Elle avait juste envie de passer du temps avec son compagnon et le garder un peu pour elle. Même si elle savait qu’ils ne pourront pas rester indéfiniment confinés dans ce bureau, elle se plaisait à penser que ces quatre murs n’étaient autres que leur petit monde dans lequel ils venaient de s’enfermer. Et dans ce monde il n’y avait personne d’autre qu’eux deux. Il n’y avait pas d’ondes négatives. Pas de malheur. Pas de tristesse. Rien que l’amour qu’ils se portaient mutuellement. Une de ses mains quitta le torse du géant pour l’obliger à plonger son regard dans le sien avant de lui offrir un sourire et de l’embrasser avec tout le désir qu’elle ressentait pour lui. Très vite, elle laissa tomber à nouveau sa main qui s’affairait déjà à débarrasser l’homme qu’elle aimait de ces couches de tissus qui créait une barrière entre eux. Définitivement, elle ne laisserait personne se mettre en travers de son bonheur. Pas ce soir.  


My torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.
The audience applauds...▬ but we can't hear them.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme...  Empty
Sujet: Re: (Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme... ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (Stina) C'est calme, j'aime pas trop beaucoup ça. Je préfère quand c'est un peu plus moins calme... -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut