Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -24%
Grosse réduction sur la TV LG OLED77CX ...
Voir le deal
3799 €
Le deal à ne pas rater :
Smartphone Samsung Galaxy Note 10 Lite en promotion
349.99 €
Voir le deal

 

- [terminé] It's a date. // La Louve -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
Jack Delaney10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Jack Delaney
https://www.ciao-vecchio.com/t5126-felicitations-tu-vas-bientot- https://www.ciao-vecchio.com/t5136-la-vie-est-un-reve-effrayant-james
Faceclaim : Tom Hiddleston @Aerie & ©hearthkiwi
Messages : 859 - Points : 2328
[terminé] It's a date. // La Louve - Page 3 Tumblr_inline_ogsyt5OEvl1rifr4k_500
Âge : 35 ans
Métier : Médecin légiste
[terminé] It's a date. // La Louve - Page 3 Empty
Sujet: Re: [terminé] It's a date. // La Louve ( le Dim 29 Sep 2019 - 12:57 )
Le bonheur se trouvait bien souvent devant ses yeux, Jack ne faisait que comprendre le sens de ces paroles. Est-ce qu’il y avait cette tension entre eux depuis le début ? Vrai que plusieurs fois ses yeux d’homme s’étaient attardés sur les formes dessinées par la combinaison de cuir, mais il la pensait toujours comme rivale et non comme plus. Comme il se trompait. Comme son coeur s’était fourvoyé. Inconscient, il l’avait été. La Louve avait capturé son cœur depuis le premier regard et c’est seulement en sentant ses lèvres contre les siennes qu’il comprit l’étendue de son désir pour elle. Ce n’était pas seulement une alchimie physique. Il y avait quelque chose dans son regard qui lui donnait espoir qu’il pourrait guérir : qu’elle trouverait les mots pour calmer la tempête qui ravageait sa vie. Jack était-il idéaliste ou désespéré ? Peut-être un peu des deux. Quand on a une vie comme la sienne, la moindre lumière est signe d’espoir infini. Baissant toutes les barrières, il l’invita chez lui pour déguster les desserts avec une boisson chaude. L’envie de boire était encore là, mais Jack voulait être en mesure de se souvenir de chaque geste, de chaque moment passé avec la belle. Alors, il préférait clairement passer son tour pour reprendre un verre.
La cuisine devient leur nouveau terrain de jeu. Ebba, qui ne semblait pas prude ni sainte, plongea son doigt dans la crème pour lui faire goûter par la suite. Le docteur ne se fit pas prier, s’approchant d’elle : il nettoya consciencieusement la peau de la belle. Caressant de ses lèvres son poignet, il ne peut pas décider : s’y refuse tant les deux propositions étaient alléchantes.

“Dans l’ordre que je veux hm…?” Chuchota-t-il en laissant glisser son souffle sur la peau tendre de son avant-bras.

Se laissant porter par la musique, il colla son corps au sien pour commencer à danser lentement. Il ne menait pas forcément les pas : il laissait simplement leur corps s’exprimer pour eux. Là, tout près d’elle, Jack se sentait à sa place. Comme avec Amelia dans leurs jeunes années. Comme cette intimité, ce contact avec une femme lui avait manqué. Frissonnant dès que sa peau rencontrait celle de sa cavalière, il souriait doucement : espérant que ce moment ne s’arrête jamais. Il se retient de lâcher un petit rire quand elle le titille.

“Est-ce que c’est un défi que tu me donnes ?”
Parce qu’il était prêt à le relever. “Je saurais te conquérir.” Une promesse à Ebba, un pacte fait avec lui-même. Jack ne comptait de toute façon pas lui sauter dessus. Ce genre de femme méritait d’être aimée et séduite.

Il s’éloigna de quelques centimètres pour pouvoir se plonger dans ses grands yeux bleus en continuant de tourner lentement au rythme de la chanson suivante : n’ayant nullement l'intention de se séparer d’elle en si bon chemin. Il la laissa caresser son visage, souriant tristement à sa remarque :

“La vie ne m’a jamais ménagé, mais tu me connais : je ne suis pas le genre à aimer perdre la partie alors je continue de sortir des atouts de mes manches pour survivre.” Parce que sans quoi, cela ferait depuis bien longtemps qu’il aurait abandonné.

La Louve l’embrassa et il ne mit pas de temps à répondre avec fougue à cet échange. Ses mains se firent plus aventureuses alors qu’il remonta sa dextre pour effleurer sa poitrine avant de lui faire terminer sa course dans son cou pour accentuer l’échange. Il arrêta l’échange, l’admira et se mit à sourire :

“A ce rythme… Je ne suis pas certain qu’on puisse garder la ligne de conduite que tu voulais garder…” Il lui vola un baiser et s’éloigna à contre-coeur pour mettre les gâteaux sur une assiette. Habillement, il attrapa les deux tasses de thé et prit les assiettes dans son autre main pour amener le tout dans le salon. Il posa la vaisselle sur la table basse et invita Ebba à s’installer près de lui sur le canapé. “Je ne t’ai pas demandé ce que tu faisais dans la vie ? À part montrer aux hommes que sur la route : les femmes ont leur place également.” Demanda-t-il en prenant l’assiette et en coupant un morceau de sa tarte aux citrons meringué.


L’esprit oublie toutes les souffrances quand le chagrin a des compagnons et que l’amitié le console.
William Shakespeare ♛ by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Ebba JacobsenToujours frais après un litre de café
Ebba Jacobsen
https://www.ciao-vecchio.com/t5073-une-vie-trop-tranquille-est-u https://www.ciao-vecchio.com/t5112-pour-gagner-il-faut-risquer-de-perdre
Faceclaim : Katheryn Winnick © avengedinchains (avatar) + crack in time (sign) / Ingrid (crackships)
Messages : 1486 - Points : 2799
[terminé] It's a date. // La Louve - Page 3 Lazy-wolf-gif-5
Âge : Née en Norvège (Trondheim) le 1er mars 1979. 41 ans à bruler mes ailes à l'adrénaline de l'ivresse de la vitesse.
Métier : Psychologue à la prison de Poggioreale. / Occasionnellement pilote dans des courses illégales de quoi bien arrondir les fins de mois.
[terminé] It's a date. // La Louve - Page 3 Empty
Sujet: Re: [terminé] It's a date. // La Louve ( le Dim 6 Oct 2019 - 19:23 )

Nous sommes tous à la recherche de cette personne unique qui nous apportera ce qui nous manque dans notre vie. Et si on ne parvient pas à la trouver on n’a plus qu’a prier pour que ce soit elle qui nous trouve...  

John Doe & La Louve
Dans l'ordre qu'il voulait. C'est ce que je viens de glisser dans un souffle à Jack. Le gâteau puis moi. Moi puis le gâteau. Les deux en même temps peut même s'envisager. Cela importait peu. A vrai dire à cet instant je ne dirais pas non au fait de devenir sa principale gourmandise. Mais faire durer la tentation, rendre impatiente l'envie, semblent des idées exquises. La suite s'enchaine nous unissant dans une danse lente. Les frôlements se font plus intenses, plus intimes. Brouillant ma tête de pensées douces et coquines. Je savoure ce moment entre les bras de Jack. Charmée par son regard, par son parfum que je découvre d'avantage. Par la chaleur de son corps qui titille le mien. Je me sens enivrée, tentée, mais en même temps l'envie de nous faire languir vient sérieusement caresser mon esprit. Une douce chaleur envahit mon être, mes derniers amants n'ont pas réveillé autant de sensations. Cette danse pourrait durer toute la nuit que je ne m'en lasserais pas. C'est comme si nos corps étaient faits pour se rencontrer. Comme s'ils étaient faits pour se compléter. Une évidence mise à nue à cet instant et qui me rend plus fébrile. Alors que j'invite Jack à prendre son temps. Pourquoi vouloir croquer si vite dans un fruit que l'on peut laisser mûrir pour qu'il soit plus délicieux au moment ou on le déguste. Même si l'envie demeure, si l'impatience de sentir sa chair contre la mienne est bien présente. Je choisis d'étirer cette merveille dans le temps. De me faire séduire. Jack est l'homme parfait pour ce genre de subtilité. Pour ce jeu amoureux. « Non aucun défi. » "Parce que je te suis déjà toute acquise". Je le sais, je le sens, même si je ne le dis pas voulant garder une part de mystère. Je crois que même j'ai succombé avant d'en mesurer réellement toute l'ampleur. Cette soirée n'a fait que lever le voile qu'encore je portais. « Juste une envie de femme. » Nos regards se retrouvent alors que la musique continue de combler l'espace, rendant le moment encore plus magique. « Je n'ai aucun doute là dessus. Je suis sure que tu es irrésistible au jeu de la séduction. »

Je remarque la tristesse de ses yeux qui a cet instant se fait plus intense. Pourquoi je ne le sais, mais cela me serre le cœur tout en me demandant qu'elle douleur peut rendre sombre un si beau regard. Bien loin de me douter de sa perte et le mal qu'elle lui inflige depuis des années. « Tu es un battant. Je le sais. Mais parfois il est bon de ce poser. De se décharger du poids que la vie nous impose. Je serais là si un jour tu veux partager cette épreuve. Je peux être une épaule solide crois moi. » Et je viens à nouveau l'embrasser, laissant mes mains découvrir un peu plus son corps. Je frissonne quand les siennes viennent frôler mes seins qui se gorgent de plaisir. Mais pas question de couler. Je veux frissonner d'avantage. M'enflammer également. Surtout quand Jack accentue le baiser en laissant ses mains finir leurs courses contre mon cou. Puis nos lèvres se séparent et je laisse ma langue glisser sur ma chair encore emprunte de sa saveur. Je réponds à son sourire. Il me taquine. « Ne t'en fais pas. Je saurais faire le nécessaire pour qu'on la garde. Je saurais te tenter mais également retarder le moment. » Un jeu qui risque de devenir très brulant au fil du temps. Mais il sera encore plus exquis de glisser dans les flammes quand arrivera le moment. Puis vient le temps d'une autre pause gourmande, celle occasionnée par les desserts qui attendent gentiment d'être mangés.

On rejoint le salon, Jack pose les tasses et les gâteaux sur la table basse. Et je m'installe à ses côtés sur le canapé. Il en profite pour me questionner sur ce que je fais dans la vie. En dehors de mes activités nocturnes sur l'asphalte. « Je suis psychologue et j'exerce à la prison. Un métier qui demande aussi beaucoup de concentration et ou l'on ne doit pas avoir froid aux yeux. Les courses illégales me permettent de souffler.  » Faut dire que j'ai à faire à diverses circonstances de mise en prison. Certains cas restent désespérés, j'en suis consciente même si parfois Milles enfonçait le clou d'avantage. Ce que je peux comprendre. Mais certains cas on besoin et mérite d'être aidé et sauvé. « Mais je n'ai pas spécialement envie de parler de mon travail ce soir. Je préfère que nos mots soient plus légers. » Je me décide à gouter mon gâteau, un framboisier en l'accompagnant du thé gentiment préparé par le beau gosse. Et puis nous continuons à papoter, à rire, à nous titiller. Je pose ma tête contre l'épaule de Jack alors qu'il m'entoure de son bras. Une étreinte tendre. Nous ne voyons même pas les heures passées. Si bien que nous finissons par nous endormir sur le canapé. Premier nuit passée ensemble en dormant comme deux enfants innocents.


drvgns.


“ L'amour fait battre les cœurs, affole les âmes et envoûte les corps.”
Revenir en haut Aller en bas
 
- [terminé] It's a date. // La Louve -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Quartier Spagnoli :: Rues du quartier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3