Revenir en haut
Aller en bas


 

- Jacinthe's Crazy Dating Makeover Reality Show S1:E1 -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Rita Salfati10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rita Salfati
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5703-rita-le-titre-est-fini http://www.ciao-vecchio.com/t5705p10-rita-dans-l-aquarium
Faceclaim : Hafsia Herzi
Messages : 121 - Points : 132
Âge : 30 ans
Métier : Doctoresse en océanographie sans emploi
Jacinthe's Crazy Dating Makeover Reality Show S1:E1 Empty
Sujet: Jacinthe's Crazy Dating Makeover Reality Show S1:E1 ( le Mar 9 Juil 2019 - 15:35 )
X/X/2019, 20h15.


    Ce soir, j'ai un rendez-vous. Le rendez-vous qui m'en coûtera des milliers d'autres, en quelques sortes. J'ai essayé d'expliquer à mon amie Jacinthe que depuis mon trentième anniversaire, j'étais rattrapée par l'angoisse de la finitude de l'existence et que j'avais peur de rester une charge pour mes parents pendant leurs vieux jours et de finir seule sans avoir rien accompli d'autre que des études longues et solitaires qui en définitive s'étaient révélées vaines. Ça donnait quelque chose comme ça :

    « Voilà le problème, Jacinthe : j'ai trente ans, donc je dois me marier. Je fais comment ? »

    Naturellement, elle avait été ravie, et m'avait réquisitionnée le samedi suivant pour un verre au San Calisto, où j'apprendrais les arcanes de la séduction en écoutant de la bonne musique. Et en parlant à des hommes. Inconnus. Un brin éméchés. Dont je ne saurai rien. Probablement pas épousables. Peut-être déjà mariés. Sans doute homophobes. Des hommes —
    Je m'étais mise sur mon trente et un, avec la vraie robe noire que je portais alternativement aux réveillons du Nouvel An avec son homologue rouge depuis 2008, des escarpins capables de me sauver d'un kidnapping, non parce que je m'en servirais comme arme mais parce que je tomberais en une seconde et que mon ravisseur serait incapable de me remettre debout, du maquillage et toute la bonne volonté du monde. Enfin, la plupart de ces accessoires étaient dans ma grosse sacoche, parce qu'avant le San Calisto, je devais affronter le métro napolitain, aussi je portais une veste de jogging sur ma robe, de petites baskets, et rien d'autre sur le visage qu'une couche naturelle de sébum et l'expression la plus hostile possible.

    Nous devions nous retrouver devant l'arrêt de métro.
Revenir en haut Aller en bas
Jacinthe MartinelliLe vin est un puissant lubrifiant social
Jacinthe Martinelli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5597-jaja-tu-veux-qu-on-s-emboite-t http://www.ciao-vecchio.com/t5605-jaja-soyons-honnete-le-sexe-cest-comme-une-partie-de-tetris-tu-finis-par-decoller-avec-ta-fusee-grace-a-une-foutue-barre-bien-placee
Faceclaim : La très jolie Emma Watson (lipslikeamorphine)
Je suis absent-e : PR jusqu'au 17/09
Messages : 388 - Points : 566
Jacinthe's Crazy Dating Makeover Reality Show S1:E1 K7ac
Âge : 29 ans (née le 18 septembre 1989)
Métier : Elle est journaliste d'investigation à la Repubblica et envoie ses articles par email. T'as cru qu'elle allait se déplacer ou quoi ?
Jacinthe's Crazy Dating Makeover Reality Show S1:E1 Empty
Sujet: Re: Jacinthe's Crazy Dating Makeover Reality Show S1:E1 ( le Jeu 1 Aoû 2019 - 20:25 )
Bordel, j’avais une vie sociale trop grande. Je courais partout dans la maison en cherchant mes Manolo alors que les filles se prélassaient au bord de la piscine. Je ne sortais jamais ce jour de la semaine car je savais que j’avais des articles à écrire. mais je venais tout juste de rentrer du Japon où j’avais -enfin- eu un bon sujet d’investigation avec l’incendie de ce studio d’animés. L’article était écrit, envoyé et j’attendais l’avis de mon rédacteur en chef à tout instant. Ce dernier voulait que je bosse pour le journal napolitain. Mais jamais. J’étais bien là-bas même si je n’habitais pas sur place. Je remis la main sur mes chaussures avant d’attraper mon portable et le mettre dans mon sac en sonnerie. Je pourrais être appelé à n’importe quel moment. Vêtue de ma petite robe noire -un classique, elle avait fait tomber Alexandre après tout- et de mes chaussures bleu nuit, je me regardai dans le miroir pour mettre une dernière couche de rouge à lèvres avant de froncer les sourcils. Puis, je soupirai avant de monter dans ma Mini et de rouler jusqu’à l’arrêt de métro où j’avais rendez-vous avec ma copine Rita. Il faudrait que je m’explique sur le pourquoi je suis amie avec tant de filles. Après tout, je les déteste normalement. Et c’est réciproque. Sans doute parce que j’ai un boule d’enfer. Je me garai non loin avant de descendre pour me mettre à courir. Enfin à claudiquer. Je m’approchai d’elle avant de tapoter sur son épaule pour lui faire la bise. « Désolée, je ne trouvais plus mes chaussures. Tu vas bien ? » je lui souris avant d’aviser sa tenue. « Eh beh tu t’es faite belle pour ton futur mari. T’as quelles préférences ? »




you shall not pass
Jalexandre ☽ Je suis le Serviteur du Feu Secret, je détiens la flamme d'Anor. Le feu sombre ne vous servira a rien, flamme d'Udun! Regagnez l'Ombre! Vous ne passerez pas!


(si tu veux me mp, fais-le sous Bianca Lampedusa)
Revenir en haut Aller en bas
Rita Salfati10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Rita Salfati
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5703-rita-le-titre-est-fini http://www.ciao-vecchio.com/t5705p10-rita-dans-l-aquarium
Faceclaim : Hafsia Herzi
Messages : 121 - Points : 132
Âge : 30 ans
Métier : Doctoresse en océanographie sans emploi
Jacinthe's Crazy Dating Makeover Reality Show S1:E1 Empty
Sujet: Re: Jacinthe's Crazy Dating Makeover Reality Show S1:E1 ( le Ven 9 Aoû 2019 - 0:09 )
« Ça va, et toi ? C'était intéressant, le Japon ? »

À son sourire et sa remarque, je baissai les yeux en rougissant dans la pénombre. C'est vrai que je ne m'étais pas foulée. Et que mes explications, c'était du grand n'importe quoi. Mes pensées, cohérentes dans ma tête, avaient tendance à passer comme par un filtre qui les rendait stupides au moment où elles sortaient de ma bouche. Mais je me repris : je lui montrai ma sacoche en relevant la tête et en souriant à mon tour :

« Je lui réserve mes charmes. Et pour ce qui est de mes préférences... »

* * *

« ... Moi, finalement, tout ça ça m'est un peu égal. Enfin, non ! Non, c'est important pour moi. Mais je veux dire, pendant tout ce temps ça m'a été égal, je me concentrais sur mes études et me voilà, à trente ans, sur le marché de la séduction, sans aucune expérience et il faudrait que je rattrape le temps perdu... Personne voudra d'une chômeuse qui sait rien faire au pieu. Et s'il y a des types que ça intéresse, je suis pas sûre de vouloir les connaître. »


Nous étions assises à une petite table. On était passées aux toilettes, j'avais enlevé ma veste, mes baskets et mon sébum, j'avais mis du rouge à lèvres, du crayon noir, et du sourire sur mon visage, on était revenues dans la salle, on avait trouvé une place, et j'en étais encore à essayer de me justifier en pataugeant dans la semoule. J'avais parlé de moi, moi, moi et moi alors que la questions de départ portait sur les autres, sur les personnes qui m'intéresseraient, mes préférences. Pour me donner une contenance, je me suis laissée fondre sur la table entre mes bras et mes cheveux, ne regardant Jacinthe que par un petit orifice entre deux mèches. J'ai marmonné :

« Bref, comme je suis peureuse pour deux et toi folle pour trois, je me suis dit qu'à nous deux on pourrait me sortir les doigts. »

Puis me suis redressée en secouant la tête pour dégager mon visage de mes cheveux. Assez dramatisé. C'est bien, de dramatiser un peu, ça donne du sens aux choses. Et vu comme j'exprime clairement mes émotions, c'est bien de passer par d'autres moyens que les mots pour me faire comprendre. En l'occurrence, c'était plutôt par mon regard désemparé, mon air perdu, ma gestuelle saccadée, mon abattement, et la grande confusion de mes paroles, qu'on pouvait entrapercevoir l'acuité de ma misère émotionnelle. D'ailleurs, je la faisais peut-être trop paraître. L'objectif, même si je ne l'exprimais qu'en termes déprimants, c'était de passer une soirée drôle. D'écouter des groupes sympas, de parler à des gens sympas, éventuellement de pécho des mecs sympas, et au moins de bénéficier des conseils sympas de ma pote sympa.

« Laisse tomber. C'est pas le sujet. J'ai juste envie de rencontrer des mecs cools qui cherchent une relation sérieuse mais j'ai peur que mes "tares" les fassent fuir. Donc je flippe. Tu prends quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Jacinthe's Crazy Dating Makeover Reality Show S1:E1 Empty
Sujet: Re: Jacinthe's Crazy Dating Makeover Reality Show S1:E1 ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Jacinthe's Crazy Dating Makeover Reality Show S1:E1 -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut