Revenir en haut
Aller en bas


 

- Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sullivan DagostinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Sullivan Dagostino
http://www.ciao-vecchio.com/t4731-un-anglais-en-italie-sulli http://www.ciao-vecchio.com/t4742-quand-on-est-medecin-autant-avoir-des-relations
Faceclaim : Jared Padalecki + jenesaispas
Messages : 607 - Points : 1250
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Tumblr_ncjfiqj2ZY1st5z40o4_250
Âge : 37 années (17 juillet)
Métier : Médecin généraliste
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Empty
Sujet: Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé ( le Sam 13 Juil 2019 - 12:01 )
Voilà des mois que ça dure, que l’ambiance est froide à l’appartement. Encore ce matin, Alvaro est parti sans même lui adresser un mot, un regard, comme si c’était la manière le plus simple de faire maintenant. S’éviter, ne plus rien faire ensemble, être le plus souvent l’un sans l’autre. Sullivan ne pense pas qu’ils se détestent, c’est juste que c’est difficile d’assumer qu’il n’y a plus rien, d’assumer que l’un et l’autre ont eu des relations avec quelqu’un d’autre, sans même qu’ils aient officiellement rompu. Ils n’ont jamais rien dit, mais ils le savent, c’est évident. Durant la journée, il a repensé à sa conversation avec Ava, et celle avec Rosa également. Ava lui a bien dit qu’il devrait arrêter de se faire souffrir comme ça, et de ne pas faire attention à ce que les autres penseront. Elle a raison, ce n’est plus vivable, plus ça va et plus il se sent mal par rapport à la situation. Rosa a perdu son mari, et elle n’était pas à ses côtés pendants les derniers moments de sa vie. Elle s’en veut de l’avoir délaissé. C’est une situation triste et compliquée. Surtout que c’est avec lui qu’elle était pendant ce temps. Il ne sait pas s’il doit se sentir mal aussi ? Peut-être. Il a pris la décision, de mettre fin à sa relation. C’est ce qu’il faut, il doit avancer, il doit vivre sa vie. – SMS : Alva, j’aimerai vraiment qu’on se rejoigne à l’appartement ce soir. Il faut qu’on parle. S’il te plait, sois là. C’est important pour moi. Je pense que ça le sera pour toi aussi. – Il lui a envoyé, espérant qu’il sera réellement là. Qu’il rentrera. La journée est passée finalement. Il n’a pas attendu, il n’a pas fait de chemin en plus. Il est rentré directement à l’appartement. Il s’est posé dans le canapé, pour attendre qu’il arrive. Quand même assez stressée. Il a une boule au ventre. Il ne sait pas encore comment ça se passera. Il espère qu’il ne le prendra pas trop mal. C’est comme si c’était déjà terminé depuis longtemps.




♛ Je jure solennellement que mes intentions sont bonnes, enfin je pense.


Dernière édition par Sullivan Dagostino le Ven 23 Aoû 2019 - 14:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
PNJJe viens de débarquer parmi les fous
PNJ
Faceclaim : Avatar inconnu.
Messages : 81 - Points : 325
Âge : X
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Empty
Sujet: Re: Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé ( le Dim 21 Juil 2019 - 19:18 )
Quand Alvaro reçoit le SMS de Sullivan, il ne répond pas tout de suite. Il le lit une première fois, puis s'y attarde une seconde et une troisième. Il se doute parfaitement de quoi veut lui parler son petit ami. Il a souvent pensé à ce moment ces derniers temps. Ce moment où ils mettraient des mots sur le silence qui les sépare avec plus de force chaque jour qui passe. Ce silence qui se glisse dans leur couple et détruit peu à peu ce qu'ils ont été. Des confidents, des amants, des amoureux. Tout semble doucement s'étioler, s'effacer. Bien sur que cela fait mal c'est un peu logique après tant d'année en couple. C'est surement pour cela qu'Alvaro ne répond pas tout de suite. Surement pour cela qu'il est parti ce matin comme un voleur de leur propre demeure. Le fait est là, établi presque par l'absence de geste et de regard, mais il retarde l'instant. Sans réellement savoir pourquoi. Car ce silence ne fait que renforcer la douleur, enfin si elle existe encore. Il faut se faire une raison, il n'y a plus rien entre eux. Ils vivent chacun leur vie et ne se retrouvent pour plus rien. Même pas un bonjour. Alors oui la discussion il la faut. Repousser ne servira qu'à détruire le peu d'estime qu'ils se portent et de rendre la rupture plus néfaste. Ils sont adultes et en tant qu'adulte ils doivent arrêter de jouer à l'enfant. Enfin c'est plutôt Alvaro qui joue l'enfant en refusant toujours le dialogue. Mais là le SMS de Sullivan ne lui laisse pas trop le choix et cela ne sert plus à rien d'éviter ce qui est inévitable. Alors après avoir suspendu le temps pour un dernier moment de répit il répond. - Je serais à l'appartement à 20h. Promis tu peux compter sur moi. Et je pense aussi qu'il faut qu'on parle. - Il hésite encore avant de l'envoyer et puis il appuie. Le cœur gros quand même parce qu'avec ce message c'est une part de sa vie qui lui échappe. Lui qui se voyait vieillir avec le beau Sullivan. Va retrouver sa solitude. Mais quand il n'y a plus rien à sauver pas la peine d'insister. Et Alvaro trompe Sullivan depuis un bout de temps, il sait qu'il en est de même pour son compagnon, bientôt son ex compagnon. Et on ne trompe pas si on aime. La source c'est tarie. Pas la peine d'espérer qu'une douce pluie lui donne une autre chance.

Comme promis il est à l'appartement à 20h. Sullivan est déjà là assis sur le canapé. Alvaro le regarde un peu fébrile de cette situation qui se dessine depuis temps de mois. « Bonsoir. Tu vas bien Sulli. » Sa voix est calme mais enclin aux sensations qui le traverse. Même s'il sait que c'est la meilleure des solutions pour eux deux. Même s'ils se regardent à peine depuis des mois. S'ils ne se touchent plus depuis des semaines. Mettre les mots sur la fin de leur histoire commune bouleverse Alvaro. Il s'installe à côtés de son petit ami. Enfin bientôt ex petit ami.
Revenir en haut Aller en bas
Sullivan DagostinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Sullivan Dagostino
http://www.ciao-vecchio.com/t4731-un-anglais-en-italie-sulli http://www.ciao-vecchio.com/t4742-quand-on-est-medecin-autant-avoir-des-relations
Faceclaim : Jared Padalecki + jenesaispas
Messages : 607 - Points : 1250
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Tumblr_ncjfiqj2ZY1st5z40o4_250
Âge : 37 années (17 juillet)
Métier : Médecin généraliste
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Empty
Sujet: Re: Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé ( le Jeu 1 Aoû 2019 - 12:12 )
Comment est-ce qu’il va pouvoir commencer cette discussion si délicate ? Il ne sait pas encore comment. Pourtant, il cherche. Il s’imagine des scénarios dans sa tête. Tous lui semblent mauvais. Et pourtant, il va quand même falloir en jouer un. Ce n’est pas une partie de plaisir pour lui. Il aurait aimé ne pas devoir passer par là. Mais il se rend compte qu’en ce moment, il ne se sent pas spécialement heureux, et encore moins libre. Il sait que ça vient de là. Il a besoin de pouvoir souffler et de tourner la page sur cette histoire. Il scrute assez souvent l’heure qu’il est à plusieurs reprises. Et c’est quand il entend la porte s’ouvrir que son cœur se met à battre un peu plus fort. Il est là. Il ne peut plus faire marche arrière maintenant. Enfin, il aurait pu inventer une histoire. Mais non, il ne fera pas ça. Il hausse les épaules. « - Ca va.  Et toi ? » C’est pas tellement le cas. Mais, autant ne pas rentrer dans ce genre de détails maintenant. Il est vraiment stressé. Il a une bouleau ventre. Il lui laisse de la place. Il laisse les yeux devant lui, dans le vide. Il prend quelques minutes encore. Mais il se rend bien compte qu’il ne peut pas rester silencieux non plus. Il faut qu’il parle. « - Je sais que c’est peut-être pas le bon moment. Je ne sais même pas s’il y a un bon moment. Mais je pense surtout par rapport à la situation avec ton père… » Dit-il en le regardant du coin de l’œil. Ne voulant pas non plus lui faire de mal, mais il est obligé d’en parler. Son père est mourant, et c’est une situation difficile pour lui. « - Ca n’empêche pas que je serai quand même là pour toi tu sais. Ca ne changera pas. » S’il a besoin de lui, il n’hésitera pas. Il est comme ça. Il a compté, il comptera toujours d’une certaine manière. « - Mais, je ne me sens plus très bien. Par rapport à nous. Le fait qu’on ne se parle plus. Qu’on s’évite, pour ne pas affronter la réalité en face. C’est plus vraiment possible. » Il soupire, baissant les yeux sur ses mains. Il parle avec son cœur, il ne réfléchit pas trop. Il faut que ça sorte maintenant. Il ne veut pas qu’il finisse par le haïr.




♛ Je jure solennellement que mes intentions sont bonnes, enfin je pense.
Revenir en haut Aller en bas
PNJJe viens de débarquer parmi les fous
PNJ
Faceclaim : Avatar inconnu.
Messages : 81 - Points : 325
Âge : X
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Empty
Sujet: Re: Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé ( le Sam 3 Aoû 2019 - 10:44 )
Alvaro essaie de ne pas penser au sujet que souhaite aborder Sullivan. Il a bien entendu sa petite idée, il faudrait être aveugle, sourd, muet et pire encore pour ne pas se rendre compte de là où leur couple en est. Mais il préfére esquiver, fuir, plutôt que d'affronter cette situation réelle dans laquelle ils sont tombés. Mais ce soir il semble qu'il va en être autrement. Il semble que les points sur les I et les barres sur les T vont être mises. C'est le meilleure solution, Alvaro le sait, mais elle lui fait peur. Car cela voudra dire que la page est vraiment tournée. Que l'histoire qu'ils ont écrit ensemble va connaître son dernier chapitre et qu'ils vont apposer le mot fin à la dernière page. Et même s'il sera surement soulagé après, sur le coup d'y penser lui fait mal. Surtout que son être est pas mal bousculé par l'état de santé de son père. Il s'avance dans le salon et n'ose croiser le regard de son petit-ami. « Je fais aller. » Sa voix est basse, il est conscient que pour son père la fin est proche. Et il semble que cette fin va également s'accompagner de la fin de son couple. Même si leur relation semble déjà terminée, vu les distances qu'ils ont pris. Il s'installe sur le canapé. Le silence un instant devient son ami. Il y a des choses qui ne trouveront jamais leurs bon moments. Mais il faut savoir tailler dans le vif pour éviter l'agonie. Il l'écoute laissant son regard à distance. Ses yeux sont humides, bousculé par les mots de Sullivan même s'il comprend parfaitement. Autant arrêter le massacre avant de tout pourrir et de vraiment se fâcher. Il n'y a plus grand chose à sauver mais ils pourront au moins se quitter sans se détester. Alvaro soupire à son tour. « Comme tu l'as dis ce genre de chose n'a pas vraiment son moment. Je ne fais peu à peu à l'idée de le perdre. C'est la loi de la nature. Le cercle de la vie qui tourne. » Il marque une pause pour retenir ses larmes. « Et je sais que je peux compter sur toi Sulli, et je t'en remercie .. Après pour le reste j'ai parfois espéré que se soit une mauvaise passe. Tous les couples en ont. Mais cette passe s'éternise et comme tu dis il y a juste le malaise qui s'installe. » Et avec ce malaise le refus de la réalité. « Je pensais que l'on remonterais la pente, que la flamme reviendrait. Mais elle s'éteint d'avantage chaque jour. Je ne me sens pas bien non plus. Et regarder la réalité en face me fait peur parce qu'au fond elle me fait mal. » Il lève ses yeux vers Sulli. C'est vrai qu'il a joué au con, qu'il est allé voir ailleurs. Il voit l'évidence tous les jours pour leur couple. Mais penser à une rupture il en a pas eu la force jusqu'à présent. Il semble que Sulli l'est trouvé avant lui. Ou trouvé pour deux. Il sait que c'est la seule solution qui s'offre à eux, même si sur le coup c'est douloureux. Mais l'amour fait toujours souffrir à un moment ou à un autre.
Revenir en haut Aller en bas
Sullivan DagostinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Sullivan Dagostino
http://www.ciao-vecchio.com/t4731-un-anglais-en-italie-sulli http://www.ciao-vecchio.com/t4742-quand-on-est-medecin-autant-avoir-des-relations
Faceclaim : Jared Padalecki + jenesaispas
Messages : 607 - Points : 1250
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Tumblr_ncjfiqj2ZY1st5z40o4_250
Âge : 37 années (17 juillet)
Métier : Médecin généraliste
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Empty
Sujet: Re: Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé ( le Lun 5 Aoû 2019 - 20:35 )
Le médecin grimace à la réponse du jeune homme. Il ne va pas si bien. C’est logique en même temps, au vu de sa situation. De son père qui est au bord de la mort. Une situation assez triste, qu’il ne souhaite à personne. Il a l’impression d’être égoïste en même temps, de venir avec sur le sujet de leur couple maintenant. Mais le fait qu’ils ne se parlent plus, ne doit pas aider plus Alvaro de toute façon. Au moins, s’ils mettent des mots sur ce qui ne va pas, s’ils parlent, peut-être qu’il pourra être plus là pour lui qu’en ce moment. Il ne sait pas trop. Mais c’est un peu tard de toute façon. Il parle calmement, il parle avec son cœur. Il lui dit les mots qui viennent. Il n’a pas préparé de discourt précis, il ne s’y serait pas tenu de toute façon. Il l’écoute, ça lui fait un pincement au cœur de le voir comme ça. Il vient prendre sa main dans la sienne calmement. Il ne peut pas être insensible, c’est impossible. Il ne peut pas lui dire que ça va aller, ce n’est pas le cas. Il ne va quand même pas lui mentir. Il ne sait pas quoi dire en réalité. Il se contente de ce geste qui se veut réconfortant. Il ne dit rien. Il l’observe simplement. Le laissant poursuivre par rapport à eux. « - J’y ai cru aussi tu sais. Qu’on allait pouvoir sauver notre couple. Je ne voulais pas réellement en arriver là. 4 ans, ce n’est pas rien après tout. » Il repense à ce qu’ils ont vécu ensemble. Les bons moments. Quand ils étaient amoureux l’un de l’autre. Quand tout allait pour le mieux. Puis la passion s’est estompée, et la réalité est venue refaire surface. « - Je tiens toujours à toi. Mais plus de la même façon. Et je ne veux plus faire semblant. Devant toi, devant nos amis. » Même si ça aussi ça a été un critère pour remettre les choses à plus tard. Les amis en communs, les habitudes qu’ils ont prises. Quitter une routine, une habitude… Ca fait peur. Peur d’être réellement seul. « - J’ai beaucoup réfléchit ces derniers temps. Et même si j’ai fermé les yeux jusqu’ici. Sans doute par amour. Je me suis rendu compte, qu’on n’a pas les mêmes attentes dans la vie. Tu sais… Tu ne veux pas de maison, pas d’enfant, pas d’animale… Alors que c’est un rêve pour moi. J’ai envie d’être père. » C’est une chose qui devient de plus en plus importante pour lui. Ce désir de paternité. Et il ne peut pas passer à côté. Il a mal aussi. Il ne veut pas le faire souffrir. « - Quand tu as parlé mariage la dernière fois… Après que nous soyons revenus du mariage de nos amis. J’ai tellement flippé… Pas parce que je n’ai pas envie de mariage. Mais parce que je ne me sentais déjà plus bien dans notre couple. C’est pour ça que je suis partit ce jour-là. Et que j’ai commencé à prendre mes distances. Et je pense qu’on sera plus proches, en tant qu’ami, qu’en tant que couple. » Il se mord la lèvre. Il le regarde un peu, puis baisse les yeux. Il a envie de parler à cœur ouvert. Pour que les choses soient dites.




♛ Je jure solennellement que mes intentions sont bonnes, enfin je pense.
Revenir en haut Aller en bas
PNJJe viens de débarquer parmi les fous
PNJ
Faceclaim : Avatar inconnu.
Messages : 81 - Points : 325
Âge : X
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Empty
Sujet: Re: Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé ( le Mer 7 Aoû 2019 - 11:45 )
Alvaro ne cache pas son mal être devant Sullivan. Son père est entre la vie et la mort, alors il le vit mal. Qui vivrait bien une situation pareille. Mais il y a aussi le reste qui fait qu'il n'est pas au mieux de sa forme. La dégradation de leur couple entre dans la balance. Il ne doit pas se voiler la face de ce côté là. Ils sont loin de vivre et partager, ce qu'ils vivaient et partageaient par le passé. La flamme s'éteint peu à peu. Elle est même surement éteinte pour l'un comme pour l'autre. Ils ont juste repoussé l'instant. De peur peut être de se perdre. Ils avaient leurs habitudes et envisager de se séparer remettait tout en question. Il n'en sait trop rien Alvaro. C'est juste un cumul de tout, la vie, le boulot, les petites choses qu'on marquent au début quand c'est tout beau, tout rose. Et qu'on oublie avec le temps, laissant la routine prendre le dessus. Et voilà où on en arrive à une discussion difficile sur le canapé qu'ils ont si souvent partagé. A un tête à tête ou même leur regard n'ose pas se croiser. Par peur de faire mal à l'autre. Alors que le mal est déjà fait. Il c'est déjà infiltré dans leurs veines. Et il semble qu'il est temps de le poser sur la table pour réagir en adulte, au lieu de refuser de voir la vérité en face. Il y a quand même la main de Sullivan qui vient prendre celle d'Alvaro, parce que malgré tout, ils ont durant quatre ans construit un nous. Qu'il y a eu de merveilleux moments, de l'amour aussi. Même si sa source est à présent tarie. « On a essayé. Mais il est vrai que là il n'y a plus rien à sauver. On finirait par se noyer en continuant sur cette lancé, en fermant les yeux sur le mot fin qui s'appose avec plus de puissance au bas de nos pages écrites ensemble. » Pas de colère dans sa voix, de la tristesse parce que cela fait mal d'en parler. Et Alvaro sait que cela va faire mal encore quelques temps. Il faut baisser le rideau sur la comédie de leur vie, arrêter de prendre les gens pour des idiots en leur vendant un bonheur qui n'existe plus. « Je crois que certains se doutent .. » L'ambiance ayant changée, même s'ils ont tout faits pour la préserver. Ils parlent calmement, bousculés par les mots qu'ils partagent. Par cette image de rupture qui devient de plus en plus évident. Il est vrai que pas mal de choses dans les choix d'une vie à deux les différenciaient, l'amour permettait de combler ces différences. Mais à présent qu'il y en a plus le fossé se fait plus grand. « C'est vrai qu'on a pas les mêmes attentes. Avant cela ne me dérangeait pas. Mais là c'est pesant et logique qu'il en soit de même pour toi. J'avais peur de t'en parler. Peur de me retrouver seul. Recommencer à trouver des repères et tout ce qui va avec. » Après quatre années de vie de couple, rien ne va être évident. Et encore moins la solitude que cette séparation va mettre en avant. Sulli reparle du mariage de leurs amis et de ce qu'avait dit Alvaro à ce sujet. Il donne la raison de sa fuite et de la distance qu'il a mis ensuite entre eux. « Je crois que sur le coup je me suis dis que cela pourrait nous rapprocher, nous sauver. Recoller les morceaux ébréchés. Mais au fond je savais que c'était déjà perdu. Qu'on c'était déjà perdu. L'évidence était là sous nos yeux. Mais on refusait de la voir. » Il soupire. « On ne gardera que le meilleur de nous. Et comme tu le dis, il y a toujours une belle amitié à faire naitre. Et à entretenir. » Même s'ils risquent fort d'avoir besoin de prendre durant un temps des distances. Le temps de finir de cicatriser. Le temps de rebâtir une vie chacun de leur côté. Alvaro serre un peu plus la main de Sulli et il lève les yeux vers lui. « Je suis désolé pour tout. Et merci pour tous nos moments c'était une belle histoire. Je te souhaite de trouver la bonne personne, et je parle sincèrement. Tu es un homme bien Sulli et tu mérites d'être heureux. » Même si parfois ils se sont pris la tête, même si les dernières semaines n'ont pas été belles. Alvaro ne souhaite que du bonheur à son ami.


Dernière édition par PNJ le Lun 12 Aoû 2019 - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sullivan DagostinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Sullivan Dagostino
http://www.ciao-vecchio.com/t4731-un-anglais-en-italie-sulli http://www.ciao-vecchio.com/t4742-quand-on-est-medecin-autant-avoir-des-relations
Faceclaim : Jared Padalecki + jenesaispas
Messages : 607 - Points : 1250
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Tumblr_ncjfiqj2ZY1st5z40o4_250
Âge : 37 années (17 juillet)
Métier : Médecin généraliste
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Empty
Sujet: Re: Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé ( le Jeu 8 Aoû 2019 - 10:31 )
Sullivan garde sa main dans la sienne. Il veut lui montrer qu’il est là, qu’il le soutient. Et il le soutiendra toujours. Peu importe ce qui arrivera par la suite. Ils vivent un moment assez fort. Difficile. Et il a besoin que ça se passe un minimum bien. Qu’ils ne se déchirent pas. Qu’ils ne se perdent pas complètement. Même s’ils vont sans doute ne pas se voir pendant un petit moment. Il parle avec son cœur. Il dit les choses qui lui viennent par la tête. Justifiant presque sa décision. Pour lui faire comprendre qu’il n’a pas décidé de faire ce point comme ça. Qu’il y a réfléchit. Qu’il a peser le pour et le contre. Et qu’il ne croit plus vraiment à leur couple. Ils n’ont pas cet avenir ensemble. Il ne se voit plus avec lui. Il écoute Alvaro. Il est d’accord avec lui. Et c’est un bon point. Ca ne vient pas que de son côté. Il lui aurait fait encore plus de mal. Il n’aurait pas aimé ça. « - Je pense aussi. » Dit-il en pensant aux autres. Ils ne sont plus les mêmes, même s’il essayait de faire semblant en public, ça n’était plus la même chose. Ils ne passaient pas les soirées l’un à côté de l’autre. Plutôt chacun de son côté. Il a quand même peur qu’il y ait des clans, qu’ils ne comprennent pas ou qu’ils se mêlent et créer des histoires là où il n’y en a pas. Il va devoir faire attention à ça. Il le sait déjà. Ne pas se laisser avoir avec des bêtises. Il est assez adulte pour faire la différence de toute façon. Il y en a au moins une qui le sait déjà de toute façon. C’est Ava, il n’a pas pu s’empêcher de lui en parler. Et une fois de plus, ils sont d’accords. Ils n’ont pas les mêmes attentes. Ils sont même assez différents de ce côté-là. Et son âge qui avance commence à vraiment stresser le médecin. Car à part le boulot, il n’a rien accompli dans sa vie. Il grimace doucement. « - Je comprends ne t’en fait pas. » Il a aussi envie d’y croire encore. Trouver une solution. Mais le mariage ne l’aurait pas été. Ca aurait été des dépenses inutiles. Il n’est même pas certain qu’il aurait pu dire oui le jour venu. « - Je suis désolé moi aussi. Mais comme tu dis, on en gardera le meilleur. Et je te souhaite du bonheur. Que ça se passe bien pour toi. » Il espère le voir avec le sourire. Peut-être au bras de quelqu’un d’autre. Il vient poser un baiser contre sa joue directement. Il regarde autour de lui avant de reprendre. « - Je te laisse l’appartement. J’ai un endroit où aller. Et si tu as besoin d’aide financièrement dis-le moi. Je reviendrai reprendre mes affaires une autre fois. » Il n’a aucune envie de le faire devant lui. Ca serait encore plus difficile. Il préfère revenir seul. Et faire les choses correctement.




♛ Je jure solennellement que mes intentions sont bonnes, enfin je pense.
Revenir en haut Aller en bas
PNJJe viens de débarquer parmi les fous
PNJ
Faceclaim : Avatar inconnu.
Messages : 81 - Points : 325
Âge : X
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Empty
Sujet: Re: Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé ( le Lun 12 Aoû 2019 - 11:31 )
Le moment est touchant, même si les paroles font mal, parce qu'elles signent la fin de leur vie de couple. Alvaro ne peut en vouloir à Sullivan, lui aussi voit bien qu'il n'y a plus rien à faire. Continuer ainsi ne finirait qu'à éveiller bien plus de douleur voir de la colère, Qui pourrait se transformer en rancœur. Même si c'est vrai que pour Alvaro l'instant est complexe mais Sullivan le rassure, par ses gestes et ses mots, lui apportant son soutien. Ils seront toujours là l'un pour l'autre, même si leurs vies vont prendre à présent des chemins séparés et bien différents. Ils ont gardé un masque devant leurs amis, leurs familles, il est temps de les tomber et de faire face à la situation qui est bien réelle. Et qui a peut être été remarqué par certains qui sont, pour le moment, restés discrets par respect. Même si la discussion est pesante et qu'elle éveille des larmes dans leurs regards, ils restent calme. Acceptant les mots de l'autre. Pas la peine de ruiner ces derniers moments partagés et puis s'énerver servirait à rien. Autant partir sur une bonne amitié que tout gâcher par une colère qui n'aurait pas sa place. Ils ont essayé, ils ont gardé espoir. Mais là plus rien ne les rattache et ils ont en plus un point de vu bien différent sur la vie de couple qu'ils aimeraient avoir. « Je vais tout faire pour. Je sais qu'il va y avoir des passages à vide … en plus avec l'état de mon père .. mais c'est la vie ... » Alvaro a pour le moment son esprit pris par la santé de son père, se doutant de l'issue de l'histoire. Alors le bonheur d'une vie à deux ne fait pas trop parti de ses priorités. Mais plus tard, il a un sacré caractère mais il y a surement un homme fait pour lui à Naples ou ailleurs dans le monde. Il ne ferme pas la porte de son cœur. Et l'un comme l'autre ne peuvent que se souhaiter le meilleur à venir. Il sourit à son geste tendre. « Merci . » Puis le médecin parle l'appartement et du fait qu'il lui laisse. « Tu es sur cela ne te dérange pas. Parce que sinon je peux chercher de mon côté. » Même s'il sait que son ex petit ami aimerait vivre dans une maison. « Je pense que financièrement je devrais m'en sortir, mais ne t'en fait pas je viendrais vers toi si ça va pas. Et ne t'inquiète pas pour tes affaires tu viens quand tu as envie. De toute façon tu as les clés. Et tu connais mon emploi du temps. » Alvaro essuie d'un revers de main les larmes qui se sont mises à couler. Ce n'est pas que du à cette discussion, c'est un peu un cumul de tout. Et surtout le fait qu'il va perdre bientôt son père et que là il perd son petit ami. Même s'ils s'étaient pas mal perdus depuis un bout de temps. Mais bon on ne contrôle pas ses émotions. « Cela va me faire drôle de me retrouver seul ici. J'ai vraiment apprécié ces années avec toi. Est ce que tu veux boire quelque chose ?  » Il se doute que Sullivan ne s'attardera pas trop après cette discussion. Il se doute aussi qu'il reviendra chercher ses affaires quand il sera absent, et il préfère. Cela pourrait le bousculer un peu de le voir retirait ce qui est à lui de leur appartement. Il sait aussi qu'ils ne vont pas se revoir rapidement, même si Alvaro tiendra Sullivan au courant pour son père. Alors toutes ces petites choses viennent un peu mettre des larmes dans son regard. Mais même si ces temps derniers avec Sullivan le climat était plutôt au froid, il reste touché et ému par cette situation. Et la fin de leur vie à deux.
Revenir en haut Aller en bas
Sullivan DagostinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Sullivan Dagostino
http://www.ciao-vecchio.com/t4731-un-anglais-en-italie-sulli http://www.ciao-vecchio.com/t4742-quand-on-est-medecin-autant-avoir-des-relations
Faceclaim : Jared Padalecki + jenesaispas
Messages : 607 - Points : 1250
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Tumblr_ncjfiqj2ZY1st5z40o4_250
Âge : 37 années (17 juillet)
Métier : Médecin généraliste
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Empty
Sujet: Re: Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé ( le Jeu 15 Aoû 2019 - 12:24 )
Culpabilité, c’est bien le sentiment qu’il ressent en ce moment. Le laisser dans un moment difficile. Alors que son père n’en a plus pour très longtemps. Ce n’est sans doute pas juste. Il a essayé de tenir. De ne pas le laisser. Mais il n’en peut plus. Il ne peut pas faire durer plus longtemps cette relation. Il a besoin de retrouver sa liberté. De pouvoir avancer, respirer et se sentir un peu mieux. Ses mots lui font un peu mal. Il s’en veut vraiment. Il ne sait pas quoi dire à ça. Il baisse simplement la tête. Il pense à ce beau-père, qui n’a jamais vraiment voulu de lui. Parce qu’il est un homme, et non une femme. Car il aurait préféré que son fils épouse une demoiselle. Qui est pourtant bien content, d’avoir un médecin qui s’occupe de lui dans ces moments difficiles. D’avoir son fils présent, malgré la manière dont il l’a rejeté après qu’il lui ait annoncé son homosexualité. Alvaro est un homme courageux, surtout en ce moment. Il admire beaucoup ce côté. « - Oui, je suis sûr. » Il a déjà sa maison. Même s’il ne lui en a jamais parlé. Il ne voulait pas lui faire du mal. Il préfère ne rien dire là-dessus pour le moment. Pas maintenant en tout cas. Il hoche la tête, approuvant. Il reviendra, quand le brun ne sera pas là. Ca serait trop difficile de le faire avec son regard sur lui. Il l’observe, sentant ses larmes venir également. Il secoue doucement la tête. Il approche un peu plus de lui, passant les bras autour du jeune homme directement. « - Ca va aller. Je t’assure. » C’est juste une question de temps. Il respire calmement, posant un baiser contre sa tempe. Il n’aime pas le savoir comme ça. C’est tellement difficile de partir. De le laisser. Il passe la main dans son dos en douceur. « - Il vaut mieux qu’on ne fasse pas durer cet instant. Mais quand ça ira mieux. On ira boire un verre j’en suis sûr. » Dit-il d’une voix douce. Il lui laissera de l’espace, le temps de s’en remettre. Il ne va pas s’imposer dans sa vie. Mais il espère qu’ils reprendront contact, qu’ils deviendront des amis. Car il a tellement tenu à lui, qu’il n’a pas envie de le perdre complètement. « - Fais attention à toi. Continue d’être courageux comme tu l’es. » Il croise les doigts, il espère que tout ira pour lui. Il espère qu’il y arrivera. Qu’il vivra une belle vie future. Il le mérite.




♛ Je jure solennellement que mes intentions sont bonnes, enfin je pense.
Revenir en haut Aller en bas
PNJJe viens de débarquer parmi les fous
PNJ
Faceclaim : Avatar inconnu.
Messages : 81 - Points : 325
Âge : X
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Empty
Sujet: Re: Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé ( le Lun 19 Aoû 2019 - 18:02 )
Alvaro a du mal à retenir ses larmes, mais il y arrive. Il est fébrile, mais il reste fort. L'idée d'une future amitié l'aide à surmonter cet instant ou la perte de l'être chéri, durant ces années, se fait plus précise. Il sait que Sullivan ne prend pas cette décision pour le faire souffrir. C'était une épée de Damoclès qui pendait au dessus de leurs têtes depuis longtemps. Il le sait sincère quand il lui souhaite le meilleur. C'est juste que la maladie de son père le fragilise, même si celui-ci n'a pas toujours été juste avec lui face à son orientation sexuelle. Même s'il n'a jamais accepté Sullivan. Il reste son père et il ne peut pas le lâcher alors qu'il approche de la fin. Le fait que Sulli soit là à le soutenir, à lui tendre la main, lui fait regretter de ne pas avoir fait plus d'efforts. Enfin le passé est le passé et l'histoire ne peut se réécrire. Il faut qu'ils avancent et c'est chacun de leur côté qu'ils vont le faire à présent. Même si les dernières semaines n'ont pas été douces, le cœur d'Alvaro se serre. Cet appartement ils l'ont pris à deux. C'était leur nid et l'idée de s'y retrouver seul, le bouleverse. Il sourit quand le médecin se rapproche de lui et l'entoure de son bras. Ce geste tendre l'apaise tout comme le baiser qu'il pose contre sa tempe. « Oui tout va bien se passer. Je te promet de ne pas me laisser aller. De toute façon faut que je reste fort pour mon père. Je m'effondrerais plus tard. » Au moment ou il fermera les yeux et qu'il lui dira vraiment adieux. Mais il sait qu'il pourra compter sur Sullivan si cela ne va pas. Après il aura surement besoin de solitude. Mais chaque chose en son temps. D'abord il y a l'acceptation de la réelle séparation. Alvaro lui propose de boire un verre, mais Sullivan pense qu'il est plus sage de remettre cette invitation à plus tard. De ne pas s'éterniser, parce que la souffrance pourrait bien gagner du terrain. « Tu as raison. Autant prévoir cette idée quand on aura pris du recul face à cette séparation. Tu as toujours été plus sage que moi sur les grandes décisions. » Ils ont besoin de temps, d'espace, de reprendre des marques dans une vie en célibataire. Alvaro sait que tout ne sera pas évident. Mais au moins ils ne se feront plus souffrir, car le silence entre eux les tuaient à petit feu. Il vient à son tour l'enlacer. « Prends soin de toi aussi. Promis. » Ils se lèvent. Une dernière accolade. Un sourire fin se dessine sur les lèvres d'Alvaro. Sullivan a été une belle histoire, et comme dit il n'en gardera que le meilleur. Il espère que son ex petit ami trouvera chaussure à son pied, car Sullivan est un homme de cœur et qu'il ne mérite que le bonheur. Il l'accompagne vers la porte. « Au revoir Sulli. Et encore merci pour tout. » Leurs regards imprégnés d'émotions se croisent et puis se séparent. Il est tant pour les deux hommes de prendre des chemins différents. Mais l'amitié future leurs permettra de rester en contact.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé  Empty
Sujet: Re: Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Il est temps de nous dire au revoir ▬ Alvaro (PNJ) / terminé -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant