Revenir en haut
Aller en bas


 

- Jusqu'à la mise à mort - Juan. -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
Juan VelascoToujours frais après un litre de café
Juan Velasco
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5823-jusqu-a-la-mise-a-mort-juan http://www.ciao-vecchio.com/t5850-a-la-pointe-de-l-epee-juan
Faceclaim : Ryan Guzman ©.Kidd (vava)
Messages : 71 - Points : 161
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Tumblr_nvc9tblidu1qehsoxo6_250
Âge : 30 ans né le 18/12/1988 à Séville Espagne
Métier : Torero est plus précisement Marador. Celui qui tue le toro.
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Empty
Sujet: Jusqu'à la mise à mort - Juan. ( le Mar 30 Juil 2019 - 0:21 )
Les arènes gonflées d'une foule en délire regorgent de couleurs et d'âpre envie de sang.
JUAN ANTONIO VELASCO
rôle inventé
Identité :Juan comme mon grand-père paternel, Antonio comme mon grand-père maternel. Velasco le nom d'une lignée espagnole connue dans le domaine de la tauromachie. "El Domador III", (le dompteur) c'est le surnom qu'on me donne quand je porte l'habit de lumière. III parce que j'ai hérité de ce nom de matador après que mon père l'est obtenu de son père. 3ème génération de matador.

Naissance :30 ans né le 15 décembre 1988 à Séville la capitale régionale de l'Andalousie, situé au sud de l'Espagne.

Origines :Mes origines sont nées d'un mélange entre l'Espagne et le Mexique. Mes origines espagnoles me viennent de mon père et mes origines mexicaines me viennent de la famille de ma mère. Mais c'est la nationalité espagnole qui est notée sur mon passeport. Et je la porte aussi dans le cœur

Statut :Célibataire, vu mon métier je n'ai jamais eu le temps de m'attarder sur une réelle relation. Bisexuel, plus porté sur la gente féminine que masculine. On me colle souvent en couple avec mon ami Léandro, ce qui nous fait rire car il est hétéro. Enfin c'est ce côté qu'il a toujours mis en avant et je n'ai jamais eu de raison de douter. Parfois on joue à fond le jeu de cette étiquette qu'on se régale de nous mettre dessus. C'est plaisant et Léandro ne le prend pas mal non plus, alors pourquoi s'en priver surtout qu'il est beau gosse.

Métier :Torero est plus précisément matador celui qui tue le toro. En ce moment en repos forcé après une grave blessure faite lors d'une corrida à Séville. J'ai posé, à regret, pour quelques mois mon habit de lumière, ma muleta et mon épée. Ne rêvant que de les reprendre mais la peur me fait retarder l'instant. La peur et les doutes.

Argent :Issu d'une famille aisée et ayant pas mal gagné d'argent lors des combats, je dirais que je vis plutôt bien. Je peux faire plaisir à mes proches et me faire plaisir sans trop me priver.

A Naples depuis :Janvier 2019. J'y suis toujours venu en vacance gamin, puis ado et même dans mes temps de pause entre les corridas. J'y retrouvais mon ami Léandro. Là je m'y attarde un peu plus, le temps de bien me remettre de ma dernière blessure. La ville est belle et elle a pas mal d'atout.

J'ai le gout du risque et cela vaut mieux vu mon métier. Un esprit assez critique surtout par rapport à l'art de la tauromachie et par rapport à moi-même. Je regarde toujours mes combats à tête reposée. Analysant toutes les phases de la corrida pour chercher mes fautes et remettre en question chacune de mes passes. Je sais que la moindre erreur peut être fatale. Alors je me dois d'apprendre de celles que je fais. Je suis assez diplomate dans mes discussions, la seule chose qui me fait perdre mon calme c'est lorsqu'on parle négativement de l'art de la tauromachie. Respectueux des avis de tous, je comprends parfaitement que cet art éveille aussi les critiques. Mais je ne supporte pas qu'on traite les matadors de boucher. Alors qu'on risque nos vies à chaque seconde une fois dans l'arène. Assez désordonné dans la vie, je suis méthodique dans mon métier, et surtout lorsque je dois revêtir mon costume de lumière. Pas question de mettre en l'air l'ordre établi dans cette cérémonie. Très croyant également je remets ma vie entre les mains de Dieux avant chaque entrée dans l’arène. Certains me trouvent lunatique, il est vrai qu'au moment des férias je suis un autre homme. Je deviens plus renfermé, plus secret ayant besoin de beaucoup plus de concentration. Je peux même dans ces moments là sembler froid et égoïste alors que ce n'est pas du tout mon cas. J'aime la vie et je suis un bon vivant. Mais je reste un homme sage et discret. Nullement coureur de jupon, je suis plutôt romantique, et fidèle même si je n'ai pas vraiment eu de relation sérieuse. Je reste assez maladroit dans la vie courante pourtant une fois une muleta entre les mains tout semble se stabiliser. C'est comme si j'étais un autre homme. Et dans ces moments là je suis fier de celui que je suis, fier de l'héritage qu'on mon père m'a transmis et que j'espère transmettre à mon tour, un jour.

poids :
60 kg
alcool :
0 verre
cigarettes :
0 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
El toro de tu sueno. Pasodoble Classico ttaurino


Conclusion de ta vie La conclusion de ma vie, je l'ai touché de prés, de très prés même le 23 septembre 2018 à 16h30 dans les arènes de Séville. On était à la fin de la saison des férias. Cela devait être l'apothéose, El Domador III affrontant en dernier combat El Asesino, un toro de 500 kgs. Tout c'était bien passé lors des 2 premières tercios de la corrida, le tercio de pique et le tercio de banderille. El Asesino avait très bien réagi face aux picadors, bousculant même un des chevaux. Au moment de planter ma 2ème paire de banderilles il n'avait frôlé très prés, déchirant un pan de ma chaquetilla (ma veste). J'aurais peut être du y voir un signe. Mais le moment de la mise à mort est venue et face à la bête, les yeux dans les yeux. J'ai compris qu'il ne me laisserait aucune chance. J'ignore où j'ai fais la faute. Mais à la dernière passe au moment de porter l'estocade, il a tourné la tête et sa corne c'est planté dans mon flan, comme un couteau dans du beurre. Les cris ont suivi ce geste, et moi je me suis retrouvé empalé sur sa corne et soulevé comme une plume dans les airs. Puis je suis retombé à genoux face au toro. Toujours les yeux dans les yeux. Je me suis relevé aidé de mon épée, je me demande encore comment l'effort ne m'a pas tué, le sang coulait à flot de ma plaie. J'ignore combien de temps cela a duré, le toro était très prés et il aurait pu finir ce qu'il avait commencé. Ma main a frôlé son museau et j'ai demandé d'un geste sa grâce. Avant de m"écrouler au sol pensant que mes yeux ne s'ouvriraient plus jamais.
Puis c'est le vide jusqu'au réveil douloureux à l'hôpital après une longue et délicate opération. La corne n'avait percé le flan de part en part abimant pas mal mes entrailles. Mais j'en étais sorti vivant.  
Ce jour là j'ai gracié le toro, c'était une première pour moi, mais au fond je savais que c'était lui qui m'avait laissé la vie sauve. Depuis je me remets en question professionnellement, même si être matador ne m'a jamais été imposé. Et que c'est un métier que j'aime et que je fais avec respect.
D'où le choix de la musique car oui depuis presque un an cet univers me manque. Mais je prends du recul et réfléchis encore à mon retour dans des arènes. Même si je ne peux m'empêcher de penser à mes triomphes, aux oreilles et aux queues que j'ai reçu en récompenses de la belle mort que j'ai accordé aux toros que j'ai affronté.
Niveau alcool et cigarette et bien je suis le mec qui boit du jus de fruit, des sodas, de la bière sans alcool et qui préfère avoir un brin d'herbe entre les lèvres qu'une clope. Si mon esprit n'est pas toujours sain, mon corps lui l'est.

(un) La première fois que j'ai porté l'habit de matador j'avais à peine 16 ans, c'est à cet âge là que j'ai tué mon 1er toro. Quand mon épée est entrée dans sa chair au moment de l'estocade après un combat sans relâche. J'ai ressenti du respect pour la bête à qui j'ôtais la vie. Un respect qui se voyait dans mon regard et qui battait dans mon cœur. J'ai fais le serment ce jour là, alors que le toro tombait à terre, de ne jamais bâcler mes mises à mort. Je n'étais un boucher, et je ne l'ai jamais été. (deux) Porter l'habit de lumière demande beaucoup de discipline et de rigueur, il pèse environ 10 kgs. Il doit être mis dans un ordre bien précis, un vrai cérémonial qui demande temps et respect. Le mien est bleu nuit avec des broderies dorées et il se compose de 7 éléments : 2 paires de bas (les medias), une large ceinture (la faja) assortie à la cravate (la pañoleta), une chemise à jabot (la camisa), une culotte (la taleguilla), un gilet (le chaleco) et une veste (la chaquetilla). Pour terminer la tenue il faut ajouter des chaussures (zapatillas), une toque (montera) et un chignon postiche (coleta). Et puis il y a la cape d'apparat (capote) que l'on porte lors de notre entré dans l'arène. Cape que l'on dépose sur le mur entre la contre-piste et le 1er rang des gradins. Souvent devant un membre de la famille. Moi cela a toujours été devant ma mère. (trois) Il n'y a pas que la tauromachie dans ma vie, j'aime également le flamenco et gratter la guitare de mon grand-père qu'il n'a donné pour mes 5 ans. Je sais cela fait gros cliché, mais quand on est bercé dans cet univers dés le jour de sa conception. Difficile d'y échapper. Alors quand je ne joue pas avec ma muleta, je danse le flamenco avec des amis. C'est un moment de fête que j'aime partager. Et quand je ne danse pas, j'accompagne au son de ma guitare les autres danseurs. Et cet art du flamenco je l'ai fais découvrir à mon ami Léandro qui s'est mis à l'apprendre et puis à l'enseigner à Naples.(quatre) Je suis l'ainé d'une famille de 4 enfants, j'ai 3 petites sœurs, Catalina, Manuela, Susana. Je les respecte, les aime et je les soutiens. Bien entendu nous ne sommes pas toujours d'accord, surtout avec Susana la benjamine qui a horreur du métier de matador. Elle a du mal avec mon père dés qu'on aborde ce sujet. Lui campant sur ses positions, elle voyant l'évolution. Je peux la comprendre. Je l'écoute quand elle me fait part de ce qu'elle pense. Parfois on se prend la tête, mais elle revient toujours. Manuela ma seconde sœur vit au USA quand à Catalina ma cadette, elle aimerait venir vivre en Italie. (cinq) L'Italie c'est un peu notre seconde patrie, je devais avoir à peine 3 ans quand nous y sommes venus en vacances pour la 1ère fois, c'est durant ces vacances que Catalina fut conçue. C'est là que j'ai fais la connaissance de bébé Léandro il avait quelques mois. Nos parents ont sympathisé. Et de fil en aiguille, l'Italie et plus particulièrement Naples est devenue la destination préférées de mes vacances. Nos parents envoyant volontiers leurs enfants respectifs chez la famille de l'autre ce qui nous a permis à Léandro et à moi-même de découvrir nos différents univers. (six) J'ai vu grandir Léandro, me comportant avec lui comme un grand frère, moi n'ayant que des sœurs, c'était le pied quand on pouvait se retrouver tous les deux. Des jeux de garçons entre garçons. Les 3 ans d'écart que nous avions se sont vite estompés avec l'âge. Il m'a vu devenir matador, tremblant souvent pour moi. Mais il n'a toujours encouragé et soutenu dans cette voix, ayant compris à quel point ce métier me passionnait. Il m'a fait découvrir les beautés de l'Italie et moi celles de l'Espagne. On partage également l'amour de la danse. (sept) Je donne mon sang depuis l'âge de 18 ans, une évidence pour moi étant du groupe O négatif, donneur universels. Ce ne sont que quelques gouttes de sang chaque année, mais le jour ou il vous arrive un pépin on est bien content de pouvoir en recevoir. J'ai également ma carte de donneur d'organes. Pouvoir sauver une vie même mort, je trouve que c'est une belle philosophie. (huit) J'ai une grande passion pour les musiques de films, pour moi c'est plus de 50% de la réussite de l’œuvre. J'aime Ennio Morricone, Hans Zimmer, Michel Legrand, Alexandre Desplat, Vangelis, Patrick Doyle, Eric Serra, et bien d'autre. (neuf)Je sculpte un peu, pas des meubles, mais des petits objets surtout des animaux et plus particulièrement des chevaux et des toros. Quelques chiens et chouettes aussi. Avoir un couteau à bois dans les mains et donner vie à une branche cela m'apaise. Bon je ne me prends pas pour Geppetto non plus. Pinocchio ne se serait jamais mis à bouger avec moi. Mais je me débrouille pas mal. (dix) Très croyant, je fais attention aux signes du destins, même si j'en ai loupé le jour de mon accident. Pour moi rien n'arrive par hasard, tout est écrit et il nous est difficile de changer notre destin. Je ne vais pas à la messe tous les dimanches, mais j'aime me retrouvais dans une église seul et prier. Me retrouver face à Dieu et aux fautes que je dois me faire pardonner. Je me signe du signe de croix avant d'entré dans l'arène. (onze) Je comprends parfaitement qu'il y est des gens qui n'aiment pas la corrida, qui voient cela comme une boucherie plutôt qu'un art. J'ai vu certains picadors abimer les toros, facilitant le travail du matador. Personnellement je veille à ce que la bête s'en sorte avec panache jusqu'au moment final. Tout comme le faisait mon grand-père et mon père avant moi. (douze) Je suis plus poisson que viande, et rien à voir avec mon métier, cela date de mon enfance. J'adore le poisson cru. Mais je ne dis pas non à une belle entrecôte ou une daube de toro de corrida, de temps à autre. (treize) La taphophobie ce mot ne vous dit rien c'est la peur d'être enterré vivant. La peur des cimetières aussi, pour un croyant c'est un peu un paradoxe. Mais je n'ai jamais pu mettre un pied dans ce genre de lieu, je suffoque dés que j'en approche. Un phobie assez insolite mais qui existe et que je vis mal surtout quand je dois accompagner un proche dans sa dernière demeure. (quatorze) Je pratique la plongée sous-marine, dés que j'en ai l'occasion. Cet espace immense que sont les fonds sous-marin m'apaise. Mon rêve plonger au milieu des requins sans être spécialement dans une cage en fer. L'amour du risque encore une fois. (quinze) Je suis un vrai romantique, même si je n'ai jamais vraiment eu de relation sérieuse. J'aime prendre mon temps, séduire avec les mots, tout comme avec les petites attentions. C'est important pour moi. Que je souhaite attirer l'attention d'une femme ou d'un homme. Je couche rarement la 1ère fois. J'ai besoin de quelques rendez vous pour mettre une personne dans mon lit ou aller dans le sien.
ton groupe :  MACCHIATO    ton avatar :Ryan Guzman


pseudo, prénom :sweety/nath.combien de bougies ?beaucoup trop. Jusqu'à la mise à mort - Juan. 1125647845 d'où viens-tu ?de France.comment t'as atterri ici ?par magie.




El Domador III
Cuando mis ojos le miraron fijamente, supe que no me daría un regalo. Que tenía mi vida entre sus cuernos.


Dernière édition par Juan Velasco le Dim 4 Aoû 2019 - 14:29, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Juan VelascoToujours frais après un litre de café
Juan Velasco
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5823-jusqu-a-la-mise-a-mort-juan http://www.ciao-vecchio.com/t5850-a-la-pointe-de-l-epee-juan
Faceclaim : Ryan Guzman ©.Kidd (vava)
Messages : 71 - Points : 161
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Tumblr_nvc9tblidu1qehsoxo6_250
Âge : 30 ans né le 18/12/1988 à Séville Espagne
Métier : Torero est plus précisement Marador. Celui qui tue le toro.
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Empty
Sujet: Re: Jusqu'à la mise à mort - Juan. ( le Mar 30 Juil 2019 - 0:21 )
Olé ToréroA mon père. A ma mère. Ma prière.
Souvent j'ai pensé à cet instant.
Ou le goût du sang,
Viendrait dans ma bouche,
Comme un souffle.
Cet instant ou la vie,
Deviendrait un répit.
Et ou s'enfuirait,
Tout ce qu'on croit acquis.
Souvent j'ai pensé à cet instant.
Ou mes yeux fatigués,
Voudraient se fermer.
Ne laissant,
Que les larmes pour paiement.
Ne laissant,
Que le vide sous les cris et les applaudissements.

A chaque fin de corrida,
Je remerciais Dieu,
De m'avoir donné la force,
De livrer le combat.
Ce jour là, j'ai du faillir
A ma tâche.
Ou du moins,
Je ne l'ai pas accompli
Entièrement.

Souvent j'ai pensé à cet instant.
Mais je n'imaginais pas,
Trouver dans son regard,
Comme de la pitié,
Face à l'homme que j'étais.
A genoux devant le toro.
Il aurait pu finir sa tâche.
Achever d'un coup de corne.
Ma carcasse.
Souvent j'ai pensé à cet instant.
Me voyant me vider de mon sang.
Sans imaginer.
Que c'est lui qui me laisserait la vie.
Lui qui m'offrirait la grâce.
Faisant de mon instant de gloire.
Son instant de vie.

Moi qui priais Dieu.
C'est entre les cornes,
D'un toro que je l'ai vu paraître.
C'est dans son regard noir,
Que j'ai vu le pardon,
De mon âme.
C'est sur sa robe noire,
Marquée de banderilles.
Que j'ai vu sa force,
Tranquille mais pesante.

Souvent j'ai pensé à cet instant.
Ou l'habit de lumière,
Se souillerait de mon sang.
Ou la corne acérée,  
Creuserait mes entrailles, sans pitié.
Ou le voile de la vie,
Tiré par le mort se parerait de paillettes.
Ou le froid frissonnant,
Se glisserait dans mes veines,
Fragiles et rougissantes.
Souvent j'ai pensé à cet instant.
Ou je devrais lutter,
Pour ne pas couler.
Ou je devrais sortir,
Allonger sur un brancard,
Alors que le toro,
Serait toujours debout,
Fier et droit.
Encore vivant.
Alors que mon dernier souffle,
Attendait impatient.
De m'emporter,
Ou de se faire refouler.


El Domador III
Cuando mis ojos le miraron fijamente, supe que no me daría un regalo. Que tenía mi vida entre sus cuernos.


Dernière édition par Juan Velasco le Dim 4 Aoû 2019 - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ava Castelli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Ava Castelli
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5796-ava-je-t-aime-plus-que-trois-f http://www.ciao-vecchio.com/t5804-ava-castelli-la-fin-fait-parti-du-voyage#183331
Faceclaim : J'ai pour célébrité Scarlett Johansson AKA Black Widow. Mon avatar est signé permanentjoy & le texte de ma signature est issu de la chanson « Bad Dreams », chantée par Pete Yorn & Scarlett Johansson.
Je suis absent-e : PR jusqu'à fin août.
Messages : 722 - Points : 994
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Yp0m
Âge : La trentaine fraîchement dépassée, j'ai actuellement trente et un ans. Je suis née à Porto, le 29 février de l'année 1988.
Métier : Je suis décoratrice d'intérieur en free-lance. Mon travail est ma passion, puis comme le dit l'adage : "Choisis un travail que tu aimes, et tu n'auras pas à travailler un seul jour de ta vie."
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Empty
Sujet: Re: Jusqu'à la mise à mort - Juan. ( le Mar 30 Juil 2019 - 0:23 )
Jusqu'à la mise à mort - Juan. 187730560 pour le plaisir de poster la première ! Jusqu'à la mise à mort - Juan. 3156031636
REPiiiiiiiiii chez toi ma belle avec ce nouveau beau mec qui fait baver rien qu'en voyant ton avatar. Jusqu'à la mise à mort - Juan. 1558408217 J'ai trop trop hâte de lire toute ta fiche, tu vas encore nous faire un personnage de dingue ! Jusqu'à la mise à mort - Juan. 3841447445
Je crois que c'est tout... AH! Ton cookie de bienvenue bien sûr -> Jusqu'à la mise à mort - Juan. 2315554035 Quoi que je devrais t'offrir toute une boite, vu tous tes personnages. Jusqu'à la mise à mort - Juan. 2167714111
BREF, j'ai hâte de te lire, ici et en RP, puis réserve-moi un (des) liens. Jusqu'à la mise à mort - Juan. 1993868421


✩☆ BAD DREAMS ☆✩
Worried about the mess that's in my house, that's in my heart. Pessimistic as it seems, sleep will never come that easy. I envy the futures of all my friends, I get jealous about your past. If it gets too close, if it gets too much I'm scared I'll disappear.
Revenir en haut Aller en bas
Bianca LampedusaToujours frais après un litre de café
Bianca Lampedusa
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5820-bianca-et-merde-j-ai-encore-pa http://www.ciao-vecchio.com/t5822-bianca-ou-tu-peux-m-appeler-wonder-unicorn-si-tu-veux#183890
Faceclaim : Brie Larson (flames)
Je suis absent-e : PR jusqu'au 17/09
Messages : 997 - Points : 1043
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Giphy
Âge : 29 ans (née le 31.10.1989)
Métier : Bianca est une artiste. Elle est auteure de plusieurs BD dont sa plus célèbre "Satan y Bolo" qui racontent les histoires au quotidien de son chat et de son chien. Satan étant très cynique et Bobo étant très stupide.
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Empty
Sujet: Re: Jusqu'à la mise à mort - Juan. ( le Mar 30 Juil 2019 - 0:34 )
Oh je sens que je vais l’aimer ce monsieur Jusqu'à la mise à mort - Juan. 3858275945
Et puis merci de me donner envie de revoir Sexy Dance Jusqu'à la mise à mort - Juan. 415137221
Rebienvenue et je viendrai te voir pour un lien Jusqu'à la mise à mort - Juan. 1993868421
Je sais déjà avec quel perso Jusqu'à la mise à mort - Juan. 2458541263


BERNARD & BIANCA  
©️️ okinnel.


(compte principal, me mp sous ce compte)
Revenir en haut Aller en bas
Sullivan DagostinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Sullivan Dagostino
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4731-un-anglais-en-italie-sulli http://www.ciao-vecchio.com/t4742-quand-on-est-medecin-autant-avoir-des-relations
Faceclaim : Jared Padalecki + Niagara
Messages : 538 - Points : 1103
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Tumblr_n8e64kXnVz1qari1to5_250
Âge : 37 années (17 juillet)
Métier : Médecin généraliste
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Empty
Sujet: Re: Jusqu'à la mise à mort - Juan. ( le Mar 30 Juil 2019 - 0:39 )
Quel beauté !! Jusqu'à la mise à mort - Juan. 3407175773 Je suis sur mon tel donc voilà mais bonne rédaction et rebienvenue à toi Jusqu'à la mise à mort - Juan. 3858275945




♛ Je jure solennellement que mes intentions sont bonnes, enfin je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
Dante Galeone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4987-dante-o-let-s-set-fire-to-the- http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
Faceclaim : Jamie Dornan ©endless love
Je suis absent-e : non, mais en prépa V12
Messages : 13177 - Points : 10090
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Tumblr_inline_ox3w8kBypD1tokatx_400
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Empty
Sujet: Re: Jusqu'à la mise à mort - Juan. ( le Mar 30 Juil 2019 - 0:49 )
Bienvenue avec ce nouveau loulou. Jusqu'à la mise à mort - Juan. 3407175773 Il nous faudra un lien. Jusqu'à la mise à mort - Juan. 2805480963 De par son job, je pense que Paco ne va pas beaucoup l'aimer. Jusqu'à la mise à mort - Juan. 261764818

Je n'ose pas modifier le premier post de peur que tu sois en train de le modifier, mais tu pourrais juste ajouter le prénom de ton petit coco s'il te plaîiiiit. Jusqu'à la mise à mort - Juan. 3407175773

Allez, vite, vite, qu'on te valide. Jusqu'à la mise à mort - Juan. 261764818



Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Danya

Revenir en haut Aller en bas
Azkadelio MelchiorreLe vin est un puissant lubrifiant social
Azkadelio Melchiorre
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3418-azkadelio-melchiorre-fiche-de- http://www.ciao-vecchio.com/t3431-azkadelio-melchiorre-fiche-de-liens
Faceclaim : Ricardo Baldin + ©Sadja
Messages : 534 - Points : 893
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Tumblr_nan3lb9fUH1qfg9xxo2_250
Âge : 32 ans
Métier : Horloger-bijoutier
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Empty
Sujet: Re: Jusqu'à la mise à mort - Juan. ( le Mar 30 Juil 2019 - 0:50 )
Rebienvenue par ici Jusqu'à la mise à mort - Juan. 4210718188


Revenir en haut Aller en bas
Moira VeraldiToujours frais après un litre de café
Moira Veraldi
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5248-moira-why-so-serious http://www.ciao-vecchio.com/t5255-moira-crazy-for-you
Faceclaim : Alicia Vikander ©isleys
Messages : 791 - Points : 593
Jusqu'à la mise à mort - Juan. A8gIkGEX_o
Âge : 29 ans
Métier : ambulancière-secouriste
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Empty
Sujet: Re: Jusqu'à la mise à mort - Juan. ( le Mar 30 Juil 2019 - 8:56 )
Rebienvenue Jusqu'à la mise à mort - Juan. 3407175773
Et bon courage pour cette nouvelle fiche Jusqu'à la mise à mort - Juan. 3203843487


DON'T THREATEN ME
WITH A GOOD TIME
Revenir en haut Aller en bas
Jack Delaney10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Jack Delaney
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5126-felicitations-tu-vas-bientot-t http://www.ciao-vecchio.com/t5136-la-vie-est-un-reve-effrayant-james
Faceclaim : Tom Hiddleston ©red-i-ctive
Messages : 350 - Points : 1139
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Tumblr_inline_o4uwmnRHEh1qm0wjz_500
Âge : 35 ans
Métier : Médecin légiste
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Empty
Sujet: Re: Jusqu'à la mise à mort - Juan. ( le Mar 30 Juil 2019 - 9:40 )
Jusqu'à la mise à mort - Juan. 2567113648 Jusqu'à la mise à mort - Juan. 2567113648 Jusqu'à la mise à mort - Juan. 2567113648 Jusqu'à la mise à mort - Juan. 2567113648 Jusqu'à la mise à mort - Juan. 2567113648

Un nouveau bébé pour toi roh la la qu'il est beau ! Comme les autres d'ailleurs ! Tellement hâte de voir ce que tu vas en faire Jusqu'à la mise à mort - Juan. 357267121

Pleins de gros bisous Mama Bear Jusqu'à la mise à mort - Juan. 4210718188


Alone with your nightmares.
Alone with her ghost.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Etiam Galliano10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Etiam Galliano
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4367-lost-soul http://www.ciao-vecchio.com/t4370-face-off
Faceclaim : Matthew Daddario, Exotic (avatar)
Messages : 1699 - Points : 712
Âge : 30 ans (18 avril 1989 à Naples)
Métier : (Etiam) Massothérapute en salon ou au domicile / (Theo) Escorte, donneur d'orgasmes.
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Empty
Sujet: Re: Jusqu'à la mise à mort - Juan. ( le Mar 30 Juil 2019 - 10:39 )
Declan, t’es une machine!
Rebienvenue chez toi Jusqu'à la mise à mort - Juan. Herz
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Jusqu'à la mise à mort - Juan. Empty
Sujet: Re: Jusqu'à la mise à mort - Juan. ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Jusqu'à la mise à mort - Juan. -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant