Revenir en haut
Aller en bas


 

- Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Alessandro GianniottiToujours frais après un litre de café
Alessandro Gianniotti
http://www.ciao-vecchio.com/t5830-sauveur-a-la-vie-a-la-mort-san http://www.ciao-vecchio.com/t5834-carnets-de-liens-d-un-barman-sauveur-a-ses-heures-perdues-sandro-gianniotti
Faceclaim : David Gandy = Schyzophrenic
Messages : 282 - Points : 289
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Tenor
Âge : 37 ans
Métier : Barman et gerant du Pacific
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Empty
Sujet: Re: Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno ( le Mer 7 Aoû 2019 - 12:09 )

Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus….
Les sentiments d'Alexis, son point de vue quant à l'amour, se livrer et se mettre à nu pour une personne étaient complètement compréhensibles. D'ailleurs, même si Sandro n'avait pas vécu les mêmes choses que lui, il ressentait les mêmes craintes vis à vis d'une histoire d'amour avec quelqu'un. Il l'avait déjà vécu dans le passé. Le premier chagrin d'amour reste ancré et c'est sûrement grâce ou à cause de lui qu'on fini ensuite par se méfier et mettre des barrières pour ne pas souffrir par la suite. Au final, le barman préférait se noyer seul dans les méandres d'une vie sur cette planète plutôt que le faire à deux pour ensuite prendre le risque de finir tout de même seul. Et puis, sa vie le satisfait pleinement de la sorte pour l'instant. Bien entendu, le flux de sentiments et de battements de cœur plus importants les uns que les autres en présence du jeune homme était là pour le faire mentir. Il pouvait ressentir des choses, des sentiments qu'il essayait pourtant de ne pas ressentir. Malgré tout, ils étaient présents. Pourtant, il avait cru les avoir enfuis bien profondément depuis la séparation physique avec Alex'. Mais finalement, il n'avait fallu que d'une apparition, d'une parole, d'un regard pour que tout refasse surface. L'oubli est donc une chose, mais la mémoire en est une autre, bien plus complexe et bien difficile à dompter. Le jeune Moreno trouvait tout cela compliqué ou bien était-il lui aussi compliqué. En tout cas, Gianniotti n'était pas forcément d'accord sur le fait que le garçon soit compliqué. La vie est tout simplement difficile et compliquée et elle ne l'a malheureusement pas épargné.

« - Je ne pense pas que tu sois compliqué. C'est la vie qui est compliquée, l'amour aussi d'ailleurs. Et en plus la vie ne t'a pas épargné. Il est donc normal que tu sois prudent et réticent quant à une histoire d'amour. Et puis, moi-même n'ayant pas vécu tout ce que tu as vécu, je ne sais pas forcément ce que je veux. Est-ce que mener une vie de débauche, collectionnant les mecs comme des timbres est satisfaisant ? Ou bien est-ce qu'une histoire d'amour le serait plus ? Je n'en sais rien…

Une fois dans l'appartement de Sandro, le barman avait dit à son hôte du soir de se mettre à l'aise et il lui avait d'ailleurs demandé ce qu'il voulait manger. Il lui avait demandé des pâtes. Rien de bien compliqué en soi, surtout que c'était la spécialité de Gianniotti, il cuisinait les pâtes comme personne. Du coup, il lui avait dit qu'il allait lui faire sa spécialité et que tout serait prêt dans quinze minutes. Le jeune homme en fut ravi. Ils buvaient une bière tranquillement tout en discutant. Le grand brun avait jugé bon de lui préciser qu'il ne regrettait pas de l'avoir amené chez lui et qu'il ne l'avait pas fait par pitié. Alexis avait donc pris la parole pour le remercier en quelque sorte, lui disant qu'il tombait toujours au bon moment pour l'aider. Il avait tout de même jugé bon de lui dire que sa vie n'était pas si mal et qu'elle était bien meilleure que la dernière fois qu'ils s'étaient vus. Effectivement, il vivait chez un ami, voyait son meilleur ami et allait avoir un travail. Certes, cela pourrait être pire, mais il voulait l'aider en lui proposant de la nourriture et un bon lit douillet.

« - Je dois sûrement être ton ange gardien, toujours présent quand quelque chose ne va pas. D'ailleurs, j'ai loupé mon rôle quand tu as été en prison. Mais je compte bien me rattraper. »

Sandro était à présent dans la cuisine, s'affairant à lui préparer le meilleur des repas. Il avait mis les pâtes à cuire et les lardons étaient bien dorés à présent. Il mit donc la crème fraîche pour la mélange au jus des lardons pour lui donner ce petit goût particulier. Ensuite, il commença à râper du parmesan. Il entendit Alexis lui dire que s'il avait besoin d'aide, il était là. Il ne put s'empêcher de rire, surtout en le voyant affaler sur le canapé. Le commissaire de la propreté se fit violence, le laissant dans cette position. Il rigolait parce qu'il savait très bien qu'il n'était pas un cordon bleu au niveau cuisine. Il avait essayé un soir de remercier Sandro de les avoir libérés de cet enfer mais finalement, la soirée c'était terminée dans une pizzeria tellement le repas était immangeable. Mais après tout, c'était le geste qui comptait non ?

« - C'est très gentil de proposer, mais je me souviens encore de tes exploits en cuisine. Repose toi et sirote ta bière, ce sera prêt d'ici dix minutes. Et puis, tu es mon invité ce soir. »

Il continuait de rire, taquinant son jeune invité. Il resta encore en cuisine une dizaine de minutes, le temps de dresser les assiettes. Il avait disposé les pâtes au milieu de l'assiette, il les avait bien entendu mélangées avec les lardons et la crème. Il avait ensuite déposé une coquille d’œuf avec le jaune dedans. Le parmesan avait été mis dans un petit bol. Il l'avait déposé sur la table de la salle à manger. Une fois les assiettes déposées, l'eau et le pain également, il put dire à Alexis de venir s'installer à table.

« - C'est prêt mon mignon. On peut donc passer à table. »

Sandro s'installa et attendit Alexis pour pouvoir commencer à manger son assiette.

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





       
Vivre seul et s'ennuyer ou bien vivre à deux et prendre le risque de tout perdre...

       
Revenir en haut Aller en bas
Alexis Moreno10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Alexis Moreno
http://www.ciao-vecchio.com/t5510-dis-l-oiseau-oh-dis-emmene-moi http://www.ciao-vecchio.com/t5519-love-me-like-you-do-alexis#174406
Faceclaim : Josh Beech + weaslove
Messages : 367 - Points : 558
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Tumblr_m208a6YsyO1qcrj39o1_250
Âge : 32 ans (26 décembre)
Métier : Sans emploi
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Empty
Sujet: Re: Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno ( le Mer 7 Aoû 2019 - 14:07 )
Quand le passé devient le présent
Sandro & Alexis


La vie est compliquée, ça c’est bien vrai. Elle n’est jamais comme on voudrait qu’elle soit. Puis quand tu commences mal, c’est encore plus le cas. Il est chanceux d’avoir pu découvrir la vie malgré tout. De savoir ce qu’est réellement l’amour. Un couple. Car ce n’est pas ses géniteurs qui auraient pu être un model pour lui. Il a plutôt raison Sandro pour le coup. Il penche la tête en l’écoutant. Quel dilemme. C’est vrai que ça n’est pas facile de choisir. Bien que pour le moment, il semble avoir choisi l’amusement plutôt que de se lancer dans une histoire. Il le rendrait presque jaloux à force de lui dire qu’il se tape des mecs comme ça. Alors qu’il n’a aucun droit de l’être. Il fait la même chose, mais plus avec les femmes. Car il sait bien qu’il ne se mettrait jamais en couple avec une femme, c’est donc pas un risque pour lui de les avoir en simple conquête d’un soir. Il a déjà brisé des cœurs, car même s’il dit la vérité, il y en a toujours qui trouve le moyen de faire sortir les sentiments.

Il a abandonné sa journée dans la rue, pour le suivre dans son appartement. Le même qu’avant, il n’a pas envisagé un déménagement. Après tout, s’il est bien là pourquoi est-ce qu’il en aurait besoin. Il s’installe, fait comme chez-lui. Il se sent plutôt à l’aise. Il voit Sandro qui Joséphine Ange Gardien tout d’un coup, quand il vient à lui dire ça de cette façon. Ca l’amuse. Un claquement de doigt et il débarque dans sa vie pour le tirer de ses ennuis, ou de son ennui. Ce n’est pas entièrement faux.

« - Tu n’étais pas au courant, ce n’est pas de ta faute. »

Il ne savait pas qu’il a été arrêté. Qu’il a été mis en prison. Alexis ne se voyait pas vraiment lui passer un coup de file pour le prévenir. Après tout, quand il a quitté cet appartement, il y a plus de 5 ans d’ici, c’était aussi pour qu’il puisse reprendre sa vie sans à avoir deux personnes avec lui. Puis, c’était plus facile d’être loin de lui, que près de lui. Et le revoilà pourtant. Il ne sait pas dans quoi il se lance. Mais puisqu’il a déjà les pieds dedans. Il assume. Il se mit à rire directement quand il l’entend. Bien sûr qu’il s’en rappel, comment oublier.

« - Je suis vexer. »

Dit-il faussement. Il ne l’est pas vraiment. Il sait reconnaître la réalité quand elle est devant lui. Il préfère qu’on lui fasse à manger. Sinon il se contente de manger des choses froides et facile à faire. Comme un sandwiche. C’est très bien. Il ferme les yeux. Restant poser dans le canapé. Jusqu’à ce qu’il l’appelle. Il se lève alors, posant la bière sur le côté. Il le rejoint rapidement, posant les yeux sur son assiette. Il sourit directement, posant ses fesses sur la chaise.

« - J’avais oublié que la cuisine était tout atout séduction. Merci. »

Il lève les yeux sur le visage de Sandro directement. Il est vraiment aimable avec lui. Il l’a toujours été. Et Alexis n’a jamais pu mettre cette barrière froide et désagréable entre eux. Comme il le fait avec les inconnus habituellement. Il prend ses couverts directement. Impatient de pouvoir manger. « - Bon appétit ! » Dit-il avant de finalement s’y mettre. Il ne peut plus attendre. Il essaye quand même de temps son temps pour manger. Il n’a pas envie de passer pour ce qu’il n’est pas non plus. Il soupire d’aise. Se régalant vraiment. Sandro est tellement bon cuisinier. Il l’avait presque oublié avec le temps.

« - Tu me diras ce que je peux faire pour toi en retour. Et ne me dit pas rien. Je ne peux pas ne pas te remercier. »


Ca coule de source selon lui. C’est donnant-donnant. Il n’aime pas avoir l’impression de profiter. Il n’a pas envie de ça. Il n’a pas l’habitude non plus. Après il a l’impression d’avoir une dette.
AVENGEDINCHAINS




♛ Il paraît que l'espoir fait vivre. Je pense que je vais donc vivre très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Alessandro GianniottiToujours frais après un litre de café
Alessandro Gianniotti
http://www.ciao-vecchio.com/t5830-sauveur-a-la-vie-a-la-mort-san http://www.ciao-vecchio.com/t5834-carnets-de-liens-d-un-barman-sauveur-a-ses-heures-perdues-sandro-gianniotti
Faceclaim : David Gandy = Schyzophrenic
Messages : 282 - Points : 289
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Tenor
Âge : 37 ans
Métier : Barman et gerant du Pacific
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Empty
Sujet: Re: Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno ( le Lun 12 Aoû 2019 - 15:55 )

Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus….
Alessandro ne pouvait s’empêcher de culpabiliser depuis qu’il avait appris pour les emmerdes d’Alexis, il avait été en prison, se retrouvait quasiment à la rue, dans une situation précaire et en plus, il n’avait pas de travail. S’il lui avait dit au jeune homme qu’il pouvait le contacter à n’importe quel moment de la journée s’il avait un problème, peut-être que tout ceci aurait pu être évité. Mais bon, il était trop tard à présent pour revenir en arrière. L’important, c’était qu’il était là maintenant et qu’il allait pouvoir se rattraper de ce manquement dans ce code de l’honneur du sauveur. Gianniotti avait fait comprendre au jeune homme qu’il comptait bien faire en sorte de combler cet impair. Mais Alex avait tenu à le déculpabiliser en lui disant qu’il n’avait pas été au courant et que par conséquent, il n’aurait pas pu en faire plus. C’était une triste vérité effectivement. En tout cas, il était content de voir que son jeune protégé ne lui en voulait pas. Ils étaient maintenant chez le barman, pour son plus grand bonheur. Il n’avait pas eu à batailler longtemps et même si son troc n’était pas des plus honnête, au moins, Sandro était sûr qu’Alexis ne passerait pas la nuit dehors et qu’il ne finirait donc pas par s’endormir contre un mur, en proie au froid. Étrangement, les deux hommes retrouvaient cette petite routine qu’ils avaient construite lorsqu’Alessandro avait permis au jeune Moreno et sa sœur de sortir de cet enfer. Ils avaient passé quelques temps à vivre tous les trois dans cet appartement. Bien entendu, Alexis avait été clair, c’était une solution temporaire, il ne voulait tout simplement pas abuser de la bonté du barman.

Malgré tout, ils avaient cohabité quelques temps et cette petite cohabitation avait permis à Gianniotti de se rendre compte que le jeune homme n’était pas un cordon bleu et que même s’il était doté de la meilleure des volontés, il n’arrivait tout simplement pas à cuisiner quelque chose de mangeable. Du coup, ils en étaient arrivés à ce que ce soit Sandro qui prenait place derrière les fourneaux pour faire le repas au frère et la sœur. Du coup, lorsqu’Alexis lui proposa son aide lorsqu’il était en train de préparer des pâtes, le barman n’avait pu s’empêcher de taquiner le jeune garçon en lui disant qu’il se souvenait très bien de ses exploits culinaires pour refuser cette main tendue. Et puis, comme il lui avait précisé, Alex’ était son invité et il n’avait donc aucune obligation quant à la participation de l’élaboration du dîner. Cela faisait plaisir à Sandro de lui préparer le repas. Le beau brun avait jugé bon de répondre en lui disant qu’il était vexé. Bien entendu, Alessandro savait pertinemment qu’il était faussement vexé parce qu’il était conscient de ses aptitudes en cuisine. Le barman ne put donc s’empêcher de rire en l’entendant. Il se tourna d’ailleurs vers le jeune homme tout en continuant de siroter sa bière.

« - Tu sais que tu es mignon quand tu fais faussement la moue ? Je sais bien qu’il t’en faut bien plus pour bouder mon beau. »

Comme l’avait précisé Gianniotti, le repas serait prêt assez rapidement. D’ailleurs, il lui avait rapidement indiqué que tout était prêt et qu’ils pouvaient donc passer à table. Alexis était donc venu s’installer sur la chaise en face de la table de la cuisine. Le barman ne put s’empêcher de sourire face à la remarque du jeune homme. Il venait de lui dire que la cuisine était son arme de séduction. C’était étrange de l’entendre dire ça. Mais en même temps c’était flatteur et plaisant. Sandro s’installa donc à son tour en face de lui. Il espérait que son hôte se régalerait mais il n’avait que peu de doute quant à ce point.

« - Merci Alexis. Dois-je comprendre qu’une simple assiette de pâtes te séduit ? »

Alexis lui souhaita bon appétit. Alessandro en fit de même, commençant à manger tranquillement. Il était tellement bien en compagnie du jeune homme. C’était étrange à dire, mais quand il était avec lui, il se sentait serein, bien. Il avait déjà ressenti ce sentiment lorsqu’ils avaient cohabité quelques temps après la libération d’Alex’ et sa sœur. Il n’en avait rien fait, préférant ne rien dire et surtout ne pas révéler ses sentiments pour ce jeune homme des plus craquants. Le jeune Moreno avait ouvert la bouche pour lui dire ce qu’il pourrait faire pour le remercier. Il avait interdiction de dire rien parce qu’il ne pouvait pas se résoudre à ne pas le remercier.

« - Et bien, laisse-moi réfléchir… La meilleure façon de me remercier, c’est… Euh… D’accepter de venir vivre ici. Je me sentirai beaucoup mieux en te sachant ici plutôt que dans la rue… Et puis, tu pourrais t’occuper du ménage ou de faire les courses je sais pas… »

Alessandro ne savait pas pourquoi il venait de lui proposer de venir vivre dans son appartement. C’était une colocation, rien de sentimental ou bien qui scellerait un couple. Non, bien entendu… Mais cette proposition ne ferait-elle pas en sorte de le faire courir à sa perte ? C’était difficile à comprendre, mais il ne voulait plus savoir Alexis loin de lui… Et surtout, il ne voulait pas le savoir dans la rue en train de mendier ou pire…

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





       
Vivre seul et s'ennuyer ou bien vivre à deux et prendre le risque de tout perdre...

       
Revenir en haut Aller en bas
Alexis Moreno10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Alexis Moreno
http://www.ciao-vecchio.com/t5510-dis-l-oiseau-oh-dis-emmene-moi http://www.ciao-vecchio.com/t5519-love-me-like-you-do-alexis#174406
Faceclaim : Josh Beech + weaslove
Messages : 367 - Points : 558
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Tumblr_m208a6YsyO1qcrj39o1_250
Âge : 32 ans (26 décembre)
Métier : Sans emploi
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Empty
Sujet: Re: Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno ( le Mar 13 Aoû 2019 - 13:27 )
Quand le passé devient le présent
Sandro & Alexis


Le jeune homme se mit à rire automatiquement suite à la remarque que lui fait le brun. Bien sûr qu’il lui en faut plus. Il est parfaitement capable d’accepter la vérité en face. Juste quand elle est réellement vrai. La cuisine n’a jamais été son truc, peut-être que ça ne le sera jamais. Après tout, même en essayant, ça ne réussi pas vraiment. Autant ne pas gâcher de la nourriture pour rien. Heureusement, il existe des restaurants et des plats tout fait. Sinon, il serait condamné à manger du pain toute sa vie. Il prend quand même le compliment en compte. Même s’il n’en dit rien. Poser à table, les yeux sur son assiette, il a juste envie de déguster maintenant. C’est un confort qu’il ne pensait pas vraiment avoir. Mais il ne va pas se plaindre. Il a cette chance. Un sourire sur le coin des lèvres, il relève les yeux sur le visage d’Alessandro.

« - Peut-être que oui, peut-être que non. Mais il me semble que ça soit un peu trop simple qu’une assiette me suffise. Mais ça joue fortement en ta faveur. »

Il réfléchit un instant, avant de hausser les épaules. Il faut qu’il arrête de jouer là-dessus. Il va s’en mordre les doigts après. Il le sait déjà. Il n’est pas devant un inconnu. Il ne peut pas rentrer dans un jeu de séduction comme ça. Il se contente de manger, prenant quand même son temps. Il n’est pas mort de faim non plus. Puis c’est tellement bon, qu’il a envie d’en profiter encore plus longtemps. Il hausse un sourcil finalement.

« - Je pensais que tu allais juste me demander de faire la vaisselle. Ce que je vais faire bien sûr. »

Dit-il dans un premier temps pour répondre à ses mots. Sandro a fait le repas, c’est à lui de faire la vaisselle. Il est ici en tant qu’invité, mais il n’a pas envie de profiter non plus. Ce n’est pas son genre. Il garde sa proposition dans la tête. Il ne s’attendait pas à une proposition aussi grosse en réalité. Il s’attendait à tout mais pas à ça.

« - Tu parles d’une colocation ou juste d’un hébergement temporaire ? »

Il joue un peu avec ses pâtes. Juste pendant qu’il réfléchit. Ce n’est pas quelque chose à prendre à la légère. Surtout dans sa situation. Il a déjà vécu un petit moment avec lui, jusqu’à ce qu’il trouve le moyen de partir pour ne pas être un fardeau. Il reprend ensuite sa dégustation, avant de reprendre avec un peu plus de légèreté cette fois.

« - Tu sais, vivre avec moi, c’est aussi vivre avec mes problèmes. Je ne sais pas si c’est te rendre service. Puis, je ne vais pas vivre ici gratuitement. Il faut que je participe aussi. »


C’est quelque chose de sûr. Puis quand il parle de ses problèmes, il parle surtout de ses insomnies. De son alcoolisme, qu’il n’assume pas vraiment. Du fait qu’il fume, pour se sentir mieux. Son caractère pas toujours très facile. Ses cauchemars qui ne s’arrêtent jamais. Des choses dont il n’a jamais parlé. Donc il ne parle pas. Si ce n’est à sa psychologue. Car il n’a pas vraiment eu le choix de le faire. Il n’a pas envie de devenir un poids pour quelqu’un. Il réfléchit quand même toujours. Il attendra juste d’avoir un peu plus d’explication de la part du plus vieux, pour savoir ce qu’il a dans la tête. Pour le moment, il n’a pas d’adresse. En avoir une serait bien plus facile pour lui. Même si le courrier, il ne sait pas le lire, il s’en fiche, mais pour le boulot, il en faut une.
AVENGEDINCHAINS




♛ Il paraît que l'espoir fait vivre. Je pense que je vais donc vivre très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Alessandro GianniottiToujours frais après un litre de café
Alessandro Gianniotti
http://www.ciao-vecchio.com/t5830-sauveur-a-la-vie-a-la-mort-san http://www.ciao-vecchio.com/t5834-carnets-de-liens-d-un-barman-sauveur-a-ses-heures-perdues-sandro-gianniotti
Faceclaim : David Gandy = Schyzophrenic
Messages : 282 - Points : 289
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Tenor
Âge : 37 ans
Métier : Barman et gerant du Pacific
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Empty
Sujet: Re: Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno ( le Jeu 15 Aoû 2019 - 16:37 )

Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus….
La soirée se passait bien, les sujets de conversation se voulaient plus légers même si parfois, il y avait quelques souvenirs douloureux pour Alessandro. Douloureux parce que le fait de revoir Alexis dans ces conditions le faisait culpabliser. Il était en train de se dire qu’il n’en avait très certainement pas fait assez pour le jeune homme. Il aurait peut-être dû attendre d’avoir la preuve qu’il était tiré d’affaires pour le laisser voler de ses propres ailes. Il ne pouvait que contempler les ravages qu’avaient pu faire la prison et le fait d’avoir choisi un boulot qui n’était pas recommandable. Bien entendu, son jeune invité n’était pas non plus au bord de la mort. Mais il aurait pu avoir une vie meilleure. D’ailleurs, lorsqu’il avait fait en sorte de le libérer de son calvaire avec sa sœur, c’était pour lui donner une existence plus belle et profitable. Finalement, ce n’était pas ce qu’il avait espéré pour Alex’. Il devait se résigner face à cet échec. Il serait très certainement bon pour une insomnie, mais ce n’était que mérité. En tout cas, il était ravi de voir Alexis chez lui et encore plus de savoir qu’il allait pouvoir dormir et prendre un bon repas qu’il était en train de lui préparer. Sandro était très certainement en train de se brûler les ailes en même temps. Cette proposition n’était peut-être pas la bonne… Mais il ne voulait pas le savoir seul dans les froideurs de la rue. Il avait des sentiments pour le jeune Moreno et ce depuis le début. Mais il était bien trop jeune et puis, il s’était toujours résigné à ne pas tomber amoureux. A chaque fois que des sentiments entrent en jeu, c’est la merde et tout fini par foirer. Du coup, il s’était toujours refusé à exprimer ce genre de sentiments à l’égard du jeune homme en face lui. Le repas était finalement prêt. Ils avaient installé les assiettes sur la planche de résineux qu’il avait mis sur deux tréteaux et qui servait de table pour manger. Le retour de flammes était en train d’opérer. Un petit jeu de séduction était en train de naître entre les deux hommes. Alexis venait de lui dire que la cuisine avait toujours été un atout charme pour Gianniotti. Le barman n’avait donc pas pu s’empêcher de le taquiner en lui disant qu’il ne savait pas qu’il ne fallait qu’une simple assiette de pâtes pour séduire le jeune homme. Il avait répondu à cette taquinerie disant qu’il lui fallait certainement plus que ça, mais qu’en tout cas, cela jouait en sa faveur. Son jeune protégé était-il en train de lui dire qu’il pourrait être sous son charme ?

« - Je me disais bien que le jeune Alexis Moreno était bien plus difficile à séduire qu’en cuisinant simple une assiette de pâtes. D’ailleurs, je serai bien curieux de savoir ce qui pourrait le séduire davantage… Pour ma simple culture personnelle. »

Alessandro jouait à un jeu dangereux, il était en train d’ouvrir la porte qu’il avait fermé à double tour par le passer pour laisser ses sentiments enfouis au plus profond de son cœur. Pourquoi donc fallait-il qu’Alexis lui fasse tant d’effet ? C’était trop difficile de résister, pas avec un tel charme… Pourtant, il fallait qu’il se force à oublier tout ça, parce que cela finirait mal pour lui comme pour le jeune homme. Il continua de manger tranquillement. Moreno lui avait demandé ce qu’il allait pouvoir faire pour le remercier de ce repas. Étrangement, Sandro lui proposa quelque chose d’insolite. Il venait de lui dire que la meilleure façon pour le remercier était de venir vivre ici. Bien entendu, son protégé lui fit comprendre que ce n’était pas à ce genre de réponse qu’il s’attendait, pensant qu’il allait lui proposer de faire la vaisselle, ce qu’il aurait fini par faire de toute façon. Gianniotti but une gorgée de sa bière tout en écoutant la question d’Alex. Il voulait savoir si c’était une colocation ou bien un hébergement temporaire.

« - Et bien mon appartement est assez grand pour deux non ? Tu pourrais prendre la chambre et moi le canapé lit ou inversement. Donc si la simplicité te va, on pourrait partir sur une colocation. Après tout, on a déjà vécu ensemble quelque temps. Je sais que tu n’es pas facile à vivre mais je peux m’y faire. »

Alessandro lui fit un clin d’œil avant de rire face à la tête d’Alexis. Il aimait le taquiner. En tout cas, c’était une vraie proposition et il espérait que le jeune homme allait y réfléchir sérieusement. Il ne comptait pas le forcer mais en tout cas, ça lui ferait extrêmement plaisir. Bien entendu, il allait falloir trouver quelques règles, notamment pour qu’ils puissent avoir de l’intimité. Mais pour le reste, ce n’était si grave. Cette proposition serait un bon moyen de se tailler une bavette ensemble. Et pourquoi pas le faire maintenant. Le jeune homme tenait à le mettre en garde en lui disant que s’il venait vivre ici et bien le barman vivrait avec ses problèmes et que ce n’était donc pas forcément facile pour lui. Ce n’était pas grave pour Sandro, il connait Alexis et sait les problèmes qu’il peut avoir, peut-être pas tous, mais cela ne le dérangeait pas. Et puis, il sera là pour l’aider à les affronter. Pour le fait de participer et bien il n’y voyait pas d’inconvénient.

« - On a tous des problèmes. J’en ai eu aussi tu sais. Je suis prêt à leur faire une place sur mon canapé et à t’aider d’ailleurs. Bien entendu que tu participeras, que ce soit en tâches ménagères que financièrement. Et puis, ça te permettra d’économiser un loyer non ?

Le plat était quasiment terminé. Ils allaient donc pouvoir passer au dessert. Il avait des fruits ou bien des yaourts. Bref, y avait le choix.

« - Que voudrais-tu en dessert ? J’ai des fruits (raisin, ananas, kiwi) ou bien des yaourts ? »

code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





       
Vivre seul et s'ennuyer ou bien vivre à deux et prendre le risque de tout perdre...

       
Revenir en haut Aller en bas
Alexis Moreno10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Alexis Moreno
http://www.ciao-vecchio.com/t5510-dis-l-oiseau-oh-dis-emmene-moi http://www.ciao-vecchio.com/t5519-love-me-like-you-do-alexis#174406
Faceclaim : Josh Beech + weaslove
Messages : 367 - Points : 558
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Tumblr_m208a6YsyO1qcrj39o1_250
Âge : 32 ans (26 décembre)
Métier : Sans emploi
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Empty
Sujet: Re: Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno ( le Jeu 15 Aoû 2019 - 17:38 )
Quand le passé devient le présent
Sandro & Alexis


Un sourire sur les lèvres, les yeux poser sur le brun. Il essaie de se tenir tranquille. Mais sa nature revient bien trop facilement. Qu’est-ce qui pourrait le séduire exactement ? C’est la question de Sandro. Est-ce qu’il doit lui répondre et continuer d’entrer dans ce jeu dangereux ? Il ne sait pas trop. Bien qu’une réponse ne puisse pas faire de mal non plus. Ca ne veut rien dire. Ca lui donne juste une information en plus sur lui. Le plus vieux connaît ses secrets, alors un truc en plus ou un truc en moins ça ne fait pas vraiment de différence.

« - En réalité, ça dépend de ce pourquoi on aurait envie de me séduire. Si c’est pour un coup, il ne faudrait pas grand-chose. Après tout, pourquoi dire non quand on peut prendre du bon temps ? Mais pour que j’ai un coup de cœur, ça… C’est différent. »

Quand il s’agit de coucher avec une personne, il ne va pas chercher loin. Après tout, quand il a envie de le faire, c’est souvent lui qui y va. Il ne se pose pas trop de question. Il suffit que l’autre personne soit d’accord, et c’est parti. Si elle n’est pas d’accord, il essaie d’être convainquant, bien qu’il est toujours assez franc quand il s’agit de ça. Il dit directement ce qu’il veut, il ne perd pas de temps.

« - Pour que j’ai un coup de cœur, il faut que la personne ait quelque chose de spéciale. Un petit plus qui fait que je m’accroche. Ca sera la personne qui arrivera à franchir les barrières que j’ai posées. Pas une personne qui se braque dès que je dis un truc parce que j’ai un humour parfois spécial. En réalité, la personne qui me supportera comme je suis aura peut-être ses chances. »

Peut-être, faut encore que la personne lui plaise aussi de son côté. Que ça se passe bien. Qu’il y ait un beau feeling. Il lève les yeux sur Sandro quelques minutes. Est-ce qu’il convient ? Parfaitement. Mais même s’il est franc la plupart du temps. Ce n’est pas une chose qu’il va dire. Pas pour le moment. C’est étrange de sa part d’ailleurs. Mais il vient juste de le revoir, il ne va pas le faire fuir de suite non plus. Surtout avec la proposition qui s’en vient juste après. Il le fixe du regard, toujours un peu surprit. Puis il hausse les épaules.

« - Je te proposerai bien de partager le même lit. Mais après, ça risque de devenir un peu bizarre. Ce serait prendre le risque que tu me sautes dessus pendant la nuit. »


Ou le contraire. Il sourit en coin, il plaisante. C’est un peu le genre de chose qu’il dit, sans vraiment réfléchir. Il a déjà dit à une femme croiser dans la rue, qu’il voudrait une nuit avec elle. Il s’est prit une claque. Pas d’humour vraiment. Elle aurait pu en rire, lui dire non. Mais il a fallu qu’elle le prenne mal. C’est le genre de chose qui l’ennuie un peu chez les gens. Il hoche la tête finalement, avant de regarder autour de lui.

« - Ok. On peut essayer. Voir si ça fonctionne. Si ça fonctionne pas. Je me débrouillerai. »

Dit-il assez sérieusement cette fois. On verra si une colocation peut réellement se faire. Il n’a pas trop envie de s’avancer, pour ne pas se faire de faux espoirs. Même s’ils ont déjà vécu un peu ensemble. Il a changé. Et il n’est pas certain d’avoir envie de le revoir rentrer avec quelqu’un. Peut-être qu’il pourrait être désagréable avec la personne en question.

« - Va pour un kiwi ! »

Dit-il en haussant les épaules. C’est simple, c’est bon. Il se redresse finalement, pour pouvoir prendre les assiettes. Il débarrasse déjà un peu la table. Pour pouvoir être tranquille ensuite. Il n’y a pas besoin de grand-chose pour manger un fruit après tout. Il n’aime pas laisser traîner les choses en plus de ça. S’il reste ici. Il va falloir qu’il aille récupérer ses affaires chez Adonis. Ca attendra surement le lendemain ou quoi par contre. Il n’a pas envie de déranger ce soir. Il tourne les yeux sur Sandro directement. Avant de lui sourire légèrement. Il réfléchit, pensant à lui parler d’un détail, puis finalement, il se ravise. Il ne va pas lui en parler. Ce n’est pas très important. Pas pour le moment en tout cas.

« - Je dors pas forcément habillé par contre. Il faut pas s’étonner… Mais je peux faire un effort si tu veux. Juste un boxer. C’est déjà pas mal. Ca cache ce qu’il faut. »

Juste un petit truc en plus. Avant qu’il ne le découvre par lui-même et que ça le gêne. Après quand il y a Lexy, il fait un effort, donc il peut le faire ici aussi. Il n'a pas de pudeur après tout. Il ose se montrer. Peu importe le passé. Il a essayé de masquer les cicatrices avec les tatouages. Donc ça se passe beaucoup mieux maintenant.

AVENGEDINCHAINS




♛ Il paraît que l'espoir fait vivre. Je pense que je vais donc vivre très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Alessandro GianniottiToujours frais après un litre de café
Alessandro Gianniotti
http://www.ciao-vecchio.com/t5830-sauveur-a-la-vie-a-la-mort-san http://www.ciao-vecchio.com/t5834-carnets-de-liens-d-un-barman-sauveur-a-ses-heures-perdues-sandro-gianniotti
Faceclaim : David Gandy = Schyzophrenic
Messages : 282 - Points : 289
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Tenor
Âge : 37 ans
Métier : Barman et gerant du Pacific
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Empty
Sujet: Re: Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno ( le Jeu 15 Aoû 2019 - 18:09 )

Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus….
Le repas se déroulait merveilleusement bien. Ils étaient en train de manger tranquillement le plat de pâtes qu’avait préparé Alessandro. Ils discutaient tranquillement de sujets légers. D’ailleurs, le sujet avait dévié sur la séduction et sur les choses qui pouvaient faire succomber le jeune Alexis. Il avait donc parlé de cuisine. Bien qu’il avait dit que les pâtes n’étaient pas le seul atout charme du barman. Cette remarque avait attiré son attention mais il n’en avait rien fait, ne voulant pas aller trop loin. Malgré tout, il avait surenchéri en lui demandant ce qu’une personne devait avoir pour le charmer. Il fit comprendre à Sandro que pour un coup d’un soir, il n’y avait pas forcément besoin de grand-chose, une simple attirance physique, une alchimie et le tour était jouer. Pour un coup de cœur, c’était différent. Gianniotti était d’accord avec le point de vue de son jeune protégé. Pour une coucherie d’un soir, il n’y avait pas besoin que les sentiments entrent en jeu. Non, il y avait seulement besoin d’être attiré et d’avoir envie de découvrir ce que pouvait cacher une couche de vêtements.

« - C’est sur que pour une histoire d’un soir, il n’y a pas besoin de grand-chose, une attirance physique et le tour est jouer. Pour le reste, c’est bien plus compliqué. »

C’était sûrement pour cette raison que le barman ne se compliquait pas la vie. Il n’avait pas envie de souffrir. Le sexe sans lendemain ou pour plusieurs soirs était largement suffisant. Pour le reste, c’était bien trop compliqué. Peut-être était-ce dû aussi au fait qu’il n’avait pas encore trouver la bonne personne pour se plonger dans la spirale infernale de l’amour. La vérité, c’était que cette personne, il l’avait en face de lui et qu’il n’arrivait pas à se laisser aller pour lui dire. Pour le côté cœur, il avait besoin de quelqu’un de spécial, quelqu’un qui lui donne envie de s’accrocher. Une personne qui ne se braque pas à la moindre remarque et surtout quelqu’un qui supporte son caractère et qui l’accepte tel qu’il est. Ce n’était pas si difficile mais en même temps, il fallait aussi avoir envie de s’ouvrir et de s’offrir. C’était plus facile à dire qu’à faire.

« - Tu finiras par trouver Alex’, j’en suis persuadé. Tu es quelqu’un de bien, qui mérite le bonheur et de vivre de belles choses. »

La conversation avait pris un nouveau tournant. Alessandro lui avait proposé une colocation comme moyen de le remercier pour ce repas préparé. Il l’avait fait sérieusement. Son cœur avait parlé et très certainement son tempérament de sauveur. Il avait besoin de savoir qu’Alexis n’était plus à la rue et qu’il puisse vivre dans un appartement. Bien entendu, il ne lui proposait pas de l’héberger gratuitement, il participerait au frais de l’appartement et aux frais quotidiens. Sandro lui avait proposé son canapé lit ou même le lit s’il préférait, cela ne lui dérangerait pas de prendre le canapé lit. Il ne put s’empêcher de rire face à la remarque de son protégé. Il lui aurait bien proposé de partager le lit s’il n’avait pas peur que le barman ne lui saute dessus durant la nuit.

« - Tu es bien sûr de toi mon beau ! Qu’est-ce qui me prouve que ce ne serait pas toi qui en profiterais pour me sauter dessus ? Chiche ! Ce soir on partage le même lit ? »

Sandro réagissait comme un véritable gamin, mettant au défi Alexis de dormir dans le même lit avec lui. Il était en train de s’empêtrer dans les filets de son propre piège. S’ils partageaient le même lit, il n’était pas à l’abri effectivement d’un accident en plein milieu de la nuit. Il espérait donc que le jeune homme ne réponde pas favorablement à l’invitation du barman. Finalement Alex’ accepta la colocation. Après tout, comme il le disait, ils pouvaient très bien voir si ça fonctionnait et si ça ne marchait pas et bien ils trouveraient une autre solution. Le dessert était venu et le jeune homme lui demanda un kiwi tout en prenant les assiettes pour débarrasser.

« - Tu as raison, ça n’engage à rien. Va pour un kiwi alors moi je vais prendre du raisin. »

Alessandro se leva pour aller chercher un kiwi et du raisin. Une fois les fruits en main, il revint vers la table tout en écoutant la révélation disons intime du jeune homme. Il dormait donc nu. Ce n’était pas forcément un problème. Après tout, il était un homme et il connaissait donc l’anatomie masculine et puis, à dire vrai, le barman dormait également nu. Pourquoi donc lui demander de se vêtir. Et puis, tant qu’il ne se promenait pas à poil toute la journée, ce n’était pas si dérangeant que ça.

« - T’inquiète pas pour ça Alexis. Tu sais je suis un mec, j’ai la même chose que toi entre les jambes. Donc rien de grave. Et puis, moi aussi je dors à poil alors je vais pas t’obliger à mettre un boxer. Sauf si tu veux que j’en mette un aussi ? »

Sandro prit une gorgée de bière avant d’entamer son raisin. Finalement, cette proposition de colocation était le moyen d’en apprendre plus sur le jeune homme…
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr





       
Vivre seul et s'ennuyer ou bien vivre à deux et prendre le risque de tout perdre...

       
Revenir en haut Aller en bas
Alexis Moreno10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Alexis Moreno
http://www.ciao-vecchio.com/t5510-dis-l-oiseau-oh-dis-emmene-moi http://www.ciao-vecchio.com/t5519-love-me-like-you-do-alexis#174406
Faceclaim : Josh Beech + weaslove
Messages : 367 - Points : 558
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Tumblr_m208a6YsyO1qcrj39o1_250
Âge : 32 ans (26 décembre)
Métier : Sans emploi
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Empty
Sujet: Re: Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno ( le Ven 16 Aoû 2019 - 12:09 )
Quand le passé devient le présent
Sandro & Alexis


Parler d’amour, de séduction, de sexe, ce n’est pas vraiment une discussion qu’il a habituellement. Pas de manière aussi sérieuse en tout cas. Ou alors c’est quand il veut mettre la personne dans son lit et que c’est nécessaire de le faire. C’est compliqué en effet. Est-ce que ça sera possible un jour ? Est-ce qu’il aura cette chance de vivre une belle histoire ? Il n’en est pas certain. La vie est tellement compliquée. Sa vie particulièrement. Il n’est pas sûr que ce qu’il lui dit est réel. Il lui adresse un simple sourire en guise de réponse, avant de hausser les épaules. Il n’est pas sûr de vouloir continuer là-dessus pour le moment. Il est toujours persuadé que sa vie ne peut pas être meilleure, elle ne l’a jamais été. Elle ne le sera sans doute jamais. Il vit juste au jour le jour. Il voit comment ça se passe. Il improvise. Comme le fait de se retrouver ici. Il ne s’y attendait pas du tout.

Et ça continue quand il lui propose de venir vivre ici. Une autre petite surprise. Il ne sait pas vraiment ce que va être la prochaine. Il écoute attentivement ses mots, avant de se mettre à rire. Il aime la manière il répond. C’est tellement plus agréable de pouvoir dire ce qu’on veut sans que l’autre ne réagisse de façon mauvaise. Il hausse les épaules avant de prendre un ton naturel.

« - Et bien, je pense que oui, je craquerai, en toute honnêteté. Après tout, tu es très plaisant. On ne va pas prendre ce risque. Après ça deviendrait gênant. »

Sandro n’est pas n’importe qui. Il n’a pas envie de faire ça n’importe comment avec lui. Enfin… Une part de lui en a envie bien évidemment, mais il faut qu’il arrive à se contenir. Sinon, la colocation deviendra un peu bizarre. Ses sentiments pourraient se développer encore plus. Pour une fois dans sa vie, il essaie d’être raisonnable.

« - Le canapé ça sera bien. Il m’a semblé confortable en plus. Donc ça ne me gêne pas du tout. »

C’est toujours mieux que le sol. Et il préfère prendre le canapé, être dans le salon, et pouvoir bouger comme il en a envie. Avec ses insomnies et ses cauchemars, il n’a pas envie de prendre le risque de le réveiller à chaque fois. Ca sera plus pratique. Il sourit simplement, en approuvant directement ses mots. Après avoir débarrasser, il vient se poser à nouveau. Prenant le kiwi. Il le coupe en deux, avant de prendre le temps de manger. Ca fait longtemps qu’il n’en a pas manger d’ailleurs. Il en avait presque oublié le goût. C’est agréable. Il l’écoute en même temps. Relevant les yeux vers lui rapidement avant de reprendre.

« - Non, non. Il y a pas de soucis, tu dors comme tu veux après tout. »

En plus, il est chez-lui. Donc ça ne pose pas de problème. Il se redresse ensuite, pour pouvoir jeter ses déchets à la poubelle directement. Avant de venir s’asseoir à nouveau. Il regarde autour de lui. Il va falloir qu’il s’habitue à nouveau. Il passe la main rapidement dans ses cheveux, avant de finalement reprendre en se redressant.

« - J’ai le droit de prendre une douche ? Rapidement ? »

Il regarde l'heure rapidement, avant de reposer les yeux sur le plus vieux attendant sa réponse.
 

AVENGEDINCHAINS




♛ Il paraît que l'espoir fait vivre. Je pense que je vais donc vivre très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Alessandro GianniottiToujours frais après un litre de café
Alessandro Gianniotti
http://www.ciao-vecchio.com/t5830-sauveur-a-la-vie-a-la-mort-san http://www.ciao-vecchio.com/t5834-carnets-de-liens-d-un-barman-sauveur-a-ses-heures-perdues-sandro-gianniotti
Faceclaim : David Gandy = Schyzophrenic
Messages : 282 - Points : 289
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Tenor
Âge : 37 ans
Métier : Barman et gerant du Pacific
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Empty
Sujet: Re: Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno ( le Ven 16 Aoû 2019 - 22:00 )

Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus….
La conversation entre les deux hommes avait dévié sur des sujets plus légers ce qui n’était pas pour déplaire à Alessandro. Cela lui permettait de se sentir un peu mieux et surtout d’arrêter de culpabiliser. L’amour et le sexe avait été au centre de la table. Peut-être était-ce dû au fait qu’Alexis avait fait comprendre au barman qu’il avait toujours su s’y prendre pour le séduire. Pourtant, il n’avait pas fait grand-chose, il avait juste fait un plat de pâtes. En tout cas, ils avaient parlé de la facilité déconcertante de se trouver un coup d’un soir alors que pour trouver l’amour, quelqu’un à aimer, c’était bien plus difficile. En tout cas, Sandro ne pouvait le nier, en l’entendant parler de ses envies d’amour, de ce qui ferait que le jeune homme pourrait craquer, il rêvait secrètement d’être cet homme. Il ne pouvait le nier, il avait un faible pour ce garçon, un gros faible même. Mais il ne pouvait pas se laisser tomber à corps perdu dans une relation avec lui. C’était prendre trop de risques. D’une part, le risque de perdre cette relation si spéciale. Ensuite, parce qu’il était bien trop jeune. Que penseraient ses amis s’il leur présentait Alexis comme son petit-ami ? Et oui, le regard des autres parfois peut faire peur. Pourtant, Gianniotti avait toujours assumé qui il était et il aurait très certainement assumé cet amour s’il ne s’était pas mis toutes ces barrières. Il devait arrêter d’y penser. Mais ce n’était pas facile avec tous ces sujets de conversation qui lui donnait une simple envie de tout lui confier, de l’embrasser puis de l’emmener dans sa chambre pour lui faire l’amour toute la nuit. D’ailleurs, Alexis avait certainement raison, s’il dormait dans le même lit, il craquerait très certainement. Il ne put s’empêcher de sourire en entendant la confession du jeune homme. Il craquerait pour sûr également ce qui voulait dire que physiquement Sandro lui plaisait. Il sentit qu’il avait un peu plus chaud, il allait finir par avoir des marques de transpiration sous les bras s’il continuait à avoir chaud comme ça.

« - Tu as raison, même si nous sommes deux adultes qui savent faire la part des choses, il se pourrait que tout soit bizarre si on finissait par coucher ensemble. »

Il but quelques gorgées de bière pour faire retomber la température. Son petit protégé avait été sage et il avait raison. Il avait d’ailleurs fait comprendre à Alessandro que le canapé lui irait parfaitement et qu’il avait pu se rendre compte qu’il était plutôt douillet. Le barman lui fit un signe de la tête pour lui dire que c’était donc tout vu. Ils avaient fini de manger le repas, ils allaient donc pouvoir passer au dessert. Il lui proposa des fruits ou autre chose. Il lui avait dit qu’un kiwi serait le bienvenu. Pour Sandro ce serait du raisin. Il prit donc les fruits pendant qu’Alexis débarrassait la table. La conversation prit de nouveau une tonalité sexy et sensuelle. Le jeune homme lui avait fait comprendre qu’il dormait nu et que si c’était un problème et bien il mettrait un boxer. Gianniotti ne voyait pas forcément le problème puisqu’il dormait également nu. Il lui avait donc dit qu’il n’y avait pas de problème. Il jugea tout de même bon de lui préciser qu’il dormait également nu. Alex’ lui avait dit que ce n’était pas un souci, qu’il était chez lui et qu’il pourrait donc faire ce qu’il voulait. Ce n’était pas une mauvaise idée. Ce sujet de conversation avait allumé une torche brulante au niveau de son bas-ventre. Il fallait qu’Alessandro se calme sinon il allait finir par se retrouver avec quelque chose difficile à masquer et il aurait l’air fin.

« - Et bien c’est parfait alors. On sera plus à l’aise si on ne se brime pas tu ne trouves pas ? Je veux que tu sois à l’aise en vivant ici Alexis. »

Le barman mit les déchets de son dessert à la poubelle. Il avait également fini sa bière. Il mit donc la bouteille dans la poubelle pour le tri. Il allait proposer à Alexis de prendre une douche s’il le souhaitait. Non pas qu’il sente mauvais mais c’était surtout pour qu’il puisse se détendre avant de dormir. D’ailleurs, il n’était pas obligé de dormir. Ils pouvaient encore discuter ou bien regarder un film. C’était comme le souhaitait son nouveau colocataire. En tout cas, Alessandro ne put s’empêcher de sourire face à sa demande.

« - Bien entendu que tu peux prendre une douche si tu le souhaites. Tu n’as d’ailleurs pas à me le demander. Je vais aller te chercher une serviette. Pas besoin de te montrer où se trouve la salle de bain non ? »

Il se dirigea donc vers sa chambre pour aller chercher la serviette. Une fois le morceau de tissu dans les mains, il se dirigea vers la salle de bain où il entendit l’eau couler. Il toqua poliment avant d’entrer pour déposer la serviette. Il ne resta pas longtemps, juste le temps d’un petit aperçu du jeune homme sous la douche. C’était rien après tout il allait sûrement le voir nu de temps en temps alors autant reluquer un peu tout de suite, pour ne pas être surpris ensuite. Et puis, ce n’était qu’une petite interception. Il ne le ferait pas par la suite… Il referma ensuite la porte derrière lui pour se diriger vers le salon. Il s’installa sur le canapé puis alluma la télévision en attendant Alexis.
code by EXORDIUM. | imgs by tumblr






       
Vivre seul et s'ennuyer ou bien vivre à deux et prendre le risque de tout perdre...

       
Revenir en haut Aller en bas
Alexis Moreno10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
En ligne
Alexis Moreno
http://www.ciao-vecchio.com/t5510-dis-l-oiseau-oh-dis-emmene-moi http://www.ciao-vecchio.com/t5519-love-me-like-you-do-alexis#174406
Faceclaim : Josh Beech + weaslove
Messages : 367 - Points : 558
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Tumblr_m208a6YsyO1qcrj39o1_250
Âge : 32 ans (26 décembre)
Métier : Sans emploi
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Empty
Sujet: Re: Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno ( le Sam 17 Aoû 2019 - 13:14 )
Quand le passé devient le présent
Sandro & Alexis


Alexis approuve d’un signe de tête. Ils sont d’accord, ça deviendrait bizarre. Ils ne peuvent pas se le permettre. Surtout qu’ils vont vivre ensemble maintenant. Il n’a pas envie d’être mal à l’aise à chaque fois qu’il le croise dans la journée. Il a envie que ça reste simple. De pouvoir s’entendre avec lui correctement. De faire les choses biens. Qu’il ne décide pas de le mettre dehors du jour au lendemain. Même s’il doute que ça soit son genre. Il est bien trop aimable avec lui pour ça. Il a toujours fait attention à lui. Peut-être un peu trop d’ailleurs. C’est bien pour ça qu’il a fini par lui dire sa situation. Alors que c’était normalement interdit. Et risquer. Son géniteur aurait pu le surprendre. Et il aurait eu des problèmes. Ca n’a pas été le cas heureusement. Il a pu s’en sortir.

Il se concentre sur son fruit, pour ne plus penser à autre chose. Puis sur le fait de débarrasser la table, pour ne rien laisser à Sandro. Faire le ménage, il sait le faire. C’est facile. Quand on a la motivation de le faire. Mais il a travaillé à la cantine de la prison. Et il a nettoyé sa cellule à plusieurs reprises pendant ces 5 années. Il a donc l’habitude maintenant. Il approuve une fois de plus les mots du brun avant de lui sourire.

« - Il n’y a pas de soucis, on sera nous-même. »


Dit-il directement. Enfin presque. Il n’est pas certain de pouvoir l’être totalement de son côté. Mais en grande partie quand même. Il n’a pas envie de le rendre inquiet pour lui. Il ne sait pas encore comment il va pouvoir gérer toutes ses choses. Surtout ses addictions. Il verra bien au moment venu. Il ne va pas se prendre la tête pour ça maintenant non plus. Le repas terminé, tout en ordre. Il demande s’il peut prendre une douche. Dernière étape pour qu’il soit totalement à l’aise.

« - Et bien, pour le moment je suis encore ton invité. Alors je préfère demander. Merci. »


Dit-il directement avec le sourire. Il bouge ensuite, se rendant dans la salle de bains. Il se défait de ses vêtements, les posant sur le côté. Une fois nu, et l’eau de la douche à température désirée, il se glisse dessous. Il soupire d’aise. Content de pouvoir profiter de l’eau chaude. C’est agréable. Il n’a pas spécialement fait attention. Il n’est pas gêné de toute façon. Sandro a tout à fait le droit de le regarder. Il sort de la douche, quelques minutes après. Il se sèche correctement, puis enfile simplement un boxer. Il passe devant le miroir. Pour mettre de l’ordre dans ses cheveux. Mais il n’y reste pas plus longtemps. Il sort de la salle de bains. Il vient s’asseoir au côté de son hôte directement en soupirant d’aise.

« - Ca fait du bien. Je me sens bien mieux maintenant. Tu regardes quoi ? »

Il pose les yeux sur l’écran de télévision rapidement. Avant de tourner son regard sur Sandro. Il lui adresse un sourire automatiquement. Il est à son aise. Il fait comme chez-lui. Même s’il faut encore qu’il s’y habitue. Il a envie de s’allonger, mais il évite de le faire quand même. Pour une fois, il se tient tranquille, et correctement.

« - Ca va ? Tu n’es pas trop fatigué de ta journée ? Que je prolonge sans vraiment le vouloir désolé. J’imagine que ça ne doit pas être évident après le boulot et tout. Je m’excuse. »

Après, il aurait aussi pu l’ignorer dehors. Et poursuivre sa route, sans s’intéresser à lui. Sandro aurait eu sa soirée tranquille. Habituel. Il n’aurait pas été embêté. Il lui a quand même prit pas mal de temps finalement. Il s’en rend bien compte.

 

AVENGEDINCHAINS




♛ Il paraît que l'espoir fait vivre. Je pense que je vais donc vivre très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno - Page 2 Empty
Sujet: Re: Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Sauvetage partie 2, pour une nuit, peut-être plus ? + Alexis Moreno -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Rues du centre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant