Revenir en haut
Aller en bas


 

- Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Syjad RahotepToujours frais après un litre de café
Syjad Rahotep
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5800-une-bonne-bibliotheque-est-le- http://www.ciao-vecchio.com/t5812-syjad-suis-ton-coeur-aussi-longtemps-que-tu-vis#183480
Faceclaim : Mena Massoud ©mistspell + littlewolf
Messages : 108 - Points : 182
Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya 48bee9ef2bdcca129b90aa811006dd4e13ee6ed1
Âge : 33 ans
Métier : Traducteur pour l’ambassade Egyptienne de Rome et le consulat Egyptien de Milan.
Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya Empty
Sujet: Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya ( le Dim 4 Aoû 2019 - 15:03 )
Syjad était dans le train qui revenait de Rome. Il avait dû y passer quelques jours pour voir son père et travailler à l’Ambassade, mais pas que. Il s’était occupé des papiers pour que le mariage de sa chère et tendre cousine soit légitimé en Egypte. Un processus long qu’il avait commencé il y a des mois, mais dont la finalité allait être positive. Il avait donc prévu d’aller directement voir Safiya et Tobias pour leur annoncer la surprise, mais pas que. Il devait voir avec sa cousine pour lui montrer l’avancement de sa robe. Il n’était pas le meilleur dans la couture, mais il apprenait encore et participait avec plaisir à l’élaboration de la robe. Il avait également pris les mesures de Safiya pour réserver à son compagnon et elle une surprise toute particulière. Le cœur sur la main, prêt à se mettre en quatre pour faire des surprises et faire plaisir à son entourage : Syjad faisait parti de ces gens qui n’avaient peur de rien.
Prendre le temps de s’éloigner de Naples n’avait pas été un mal. Le fait que Louise vivait dans cette ville également chamboulait son cœur et le faisait battre à un rythme éreintant. Elle était toujours aussi belle, faisait toujours autant battre son cœur. Il avait même été surpris d’avoir été en mesure d’aligner des mots s’en mélanger ses pinceaux. Il avait tellement peur de faire un faux pas et de la voir à nouveau s’éloigner… Syjad avait gagné de la confiance auprès des autres femmes, mais la belle était tout de même quelque chose d'inaccessible à ses yeux. Elle était bien trop belle, intelligente, douce, adorable pour lui. Elle méritait quelqu’un qui la traite comme une princesse et malgré qu’il soit bien payé : il ne pouvait pas lui offrir tout ce qu’elle voulait. Ou peut-être que si, mais il n’en était pas certain. Certains jours, il s’imaginait avec elle et d’autres il refusait cette simple idée.

En attendant son arrêt, il se releva et attrapa son sac. The Bangles chantait Hazy Shades of Winter alors qu’il descendit du train. Il envoya un message à sa cousine pour lui dire qu’il serait chez elle dans une petite demie-heure et sauta dans le bus. Syjad avait pris la décision de parler de Louise à Safiya une fois qu’ils auraient parlé de son mariage. Elle saurait le conseiller. Elle l’avait toujours fait. Maintenant dans la même ville, le jeunot n’avait qu’un bus à prendre pour aller la voir. Un plaisir qu’il tentait de ne pas abuser pour la laisser respirer. Cependant, il pouvait être collant quand il le voulait, notamment avec celle qui est comme une mère pour lui.
Arrivé en bas de l’immeuble, il sonna à l’interphone et entendit la voix de Tobias.

“Yo couz, c’est Syjad.” Il entendit la porte s’ouvrir et il rentra dans l’immeuble. En montant les marches, il croisa son futur cousin et le salua chaleureusement en enlevant son casque de musique. “Je te laisse avec Safiya, je me doute que vous avez à parler. Je dois de toute façon passer au musée pour aller chercher des dossiers.” Syjad sourit : “Pas de repos pour les passionnés hein ?” Tobias répondit à son sourire : “Reste donc manger avec nous ce soir, c’est Safy qui cuisine.” Syjad accepta et le laissa poser sa main sur son épaule avant de continuer son chemin.

L’égyptien monta quatre à quatre les marches et éteignit sa musique devant la porte avant de frapper et de rentrer. Oui, il faisait comme chez lui, mais Tobias lui avait dit qu’il pouvait.

“Mama Bear ?” Il rentra, referma la porte et prit sa cousine dans ses bras : “On a du pain sur la planche, j’espère que tu as assez de thé à la menthe pour qu’on puisse tenir le coup.” Dit-il en arabe : enthousiasmer par ce rendez-vous improvisé.


Recommencer à zéro
Life is a journey, not a destination ✻ Laisser son cœur prendre les reines, c’est aussi s’ouvrir et se laisser agréablement surprendre par des gens déjà présents dans notre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Safiya RahotepLe vin est un puissant lubrifiant social
Safiya Rahotep
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu http://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
Faceclaim : Zoé Saldana © Cristalline (vava) / Toby love (crackships)
Je suis absent-e : PR jusqu'au 15/06 le temps de me mettre à jour..
Messages : 3469 - Points : 5174
Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya Tumblr_inline_msp8bu7NVi1qz4rgp
Âge : 39 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya Empty
Sujet: Re: Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya ( le Mar 6 Aoû 2019 - 10:55 )


Préparer le moment pour qu'il soit éternel.
Syjad & Safiya


Safiya  s'agite, telle une abeille dans sa ruche, sous les yeux attendris de Tobias. Elle n'arrête pas de regarder l'heure, pressée à l'idée de voir son cousin d'amour. Alors pour s'occuper elle range deux trois affaires dans l'appartement. Notamment les cousins qu'elle remet en place plusieurs sur le canapé, ce qui fait rire son fiancé. « C'est ça moque toi. » Du coup elle attrape les coussins et commence une bataille. « Traitresse. » Comme elle est à côté du canapé, elle peut facilement attaquer Tobias, avant qu'il n'est le temps de riposter. « Tu manques de munitions mon cœur.. » L'égyptienne joue de son sourire et de son regard avant de se retrouver emprisonnée dans les bras de son homme qui lui vole des baisers. « Ce n'est pas du jeu. » Elle se laisse rapidement maitriser, préférant largement céder au baiser. Et puis avec les entrainements mis en place par Raoul, Tobias a gagné un peu plus en force lors de ses prises. Ce qui est loin de déplaire à la belle. « Je crois que moi aussi je vais avoir besoin d'un coach sportif si tu continues à prendre des muscles. » Ils rigolent, l'égyptienne est heureuse de ce moment de gaieté, preuve que son homme va de mieux en mieux. Une fois l'étreinte terminée elle repart à son rangement. Puis elle file dans la cuisine pour surveiller les douceurs qu'elle a préparer pour égayer l'après midi. Une odeur d'orient virevolte dans la pièce. Ce n'est pas le tout de papoter faut savoir se rassasier, et elle sait son cousin très gourmand de ses pâtisseries orientales. Et pas que son cousin vu la tête de son homme. « Tu veux que je t'en mette dans une boite pour les déguster dans l'après midi. Sinon je t'en garde pour ce soir. Nour a beau être gourmand il n'avalera pas tout. » Elle prévoit toujours trop, de toute manière et puis cela se garde bien alors quand elle en fait, elle fait large. Les voisins en ont même parfois. Elle s'occupe en suivent du thé, il n'y aura qu'à le faire chauffer. Reste plus qu'à son cousin à arriver. Elle réfléchit tout en jetant un œil par la fenêtre à tout ce qu'ils ont à voir tous les deux. Elle établit même une petite liste qu'elle met ensuite dans sa poche, histoire d'être certaine de ne rien oublier. Parce que oui ils vont parler mariage, cela sera même le sujet principal de leur conversation. Mais ils aborderont surement d'autre sujet, tout autant plaisant.

Tobias finit de se préparer, car il doit partir bosser. Il sait sa future épouse en bonne compagnie. C'est là que la sonnerie de l'interphone retentit. Pile à l'heure. Safiya embrasse son homme. « A ce soir mon cœur et promis je te ferais un topo, enfin sur les sujets qui ne sont pas top secret. » Elle lui fait un clin d’œil laissant sa main s'attarder sur sa joue. L'homme de sa vie s'échappe mais elle sait qu'elle va en retrouver un autre. Car entre Nour et Safiya c'est une belle histoire d'amour, un amour maternel vu la place que la belle a prise dans la vie du jeune homme. Elle est heureuse qu'il soit à Naples. L'avoir à ses côtés lui met du baume au cœur. Et en quelques secondes son cousin se retrouve dans ses bras. Elle passe sa main dans ses cheveux et les lui embrouillent, une habitude qu'elle a gardé. « Je sais tu n'es pas Simba. Ce sont bien des cheveux que tu as sur la tête et pas une crinière. » Elle le regarde avec tendresse, heureuse de l'homme qu'il est devenu. Heureuse et fière. « Du thé et de quoi nous restaurer aussi. » Elle répond dans sa langue maternelle tout en montrant le plateau de douceurs posé sur le plan de travail. « Au fait comment va ton père ? » Elle sait qu'avant de venir ils étaient ensemble. « Est que pour les papiers cela avance bien ? » Sans son cousin, elle n'aurait pas su comment arriver à faire cette démarche. Elle sait qu'il y a passé du temps et elle ne le remerciera jamais assez. Pour l'égyptienne c'est important que son mariage soit également valable dans le pays de ses racines. « Oui on a pas mal de chose. De notre côté avec Toby on a bien avancé. Tout ce qui touche aux fleurs est réglé, tout comme les pâtisseries, on a aussi les faire parts. Les ballotins de dragées. On a vu quelques idées de plan de table mais j'aimerais ton avis. » Safiya sert en premier le thé mettant tout sur un plateau pour qu'ils puissent s'installer au salon. Sur la grande table ils seront bien mieux que sur celle de la cuisine. « Et toi de ton côté tu en es où. On ne te donne pas trop de travail ? » Elle sait que Nour lui dira jamais non, mais il est jeune et elle ne veut pas que le temps qu'il passe sur son futur mariage empiète sur sa vie.


AVENGEDINCHAINS




" What if we rewrite the stars ? Say you were made to be mine. Nothing could keep us apart. You'd be the one I was meant to find. It's up to you, and it's up to me. No one can say what we get to be. So why don't we rewrite the stars ? Maybe the world could be ours. Tonight. " Rewrite the Stars. Phillip & Anne.
Revenir en haut Aller en bas
Syjad RahotepToujours frais après un litre de café
Syjad Rahotep
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5800-une-bonne-bibliotheque-est-le- http://www.ciao-vecchio.com/t5812-syjad-suis-ton-coeur-aussi-longtemps-que-tu-vis#183480
Faceclaim : Mena Massoud ©mistspell + littlewolf
Messages : 108 - Points : 182
Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya 48bee9ef2bdcca129b90aa811006dd4e13ee6ed1
Âge : 33 ans
Métier : Traducteur pour l’ambassade Egyptienne de Rome et le consulat Egyptien de Milan.
Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya Empty
Sujet: Re: Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya ( le Sam 10 Aoû 2019 - 15:28 )
À peine la porte ouverte qu’il sourit comme un idiot en voyant sa cousine. Safiya était si importante pour lui que sa présence rendait tout plus beau. Il avait été désespéré durant son absence et lui qui pourtant n’était pas un fervent croyant s’était mis à ne pas rater une seule prière pour implorer son retour. Syjad la serra contre lui avant de la laisser remettre ses cheveux qu’il n’avait pas pris le temps de coiffer pour coller à son crâne avec de la cire. Ils étaient donc tous bouclés sur le dessus : les côtés étant soigneusement rasés.

“Tu sais bien que tu es la seule à pouvoir faire ça. Profite donc.”
Il rigola un peu plus, il faisait celui qui n’aimait pas ça, mais en réalité il adorait cette petite attention. “Je suis certain que si tes cheveux étaient aussi court que les miens tu aurais la même tignasse. Bien que tu n’es pas besoin de ça pour être une vraie lionne.”

Il posa ses affaires, ils avaient beaucoup de choses à voir et il espérait qu’elle avait prévu des litres de thé car ils allaient parler. Encore et encore. La bonne odeur dans l’appartement l’informa qu’elle avait également prévu des collations : que demander de plus ? Elle le confirma d’ailleurs.

“On te l’a déjà dit que tu es la meilleure ?” Pourquoi avoir une maman quand on pouvait avoir une Safiya dans sa vie ? Syjad n’avait jamais eu besoin de figure maternelle car il avait sa cousine. “Il va bien, son bureau est rempli de papiers comme d’habitude, mais il va bien. Je lui ai dit de prendre soin de lui un peu. Tu le connais… C’est rentré par une oreille et c’est ressorti par l’autre.” Son père pouvait être têtu. “Les papiers avancent plus que bien, ils sont terminés.” Il attrapa son sac et sortit les papiers pour les poser sur la table : “Il vous suffit de les lire maintenant et de les signer. Chawki à organiser son emploi du temps, il va venir à votre mariage et l’officier pour qu’il soit valide en Egypte.” Il sourit : “Il est tellement heureux de marier sa nièce.”

Safiya répondit par à la suite à sa question sur les préparatifs du mariage qui était maintenant dans un petit mois à peine. Pour sûr que cela allait venir vite. Il ne savait pas encore s’il osera demander à Louise de venir avec lui. Syjad s’installa à la table et entreprit de servir le thé une fois ce dernier sur la table.

“Bien sûr que non tu ne me donnes pas de travail. Comme si t'aider à organiser un des plus beaux jours de ta vie pouvait être une contrainte.” Il sortit son téléphone : “Je suis allée voir ta couturière, elle a bien avancé sur ta robe : hier soir je suis allé lui donner un coup de main et j’en ai profité pour récupérer tes mensurations.” Il leur réservait une surprise. Il posa son téléphone une fois la photo de sa robe : “Si tu les tournes de droite à gauche tu les verras toutes.” Il prit sa tasse entre ses mains et respira l'odeur du thé en souriant de plaisir. Ce sont ces petits moments qui rendent la vie encore plus douce qu'elle ne l'est.


Recommencer à zéro
Life is a journey, not a destination ✻ Laisser son cœur prendre les reines, c’est aussi s’ouvrir et se laisser agréablement surprendre par des gens déjà présents dans notre vie.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya Empty
Sujet: Re: Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Une après-midi aux saveurs d'Orient. // Safiya -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut