Revenir en haut
Aller en bas


 

- [hot} Not as think as you drunk I am -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Moira VeraldiToujours frais après un litre de café
Moira Veraldi
http://www.ciao-vecchio.com/t5248-moira-why-so-serious http://www.ciao-vecchio.com/t5255-moira-crazy-for-you
Faceclaim : Alicia Vikander ©bonnie
Messages : 1137 - Points : 824
[hot} Not as think as you drunk I am - Page 2 GZGYRIz1_o
Âge : 29 ans
Métier : ambulancière-secouriste
[hot} Not as think as you drunk I am - Page 2 Empty
Sujet: Re: [hot} Not as think as you drunk I am ( le Mar 1 Oct 2019 - 13:34 )
Déjà nue dans son lit à la merci de ses lèvres ? En voilà une délicieuse perspective, à laquelle elles devraient aussitôt se vouer ! Seulement puisqu'il y a aussi cet esprit plaisantin qui ne sait jamais quand se taire, Moira prétend un instant s'offusquer... lorsqu'il n'y a pourtant aucune véritable raison qui le justifierait. Mais juste pour la forme !
- Tu sous-entends que j'serais une fille facile ? Qui j'pense tromper en même temps, bien sûr que j'le suis ! Alors il suffirait effectivement que Stella veuille d'elle, pour qu'elle soit aussitôt sienne. Et de tous ses amants occasionnels, n'est-ce-pas justement sa rouquine qu'elle peut le plus souvent désirer ? Elle semble bien incapable de se passer de son corps et de sa proximité en tout cas, dès l'instant où cela fait des années maintenant que ni l'une ni l'autre n'ont mis fin à la constance de leurs ébats. Pour le moment néanmoins, il s'agit encore de l'expression de leur seule tendresse, de leurs fronts joints et de leurs doux mots. Et l'hôte peut remercier l'ivresse qui rend toujours moins alertes les pensées de son invitée, si seulement elle ne voulait pas qu'elle ait la présence d'esprit de réaliser ce qu'elle s'apprêtait à lui dire. Car à la place de le comprendre, l'ambulancière s'en tient à ses seuls mots – qui lui demandent déjà un effort de concentration pour les considérer à leur juste valeur. D'façon j'serais incapable d'être quelqu'un d'autre que moi, avec mes travers et mes conneries. Mais ne passe-t-elle pas à côté de ce que voulait vraiment dire sa précieuse amie : qu'elle sera toujours là pour elle qu'importe ce qu'elle fera ? Non en l'occurrence, elle ne le manque pas, alors que c'est d'un baiser plus passionné qu'elle vient finalement lui témoigner la réciproque. Parfois, les gestes sont tout autant équivoques. Et tandis que leurs lèvres gagnent en ferveur l'une contre l'autre, Moira n'a plus qu'une envie : voir son amante nue, et c'est ainsi qu'elle fait ensuite appel à l'air entêtant de Joe Cocker pour parvenir à cette fin.
Baby take off your dress, yes yes yes... C'est avec délectation, qu'elle regarde la belle Spinelli se mouvoir pour mieux se jouer de la sensualité. C'est d'autant plus excitant, que celle-ci n'a qu'un fin vêtement à ôter pour se retrouver entièrement nue. Un sourire carnassier se fait donc voir, quand c'est une épaule après l'autre qu'elle se découvre, pour finalement se retrouver sous son plus beau jour – nue. Elle ne la désire jamais autant que lorsqu'elle peut la voir dans sa tenue d'Ève, et dès lors qu'elle vient se presser contre elle, puis guide ses mains sur son corps, ses lèvres n'y tiennent plus : elles jettent leur dévolu sur son cou gracieux qu'elle embrasse et embrasse encore, jusqu'à remonter au lobe de son oreille qu'elle capture un instant entre ses dents. Désormais asservie à son envie d'elle, elle vient finalement l'empoigner contre elle dans l'idée de la retourner sur le lit et de surplomber sa splendeur... mais sa coordination souffrant de son taux d'alcoolémie, sa tête vient se cogner contre la sienne au passage.
- Merde ! La maladroite vient alors réfugier son rire dans le cou de sa belle un instant, avant de reprendre ce sillon de baisers qu'elle désire laisser partout sur son corps. Parce qu'il faut croire qu'elle n'est pas décidée à se déshabiller, quand présentement seul son corps à elle, nu, compte. C'est sur son ventre qu'elle va ainsi perdre ses lèvres, puis sur ses cuisses, et finalement sur son intimité.


WHAT'S STOPPING YOU ?
Revenir en haut Aller en bas
Stella SpinelliToujours frais après un litre de café
Stella Spinelli
http://www.ciao-vecchio.com/t4897-un-jour-je-serai-le-meilleur-d http://www.ciao-vecchio.com/t4901-mieux-vaut-peter-en-compagnie-que-mourir-seul-stella
Faceclaim : Rose Leslie ©Eden Memories
Messages : 326 - Points : 643
[hot} Not as think as you drunk I am - Page 2 16322485
Âge : 32 ans
Métier : Assistante en création chez Vogue
[hot} Not as think as you drunk I am - Page 2 Empty
Sujet: Re: [hot} Not as think as you drunk I am ( le Lun 7 Oct 2019 - 16:28 )
“Juste une femme qui sait ce qu’il lui faut et qui sait que je ne l’ai jamais déçue… Je suis celle qui sait ce que tu veux... Ce que tu désires...” Leurs ébats avaient toujours été mémorables. Assez pour que Stella ait presque dû mal à voir d’autres demoiselles.”Je crois que cela est réciproque Bella…” Souffla l’acrobate pleine de désir alors qu’elle captura avidement ses lèvres.

Moira ne perdit pas le nord et mit la chanson parfaite pour laisser le loisir à Stella de se déhancher tout en découvrant son corps que sa belle connaissait par cœur depuis le temps. Elle voulait plaire à son amante, elle voulait que cette dernière brûle de désir : tellement que ses yeux ne soient pas en mesure de le contenir. Elle souhaitait sentir les iris ardents de la belle sur sa peau pâle. Et l’acrobate aime ce sourire qui se dessine sur le visage de sa belle, elle aime la voir la dévorer du regard. Elle se sentait à sa place, elle en oubliait ses soucis et sa morosité. Elle se noyait dans l’instant présent, quitte à cause sa perte. Justement, elle n’avait plus rien à perdre et si elle avait encore quelque chose à donner : elle en ferait offrande à celle qui était sur son lit. Assise sur elle, elle laisse Moira caresser sa peau albâtre de ses lèvres : laissant des soupirs de plaisirs glisser de ses lèvres sans chercher à les contrôler. Elle n’avait pas besoin d’être forte près de son amante. Elle pouvait être elle-même. Dans ce qu’il y avait de beau, de fragile. Frissonnant en la sentant mordiller son cou, elle passa ses longs doigts dans les cheveux de Moira qu’elle défit pour les laisser tomber sur ses épaules.



Spoiler:
 


“We are all

mad here”
ANAPHORE
Revenir en haut Aller en bas
 
- [hot} Not as think as you drunk I am -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2