Revenir en haut
Aller en bas


 

- [Erio] Damn it [Terminé] -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cora Nerini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Cora Nerini
http://www.ciao-vecchio.com/t5712-corail-au-fond-des-eaux-de-l-o http://www.ciao-vecchio.com/t5783-cora-o-symbolique-du-coeur
Faceclaim : Nidhi Sunil @Ealitya
Messages : 69 - Points : 147
Âge : 29 ans
Métier : Agent animalier au zoo di Napoli
[Erio] Damn it [Terminé] Empty
Sujet: [Erio] Damn it [Terminé] ( le Ven 9 Aoû 2019 - 14:19 )
Damn it
Erio & Cora
Le bruit de la pluie pouvait avoir quelque chose de reposant, voir d’apaisant. C’était en tout cas le ressenti de Cora, qui adorait se blottir sur son canapé avec un bon café et des biscuits devant son écran quand le temps était grisâtre. Certes c’était cliché, que l’on voyait partout dans les films, surtout romantiques –ajoutez à cela le fameux plaid -, mais cela était tellement bon qu’on ne pouvait que l’affirmer. Par contre, quand ça venait de la fuite de la salle de bain du voisin de dessus et qui en plus émettait ce petit bruit qui pouvait être si apprécié quand il venait taper contre la fenêtre, ça devenait bizarrement un bruissement nullement agréable et agaçant. Surtout quand le soleil brillait haut dans le ciel dégagé, sans l’once d’un nuage ou orage à venir.

En voyant la petite flaque d’eau dans sa salle de bain, Cora souffla d’exaspération. Et elle rouspéta quand elle reçu une goutte sur la tête. Cela ne pouvait plus durer, elle aurait penser que son voisin avait remarqué la fuite la veille, mais ce n’était apparemment pas le cas. Ou alors si, mais il voulait la faire chier en faisant genre de n’avoir rien vu jusqu’à ce qu’elle aille le lui dire. Elle avait entendu des bruits de pas venant d’en haut, donc elle était quasiment certaine qu’il était chez lui hier soir. N’ayant pas de seau, elle prit un récipient assez grand dans sa cuisine pour le placer juste en –dessous de la fuite, histoire que ça n’inonde pas toute sa salle de bain. Elle entreprit ensuite de nettoyer son sol afin d’éponger au mieux, et de faire en sorte qu’il redevienne sec, afin d’éviter de glisser et de se fracasser le crâne par inattention. Elle ne savait pas s’il était actuellement dans son appartement, car plus aucun bruit n’émanait au-dessus d’elle. Soit il était parti bosser, soit il était encore dans son lit. Elle hésita un moment d’aller frapper à sa porte, mais la jeune femme laissa tomber en voyant qu’elle était presque au retard pour son boulot. Elle se dépêcha de finir de se préparer et de prendre l’ensemble de ses affaires pour les mettre dans son sac, c'est-à-dire son téléphone, ses cartes, son porte monnaie et ses clés. En fermant la porte de son appartement à double tour, elle espéra que le récipient serait assez grand pour ne pas qu'il déborde à un moment durant son absence qui durera jusqu'au soir.

Cora arriva dans le hall de son immeuble, éreintée par sa journée de travail qui n’avait pas été du tout repos. Entre l’affluence au zoo due aux vacances et donc majoritairement de touristes et les soins spécifiques à apporter à ses petits protégés, elle n’avait pas chômé. En montant les escaliers la menant vers son appartement, elle croisa Erio, son voisin du dessus. Elle lui sortit un petit « bonsoir », n’ayant pas envie de parler plus que ça et continua sa montée. Elle se rappela soudainement qu’une fuite avait lieu chez elle, lui faisant faire demi-tour pour le rattraper avant qu’il ne s’en aille. « Erio ! » L’apercevant de dos, elle s’arrêta et n’attendit pas qu’il se retourne, sachant qu’il était capable de faire semblant de ne pas l’avoir entendu. « Il y a ta salle d’eau qui fuit, et ça fait que j’ai plutôt l’impression de vivre dans un aquarium que dans un vrai appartement. »

uno



Otherside
gif 500px
I heard your voice through a photograph, I thought it up and brought up the past , Once you know you can never go back , I gotta take it on the other side
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
http://www.ciao-vecchio.com/t5675-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t1460-erio-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©Ally Bee
Messages : 1083 - Points : 3937
Âge : trente-trois ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
[Erio] Damn it [Terminé] Empty
Sujet: Re: [Erio] Damn it [Terminé] ( le Ven 16 Aoû 2019 - 1:58 )
Alors qu’il monte les escaliers, la voix de sa voisine l’interpelle. Aussitôt, il tourne la tête vers cette dernière, la jauge de haut en bas avant de lui faire un signe de tête pour la saluer, sans prononcer le moindre mot. Pas l’envie, ni de lui parler, ni de s’attarder. Seulement, alors qu’il s’apprête à déverrouiller les trois serrures de son appartement, la jeune femme revient sur ses pas. Dans un soupir, il suspend son geste quelques secondes, avant de tourner sa clé dans le trou. Peut-être qu’en le voyant ne pas prêter attention à ce qu’elle dit, elle lui fichera la paix ? Mais même lui qui aimerait pénétrer chez lui et lui fermer la porte au nez, sans lui répondre, se sent bien obligé de le faire. La veille, dans la nuit, Aisha a provoqué un dégât des eaux assez important, si bien qu’il a dû mettre un seau en-dessous le lavabo, de sorte à atténuer le problème le temps qu’il essayait de le résoudre. Si sa solution a pu tenir une partie de la nuit, au petit matin, il a vu sa salle d’eau sous la flotte. Pas étonnant que Cora ait eu des problèmes chez elle. « Merci d’me l’apprendre, j’étais pas au courant. » râle-t-il, en soupirant. « Même si j’adore l’idée que ça te fasse bien chier... » Savoir qu’elle soit dans une mauvaise posture, l’imaginer en train de jouer avec des seaux pour éviter que son sol soit noyé sous la flotte, ou encore devoir déplacer des objets pour ne pas qu’ils soient touchés, dégradés, ça lui plaît bien. Depuis le jour où elle a mis la musique un peu trop forte, Erio ne l’apprécie pas trop. Il n’a pas emménagé dans cet immeuble pour être embêté par les sons qu’elle diffuse, sans tenir compte de ceux qui vivent dans le bâtiment. « J’ai fait ce qu’il fallait ce matin. » Ses collègues ont compris que son absence était dû à cause d'un imprévu qu'il se devait de gérer rapidement. A neuf heures, c'était de l'histoire ancienne, mais les dégâts sont tout de même conséquents. Il a dû longuement éponger derrière le plombier, jeter des objets foutus à cause de l'eau. « Quelqu’un est passé, tu devrais plus être emmerdée. » dit-il, en haussant les épaules. Il se tourne de nouveau vers sa porte, déverrouille la première serrure et l’interroge : « C’est lourd les dégâts dans ton appart’ ? J’peux faire fonctionner l’assurance. » Il n’aime pas l’aider, mais c’est dans sa responsabilité de faire ce qu’il faut. Ce n’est pas comme si elle avait voulu tout ça, alors s’il y a des choses à payer… Autant qu’elle le dise maintenant.


Erio Mazzei
Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Cora Nerini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Cora Nerini
http://www.ciao-vecchio.com/t5712-corail-au-fond-des-eaux-de-l-o http://www.ciao-vecchio.com/t5783-cora-o-symbolique-du-coeur
Faceclaim : Nidhi Sunil @Ealitya
Messages : 69 - Points : 147
Âge : 29 ans
Métier : Agent animalier au zoo di Napoli
[Erio] Damn it [Terminé] Empty
Sujet: Re: [Erio] Damn it [Terminé] ( le Mar 27 Aoû 2019 - 14:26 )
Damn it
Erio & Cora
C'était fou de voir qu'il avait toujours cette tête maussade, sans un sourire, ni aucun signe qui pouvait faire penser aux personnes qui lui faisait face qu'il était quelque peu sympathique. Après, il y avait sans doute une raison pour que le comportement de son voisin soit si froid et si distant - il y a toujours des raisons -, mais Cora s'en foutait, elle n'était pas psy. Puis, s'il avait des problèmes, il n'était pas le seul à en avoir et pourtant, il était bien le seul que la jeune femme connaissait dans son entourage à tirer cette tronche quotidiennement. Bon, il y avait aussi le fait qu'ils ne s'appréciaient pas. Que dès qu'ils s’apercevaient, ils s'ignoraient royalement, ou alors un petit signe de la main ou même un petit mot, histoire de dire "tu veux que je t'apprenne la politesse ?". Ils étaient tous les deux fautifs, Cora ne l'ignorait pas, mais elle ne supportait pas qu'on lui parle mal, et c'est ainsi que leur relation s'était dégradait après avoir à peine échangé deux mots lors de leur première rencontre, sans même se connaître réellement.

« Merci d’me l’apprendre, j’étais pas au courant. » Elle sentait dans le ton de sa voix qu'il n'avait qu'une envie, c'était de l'envoyer paître et de rentrer chez lui. Au moins, ils s'accordaient sur ce point là, vu qu'ils étaient deux à avoir envie de le faire. Mais c'était des adultes, plus des gamins, et il fallait donc rester un minimum civilisé. « Même si j’adore l’idée que ça te fasse bien chier... » C'était ce genre de remarque qui lui donnait envie de lui en coller une. Elle n'avait pas besoin de ça, de l'entendre non plus. « T'es bien mignon, mais je ne suis pas la seule que ça doit faire chier, ce problème. » Il devait être pas mal emmerder aussi, seulement, lui n'avait pas de la pluie qui lui tombait dessus venant directement du plafond. Ca aurait pu être plaisant d'avoir une grande douche à l'italienne et c'était une façon originale d'en avoir une, mais là n'était pas la question. Vivre dans une habitation humide n'était pas l'idéal, et moins cela traînait, mieux c'était. « J’ai fait ce qu’il fallait ce matin. » Cora aurait pu lui adresser un sourire. Lui faire comprendre que c'était bien cool sa réactivité - il n'était pas flic pour rien non plus, il fallait bien qu'Erio possède quelques qualités - mais elle resta stoïque. Elle attendait la suite, car au fond, qu'est-ce qu'il voulait dire par cette phrase ? Il avait appeler quelqu'un, il s'en était chargé lui même, le problème était déjà réglé ou cela serait pour le lendemain ? « Quelqu’un est passé, tu devrais plus être emmerdée. » Clair, net, précis. Et une chose en moins à penser surtout. « Merci. » Avec de la chance, le saladier qu'elle avait placé sous la fuite n'avait pas débordé. Tout dépendait de quand ce "quelqu'un" était passé, dans la matinée ou dans l'après-midi. Se détournant d'Erio pour redescendre chez elle constater les dégâts, elle fut couper dans son élan par son voisin alors qu'elle pensait en avoir fini. « C’est lourd les dégâts dans ton appart’ ? J’peux faire fonctionner l’assurance. » Elle évita d'hausser un sourcil, surprise de sa demande. « J'allais justement voir, je ne sais pas si je vais le retrouver dans le même état que je l'ai laissé ce matin. » Alors qu'elle descendit quelques marches, elle se retourna vers lui, le fixant. « Si tu veux venir constater par toi-même c'est possible. Sinon je reviens te dire. » Dans cinq minutes, dans deux heures, ou le lendemain, elle ne savait pas. Il fallait dire qu'elle était crevée, mais la résolution du problème la soulageait déjà d'un poids. Restait plus que la constatation des dégâts, s'il y en avait. Elle descendit les dernières marches pour arriver à son palier et chercha les clés dans son sac tandis qu'elle se dirigeait vers sa porte d'entrée.

uno



Otherside
gif 500px
I heard your voice through a photograph, I thought it up and brought up the past , Once you know you can never go back , I gotta take it on the other side
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
http://www.ciao-vecchio.com/t5675-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t1460-erio-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©Ally Bee
Messages : 1083 - Points : 3937
Âge : trente-trois ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
[Erio] Damn it [Terminé] Empty
Sujet: Re: [Erio] Damn it [Terminé] ( le Mar 24 Sep 2019 - 14:41 )
Une courte hésitation, alors que son attention se focalise sur les escaliers qu’il comptait monter il y a encore quelques minutes. Erio acquiesce finalement à sa proposition, non sans lâcher un soupir. Comment a-t-il pu penser une seconde qu’elle allait lui fournir une réponse ? « Allez, qu’on en finisse rapidement. » Il passe juste voir. Faire fonctionner l’assurance, c’est une chose, mais il ne se proposera pas pour lui venir en aide et nettoyer tous les dégâts causés. Ca, ce n’est pas son problème. La solidarité entre voisins, Erio ne connaît pas. Dans son ancien immeuble, il passait son temps à aller toquer à la porte de celui du dessus à cause des bruits incessants que faisaient les acteurs de films pornographiques, ou celui d’en face pour la musique un peu forte. Il pensait sincèrement que ça irait mieux en déménageant, qu’il retrouverait un environnement un peu plus calme, loin du vandalisme causé par ceux qui avaient connaissance de son identité. La seule chose qu’il appréciait, c’était cette personne âgée qui lui contait des histoires. Bien qu’il trouvait toujours le moyen de rouler des yeux lorsqu’il entendait un récit déjà raconté, et plus d’une fois, comme si elle-même oubliait ce qu’elle disait, ou comme si elle se plaisait à répéter encore et encore, Erio trouvait ça touchant et il a prouvé son attachement en allant lui dire au revoir et en passant de temps en temps pour lui apporter quelques courses. Il ne l’admettra pas, ne s’en vantera jamais et niera jusqu’à ce qu’on lui apporte la preuve formelle de ses agissements.

A l’étage de Cora, Erio s’appuie contre l’encadrement de la porte, en attendant qu’elle ouvre. « Et sinon, ça se passe ? » Autrement dit, comment ça va depuis le décès de sa sœur ? C’était une chouette fille, avec qui il aimait passer du bon temps. Elle n’était pas prise de tête, essayait même de rétablir le contact entre eux. Il se doute bien que son absence doit être difficile à gérer.


Erio Mazzei
Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Cora Nerini10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Cora Nerini
http://www.ciao-vecchio.com/t5712-corail-au-fond-des-eaux-de-l-o http://www.ciao-vecchio.com/t5783-cora-o-symbolique-du-coeur
Faceclaim : Nidhi Sunil @Ealitya
Messages : 69 - Points : 147
Âge : 29 ans
Métier : Agent animalier au zoo di Napoli
[Erio] Damn it [Terminé] Empty
Sujet: Re: [Erio] Damn it [Terminé] ( le Ven 4 Oct 2019 - 16:13 )
Damn it
Erio & Cora
Arrivant devant sa porte, clés en mains après avoir retourné son sac car elles s’étaient évidemment cachés tout au fond, Cora entendit les pas de son voisin la suivre. « Allez, qu’on en finisse rapidement. » Lâchant un soupir d’exaspération, et ayant hâte que ça se termine le plus rapidement possible également, elle ouvrit sa porte et rentra à l’intérieur de son appartement, qui était encore éclairé par la lumière naturelle de cette fin d’après-midi. Bonne nouvelle, il n’y avait pas de fortes odeurs d’humidité, ce qui était déjà un bon point. Elle avait un peu stressée toute la journée de peur de retrouver tout son appartement inondé et ses affaires souillées, mais si cela avait été le cas, elle aurait sûrement reçu un appel d’un de ses voisins. En tout cas, elle s’était réconforté ainsi, scrutant son téléphone régulièrement et tout au long de la journée histoire de ne pas louper un appel si ça avait été le cas. « Et sinon, ça se passe ? » Elle ne mit pas longtemps pour comprendre ce qu’il pouvait sous-entendre avec sa question. « La vie continue. » Pour elle, malheureusement pas pour sa sœur. Cora se mordit instinctivement ses lèvres qu’elle sentait tremblantes. Chaque fois que ce sujet était évoqué, rapidement ou non, elle essayait un maximum de se contenir, mais certains signes trahissait sa tristesse, comme actuellement ses lèvres. Elle ne souhaitait pas non plus s’étaler sur le sujet, surtout avec son voisin qui avait connu intimement Nora. Nora qui faisait en sorte qu’elle et Erio s’entendent bien, et dont elle n’avait pas réussi le pari. Par politesse, elle lui retourna la question, même si la réponse, au fond, lui importait peu. « Et de ton côté ? » Dans sa tête, Erio s’était toujours fichu de sa sœur, du moins, il ne la considérait pas à sa juste valeur. Puis il était sûrement passé à autre chose.

Faisant quelques pas dans son appartement, elle lança un regard à Erio, signe qu’il pouvait la suivre à l’intérieur pour jeter un coup d’œil rapide. Ca promettait de ne pas être très long. « Je ne te retiendrais pas longtemps. C’est moins pire que ce à quoi je m’attendais. » Elle se dirigea directement dans sa salle de bain, où l’attendait une fine pellicule d’eau sur le sol. Ca avait donc débordé, mais un coup de serpillère suffisait. « Rien de grave, heureusement. » Soulagement. « J’espère que ça ne se reproduira pas de sitôt, en tout cas merci d’avoir été réactif. » Ca lui écorchait presque la gorge de le dire, mais il fallait le reconnaître, la catastrophe aurait pu être bien plus importante.

uno



Otherside
gif 500px
I heard your voice through a photograph, I thought it up and brought up the past , Once you know you can never go back , I gotta take it on the other side
Revenir en haut Aller en bas
Erio MazzeiToujours frais après un litre de café
Erio Mazzei
http://www.ciao-vecchio.com/t5675-erio-o-i-don-t-want-to-live-wi http://www.ciao-vecchio.com/t1460-erio-i-m-not-a-perfect-person
Faceclaim : Jesse Soffer ©Ally Bee
Messages : 1083 - Points : 3937
Âge : trente-trois ans.
Métier : lieutenant de police à la brigade criminelle.
[Erio] Damn it [Terminé] Empty
Sujet: Re: [Erio] Damn it [Terminé] ( le Lun 7 Oct 2019 - 0:11 )
A travers ses mots, Erio comprend bien la difficulté qu’elle ressent à en parler. Il le voit à ses lèvres tremblantes, mais il ne rebondit pas dessus, se contente d’acquiescer d’un signe de tête. En règle générale, il arrive à parler aux proches, aux victimes aussi, lorsque ces dernières subissent des violences, mais avec la tension existante entre eux, il n’y songe pas. « Ouais, ça va. » Ca fait toujours un choc de savoir que la femme que l’on fréquente, même pas sérieusement, s’est faite agressée et il est évident qu’il ne l’a pas très bien vécu. Ils ne s’aimaient pas d’amour, mais s’appréciaient, passaient de bons moments ensemble. Néanmoins, ce qu’il ressent n’est absolument rien comparé à la douleur, la souffrance qu’elle éprouve. Elle doit faire face à la disparition d’une personne qui lui tenait à cœur, avec qui elle a grandi, évolué. C’est compliqué.

L’homme la suit dans son appartement et après avoir observé l’intérieur, pose son attention sur Cora qui lui fait savoir que l’état des lieux est moindre. Une main dans la poche, il s’approche de la salle de bain et jette un œil à la pièce, au sol : les dégâts ne sont pas énormes. « Comme si ça pouvait se prévoir. » lâche-t-il, avec sarcasme. Même s’il adore l’embêter, il n’est pas assez stupide pour déclencher une inondation dans son propre logement pour dégrader le sien. « Okay. » Si après tout ça, il n’y a plus rien à revoir, s’ils n’ont plus rien à se dire, alors il ne voit pas pourquoi il s’attarderait plus longtemps. Erio s’avance vers la porte d’entrée et lui fait un petit signe de la main. « A plus, hein. » dit-il, plus par formalité qu’autre chose, avant de disparâitre.

Fin du sujet


Erio Mazzei
Don't make it bad, take sad song and make it better. Remember to let her into your heart, then you can start to make it better. And anytime you feel the pain, refrain. Don't carry the world upon your shoulders, by making his world a little colder.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
[Erio] Damn it [Terminé] Empty
Sujet: Re: [Erio] Damn it [Terminé] ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- [Erio] Damn it [Terminé] -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut