Revenir en haut
Aller en bas


 

- Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
Leia PellegrinoLe vin est un puissant lubrifiant social
Leia Pellegrino
http://www.ciao-vecchio.com/t5146-leia-lost-soul http://www.ciao-vecchio.com/t5161-ca-me-fait-une-belle-jambe
Faceclaim : Diana Penty : ealitya ; Signa : Mars
Messages : 348 - Points : 741
Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris - Page 2 YUhmwpW
Âge : 33 ans
Métier : Animatrice à l'orphelinat dans lequel elle a grandi
Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris - Page 2 Empty
Sujet: Re: Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris ( le Lun 7 Oct 2019 - 0:35 )
La situation était particulière. Leia rigolait. Loris également. Jack un peu moins. Mais elle ne voulait pas s’attarder sur ce dernier, bien trop sérieux à son goût. Elle le savait qu’il s’inquiétait juste pour elle, mais elle voulait  éviter de se rendre à l’hôpital. Elle détestait cet endroit et à chaque fois qu’elle devait s’y rendre, la jeune femme repoussait toujours. Pour ses examens elle n’y allait qu’au dernier moment. Pour y conduire les enfants elle s’arrangeait toujours pour déléguer la tâche à quelqu’un d’autre. L’Indienne ne gardait pas un très bon souvenir de cet endroit et qu’on le croit ou non, elle n’avait pas plus envie de s’en créer de nouveaux. Dans un moment de stupidité sans nom, après avoir appelé à l’aide en réalisant que Loris ne servait à rien, elle avait proposé une nouvelle idée qu’elle appellerait la technique de l’expulsion. Face aux ordres de son ami, elle s’exécuta bien que grimaçant parce qu’elle ne supportait pas qu’il lui donne des ordres, et le regarda faire non sans un mouvement de recul en voyant ses mains s’approcher d’elle. Cet effet peu concluant ne fit que confirmer à Leia ce qu’elle savait déjà : ils n’étaient qu’une bande de bras cassés et à deux ils ne servaient à rien. « Tu me fais mal ! » Lâcha la jeune femme en rigolant, les doigts de l’autre bouffon la chatouillant plus qu’il n’appuyait sur quoi que ce soit.

Son rire finit par se faner lorsque Jack prit enfin la parole. La tête tournée dans sa direction, elle avait voulu prendre la parole face au ton dur employé à leur égard, mais le sourire rassurant qu’elle avait prit pour lui adresser la parole s’évanouit lorsqu’il prononça son prénom. C’était rare qu’il le fasse. Les rares fois où il avait utilisé son prénom au lieu des surnoms habituels auxquels elle avait droit, c’était dans des situations furieuses. Ou lorsqu’elle l’énervait comme ici. Le regard presque triste, elle tourna les yeux vers Loris pour observer sa réaction, peu certaine de savoir comment réagir. « Jack… » Commença tout de même l’Indienne qui prit appuie sur Loris pour se redresser. A présent assise, elle laissa son corps retomber sur ce dernier, accablée par la tournure que prenait la situation. En le voyant se lever, elle se redressa comme pour essayer de le rattraper, mais sa condition ne lui permettait pas vraiment de course poursuite. Foutue jambe, pensa-t-elle. « Jack attends ! » Arriva-t-elle enfin à articuler. « Aide-moi à me lever toi. » Gesticulant pour essayer de se lever seule, elle parvint à se mettre sur ses pieds avec l’aide de Loris. « Si on va à l’hôpital tu promets de jamais t’éloigner et de pas les laisser me toucher avec une lame hein ! » Requête étrange, mais des souvenirs lui revenaient en tête. « Et tu demandes à ce qu’on mette Loris dehors, il sert à rien ce bouffon. » Sa voix tremblait presque, réalisant qu’elle allait devoir capituler. La prochaine fois elle se contenterait de faire semblant de se brancher un chargeur plutôt que d’avaler des piles.




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Perfection is a disease of a nation. Pretty hurts, pretty hurts. Pretty hurts. You shine a light on whatever's worst. Tryna fix something but you can't fix what you can't see. It's the soul that needs a surgery. // par mars.
Revenir en haut Aller en bas
Loris VeraciToujours frais après un litre de café
Loris Veraci
http://www.ciao-vecchio.com/t3859-loris-break-me-down-and-build- http://www.ciao-vecchio.com/t3869-loris-i-wanna-be-the-slip-word-upon-your-lip
Faceclaim : Thom Morell ©Feu Ardent (avatar), Djoan & Ealitya (gifs)
Messages : 814 - Points : 2445
Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris - Page 2 Giphy-downsized
Âge : trente-cinq pétales.
Métier : anciennement artiste peintre qui tient depuis 2005, ses vingt-trois ans, une galerie d'art et photographie contemporain. Il organise des expositions et assure la promotion des artistes qu'il met en avant, les accompagnant jusqu'à ce qu'ils prennent des chemins différents. Egalement, il est photographe à ses heures perdues et propose des séances shooting pour ceux qui manquent de confiance en soi.
Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris - Page 2 Empty
Sujet: Re: Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris ( le Mar 8 Oct 2019 - 23:03 )
Son rire provoque le sien qui ne s’arrête pas, mais son amusement est de courte durée puisque Jack les recadre aussitôt. L’italien relève la tête vers son ami qui brûle du plastique sans même les regarder. Il doit en avoir assez de les voir jouer comme deux gamins, alors que Leia se trouve dans une position délicate et s’il comprend, il ne peut s’empêcher de souffler. Il a conscience que la situation n’est pas légère, qu’il faut tout de même prendre au sérieux le fait qu’elle ait avalé une pile, mais il n’oublie pas une chose : l’hôpital l’effraie, si bien que la détendre d’une façon stupide, plutôt que la forcer en la traînant dans les couloirs sans lui demander son avis, lui semblait être une meilleure option. « Jack. » dit-il, à son tour. L’heure n’étant plus à la rigolade, il aide Leia à se relever afin qu’elle puisse s’appuyer vers lui pour rattraper leur ami. Il sent à son ton, sa voix tremblante, presque suppliante, que l’orpheline n’est pas à l’aise. Loris adresse un fin sourire à Jack, puis forme un « o » avec sa bouche, faussement offusqué. « A te tenir, déjà. Sans moi, là, tu te casses presque la figure, alors parle mieux. » Bien que cette dernière requête soit dite sérieusement, il sait très bien qu’elle ne le pense pas une seconde. Bien sûr qu’il sert. Pas pour donner de bons conseils, mais pour se ficher de sa tête et l’encourager à faire des bêtises, à participer ensemble à des plans bidons. « Allez, fais pas la gueule. Là, elle capitule, tu vois. Fallait juste que tu fasses ta petite tronche ronchonne. »


Loris Veraci
Toi, avec des yeux tristes, ne te décourage pas. Oh je réalise, c'est dur de prendre confiance dans un monde plein de gens. Tu peux tout perdre de vue et la noirceur en toi peut te faire te sentir si insignifiant. Montre-moi un sourire puis ne sois pas malheureuse. Si ce monde te rend fou et que tu as pris tout ce que tu pouvais porter. Appelle-moi simplement, parce que tu sais que je serai là. Et je verrai tes vraies couleurs briller.
Revenir en haut Aller en bas
Jack Delaney10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Jack Delaney
http://www.ciao-vecchio.com/t5126-felicitations-tu-vas-bientot-t http://www.ciao-vecchio.com/t5136-la-vie-est-un-reve-effrayant-james
Faceclaim : Tom Hiddleston ©© Summers
Messages : 537 - Points : 1482
Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris - Page 2 Tumblr_inline_nvel4e8AR71qlt39u_250
Âge : 35 ans
Métier : Médecin légiste
Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris - Page 2 Empty
Sujet: Re: Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris ( le Lun 14 Oct 2019 - 19:41 )
Jack regardait la scène, impuissant. Non, cela ne le faisait pas rire. Certes, Leia avait peur des hôpitaux et Loris pensait probablement à bien en rentrant dans son jeu, il ne savait probablement pas les risques qu’encouraient celle qui était comme une sœur. Alors, à un moment : il mit les pieds dans le plat et décida d’intervenir. Les clowneries devaient cesser ou bien il partirait. Montrant visuellement l’effet que la pile pouvait faire dans le corps de Leia : il utilisa même le prénom de la demoiselle pour appuyer un peu plus son point. Alors, il se leva. D’un professionnalisme qu’on lui connaît, il donna les instructions et comme ça à se diriger vers la sortie. Loris souffle son prénom et il savait déjà que ce dernier n’est probablement pas favorable à la confrontation, mais Jack n’en avait rien à faire. Absolument rien. Qu’on le déteste. Qu’on dise toutes les horreurs sur lui : tant pis. Cependant, il ne laisserait pas Leia être dans une situation délicate. Pas tant qu’il serait en vie. Même si cela était la dernière chose qu’il faisait : il prendrait soin des orphelins. Leia l’alpagua, il s’arrêta et se tourna pour la regarder :

“Tu penses sincèrement que je te laisserais seule ? Même si je le voulais, je n’en serais pas capable.” Il gardait son sérieux. “Étant docteur, je tâcherai de faire le maximum pour qu’aucune lame ne te touche. Et l’autre simplet non plus ne te laissera pas seul.” Il pointa du menton Loris. “Il sert à faire la balance quand je suis là pour remettre tout le monde dans le droit chemin.” Le bon et le mauvais flic en outre. Il attrapa le manteau de Leia et l’ouvrit pour qu’elle n’ait plus qu’à s’y glisser. “Loris, va donc récupérer sa jambe hm ?” Demanda-t-il en s’approchant de la malade. “Jamais. Jamais je te laisserais. Que cela soit à l’hôpital ou bien autre part.”


Haunted by her ghost.
Lock in the cage of hope.
by wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris - Page 2 Empty
Sujet: Re: Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Quand une unijambiste se prends pour un lapin de Duracel. // Leia & Loris -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2