Revenir en haut
Aller en bas


 

- (hot) Ecrin de vie. feat Tobias -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Safiya RahotepLe vin est un puissant lubrifiant social
Safiya Rahotep
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu http://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
Faceclaim : Zoé Saldana © Cristalline (vava) / Toby love (crackships)
Je suis absent-e : PR jusqu'au 15/06 le temps de me mettre à jour..
Messages : 3551 - Points : 5316
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Tumblr_inline_msp8bu7NVi1qz4rgp
Âge : 39 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Empty
Sujet: (hot) Ecrin de vie. feat Tobias ( le Lun 19 Aoû - 19:11 )


Le bonheur se distille de bien des façons et sans modération.
Tobias & Safiya


Safiya c'est levée tôt car elle a une journée chargée. Tobias est déjà parti rejoindre Raoul pour son entrainement. Quand elle se lève, elle trouve un petit mot doux sur la table avec tout ce qu'il faut pour son petit déjeuner. « Mon homme est un ange. » Elle met de la musique et s'installe pour savourer son petit déjeuner. Puis elle file dans la salle de bain pour prendre une douche. Elle se sent belle Safiya quand elle regarde son corps nu dans la glace. Ses mains glissent sur son ventre, espérant que bientôt il servira d'écrin à une future vie. Même si le mariage approche tomber enceinte avant ne lui fait pas peur. Au contraire cette idée de grossesse pourrait même donner une saveur plus douce à la grande fête. Une fois douchée, elle s'habille, elle enfile des dessous en dentelle, puis attrape un paréo qu'elle noue autour de son cou. Elle espère qu'il restera un peu de vitalité à son homme pour elle, après son jogging. De toute façon vu comme elle est vêtue et vu comme elle compte le titiller. Tobias ne pourra pas résister à l'appel de la chair. Même si avec l'approche du mariage ils ont un tas de choses à finir. Ils trouveront bien quelques minutes pour une pause câlins. Leur journée de repos ne sera pas tout à fait de repos. Mais leur mariage les rend tellement heureux que la fatigue glisse sur eux.

Safiya retourne au salon marchant au son de la musique qui s'égraine dans les pièces. Elle attache ses cheveux laissant sa nuque libre. Elle attrape une nappe et la jette sur la table du salon, celle-ci s'étale sans faire de complication. Puis elle sort les boites où se trouvent les invitations et les enveloppes prêtes à être envoyées. Plus loin elle dépose les boites ou se trouvent les ballotins de dragées. Et puis celle qui contient les menus. Elle range correctement les boites pour qu'ils puissent avancer facilement. L'égyptienne a même prévu des vides pour déposer les diverses choses quand elles seront terminées. Il manque surtout les touches finales. Mettre les invitations dans les enveloppes, accrocher les étiquettes aux ballotins, mettre les noms sur les menus. Des petits babioles mais qui demandent du temps, de la patience et du doigté. Mais avec à ses côtés un homme consciencieux et ordonné, tout va plus vite. Safiya retourne en cuisine, elle s'occupe du thé et de vérifier qu'elle n'aura pas besoin de trop de temps pour cuisiner. Tant bien ils passeront commande. Elle verra avec Tobias une fois qu'il sera rentré. En attendant elle retourne au salon et commence à s'attaquer aux invitations. Elle les regarde émue, les relisant. Elle a parfois du mal à croire que ce n'est pas un rêve de princesse qu'elle vit. Surtout vu sa robe de mariée. Syjad et la couturière ont tellement bien travaillé qu'elle se dit que Tobias ne va pas en croire ses yeux quand il va la voir avancer vers lui. Elle a souvent imaginé cette scène avant de s'endormir ou même en travaillant. D'ailleurs à chaque fois cette pensée fait dessiner sur ses lèvres un sourire encore plus grand. Même son cœur bat comme un fou quand elle pense à l'instant ou les yeux de son homme se poseront sur sa silhouette. « Bon ce n'est pas le moment de rêver madame Safiya Spilsbury. » Bon il lui reste encore un bon mois avant de porter ce nom là, mais elle aime bien l'ajouter à son prénom. Histoire de voir l'effet que cela fait.

Safiya est tellement perdue dans ses pensées qu'elle sursaute quand Tobias rentre. Elle se lève et va vers lui en souriant. « Bonjour, alors mon homme a encore pris des muscles. Tourne toi pour voir. » Elle le regarde de haut en bas. Pensive. « Hum difficile de voir quand tu es habillé. » Ses yeux et son sourire se font plus coquins. « Allez file sous la douche mon amour que je puisse avoir mon baiser du matin. Et merci pour le petit déjeuner. C'était un régal. Tu voudras du thé et surement manger quelque chose. » L'égyptienne suit son homme alors qu'il va dans la chambre et puis dans la salle de bain. « J'espère que Raoul ne t'a pas trop épuisé parce qu'on a pas mal de chose à faire. » Elle joue avec son paréo. Le fait qu'il soit attaché autour de son cou, ses mouvements laissent apparaître son corps. Tentatrice, elle se dit qu'elle aurait pu attendre et prendre la douche avec son fiancé. Mais bon le voir nu sous l'eau suscite tout autant de plaisir. « Tu es tellement craquant. » Elle se mord les lèvres. « Raoul fait du bon boulot. Et je vais rendre toutes les napolitaines vertes de jalousie. » Elle sifflote alors qu'il sort, elle lui passe sa serviette et en profite pour frôler ses courbes. Puis elle l'embrasse avec amour. « Si on n'avait pas tant de préparatifs, je te croquerais tout de suite. » Puis elle s'éclipse non sans avoir fait tout le nécessaire pour qu'il voit ses dessous. Provocante à souhait l'égyptienne. « Je t'attends au salon mon cœur. » Safiya s'installe et commence à mettre les invitations dans les enveloppes. Elle chantonne, l'ivresse du bonheur se lit sur tout son visage, elle se dégage même de tout son être.

AVENGEDINCHAINS




" What if we rewrite the stars ? Say you were made to be mine. Nothing could keep us apart. You'd be the one I was meant to find. It's up to you, and it's up to me. No one can say what we get to be. So why don't we rewrite the stars ? Maybe the world could be ours. Tonight. " Rewrite the Stars. Phillip & Anne.
Revenir en haut Aller en bas
Tobias SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Tobias Spilsbury
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t545-i-may-be-drunk-miss-but- http://www.ciao-vecchio.com/t587-tobias-and-it-left-me-to-wonder-if-people-ever-know-each-other
Faceclaim : Eddie Redmayne ©RQ & Padawan my love
Messages : 1026 - Points : 2085
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias I59bDvZZ_o
Âge : 37 ans
Métier : Historien et Conservateur au Musée Nationale d'Archéologie.
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Empty
Sujet: Re: (hot) Ecrin de vie. feat Tobias ( le Mar 20 Aoû - 20:43 )
Tobias continuait de s’entraîner. Il voulait battre ses démons et après avoir réfléchi : le sport, apprendre à se défendre, à se surpasser pourrait être le meilleur moyen d’en venir à bout une bonne fois pour toute. C’est qu’il devait être entier pour la vie qui l’attendait. Bientôt, ils allaient se marier avec Safiya, ils allaient peut-être fonder une famille avec un peu de chance et leur vie allait être bouleversé. Pour le mieux, dans le bon sens du terme. Il restait beaucoup de moments chaleureux à vivre et il lui tardait de croquer, à pleine dent, cette nouvelle vie avec elle. Ayant dû partir tôt, ne voulant pas réveiller sa fiancée, il s’était levé à pas de loup et avait préparer son petit-déjeuner avant de laisser un mot et de s’éclipser à l’aube. Il était un homme qui arrivait toujours à l’heure. Raoul avait la gentillesse de prendre sur son temps personnel pour l’entraîner : il était hors de questions qu’il attend.
L’entraînement avait été intense, mais Tobias était satisfait des progrès. Son coach avait raison : tout semblait plus facile depuis qu’il allait régulièrement faire de l’exercice. Aujourd’hui le jogging a couvert une bonne partie du centre-ville. Raoul avait un rythme bien plus rapide que le sien, pourtant, il s’adaptait : juste assez pour que l’Historien est envie de faire les quelques efforts supplémentaires pour être encore meilleur. Tout était une question de limites et l’homme de lettre savait qu’il devait les repousser à chaque fois s’il voulait faire des progrès. Après deux heures, essoufflé et en sueur, il salua Raoul en le remerciant pour tout, avant de continuer sa course jusqu’à chez lui. Ne prenant pas l’ascenseur, il monta les marches et rentra dans l’appartement. Il enleva ses chaussures et s’avança pour rentrer dans le salon où sa douce s’était installée pour faire les invitations. Le plus discrètement possible, il s’approcha d’elle, mais elle le remarqua en premier. Tobias sourit doucement, tourna sur lui-même comme elle lui demande puis posa ses mains sur ses hanches :

“Bonjourno Bella.” Il rigola: “Je ne sais pas si j’ai pris des muscles. Ca ne fait pas assez longtemps je pense pour voir les résultats.” À dire vrai, il ne s’était pas regardé dans une glace depuis longtemps : évitant son reflet comme la peste. “Je me suis lavé les dents ce matin.” Il lui vola un baiser : “Pas besoin d’une bouche pour ça.” Il sourit et alla dans la chambre pour mettre ses affaires dans le panier à linge : “Juste du pain et du beurre fera l’affaire avec une tasse de thé naturellement.” Il attrapa sa serviette. “Il me pousse toujours dans mes retranchements, mais ça vaut la peine. Il a raison tu sais ? Je ne sais pas si ça se voit physiquement, mais intérieurement et là-haut.” Il posa son doigt sur sa tête : “Je sens les effets.” Il était plus à l’aise à l’idée de sortir, même de rentrer seul le soir, même si au moindre bruit suspect son corps ne pouvait pas s’empêcher de sursauter. En regardant Safiya, il comprend rapidement cependant qu’elle ne voulait pas forcément parler de faire des choses pour le mariage. Et comme toujours, Tobias rougit, se racla la gorge avant de se glisser dans la douche. “Tu me trouves toujours craquant quand je rougis j’ai remarqué. Cela veut dire qu’en temps normal je ne suis que passable ?” Il essuya son visage pour regarder Safiya qui était restée à l’entrée de la salle de bain. “C’est un excellent entraîneur. Je suis chanceux de l’avoir trouvé et je lui suis tellement redevable.” Tobias était sincère et il ne voulait pas trop le répéter au concerné pour ne pas le mettre mal à l’aise, mais il était conscient qu’il aurait une dette envers lui. “Et tu ne rendras jalouse personne, darling, parce que je ne les regarderais même pas et tu le sais.” Il lava ses cheveux et son corps rapidement avant de sortir. Il n’aimait pas s’attarder à la douche de toute façon. Sauf quand sa promise le rejoignait, mais elle semblait avoir décidé aujourd’hui de n’être qu'une spectatrice.

Il attrapa la serviette, frissonna au contact de la belle et répondit tendrement au baiser. “Tu es bien sage aujourd’hui…” Remarqua-t-il.

Elle prouva rapidement le contraire en laissant entrevoir les dessous qu’elle portait : rendant sèche la gorge du pauvre historien. Il prit une longue inspiration et alla dans la chambre s’essuyer, enfiler un caleçon et enfiler un pantalon de toile puis un marcel blanc avant de rejoindre sa dulcinée dans le salon ouvert sur la cuisine. Il alla servir leurs thés et attrapa une tranche de pain qu’il coinça dans sa bouche. Armé de munitions, il s’installa sur la chaise à côté, posa les tasses et enleva la tranche de pain pour embrasser ses cheveux.

“Alors chef, on commence par quoi ?” Après tout, elle semblait avoir organisé la table, alors Tobias se ferait esclave de ses désirs. Il avait prit soin de ne pas mettre des miettes sur les enveloppes. Loin de lui l'envie de se faire rouspeter.


L'agréable sentiment d'avoir quelque chose à faire, un but à poursuivre.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Safiya RahotepLe vin est un puissant lubrifiant social
Safiya Rahotep
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu http://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
Faceclaim : Zoé Saldana © Cristalline (vava) / Toby love (crackships)
Je suis absent-e : PR jusqu'au 15/06 le temps de me mettre à jour..
Messages : 3551 - Points : 5316
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Tumblr_inline_msp8bu7NVi1qz4rgp
Âge : 39 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Empty
Sujet: Re: (hot) Ecrin de vie. feat Tobias ( le Ven 23 Aoû - 16:25 )


Le bonheur se distille de bien des façons et sans modération.
Tobias & Safiya


A peine Tobias entre, Safiya se met à le taquiner. Elle veut voir si les entrainements de Raoul portent leurs fruits. Bon elle sait très bien que son homme ne deviendra pas une armoire à glace, de toute façon, elle l'aime comme il est. Mais vu les heures qu'il passe à courir, frapper dans un sac, sauter à la corde, elle se doute que peu à peu les muscles vont se dessiner. Du coup elle l'observe sous toutes les coutures alors qu'il fait un tour sur lui même suite à sa demande. « Détrompe toi on commence à voir les résultats. Tu devrais t'attarder devant un miroir mon cœur. » Safiya sait que ce n'est pas le genre de chose qu'aime faire Tobias. Son reflet parle trop de son passé. Elle même durant un temps ne pouvait pas se regarder. Toutes les cicatrices sur sa peau lui donner la nausées, la projetant au temps ou elle était prisonnière. Mais elle a appris à faire avec, ses cicatrices sont devenues une force et un atout de sa beauté. Ces marques la rendent uniques. Pour Tobias par contre c'est plus compliqué, elle en a conscience l'égyptienne. Surtout qu'il y a une cicatrice qui est encore bien fraiche. Elle lui parle ensuite d'une bonne douche parce que oui elle a envie de son baiser du matin. Tobias lui en vole un, il c'est lavé les dents du coup il peut se permettre ce geste. « Petit filou va. » Elle lui sourit, elle est tellement heureuse. Que la moindre attention fait battre son cœur comme un dingue. Elle trouve même sur le coup que le baiser à un goût de trop peu, alors elle suit Tobias dans la chambre. Safiya aime bien laisser trainer ses yeux quand son homme vêtu passe en tenue d'Adam. Après tout dans la bible c'est la femme qui croque la pomme et donc laisse entrer le pêché. Et le pêché de chair et bien l'égyptienne en est gourmande. « Je peux t'assurer que cela se voit autant là haut. » Elle reprend le même geste que lui. « Que là. » Elle descend sa main le long de la silhouette de Tobias sans la frôler. Mais en a t-elle besoin vu le regard de braise qu'elle pose au même moment sur ses courbes masculines ? En tout cas Safiya se rend bien compte que tout ce sport fait du bien à son homme. Ses nuits sont moins agitées et il semble plus à son aise quand il sort seul et de nuit. Pour elle c'est que du bonus.

Safiya observe Tobias alors qu'il offre son corps à la douche, elle salive quand l'eau glisse sur sa silhouette. En profite aussi pour le titiller, le faire rougir elle adore, même si elle l'aime aussi quand ses joues ne s'empourprent pas. « J'aime bien voir l'état dans lequel te mettent mes petits sous entendus. Mas tu es aussi craquant quand tu es perdu dans un livre et que tes pensées sont pures et chastes. » La belle lui envoie un baiser du bout des doigts. « Mais tu te doutes que troubler tes pensées .. et pas que tes pensées .. est mon jeu favori. » Elle sourit innocemment alors que dans sa tête elle imagine des choses pas innocente pour deux sous. Comme une douche tous les deux plus tard après un corps à corps torride. Il faudra bien qu'ils fassent une pause dans les préparatifs de leur mariage. Puis la discussion revient sur Raoul. « On pourrait l'inviter au mariage, au moins au vin d'honneur. » Safiya lui est également reconnaissante, car si Tobias va bien, elle va bien. Et leur couple ira bien. C'est la seule chose qui compte à présent. « Oui je sais que tu ne regardes pas les autres femmes. Comme je ne regarde pas les autres hommes. Mais la façon donc tu me regardes fait des envieuses. Quelle femme ne voudrait pas être observée avec tant d'amour.» Safiya a vu des couples amoureux. Mais elle n'a jamais retrouvé dans leur regard la flamme qui brule dans les yeux de son homme. Ou dans les siens. Tobias sort de la douche, elle l'effleure cherchant à le faire frissonner. Et la caresse obtient l'effet rechercher. Elle répond à son tendre baiser. « La journée n'est pas terminée mon amour. » Et la suite appuie d'avantage sa réponse. Sa sagesse risque de s'envoler bien vite. Parole d'égyptienne.

Safiya laisse son homme tranquille le temps qu'il s'habille. Et puis si elle reste elle va finir par pousser Tobias sur leur lit et le dévorer tout cru. Elle rejoint le salon et finit de mettre tout en place sur la table. Au moins tout est clair et ils verront où ils vont et comment ils avancent au fur et à mesure. Être ordonné, c'est Tobias qui lui déteint dessus. Il la rejoint avec le thé et ses tartines. « Prends des forces pour bien débuter. » Elle lui sourit, lui laissant le temps de manger ses tartines. « Je pense que le mieux et surtout la priorité c'est de mettre les invitations sous enveloppes pour les faire partir le plus tôt possible. Même si on a eu le oui de tout le monde. Comme ça on est tranquille.  » Elle commence à sortir les différents paquets d'invitation et les paquets des enveloppes. « Puis on pourra faire les ballotins et les menus. On profitera aussi pour revoir les plans de table. Mais finit de déjeuner. » Safiya pose sa main sur la cuise de Tobias et puis vient l'embrasser tendrement, elle croise les jambes son paréo glisse laissant voir jusqu'au haut de sa cuisse. Un brin coquine. Elle boit un peu de thé et commence à s'occuper des invitations sourire aux lèvres. Elle chantonne même quand certains airs lui plaisent.

AVENGEDINCHAINS




" What if we rewrite the stars ? Say you were made to be mine. Nothing could keep us apart. You'd be the one I was meant to find. It's up to you, and it's up to me. No one can say what we get to be. So why don't we rewrite the stars ? Maybe the world could be ours. Tonight. " Rewrite the Stars. Phillip & Anne.
Revenir en haut Aller en bas
Tobias SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Tobias Spilsbury
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t545-i-may-be-drunk-miss-but- http://www.ciao-vecchio.com/t587-tobias-and-it-left-me-to-wonder-if-people-ever-know-each-other
Faceclaim : Eddie Redmayne ©RQ & Padawan my love
Messages : 1026 - Points : 2085
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias I59bDvZZ_o
Âge : 37 ans
Métier : Historien et Conservateur au Musée Nationale d'Archéologie.
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Empty
Sujet: Re: (hot) Ecrin de vie. feat Tobias ( le Dim 25 Aoû - 10:56 )
Il ne savait pas si ses entraînements portaient leurs fruits physiquement, mais mentalement il n'y avait pas de comparaison. Même lui le ressentait. À l'approche d'un des jours les plus décisifs de sa vie : cela était salvateur, arrivait à point nommé. Il devait être entier maintenant, car ils avaient des projets après le mariage. Il ne pouvait plus se permettre d'être faible, il devait être fort. Sa douce disait qu'il devait se regarder dans le miroir, mais comment pouvait-il faire une telle chose ? Il n'aimait pas son corps. Il n'aimait pas les cicatrices qu'il pouvait y voir. À chaque fois, c'était revivre, se souvenir et il devrait faire un grand travail sur lui pour ne pas sombrer. Mieux valait donc qu'il reste loin des miroirs. C'est bien pour les beaux yeux de Safiya qu'il y en avait dans l'appartement. Que ne serait-il pas pour elle ? Rien. Tout comme il ne ratait jamais une occasion de lui voler un baiser. Pourquoi se priver de ce genre de petits plaisirs innocents. Bien plus en tout cas que ce que le regard équivoque de Safiya propose. C'est qu'il commence à connaître la belle plante du désert. Elle ne manquait jamais une occasion de lui rappeler que son esprit était sans cesse en proie à des désirs charnels. L'esprit chaste de Tobias, quant à lui, endurcit de bon cœur. Il y avait pire n'est-ce pas ? Cela ne l'empêchait pas de rougir dès qu'un commentaire était un peu olé olé. Que voulez-vous on ne le refera pas à son âge. L'esprit chaste de Tobias, quant à lui, endurcit de bon cœur. Tant mieux. Tant que cela plaisait à Safiya, alors cela lui convenait. Sa main sur son torse le fit frissonner, il en profita pour caresser tendrement sa joue en l'admirant. Comment ne pas faire autrement. Puis il la contourna et alla se doucher, non sans la regarder avec autant de désir qu'elle. Il baissa son regard en remarquant que son corps était toujours aussi sensible aux charmes de sa fiancée.

"Ça se voit tant que ça que j'ai été un enfant calme, tu crois ?" Dit-il en rigolant. "On me donnerait le bon dieu sans confession, tu as vu ?" Tobias adorait ces instants où, tellement plongé dans un livre ou dans ses recherches, il change de monde. "Tu es même la championne. Rappel-moi de t'offrir une médaille d'or." La discussion légère semblait irréelle. Ils agissaient presque comme un couple normal. Quelque chose que Tobias pensait d'impossible.

Il hocha la tête quand Safiya parlait d'inviter Raoul. Il serait probablement ravi de venir au vin d'honneur. Il ne manquerait pas de l'invité la prochaine fois qu'il le verrait. C'est-à-dire le lendemain. C'est que Tobias comprenait pourquoi certains étaient accros au sport. Cela faisait un bien fou… En attendant, il voulait rassurer sa belle. Non pas qu'il est, un jour, laissé l'ombre d'un soupçon, mais il voulait que les choses soient nettes et claires. Hors de questions qu'il y ait des non-dits. Tobias termina de se laver, histoire de sentir bon pour sa belle, même s'il ne se faisait aucune illusion sur le fait qu'ils devraient reprendre une douche plus tard… Il connaissait plutôt bien l'esprit et les idées de celle qui sera dans un mois à peine : Madame Spilsbury. Le temps de se sécher, de mettre des vêtements et le voilà prêt à prendre son petit-déjeuner ou plutôt son deuxième repas de la journée. Il suivait assidûment les conseils de son coach. Il attrapa du pain qu'il enfourne dans sa bouche et alla retrouver sa belle avec les deux mugs de thé. Ils allaient avoir besoin de ça s'ils voulaient mener à bien l'événement qui allait marquer le début d'un nouveau chapitre.

"Ché ochkay j'suis multichtâche…" Dit-il la bouche pleine en souriant. Naturellement, il fit attention à ne pas mettre des miettes sur la table où était repartit les diverses choses à faire.

Tobias hocha la tête pour approuver les paroles de sa belle. Safiya avait raison, ils devaient absolument envoyer les invitations. Qu'il y est au moins quelque chose d'officiel bien qu'officieusement, tout le monde était au courant et les détails déjà arrangés. Il frotta ses mains l'une contre l'autre pour enlever les miettes qui restaient avant de répondre au baiser de sa promise. Il sortit de son boîtier son plumier et ouvrit le pot d'encre avant de prendre les enveloppes et la liste des adresses.

"Le plan de table, je pense qu'on n'est pas mal, tu voulais changer quelque chose ? " Demanda-t-il en commentant à écrire le plus joli possible les adresses.


L'agréable sentiment d'avoir quelque chose à faire, un but à poursuivre.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Safiya RahotepLe vin est un puissant lubrifiant social
Safiya Rahotep
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu http://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
Faceclaim : Zoé Saldana © Cristalline (vava) / Toby love (crackships)
Je suis absent-e : PR jusqu'au 15/06 le temps de me mettre à jour..
Messages : 3551 - Points : 5316
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Tumblr_inline_msp8bu7NVi1qz4rgp
Âge : 39 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Empty
Sujet: Re: (hot) Ecrin de vie. feat Tobias ( le Sam 31 Aoû - 17:59 )


Le bonheur se distille de bien des façons et sans modération.
Tobias & Safiya


Titiller son homme. C'est un des loisirs favoris de Safiya. Elle adore voir rougir Tobias, sous ses mots coquins. Elle adore éveiller le désir et le voir glisser le long des courbes de l'historien. Elle aime cette complicité qui les lie et les emporte dans des moments ou rien ne peut les faire souffrir. Elle aime le sexe et ne s'en est jamais caché. Et faire l'amour avec Tobias est la plus douce, suave, grissante, torride, envoutante sensation qu'elle connaisse. Alors elle abuse sans complexe de ces moments là, cueillant habillement chaque possibilité offerte. Et elle en a même d'avantage depuis que son homme a entaqué son entrainement avec Raoul. Elle le voit changer, et ce changement n'est pas que sur ses muscles qui se dessinent doucement. Mais aussi dans son mental. Et elle sait très bien que ce côté là est hyper important. Même si certains choses restent tenaces comme le fait de ne pas vouloir se voir dans un miroir. Si l'égyptienne a dompté ses cicatrices et en a fait des armes de séduction, ce n'est pas le même cas pour Tobias. Elle ne lui en veut pas, peut être qu'un jour ils se regarderont ensemble nus dans un miroir, ne voyant que la beauté de leurs courbes et plus les marques qui plongent à chaque fois Tobias dans leur passé. Peut être avec ce nouveau pas dans leur vie de couple. Peut être quand il deviendra père et qu'il verra le ventre de la belle s'arrondir. En tout cas elle espère qu'un jour il trouvera la force de le faire, elle ne désespère pas Safiya. « Le bon dieu sans confession ? Hum pas sure quand même ! Quoi que là il me semble voir une auréole. » Elle se met à rire, ivre de ce moment, ivre de cet amour qu'elle ressent et qu'elle sait partagé. « Pas de souci je vais te le rappeler tous les jours jusqu'à ce que je l'obtienne. Et tant que je ne l'aurais pas et bien je te croquerais de toutes les façons possibles et imaginables. » Juste pour lui rappeler qu'il lui doit une médaille. Une médaille en or.

Après l'accord par rapport au fait d'inviter Raoul au vin d'honneur, Safiya laisse le champs libre à Tobias pour qu'il se prépare tranquille. Sinon ils ne se mettront jamais aux préparatifs du mariage. Et il n'est plus temps de perdre du temps même si la belle aurait bien commencé par s'occuper personnellement de son homme. Elle chasse du coup toutes ses pensées coquines et torrides pour aller au salon et finir de tout préparer. Tobias la rejoint rapidement, et elle ne peut s'empêcher de rire alors qu'il joue à l'homme multi tâches. C'est surtout sa façon de prononcer les mots qui la fait rire, faut dire qu'avec des tartines entre les dents pas évident de parler correctement. « C'est toujours bon d'avoir chez soi un homme multi tâches. Je pourrais parfaitement m'en servir à plein d'occasion et lui faire faire tout plien de chose en même temps. » Et vu comme elle le regarde encore une fois, il ne doit pas avoir de doute sur ses idées. « Promis je vais être sage au moins .. hum .. cinq minutes. » Tobias fait attention de ne rien salir et voilà qu'ils s'engagent dans les invitations. « Si c'est bon pour toi c'est bon pour moi. C'était juste au cas où. » Tobias attaque l'écriture, Safiya lui laisse prendre un peu d'avance avant de glisser ensuite les invitations et de fermer les enveloppes. Sur certaines elle joint un petit mot personnel. Elle ne le quitte pas des yeux alors qu'en même temps elle s'occupe des ballotins. « Tu vois moi aussi je suis multi tâches. » D'ailleurs elle vient y faire du pied, remontant doucement le long de son mollet. Et vu comme elle s'amuse avec sa jambe son paréo s'écarte par moment, livrant d'avantage son corps à la vue de son homme.

Mais comme promis Safiya reste sage, Tobias réussit donc à écrire pratiquement toutes les enveloppes. « On fait une bonne équipe. Et j'ai la sensation qu'on se bonifie avec le temps. » Elle a également bien avancé dans les ballotins. Elle en profite pour faire une pause thé. Le temps de souffler. « Et si on prenait une petite récréation. »  Elle vient se poser à califourchon sur les cuisses de Tobias, son geste écarte son paréo. Elle entoure son cou de ses bras, et plonge son regard dans celui de son homme, un sourire taquin sur ses lèvres. Face à lui elle vient doucement se saisir de ses lèvres avec gourmandises. « J'ai un peu mal à la nuque tu me masses ? » Elle défait son étreinte mais reste assise sur les cuisses de Tobias. Elle attrape la main de son homme et vient la placer contre sa nuque, elle en profite pour défaire le nœuds de son paréo et celui-ci tombe offrant la vue de sa poitrine dans son écrin de lingerie. « Oups désolé. Tu crois qu'il faut le raccrocher ? » Offrant la vue de son corps presque nu, vu que d'un mouvement le paréo tombe au sol. Et sans attendre la réponse de Tobias elle enchainent leurs lèvres et colle son corps contre le sien. Pas de doute sur ses intentions. Ni sur la couleur donc la récréation va se parer. Ses mains sont d'ailleurs déjà à l'assaut de la fermeture du pantalon que Tobias a enfilé après sa douche. « Et si tu me montrais avec quel ardeur tu m'aimes. » Ses mains se font plus expertes sur le pantalon, puis sur le boxer éveillant le désir de Tobias avec habileté et doigté. Ses lèvres couvrent de baisers le cou de Tobias, alors que le souffle de Safiya tout comme son coeur s'affole sous le plaisir qu'elle prend à l'émoustiller.

AVENGEDINCHAINS




" What if we rewrite the stars ? Say you were made to be mine. Nothing could keep us apart. You'd be the one I was meant to find. It's up to you, and it's up to me. No one can say what we get to be. So why don't we rewrite the stars ? Maybe the world could be ours. Tonight. " Rewrite the Stars. Phillip & Anne.
Revenir en haut Aller en bas
Tobias SpilsburyLe vin est un puissant lubrifiant social
Tobias Spilsbury
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t545-i-may-be-drunk-miss-but- http://www.ciao-vecchio.com/t587-tobias-and-it-left-me-to-wonder-if-people-ever-know-each-other
Faceclaim : Eddie Redmayne ©RQ & Padawan my love
Messages : 1026 - Points : 2085
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias I59bDvZZ_o
Âge : 37 ans
Métier : Historien et Conservateur au Musée Nationale d'Archéologie.
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Empty
Sujet: Re: (hot) Ecrin de vie. feat Tobias ( le Mar 3 Sep - 22:21 )
Tobias passait le moins de temps possible devant le miroir. Il préférait rapidement sortir de la salle de bain car, hormis dans cette pièce, il n’y avait pas de moyen de voir sa réflexion. En soit, cela ne le dérangeait pas quand il était habillé, mais il n’était absolument pas à l’aise avec son corps entier. Les stigmates de son passé, parfois commun avec Safiya, avaient détruits le peu de confiance qu’il avait en lui-même. Pourtant, ses entraînements avec Raoul aidaient vraiment l’Historien à s’accepter. Il n’avait pas le choix. Quand il aura compris ce fait, tout ira mieux probablement. Il se devait d’être entier, de cela : il en était conscient. Pour le reste, tout était une question de patience. Lui, qui était passé maître en la matière, la prenait en patience. Il s’accrochait à l’espoir que bientôt : ils en rigoleront. Il pourra tirer de la fierté et non de la honte dans son récent passage à tabac. Si ce n’est pas de la fierté, alors au moins de le fait d'accepter. Que pouvait-il faire d’autres de toute manière ? Il rigola avec elle. Tobias savait que lorsque sa promise avait quelque chose en tête : il était impossible de lui faire changer d’avis. Elle avait un esprit bien à elle, une persistance qui avait toujours charmé l’homme de lettres. Maintenant assis à la table, ils devaient voir les détails de leur mariage qui arrivait à grand pas. Son cœur s’affolait toujours à l’idée. Ce n’était pas l’idée de se marier qui le stressait, juste d’être le centre d’attention d’un groupe important de personnes. Oui. Tobias ne supportait pas, ou plutôt, n’aimait pas même avoir tous les regards sur lui. C’est pour cela qu’il n’avait jamais été capable d’être le premier de sa classe : parce qu’il avait tendance à paniquer et sa timidité maladive prenait bien souvent le pas sur la raison.
L’historien n’avait pas pensé à inviter Raoul, mais maintenant que Safiya le proposait : cela semblait une évidence. Il l’était tellement… Il lui permettait d’être plus serein, d’être un autre homme : un qui pouvait rendre une femme comme Safiya heureuse. Il voulait la protéger, il voulait montrer qu’il était capable de lever les poings quand cela était nécessaire. Tobias était pleinement conscient qu’il n’avait plus rien à prouver à sa fiancée, mais l’idée d’être à nouveau impuissant le rendait fou. Le seul moyen pour lui de se sentir mieux était de faire quelque chose pour remédier à cette forme de lâcheté. Qu’importe qu’on lui dise le contraire, c’était ainsi qu’il voyait son manque de courage. Quel genre d’homme se laissait frapper dans la rue comme ça ? Certes, ils étaient plusieurs, mais tout de même. Son psychologue avait mis en avant que c’était la société qui avait fait de l’homme un individu qui ne devrait pas parler de ses sentiments, qui devraient savoir se battre. Cela est oublié cependant la complexité de la nature humaine. Certains étaient des guerriers nés, d’autres des penseurs. Tobias était un gratte-papier. Il aimait les livres, le calme de son bureau, l’engouement qu’il avait pour ses recherches. Il n’était certainement pas un homme qui aimait le travail physique pour le sport. Pourtant, il appréciait ces moments où il s’entraînait avec Raoul. Il arrivait à tirer le meilleur de lui-même et jusqu’à ce moment cela n’était pas arriver. Et puis, il permettait également à Tobias d’accepter ses faiblesses et ses forces, le rendant donc par la même occasion un peu plus confiant. La preuve, il ne rougissait plus autant face aux insinuations coquines de sa dulcinée. Il en rigolait même, notant toutes ces informations dans un coin de sa tête. Vrai que s’il s’écoutait également, ils n’avanceraient pas. Mais ils avaient beaucoup trop de choses à faire pour se reposer. Pas encore. Et ce malgré le pied de Safy contre sa jambe.

“Comme le vin.” Répliqua-t-il en posant finalement sa plume. Il s’étira, fit craquer ses doigts puis son cou avant de la regardera s’asseoir sur lui : faisant sourire en coin Tobias qui reposa bien vite le mug qu’il venait de prendre dans ses mains pour poser ses mains dans le creux de ses reins. “Petite récréation…? Cela veut dire quelques minutes et on reprend, c’est ça ?” Il répondit au baiser, pressant un peu plus sa peau sous ses doigts.



L'agréable sentiment d'avoir quelque chose à faire, un but à poursuivre.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Safiya RahotepLe vin est un puissant lubrifiant social
Safiya Rahotep
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t1780-safiya-celle-qui-est-lu http://www.ciao-vecchio.com/t1809-un-seul-jour-peut-equivaloir-a-l-eternite-safiya
Faceclaim : Zoé Saldana © Cristalline (vava) / Toby love (crackships)
Je suis absent-e : PR jusqu'au 15/06 le temps de me mettre à jour..
Messages : 3551 - Points : 5316
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Tumblr_inline_msp8bu7NVi1qz4rgp
Âge : 39 ans née le 20 octobre 1979 à Louxor en Egypte.
Métier : Archéologue. Travaille avec Tobias depuis son arrivée à Naples.
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Empty
Sujet: Re: (hot) Ecrin de vie. feat Tobias ( le Jeu 5 Sep - 17:49 )


Le bonheur se distille de bien des façons et sans modération.
Tobias & Safiya


Après avoir titiller son homme en essayant de lui faire comprendre qu'il n'avait pas à avoir honte de son corps, Safiya file au salon. De toute façon si elle s'attarde dans la salle de bain ou si elle suit Tobias dans leur chambre pas sur qu'elle résiste à l'appel de la chair qui la taraude. Parfois elle a la sensation de n'être jamais rassasiée de ces moments charnels qu'elle partage avec celui qui dans un peu plus d'un mois deviendra son mari. Elle a toujours aimé la luxure et s'en est jamais caché. Mais Tobias éveille une faim qu'elle ne se connaissait pas. Avec lui elle a autant envie de sensualité que d'érotisme voir même du torride. Alors rester plus serait aggraver le feu qui dévore déjà ses reins. Il faudra qu'elle pense à remercier Raoul pour prendre le temps de donner à son homme cette silhouette qui la rend gourmande. Une silhouette qu'elle espère que Tobias réussira à regarder à nouveau dans un miroir. Même si elle comprend le fait qu'il s'y refuse. En tout cas une fois dans le salon, elle se remet à la tâche et elle est rapidement rejoint par l'historien. Qui une fois le ventre plein s'attaque au travail. Ils parlent de plan de table, de priorité dans les tâches qu'ils restent à faire. Leur plan d'attaque est bien établi mais un grain de sable dans le rouage et cette petite mécanique pourrait bien prendre du retard.

Safiya essaie d'être sage mais difficile pour la belle de ne pas provoquer celui qui se trouve à ses côtés. Elle laisse par moment son regard glisser sur ses traits, se disant que malgré toutes les crasses faites par la vie. Elle a trouvé la plus belle chose que la vie pouvait lui offrir Tobias. Il valait toutes les batailles, toutes les guerres qu'elle avaient pu livrer pour rester en vie. Et il vaudrait toutes celles qui lui restaient à mener. Elle est fière de l'amour qu'elle lui porte, de cet amour qu'ils partagent et qui rend leurs sourires plus grands et leurs regards plus étincelants. Et vu comme ils avancent ensemble ils montrent encore plus qu'ils forment une bonne équipe. « Attention le bon vin cela enivre. » Elle use d'une voix plus sensuelle. Elle use de son charme et profite de l'occasion pour prendre place sur les cuisses de Tobias. Elle comptait bien prendre une petit pause l'égyptienne et d'y entrainer son homme. « Un peu plus que quelques minutes. Mais promis après on reprend notre travail. » Il y aura peut être une autre douche avant la reprise d'un boulot. Une douche à deux cette fois. Enfin ils verront au moment venu, là son paréo se décroche et il semble que même Tobias n'est pas envie de le raccrocher. Et leurs lèvres se retrouvent aimantées et elles se laissent porter par la gourmandise de leur contact.



AVENGEDINCHAINS




" What if we rewrite the stars ? Say you were made to be mine. Nothing could keep us apart. You'd be the one I was meant to find. It's up to you, and it's up to me. No one can say what we get to be. So why don't we rewrite the stars ? Maybe the world could be ours. Tonight. " Rewrite the Stars. Phillip & Anne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
(hot) Ecrin de vie. feat Tobias Empty
Sujet: Re: (hot) Ecrin de vie. feat Tobias ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- (hot) Ecrin de vie. feat Tobias -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut