Revenir en haut
Aller en bas

Le Deal du moment : -36%
Nike Air Max Tailwind IV pour Femme en promotion
Voir le deal
109 €

 

- { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Raoul de St AngeLe vin est un puissant lubrifiant social
Raoul de St Ange
https://www.ciao-vecchio.com/t4975-un-mensonge-repete-mille-fois https://www.ciao-vecchio.com/t5021-tout-n-est-pas-tout-blanc-ou-tout-noir-tout-est-souvent-gris
Faceclaim : Hugh Jackman © Tag (vava) / crackships (padawan & santa secret)
Messages : 1379 - Points : 2657
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 47 ans né le 18/09/72 / vérité
Métier : Oenologue / mensonge ancien flic infiltré
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Mar 10 Sep 2019 - 16:31 )
Tu as pensé à ce moment toute la journée. Retrouver Latisha à cette soirée un peu spéciale qui va se passer dans l'obscurité complète. Tu n'as jamais fais ce genre d'expérience, tu te doutes, pour avoir déguster des vins les yeux bandés, que tes sens vont être aiguisés et mis à l'épreuve. En tout cas tu as hâte et l'échange de SMS entre la belle et toi à titiller tout ton être. Elle te bouscule bien plus que tu ne l'aurais imaginé. Quand tu penses à elle, tu te sens vivant et cela te fait du bien de sentir la vie couler dans tes veines. Toi qui te croyais mort depuis plus de quinze ans. Elle donne un nouveau souffle à ton existence. Tu passes rapidement sous la douche, tu t'attardes sur la taille de ta barbe. Quelques gouttes de parfum et tu files dans ta chambre pour te vêtir. Tu es toute la journée en costume, mais pas question de ne pas aller à cette soirée habillé autrement qu'en gentleman. Tu es sure que Tish saura vêtue de façon sublime, même si tu risques de penser au moment ou tu vas la dévêtir. Cette idée te fait sourire, voilà qu'elle accapare tout ton esprit. « Nolan fait attention pas certain qu'elle t'apprécie autant quand elle saura la vérité sur toi. » Tu sors une chemise beige rosé et un costume bleu nuit. Le tout te va parfaitement, pas de cravate tu préfères laisser les derniers boutons de ta chemise ouverte. Tu prends ton porte feuille que tu places dans ta poche intérieure de ta veste. Tu accroches à ta boutonnière la rose blanche que tu as prévu et tu prends l'autre que tu accrocheras à la tenue de la belle.

Une fois prêt tu rejoins ma voiture et tu te diriges vers le San Calisto. Tu regardes l'heure, tu ne devrais pas arriver en retard, sauf si la circulation se met de la partie. Tu aimerais bien arriver avant Tish. Mais quelques automobilistes te ralentissent. Dans une autre occasion tu aurais surement pesté, mais là tu restes étrangement calme. Tu trouves enfin une place et tu sors de la voiture, repérant rapidement la belle. Ton regard est d'entré capturé par la robe qu'elle porte. La couleur comme la forme parent délicieusement les courbes de la tigresse qui hante parfois tes nuits. Elle te remarque et s'avance. Tu la dévores des yeux, et sans aucune gêne tu laisses tes pupilles glisser sur ce corps qui bouscule le tien avec force. Tu savoures chacun des pas qui vous sépare avant de te trouver face à elle. Tu lui souris, elle te trouve élégant. Tu attrapes sa main que tu portes à tes lèvres pour déposer un baiser délicat. « Bonsoir. Et toi tu es exquise. Cette robe te fait un corps de rêve. » Tu gardes sa main dans la tienne pour la faire tourner et l'admirer un peu plus. Puis tu lui montres la rose blanche. « Je peux ? » Tu viens lui épingler juste sur le haut de son sein gauche, que tu frôles discrètement. « Voilà tu es parfaite. » Tu déposes un baiser contre ses lèvres. Et tu lui tends ton bras. « Alors prête à ressentir les choses sans les voir ? » Cette situation pourrait te donner des idées. Des idées qui pourraient vous mettre en émoi. Vous vous avancez vers le bar. Puis vous y entrez et là tu serres un peu plus le bras de Tish pour être certain que rien ne va vous séparer.

@Latisha Jones




Le gamin qui redonne le sourire.
Le gamin qui redonne l'envie de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi https://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 476 - Points : 1446
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Sam 14 Sep 2019 - 11:35 )
Le jeune homme se mit à rire quand il entend ses mots. « - Moi ça me ferait rire en tout cas. » Dit-il en l’imaginant frapper une personne à côté. Après, il n’a pas envie d’avoir des problèmes avec qui que ce soit. Mais ça l’amuse en tout cas. Poursuivant son chemin, il fait attention, gardant sa main dans la sienne. « - Peut-être que nous sommes tous fous finalement. » Ils ont tous fait le choix de venir ici. C’est que ça fonctionne. Mais il aime bien cette idée folle. Il est certain qu’ils vont pouvoir s’amuser ensemble. Il a confiance. Il se sent plutôt bien. Puis en ce moment il est bien plus heureux. Il profite de chaque instant qu’il peut avoir. Surtout quand il est avec la belle brune. « - Ca va merci. » Dit-il calmement. La douleur passera. Il aura certainement un bleu, rien de grave. Un souvenir de cette soirée finalement. Il reste à l’écoute de ce qui se passe. Il se mit à rire doucement. « - Elles ne sont pas très loin. » Dit-il directement. Il aurait bien pris sa main pour les lui présenter mais il n’a pas envie d’être un peu trop direct. Ou que ça passe mal. Alors il ne le fait pas. « - Mais je retiendrai que tu aimes peloter les fesses des inconnus. » Il se mit à rire encore une fois. Il lui présente ce qui lui semble être une chaise. Puis il se laisse tirer. Il fait attention, se trouvant assis finalement. « - Mhh. C’est plus mon bras. » Il remonte sa main pour pouvoir la poser sur son visage directement. « - Là c’est ma joue. » Dit-il calmement. Il est assis maintenant. Il n’y a donc plus trop de risque. Il respire calmement en maintenant les yeux devant lui, bien qu’il ne voit pas grand-chose. « - Oh ne t’en fait pas. Je pense qu’elle ne t’en tiendrait pas rigueur de toute façon. » Elle ne le pourrait pas de toute façon. Ce n’est pas de sa faute. « - Je pense ? Je ne sais pas. Attends. » Il bouge doucement, essayant de se rapprocher le plus possible. Il passe le bras autour d’elle doucement. « - Voilà. Là c’est moi. » Il sourit doucement, posant un baiser contre sa joue. Du moins c’est ce qu’il vise, il ne sait pas vraiment si c’est ce qu’il atteint finalement. « - Je pense que ma cousine Lily, et toi ? » Il semble qu’ils en aient parlés ensemble. « - Mais honnêtement pour la retrouver… Impossible. » Dit-il en souriant doucement. Il n’y a que la voix, et encore, il ne pourrait pas savoir si elle est à l’autre bout de la pièce. Il entend la voix d’un homme. Sans doute un serveur puisqu’il demande ce qu’ils veulent boire. Il réfléchit un peu. « - Qu’est-ce que tu prends ? Je prendrai la même chose. » Dit-il en essayant de faire confiance à ses autres sens pour pouvoir se guider.


@Luna Primavera





♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u https://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © .MORPHINE..(ava) Miss Pie (sign) bella ciao (crackships)
Messages : 2404 - Points : 3860
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Tkjn
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Mar 17 Sep 2019 - 16:13 )
Luna sait que si elle est ici dans le noir avec Léo c'est parce qu'elle a entièrement confiance en lui. Peut importe que leur relation n'en soit qu'à son début, elle a vu tout de suite l'alchimie naitre entre eux. L'obscurité dans laquelle est baignée le bar change toutes les donnes. Éveille des sens souvent endormi sous la lumière. Met aux aguets aussi. Tout comme quand la belle heurte quelque chose. Cela lui fait poser des questions avant de réaliser. Et bien entendu Léo la taquine à ce sujet. « Attention que cela ne t'arrive pas. » Une main pourrait atterrir sur une joue ou bien sur des fesses. Ils ne sont à l'abri de rien, vu qu'ils sont privés de la vue et que la seule façon d'avancer reste de se servir de ses mains et de tâtonner. Pour éviter les objets ou les gens qui pourraient se trouver sur le passage, ou du moins essayer. « L'idée d'être tous fous me plait. » L'orpheline elle lâcherait bien plus souvent sa folie, surtout quand elle s'embarque dans ses histoires. Elle aimerait répandre ses enfances imaginées comme une pluie de paillettes. Luna a prévenu Léo mais c'est sa main à elle qui frôle des fesses. Elle se sent gênée sur le coup et d'un côté remercie l'absence de lumière. Elle se met à rire quand le garagiste lui répond. Hésitant même à lui demander où ses fesses se trouvent. Surtout qu'il renchérit. « Ne va pas croire que je pelote toutes les fesses. Et en principe je préfère éviter celles des inconnus. » Se demandant comme ils auraient réagi si c'était les siennes qu'elle avait involontairement effleurer. Luna essaie de rester sérieuse. Dans leur délire, ils trouvent une table et des chaises. Au final ce n'était pas si sorcier, même si encore elle ne sait pas trop comment toute cette soirée va se dérouler. En tout cas l'obscurité permet de découvrir la personne au toucher. C'est tout autant troublant, excitant, surtout quand elle touche le bras puis la joue de Léo. Elle laisse ses doigts glisser contre son cou. Souriant à ses mots. Elle se concentre sur le son de sa voix, pour imaginer la distance qui les sépare. Sent sous souffle parfois venir caresser son visage. Il se rapproche. Elle sent ses lèvres sur sa pommette, elle frissonne. « Attends. » Luna le retient avec douceur.  « Je crois que je ne me reconnaîtrais même pas dans tout ce noir. » Elle rigole. Et après avoir trouver ses lèvres, elle y pose les siennes pour un tendre baiser. « Mais tes lèvres, leurs saveurs, je pourrais les reconnaître entre mille. » Elle sourit contre la bouche de Léo avant qu'il ne s'éloigne un peu.  « A ma connaissance il n'y a personne. » Bon elle n'a pas spécialement parlé de cette soirée aux gens qu'elle fréquente. Et pas sur qu'il y ait un des orphelins. « Mais comme tu le dis je ne parierais pas une seule pièce sur le fait que l'on puisse retrouver des gens. » Est ce que Léo va bien prendre la même chose qu'elle ? « Pour moi un sirop de fraise ou de cerise. Mais tu peux choisir une autre boisson. » Elle préfère rester dans le soft dans ce qu'elle a l'habitude. Un peu d'alcool et Luna pourrait perdre ses points de repère et ce soir elle a besoin de sûreté et de sécurité. Léo lui en apporte une bonne partie par sa présence, pour le rester elle ne peut compter que sur ses sens et la confiance qu'elle met dans le garagiste. De quoi éclairer des pistes pour la suite. Une fois la commande passée, elle se concentre à nouveau sur Léo, cherche son souffle, imagine ses yeux posés sur elle. Un sourire naitre sur ses lèvres. Elle oublie les bruits autour, juste pour ne rien perdre de ce que dégage le garagiste à ses côtés. Leurs jambes se touchent. Au final c'est assez plaisant de découvrir l'autre de cette manière. « Tu sais on devrait profiter de cette situation pour faire attention ce qu'on ne voit pas quand la lumière nous enveloppe. Donne moi ta main. » Luna tend sa main et une fois qu'elle a celle de Léo entre ses doigts, elle la caresse doucement. Elle passe de la paume au dessus, sur et entre ses doigts. Elle titille la naissance de son poignet. Elle perçoit sa peau de façon différente, trouvant le grain plus doux. Elle s'attarde cherche les détails. « Est ce que c'est agréable ? » Puis elle la ramène vers son visage, y dépose des baisers, se laisse happer par les sensations et les odeurs. « Tu as un gel douche ou un parfum boisé ? » Elle questionne car c'est une expérience nouvelle et elle compte la mettre à profit.

@Léo Fedeli


" Je veux lier mon destin au tien de toutes les façons humainement possible, car je ne peux vivre dans un monde où tu n’existes pas."
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Mar 24 Sep 2019 - 18:58 )
Crainte de l'obscurité

Je me demande comment va se passer le repas. J’ai hâte de voir Raoul et de pouvoir manger en sa compagnie, mais le fait de nous retrouver dans le noir ,laisse une part de mystère que j’ai hâte de découvrir. Dans le passé, j’ai déjà mangé dans un restaurant à Rome et le concept était presque le même, sauf qu’il s’agissait d’un restaurant asiatique où des nouilles étaient servies et le prix était très abordable. À contrario d’avoir toutes les lumières éteintes, les convives avaient un bandeau sur les yeux. Le seul inconvénient de cette soirée a été que je suis repartie avec une blessure au genou, car au moment où on m’a guidé jusqu’à ma table, la potiche que je suis à réussi à se cogner contre la table voisine. Autant dire que j’espère que je serais moin gourde ce soir.

Lorsque j’entrevois le brun, je ne peux pas m’empêcher de sourire. Cet homme est si beau et dégage un tel sex-appeal qu’à chaque fois que je suis en sa présence j’ai l’impression d’être une gamine de vingt ans. À tel point que lorsque j'aperçois son regard sur moi je sens une chaleur partir de mon entre-jambe et remonter jusqu’à ma gorge.  Je le dévore des yeux alors qu’il pose un baiser sur ma main, il sait comment se comporter avec les femmes. Je tourne sur moi-même ne prêtant pas du tout attention au monde qui nous entoure. “Bien sûr, c’est une délicate attention.” Mes yeux clignent de haut en bas comme si mes cils essayaient de faire une danse de charme et envoûtante. “Merci.” Je lui vole un autre baiser alors que ses lèvres viennent de quitter les miennes et je lui jette un dernier coup d’oeil avant de passer mon bras dans le sien. “Oh oui...j’ai hâte de ressentir des choses sans les voirs!” Ca phrase peut-être dénuée de sens, fait tout de suite tilt dans ma tête. L’obscurité laisse place à l'imagination et je déborde d’idées, tellement d’idées que je ne sais pas si je préfère être sous son emprise et le laisser me faire ce qui lui passera par l’esprit ou alors plutôt l’inverse. Des idées qui ne devraient peut-être pas me froler l’esprit en sachant que nous serons dans un lieu public, mais je n’ai que faire, ce n’est pas à quarante ans que je vais faire ma prude.

Nous finissons par entrer dans le restaurant et l’obscurité est frappante à tel point que je me serre un peu plus contre Raoul. “Je crois que j’ai bien fait de proposer cette idée de dîner dans le noir...je vais pouvoir me frotter contre toi toute la soirée!”   Un rictus sort de ma bouche et nous avançons doucement. “Fais tout de même attention pour ne pas te faire mal!” C’est à cet instant que je me demande pourquoi j’ai opté pour une robe aussi moulante et des talons, définitivement pas évident pour se déplacer dans un endroit où l’on ne peut rien voir. Je sens parfois des gens nous effleurer ou même nous toucher, ce qui me fait sourire. Les personnes aux mains baladeuses vont en profiter ce soir. Alors que nous arrivons dans la salle de souper, j’avance avec une main un peu en hauteur, j’effleure une chevelure qui me fait un peu penser à la mienne @Aisha Njoya “Ooops pardon…” Je décide de me cramponner au bras de Raoul en espérant qu’il arrivera à nous diriger sans trop d’efforts. Nous arrivons dans un coin qui paraît plus calme donc j’en conclus qu’une table libre doit se cacher par ici. “Je pense qu’on peut essayer de s'asseoir…” Je lâche son bras et me penche un peu pour essayer de toucher ce qui pourrait ressembler à une chaise. Une fois certaine je m’installe...enfin je pense m’installer, car je me retrouve sur les genoux de Raoul qui s’était assis très certainement quelques secondes avant moi sur cette même chaise. “Apparemment je commence déjà à ressentir des choses sans les voir!” Je me mets à rire, car la situation est un peu ridicule, mais amusante à la fois. "Une chose est sur, tu es très confortable!"


lumos maxima


@Raoul de St Ange
Revenir en haut Aller en bas
Raoul de St AngeLe vin est un puissant lubrifiant social
Raoul de St Ange
https://www.ciao-vecchio.com/t4975-un-mensonge-repete-mille-fois https://www.ciao-vecchio.com/t5021-tout-n-est-pas-tout-blanc-ou-tout-noir-tout-est-souvent-gris
Faceclaim : Hugh Jackman © Tag (vava) / crackships (padawan & santa secret)
Messages : 1379 - Points : 2657
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 47 ans né le 18/09/72 / vérité
Métier : Oenologue / mensonge ancien flic infiltré
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Dim 29 Sep 2019 - 18:43 )
Quand tu te retrouves face à Latisha tu ne peux t'empêcher de la dévorer des yeux. Elle est tellement belle, parfaite. Et il faut que tu profites de la vision, vu que tu vas en être privé toute la soirée. Ce qui est dommage en un sens, mais d'autres sensations vont être mises en éveil avec l'obscurité. Ton cœur s'emballe d'avantage une fois à sa hauteur. La belle cause bien des émois à ton être et encore plus depuis cette nuit charnelle. Tu ne t'y attendais pas. Mais tu as beaucoup aimé, et tu penses depuis qu'il pourrait y avoir d'autres moments tout autant intimes. Après un baise main et l'autorisation d'accrocher la fleur à sa robe, la belle te vole un baiser. Tu souris de cette audace délicieuse qui te donnerait envie d'en voler un à ton tour. Ressentir les choses sans les voir. Tout un programme. Elle attrape ton bras et vous voilà entrant dans le bar, prêt à affronter cette soirée. Tu es sur qu'elle sera des plus exquise.

Tu souris aux mots de Tish, ce qui est idiot car la belle ne peut pas te voir. « Il est vrai que c'est une occasion pour abuser de certaines distractions et en titiller d'autre. » Ta voix se pare de charme. Une façon de lui faire comprendre que toi aussi tu pourrais bien avoir des idées coquines et les mettre à profit. Tu colles la belle un peu plus contre toi. Ce rapprochement électrise tes sens déjà en éveil. Mais tu veux t'assurer qu'elle ne se fasse pas mal en avançant. « Oui je fais attention et toi aussi. » Tu comptes bien prendre soin de cette beauté. Tu sens quelques frôlements, des gens aussi perdus que vous ne l'êtes. L'absence de vision rend vulnérable, laisse sans force.  Et il semble que Tish est fait une rencontre un peu malencontreuse. Mais cette rencontre la fait se serrer un peu plus contre toi, et tu ne vas pas t'en plaindre. « Aurais-tu fais une rencontre hasardeuse ? » Tu plaisantes un peu de la situation. Vous finissez par trouver un endroit pour vous poser. Le coin à l'air plus calme, moins de brouhaha et c'est tout à fait ce que tu cherches pour passer une soirée tranquille avec Tish. « Oui on peut se poser là il y a deux chaises. » Tu en tires une pour que la belle s'y installe et tu te poses sur l'autre. Mais il semble qu'elle préfère la même chaise que toi. Et en un instant la voilà assise sur toi, troublant d'avantage ton être. Tu te laisses aussi emporter par le rire. « Je les ressens aussi et c'est très agréable. Je crois que je vais vraiment aimer cette soirée. » A ses côtés tu te sens même vivant. Tish te mets du baume au cœur. Et c'est plaisant. Tu te laisses enivrer par son parfum. « Tu sens délicieusement bon. »  Son odeur délicate est sublimée par le noir. « Merci pour le compliment. Je te dirais bien de rester mais je ne sais pas si cela serait raisonnable. » Mais as-tu envie de l'être ? « Tiens la chaise est juste là. » Tu attrapes sa main pour la poser dessus l'assise afin que cela soit plus facile pour Tish de s'y installer.

@Latisha Jones




Le gamin qui redonne le sourire.
Le gamin qui redonne l'envie de vivre.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Jeu 10 Oct 2019 - 11:33 )
Crainte de l'obscurité

Ces dernières semaines, je passe beaucoup de temps avec Raoul, il arrive à canaliser cette colère que j’éprouve contre le monde entier depuis la disparition de Devon. Généralement, je suis plutôt à la dérive, mais en sa présence, je reviens moi-même, je redeviens une femme à part entière. Je m’attache de plus en plus à lui, mais j’ai beaucoup de mal à me l’avouer et à le lui avouer par la même occasion. Mais mon comportement ne trompe pas, il suffit d’observer mon attitude, mes regards ou tout simplement ma façon de me comporter avec lui. Je suis totalement charmée par l’homme et je souhaite tout autant l’envouter. Il est toujours attentionné, il veille sur moi et surtout je me sens en sécurité à ses côtés.

Nous nous déplaçons dans le noir et pourtant je n’ai pas peur de me cogner ou quoi que ce soit, car, ma main est dans la sienne et que je sais que rien ne pourra m’arriver. C’est un sentiment très étrange que je crois n’avoir jamais ressenti au final. En ayant élevé Devon seul, je me suis barricadée, je me suis convaincue être une femme forte et intouchable, certainement était-ce un peu le cas, mais au fond, j’étais à la recherche d’une stabilité, d’une vie de famille « commune », chose qui ne m’est jamais arrivé. Aujourd’hui, j’ai perdu mon fils et j’ai besoin d’une nouvelle stabilité. Peut-être est-il ce que je recherche et que je me refuse de m’avouer. Je décide tout simplement de profiter de cette soirée et pourquoi pas de lui divulguer ce que j’ai sur le cœur plus tard dans la soirée.

« Très hasardeuse…mais ça me permet de me rapprocher un peu plus de toi. » Je souris très certainement comme une bécasse, grâce au ciel il ne peut pas voir cela, ce qui me rassure. J’espère également qu’il ne sent pas mon cœur battre contre ma poitrine.

Je suis soulagée qu’on ait réussi à trouver un endroit où s’asseoir, ainsi le périple dans le noir s’arrête et nous pourrons savourer cette soirée. En parlant de savourer, me voilà sur l’apollon et un fou rire s’empare de moi, car cela aurait pu être une technique de charme, mais ça n’est pas du tout le cas. Fort heureusement, il trouve cette situation tout aussi comique. « C’est vrai qu’on commence fort là !  Mais cette situation n’est pas pour me déplaire. » Je reste ainsi quelques instants jouissant de ce petit moment un peu plus intime. J’entrelace les doigts de ma main droite à la sienne et de mon autre main, je caresse sa barbe. Je souhaiterais pouvoir le voir et être électrisé par son regard, mais si cela avait été le cas, nous ne serions pas dans cette posture. Je me délecte alors de cet instant et prend le temps d’embrasser langoureusement l’homme. « Merci beaucoup ! » Je pourrais rester ainsi toute la soirée, mais comme il nous le fait si bien remarquer, pas certaine que cela soit réellement une bonne idée. « Je ne pense pas que ce le soit effectivement. » Je vole un dernier baiser avant de me relever et de m’installer sur la chaise qu’il me fait sentir en attrapant ma main. « Alors comment s’est passé ta journée ? » Nous n’avions pas échangé depuis ce matin et nous avons pris l’habitude de nous appeler à la fin de nos journées pour rouspéter un peu ou tout simplement se féliciter d’une affaire conclue.



lumos maxima


@Raoul de St Ange
Revenir en haut Aller en bas
Raoul de St AngeLe vin est un puissant lubrifiant social
Raoul de St Ange
https://www.ciao-vecchio.com/t4975-un-mensonge-repete-mille-fois https://www.ciao-vecchio.com/t5021-tout-n-est-pas-tout-blanc-ou-tout-noir-tout-est-souvent-gris
Faceclaim : Hugh Jackman © Tag (vava) / crackships (padawan & santa secret)
Messages : 1379 - Points : 2657
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 47 ans né le 18/09/72 / vérité
Métier : Oenologue / mensonge ancien flic infiltré
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Ven 18 Oct 2019 - 19:10 )
Tu te laisses envahir par les émotions que la situation éveille. Le fait d'être dans le noir titille tous tes sens. Et la douceur du contact de la main de Tish dans la tienne augmente les émotions. Tu te sens bien. Latisha te fait te sentir vivant. Tu es en paix en sa compagnie. Tu oublies tes rancœurs et ta colère. Elle est une parenthèse dans ta vie de merde. Elle te permet de te poser réellement, ce que tu as très peu fait depuis la mort de Maeva et de Kewan. Une véritable bouffée d'oxygène ou tu mets au rencard toutes tes douleurs et toute ta haine. C'est un vrai plaisir d'être en sa compagnie. De te laisser guider dans cette pénombre en toute confiance. Tu prends rapidement conscience que cette soirée va vous réserver pas mal de surprise. Et cette idée te plait. Toi qui depuis des années oublies de vivre, tu comptes profiter de ce moment et plus particulièrement de Tish. Qui s'en te mentir prend de plus en plus d'importance dans ta vie. Tout en te troublant avec plus de force. Et pas simplement à cause du fait qu'elle ait un air de ressemblance avec ta défunte femme. Il y a autre chose qui se passe, qui s'installe tout en douceur.

Vous avancez vers une table et déjà une première rencontre surprenante, voir hasardeuse, pour la belle. Mais comme Tish le dit cela vous permet de vous rapprocher et ce n'est pas toi qui va t'en plaindre. Ce rapprochement fait juste taper plus fort ton cœur et irriguer ton être de frissons agréables. « J'adore les rencontres hasardeuses surtout quand elles se reportent sur moi. » Tu ne vas pas bouder le fait de sentir un peu plus son parfum ou sa chaleur. Des chaises vous tendent enfin leurs bras mais encore une fois la situation fait que cette soirée a des avantages. Et voilà la belle sur tes cuisses. Une autre occasion plaisante de l'apprécier. « Je vais oublier d'allumer la lumière la prochaine fois qu'on va se retrouver. Histoire de vivre intensément les choses. » Parce que tu te rends compte que son parfum te titille d'avantage, que sa chaleur est plus perturbante. Tu ne la vois mais tu la devines et au travers de ce voile Tish est encore plus désirable. Le baiser que vous échangez est prometteur. Ta main glisse chastement sur sa cuisse. Tu la garderais bien sur toi, mais vous êtes dans un lieu public. Alors tu la laisses s'échapper après l'avoir complimenté sur son parfum qui s'accroche à tes narines avec volupté. Tu gardes sa main dans la tienne alors que Tish t'interroge sur ta journée. « A vrai dire je n'ai pas arrêté de penser à cette soirée. Si bien que j'ai eu du mal à me concentrer. » Tu n'éprouves aucune honte à lui avouer qu'elle t'a hanté. Que tu avais hâte de la retrouver. « J'essayais d'imaginer ta tenue, ta coiffure. Et toi ta journée pas trop longue ? » Le serveur vient pour prendre la commande de vos boissons. Comme vous ne pouvez pas lire de carte, il vous propose diverses choses. Notamment des cocktails. Tu laisses Tish choisir et puis tu commandes un Manhattan une boisson à base de whisky et d'americano. Il revient rapidement avec votre commande. Une fois que tu as ton verre en main tu le lèves. « A cette soirée et à la plus belle femme de Naples. » Et tu essaies de trinquer avec Tish sans faire de dégât.

@Latisha Jones




Le gamin qui redonne le sourire.
Le gamin qui redonne l'envie de vivre.


Dernière édition par Raoul de St Ange le Sam 16 Nov 2019 - 16:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi https://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 476 - Points : 1446
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Mer 6 Nov 2019 - 15:08 )
« - Je vais essayer de garder mes mains proches de moi. Ou de toi. » Dit-il avant de se mettre à rire légèrement. Bon c’est difficile au départ, puisqu’il en a quand même besoin pour pouvoir se repérer dans l’espace. Eviter les personnes qui se trouvent autour de lui et surtout pouvoir trouver des sièges sur lesquels ils peuvent s’asseoir. Ce qui est fait assez rapidement malgré les aventures. Surtout quand Luna a posé les mains sur les fesses d’une personne inconnue. C’est un accident, heureusement sinon il aurait peut-être pu en être jaloux. Il préfère largement qu’elle pose ses mains sur lui plutôt que sur d’autres. Même si elle est libre de faire ce qu’elle a envie qu’importe ce qu’il en pense. Il se pose auprès d’elle, se rapprochant. Il n’a pas envie de la perdre, alors il préfère se coller. Il se concentre sur elle. Et ferme les yeux quand ses lèvres se posèrent sur les siennes. Un sourire béat se forme sur son visage sans qu’il ne puisse rien y faire. « - Je ne pourrai pas me tromper non plus. Tes lèvres sont uniques. » Et la sensation qu’il ressent quand elle l’embrasse l’est également. Le noir accentue encore plus les choses. Il est content d’avoir pu en profiter, bien que ça ne sera pas la dernière fois non plus. « - Ca veut aussi dire, qu’on est tranquille tous les deux. » Il n’y a personne pour les reconnaître. Personne pour interrompre ce moment.

Léo réfléchit. « - Va pour la fraise. » Pourquoi pas après tout. Il commande les verres dès qu’il le peut. Il n’a pas envie de prendre autre chose. Pas pour le moment. Il préfère de loin s’adapter. Il soupire d’aise, l’écoute puis se mord la lèvre. Il lui donne sa main sans problème. Il ferme les yeux légèrement, se concentrant sur ses doigts contre sa peau. « - Très agréable. Et plus, ça détend. » Bien sûr, il pourrait en profiter des heures. Il ne peut pas le faire ici, mais c’est un avant-goût. Il adore les papouilles. « - Mon parfum en effet, tu as un bon odorat. » On lui a offert un parfum Lacoste, il y a quelques temps. Lui ne pourrait pas se le prendre. Mais il adore cette odeur. « - Ca te plait j’espère ? » Sinon il devra sans doute en trouver un autre. Il n’a pas envie de dégager une odeur désagréable pour la jeune femme. Surtout s’ils doivent passer du temps ensemble. Il frissonne légèrement à son contacte. Il lève sa main, la passe délicatement dans les beaux cheveux bruns de Luna. Ils sont si doux. Ils dégagent également une odeur très agréable. « - Tes lèvres sont aussi douce sur ma peau, que sur mes lèvres. Ca me plait. » Dit-il sincèrement. Il soupire d’aise, complètement détendu. Assis, il ne craint rien. Du moins, il a confiance en Luna. C’est une bonne chose qu’elle soit avec lui ce soir. Il repense à ce qu’elle lui a dit il y a un instant puis reprends. « - Mon gel douche est celui de Louise. Parfum fraise. » Il se mord la lèvre directement. Il n’avait plus du sien pour cette fois. Puis ça lui arrive quand même souvent, quand il n’a plus assez pour faire de plus nombreuses courses.


@Luna Primavera





♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u https://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © .MORPHINE..(ava) Miss Pie (sign) bella ciao (crackships)
Messages : 2404 - Points : 3860
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Tkjn
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Ven 8 Nov 2019 - 18:42 )
C'est une mission un peu compliqué de se retrouver dans le noir complet. Avec comme seule mission la confiance. Cette situation permet d'éveiller les autres sens, privé de la vue, l'odorat comme le toucher sont renforcés. Luna compte d'ailleurs mettre à profit cette soirée avec Léo pour la rendre inoubliable. Si chacun garde ses mains à bonne distance, il ne devrait pas y avoir de souci, ni de rencontre bizarre. L'idée d'un quiproquo les fait rire tous les deux. Une chose est sure pour l'orpheline, c'est que leur relation ne peut que se renforcer en partageant ce genre de soirée. Ils vont apprendre à se faire confiance bien plus qu'entourer de lumière. Ils ne maitrisent pas ce qui les entoure, mais ils sont tous les deux. Et la présence de Léo rend plus forte Luna. Elle laisse leurs lèvres se retrouver dans un baiser, même si ce contact est encore tout nouveau, la mémoire du touché a déjà des souvenirs. Elle se sent apaisée quand Léo répond que lui non plus ne pourrait pas se tromper. Cela la rassure dans ce que son cœur lui dit en se mettant à battre plus vite. Léo éveille bien des émotions et elles viennent se glisser dans ce moment magique. Luna est certaine que ses yeux doivent pétiller comme jamais. « Oui on est tranquille. » C'est sur qu'il n'y a pas mieux que d'être dans le noir pour rester incognito.

Elle sourit quand il commande de la fraise comme elle. « La fraise pour les balaises. » Luna se met à rire comme une enfant heureuse de vivre cet instant unique. Mais elle n'est plus une enfant et c'est la femme qui prend la suite des opérations. La teintant d'une touche de sensualité surement décuplée par l'ambiance qui les entoure. Elle joue contre la peau de Léo, l'éveille à ses caresses. Lui laissant le temps d'apprécier son touché. Elle laisse sa mémoire se mettre en place pour capturer tout ce que Léo dégage. Son parfum. La douceur de sa peau. Le goût qu'elle laisse sur les lèvres de l'orpheline. Elle prend son temps, savoure et fait savourer ce contact délicat. « Oui beaucoup et je trouve qu'il te va bien. » Elle sent les doigts de son compagnon se glisser dans ses cheveux. « J'aime quand on me touche les cheveux. » Certaines femmes ont horreur de ce genre de geste, mais Luna elle aime. En plus Léo est doux, tendre. L'instant est enivrant. « Contente que cette idée te plaise, je vais pouvoir en abuser alors. » Elle sourit, il ne verra pas son sourire, mais il doit sentir l'émotion dans sa voix. Elle est troublée Luna. Troublée jusqu'au fond de ses tripes. « Tu sais que j'aime beaucoup tout ce qui est à la fraise. Va falloir que tu fasses attention que je ne te dévore pas tout entier avant la fin de la soirée. » Elle se met à rire, le serveur vient leur rapporter leurs verres, il leurs explique qu'ils sont prêt à boire. Une façon d'éviter de mettre de l'eau partout. Quand ils sont à nouveau seul, Luna attrape la main de Léo et la porte à ses lèvres  pour lui offrir un baiser dans sa paume. « Mon cœur bat comme un fou. Je crois qu'il craque pour ton gel douche à la fraise. » Puis elle prend sa main et la pose juste à la naissance de son sein gauche. Rien de vulgaire ou de provoquant. C'est juste sensuel et déroutant. « Tu le sens ? » Sa voix est presque impatiente et fébrile. Léo est loin de la laisser indifférente.


@Léo Fedeli


" Je veux lier mon destin au tien de toutes les façons humainement possible, car je ne peux vivre dans un monde où tu n’existes pas."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi https://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + skywalkers
Messages : 476 - Points : 1446
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 SAZS
Âge : 31 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Lun 11 Nov 2019 - 15:08 )
Ils sont tranquilles, et il en est content. Les présentations ça sera pour plus tard. Ce soir il a vraiment envie de profité de la présence de la belle. Il se sent bien comme ça. Il remercie le serveur directement après avoir rit suite aux paroles de Luna. Il boit quelques gorgées avant de le poser comme il peut sur le côté en faisant attention à ne rien renverser. Il profite de son toucher, fermant les yeux quelques instants. Il sourit suite à son compliment. C’est une bonne chose, il n’a pas besoin de changer de parfum tout de suite. « - Merci. » Il laisse ses doigts dans ses cheveux, continuant les caresses avec douceur. « - Ah oui ? Je vais pouvoir continuer de le faire alors. C’est vraiment agréable, ils sont tout doux. » Le faire le détend en plus de ça. Il adorait le faire à l’époque avant de dormir. Mais il évite de le dire. Ce n’est pas vraiment le genre de chose qu’on raconte non plus. « - Oh tu peux. » Il apprécie ce genre d’attention. Il ne s’inquiète pas trop pour le moment en tout cas. Ca se passe bien. Encore une fois il se mit à rire. « - Mais non, si tu me manges complètement, je vais disparaitre. Tu seras triste ensuite, ça ne serait pas une bonne chose voyons. » Il fait une moue qu’elle ne verra pas. Il vient poser un baiser contre sa peau doucement après ses mots. Il lui laisse sa main. « - Juste mon gel douche ? » Dit-il en plaisantant. Il pose sa main contre elle. Sentant en même temps son cœur battre sous sa paume. « - Parfaitement. » Il caresse sa peau légèrement avec son pouce. « - Il est peut-être entrain de crier mon prénom. » Dit-il doucement. Il bouge légèrement finalement, pour pouvoir se pencher un peu plus vers Luna. « - Je me permet. » Elle le lui dira, si ça ne lui plait pas de toute façon. Il vient poser ses lèvres dans son cou. Posant plusieurs petits baisers contre sa peau. La découvrant en même temps un peu plus. Il descend sur sa peau. Sans abuser non plus bien sûr. Il reste dans le respect. Il termine par poser un baiser au niveau de sa main après l’avoir déplacé. « - J’espère qu’il va pouvoir m’appartenir. » En réalité, il n’a aucune envie qu’elle s’intéresse à un autre. Et si ça fait de lui un homme jaloux alors oui, il l’est sans doute.

@Luna Primavera





♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 2 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant