Revenir en haut
Aller en bas


 

- { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u https://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © all souls .(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 2221 - Points : 3388
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 1553515517-155231261451006263-27
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Lun 11 Nov - 19:45 )
Elle ose Luna parce qu'elle veut vraiment découvrir Léo. Être privée de la vue donne encore plus libre court à son imagination. Elle se laisse guider prête à prendre des risques, à s'engager sur une voix qu'elle ne connait pas. Elle est secrète l'orpheline, elle se dévoile peu. C'est une chose rare qu'elle réserve. Par crainte de souffrir, de se voir abandonnée. Mais elle fait confiance au garagiste. Elle ne cherche pas à savoir ce qui la pousse dans cette voie, dans cette découverte sensuelle. Mais elle apprécie et fait tout son possible pour que ce plaisir soit réciproque. Il a d'abord le parfum qui ressort et qui s'accorde à merveille avec la personnalité qu'elle a vu au fil de leurs rencontres. Puis il y a la caresse de la main de Léo dans ses cheveux, elle adore ce contact, cela fait parti des gestes qui la font chavirer. Donc elle ne se lassera jamais. « Merci, je prends soin de mes cheveux. Je passe plus de temps à les bichonner qu'à me maquiller. » Elle lui a dit qu'elle était plus une femme naturelle qu'artificielle. Mais pas question de délaisser sa longue chevelure. « Oui autant que tu veux. » L'idée même que Léo puisse avoir envie de continuer fait rougir ses joues. Toutes ses petites attentions gonflent son cœur d'une joie intense. Il la bouscule et elle trouve cette sensation délicieuse. Elle se demande si en pleine lumière cet instant de partage serait aussi puissant. Surement mais elle a la sensation que toutes les émotions sont décuplées. Elle sourit quand il répond qu'elle pourra abuser de ses caresses. « Je crois que je vais devenir accro. » Prolonger les frôlement, tout en les rendant plus étourdissants, le programme la tente. Et encore plus quand Léo lui parle de gel douche à la fraise. « Ne t'en fais pas, je te dévorerais très très très doucement. » Elle insiste sur le "très" et elle se met à rire de sa bêtise. « Entre la fraise et moi c'est tout une histoire je te la raconterais un jour. » Elle sent le baiser, c'est une douce caresse qui la fait frissonner.

Et son cœur s'emballe et Luna l'avoue. Elle le sent résonner et tinter dans sa poitrine. Son chant est enivrant, envoutant. Une explosion magique donc elle n'a pas peur. « Non pas que ton gel douche. » Elle parle dans un souffle, électriser par la main de Léo tout contre son cœur. Elle se sent fébrile, heureuse, elle laisserait l'instant durer une éternité. Le pouce de Léo glisse sur sa peau, elle sent une chaleur bruler ses reins, ses entrailles. Luna se mord la lèvre, impatiente d'un autre contact. « L'idée plait à mon cœur et à mon aussi. » Crier son prénom c'est si bien formulé. Puis Léo lui demande la permission, et à peine les mots posés, elle sent ses lèvres contre son cou. Divers petits baisers éclosent contre sa peau, elle ferme les yeux Luna pour sentir les émotions d'avantage la caresser. Elle frissonne et brule sous cette ribambelle de baiser qui reste chaste et respectueux. Sa respiration accélère, tout comme son cœur. Luna prend beaucoup de plaisir. Léo est doux, délicat. C'est une promesse d'une suite tout autant sensuelle et merveilleuse. Léo se doute t-il que Luna est à cet instant sur un petit nuage ? Il finit par déposer un baiser au creux de sa main. Elle aimerait plonger ses yeux dans les siens au moment même ou Léo prononce ses mots. « Je crois qu'il t'appartient déjà. » Au moment ou elle lui répond. Juste pour montrer à quel point elle est sincère. Juste pour qu'il voit qu'il lui fait perdre pied et qu'elle adore ça. Et que personne ne dise que c'est trop tôt. Luna elle sait que Léo a pris une place précieuse dans son cœur, et qu'il n'est pas prêt d'en sortir. « Tu sais que tu as mis mes points sensibles dans tous leurs états. » Ses cheveux, son cou, que réserve la suite. Elle se le demande alors qu'elle prend sa paille entre ses lèvres pour boire son sirop de fraise. Une façon aussi de calmer la fièvre qui enveloppe son être. Et qui doit se diffuser tout autour de leur table.

@Léo Fedeli


" Hier n'existe pas. Avant-hier non plus. Aujourd'hui, c'est délicieux. Demain est merveilleux."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi https://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + christaline
Messages : 423 - Points : 1192
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Tumblr_inline_ok7ardROFj1qlt39u_250
Âge : 30 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Lun 11 Nov - 20:59 )
Léo se mit à sourire. « - Tu es parfaite. » Elle est parfaite comme elle est. Ses cheveux, sa façon d’être, le reste également. Elle est tellement plaisante. Il ne voit plus qu’elle maintenant qu’il l’a rencontré. Encore plus depuis l’épisode du garage. Impossible d’effacer son image de sa tête. Il a envie de la faire devenir accroc comme elle le dit. Lui aussi ça va devenir impossible de s’en passer à force de recevoir de l’attention comme ça. Il ne se rendait pas compte à quel point ça lui a manqué. Il sourit amuser levant les yeux vers elle, même s’il n’aperçoit pas grand-chose malheureusement. « - Je vois, tu préfères consommer en douceur. » Ca ne lui déplait pas comme idée. « - Je me réjouis de savoir. » Elle aime la fraise, c’est tout ce qu’il sait pour le moment. Il y a bien des choses qu’il doit apprendre à connaître de la belle. C’est aussi ça qu’il aime dans cette relation. Pouvoir la découvrir petit à petit. Rien ne lui déplait. Si son cœur bat si fort, celui de Léo fait de même d’ailleurs. Il ne s’arrête plus en ce moment. Il se sent vraiment réconforter par ses mots. Du moins, ça lui permet de voir qu’il n’est pas seul à vouloir être à ses côtés. C’est réciproque. Leur cœur bat l’un pour l’autre, ça ne fait plus aucun doute maintenant. « - Ouf. » Dit-il en soupirant de soulagement quand elle lui dit qu’il lui appartient déjà. « - Rassures-toi, le mien aussi t’appartient. » Il le lui donne sans problème. Il a confiance, elle ne lui fera pas de mal. Il peut se permettre d’être un peu naïf cette fois. Il échangerait sa place pour rien au monde. « - Ah bon ? » Dit-il avec un petit sourire. Il lui a fait ces baisers pour que ça lui plaise aussi. Et il a aimé sentir sa peau sous ses lèvres. Chaude et délicieuse. « - Je crois que ça a eu de l’effet sur moi aussi. Enfin, je ne crois pas je le sais. » Il n’a pas besoin de faire comme si ça n’était pas le cas en tout cas. Il ne va pas mentir non plus. Ces échanges de baisers, les caresses et ce rapprochement. « - Heureusement que nous sommes dans le noir finalement. » Dit-il un peu plus bas quand même. Bien que l’obscurité lui fait presque oublier qu’ils ne sont pas seuls. Il ne sait pas si c’est déplacé de dire ça. Il s’en rend compte seulement après l’avoir dit, c’est un peu trop tard pour revenir dessus de toute façon. « - Je suis bien avec toi Luna. » Dit-il finalement en caressant sa peau du bout des doigts.

@Luna Primavera





♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u https://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © all souls .(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 2221 - Points : 3388
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 1553515517-155231261451006263-27
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Mar 12 Nov - 21:52 )
Luna sent le sourire dans les mots que prononcent Léo. Elle ne le voit pas mais elle l'imagine, le dessine dans sa tête, se rappelant ceux qu'il lui a adressé. Il est craquant quand il sourit Léo. Et là privée de la vision de son visage, elle éprouve toutes les émotions qui ont titillé son cœur lors de leur après midi mécanique. Lors de l'échange de leur premier baiser. Est ce cela le bonheur ? Un sourire né d'un doux baiser et qui illumine même une pièce sombre. En tout cas pour l'orpheline, cet instant à la saveur du bonheur. D'un bonheur tout neuf mais plein de jolie promesse. La soirée vient juste de commencer. La suite est encore plus délicieuse. Accro elle n'a pas de mal à vouloir le devenir, et pas que pour le gel douche à la fraise, mais pour la tendresse que Léo montre et qui l'envahit de frisson. Pour ce contact peau contre peau qui ouvre un chemin qu'elle veut préserver dans un écrin de sensualité. C'est pur sans arrière pensée avec juste l'envie de découvrir l'autre. De faire naitre l'émotion d'une caresse, ivresse d'un frôlement timide et déconcertant. Mais qui prend sur le coup une importance dés plus palpable et palpitante. « Je suis l'effleurement d'une plume et d'un nuage. De l'écume d'une vague. Attention cet effleurement est unique et le fait de le consommer en douceur il laisse plus de trace. Il marque la peau pour plus qu'elle n'oublie jamais … » Elle apprécie ce jeu de séduction qui les enlace et les isole du monde extérieur, sensation renforcée par la pénombre de la pièce qui leur permet une belle intimité. « Et qu'elle en redemande. » Elle souffle ses mots comme une brise d'été légère et parfumée de saveur bien déroutante.

Et puis il y a ce geste. Les doigts de Léo sur le cœur de Luna qui bat. Qui s'agite dans une course plaisante. Elle est prête à le laisser s'affoler encore plus. Elle sourit aux mots qu'il prononce, de cet aveu qui lie pour la première fois leur cœur. Elle n'est pas du genre à laisser son cœur, ni du genre à avouer qu'il peut battre pour quelqu'un. Mais Léo a résolument brisé les barrières qu'elle garde dressées depuis des années, les seuls qu'elle laisse entrer sont ses frères et sœurs de cœur. Avec cette place particulière pour Loris. D'ailleurs faudra qu'elle en parle de Loris à Léo. Mais pas ce soir. Là elle veut continuer à savourer et à déguster chaque seconde qu'ils vont partager. Il serait dommage de s'arrêter en si bon chemin, même si elle ne compte pas bruler les étapes. « Tes lèvres sur ma peau c'étaient électrisant. J'avais des picotements partout et l'envie qu'elles ne s'arrêtent pas. » Tout comme le désir qu'elles se posent ailleurs. Elle ne s'offusque pas quand il parle du manque de lumière. « La pénombre permet d'être plus tactile même entouré de monde. Une pointe de piment vu qu'on n'est pas seul. Sous la lumière j'aurais été plus discrète. » Elle est loin d'être une fille facile qui se donne juste pour du sexe. « Mais là c'est comme si j'avais des ailes. Comme si j'étais poussée par une énergie nouvelle. Je n'ai jamais éprouvée ce genre de sensation. » Luna n'a jamais eu assez confiance en un homme pour se laisser aller et se livrer complètement. Entièrement. Alors que Léo déverrouille toutes ses retenues. « Moi aussi je suis bien avec toi. » Elle sent son souffle contre sa joue et vient doucement chercher de sa main la joue de Léo. Ses lèvres. « Je vis une expérience délicieuse, troublante, sensuelle même. J'avais peur. » Elle aimerait lui parler de son passé, du fait d'avoir cette blessure profonde. « Pas de toi Léo mais de moi. Mais tu fais naitre en moi une force qui je ne soupçonnais même pas. » Une force que Luna a envie de laisser grandir sans se restreindre.

@Léo Fedeli


" Hier n'existe pas. Avant-hier non plus. Aujourd'hui, c'est délicieux. Demain est merveilleux."
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Mar 12 Nov - 22:27 )
Crainte de l'obscurité

La situation est plutôt amusante et tout comme lui je me réjouis de la situation. Ce désir constant entre nous deux n’est un secret pour personne, d’ailleurs, je pense que obscurité ou pas, nous aurions été aussi tactile et taquin. “C’est vrai qu’on devrait essayer la lumières éteintes.” Dis-je d'emblée en pensant à nos étreintes. “...mais je pense que ta vision me manquerait!” J’essaie de m’imaginer l’un de ces moments sans pouvoir le voir, sans pouvoir observer ses mimiques, ses muscles se contracter ou encore ses pupilles se dilater lorsque le moment propice approche. Au fond, je ne sais pas si cela serait possible ou tenable sur tout une soirée.

Je me reconcentre sur ses dires et prend le temps de l’écouter, de faire en sorte de décrypter ses mimiques qui sont invisibles sans lumière. Je prête attention à l'intonation de sa voix ou alors aux mouvements qu’il pourrait effectuer et qui me donnerait des indications sur la tête qu’il fait ou alors la posture qu’il a. Ma main reste dans la sienne alors qu’il m’explique que sa journée a été compliqué, car il avait du mal à se concentrer, trop pris par la soirée qui nous attendait. Je comprends et partage totalement cet état d’esprit. Dernièrement, mes pensées sont hantées par le brun. J’ai compris ces dernières semaines qu’il est la stabilité dont j’avais besoin, je perds vite pied lorsqu’il n’est pas là et très vite je suis rattrapée par mes démons, par le manque de mon fils, par mon manque d'enthousiasme à mener ma vie, par beaucoup de choses qui me mènent très souvent à de la haine et vers l’alcool. Lorsque je suis à ses côtés, mes problèmes deviennent plus léger, du moins, j’ai beaucoup plus de capacité à les affronter. “C’est un peu mon état tous les jours…” Mon regard plonge vers la table, comme s’il pouvait me voir et surtout déceler à quel point je viens de me mettre à nue. “Beaucoup trop longue…” Au son de ma voix, on peut deviner un sourire qui se dessine. “Je me languissais de te retrouver à vraie dire.” Avec les années, je suis devenue une femme méfiante, une femme aimant tout contrôler, une femme difficile à fréquenter, mais aux côtés de Raoul, je suis tout autre, j’aspire à une nouvelle jeunesse et je dois avouer que cela fait du bien.

“Au plus gentleman homme de Naples!” dis-je ,une fois mon cocktail commandé, en main. Je me lève également en prenant bien soin de ne pas tout renverser et approche ma main prise pour pouvoir trinquer avec Raoul.  “Je dirais même plus ..” je marque une légère pause avant d’ajouter suavement : “à nous!”


lumos maxima


@Raoul de St Ange
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi https://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + christaline
Messages : 423 - Points : 1192
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Tumblr_inline_ok7ardROFj1qlt39u_250
Âge : 30 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Mer 13 Nov - 14:36 )
Léo l’écoute et sourit en même temps. De jolis mots, qui lui donnent envie d’en avoir plus encore, de découvrir plus de choses. « - Tu comptes donc rendre ma peau accroc. » Et lui aussi par la même occasion. C’est tout à fait possible en tout cas. Il l’est déjà un peu de toute façon. Il a adoré sentir ses lèvres contre sa peau comme ça. Il en ressent encore les sensations. Il se sent tout léger en tout cas. Il a pu lui en offrir également. Il aurait bien continué à le faire en tout cas. « - Ils étaient fait pour, ce ne sont pas les dernières ne t’inquiète pas. » Il compte bien lui en faire d’autres des baisers. Peut-être ce soir, mais par la suite également. Si elle le souhaite. Il n’ira jamais contre son avis de toute façon. Il respecte les femmes, comme il respecte la plupart des personnes d’ailleurs. Il hoche la tête, étant assez d’accord. « - Je ne serais pas aussi tactile si nous n’étions pas dans la pénombre. En public en tout cas, si nous étions ne privés c’est autre chose bien sûr. » Et encore, il ne sait pas s’il aurait réellement osé le faire. Mais maintenant qu’il sait qu’elle ne le rejettera pas, il a beaucoup moins peur de faire un pas envers elle. Et heureusement. Il se sent bien plus à l’aise. Mais on peut dire que c’est plus facile comme ça, dans le noir. Il y a moins de crainte, puisqu’il n’y a pas le regard de l’autre. Ni des autres. Il est content qu’elle soit bien avec lui. Il ne veut pas lui faire peur, qu’elle soit mal à l’aise. Il fronce les sourcils quelques secondes tout de même avant de reprendre. « - Peur de toi pour quelle raison ? » Il pose sa main contre son bras, venant le lui caresser du bout des doigts. Il réfléchit avant de finalement reprendre. « - J’essaierai de toujours faire en sorte que tu sois bien avec moi. Ca fait longtemps que je n’ai plus été comme ça avec quelqu’un. Et j’ai peut-être un peu perdu la main. Mais je ne veux pas te faire peur, te faire de mal. » Il essaie de ne pas trop être maladroit. De faire les choses correctement. Il n’ira jamais là où elle ne veut pas. « - A deux on est toujours plus fort. Je suis content que tu crois en moi. Et que tu arrives à te détendre. » Il vient poser ses lèvres quelques secondes contre les siennes.

@Luna Primavera





♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u https://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © all souls .(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 2221 - Points : 3388
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 1553515517-155231261451006263-27
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Jeu 14 Nov - 17:31 )
« C'est tout à fait ça. » Luna répond dans un sourire, il n'y a pas que la peau de Léo qu'elle veut rendre accro. Lui aussi bien entendu, mais elle se doute qu'il l'est déjà un peu. Même si elle ne le voit pas, elle a senti et ressenti ses émotions. Elle a été bouleversée et si ils étaient indifférents l'un à l'autre, il n'y aurait pas cet alchimie qui se créé et qui se dégage d'eux comme un doux courant électrisant. Elle ne cache pas ce que les caresses ont mises à nu, cette sensibilité qui la caresse et qui l'enveloppe comme un gros câlin. Ils étaient fait pour voilà ce que répond Léo, Luna n'en aucun doute sur ces mots. « Ils étaient les premiers d'une longue et belle suite. » Pourquoi cacherait-elle ce qui se lirait dans son regard si le manque de lumière n'en privait pas Léo ? L'orpheline est sincère, et elle ne souhaite qu'une chose c'est recevoir encore et encore de ces tendres baisers. Elle veut que le garagiste en dépose sur chaque centimètre de sa peau, pas ici, parce que même s'ils sont cachés aux regards des autres, ils restent pudiques et respectueux. « Comme quoi cette soirée est des plus profitable. Elle nous permet de nous rapprocher tout en se découvrant. Tant bien si on était allé dans un restaurant, on serait resté sage. Enfin on n'aurait pas été autant tactile en public en tout cas. » Sur ce point Luna apprécie que Léo soit comme elle plus dans la discrétion que dans la démonstration. Même si elle ne verra pas de gêne à lui tenir la main ou à l'embrasser dans la rue. Mais il est vrai que ce qu'elle lui a offert, elle l'aurait attendu d'être seule avec lui pour le faire.

Poussée par la force et la confiance que Léo éveille, Luna se livre un peu plus. Elle a des craintes l'orpheline, des craintes liées à son enfance, à son passé envolé. Elle ne sait comment le gérer face aux gens qu'elle rencontre, surtout quand elle sent qu'elle s'attache. C'est souvent à cet instant qu'elle fuit ou qu'on la fuit parce qu'elle part dans des histoires folles au lieu de la vérité. Là elle ne veut pas fuir et elle ne veut pas voir le garagiste fuir. Luna sent la caresse sur son bras, d'ailleurs elle frissonne. Elle entend ses mots. « Parce que mon passé m'a toujours empêché de m'investir. J'ai souvent préféré couper cours à mes relations que d'en parler. Et cette fois je n'ai pas envie de fuir .. ni de mentir. » Sa voix tremble. « Je te raconterais tout, promis. Pas ce soir parce que je ne veux pas mettre de l'ombre sur cette belle soirée. » Ils auront d'autres occasions plus propice à cette discussion. Les mots de Léo encore une fois la rassure, il est sincère et cela lui prouve qu'elle ne se trompe pas. « Perdu la main ?? Non tu te débrouilles très bien .. vu comme tu me fais chavirer .. et je suis sure que si je voyais tes yeux je fondrais comme de la neige sous le soleil. » Il est vrai qu'à deux on est plus fort. Peut être que Léo sera celui qui lui fera prendre conscience qu'elle n'est pas coupable de ce qui lui est arrivé. Et que son enfance n'est pas une barrière au bonheur. Il l'embrasse tendrement. « J'ai eu beaucoup de chance que le destin est fait croiser nos routes. » Luna est heureuse que Léo est voulu lui prêter main forte ce jour là alors qu'elle avait sa voiture en panne.

@Léo Fedeli


" Hier n'existe pas. Avant-hier non plus. Aujourd'hui, c'est délicieux. Demain est merveilleux."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi https://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + christaline
Messages : 423 - Points : 1192
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Tumblr_inline_ok7ardROFj1qlt39u_250
Âge : 30 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Sam 16 Nov - 12:46 )
Accro, il l’est déjà bien sûr. Il l’est depuis un petit temps. Il n’a plus envie de se passer de ce sourire, de ce regard, cet humour, cette personnalité, cette odeur et sa douce voix. Mais bien plus encore, surtout après ces gestes dont il a eu droit. « - Ca ne fait aucun doute. » Répondit-il quand elle lui dit que ce sont les premiers d’une longue série. Il compte bien lui en faire encore et encore. Continuer de la découvrir en même temps. En même temps, ça lui laisse croire qu’il y a un avenir, ce dont il ne doutait pas non plus. Il n’a pas fait ces gestes envers elle, dit ces mots pour que ça soit une histoire qui ne dure pas. Il a envie qu’elle fasse partie de sa vie mais aussi de celle de Louisa. Pour la petite, elle n’a pas réellement le choix, puisqu’il ne peut pas vivre sans sa vie. Mais Luna lui a déjà fait comprendre que ça ne lui pose pas de problème le fait qu’il soit déjà père. Il n’a pas à avoir peur de ça en tout cas. « - Ca aurait été différent. » Ils auraient sans doute juste discuté. Il n’est pas déçu d’être là en tout cas. Ca change des habitudes. Et ça leur permet de se voir d’une autre manière. Et ça permet aussi à Léo de lui montrer qu’il est un homme correct, il a envie qu’elle lui fasse confiance. Une relation ne fonctionne qu’avec celle-ci. Il laisse la main posée contre elle, aimant avoir un contact avec elle. « - Oh non, ne fuis pas, je serai triste si tu venais à le faire. Je ne t’abandonnerai pas non plus. Peu importe ce que tu me diras par rapport à ton passé. » Pas ce soir il le comprend bien. Mais il est prêt à tout entendre quand elle décidera de le faire. Il préfère qu’elle soit sincère avec lui. Il n’est pas fan du mensonge en plus de ça. Ca crée toujours des problèmes sur le long terme. Même s’il a beaucoup menti quand il allait mal suite à la mort de sa fiancée. Il a compris que ça ne l’aiderait pas. Il sourit bêtement, tout en rougissant quand elle lui dit qu’il se débrouille bien. « - Merci c’est gentil. Enfin, je suis vraiment heureux de ne pas te laisser indifférente en tout cas. » Il est rassuré, encore une fois. Même s’il n’a plus tellement l’habitude de tout ça. Ca lui semble loin. Lui aussi à peur. Il a toujours eu peur jusqu’ici de s’attacher à nouveau. Il se l’interdisait également pour elle. Car il ne voulait pas en aimer une autre. Il a réussi à passer au-dessus. « - Heureusement que mon collègue m’a presque forcé à me rendre au festival des couleurs oui. Je serai passé à côté d’une personne merveilleuse à me complaire dans mes habitudes. » Et il n’aurait pas été plus heureux en continuant de vivre que pour sa fille et sans rien vouloir d’autre. Puis il y a eu la panne avant ça aussi. « - Moi aussi j’ai des craintes, tu n’es pas seule. Mais j’ai envie d’y faire face, pour toi. » Il vient finalement prendre sa main dans la sienne posant un baiser sur le dessus de celle-ci.

@Luna Primavera





♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Raoul de St AngeLe vin est un puissant lubrifiant social
Raoul de St Ange
https://www.ciao-vecchio.com/t4975-un-mensonge-repete-mille-fois https://www.ciao-vecchio.com/t5021-tout-n-est-pas-tout-blanc-ou-tout-noir-tout-est-souvent-gris
Faceclaim : Hugh Jackman © ϟ SWAN (vava) / crackships (padawan & santa secret)
Messages : 1200 - Points : 2335
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 47 ans né le 18/09/72 / vérité
Métier : Oenologue / mensonge ancien flic infiltré
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Sam 16 Nov - 16:58 )
Il est vrai que le manque de lumière donne à cet instant bien plus de profondeur. Tu t'attardes d'avantage sur des petits détails. Tu y fais attention quand Tish et toi vous vous retrouvez dans l'intimité. Mais là l'obscurité donne une touche plus sensuelle, érotique que tu apprécies. « J'avoue que ne pouvoir t'admirer quand tu cèdes au plaisir me manquerais aussi. » Voir les yeux de la belle se voiler sous le feu du désir. Voir sa peau frisonner alors que tes doigts ou tes lèvres la caressent. Voir son corps se paraît de volupté quand le tien la possède. Oui cela te manquerait. Mais tu es sur que la pénombre vous donnerez d'autre émotions. « Et deviner parfois fait autant fantasmer que voir. » Vu comme tu le dis, la belle doit se douter que cette situation te met en appétit de la plus délicieuse des façons. En tout cas à cet instant tu n'échangerais ta place pour rien au monde, même pas pour ta vengeance. Pour une fois et depuis des années tu la laisses de côté, tu n'abandonnes pas, mais elle laisse sa place à un peu de repos. De quoi apaiser ton âme détruite. Latisha te redonne le goût de vivre, elle apporte un souffle de vie dans ta triste existence. Et il est vrai que tu penses de plus en plus souvent à la belle. Et l'idée de cette soirée a égayé les heures qui se sont égrainées, même si tu les as trouvé longues à s'écouler. Tu n'es pas le seul dans ce cas.

Tu gardes sa main dans la tien, tu restes prés de Tish, son souffle te caresse faisant danser ta peau. Elle te fait de l'effet, la seule femme qui jusqu'à présent t'a fait perdre la tête c'est Maeva. Elle a ce don comme elle de t'envouter, de t'enivrer. Et vu ce qu'elle te répond, il semble qu'elle soit autant sous ton charme que tu l'ais sous le sien. « Je ne pensais pas que cela pouvait à nouveau m'arriver. » Tu marques un temps de pause portant sa main à tes lèvres pour l'embrasser tendrement. « Je ne pensais pas que mon cœur à nouveau pourrait s'affoler de la sorte. Tu me bouleverses Tish . J'aime les émotions qui me caressent quand je suis à tes côtés. Je me sens revivre. Je me sens à nouveau entier. » Peut être que tu en dis trop. Il faut penser que tu caches un lourd secret, que ta quête pourrait bien mettre un terme à ta vie. Trop t'impliquer avec la belle est dangereux et tu en es conscient. Mais tu ne peux pas faire semblant, ni ignorer ce que Tish te dit, ni ce que tu éprouves. Vos cocktails arrivent enfin et tu décides de porter un toast. La belle renchérit. « A nous. » Est ce qu'il pourrait y avoir un nous pour Tish et toi ? Une lueur d'espoir dans ton sombre avenir. Après tout vous êtes deux âmes torturées, blessées, perdues, tristes. Ensemble vous pourriez guérir de tous vos maux. Mais est ce bien prudent de lui laisser entrevoir un nous ? Alors que tu ne sais pas si demain tu verras le lever du soleil. Tu portes ton verre à tes lèvres. « Délicieux tu ne trouves pas ? » Tu poses ta main sur sa cuisse, jouant sur le tissu pour titiller sa peau dorée. Tu as bien vérifier qu'il n'y ait aucun serveur au alentour. Tu mets la situation à profit pour rendre l'instant encore plus érotique. Tout en restant sensuel. Rien d'incorrect. Ta main se promène juste sans se montrer impatiente ou intrusive. Juste un touché attentionné et tendre.

@Latisha Jones




Le prix du sang. Les larmes amères.
La vengeance aux creux des tripes.
Revenir en haut Aller en bas
Luna PrimaveraToujours frais après un litre de café
Luna Primavera
https://www.ciao-vecchio.com/t4153-les-trous-noirs-c-est-comme-u https://www.ciao-vecchio.com/t4158-la-blessure-cicatrisee-on-oublie-la-douleur-luna#131616
Faceclaim : Irina Shayk © all souls .(ava) Miss Pie (sign)
Messages : 2221 - Points : 3388
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 1553515517-155231261451006263-27
Âge : 35 ans qu'elle fête le 1er mai. Trouvée en 1994 dans les rues de Naples. On lui a donné 10 ans. A partir de là sa date de naissance a été définie. (1/05/1984)
Métier : Assistante administrative au cinéma le Modernissimo
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Lun 18 Nov - 12:00 )
L'idée qu'il y aura d'autres baisers tout aussi tendre enchante Luna. Avec une réponse pareille elle comprend que Léo a également envie quee leur histoire se poursuive. Qu'elle s'écrive doucement au fil des rencontres. Elle s'en doutait un peu, mais il confirme et d'une certaine manière cela la rassure. Les moments seront tous différents, comme celui-là l'aurait été s'il s'était passé en pleine lumière. Mais cette situation a beaucoup de charme, et laisse marcher l'imagination. Autant la mettre à profit. Pour le reste, Luna sait qu'elle va avoir un travail à faire sur elle. Elle va devoir parler de son passé à Léo. Il faut qu'elle soit franche si elle veut ajouter d'autres soirées à celle d'aujourd'hui. Après tout il lui a parlé sans crainte de Louisa, et elle n'a pas pris ses jambes à son cou. Alors pourquoi lui ferait-il en apprenant qu'elle est orpheline ? Elle n'est pas responsable de cet état de fait. Elle est juste responsable de son avenir et de la route qu'elle veut lui faire emprunter. Si elle veut faire un bout de chemin avec Léo, Luna devra être honnête. Et ne pas avoir peur de qui elle est.

L'orpheline lui fait part de sa façon d'agir, à cause de son passé. Leurs doigts restent liés et elle les serre un peu plus. Comme si à cet instant, sans entrer dans les détails, elle avait déjà peur de le perdre. De le voir fuir. C'est idiot mais c'est Luna, fragile et toujours à chercher à construire une vie alors que d'entré on la lui a brisé. Elle n'est pas malheureuse, car ses frères et sœurs de cœurs ont su combler le vide. Elle est juste abîmée dans un coin de son cœur. Comme si des morceaux manqués, alors qu'ils sont surement là, mais elle doit juste trouver la bonne personne pour l'aider à les recoller. « Merci Léo. Et je n'ai pas l'intention de fuir. Je l'ai fais par le passé pensant me protéger. Mais je n'en ai pas envie avec toi. » Luna a trouvé en Léo des émotions qu'elle a souvent cherché. Elle ne compte pas le laisser s'échapper ou même lui échapper. Elle a peur c'est sur, et elle se doute que rien ne sera simple. Mais elle veut tenter. Pour la première fois elle veut poser son fardeau, le partager avec une autre personne que sa famille de l'orphelinat. Luna le rassure à son tour, quand Léo semble douté de ses capacités à la faire chavirer. Elle lâche sa main pour faire à nouveau glisser ses doigts à l'intérieur de son avant bras. Partant du poignet pour remonter vers le coude. « Et je suis heureuse de ne pas te laisser indifférent. » Elle sent sa peau frissonner sous la caresse. « Cela fait du bien de sortir de ses habitudes. Et la fête des couleurs étaient vraiment magique à tes côtés. » Tout comme le moment mécanique. Elle apprécie de pouvoir partager cette passion avec une personne qui compte. Luna sourit quand Léo lui avoue avoir des craintes aussi mais qu'il est prêt à y faire face avec elle. « Tu crois que Louisa ne va pas m'en vouloir si je lui emprunte un peu son papa ? » La fillette ayant perdue sa maman, il ne faudrait pas qu'elle voit Luna comme une voleuse de papa. Parce qu'elle sait Luna, quelle douleur violente on éprouve quand on perd ses parents. Et pas sur que depuis la mort de sa femme Léo est vraiment laisser quelqu'un entrer dans sa vie. « Remarque si elle aime les histoires, je suis une championne pour en inventer. » Cela peut être un point positif.


@Léo Fedeli


" Hier n'existe pas. Avant-hier non plus. Aujourd'hui, c'est délicieux. Demain est merveilleux."
Revenir en haut Aller en bas
Léo Fedeli10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Léo Fedeli
https://www.ciao-vecchio.com/t5049-leo-elle-est-mon-etoile-parmi https://www.ciao-vecchio.com/t5087-viens-on-est-bien
Faceclaim : Chris Wood + christaline
Messages : 423 - Points : 1192
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Tumblr_inline_ok7ardROFj1qlt39u_250
Âge : 30 ans (3 Mars)
Métier : Garagiste
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le Mer 20 Nov - 20:27 )
Le passé est parfois difficile mais il fait aussi ce qu’on devient. Parfois c’est négatif mais dans le cas de Luna et Léo c’est plutôt positif. Du moins c’est ce qu’il pense en ce moment. De son côté il avance dans sa vie, il a été mal pendant un bon moment mais maintenant il se sent mieux et il a fait une rencontre incroyable. Il ne connaît pas les détails de la vie de Luna mais c’est une belle personne. Il ne changera jamais d’avis sur ça et il ne voit pas pourquoi il l’abandonnerait. Ce serait égoïste et complètement stupide de le faire. Il a retrouvé le sourire depuis qu’ils se voient, il se sent plus vivant. Il est content de l’entendre dire qu’elle ne fuira pas avec lui. Il espère vraiment que non. Il n’a pas envie de la perdre. Il lui offre un sourire rassurant finalement. Se contentant de sa réponse. Il ne creuse pas trop non plus, elle lui en dira plus quand elle en aura envie. Il observe ses gestes un instant, appréciant encore une fois. « - Je serai quand même fou de passer à côté d’une femme comme toi. » Dit-il en relevant les yeux sur son visage. Elle est juste parfaite. Et Nori était du même avis quand il lui a montré sa photo. Après, sa meilleure amie ne parlait que du physique, mais lui sait très bien que c’est elle tout entière qui l’est. « - Je suis d’accords avec toi, c’était magique. » Il ne s’était plus amusé comme ça depuis longtemps alors il ne peut pas dire que ça ne lui a pas plu. Il se mord la lèvre légèrement lorsqu’elle parle de Louisa. Il y réfléchit un petit peu avant de finalement répondre. « - En réalité, je ne sais même pas. Je ne lui ai jamais présenté personne. Elle a beaucoup de femme dans sa vie, ma meilleure amie qui est sa marraine, ma cousine. Mais ça n’est pas la même chose non plus. Elle n’a jamais eu sa maman. » Ce qui l’attriste un peu d’ailleurs. Il sait qu’elles se seraient beaucoup aimées toutes les deux. Elle était tellement heureuse de devenir maman. Il essaie de ne pas trop penser à ça. Pas maintenant en tout cas. « - Mais ce n’est pas une petite fille difficile. Elle sait ce qu’elle veut, pour ça elle a du caractère mais elle est très sensible, sociable et adorable. Je ne pense pas qu’il y aura de soucis. J’espère en tout cas. » Il fait confiance à la petite. « - Et oui, elle adore les histoires. » Il se mit à rire doucement. Ca lui ferait peut-être du bien d’avoir quelqu’un. Même si elle a des habitudes avec Nori et Lily bien sûr. Même Octavia même si c’est moins souvent. « - Ne t’en fait pas pour ça. Vous allez bien vous entendre, je suis sûr. » Il veut être positif. Il faut qu’il le soit de toute façon. Louisa saura s’adapter, c’est vraiment ça qu’il se dit.

@Luna Primavera





♛ Je suis un homme comblé, avec toutes ces belles jeunes femme à mes côtés.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
{ Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } - Page 3 Empty
Sujet: Re: { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- { Mini-Situation 2 : Crainte de l'obscurité } -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Le Coeur de Naples :: San Calisto
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant