Revenir en haut
Aller en bas


 

- Un bon cheval ne devient jamais une rosse. // Enea -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vittoria MartinelliLe vin est un puissant lubrifiant social
Vittoria Martinelli
http://www.ciao-vecchio.com/t5797-vittoria-i-have-the-heart-of-a http://www.ciao-vecchio.com/t2859-vicky-_-what-about-my-fist-in-your-face
Faceclaim : Elsa Pataky ©lotusgraphics & Padawan the lovely
Messages : 442 - Points : 1183
Âge : 38 ans
Métier : Lieutenant dans la brigade criminelle, anti-criminalité
Un bon cheval ne devient jamais une rosse. // Enea Empty
Sujet: Un bon cheval ne devient jamais une rosse. // Enea ( le Sam 31 Aoû 2019 - 19:29 )
Vittoria reprenait petit à petit sa vie en main. Après sa récente promotion en tant que Lieutenant aux affaires criminelles, elle avait décidé de faire quelque chose dont elle avait toujours eu envie : étudier la criminologie. Car oui, cela était une science et depuis qu’elle était enfant : elle était fascinée part la façon donc les esprits des criminels fonctionnaient. Comment une personne pouvait-elle à ce point plonger dans la noirceur et le sadisme ? Elle se souvient encore de ses tentatives à crocheter les serrures du bureau de son père pour voir s’il avait des dossiers croustillants. Après ses premières expériences sur le terrain, le désir d’en apprendre plus n’avait fait que s’accroître avant que son métier la dévore et l’empêche de trouver du temps pour étudier. Aujourd’hui, elle était une femme à l’aube de la deuxième moitié de sa vie avec du temps libre entre deux affaires alors elle avait commencé une formation en ligne payée de moitié par le gouvernement. Car après tout, cette formation allait pouvoir aider à l’appréhension et la compréhension des suspects. Vicky voulait être la meilleure et aussi prouver aux mauvaises langues qu’elle n’avait pas obtenu son poste en passant sous le bureau. Elle avait mérité ce grade, elle avait travaillé d’arrache-pied pour que cela arrive : alors il était normal qu’elle savoure ce moment de gloire. Hors de questions que des hommes matchos se mettent en travers de son chemin. Sa journée de travail finit, elle passa par les archives policières pour prendre au passage quelques anciennes affaires de tueurs en séries à Naples pour le soir venu. Les papiers dans son sac, elle monta dans sa voiture avant de filer au poney club en dehors de la ville où elle avait mis en pension son cheval. Une belle jument de 9 ans de couleur isabelle : vouée à la boucherie, car anciennement cheval de courses. Un autre plaisir, un autre rêve devenu réalité. Vittoria voulait croquer la vie à pleines dents, elle avait compris que la vie était trop courte pour ne pas profiter.
Elle gara sa voiture sur le parking, sortit et ouvrit le coffre pour troquer ses rangers contre sa paire de bottines avant d’enfiler ses chaps. Ces dernières zippées, elle attrapa sa caisse à brosse et le reste du matériel avant de se diriger vers le boxe. Les affaires posées, le licol en main : elle alla au pré prendre la jument qu’elle avait appelé Nenya. Parce qu’elle était une fan du Seigneur des Anneaux. Le coup de foudre avait été immédiat entre l’animal et la jeune femme. Elles se comprenaient et Vicky avait réalisé au combien la présence d’un cheval avait manqué à sa vie ces dernières années. Elle qui était habituée à dormir dans le foin quand elle allait voir sa tante en Irlande. Accrochant la bride autour de la tête de la jument, le Lieutenant en profita pour caresser son encolure et lui parler doucement en anglais avant de la ramener vers les boxes pour la préparer.

Arnacher, prête à partir en balade dans les étendues de natures autour du club, elle croisa Enea sur le chemin. “Hey.” Vicky lui offrir son plus grand sourire : “J’allais sortir Nenya, je ne savais pas que tu étais là sinon je t’aurais proposé avant, mais : tu veux te joindre à nous ?” La policière caressa sa jument : “J’essaye encore de faire en sorte qu’elle s’habitue à d’autres chevaux. Qu’elle comprenne qu'être avec les autres ne veut pas dire faire la course.”



☽☽ Awake, she struggled to fill the hours until she could sleep again. But nothing she did made her feel whole. If she ate, she didn't taste the food. If she read, she couldn't remember the words. If she rested, she still felt tired.

Revenir en haut Aller en bas
Enea Duncan10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Enea Duncan
http://www.ciao-vecchio.com/t5769-enea-duncan-j-entends-le-vent- http://www.ciao-vecchio.com/t5791-enea-danse-avec-lui
Faceclaim : Marina Laswick | Avatar & gif : AvatarAGogo
Messages : 57 - Points : 70
Un bon cheval ne devient jamais une rosse. // Enea Tumblr_pv409yXrex1xwn2noo9_r1_250
Âge : 31 ans
Métier : Fauconnière équestre & monitrice d'équitation
Un bon cheval ne devient jamais une rosse. // Enea Empty
Sujet: Re: Un bon cheval ne devient jamais une rosse. // Enea ( le Jeu 5 Sep 2019 - 12:01 )

Un bon cheval ne devient jamais une rosse.
Vittoria & Enea

“L’air du paradis est celui qui souffle entre les oreilles d’un cheval”
Plusieurs jours se sont écoulés depuis ma chute sur la plage suite à un ballon qui avait atterri sur mon crâne. J’ai pris suite à cet incident quelques jours de repos, j’ai pu au moins réfléchir un peu plus sur ce fameux spectacle sur lequel je travaille depuis quelques temps. J’étais impatiente de pouvoir mettre tout ça en place et reprendre les spectacles fauconnerie équestre.
Aujourd’hui cependant, j’avais travailler un peu avec une jument de race quarter horse sur quelques enchaînement, je ne l’avais pas depuis longtemps et bien qu’on bosser dur toutes les deux. Elles se montre parfois assez difficile et têtue. Je sais qu’avec de la patience, j’arriverais à quelque chose avec elle.

Cependant maintenant que j’avais fini de bosser avec elle, j'ai bien envie d’aller faire une balade et alors que je parlais avec une voix douce à mon faucon à qui je lui gratter sur le côté de la tête, j’entendis, une voix que je connaissais parfaitement bien. Je me mets à sourire levant la tête et posant mon rapace sur une de mes épaules alors que je m’apprêtais à aller le mettre dans sa volière. Je me mets à sourire à Vittoria, heureuse de la croiser cela faisait un petit moment que je ne l’avais pas vu.

- Coucou ma belle. Et bien ce n’est pas vraiment trop tard, justement j’allais chercher Vaughn pour une petite balade après avoir rentré Caesar dans sa volière donc j’accepte avec plaisir ta proposition. Je fais vite.

Lui dis je avant de m’éloigner et d’ouvrir la volière où je dépose Caesar sur une branche pour lui donner ensuite un morceau de viande se trouvant dans la glacière pour lui féliciter son travail. Je ferme ensuite derrière moi et va chercher Vaughn qui m’attendait sagement dans un pré, je lui met son filet éthologique et monte sur son dos sans aucune selle. C’était ainsi lorsque je partais en balade ou me déplacer à cheval entre chez moi et l’écurie, sans aucun mors, ni selle. Je sors un sucre dans ma poche et le donne à Vaughn avant de rejoindre mon amie qui m’attendait sagement.

- Vaughn et moi, on est prêt pour la balade.

Lui dis je avec un grand sourire, tapotant l’encolure de mon andalou blanc.

(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
Vittoria MartinelliLe vin est un puissant lubrifiant social
Vittoria Martinelli
http://www.ciao-vecchio.com/t5797-vittoria-i-have-the-heart-of-a http://www.ciao-vecchio.com/t2859-vicky-_-what-about-my-fist-in-your-face
Faceclaim : Elsa Pataky ©lotusgraphics & Padawan the lovely
Messages : 442 - Points : 1183
Âge : 38 ans
Métier : Lieutenant dans la brigade criminelle, anti-criminalité
Un bon cheval ne devient jamais une rosse. // Enea Empty
Sujet: Re: Un bon cheval ne devient jamais une rosse. // Enea ( le Mer 18 Sep 2019 - 19:52 )
Vittoria avait toujours apprécié d’être avec quelqu’un quand elle partait en balade même si être toute seule dans une étendue sauvage ne la dérangeait pas le moins du monde. Elle devait éduquer Nenya à garder son calme quand elle était avec d’autres chevaux. La jument avait tendance à prendre toute ballade comme une course. Si elle avait appris à monter sans équipements : elle ne voulait pas prendre le risque avec son cheval. Elles ne se connaissaient pas encore assez pour partir à l’aventure comme ça. Un jour, Vicky l’espérait, elle serait en mesure de la monter sans rien. Cependant, elle avait été habituée depuis son plus jeune âge à être harnachée. Ce genre de choses ne se changeait pas du jour au lendemain. De toute façon, la policière était satisfaite par la présence de l’animal et ne ressentait que rarement le besoin de la monter. Malheureusement, elle devait être souvent travaillée, encore une fois car cela était son quotidien avant qu’elle n’ait été vendue à la boucherie. En voyant Enea, elle n’hésita pas longtemps à lui proposer de se joindre à elles.

“Génial, à tout de suite.”
Vicky était sincèrement heureuse de savoir que la jeune femme allait venir avec eux. En tant que monitrice d’équitation et elle-même grande cavalière : le lieutenant de police était toujours prête à prendre et entendre les conseils de ceux qui s’y connaissaient. Il n’y avait que comme ça qu’on pouvait faire des progrès.

Elle descendit de son cheval pour la laisser brouter et caressa son encolure en lui parlant doucement. Elle racontait ses dernières trouvailles, révisait à sa façon. C’est que Nenya ne semblait pas déranger plus que cela en entendant les détails sanglants et macabres des dossiers qui étaient dans sa voiture. En voyant Enea et Vaugh, elle sourit et utilisa un des enclos comme marche-pied pour se remettre en selle. Le temps de glisser ses pieds dans les étriers, de presser les jambes doucement sur l’animal pour le faire avancer.

“Kenya aime bien Vaugh en plus. Je pensais même les mettre ensemble si cela ne te dérange pas ? Commencer à la socialiser comme ça. Tu en penses quoi ?” Elle ne tenait pas ses rênes courtes, elle les laissait lâche pour que Nenya étire son cou à loisir : “Et sinon comment tu vas ? J’ai entendu dire que tu étais tombée par Louisa.”



☽☽ Awake, she struggled to fill the hours until she could sleep again. But nothing she did made her feel whole. If she ate, she didn't taste the food. If she read, she couldn't remember the words. If she rested, she still felt tired.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Un bon cheval ne devient jamais une rosse. // Enea Empty
Sujet: Re: Un bon cheval ne devient jamais une rosse. // Enea ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Un bon cheval ne devient jamais une rosse. // Enea -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Autour de Naples :: Autres quartiers
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut