Revenir en haut
Aller en bas


 

- I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
Adam JacobsenToujours frais après un litre de café
Adam Jacobsen
http://www.ciao-vecchio.com/t5989-i-know-i-ve-grown-but-i-can-t- http://www.ciao-vecchio.com/t6028-adam-s-notebook#191030
Faceclaim : Hugh Dancy @masayume
Messages : 190 - Points : 270
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Tumblr_nu3hqaWqmw1sbj1wqo3_400
Âge : 42 ans, il avance dangereusement vers sa 43e années (27 nov)
Métier : Anciennement dans l'humanitaire, il tente de se reconstruire. Il peint mais travaille surtout au refuge pour animaux..
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Empty
Sujet: I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] ( le Sam 31 Aoû 2019 - 21:52 )
"All I need is a whisper in a world that only shouts."
Adam Jacobsen
pré-lien de Ebba Jacobsen
Identité : Jacobsen. Patronyme qui reflète sa terre natale : la Norvège. Il serait mentir de dire que, parfois, il n'en est pas nostalgique.Adam. Prénom court qu'il a toujours apprécié. Il n'a jamais été friand des surnoms de toute manière, sauf ceux venant de sa famille. C'est différent, bien plus personnel

Naissance : C'est sous la neige de Trondheim, en Norvège qu'Adam a vécu ses premières heures. Un matin de novembre, le 27 exactement. Il aura dans quelques mois 43ans, il a pourtant l'impression d'en avoir le double.

Origines : Un père norvégien. Une mère anglaise et Italienne. Un beau mélange tout feu tout flamme. Il parle d'ailleurs les 3 langues couramment. Il a la double nationalités : Norvégien et Italien. Tout comme ses deux enfants : Marcus et Erin

Statut : Divorcé. Il a pourtant été marié durant 10 ans. Une belle rencontre, un coup de foudre et beaucoup d'amour. Mais son dernier voyage humanitaire a mal tourné, si bien qu'il est revenu changé. Sa femme n'a pas supporté les crises de panique, les médicaments.Elle est partie avec ses enfants mais lui a laissé le chien. Très aimable.  

Métier : formation de journaliste, c'est ce qui lui a donné l'opportunité de faire de l'humanitaire. Pourtant, il a lâché l'écriture très rapidement pour faire des choses plus concrètes à ses yeux. Construire une école au Sénégal, travailler dans une association pour les petites filles en Inde ou devenir professeur improvisé au Congo... Mais depuis son retour, le contact humain est difficile. Alors il travaille à mi-temps au refuge pour animaux.

Argent : Entre les pensions alimentaires pour les enfants et son simple mi-temps, Adam est loin de rouler sur l'or. .

A Naples depuis : 1984. Le déménagement fut très difficile à vivre pour l’aîné de la famille. Venant tout juste de perdre son père, quitter ses amis et son pays était loin d'être l'idéal. Il a mit de longs mois avant d'accepter cette nouvelle vie. Il a cependant prit le goût du voyage puisqu’entre 1999 et 2017, il a fait des aller-retour pour son travail, dans différent pays du monde.

Adam, il peut paraître comme un loup solitaire aux premiers abords. Il est long à trouver la confiance mais une fois qu’il l’a placé en quelqu’un, il peut parler librement. Quelque peu nostalgique, il s’accroche parfois au passé et oublie de regarder vers l’avenir. Pourtant, il était plein d’espoir autrefois, il a juste besoin d’une nouvelle lumière pour lui montrer le chemin. Observateur, il réfléchit toujours avant d’agir, parfois trop. Et même s’il a facilement une oreille attentive aux problèmes des autres, il n’est pas particulièrement bon pour demander de l’aide lui-même. Distant, parfois un peu brut de décoffrage, il retrouve une certaine douceur auprès de sa famille. Ses sourires sont sincères et il n’est pas du genre à mentir. Il garde toujours un regard attentif sur la fratrie, même s’il a lui-même des problèmes à régler. Curieux, avide d’apprendre et d’enseigner à son tour, il garde de fabuleux souvenirs de ses voyages et ses expériences à l’étrangers. Il écoute régulièrement des musiques du monde et cuisine des mets d’ailleurs. Il parle couramment anglais, Italiens et Norvégien. Il se débrouille également en Français, même s’il est loin d’être assez confident pour le parler régulièrement. Anxieux, ce trait de caractère se développe particulièrement depuis son retour du Congo.

poids :
87 kg
alcool :
5 verre
cigarettes :
5 par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
Gambia Sona Jobarteh


Conclusion de ta vieIl y a 2 ans, Adam aurait répondu que sa vie était parfaite. Un métier passionnant, une femme plus belle que le jour et deux enfants à choyer. Il avait tout ce qu’un homme peut espérer : l’amour, l’argent et l’épanouissement. Mais il faut parfois un seul événement pour que tout vole en éclat, et sa petite bulle de bonheur s’est brisée en quelques mois. Aujourd’hui il peine à garder la tête hors de l’eau. Il enchaîne les antidépresseurs, passe des nuits chaotiques entrecoupées par de terribles cauchemars et vit dans un petit appartement, tout seul. Sa femme est partie, il n’a pas vu ses enfants depuis presque un an. Heureusement il a ses sœurs et frères, la fratrie toujours unie. Mais demander de l’aide n’a jamais été son fort. Alors il tente d’avancer, il se félicite parfois d’avoir passé une nouvelle journée. Sa consommation d’alcool a largement augmenté, il n’est pas rare de voir l’anxiété percer. Un jour ça éclatera, mais pour le moment, il tient bon.

(27/11/1976) Adam est un enfant voulu, un enfant choyé. Le premier d’une longue lignée. Jacobsen ou Lazzari, il n’y a aucune différence, des petits êtres venus d’un amour différent mais tout aussi passionné. C’est sous la neige hivernale que le brun pousse ses premiers cris. Dans sa Norvège natale qu’il passe ses premières années. Et s’il a aimé être fils unique durant un certain temps, il prend tout de suite à cœur son rôle de grand frère. Bien qu’il ait à peine 3 ans à la naissance de sa première petite sœur, Adam veille déjà sur elle, à sa façon. Des petites attentions qui ne passent pas inaperçues aux yeux des parents admiratifs. 43 ans plus tard, Adam a toujours ce vieux cliché d’Ebba tenant fermement son doigt alors qu’il est assis à côté de son berceau.
(1984)  La mort d’un parent est toujours quelque chose de difficile à vivre pour un enfant, et Adam n’est pas une exception. Il a énormément de mal à accepter la disparition si soudaine de son père. Il passe de longues semaines à se réveiller en pleine nuit, appelant le nom de son géniteur. Parfois, sa mère doit rester plus d’une heure pour le calmer afin qu’il se rendorme dans la chaleur rassurante de ses bras. Puis un soir, ça s’arrête, comme ça. Il a comme un déclic, la réalisation que tous les cris du monde ne feront pas revenir l’homme qu’il admirait tant. Alors Adam arrête de tourner la tête en espérant voir son père à chaque fois que quelqu’un passe le pas de la porte et comme tout les autres, il a fait son deuil.
(1984) Peu de temps après le tragique accident, toute la petite famille s’installe en Italie. Étant le pays natal de leur mère, c’était une réaction à prévoir. Mais encore une fois, Adam a eu du mal avec le changement soudain. À 8 ans, il a déjà des amis et une routine en Norvège, tout quitter ne lui semble pas une bonne idée. Mais contrairement à ses appréhensions, il réussit à s’intégrer, à faire de nouvelles connaissances. Et en quelques mois, il ne pense plus à repartir. .
(1994)  : Les études n’ont jamais fait peur au jeune homme. Plutôt bon élève, il n’a pas de mal à rentrer dans une école de journalisme. Il est doué en littérature, arrive à poser des mots sur des sentiments parfois flous. Écrivain, éditeur, journaliste ou professeur. La vérité ? Il ne sait pas encore exactement ce qu’il veut faire, alors il se dirige vers un domaine d’étude plutôt que sur une spécification. Il est jeune, il ne pense pas avoir besoin de se presser pour trouver sa voie.
 (1999) Voulant voir le monde, Adam part pour l’Inde le lendemain de son 23eme anniversaire. Il y découvre une nouvelle culture, de nouveaux mets. Ses études terminées, il pense qu’une expérience humanitaire pourrait lui ouvrir les yeux sur les différences sociales. Il espère même en faire un bel article en rentrant en Italie. Il a ainsi été bénévole durant 3 mois, apprenant aux enfants les bases de la lecture. 
(2005):  Il a envoyé valser ses stylos pour se concentrer pleinement sur l’humanitaire. Avec sa formation de journaliste, il n’a pas été difficile pour lui de trouver un poste en tant qu’enseignant dans les pays sous-développés. C’est d’ailleurs au Ghana qu’il rencontre Camelia. C’est le coup de foudre. Lui qui n’y croyait pas, ça lui ait tombé dessus comme ça, sans prévenir. Ses cheveux bruns, ses grands yeux verts et ses lèvres rosées. Adam est incapable de détourner le regard. Ils passent une nuit entière à discuter, à refaire le monde : leur monde. Et 8 mois plus tard, c’est ensemble qu’ils rentrent en Italie. Elle vient de Rome mais n’hésite pas à lâcher son appartement pour emménager avec Adam à Naples. Et rapidement, ils commencent leur histoire. Elle infirmière, lui professeur, ils font déjà une belle équipe.
(2007) : C’est sous le soleil de Naples, le 5 mai 2007 que Camélia Elazzi devient Camelia Jacobsen. Adam est l’homme le plus heureux, le plus chanceux aussi. Fou amoureux depuis la première seconde de celle qui est maintenant sa femme : il sait que l’avenir ne peut être que rose. Il se souviendra toujours de la beauté de Camelia dans sa longue robe blanche. Des détails sur le tissu et de son sourire radieux.
(2007- 2011) Durant 4 ans, le couple a posé ses valises dans 3 différents pays. Ils n’ont pas besoin de grand-chose, vivent au rythme des missions humanitaires qu’ils font ensemble. Toujours follement amoureux l’un de l’autre, ils se contentent de peu : d’amour et d’eau fraîche. Malgré la distance avec sa famille, Adam met toujours un point d’honneur à garder contact avec eux. Heureusement, la technologie étant en pleine expansion, il est de plus en plus facile de communiquer. Ainsi, il garde toujours un œil sur la fratrie, même à des centaines de kilomètres
(2012)  Adam et Camelia reviennent cependant en Italie quand cette dernière apprend une fabuleuse nouvelle : elle est enceinte. Un enfant voulu, attendu même. Le petit Marcus né le 23 janvier 2012, comblant de joie ses parents. Ne se voyant pas continuer ce style de vie avec un enfant en bas âge, ils décident de rester en Italie durant quelque temps. Camelia trouve donc un emploi à l’hôpital et Adam commence dans un journal local. Et alors que les jeunes parents baignent dans le bonheur, qu’ils capturent les premiers mots et les premiers pas, Camelia annonce sa seconde grossesse. 
(2014)  Erin. Une petite fille aux boucles brunes, comme son papa. 7 février 2014, deuxième dose de bonheur dans une famille qui semble pourtant déjà parfaite. La routine s’installe et Camelia ne pense plus à partir. L’Italie est son cocon, leur foyer un havre de paix. Adam en profite pour passer du temps avec ses frères et sœurs, pour rattraper les heures perdues quand il était à l’étranger. La routine s’installe, doucement, mais sûrement.  
(06/2016)  Bien sûr qu’Adam aime sa famille. Marcus, Erin et Camelia sont sa bulle de bonheur. Mais quand un ancien collègue lui propose de partir au Congo durant 6 mois, il est incapable de refuser. Il serait mentir de dire que cette vie ne lui manque pas, parfois. Alors il parle à sa femme, lui promet que ce ne seront que 6 mois. Les derniers 6 mois. Et bien sûr, elle accepte. De nouveau, Adam referme sa valise.
(08/2016) C’est dans un petit village du Congo qu’Adam travaille. Il forme des professeurs sur place et donne quelques cours pour les enfants. Il se retrouve rapidement dans son élément, embrasse la culture. Lui qui n’aimait pas le changement plus jeune, il en est aujourd’hui accro. Et ce matin d’août, tout commence comme d’habitude. Pourtant Adam est nerveux, il a été prévenu des actualités du pays. Un conflit a officiellement commencé au Congo : la rébellion Kamwina Nsapu. Les rebelles contre l’état, les enfants-soldats. Les exemples de tels conflits sont connus mais cette fois, il se retrouve au centre. Pourtant, il décide de continuer la classe. Il sait que les enfants seront la première cible. En faire des soldats deviendra rapidement une priorité.
(fin 08/2016) Le regard dans le vide, Adam ne réalise même pas que le moteur s’est arrêté, que les passagers s’activent autour de lui. L’avion vient d’atterrir à l’aéroport de Naples et pourtant il ne bouge pas de son siège. Il faudra que l’hôtesse de l’air lui secoue doucement l’épaule – ce qui ne manque pas de le faire vivement sursauter – pour qu’il quitte enfin l’appareil. Il est en mode automatique et pourtant, chaque bruit lui fait bondir le cœur. Il tend son passeport et passe les barrières de sécurité. Camélia l’attend anxieusement, court vers lui et le serre dans ses bras. Par reflex il resserre l’étreinte, sans dire un mot. Physiquement il est en Italie, mais son cerveau est resté au Congo. Il ressasse les événements passés, revoit avec horreur les rebelles entrer dans son village. Le sang, les balles, les enfants qui hurlent et les mères qui tentent de s’accrocher à leurs progénitures.  
(09/2016 - 01/2018) Encore une fois, Adam se réveille en sueur, totalement paniqué. Il a l’impression d’être ce petit garçon appelant son père de nouveau, et il déteste ça. Il réalise que le regard de sa femme change, qu’elle le prend en pitié. Les rendez-vous chez le psy n’aident pas, les médicaments contre l’anxiété s’accumulent dans les tiroirs de la salle de bain. Il ne dort que quelques heures, quand la fatigue est tellement intense qu’il n’arrive plus à réfléchir. Et puis il sursaute au moindre bruit, une porte qui claque le fait bondir.  (2018)  C’est ainsi que ça se termine, le 4 décembre 2018. Le stylo dans la main, Adam signe les papiers du divorce. Camelia, il l’aime toujours. Il peut se plonger dans ses grands yeux verts, mais n’y voit plus le même amour. Il n’arrive plus à lui parler, il n’aime pas demander de l’aide. Alors elle abandonne. Il lui laisse la maison, les enfants. Trouve un appartement et tente de tourner la page.
(Aujourd'hui)  C’est au refuge pour animaux qu’Adam a trouvé un poste, à mi-temps. Il a du mal à communiquer et les mots ne s’enchaînent plus assez bien pour écrire des articles. Ses enfants ont arrêté de le voir depuis qu’il a eu une crise de panique en leur présence. Alors il tente de garder la tête hors de l’eau, il se raccroche à ses frères et sœurs. Il se dit qu’il ne peut pas tomber plus bas et que l’avenir ne peut qu’être meilleur.  
ton groupe : MACCHIATO ton avatar :Hugh Dancy


pseudo, prénom :Marie.combien de bougies ?28, toujours.d'où viens-tu ? bleu blanc rouge comment t'as atterri ici ? I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 895265198




Dernière édition par Adam Jacobsen le Sam 7 Sep 2019 - 15:39, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adam JacobsenToujours frais après un litre de café
Adam Jacobsen
http://www.ciao-vecchio.com/t5989-i-know-i-ve-grown-but-i-can-t- http://www.ciao-vecchio.com/t6028-adam-s-notebook#191030
Faceclaim : Hugh Dancy @masayume
Messages : 190 - Points : 270
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Tumblr_nu3hqaWqmw1sbj1wqo3_400
Âge : 42 ans, il avance dangereusement vers sa 43e années (27 nov)
Métier : Anciennement dans l'humanitaire, il tente de se reconstruire. Il peint mais travaille surtout au refuge pour animaux..
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Empty
Sujet: Re: I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] ( le Sam 31 Aoû 2019 - 21:52 )
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3407175773


Already broken



Revenir en haut Aller en bas
Ebba JacobsenToujours frais après un litre de café
Ebba Jacobsen
http://www.ciao-vecchio.com/t5073-une-vie-trop-tranquille-est-un http://www.ciao-vecchio.com/t5112-pour-gagner-il-faut-risquer-de-perdre
Faceclaim : Katheryn Winnick © avengedinchains (avatar) + crack in time (sign) / Ingrid (crackships)
Messages : 968 - Points : 1554
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] K1iFeZ7i_o
Âge : Née en Norvège (Trondheim) le 1er mars. 40 ans à bruler mes ailes à l'adrénaline de l'ivresse de la vitesse.
Métier : Psychologue à la prison de Poggioreale. / Occasionnellement pilote dans des courses illégales de quoi bien arrondir les fins de mois.
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Empty
Sujet: Re: I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] ( le Sam 31 Aoû 2019 - 21:57 )
PREMIÈRE. I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3878876281 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3878876281 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3878876281 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3878876281 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3878876281 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3878876281 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3878876281 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3878876281 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3878876281

Encore merci de prendre l'ainé des Jacobsen. J'aime déjà ce qui est écrit et chouette Ebba est tata. I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3132305143 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3132305143 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3132305143
Je suis sur que tu vas être un grand frère d'amour. I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3096864900 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3096864900 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3096864900
Et on va passer par toutes les émotions.

Re bienvenue parmi nous, bon courage pour cette nouvelle page d'écriture et même si tu connais la maison on est là. I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 575950806 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 2167714111
Et tu as déjà trouvé ma boite à mp et je les adore alors tu peux me harceler. I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 2788203480 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 355798221

Dose d'amour:
 


“ La plus grande vérité qu’on puisse apprendre un jour est qu’il suffit d’aimer et de l’être en retour.”
Revenir en haut Aller en bas
Adam JacobsenToujours frais après un litre de café
Adam Jacobsen
http://www.ciao-vecchio.com/t5989-i-know-i-ve-grown-but-i-can-t- http://www.ciao-vecchio.com/t6028-adam-s-notebook#191030
Faceclaim : Hugh Dancy @masayume
Messages : 190 - Points : 270
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Tumblr_nu3hqaWqmw1sbj1wqo3_400
Âge : 42 ans, il avance dangereusement vers sa 43e années (27 nov)
Métier : Anciennement dans l'humanitaire, il tente de se reconstruire. Il peint mais travaille surtout au refuge pour animaux..
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Empty
Sujet: Re: I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] ( le Sam 31 Aoû 2019 - 22:11 )
Tu es adorable I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3858275945 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3858275945 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3858275945

J'espère que tu aimeras toutes mes idées concernant Adam I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3407175773 et je suis contente que tu aimes déjà les premiers points I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 2379076482

Un grand frère d'amour, évidemment I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3620276803 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3620276803 , il sera plein d'amour quand il ira voir sa petite sœur faire des courses contre John Doe I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 742696197

Plein d'émotions, c'est ce que j'avais prévu I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3866476855

Merci encore de me laisser tenter le scénario I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3858275945
J'aime déjà cette famille I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 582898772 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3907812330 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3312958052 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3195085960 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 2945985047 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3141093565


Already broken



Revenir en haut Aller en bas
Vittoria MartinelliLe vin est un puissant lubrifiant social
Vittoria Martinelli
http://www.ciao-vecchio.com/t5797-vittoria-i-have-the-heart-of-a http://www.ciao-vecchio.com/t2859-vicky-_-what-about-my-fist-in-your-face
Faceclaim : Elsa Pataky ©RQ & Padawan the lovely
Je suis absent-e : En présence réduite jusqu'au 08 Décembre, je m'excuse auprès de mes partenaires... Je vous réponds au plus vite.
Messages : 453 - Points : 1223
Âge : 38 ans
Métier : Lieutenant dans la brigade criminelle, anti-criminalité
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Empty
Sujet: Re: I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] ( le Sam 31 Aoû 2019 - 22:22 )
Tu es trop trop trop parfaite comme ça ma belle I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 357267121

Re-Bienvenue chez toi I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 4210718188



☽☽ Awake, she struggled to fill the hours until she could sleep again. But nothing she did made her feel whole. If she ate, she didn't taste the food. If she read, she couldn't remember the words. If she rested, she still felt tired.

Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
Tina Cambiaso
http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1081 - Points : 2143
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Empty
Sujet: Re: I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] ( le Sam 31 Aoû 2019 - 22:47 )
Hugh est si beau I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3288895034
Rebienvenue avec ce perso et bon courage pour la rédaction de ta fiche I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3407175773 vu qu'avec Tina ils ont le même âge, je viendrai quémander un lien une fois le perso validé I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 2805480963 I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 4210718188


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
Adam JacobsenToujours frais après un litre de café
Adam Jacobsen
http://www.ciao-vecchio.com/t5989-i-know-i-ve-grown-but-i-can-t- http://www.ciao-vecchio.com/t6028-adam-s-notebook#191030
Faceclaim : Hugh Dancy @masayume
Messages : 190 - Points : 270
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Tumblr_nu3hqaWqmw1sbj1wqo3_400
Âge : 42 ans, il avance dangereusement vers sa 43e années (27 nov)
Métier : Anciennement dans l'humanitaire, il tente de se reconstruire. Il peint mais travaille surtout au refuge pour animaux..
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Empty
Sujet: Re: I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] ( le Sam 31 Aoû 2019 - 23:01 )
@Vittoria Martinelli Merci ma belle I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3858275945

@Tina Cambiaso Avec plaisir pour le lien I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 2536306704 Merci !!


Already broken



Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adelina Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
Faceclaim : Louise Brealey + ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Messages : 7927 - Points : 3697
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Tumblr_puo95edz7m1r9p3hpo4_400
Âge : 37 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Empty
Sujet: Re: I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] ( le Sam 31 Aoû 2019 - 23:12 )
Re bienvenue I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3407175773


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Constello AlmaToujours frais après un litre de café
Constello Alma
http://www.ciao-vecchio.com/t5211-constello-with-all-the-love-th http://www.ciao-vecchio.com/t5213-constello-it-did-not-went-as-planned
Faceclaim : Alan Cumming @Dante (merci! merci! Merci!) et Rogers (code de signature)
Messages : 3529 - Points : 1477
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Ezgif-com-video-to-gif
Âge : 57 ans [14 janvier 1962]
Métier : Acteur et professeur qui bosse sur son premier lvre
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Empty
Sujet: Re: I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] ( le Sam 31 Aoû 2019 - 23:21 )
Rebienvenue à la maison!

Je te souhaite une rédaction inspirée et une bonne intégration (juste avec le début, je sais que je vais venir te chercher un lien avec Minnie si tu veux bien)



   
If this was my last day on Earth
♛ I knew that tomorrow I’d leaved this place forever... all of the things that I would have done, all of the races that I would have run, far away places that I would have gone wouldn’t matter at all. All that matters are the thing we leave behind and the echoes love can leave inside the mind and the light that last from random acts of kindness.
Revenir en haut Aller en bas
InvitéInvité
avatar
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Empty
Sujet: Re: I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] ( le Dim 1 Sep 2019 - 1:28 )
T’es trop belle mon chat I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] 3858275945
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] Empty
Sujet: Re: I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- I know I've grown, but I can't wait to go home {ADAM] -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations :: Terminées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant