Revenir en haut
Aller en bas


 

- La plus belle fin du monde || PV Anabela -

CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Minerva Di Vicenzi10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Minerva Di Vicenzi
http://www.ciao-vecchio.com/t5501-minerva-love-does-not-delight- http://www.ciao-vecchio.com/t5502-minerva-let-all-that-you-do-be-done-with-love
Faceclaim : Jodie Whittaker (Chrysalis)
Messages : 93 - Points : 337
I'm lost
Âge : 36 ans
Métier : Pédiatre
La plus belle fin du monde || PV Anabela Empty
Sujet: La plus belle fin du monde || PV Anabela ( le Mer 4 Sep - 3:50 )
Que l’on s’entende sur quelque chose avant de commencer : avais-je la tête à dire des gros mots ? Non ! J’allais à l’église à tous les dimanches en amenant des biscuits lors que c’était nécessaire… Alors non. Je ne dis pas de gros mots, enfin si… je sors des termes médicaux à dormir dehors mais je ne dis pas de mots qui choquent outre mesure. Il en fallait beaucoup pour venir au bout de ma patience en temps normal. Mais, disons que ces temps-ci… je cumulais. Mes hormones me travaillaient dans un sens qui aurait été plutôt agréable si mon mari avait été présent à mes côtés mais qui ne l’était pas comme il était on-ne-sait-où. Disons que les mains du masseur avaient été source de quelque peu d’imagination. Je m’étais même surprise à me dire que peut-être que ces comportements moralement répréhensibles dans Grey’s Anatomy pourraient m’être pardonner si je cédais à un petit interne. Il y en avait un adorable sur mon service en plus cette semaine. Rajoutez à cette situation l’anxiété de ne pas savoir où se trouvait Clemente (encore), les nuits courtes que me causaient un lit à demi désert, le fait que je commençais à avoir mal dans le bas du dos, que l’échographie qui me confirmerait que le petit cœur de mon petit trésor battait était dans une semaine…. J’avais les nerfs en boule et c’était PARFAITEMENT ACCEPTABLE.

La goutte d’eau qui fit déborder le vase fut… littérale. J’avais profité d’un instant de ma matinée avant que n’arrive Anabella, ma correspondante depuis plus de vingt ans, pour me dire que je pouvais partir une lessive. Parce qu’en adulte responsable, j’avais besoin de sous-vêtements propres. MAIS QUELLE IDÉE IDIOTE. Je devrais en racheter des nouvelles à la place ! À peine cinq minutes dans l’aventure que ma machine décidait de s’improviser dans une extraordinaire aventure artistique savamment appelée Mousse et eau froide sur carrelage bleu. Et voyez-vous « Porca miserica » s’échappa de mes lèvres avant même que je n’ai fini de réfléchir. Mon cerveau s’était mis en mode automatique. J’avais cherché comment éteindre la machine ou au moins l’eau pour empêcher l’apocalypse de se poursuivre alors que ma machine récalcitrante se livrait à un spectacle exceptionnel. LA VALVE ! L’ÉLECTRICITÉ ! UN EXORCISME !

Contrôlant après cinq minutes (et sans l'aide d'un prêtre) je me laissais tomber sur le sol détrempé devant le désastre de ma salle de bain les cheveux un peu en désordre, je composais dans un premier temps le numéro de la garantie de ma laveuse (PRESQUE NEUVE – achetée il n’y a même pas six mois) pour avoir un technicien dans la journée avec une voix épuisée. Puis, mes doigts parcoururent mon répertoire jusqu’au numéro d'Anabela que j'avais finalement rajouté après lui avoir envoyer ma plus récente lettre. Décidant qu'il valait peut-être mieux en rire que d'en pleurer (même si les larmes n'était pas très loin du gros mots), j'optais pour un ton joyeux
Mauvaise nouvelle, le plan de grande promenade jardin-bord-de-plage-pied-enflée-de-future-maman-dans-sable tombe dans la mousse et l’eau.
La plus belle fin du monde || PV Anabela Sd-aspect-1495812680-washing-machine-foaming
Mais je peux te proposer d’attendre le réparateur de machine à laver avec moi, de faire une bataille de mousse à l’intérieur et d’écouter un film en regardant quand même mes pieds enflés. Je paie la pizza.
Envoyais-je doucement avant de me relever pour ramasser doucement mes cheveux derrière un foulard pour aller fouiller dans mon placard et tenter de trouver comment diable ramasser le désastre de ma salle de lavage.



   
Love is patient, love is kind
♛ It does not envy, it does not boast, it is not proud. It does not dishonor others, it is not self-seeking, it is not easily angered, it keeps no record of wrongs. Love does not delight in evil but rejoices with the truth. It always protects, always trusts, always hopes, always perseveres. Love never fails.
Revenir en haut Aller en bas
 
- La plus belle fin du monde || PV Anabela -
CIAO VECCHIO :: Naples, Italie :: Bord de la Tyrrhénienne :: Chiaia :: Résidences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut