Revenir en haut
Aller en bas


 

- Alvaro Navarro - Monsieur -

CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Alvaro NavarroJe viens de débarquer parmi les fous
Alvaro Navarro
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Johnny Depp
Messages : 6 - Points : 6
Âge : 51 ans
Alvaro Navarro - Monsieur Empty
Sujet: Alvaro Navarro - Monsieur ( le Sam 7 Sep 2019 - 23:44 )
Le coup le plus rusé que le diable ait réussi, c'est de convaincre tout le monde qu'il n'existe pas.
Alvaro Navarro
scénario de Raoul De St Ange
Identité :Alvara Navarro

Naissance :51 ans - Barcelone - 9 Juin 1968 .

Origines :Espagne.

Statut :Veuf

Métier :Homme d'Affaire - Collectionneur d'Arts - Propriétaire du Ruby

Argent :Aisé

A Naples depuis :(quand es-tu arrivé à Naples ?) écrire ici.

Possessif • Charmeur • Protecteur • Ténébreux •  Arrogant • Cruel • Vile • Déterminé • Élégant • Bagarreur • Confiant •  Intransigeant • Influent • Romantique • Courageux • Persuasif • Jaloux • Impulsif • Orgueilleux • Rancunier • Audacieux

poids :
78 kg kg
alcool :
8 verre
cigarettes :
10  par jour


la chanson la plus écoutée en boucle :
titre de la chanson auteur


Conclusion de ta vie écrire ici la propre conclusion de la vie de ton personnage, des choses accomplies, non accomplies, des regrets qu'il peut avoir, des choses qu'il aurait aimé faire. En bonus, tu peux même commenter sur sa consommation de cigarettes, d'alcool, en dire plus sur la musique écoutée en boucle.

(un) Née à Barcelone de parents hispaniques traditionalistes de classe moyenne possédant une boulangerie. Ma mère était la figure de l'entreprise prenant soin de nos clients et s'assurer de la qualité des produits. Toujours à la hauteur de sa beauté, de son travail nous montrant tous les rudiments nécessaire pour arriver à un résultat des plus prodigieux. Je l'admirais tant de par son tempérament des plus posés, des plus optimistes ne voyant que le bon côté de choses. Protégeant toujours ses petits et son mari. (deux) Mon père, celui qui semblait être le créateur de nos pâtisseries était, en réalité, fabricant de la plus fine et la plus pure des poudres blanches. Il usait de la boulangerie comme couverture afin de concevoir le nécessaire afin de prodiguer la marchandise à tous ces clients les plus fidèles et même les plus prestigieux. Dans la communauté citoyenne, nous étions la famille de travailleurs de pains acharnés. Pour la communauté criminel, nous étions la famille de créateur de bonheur en sachet devenant rapidement reconnue dans ce petit cercle, qui devenait de plus en plus grand. (trois) Malgré le bon vouloir de ma mère, je devenais tranquillement apprenti du savoir de mon père sans nécessairement quitter mon talent en pâtisserie. Je travaillais doublement afin d'assurer la survie de ma famille et l'amour de ma mère essayant de garder mon petit frère loin de cette poudre magique. Encore trop jeune pour comprendre, encore trop jeune pour subir les coups et la colère de mon père suite à une erreur. Une erreur qui saccageait sa marchandise. Je préférais encaisser que de le voir cette hargne contre mon frère ou pire; ma mère essayant de garder sa famille saine. (quatre) En peu de temps, je comprenais en quoi cette chose consistait et les effets qu'il procure à ceux qui osent se l'infiltrer dans le corps. C'était surtout le fric qui tombait des poches de mon père qui me renversait. Une journée de boulot à la boulangerie ne faisait que la moitié du profit que mon père recevait avec une dizaine de sac. Bien sûr, tout cela revenait à la famille. Nous avons une plus belle table, des vêtements de plus en plus soyeux et que dire du véhicule qui se trouvait devant la demeure. Seulement, ma mère refusait tous les cadeaux que mon père lui rapportait. Aucun bijoux, aucune robe de cet argent sale allait la toucher. Elle préférait s'isoler et produire plus de pain pour le gagner honnêtement. Je comprenais sa philosophie du bien-être gagné à la sueur de notre front, mais de voir toute la richesse qui s'accumulait devant nos yeux de gamins, j'avais du mal avec cette ténacité à vouloir garder la barre de son entreprise à l'ancienne.Toutefois, j'étais le premier, celui qui la protégeait pendant les déplacements de mon père. Qui s'assurait de son bien. Donc, j'avais un devoir pour l'épauler et tout faire pour revoir son sourire sur ce visage ridé par le temps. Elle ne disait rien de précis, tout ce transmettait par son savoir et sa façon de m'expliquer le besoin du travail bien fait. Elle refusait de me mêler à ses problèmes, ce qui la rongeait par les activités de mon père...comme toute bonne mère digne de ce nom.(cinq) Pourtant, elle devrait être heureuse. Nous avions plus de problème à payer nos factures. Nous nous permettions même des sorties au restaurant,assister à des concerts et des activités familiales. Entendre mon frère rire et s'amuser dans la grande roue, manger de la barbe à papa était une bénédiction. Moi qui avait de plus en plus de mal à l'occuper, à tenter de cacher la misère des temps anciens. Ce n'était plus le choix qui manquait maintenant. Ma mère souriait, mais je sentais bien que quelque chose n'était pas tout à fait au point pour la voir comblée. J'étais conscient qu'elle n'aimait pas me voir avec ces gants et mélanger des produits toxiques. Qu'elle préférait me voir pétrir de la pâte et décorer des gâteaux, mais je songeais à notre bien. Son bien. Je voulais lui prouver qu'elle avait tort. Qu'on peut s'en sortir aisément. Que moi je peux aussi offrir le calme et la tranquillité qu'elle mérite. Qu'elle n'avait plus besoin de travailler. Qu'elle devait se reposer après tout cet acharnement tout en assurant la quiétude de mon petit frère. Évidemment, il grandissait et voyait bien que la pâtisserie était devenue secondaire. Que nous nous consacrions d'avantage aux projets de mon père. Pourtant, je lui demandais de ne pas s'en mêler et rester concentré à faire marcher la boulangerie.
(six) J'étais encore qu'un adolescent, mais suffisamment adulte pour comprendre ce qui se passait. Voulant faire de moi un homme, mon père a eu la brillante idée de m'emmener à une taverne. Cet endroit où les hommes se recueillent après une bonne journée avec de l'alcool et des femmes. Je voyais ce soir-là un père différent. Celui que je connaissais pas. L'homme vantard de son nom, de son fric et de son talent de négociateur de poudre blanche. Il était accueilli en roi dès son arrivé. En peu de temps, je me retrouvais entouré de braves hommes et des prostitués essayant d'avoir un morceau de mon père. Je ne comprenais pas. Je ne comprenais pas cette attitude si différente de celui qu'il était à la maison. Je n'étais plus sur s'il s'agissait de mon père ou d'un homme totalement égoïste et profiteur...
Voir ces femmes le cajoler comme un joyau précieux et que lui les touchent comme des morceaux de viandes me dégoûtaient. Je bouillonnais presque de l'intérieur de le savoir aussi, aussi, irrespectueux avec ma mère. Que dire de ces femmes qui n'avaient aucunement l'intention de le laisser partir sans prendre quelques billets et quelques baisers...Je lui avais promis de me taire avant d'entrer, mais je croyais que la raison était d'éviter la jalousie de mon petit frère, pas celle de ma mère.
(sept) Je ne voulais que déposer un sac de farine dans notre entrepôt après une grosse journées, mais j'ai pu observer la terrible scène. Mon père et ma mère se tenant devant une femme; la prostituée. Celle qui semblait bien déterminé à conquérir mon père, l'autre soir. Pourtant, elle était dans un tout autre costume. Celui de flic... Cette rapace en uniforme qui avait sans doute le mandat de suivre mon père et ses emportements suspects . Les dernières folles dépenses qu'il avait fait à ce bar nous avait probablement menées aux doutes de cette femme de la justice. Cette pétasse aux courbes aguichantes nous avaient bernés.

Pourtant, elle ne les avaient menottés. Non, au contraire, ils semblaient discuter avec elle. Discuter de l'avenir. Notre avenir... (huit) Jouer les dénonciateurs : le moyen de se défiler de la prison et devenir la cible idéal pour tout ces criminels. Je comprenais le choix de ma mère de se soumettre voulant nous protéger, mais pas mon père. Cet homme que j'idolâtrais préférait se dire victime de la mafia, se cacher derrière les jupes de la police plutôt que d'assumer son titre, sa carrière et le pouvoir qu'il avait. La première fois que je tenais tête. Que je refusais d'assumer son choix. D'être des têtes à prix dans ce monde noir. J'avais vu avec frayeur, lors de rencontre, de transaction la capacité de ces hommes de punir ceux qui parlent, ce qui dénoncent ou trahissent. Leur menace ne sont point fictives. Elles sont bien réel. Combien de fois nous entendions les mots meurtre, règlement de compte et ou d'assassinat dans la région? Trop pour rester indifférent. Oui, j'avais peur. Peur pour ma mère et mon petit frère. Malgré les belles paroles de mon père sur l'expérience de cette pimbêche en uniforme, qu'elle et ces collègues allaient nous protéger, nous garantir notre sécurité; je restais quand même sur le qui-vive. Et j'avais bien raison. (neuf) Les flics nous ont mentis. Ils nous ont aucunement protégés. En quelques jours, à peine, nous avions ces hommes devant notre demeure réclamant des explications, exigeant une revanche. Mon père avait envoyé plusieurs hommes en prison et les hommes de mains étaient venues exprimer leur colère. Mon petit frère dans mes bras, oreilles bouchées de mes mains, cachés dans la remise. Ma mère et ses réflexes nous avait enfermé dans la remise...avant qu'elle se fasse prendre.

J'entendais les hurlements de mon père, mais aussi de ma mère....Ils l'ont prise en otage. Elle. Elle qui n'avait rien demandé. Qui souhaitait simplement une belle vie avec sa famille. Ligotée et torturée sous les yeux de son trouillard de mari. La meilleure manière de faire craquer un homme est de s'en prendre à ceux qui l'aime afin de lui faire comprendre la terrible erreur qu'il avait commis...Aucun flic n'était parvenue à les freiner. Non. Pas en envoyant que deux novices. Ils étaient déjà au sol, gorgés de sang...devant nous, devant la porte de le garde-mangé.

J'avais ouvert la porte. Je les regardais un moment, une fois la tempête passée. Une fois le saccage fait. L'odeur d'essence partout dans la boulangerie. Les flammes qui débutaient leur parcours...

Je les regardais mourir à petit feu alors qu'ils crachaient encore du sang sans faire quoi que ce soit. Non, je ne me sentais aucunement atteint. Au contraire, cela m'enchantait. Je n'ai pris que l'arme au sol sous les yeux de mon petit frère, paniqué par tout ce grabuge. Non, moi, j'étais calme fixant ce flic agonisant. La prostituée aux belles paroles...Celle-là même qui nous avait promis la protection...Elle me regardait , apeurée, essayant de dire quelque chose, mais son propre sang l'étouffait. Sans un mot, j'enclenchais l'arme et je l'achevais d'une balle dans la tête. Mon père a été empoisonnée par cette femme aux doux regards, pas question que me laisser embobiner.
(dix) Et mon père...? Il hurlait encore alors que j'amenais mon petit frère hors de l'incendie. Alors qu'il prenait le chemin vers l'étang, je m'arrêtais devant la grange entrouverte...

Mon père...Mon père était là, attaché comme un cochon à l'abattoir devant ma mère inanimée...morte. Les flammes prenaient de plus en plus d'ampleur autour de lui...

Il pleurait comme un bébé demandant de l'aide...jusqu'à ce qu'il m'aperçoit dans la fumée.

" Alvaro, viens me détacher, vite !!! Alvaro !!!"

Je le regardais...tout comme ces deux policiers devant la remise. Avec dédain. Le père que j'avais aimé, protéger et adulé avait tout perdu en nous trahissant. En se croyant plus puissant que la mafia et hors de danger par les flics...Il était prêt à tout risquer pour cette flic...Il n'avait pensé qu'à lui, qu'à lui seul ne se préoccupant pas de nous; sa famille.

Malgré les flammes, je contournais mes parents en courant pour aller récupérer deux sacs entre deux planches au fond. Je savais qu'il cachait du fric et nos outils pour la confection de drogue. Je ne rajoutais que quelques conserves et des pains de la veille...

" ALVARO !!! AIDE-MOI !!!!"

Un dernier coup d'oeil. Un dernier échange de regard. Il comprit qu'il était condamné. Qu'il devait assumer son erreur et brûler avec...
ton groupe :BARBARESCOton avatar :Johnny Depp


pseudo, prénom :Doudou .combien de bougies ?33d'où viens-tu ?Québec.comment t'as atterri ici ?Par la beauté de Red




titre de l'histoirepetite citation minuscule
Voici la partie histoire pour développer ton personnage plus en détails. Cette partie est facultative, à condition de remplir dans ce cas là quinze anecdotes dans la partie précédente. Tu peux modifier la largeur de l'image en modifiant le width="70", mais aussi la mettre sur la droite en changeant le class="left" pour un class="right".



My Rules. My World. My Pleasure.


Dernière édition par Alvaro Navarro le Mar 17 Sep 2019 - 7:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Adelina Alma10 sec en bouche et 10 ans sur les fesses
Adelina Alma
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t2209-il-faut-avancer-ne-jama http://www.ciao-vecchio.com/t2210-adelina-alma
Faceclaim : Louise Brealey + ran94(avatar), .plùm(sign), tumblr + sherlollyresources(gifs)
Messages : 7137 - Points : 3549
Alvaro Navarro - Monsieur Tumblr_puo95edz7m1r9p3hpo4_400
Âge : 37 ans (18/07/1982)
Métier : Directrice/Animatrice en centre de loisirs
Alvaro Navarro - Monsieur Empty
Sujet: Re: Alvaro Navarro - Monsieur ( le Sam 7 Sep 2019 - 23:53 )
Bienvenue Alvaro Navarro - Monsieur 3407175773


Adelian
« uc. »
Revenir en haut Aller en bas
Lilwenn BoschettiToujours frais après un litre de café
En ligne
Lilwenn Boschetti
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4992-lilwenn-boschetti-evitez-l-aig http://www.ciao-vecchio.com/t5756-lilwenn-boschetti-la-mort-est-prematuree-a-tout-age#182086
Faceclaim : j'ai pour avatar Dakota Johnson + PRINCESS, crédit de l'avatar ; « Balance ton quoi » par Angèle, texte de ma signature ; pretty.little.doll, crédit du codage de ma signature
Messages : 1386 - Points : 1617
Alvaro Navarro - Monsieur 8a0t
Âge : 30 ans + née à Paris, le 18 juin 1989
Métier : bibliothécaire à temps plein
Alvaro Navarro - Monsieur Empty
Sujet: Re: Alvaro Navarro - Monsieur ( le Sam 7 Sep 2019 - 23:53 )
@Alvaro Navarro - Bienvenue officiellement sur Ciao Vecchio ! Alvaro Navarro - Monsieur 855457850 Je t'offre deux cookies de bienvenue. -> Alvaro Navarro - Monsieur 2315554035 Alvaro Navarro - Monsieur 2315554035
Hâte d'en lire davantage sur ton personnage. Alvaro Navarro - Monsieur 2668777967 Bonne rédaction. Alvaro Navarro - Monsieur 3203843487


C'EST QUOI TON PROBLÈME ?
J'ai écrit rien qu'pour toi le plus beau des poèmes. Laisse-moi te chanter, d'aller te faire en, hmm-. Ouais j's'rai polie pour la télé, mais va te faire en, hmm-. Balance ton quoi. Balance ton quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Raoul de St AngeLe vin est un puissant lubrifiant social
Raoul de St Ange
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4975-un-mensonge-repete-mille-fois- http://www.ciao-vecchio.com/t5021-tout-n-est-pas-tout-blanc-ou-tout-noir-tout-est-souvent-gris
Faceclaim : Hugh Jackman © blood eagle (vava) / crackships (padawan)
Messages : 693 - Points : 1588
Alvaro Navarro - Monsieur Tumblr_inline_o76mpedKcv1smobfc_500
Âge : 46 ans né le 18/09/72 / vérité
Métier : Oenologue / mensonge ancien flic infiltré
Alvaro Navarro - Monsieur Empty
Sujet: Re: Alvaro Navarro - Monsieur ( le Dim 8 Sep 2019 - 0:14 )
Officiellement bienvenue parmi nous. Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281

Encore merci de tenter mon scénario, Alvaro Navarro - Monsieur 3407175773 Alvaro Navarro - Monsieur 3697232556 Alvaro Navarro - Monsieur 1539114375 Alvaro Navarro - Monsieur 1868413595 Alvaro Navarro - Monsieur 1081335850 Alvaro Navarro - Monsieur 3664183843 Alvaro Navarro - Monsieur 2376702121 Alvaro Navarro - Monsieur 1299080539 cela va pourrir la vie de Raoul. Et c'est tout à fait ce que j'attends. Alvaro Navarro - Monsieur 3711673786 Alvaro Navarro - Monsieur 1957318098 Alvaro Navarro - Monsieur 3432928438

Un vrai méchant qui fait vivre un enfer à Wayland et Raoul. Alvaro Navarro - Monsieur 3126859329 Alvaro Navarro - Monsieur 3126859329 Alvaro Navarro - Monsieur 3126859329 Alvaro Navarro - Monsieur 3126859329

N'hésite pas si tu as besoin le staff est là. Alvaro Navarro - Monsieur 2127119564 Alvaro Navarro - Monsieur 1990746606 Alvaro Navarro - Monsieur 337465618 Et tu as trouvé le chemin de ma boite à mp. Alvaro Navarro - Monsieur 355798221 Alvaro Navarro - Monsieur 355798221

Les traits de caractère sont parfaits. Bon courage pour la suite de ta fiche. Alvaro Navarro - Monsieur 407970981 Alvaro Navarro - Monsieur 2540509128 Alvaro Navarro - Monsieur 3921319663




La haine comme seul moteur de ton cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Constello AlmaToujours frais après un litre de café
En ligne
Constello Alma
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5211-constello-with-all-the-love-th http://www.ciao-vecchio.com/t5213-constello-it-did-not-went-as-planned
Faceclaim : Alan Cumming @Dante (merci! merci! Merci!) et Rogers (code de signature)
Messages : 2552 - Points : 1227
Alvaro Navarro - Monsieur Giphy
Âge : 57 ans [14 janvier 1962]
Métier : Acteur et professeur qui bosse sur son premier lvre
Alvaro Navarro - Monsieur Empty
Sujet: Re: Alvaro Navarro - Monsieur ( le Dim 8 Sep 2019 - 0:15 )
Officiellement bienvenue sur le forum!

Je te souhaite une rédaction inspirée et une bonne intégration! Tu as choisi un scénario en or avec deux membres extraordinaire!

Au plaisir d'avoir un lien (puisque Constello fut pendant un moment un habitué du Ruby)



   
Defying Gravity
♛ Something has changed within me. Something is not the same. I'm through with playing by the rules of someone else's game. Too late for second guessing, Too late to go back to sleep. It's time to trust my instincts, close my eyes and leap. It's time to try.
Revenir en haut Aller en bas
Alvaro NavarroJe viens de débarquer parmi les fous
Alvaro Navarro
Voir le profil de l'utilisateur
Faceclaim : Johnny Depp
Messages : 6 - Points : 6
Âge : 51 ans
Alvaro Navarro - Monsieur Empty
Sujet: Re: Alvaro Navarro - Monsieur ( le Dim 8 Sep 2019 - 5:24 )
@ADELINA ALMA: Merci ma chère !
@LILWENN BOSCHETTI : Merci my darling. Je vais me délecter de ces somptueux biscuits.
@RAOUL DE ST ANGE : Merci à toi de me faire confiance de prendre ce magnifique rôle. Je sens que je vais énormément m'amuser.
@CONSTELLO ALMA: Merci mon cher. Je t'offre ton prochain verre au Ruby, mon chou !



My Rules. My World. My Pleasure.
Revenir en haut Aller en bas
Wayland CollinsLa jeunesse dorée et éclatante
Wayland Collins
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5282-wayland-lost-child http://www.ciao-vecchio.com/t5334-wayland-the-lost-son?nid=7#169676
Faceclaim : Reece King + balaclava
Messages : 669 - Points : 1123
Alvaro Navarro - Monsieur 1557330545-155665680836801069-14
Âge : 22 ans
Métier : Rabatteur pour le Ruby et prostitué dans le même club : on ne lui a jamais demandé son avis, il obéit.
Alvaro Navarro - Monsieur Empty
Sujet: Re: Alvaro Navarro - Monsieur ( le Dim 8 Sep 2019 - 15:37 )
Bienvenue parmi nous Alvaro Navarro - Monsieur 3407175773 Alvaro Navarro - Monsieur 1993868421 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3407175773 Alvaro Navarro - Monsieur 1993868421 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3407175773 Alvaro Navarro - Monsieur 1993868421 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3407175773 Alvaro Navarro - Monsieur 1993868421 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281 Alvaro Navarro - Monsieur 3407175773 Alvaro Navarro - Monsieur 1993868421 Alvaro Navarro - Monsieur 3878876281

Je suis tellement heureuse de te voir ici et surtout dans la peau de ce personnage haut en couleurs ! Tu vas pouvoir t'éclater à fond avec lui, il est tout feu tout flammes !
N'hésite pas à venir me voir si tu veux en savoir plus sur le lien avec Wayland, mais sache que tu fais plusieurs heureux ici en prenant ce scénario ! Alvaro Navarro - Monsieur 505442386


family

   
Revenir en haut Aller en bas
Tina CambiasoToujours frais après un litre de café
En ligne
Tina Cambiaso
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t3136-i-never-want-to-hear-you-say-i http://www.ciao-vecchio.com/t3155-this-could-be-the-start-of-something-new
Faceclaim : aishwarya rai, ealitya // signature : batphanie
Messages : 1064 - Points : 2098
Alvaro Navarro - Monsieur 4K7dJ27
Âge : 43 ans, mais elle ment sur son âge, des fois elle dit plus, très souvent elle dit moins
Métier : gérante d'une boutique de vêtements
Alvaro Navarro - Monsieur Empty
Sujet: Re: Alvaro Navarro - Monsieur ( le Dim 8 Sep 2019 - 21:25 )
Bienvenue et bon courage pour la rédaction de ta fiche Alvaro Navarro - Monsieur 3407175773 Alvaro Navarro - Monsieur 4210718188


my torturer became my remedy
So we're gonna heal, we're gonna start again. You've brought the orchestra. Synchronized swimmers, you are the magician. Pull me back together again the way you cut me in half. Make the woman in doubt disappear. Pull the sorrow from between my legs like silk, knot after knot after knot.. ▬ The audience applauds...
Revenir en haut Aller en bas
Dante GaleoneLe vin est un puissant lubrifiant social
Dante Galeone
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t4987-dante-o-let-s-set-fire-to-the- http://www.ciao-vecchio.com/t2254-dante-o-never-open-up-so-afraid-to-trust
Faceclaim : Jamie Dornan © lumos solem.
Je suis absent-e : PR : vacances
Messages : 13404 - Points : 10264
Alvaro Navarro - Monsieur Tumblr_inline_ox3w8tIB3g1tokatx_400
Âge : trente-six ans.
Métier : commandant de bord pour la compagnie aérienne Alitalia.
Alvaro Navarro - Monsieur Empty
Sujet: Re: Alvaro Navarro - Monsieur ( le Lun 9 Sep 2019 - 9:37 )
Bienvenue sur le forum et tu fais des heureux. Alvaro Navarro - Monsieur 3407175773
Hésite pas au besoin. Alvaro Navarro - Monsieur 377533827



Je sens quelque chose qui ne se dit pas, dont j’ignore la cause. C’est dans tes sourires, un je-ne-sais-quoi qui s’arrête au bord du désir. Quelle est cette voix, qui nous entraîne à renoncer sans regarder l’un vers l’autre ? Si c’est un choix, il faut qu’on s’aime, sans se lasser pour se garder l’un et l’autre. L’un près de l’autre.
Danya

Revenir en haut Aller en bas
Moira VeraldiToujours frais après un litre de café
Moira Veraldi
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ciao-vecchio.com/t5248-moira-why-so-serious http://www.ciao-vecchio.com/t5255-moira-crazy-for-you
Faceclaim : Alicia Vikander ©beloved
Messages : 955 - Points : 697
Alvaro Navarro - Monsieur GZGYRIz1_o
Âge : 29 ans
Métier : ambulancière-secouriste
Alvaro Navarro - Monsieur Empty
Sujet: Re: Alvaro Navarro - Monsieur ( le Lun 9 Sep 2019 - 12:05 )
Bienvenue Alvaro Navarro - Monsieur 3697232556
Et bon courage pour ta fiche Alvaro Navarro - Monsieur 1993868421


WHAT'S STOPPING YOU ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Alvaro Navarro - Monsieur Empty
Sujet: Re: Alvaro Navarro - Monsieur ( le )
Revenir en haut Aller en bas
 
- Alvaro Navarro - Monsieur -
CIAO VECCHIO :: Gestion des Personnages :: Présentations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Aller à la page : 1, 2  Suivant